GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

"Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Sam 18 Fév - 21:27

Le match contre les Poufsouffles c’était plutôt bien terminé. Reg avait chopé le vif d’or et malgré une valse de cognards dans tous les sens, le match avait été intéressant. Une fois les deux pieds au sol, le jeune homme avait vu Popkins s’éloigner en zigzaguant un peu et le jeune homme eut de la peine pour la pauvre fille. Il lui avait envoyé un cognard en pleine tête et il y avait mis toute sa rage dedans. Le Quidditch était un sport violent et il ne pouvait pas se laisser prendre par les sentiments. Hazel était dans l’équipe adverse et était une cible pour lui. Il ne voulait pas lui faire de mal, mais à grands problèmes grandes solutions. Porté par les exclamations de l’équipe, le préfet se désintéressa de celle qui avait été sa cible le temps d’une action. Elle allait sûrement à l’infirmerie, en tout cas, il valait mieux pour elle.

Le lendemain, Moran avait un peu malgré lui cherché du regard la Poufsouffle, et il ne l’avait pas vu dans la Grande Salle. Il s’était sur le coup dit qu’elle n’avait pas dû se réveiller, mais malheureusement elle n’était pas là non plus en cours. Perturbé et gêné de l’avoir peut-être blessé, il finit par se décider à monter à l’infirmerie pour voir si elle y était. Il se disait en chemin que c’était une très mauvaise idée, ce qu’il faisait là. Manquait plus que quelqu’un de sa maison le croise et il était cuit. Aller voir si une sang-de-bourbe allait bien, ce serait marcher sur la tête.
Oui mais voilà, Moran n’avait pas tout à fait les mêmes idéaux que ses camarades et beaucoup le savaient. Il entra dans l’infirmerie qu’il crut vide pendant un instant. Mais il y avait un rideau tiré juste à côté de l’entrée et le jeune homme avait bien failli ne pas y faire attention, en passant juste la tête dans l’entrebâillement. Il vit Hazel allongée dans un lit, un bandage autour de la tête. Le jeune homme n’avait pas réfléchi à ce qu’il pouvait lui dire, alors il décida de ne pas passer par quatre chemins : « Salut, Hazel. Tu vas mieux ? ». Il entra complètement dans l’infirmerie en regardant si Pomfresh le vautour était là. Décidément, il venait très souvent ici cette année, il n’avait pas de chance. Il n’osait pas trop s’approcher d’elle mais referma quand même la porte de l’infirmerie. Manquerait plus qu’il soit vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Sam 25 Fév - 11:07

Le match venait de se terminer et j’avais la nausée, tout mon corps était en compote, je m’étais ramassée un sacré coup. Mon visage était bouffi à cause de la collision avec un cognard, je ne voyais plus grand-chose et je ne pouvais dire qui des deux batteurs des Verts m’avait assommée. Luzia m’avait aidé alors à rejoindre l’infirmerie, ce qui valait mieux pour moi si je ne voulais pas finir en cours de potion à cause de ma vue. Une fois vers Mrs Pomfresh, elle s’était occupée de moi comme il le fallait et Luzia avait pu rejoindre les autres.

Un mince filet de soleil parut dans l’infirmerie, je m’assis sur mon lit et une terrible douleur s’abattit sur moi, je lâchai une grimace. J'ai dû avoir attrapé une toux car je n’avais plus beaucoup de voix. L’infirmière accourut vers moi avec des flacons pleins les bras et m’appliqua une lotion sur le visage et me fit boire quelque chose, c'était infect mais je le bus d'une traite. Je n’avais aucune idée de l’heure qu’il était et je n’aimais pas vraiment ça, je somnolai un peu jusqu’à ce qu’une voix me réveille.

- Salut, Hazel. Tu vas mieux ? je reconnus la voix de Moran et me réveillai d’un bond, je ne devais pas avoir bonne mine, mais j’allais mieux.
Je fus surprise par son arrivée, je n’avais jamais pensé qu’il viendrait me voir, c’est très aimable de sa part. D’ailleurs, je me demandai où était passée Pomfresh, d’habitude, elle ne laissait jamais ses patients seuls, mais comme je dormais, elle a dû s’absenter.

