GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Jeu 16 Fév - 19:38

Do you have few minutes ?





Le cours d'étude des moldus s'était bien passé. Alexandre avait écouté le cours d'une oreille distraite tout en évitant le regard de sa professeure. Il n'était pas fier de ce qu'il lui avait dit il y avait quelques jours de cela. Et Mrs. Hoover n'avait certainement pas voulu savoir quelque chose de ses moments de solitude. La gêne. De toute façon, ses pensées étaient dirigées vers un autre sujet que le cours d'étude des moldus. Il avait appris il y avait quelques jours que Gardenia était en couple. En couple avec Ewan Forks. Alexandre ne connaissait ce garçon que de nom. Ils étaient dans la même classe depuis la première année et avaient pris les mêmes options. Autrement, tout ce que le Serpentard savait de lui était qu'il appartenait à la maison Poufsouffle. Et il était bien déterminé à y remédier. Ewan allait être son nouvel ami.
Quand la sonnerie retentit, Alexandre rangea ses affaires dans son sac. Il avait pensé durant tout le cours à comment il allait aborder le pouffy. Une fois ses affaires en place, il mit son sac en bandoulière sur son épaule et sortit rapidement de la salle. Alors qu'Ewan était entrain de descendre les escaliers, Alexandre vint le saisir par le bras. Quand le jaune et noir se retourna, il lui offrit un sourire.

« Salut Ewan. » dit-il d'un ton (trop) doucereux. « Tu as quelques minutes à m'accorder ? Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas parlé. »

Son plan était simple: pouvoir se faire ami avec Ewan pour pouvoir se rapprocher de Gardenia, l'air de rien. Alexandre n'allait pas se mentir, la seule chose d'intéressant chez ce pouffy était qu'il était le nouveau copain de la Serdaige. Il trouvait les blaireaux tellement naïfs ! Et pour le coup, c'était une qualité aux yeux du Serpentard. Plus naïf, plus facilement exploitable. Heureusement que Gardenia ne le voyait pas en cet instant et qu'elle ne pouvait pas lire dans les pensées. Il continua sa route vers les cachots en compagnie de son futur nouvel ami sans vraiment lui donner le choix. Mais Ewan n'oserait rien dire, c'était un poufsouffle après tout ! Ils n'étaient pas connus pour leur force de caractère.



Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Mer 15 Mar - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Ven 17 Fév - 18:19

Few Minutes ?



Comme à ton habitude, tu avais suivi avec attention le cours d’étude des moldus même si, comme assez fréquemment, il y avait eu certains points dans le laïus du professeur Hoover que tu connaissais déjà parfaitement, grâce à ton cher papa. A chaque cours, tu t’amusais de la façon dont les sorciers décortiquaient des manières et des usages qui t’étaient bien familiers. Comment était-ce possible de s’intéresser à des journaux dont les illustrations ne se mouvaient pas ? Tu n’en avais aucune idée mais ce dont tu étais sûr, c’est que chaque maintenant, ton père lisait avec attention l’édition du jour du quotidien de l’île et que ça lui était parfaitement égal que les images bougent ou non.

Lorsque la sonnerie retentit, tu ne te pressas ni pour ranger tes affaires ni pour sortir de la salle. Tu avais histoire de la magie alors autant dire que plus tu arriverais en retard, mieux tu te sentirais. Tu descendais lentement les marches de l’escalier pour changer d’aile du château que quelqu’un t’agrippa le bras. Tu te retournais, simplement surpris. Beaucoup se seraient emportés par ce simple manque de respect mais pas toi. Si cette personne t’avait voulu du mal, tu l’aurais soit déjà entendu, soit déjà senti. Mais apparemment, c’était juste quelqu’un qui manquait de tact, comme toi souvent.
A ta grande surprise, ce n’était ni Nia ni un ami à toi. Enfin si, seulement si on considérait que l’amitié pouvait aller dans un sens. C’était Alexandre, un ami de ton frère. Et franchement, s’il s’entendait bien avec Finn, il n’y avait aucune raison que ce ne soit pas le cas avec toi, n’est-ce pas ?

- Hé Alex ! lui répondis-tu avec enthousiasme en te prenant le droit de lui l’appeler par son diminutif et de lui adresser un sourire franc comme si vous vous connaissiez depuis des lustres. En soit, ce n’était pas faux, vous étiez dans la même classe depuis la première année mais vous n’étiez certainement pas proches.
- Tu as quelques minutes à m'accorder ? Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas parlé.
Tu hésitas un instant. Alex n’était pas du genre à faire la causette à un Poufsouffle. Ni à personne d’autre d’ailleurs. Mais, avec ton optimisme navrant, tu te dis que, peut-être, Alex voulait devenir ami avec l’autre frère Forks. Ce qui était vrai, plus ou moins sincèrement.
- Heu oui, bien sûr ! Tu acceptas de le suivre sans vraiment te rendre compte qu’il t’emmenait à l’exact opposé de là où tu avais cours.

Une fois la dernière marche de l’escalier descendue, tu te retrouvas seul avec Alex dans un couloir mal éclairé et peu accueillant. En plus d’être glacial. Après un silence gênant de quelques instants, tu fis avec ta nonchalance habituelle :
- Alors ? Je peux faire quelque chose pour toi ?
Tu n’étais peut-être pas toujours très futé mais une chose était sûre : vu la manière dont Alex t’avait adressé la parole, il avait quelque chose à te demander. Voire quelque chose de gênant, même. Sinon, il ne t’aurait pas mené dans un tel endroit. Mais qu’est-ce que cela pouvait bien être ?
© GASMASK


Citation :


  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
  • Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées



Dernière édition par Ewan D. Forks le Lun 20 Fév - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Sam 18 Fév - 14:17

Do you have few minutes ?





Le sourire d'Alexandre s'élargit quand Ewan accepta sa proposition. De toute façon, ce n'était pas comme si il était certain que le pouffy allait refuser. Il avait moyennement apprécié qu'il l'appelle par son diminutif. Tout comme quand Nia l'avait appelé par son ancien surnom: "Xander". Sauf que ce n'était pas dans le même registre. Mais s'il voulait se faire d'Ewan un ami, il devait passer par dessus tout cela. Le blaireau se disait certainement que si Finn avait le droit de l'appeler Alex, alors lui aussi.
Lorsqu'ils furent arrivés au cachot qui était désert, Ewan demanda nonchalamment au Serpentard pour rompre le silence:

« Alors ? Je peux faire quelque chose pour toi ? »

Alexandre se tourna vers le jaune et noir. Bien sur qu'il pouvait faire quelque chose pour lui ! Mais dans l'immédiat, il n'avait pas vraiment besoin de l'aide du jeune homme à côté de lui. Le vert et argent réfléchit quelques courtes secondes. Il devait montrer qu'il s'intéressait à lui, bien que cela n'était pas vraiment le cas. Il cherchait à ne pas être trop suspect. Mais il devait réfléchir vite et bien. Heureusement qu'il avait pris un peu d'avance en cours.