-Salut Moran, merci je vais beaucoup mieux, quel bon vent t’amène ? , fis-je d’une voix enrouée.
J'étais reconnaissante à Moran de m’accorder du temps, ici on s’ennuyait vraiment si l’on était la seule malade, et le temps passait très lentement. Je ne voyais pas comment je pouvais m'occuper, jouer au solitaire ? Répéter mes cours ?

-Ah oui, est-ce que tu pourrais me donner l'heure, tu vois ici, j'ai l'impression qu'on a changé de fuseau horaire , dis-je en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Lun 27 Fév - 20:24

Moran se trouvait franchement cool d’aller voir une fille qu’il avait blessé pendant un match. Elle était dans l’équipe adverse, la base justement, c’était de les caillasser. C’était son rôle, il s’y donnait à cœur joie. Oui, mais voilà le préfet avait encore des sentiments, et ça lui faisait de la peine de blesser des gens qu’il aimait bien. C’était comme avec Gabin. Ça lui faisait de la peine, mais c’était la dure loi du sport. La voix enrouée d’Hazel répondit à la question de Moran qui sourit lorsqu’elle lui dit qu’elle allait mieux. C’était une bonne chose, ça le faisait déculpabiliser. « Eh bien je venais voir si tu allais mieux » répondit-il tout à fait sincère.
Beh oui, il venait, si en plus il lui mentait sur la raison de sa visite, ce serait stupide. Il avait fait le plus dur, il n’était plus question de se dégonfler, maintenant ! Elle lui demanda l’heure et le jeune homme se demanda si elle était vraiment remise de son choc à la tête. Il baissa les yeux vers sa montre et lui répondit : « Il est deux heures de l’après-midi ». Il se contenta de ça, toujours planté comme un piquet devant la jeune fille. Bon, bon, bon… Place aux excuses, maintenant. « Pour être complètement sincère avec toi, je venais m’excuser pour le cognard… J’y suis allé un peu fort » confessa-t-il sans la lâcher des yeux. Il s’en voulait parce qu’il y avait mis toute sa force pour frapper la balle.  Agacé par la tournure du match, il avait réagi en conséquence. Le Quidditch était avant tout pour lui un défouloir, qui lui permettait d’être plus calme, en temps normal.
Il s’approcha pour s’asseoir sur la chaise et croisa ses bras : « Etonnant que Madame Pomfresh ne te soit pas encore tombé dessus pas… » commença-t-il avait d’être coupé par la voix de mégère de l’infirmière. « Ah Monsieur Powell toujours dans les parages même quand ce n’est pas vous que je soigne. Sortez de là, que je puisse donner les médicaments à Miss Popkins, allez ouste ! ». Moran se fit jeter du bord du lit alors qu’il venait juste de s’asseoir et repassa derrière les rideaux en regardant le paysage qui s’étendait par-delà les vitres.  
Quelques minutes plus tard, ce fut finit et il eut l’autorisation de revenir près de la blessée. Il se rassit à la même place, dans l’exacte position que celle dans laquelle il était quelques minutes avant. Il se demandait ce que lui avait fait l’infirmière. Les médicaments qu’elle forçait à boire n’étaient jamais très agréable, il en avait de douloureux (et dégueulasses) souvenirs. Il était assez souvent venu ici, avait assez souvent dormi dans ces lits pour savoir de quoi il parlait. « Sinon, Hazel, ça date la dernière fois qu’on s’est parlé ! Qu’est-ce que tu as à raconter à un Serpentard curieux ? » questiona-t-il en souriant du mieux qu’il pouvait. Le bandage autour de la tête de la blonde ne faisait que lui rappeler un peu plus qu’il avait merdé. Il déglutit, en se reconcentrant sur la Poufsouffle, et la fixa avec ses yeux noirs, parfaitement concentrés sur elle.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Ven 3 Mar - 20:08

Je n'avais jamais pensé que c'était Moran qui allait pointer son nez le premier pour me rendre visite, mais c'était vraiment sympa de sa part. C'était le seul Serpentard avec lequel je m'entendais bien, disons que les autres Verts ne me voyaient pas tous du même œil. Il me donna l'heure, j'avais beaucoup dormi et ma tête me faisais moins mal, même si parfois, j'avais des douleurs passagères,  je n'étais pas tout à fait remise du choc.

Maintenant je savais que c'était lui qui m'avait assommée, il avait l'air vraiment navré.

-Tout ce que je peux te dire, c'est que tu vise extrêmement bien, peut-être devrait tu envisager d'intégrer une équipe plus sérieuse ? fis-je en rigolant

Je lui en voulais un quand même peu, même si il n'avait pas fait exprès, c'était à cause de lui si j'étais là. J'essayai de me convaincre qu'il ne voulait que gagner ce match, il n'a pas dû se rendre compte qu'un cognard en pleine face, c'était désagréable. Mais c'est arrivé, c'est tout et il s'est excusé, j’espérais qu'il ne culpabiliserai pas trop, je ne voulais pas qu'il se sente mal.

Il commença une phrase mais fut coupé par Mrs Pomfresh qui venait me donner mes médicaments. Pouahh ! Je n'aimais pas ça, la plupart avaient une couleur, une consistance et un gout bizarre, infect ou étrange. Moran dû se retirer un instant, je lui lâchais une grimace.
Elle me fit boire un liquide gluant infect, un mélange entre des algues moisies et de la chair de dragon. J'avalais avec peine, ce n'était clairement pas ce que je préférais à l'infirmerie.
Une fois sa besogne terminée, elle se retira et Moran revint à sa place.

-Sinon, Hazel, ça date la dernière fois qu’on s’est parlé ! Qu’est-ce que tu as à raconter à un Serpentard curieux ?

-Ouais ça un bon bout de temps ! Ma vie n'est pas palpitante, mais tu as cassé la routine, donc pas de cours, moi je peux dormir ! C'était bien aujourd'hui, pas trop ennuyant ? J'y allais peut-être un peu fort,mais c'était juste pour m'informer de ce qu'ils avaient fait, je n'aimais pas vraiment rater des leçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Mer 8 Mar - 18:13

Popkins avait toujours l’air un peu dans les nuages. Moran se fit la réflexion que cognard ou pas, la jeune Poufsouffle tirait toujours une tête assez similaire. Elle lui répondit, en rigolant ce qui soulagea grandement le jeune homme qui n’aurait pas apprécié qu’elle lui en veuille. Sa phrase fit écho à une autre, que Daisy lui avait dit l’été dernier. Elle lui avait demandé s’il voulait être joueur de Quidditch pro, arguant qu’il n’était pas mauvais. Moran avait surtout des jours avec et des jours sans, mais il ne faisait pas de ce sport une priorité. « Non, le Quidditch pro ce n’est pas pour moi » répondit-il simplement. Que serait sa vie s’il était joueur de Quidditich ? Il ne pouvait même l’imaginer. Tous les idéaux pour lesquels il voulait se battre seraient dès lors complètement bafoués, ignorés. « De base, je ne vise jamais la tête, mais plutôt le dos. J’ai dû déraper un peu » confessa-t-il sans sourire. Il savait ce que ça faisait de se prendre un cognard dans la poire, il s’en était pris quelques-uns en entraînements. Surtout au début, quand il avait du mal à coordonner ses gestes. Il avait déjà loupé un cognard pour se le prendre dans la tête, oui oui.