« Pas vraiment... Enfin c'est trois fois rien. C'est pas vraiment un truc que je peux demander à Finn. Ça sert à rien que je te mente. J'ai appris que tu étais en couple avec Ollivander depuis peu. En fait... je me suis disputé avec elle il y a quelques temps... Et j'aimerais juste avoir de ses nouvelles. Et tu sembles être un gars sympa... Enfin tu vois... » expliqua-t-il en cherchant ses mots comme s'il n'osait pas.

Autant dire la vérité immédiatement. Tout était dans la forme. Il n'était pas obligé de dire le fin fond de sa pensée et la finalité de sa stratégie. Ewan devait avoir sûrement des doutes. Et bien Alexandre venait de confirmer ses doutes. Le Serpentard semblait assez mal à l'aise et gauche. Il n'avait pas l'habitude d'aborder les gens comme cela. La question était de savoir s'il ne jouait pas la comédie. Certes, il lui arrivait souvent d'être mal à l'aise en parlait à certaines personnes donc agir de la sorte. Mais l'était-il au moment présent ?




Fiche de RP (c) Miss Yellow


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Dim 19 Fév - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Sam 18 Fév - 16:57

Few Minutes ?



L’attitude d’Alexandre était assez étrange. Pour ceux qui le connaissaient bien, il était bien plus enjoué et assuré qu’à ce moment précis. Pour les autres, il était hautain voire négligeant. Même certainement pas du genre confident et mal aisé comme il pouvait apparaître, à cet instant, devant toi. Mais pour être franc, tu n’étais pas doué pour reconnaître ce genre de changement. Et de toute façon, tu ne le connaissais ni assez ni ne prêtais assez attention aux rumeurs pour t’en rendre compte. Ah Ewan, ce n’était pas pour rien que tu avais atterri à Poufsouffle …

- Pas vraiment... Enfin c'est trois fois rien. C'est pas vraiment un truc que je peux demander à Finn. Ça sert à rien que je te mente, commença-t-il, visiblement gêné. Tu arquas un sourcil. Il souhaitait te demander quelque chose mais finalement pas vraiment ? Et qu’est-ce qu’il pouvait bien avoir à savoir qui ne puisse pas être demandé à Finn mais à toi ? J'ai appris que tu étais en couple avec Ollivander depuis peu. Tu retrouvas un semblant de sourire à l’entende du nom, certes prononcé de façon peu respectueuse, de ta copine. Ça ne faisait pas longtemps que vous sortiez ensembles mais apparemment, les nouvelles vont vite à Poudlard … En fait... je me suis disputé avec elle il y a quelques temps... Et j'aimerais juste avoir de ses nouvelles. Et tu sembles être un gars sympa... Enfin tu vois...

Le silence retomba alors qu’Alex semblait être hésitant et ne pas savoir comment te demander ça. Tu restas muet. Nia et Alex se connaissaient ? Et s’étaient même disputés ? La belle Serdaigle ne t’en avait jamais parlé mais peut-être était-ce parce que ça remontait à longtemps et votre couple était trop récent …
- Heu … lâchas-tu alors que tu réfléchissais. Pour le coup, tu trouvais sa demande un peu bizarre. Tu étais du genre à aller vers les gens, à aller leur parler même s’ils n’en avaient pas toujours envie, Fabian en était la preuve. Tu avais du mal à t’imaginer que le Vert ne puisse pas aller parler à Gardenia, simplement. Et prendre de ses nouvelles de lui-même. Après tout, s’ils s’étaient disputés, peut-être que Nia avenante et tendre avec lui qu’avec toi. Très certainement, d’ailleurs. Bah elle va bien, répondis-tu naïvement, sans te rendre compte qu’Alex ne voulait pas forcément des informations là, sur le moment, mais plus tard. Tu ne voyais pas trop quoi dire de plus. Elle était heureuse depuis quelques semaines, forcément. Mais ça, ça vous regardait, elle et toi.

Alors qu’un grand blanc s’installait entre vous deux, tu laissais la place à ta curiosité.
- Qu’est-ce qu’il s’est passé entre Nia et toi ? demandas-tu avec un manque évident de tact. Néanmoins, peut-être que si Alex t’en disait plus, tu serais plus à même de le renseigner sur ce qu’il voulait savoir exactement sur Gardenia. Et puis, il fallait avouer que tu brûlais d’envie de savoir. Maintenant qu’Alex avait cette petite graine en toi, tu ne pouvais pas attendre de voir ta belle pour lui en parler. Surtout qu’il y avait, en plus, des chances de la froisser. S’il était venu te voir, Alex devait, quant à lui, s’attendre des questions en retour. Ce qui ne manquait pas.  
© GASMASK


Citation :


  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Dim 19 Fév - 13:12

Do you have few minutes ?





Il y eut un long moment de silence. Ewan semblait être dans l'incompréhension face au comportement inhabituel du Serpentard. Au bout de quelques secondes, ce dernier commençait déjà à perdre patience mais ne le montra aucunement. Il fixait le poufsouffle, dans l'attente d'une réponse. « Bah elle va bien. » finit-il par répondre, crédule. Alexandre en perdit les mots et se retint de souffler d'agacement. C'était pas ça qu'il voulait savoir ! Ce gars n'était pas à poufsouffle pour rien. Bien, ce n'était pas grave. Ce n'était pas plus important et le but premier de son rapprochement.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé entre Nia et toi ? » demanda le pouffy sans vraiment de tact.

Alexandre avait prévu qu'il pose cette question. Ewan était curieux, le serpent pouvait le comprendre. Il n'avait pas de petite amie, malheureusement pour lui. Mais il savait que s'il apprenait que l'une de ses connaissances s'était disputée avec Némésis, il se poserait des questions. Et il les aurait posé sans beaucoup de tact non plus. Il n'était pas un garçon connu pour son tact mais il y travaillait.
Serpentard détourna le regard, l'air un peu incommodé avant de se remettre à marcher, invitant implicitement Ewan à le suivre. Il triturait machinalement le bout de sa cravate vert et argent pour occuper ses mains. Pour certaines personnes, faire cela était signe de gêne, de stress. Mais pour Alexandre, c'était naturel et spontané. Némésis pensait que les mains de son meilleur ami avec une volonté propre. Encore fallait-il qu'Ewan le sache.

« C'est de ma faute en fait... J'en suis pas vraiment fier. J'ai dit des choses... Qui ne lui ont pas vraiment plus. En fait... C'est un peu compliqué... J'aime pas en parler. »

S'il n'avait pas les intentions qu'il avait, Alexandre n'aurait jamais dit ce genre de chose à qui que soit, et encore moins Ewan. Le serpent semblait lui faire part de ses regrets, chose qu'il ne faisait jamais même avec sa meilleure amie ou son Big Bro'. Ses paroles n'étaient même pas totalement vraies. Il n'allait tout de même pas dire au pouffy qu'il avait complètement abandonné Gardenia après tout ce qu'elle avait fait pour lui, l'avait faite pleurer et rejeté à plusieurs reprises. Il perdrait toute sympathie et crédibilité aux yeux du blaireau.
Il replanta son regard dans celui d'Ewan et lui adressa un faible sourire timide avant de détourner de nouveau le regard, cette fois vers l'ensemble du corps du poufsouffle qui semblait avoir froid dans ce lieu peu accueillant qu'était les sous-sols de Poudlard. Alexandre n'avait pas ce problème, tout juste couvert d'une écharpe vert et argent pour se protéger du froid.

« Je suis désolé de t'avoir conduit jusqu'ici. Il ne fait pas très chaud. » s'excusa-t-il. « Mais je n'avais pas envie de te parler de ça devant tout le monde. Tu comprends... ? »

Il ne l'était pas. Il se fichait bien qu'Ewan puisse avoir froid. Tout autant du cours d'histoire de la magie qui devait déjà avoir commencé. Qu'il sèche les cours ou pas, ses résultats resteraient tout aussi catastrophiques en la matière. Le jeune homme semblait toujours chercher ses mots comme s'il avait du mal à trouver les bonnes formulations pour se faire comprendre.


Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Lun 20 Fév - 12:26

Few Minutes ?



Sans un mot, Alex reprit sa route pour s’enfoncer plus loin encore dans les cachots, te laissant pantois et sans voix. Tu n’avais pas l’habitude de planter les gens ainsi, même si c’était pour les inciter à te suivre. Et puis, tu ne comprenais pas vraiment pourquoi il voulait te mener plus loin encore. Il n’y avait personne par ici, tout le monde était en cours ou ne passerait certainement pas par là. Vous pouviez très bien continuer votre discussion au bas de l’escalier plutôt que de vous aventurer plus loin encore dans la pénombre. C’est alors que, sans trop avoir le choix, tu le suivis sans un mot.

Alex avait vraiment l’air préoccupé et ça te touchait. Même si tu ne le connaissais pas personnellement et que Finn ne t’en avais jamais vraiment parlé (car de toute façon, Finn ne parlait pas beaucoup), tu désirais vraiment l’aider. Et ça n’avait pas grand-chose à voir avec l’implication de Nia. Tu étais toujours prêt à venir en aide aux autres, même si tu n’avais aucun lien avec eux. Fabian en était bien la preuve.

- C'est de ma faute en fait... J'en suis pas vraiment fier. J'ai dit des choses... Qui ne lui ont pas vraiment plu. En fait... C'est un peu compliqué... J'aime pas en parler, reprit-il alors sans te regarder ni même se retourner. Dans ta position, tu étais certain qu’il éprouvait du remord voire même une dose certaine de culpabilité. Peiné, tu affichas une moue désolée.
Tu lui aurais bien dit qu’il pouvait se confier sans problème car tu étais de ceux qui étaient certains qu’une fois qu’on parlait de ce qui nous pesait, on allait déjà bien mieux. Mais au fond de toi, tu sentais qu’Alex n’allait jamais accepté et, de toute façon, tu n’étais pas un forceur.

Il s’arrêta alors, te forçant à te stopper brusquement. Il n’y avait apparemment aucune raison pour qu’il le fasse mais peut-être qu’il se sentait plus en sécurité ici, plus à l’abri des oreilles indiscrètes. Il plongea son regard dans le tien et tu pus y lire autant de gêne que de regret. Ah il savait jouer de ta compassion, cet Alexandre !
- Je suis désolé de t'avoir conduit jusqu'ici. Il ne fait pas très chaud. Mais je n'avais pas envie de te parler de ça devant tout le monde. Tu comprends... ? se confondit-il en excuse.
Tu secoue la tête gentiment. Certes, tu tremblais légèrement mais qu’importe. Tu te réchaufferais plus tard.
- Non, c’est bon, ne t’inquiète pas, lui assuras-tu avec un sourire un peu forcé. Je comprends tout à fait.
Tu te tus un instant pour réfléchir à ce que tu pouvais bien dire. T’excuser pour quelque chose que tu n’avais pas fait ? Tu en aurais très bien été capable mais sérieusement ? Il n’y avait qu’une chose que tu pouvais faire pour venir en aide à ton nouvel ami.
- Tu … commenças-tu sans savoir comment tourner la chose. Tu veux que j’en parle à Nia ? Enfin, pour savoir si elle t’en veut encore ? Tu sais, c’est pas quelqu’un de méchant, Nia. Ça m’étonnerait qu’elle soit rancunière à ce point. Tu parlais, tu parlais. Mais au final, Alex la connaissait bien mieux que toi. En y réfléchissant, c’était même étrange et comique qu’il vienne s’en remettre à toi alors que Gardenia restait bien plus mystérieuse pour toi que pour lui.
© GASMASK


Citation :


  • Faire un post où le nom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Mar 21 Fév - 15:36

Do you have few minutes ?





Ewan secoua niaisement la tête. Il était bien trop gentil pour ne pas l'excuser, même s'il avait été entrain de perdre ses orteils à cause du froid. Si Alexandre avait été à place du pouffy et qu'il n'appréciait pas la fraîcheur, il le lui aurait reproché à coup sûr. Il disait les choses franchement, parfois en dépit de l'amabilité. Il ne fallait pas rêver, il n'allait pas mentir au nom de la gentille comme un gentil petit Poufsouffle. « Non, c’est bon, ne t’inquiète pas. Je comprends tout à fait. » lui avait répondu le jaune et noir avec un sourire que le Serpentard sentait forcé.
Un long silence s'installa entre les deux jeunes sorciers. Un silence qui ne dérangeait pas le Serpentard. Il fut rompu par le poufsouffle qui semblait hésitant.

« Tu …Tu veux que j’en parle à Nia ? Enfin, pour savoir si elle t’en veut encore ? Tu sais, c’est pas quelqu’un de méchant, Nia. Ça m’étonnerait qu’elle soit rancunière à ce point. »
« Non non ! Surtout pas ! » répondit immédiatement Alexandre en faisant des gestes de la main, lâchant enfin le bout de sa cravate.