Mais Moran ne put rien dire de plus puisque Pomfresh le fit dégager. Ce ne devait pas être agréable, ce qu’elle lui faisait. Hélas, tous les élèves passaient au moins une fois par là. Le préfet des Serpentard le premier. Il finit cependant par revenir, et demanda des nouvelles de la jeune fille. Ils ne s’étaient pas vu depuis très longtemps, et il espérait avoir quelque chose de nouveau… Aussi, il fut assez déçu lorsqu’Hazel lui confia surtout être triste de ne pas pouvoir assister aux cours. Elle rebondit en lui demandant si sa journée avait été correcte et repoussa la déception du garçon un peu plus loin : « Oh, ça va, pas la meilleure journée du siècle non plus… J’ai étude des runes dans moins d’une heure ! Tu es aussi dans ce cours, il me semble ? Je ne fais jamais attention aux gens qui sont dans mes options » continua-t-il en réfléchissant. Il se concentrait plus sur son cours qu’autre chose. Il avait juste retenu les gens avec qui il passait le plus de temps. Mais Hazel ne constituait pour lui qu’une simple connaissance. Connaissance attachante, certes. Les Jaunes étaient souvent attachants, en même temps. Le meilleur ami de Moran, Gabin Ollivander, était un Poufsouffle et il s’entendait particulièrement bien avec son homologue préfète Luzia Ozores.
Poufsouffles, Serpentards… Deux maisons, deux types de personnes très différents mais toujours rejetés. C’était assez triste. Mais le garçon se refocalisa sur la rescapée du cognard de malheur. Mieux valait ne pas penser à ces gens qui les laissaient de côté. Ils ne devaient pas en valoir la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Dim 12 Mar - 10:12

Je me disais que Moran n’avait vraiment pas peur de se faire démasquer par l’un des Verts. Si ses camarades apprenaient qu’il était venu prendre les nouvelles d’une Poufsouffle, il serait dans de beaux draps.  Je me demandai par la suite pourquoi la plupart des Serpents étaient comme ça, étaient-ils forgés comme ça dès leur enfance ? Je me posai beaucoup de questions. Pourquoi la maison Gryffondor était-elle mise en avant et que les Serpentards étaient mal vus, puis les Jaunes, on disait que c'était une maison "poubelle" ? Je détestais quand les gens disaient ça, c'était comme une insulte pour moi. Heureusement j'avais réussi à casser mes préjugés grâce à Moran.

Je me demandai à quoi j’avais l’air, si cela se trouvait, j’avais une mine pitoyable et des cheveux en pétard. Je passai mes  doigts fins à travers mes mèches brunes pour les coiffer, malgré mon bandage.

-Oui j’ai aussi choisi les runes, je n’aime pas vraiment ce cours pour être franche. fis-je en grimaçant.

Je n’aimais pas rattraper les cours mais c’était agréable de rester toute la journée dans un lit sans penser aux devoirs. Comme des vacances, même si je n’aimais pas avaler les nombreuses potions étrange de notre infirmière. Je n’allais pas souvent à l’infirmerie mais à chaque fois que j’y étais, j’en avais mal au ventre de voir l’étagère remplie de préparations, il y avait même des bocaux rempli de jus de grenouille.

-Tu n'as vraiment pas peur qu'un Serpentard te voie ? fis-je, inquiète

Moran était vraiment quelqu’un de bien, même si il m'avait blessé, il n'avait pas hésité à venir me voir, j’espérais que Luzia, Maya ou Marlene viendraient me rendre visite, c'est assez long de rester ici sans rien faire.

Je me redressai un peu et une douleur me vrilla les tympans, comme si l’on abattait une masse sur mon crâne. Je me tins la tête en grimaçant et failli pousser un cri. J’espérais que Mrs Pomfresh ne s’était pas absenté, sinon c’est Moran qui devrait faire le boulot et Merlin sait quelle préparation fallait-il que j’avale pour calmer mes douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Mar 14 Mar - 16:52

Hazel n’était pas une méchante fille. Une fille avec des idéaux sans doute, un peu bornée sur les bords, sûrement. C’était en tout cas le rapide constat qu’avait fait d’elle le garçon dans ce pub miteux près du Loch Ness, l’été dernier. La Poufsouffle ne semblait pas aussi affirmée que sa comparse Ozores, mais elle avait su comme elle piquer la curiosité du garçon. C’était donc tout naturellement qu’il avait décidé de passer la voir à l’infirmerie. Elle était étonnée de le voir, et encore une fois, le préfet comprit que c’était à cause du blason qu’il portait sur la poitrine. « Un blason de vipères » disaient beaucoup. Les parents de Moran n’étaient absolument pas des Serpentards, ils étaient peut-être même à l’exact opposé. Honora Powell, anciennement Abott, était une Poufsouffle pur jus, et Arthur était un Serdaigle complet. Un Serdaigle parfois agaçant. Moran se retrouvait au juste milieu de ses parents. Il savait être studieux, parfois, selon les matières, mais pas assez pour être chez les bleus. Il pouvait être loyal mais restait globalement trop individualiste pour être chez les jaunes.