Le jaune et noir pouvait être sûr la sincérité du serpent, pour le coup. Ce dernier ne voulait pas que Gardenia sache qu'il était allé jusqu'à aborder son petit-ami pour pouvoir "renouer" avec elle. La jeune femme l'aurait très certainement vu d'un mauvais oeil après tout ce qu'il avait fait. Elle se serait doutée qu'il y avait veracrasse sous roche. En tout cas, si Ewan lui parlait de lui directement. Le plan d'Alexandre serait tombé à l'eau. Il voulait juste se rapprocher de la Serdaigle par le biais d'Ewan. Ce dernier n'était qu'un pion, un pion important qui devait faire ce que le joueur voulait. Si le pion était dissident, le plan d'Alexandre aurait été un échec.
Alexandre détourna le regard pour le diriger vers le sol en pierre, comme s'il était gêné et reprit en main le bout de sa cravate. Qu'on la lui retirât bon sang de bonsoir ! Il soupira avant de lever de nouveau son regard vers le jaune et noir.

« C'était peut-être un peu excessif. » concéda-t-il. « Je veux pas que Nia pense que je t'ai abordé seulement pour me réconcilier avec elle. J'ai perdu sa confiance, je pense. » expliqua-t-il, ayant l'air un peu plus à l'aise. « J'espère que tu ne penses pas que je ne te parle juste pour ça. »

Il n'y avait aucun mensonge dans ces phrases. Tout dépendait de la formulation. Le Serpentard savait que son plan était risqué et que le succès n'était pas garanti, absolument pas même. Il y avait peut-être même plus de chance que le plan d'Alexandre échoue. Mais qui ne tente rien a rien. Il fallait savoir prendre des risques, comme aimait le dire les membres de la maison des courageux. Mais dans ce cas là, était-ce audace ou stupidité ?
Alexandre sursauta quand il entendit des bruits de pas se rapprocher d'eux, qui n'étaient pas sensé être là et être au cours d'histoire de la magie. Le Serpentard jeta un coup d'oeil à son nouvel ami.



Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Mer 22 Fév - 11:30

Few Minutes ?


- Non non ! Surtout pas ! s’exclama vivement Alex en gesticulant. Tu ne dis rien mais rentras légèrement ta tête dans tes épaules, intimidé et surtout surpris par ce vif éclat de voix. Ok. Donc il ne fallait absolument pas que tu en parles à Nia. C’était noté. Mais … Pourquoi donc, par Merlin ? Plus cette discussion avançait, plus tu te disais, non pas que c’était louche, mais qu’Alexandre devait avoir fait quelque chose de vraiment moche pour s’en vouloir autant et se retrouver dans une position aussi délicate. Tu étais extrêmement curieux et tu brûlais d’envie de savoir. Pourtant, à la réaction de ton ami, tu préférais renoncer. Ou du moins, remettre ça à plus part. Il avait l’air assez mal pour ne pas enfoncer le clou.  

Pendant un instant, tu hésitas à t’excuser de l’avoir brusquer ainsi mais renonças pour te taire. Tu n’avais rien fait de mal pour une fois, inutile d’essayer de te faire pardonner pour quelque chose que tu n’avais pas fait. Tu ne savais pas et ne voulais pas mal faire. Alex pouvait aisément le comprendre.
- C'était peut-être un peu excessif, admit-il après un petit moment. Tu secouas la tête. Pas pour lui dire que ce n’était pas grave, ça non pour une fois. C’était clairement excessif. Mais pour lui montrer que tu le pardonnais. En même temps, es-tu seulement capable de ne pas pardonner à quelqu’un qui s’excuser ? Je veux pas que Nia pense que je t'ai abordé seulement pour me réconcilier avec elle. J'ai perdu sa confiance, je pense.
Pendant une seconde, tu te demandas pourquoi Nia pourrait penser une telle chose puis tes bons sentiments et ton tempérament de bonne pâte reprirent le dessus. Bien sûr que non, Alex ne pouvait pas venir uniquement pour ça. Tu avais beau ne pas vraiment le connaître, tu étais convaincu qu’il ne pouvait pas penser une telle chose et encore moins le mettre en œuvre. Il n’avait pas l’air d’un profiteur. Et pourtant, si seulement tu l’avais mieux connu, petit phoque …

- J'espère que tu ne penses pas que je ne te parle juste pour ça.
- Non, non, t’empressas-tu de répondre, lui prouvant sans détour que tu étais sincère. De toute façon, tu l’étais toujours Toi qui vivais dans un monde de licornes et de doux regards de ta copine, il t’était totalement impossible d’imaginer qu’il puisse faire ça. Tu étais encore persuadé qu’Alex avait fini par t’apprécier comme il appréciait Finn. Si seulement c’était aussi simple que ça.
Ceci dit, si Alexandre ne voulait pas que tu ailles en discuter calmement avec ta belle, comment pouvais-tu lui venir en aide ? Pour le coup, tu ne voyais vraiment pas quoi faire. Alors, puisque le Serpentard avait réagi si vivement à ta proposition, c’était peut-être parce qu’il avait une idée derrière la tête, une idée bien sûr tout à fait légitime et sans arrière-pensées.
- Heu … M-Mais du coup, commenças-tu sans trop savoir quoi dire. Qu’est-ce que je peux faire ? Si je peux pas lui en parler, comment je peux t’aider ? Alex allait très certainement soupirer et se dire que tu n’étais pas très futé mais après tout, n’était-ce pas la vérité ?

© GASMASK


Citation :


  • Faire un post où le nom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées



Dernière édition par Ewan D. Forks le Dim 26 Fév - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Sam 25 Fév - 14:55

Do you have few minutes ?





Gentil comme il était, Ewan s'empressa de rassurer Alexandre. C'était les pouffy ça, une patience inébranlable ! Le Serpentard aurait sincèrement aimé être patient, cela lui aurait évité de nombreux moments d'agacement. Les jaunes avaient beaucoup de qualités, ils savaient être justes, gentils, patient... Mais leur côté niais avait tendance à agacer le vert. Il avait l'impression que les pouffy étaient le genre d'enfant à se faire piquer leur goûter à l'école primaire ! Enfin, Alexandre disait cela, mais il était lui-même une victime avant d'entrer à Poudlard. Ses amis se comptaient juste avec deux doigts. Et eux aussi étaient des victimes. Et le Serpy aurait parié la Coupe d'Olga Poufsouffle que c'était le cas pour Ewan aussi.

« Heu … M-Mais du coup, commenças-tu sans trop savoir quoi dire. Qu’est-ce que je peux faire ? Si je peux pas lui en parler, comment je peux t’aider ? »

Les bruits de pas se rapprochant stressait de plus en plus Alexandre qui regardait sans cesse autour de lui. Il espérait juste que ce n'était pas un professeur. Auquel cas, les deux jeunes hommes se feraient sévèrement réprimander de sécher les cours. Si sa mère l'apprenait, il se ferait démonter. Ne valait mieux pas énerver Mrs. Rozen. Son père lui avait raconté que lors de son premier jour d'école, Gerda s'était battue avec un garçon parce qu'il l'avait provoqué. Elle l'avait battu à plat de couture, le pauvre garçon avait le nez en sang. Gerda s'était pris la fessée par la maîtresse. Mais genre vraiment, la claque sur le derrière. C'était une autre époque.

« Euh, je sais pas... En fait euh... Je voudrais juste avoir régulièrement de ses nouvelles... Comme ça, je sais quand est le moment propice pour aller la voir » balbutia-t-il en essayant de garder son sang-froid alors que les bruits de pas se rapprochaient.

Alexandre regardait fixement la direction vers les bruits de pas arrivaient. Son coeur battait de plus en plus vite. Il fallait savoir que le Serpentard essayait d'avoir un comportement irréprochable afin d'avoir l'autorisation d'avoir accès à la Réserve. L'accès était réservé aux élèves devant faire des recherches pour des devoirs. Et en plus de cela, ce n'était souvent que les sixième et septième année faisait des études poussées sur les Défenses contre les Forces du mal. Il espérait que son niveau en la matière ainsi qu'un comportement irréprochable pouvait éventuellement suffire. Ce qui était paradoxal quand on voyait qu'il séchait les cours d'histoire de la magie. De toute façon, ce n'était pas comme si le prof se retrouvait gêné de son absence ! Et il comptait y aller à ce cours, juste avec un peu de retard. Cependant, il avait un mauvais pressentiment face à cette présence.
Son souffle se coupa quand il vit au loin une chevelure qu'il aurait reconnu entre mille. Pire qu'un professeur. C'était bien la dernière personne qu'avait envie de croiser Alexandre à ce moment là. Ses mains se raidirent pour froisser sa cravate alors que son visage restait neutre Il tourna son regard vers le blaireau quand la Serdaigle arriva.



The Guest:
 
Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 378
| AVATARS / CRÉDITS : Kirsten Zellers (c) .sparkle
| SANG : Sang-Pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Occamy
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Dim 26 Fév - 4:10


❝ Vif d'Or et Vives Couleurs . ❞
- Xander, Ewan & Nia -
Une femme qui aime sonde au fond de l'âme de celui qu'elle chérit les moindres courants d'inquiétude.

Cela faisait déjà presque deux mois qu'elle ne parlait plus à Moran, ils étaient deux parfaits étrangers, ils n'en avaient, à sa connaissance, parlé à Fabian ni à Angie. Elle avait mis Ewan au courant, elle ne supportait pas de lui mentir alors qu'il était toujours si sincère avec elle. Ah... Ewan Forks. Cela faisait déjà dix jours qu'ils sortaient ensemble et elle vivait un rêve éveillé à chaque instant passé avec lui, bien que sentant les regards insistants sur leur couple hors norme, elle vivait sa vie. La bleue n'avait pas cours à cette heure-ci et elle devait passer voir le professeur Slughorne pour lui demander quelques conseils concernant le cours de la semaine passée, si elle avait bien retenue ce que sont petit-ami lui avait dit, il aurait du avoir Histoire de la Magie. Pourtant, elle attendait depuis bientôt un quart d'heure devant la salle dans l'espoir de le voir, et il n'avait toujours pas pointé le bout de son nez.
Inquiétude. Incompréhension. Ce qu'elle ressentait actuellement était pesant, le Poufsouffle n'était pas du genre à sécher les cours quels qu'ils soient et là, il était introuvable.
Commença la course dans Poudlard, elle était en retard et inquiète, courant dans chaque escalier présent, sautant chaque marche par quatre, elle descendit aux cachots. Il ne faisait pas froid, mais plutôt frisquet.

Les cachots étaient sombres et vides à cette heure-ci, du moins c'est ce qu'elle croyait avant d'entendre des voix. C'était étrange, elle s'arma de sa baguette, en garde et avança petit à petit en direction des élans de voix se voulant discrets. Mais elle ne se serait jamais attendu à le voir lui, ici. Ewan, seul, dans les cachots. Au bout d'une certaine distance elle lui sauta sur le dos, il n'avait pas l'air de l'avoir entendu, ce qui produisit un certain effet comique. Elle lui chuchota à l'oreille quelques mots doux.
« Hey My Sweet ! »
C'était son surnom, elle l'avait toujours surnommé "Sweetie" à cause de son caractère joyeux et touchant, et une fois ensemble, cela n'avait pas changé, seulement pris un ton plus amoureux que jamais.

Elle le lâcha puisqu'il l'avait attrapé et fut ramener à ses douces lèvres, dont elles ne pouvait plus se passer, elle l'aimait à la folie. L'instant magique fut cependant... gâché. Elle entendit un raclement de gorge et se retourna rapidement en direction du bruit. Là, dans un renfoncement se trouvait Alexandre. Que pouvait-il bien faire ici ? Avec Ewan ? Cela devenait louche, trop louche pour être honnête. Elle interrogea l'élu de son cœur du regard avant de revenir à Alexandre, qu'elle regarda étrangement. Il ne fallait pas qu'elle pose trop de questions, elle enquêterait sur la chose plus tard. Il avait l'air surpris. Et angoissé. Il regardait étrangement ses cheveux, ce qui était compréhensible puisque depuis sa dispute avec Moran, elle ne teignait plus ses cheveux, les laissant au naturel, bruns.

« Alexandre. Je vous dérange peut-être ? Je... je peux partir si vous voulez ? » dit-elle à Ewan. « J'ai rendez-vous avec Slughorne alors... » ajouta-t-elle, comme pour se justifier.

Elle était de trop, elle le sentait, alors pourquoi rester ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



Dragées:
 


Dernière édition par Gardenia E. Ollivander le Sam 4 Mar - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Dim 26 Fév - 16:00

Few Minutes ?



Alexandre semblait de plus en plus mal à l’aise. Pourtant, ça ne t’interpellait pas plus que ça. Toi, trop concentré sur son problème, tu n’avais pas entendu les bruits de pas se rapprochant, inexorablement. De fait, tu mettais la nervosité du Vert et Argent sur le compte de la gêne qu’il avait à te parler de ses propres petits problèmes. Toutefois, si tu n’avais ne serait-ce que tendu l’oreille un peu plus attentivement, tu te serais rendu compte du tic tac lancinant des chaussures de la personne qui n’allait pas tarder à faire son attention. Et tu aurais été tout aussi stressé que ton camarade. Voire même plus. Tu n’avais pas l’habitude de sécher les cours et même si une partie de toi en avait conscience en ce moment-même, tu avais préféré l’occulter. Rater un cours de Binns, ce n’était pas grand-chose en soi. Mais tu n’aimais pas les répercutions que ça pouvait avoir.