Il sourit lorsqu’elle lui dit qu’elle n’aimait pas trop le cours de rune. Moran aimait bien, ça changeait des matières qu’il étudiait depuis sa première année, il trouvait en fait qu’il y avait quelque chose de rafraîchissant dans ce cours : « C’est vrai que la voix de la prof endort plus qu’autre chose » nota-t-il d’un air critique, « mais ça change des matières qu’on a l’habitude d’étudier, j’aime beaucoup ce cours ». Il l’aimait en tout cas plus que la divination, c’était certain. La jeune rescapée de ce cognard violent continua en lui demandant s’il n’avait pas peur qu’un Serpentard le voit. En fait, la question était à ses yeux un peu mal posée : « Ce n’est pas de savoir si un Serpentard me voit, le problème. Mais plutôt quel Serpentard peut me voir » lança-t-il sans sourire. S’il s’agissait d’Azelma il aurait une fin d’année pourrie. Si c’était Daisy, il s’expliquerait avec elle plus tard, mais il n’aura pas de problème avec ses autres camarades. « Ils pensent déjà bien assez de choses après. Un peu plus un peu moins, je m’en fou, il ne me reste qu’un an et demi ici » finit-il en laissant ses yeux parcourir les autres lits, inoccupés. « Luzia et Andrews ne sont pas passées te voir ? » demanda-t-il d’une voix tout à fait innocente.
Il avait confiance en Luzia pour venir voir son amie. Hélas, il considérait trop mal Maya pour l’imaginer venir au chevet de sa copine. La jeune fille essaya de se relever et Moran la regarda d’un air de dire que c’était une mauvaise idée. « Tu devrais rester couchée, parce qu’il s’il t’arrive un truc, je vais me faire jeter avec interdiction de revenir ici à vie » dit-il en laissant l’ombre d’un sourire parcourir son visage. L’heure avançait lentement mais le garçon savait qu’il avait encore un peu de temps devant lui avant de devoir se rendre à son fameux cours de rune.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Mer 15 Mar - 17:51

Heureusement, la douleur lancinante à mon crâne disparut assez vite, mais je préférais tout de même rester couchée. D’après ce qu’il m’avait dit, Moran devait être un habitué de l’infirmerie, je ne savais pas si je pourrais passer plus de cinq jours dans l’infirmerie. L’ambiance était morose et triste, même si c’était très calme et pratique pour lire, on s’ennuyait beaucoup, mis à part si vous êtes plusieurs blessés, il y a de quoi nouer des liens. Il y a le côté ennuyant et le côté avantageux, disons, je ne savais pas lequel je préférais, m'ennuyer ou ne pas aller en cours ?
Je fus soulagée de savoir que Moran m’avait assurée qu’il ne craignait pas d’être vu, tout dépendait de quel Serpentard.

-Non, elles ne sont pas encore passés, mais elles ne devraient pas tarder, peut-être viendront-elles pendant le cours de runes.

Elles n’étaient pas du genre à me laisser tomber et peut-être que Marlene viendra aussi me rendre visite. De toute manière, je devais sûrement bientôt pouvoir sortir, d’ici demain. Mais avec Mrs Pomfresh, on n’est jamais vraiment sûr de sortir rapidement de l’infirmerie, au moins, on en avait une. C'est vrai, je ne devrais pas me plaindre, j'avais à manger, du temps pour moi et je ne devais pas travailler, comme des vacances.

-Tu sais, j’ai repensé a notre rencontre dans le manoir, fis-je en lâchant un léger rire. Tu as dû me prendre pour une dingue, non ?