- Euh, je sais pas... En fait euh... Je voudrais juste avoir régulièrement de ses nouvelles... Comme ça, je sais quand est le moment propice pour aller la voir, te confia Alex, t’éloignant un peu plus de ce moment où tu te rendrais compte que vous n’étiez plus seuls dans le couloir.
C’était donc ça ! Quand le Serpentard s’était empressé de te répondre, affolé, tu avais cru qu’il voulait quelque chose de plus … inimaginable. Une mission impossible, en somme. Mais c’était tout simplement ça qu’il voulait. Pas de quoi fouetter un boursouff ! Et il n’y avait pas non plus lieu de se montrer si gêné. Il suffisait de demander. A croire que tu allais le manger !
- Y’a aucun problème ! t’exclamas-tu avec un large sourire sur le visage. Je peux faire ça, bien sûr. Ce serait vraiment cool si vous vous entendiez à nouveau …

Mais tu ne terminas pas ta phrase. Quelque chose, ou plutôt quelqu’un te sauta sur le dos. Sur le coup de surprise et du poids soudain, tu te courbas en lâchant un petit gémissement pathétique. Mais par Merlin, qui pouvait bien te faire ça ?!
- Hey My Sweet !
Oh. Bien sûr, ce ne pouvait être qu’Elle. Son souffle sur ta nuque te fit légèrement frissonner mais tu n’en perdis pas pour autant ton sourire, qui revint d’ailleurs en force. Oubliant totalement Alex, tu attrapas Nia et cherchas ses lèvres, guidé par ton inconscient et tes sentiments. Tu lui volas un baiser avant de lui répondre dans un même murmure :
- Salut Toi …
Tu ponctuais ta phrase d’un nouveau baiser. Vous étiez proches, tu pouvais sentir sa si douce odeur, ses cheveux pourtant redevenus bruns qui te faisaient toujours tourner la tête. C’était merveilleux d’être amoureux. Tu n’avais pas envie de la lâcher, tu avais envie de rester là, dans l’obscurité, te réchauffant par son doux contact.

Sauf qu’Alexandre n’avait pas disparu pourtant et, certainement terriblement gêné par cette démonstration de votre amour, se racla bruyamment la gorge.
Et meeeeerde … Tu te sentis fortement rougir comme Nia t’interrogeait d’un regard inquisiteur. Comment pouvais-tu lui expliquer ça ? Si Alex t’avait amené ici, c’était justement pour ne pas avoir affaire à elle directement.
- Je vous dérange peut-être ? Je... je peux partir si vous voulez ? lâcha-t-elle sur un ton qui te fit mal, celui des reproches.
- Je … Non pas du tout, mais … Tu … Tu étais bien trop perdu pour pouvoir dire quelque chose de censé. Et qu’aurais-tu donné pour qu’à cet instant Alexandre te vienne en aide. Gardenia savait parfaitement que tu étais censé être en cours à cette heure-ci alors comment pouvais-tu justifier votre petite discussion sans tout lui révéler ? Et si tu ne lui disais, tu sentais bien qu’elle allait te le faire regretter. On … Alex me … Rien ne servait de parler, tu t’enfonçais …

©️ GASMASK


Citation :

Ewan, pas courageux pour un sous Mdr Vous avez le droit de le pendre si vous voulez Very Happy

  • Faire un post où le nom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
  • Inventer une expression sorcière "Il n'y avait pas de quoi fouetter un boursouff" - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Mar 28 Fév - 14:57

Do you have few minutes ?




Gardenia, toute joie, sauta sur le dos d'Ewan. Le petit gémissement que fit le poufsouffle en se courbant sous le poids de la jeune fille fit lever les yeux au ciel Alexandre. « Hey My Sweet ! » le salua la Serdaigle. Le Serpentard était tendu, très certainement un peu pâlot. Et maintenant mal à l'aise face à cette démonstration d'amour bien trop niaise à son goût. Quoiqu'il n'était pas mieux à ce niveau là. Peut-être était-ce le fait de voir un couple heureux alors que lui peinait à se faire remarquer par la fille qu'il aimait depuis des mois. C'était très certainement ça. En voyant Ewan déposer ses lèvres sur celles de Gardenia, il ferma les yeux. Voir ce qui constituait la vie privée de ces deux individus le dérangeaient, surtout qu'ils l'avaient totalement oublié ! Il était tenté de leur rappeler qu'il était tout de même présent. Mais il n'allait pas se plaindre du fait que Gardenia ne l'ait pas remarqué. Avec beaucoup de chance, elle allait repartir sans l'avoir vu. Mais bon, cela n'allait pas arrivé, hein. Soit elle restait là et ils exprimaient leur amour d'une manière que ne voudrait pas voir Alexandre, soit ce dernier décidait de rappeler sa présence.
Le Serpentard racla bruyamment sa gorge avec insistance. Enfin, il gagna l'intention de Gardenia et Ewan. La jeune fille interrogea son petit ami du regard. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'Alexandre remarqua qu'elle n'arborait plus ses couleurs de cheveux naturelle. Etrange.

« Alexandre. Je vous dérange peut-être ? Je... je peux partir si vous voulez ? »

La tentation de dire oui était forte. Mais il s'abstint. Elle prétexta un rendez-vous avec le professeur Slughorn alors qu'Ewan tentait de se justifier. Il s'enfonçait plus qu'autre chose donc il sembla primordial à Alexandre de lui venir en aide, en espérant ne pas le faire d'avantage. Il improvisa alors un mensonge.

« J'ai eu une bouffée de chaleur donc j'ai demandé à Ewan de m'emmener dans un endroit frais. » justifia-t-il en coupant la parole et en regardant le pouffy dans les yeux.

C'était un mensonge à peu près plausible. Il était un peu pâlot tout de même (mais pas pour les mêmes raisons, certes). Gardenia savait qu'Alexandre avait du mal à supporter les hautes températures. Il était arrivé plusieurs fois au Serpentard d'avoir des malaises lors des canicules d'été à Poudlard en première et deuxième année lors des cours de vol ou après avoir monté beaucoup d'escaliers. Par contre les bouffées de chaleur en hiver, cela lui arrivait rarement. Peut-être après avoir monter les escalier jusqu'au sommet de la tour d'astronomie avec les chauffages qui chauffaient le château bien trop chaud, peut-être.
Le Serpentard jeta un petit coup d'oeil à Gardenia, dans l'espoir que son mensonge ait fait mouche.



Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 378
| AVATARS / CRÉDITS : Kirsten Zellers (c) .sparkle
| SANG : Sang-Pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Occamy
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Dim 5 Mar - 0:01


❝ Vif d'Or et Vives Couleurs . ❞
- Xander, Ewan & Nia -
Une femme qui aime sonde au fond de l'âme de celui qu'elle chérit les moindres courants d'inquiétude.

Ewan, c'était la personne qui remettait un peu de joie dans ta vie depuis l'épisode Powell. En fait, elle ne l'appelait même plus par son prénom et c'était difficile, peut-être égoïste, injuste, mais aussi réalité. Elle était sur un petit nuage, grâce à son petit-ami, elle n'en avait même pas parlé à ses amis en fin de compte, de la dispute, elle avait les yeux bandés par l'amour et elle s'en portait très bien. A ce moment-là, elle était juste heureuse, blottie dans ses bras elle pourrait l'embrasser des heures et des heures, mais étrangement son bonheur fut de courte durée puisque que quelqu'un avait décidés de les rappeler à la réalité. La Serdaigle fut gênée quelques secondes, se disant qu'elle avait peut-être interrompu une conversation importante jusqu'à ce qu'elle se tourne et voit Rozen. Elle s'était demandée ce qu'il faisait ici, avec Ewan, ils étaient complètement opposés, alors que pouvaient-ils bien faire là, tout les deux, au même endroit, à sécher les cours ensemble ?. La brune s'était presque immédiatement retournée vers le garçon de ses rêves, l'air plus qu'inquisiteur. Elle avait sérieusement l'impression d'être... en trop, entre les les deux garçons, elle ne voulait pas s'interposer, absolument pas et proposa de se retirer.

« Je … Non pas du tout, mais … Tu … On … Alex me … »
Ok. Là, ça devenait étrange. Il avait l'air désemparé par le regard qu'elle lui avait lancé et avait tenté de se justifier, comme si il savait que les rapports entre elle et Alexandre étaient tendus... Pourtant elle ne lui avait pas dit... Etrange. Elle culpabilisa pourtant, au lieu de lui en vouloir, elle avait interrompu quelque chose de privée, et s'en voulait énormément de voir Ewan dans cet état, mais malgré tout il s'enfonçait, jusqu'à ce qu'Alexandre ne tente de rattraper le coup.

« J'ai eu une bouffée de chaleur donc j'ai demandé à Ewan de m'emmener dans un endroit frais. » lui dit-il.
Et bizarrement, elle le croyait, du moins, un peu. Le croire c'était lui accorder le bénéfice du doute et elle-même doutait de la réaction à adopter. Elle ne savait pas quoi faire, tout simplement. Il fallait avouer que d'être dans un cachot entourée de son petit-ami et de celui qu'elle avait materné tout le long de sa deuxième année, était forcément peu anodin. dans d'autres circonstances relationnelles cela aurait certainement pu la réjouir mais pas là. Elle ne savait pas si elle devait les croire alors qu'habituellement elle aurait su immédiatement qu'il lui balançait le premier mensonge qu'il avait en réserve. Mensonge qui se tenait, malheureusement et elle le savait, elle l'avait trop côtoyé pour ne pas le connaître sur le bout des doigts, enfin maintenant plus rien n'était sûr.

« D'accord... » dit-elle suspicieuse en regardant les deux garçons tour à tour, pour finir par embrasser délicatement son petit-ami une dernière fois avant de continuer son chemin. « Tu ressembles à un zombie Rozen ! Tu devrais essayer le fond de teint ! » ajouta-t-elle en avançant. Elle était en retard, et même si elle était presque gentille en lui disant qu'il avait une mine affreuse, elle ne put que lui rappeler les mot qu'elle avait eu à son intention le soir du bal : elle se retourna. « N'oublies pas ce que je t'ai dis, Alexandre. Et tiens-toi y, ça vaut mieux pour nous deux. » Mensonges. La seule personne que cela arrangeait, c'était peut-être elle. Elle était resté attaché au garçon qu'elle avait considéré comme un membre de sa famille. Elle se retourna et parti en direction du Professeur, en jetant un dernier regard amoureux au Poufsouffle.

Il fallait qu'elle tire cette histoire au clair. Rapidement.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 661 MOTS.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 217
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Finn Harries
| SANG : ϟ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un corps en proie aux flammes
| PATRONUS : Un phoque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Sam 11 Mar - 18:15

Few Minutes ?



Tu eus tout de même la très bonne de te taire alors que, plus te parlais, plus tu avais de chance de t’enfoncer et avec toi, d’enfoncer les espoirs d’Alexandre de renouer un jour avec Gardenia. Et même si tu ne connaissais pas bien le Serpentard, tu ne pouvais pas lui faire ça. Il était venu trouver ton aide et tu avais accepté, ce n’était pas pour faire péricliter son plan quelques secondes après.
Mais tu connaissais aussi Nia et tu savais qu’elle trouverait ton silence suspect. Toi qui étais si expansif et expressif, toi qui ne lui cachais rien, toi qui étais un honnête, bien trop honnête garçon, un inconnu aurait pu lire le mensonge et la gêne sur ton visage. Alors ta petite-amie ! Heureusement, Alex était là pour reprendre la situation en main. Il prétexta s’être senti mal et tu trouvas aussitôt que ça ne tenait pas debout, Nia allait comprendre ! Mais à y regarder de plus près, il était devenu extrêmement blanc alors que toi, tu étais totalement rouge. Il avait vraiment l’air mal, peut-être de peur d’être découvert si tôt et de subir les foudres de celle dont il voulait être proche à nouveau.
- Oui et … Et j’ai pensé que les cachots étaient parfaits, ajoutas-tu précipitamment, tant et si bien que tu faillis vous faire grillés une nouvelle fois. Mais si Nia te regardais, elle verrait ta chaire de poule et ne pourrait qu’admettre que oui, les cachots étaient un endroit terriblement froid.

- D'accord... souffla-t-elle sur un ton suspicieux que tu ne relevas pas, bien trop heureux d’entendre qu’elle vous croyait, du moins en partie. Tu te retins de sourire de soulagement et fis mine de te sentir très concerné par l’état d’Alex qui, somme toute, t’inquiétait un peu. Comment pouvait-on perdre ses couleurs aussi vite ? C’était fou ! Nia le lui fit remarquer, d’ailleurs, lui conseillant du fond de teint alors qu’il aurait mis valu, à ton avis, une bonne potion. N'oublies pas ce que je t'ai dis, Alexandre. Et tiens-toi y, ça vaut mieux pour nous deux. Alors que Nia les quittait pour son rendez-vous avec le professeur Slughorn, tu adressas un air surpris et curieux à Alexandre, un sourcil arqué. Néanmoins Nia se retourna bien vite pour t’asséner un de ses si beaux regards auquel tu répondis avec un sourire niais et amoureux.

Ce ne fut que lorsque les pas de belle se furent tus que tu t’autorisas à te détendre. Et à interroger à nouveau Alexandre. Mais bien vite, tu te rendis compte que ce n’était pas l’attitude à adopter. Sérieusement, tu n’avais rien à demander, là maintenant, mais tu devrais plutôt t’excuser. Par ta faute, les espoirs d’Alexandre ont failli être réduits à néant. Et le pire, c’est que tu étais certain que tu aurais le droit à un interrogatoire subtil de la part de ta belle bleue. Génial.
- Pardon … soupiras-tu en baisant les yeux, n’osant regarder Alexandre comme si tu lui étais soumis. J’aurai pas dû réagir comme ça. Je … J’ai été con. Ça, pour avoir été con, tu l’avais été. Mais bon, est-ce que ça changeait de tous les jours ?
Mais le tout, c’était qu’Alex ne t’en veuille pas et que vous puissiez toujours mettre votre (ou plutôt son) plan en œuvre.

©️ GASMASK


Citation :

C'est beau la servitude et la soumission Rolling

  • Faire un post où le nom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
  • Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 743
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander Jeu 16 Mar - 1:18

Do you have few minutes ?




Gardenia semblait plus ou moins convaincu par mon mensonge improvisé. C'est une technique assez risquée, je n'y ai recourt que très rarement en règle générale. Ces mensonges ont souvent du mal à tenir debout comme celui que je viens juste d'inventer. Mais il m'est déjà arrivé de faire un malaise en plein mois d'octobre. C'était en fin de journée, lors d'une journée de jeûne, j'étais en première année. J'avais dû beaucoup inquiété Gardenia qui était venue me voir à l'infirmerie en m'engueulant parce qu'elle ne m'avait pas vu manger ou boire de la journée. Ce qui était tout à fait normal. Mais va expliquer ça à des sorciers ! Ewan confirma mon mensonge. Peut-être qu'il n'était pas un si mauvais pigeon que cela. -Et toi tu es mauvais tout court-. Gardenia semble encore suspicieuse et nous regarde à tour de rôle, Ewan et moi avant de venir déposer un baiser sur les lèvres de son petit-ami. Je sais que mon mensonge ne tient qu'à un fil, alors il me faut faire gaffe.

« Tu ressembles à un zombie Rozen ! Tu devrais essayer le fond de teint ! » me fait remarquer la Serdaigle.

Je mets ma main sur ma joue comme si la température de ma peau pouvait en témoigner. Je n'en m'étais même pas rendu compte. Maintenant, je comprends pourquoi mon mensonge a fait mouche. Bon bah tant mieux, j'ai envie de dire ! Mon corps est avec moi, pour une fois ! Cela me facilite la tâche qui n'est déjà pas aisée. Je ne sais pas si je dois remercier le Leprechaun ou mon corps trop expressif par moment. Je n'apportai aucun commentaire aux paroles de Gardenia. Plus je vais parler, plus je vais m'enfoncer. Alors qu'elle est entrain de partir, elle se retourne et me regarde.

« N'oublies pas ce que je t'ai dis, Alexandre. Et tiens-toi y, ça vaut mieux pour nous deux. »

Bien sûr, je vais m'y tenir. Bien sûr Nia. Tu peux toujours courir pour ça. J'acquiesce en regardant mes pieds. Que puis-je faire d'autre ? J'ai peur que si je la regarde dans les yeux, elle devine mes intentions. Dans ce cas, mon plan tomberait à l'eau. Ce n'est pas une blague quand je dis que je veux renouer avec elle. C'est que je le veux vraiment. Danser avec elle au bal a été un véritable déclic, je pense. Et la voir pleurer... J'ai été un beau fils de cracmole, pour le coup. -C'est seulement maintenant que tu t'en rends compte connard ?-. Elle commence à s'en aller et Ewan me lance un regard curieux en arquant un sourcil. Il reprend vite son expression de base quand Gardenia se retourne pour lui lancer un regard amoureux. Quand va-t-elle vraiment partir ? Heureusement, ce fut bref et elle repart rapidement. Je soupire de soulagement en m'appuyant contre le mur humide à côté de moi.

« Pardon …  J’aurai pas dû réagir comme ça. Je … J’ai été con. » s'excuse Ewan.

Je lève mon regard vers lui. Il a pas besoin d'agir de la sorte pour avoir l'air con. -C'était méchant-. Mais le fait qu'il s'excuse de la sorte me plait. Bien sûr, je ne montre rien de ce que je pense, la base quand on manipule quelqu'un. Oui, appelons un chat un chat. Je fais de la manipulation. Je parle à quelqu'un d'une certaine façon pour obtenir quelque chose sans que mon interlocuteur en s'en rende compte. C'est bel et bien de la manipulation. Autant être honnête avec moi-même. J'adresse un sourire rassurant à Ewan.

« Ce n'est pas grave. C'est à moi de m'excuser de t'attirer dans une affaire comme ça. J'sais que ce n'est pas évident. »

Je ne suis pas désolé de cela, qu'on s'entende. Mais cela ne m'empêche pas de le faire croire. A en juger l'attitude d'Ewan, je pense que j'ai accompli l'étape n°1: attirer sa sympathie. Je peux à présent passer à l'étape n°2: créer une complicité. Cette étape n'a pas l'air d'être compliqué, en théorie. Mais en pratique... Je ne préfère pas prendre la confiance. C'est en apprenant à se connaître que l'on va créer une complicité, mais si nous n'avons rien en commun, cela risque d'être compliqué. J'essaierais de mentir le moins possible. Ne pas m'inventer une passion folle pour le quidditch, par exemple. Je n'aurais recourt au mensonge qu'en dernier recourt, si vraiment on n'a rien en commun.

« N'empêche... On l'a échappé belle ! » déclaré-je avec un sourire un peu plus prononcé et détendu. « Vous avez l'air très amoureux tout les deux. » fais-je remarquer en passant ma main dans mes cheveux.

C'est sûr que je préfère voir Nia dans les bras d'Ewan plutôt que dans ceux de cet enfoiré de Powell. J'ai toujours pas digéré d'avoir écopé d'une heure de retenue avec Némésis alors que lui n'a rien eu, alors qu'il était à l'origine de la bagarre. Mais bref ! Passons, sinon je vais m'énerver. Mon regard envers Ewan se fait un peu plus détendu. Je lui fais comprendre par mon regard que j'aie envie d'apprendre à le connaître. Je m'attends à ce qu'il me parle un peu plus de sa relation avec Nia, éventuellement qu'il me demande si j'ai une copine (Par Merlin, ce que j'aimerais !) ou qu'il soit un peu timide sur le sujet. Ce sont les choses les plus prévisibles. De prime abord, ce pouffy me semble être ce type de personne.



Dragées:
 

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander

Revenir en haut Aller en bas

Do you have few minutes ? • ft. Ewan Forks & Gardenia Ollivander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Les minutes du Congrès de Miami
» Une visite surprise qui porte bien son nom... [Ewan]
» 1000 ans d'histoire en 11 minutes
» Notre Histoire en 2 minutes
» Les 2 minutes du peuple de François Perusse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-