Peut-être étais-je réellement un peu fo-folle, disons qu’avec Marlene par exemple, j’avais du mal à me contenir. Je pouvais paraître très timide envers les gens que je connaissais mal, je le reconnais.
Les images de ma première rencontre avec Moran étaient gravées dans ma tête, je ne comprenais pas aujourd’hui pourquoi avais-je réagi de cette manière. Maintenant, je trouvais cela tout simplement absurde ; le fait que j’avais des préjugés sur les personnes d’autre maisons. Heureusement, Moran m’avais ouvert les yeux sur cela.
J’avais la bouche sèche et pris le verre posé sur ma table de chevet, c’était infect, encore une des ruses de notre infirmière pour nous faire boire de ses anti-douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Ven 17 Mar - 15:53

Moran s’étonnait d’être le premier à venir voir la Jaune. Serait-elle plus solitaire qu’elle voulait bien le faire croire ? Le préfet se posait des questions. Il l’avait souvent vu avec Luzia et Maya, la première avait d’ailleurs eut la bonté de ne pas abandonner sa camarade (amie ?) au bar. Mais apparemment, leur amitié battait un peu de l’aile, c’était en tout cas ce sur quoi Moran était resté. Peut-être et sans doute les choses avaient-elles évolués. Le batteur plissa légèrement ses yeux mais ne fit aucune remarque. Hazel ne se privera probablement pas de lui dire d’aller se faire voir parce qu’il se mêle d’affaires qui ne le regardent pas.

Le garçon l’écouta donc attentivement lorsqu’elle lui dit qu’elle ne doutait pas de leur visite. C’était beau, l’espoir. Il acquiesça dans un silence de plomb, préférant garder pour lui ses remarques potentiellement mauvaises. Elle avait l’air d’être susceptible, la petite Jaune. Il l’avait remarqué par son manque de tact, voire ses réponses virulentes l’été dernier. Il n’avait pas envie aujourd’hui, d’une conversation à double sens.
Hazel était visiblement de bonne humeur et prête à continuer la conversation. Moran la regarda avec un sourire sur le visage, ses mains liées sur ses jambes.  Lorsqu’elle lui demanda s’il l’avait pris pour une dingue le garçon ri. Sincèrement, parce qu’elle n’était pas trop loin de la vérité. « Beh en fait tu m’as amusé. Je savais déjà que tu m’évitais mais avoir la preuve sous les yeux était encore plus hilarant. Après le temps qu’on sorte, je dirais que j’étais peut-être un peu vexé » confessa-t-il sans pourtant se départir de son sourire. Ce n’était pas très agréable d’être évité sans que l’on ne sache pourquoi. On avait l’impression d’être un parasite, quelque chose de malsain qu’il fallait éliminer. La jeune fille devant lui ne s’en rendait peut-être pas compte, mais c’était assez gênant. « Tu m’évitais juste parce que je suis un Serpentard ? » questionna le jeune homme en s’enfonçant dans son siège, les bras désormais croisés. Sa réaction avait été tellement étrange ! Ce pouvait-il qu'elle ait été influencée ? « Ou bien certaines de tes amies déteintent sur toi ? » osa-t-il en faisant outrageusement référence à Marlene, cette petite Gryffondor aux idées loufoques.
Hazel avait des fréquentations tellement différentes de lui ! Hormis les cheveux bleus de Gardenia, il évitait par tous les moyens de se faire remarquer. Or en restant avec Marlene, on ne pouvait QUE se faire remarquer. Le garçon s’amusa à faire un parallèle entre elle, et lui. Elle était à Poufsouffle, il était à Serpentard. Elle était de sang-mêlé, lui, de sang-pur. La grande majorité de ses fréquentations étaient des gens de familles de sang-pur, alors que ce n’était pas son cas, à elle. Bon, d’accord, Moran traînait beaucoup avec des « traîtres » ou des gens considérés comme tel. Mais le statut de leur sang était équivoque. Elle n’aimait pas les runes, il adorait ça.
Beaucoup de différences et pourtant les deux adolescents arrivaient à trouver un point d’entente. Au moins une entente cordiale. C’était mieux que rien.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Ven 17 Mar - 16:56

C’est vrai que d’être évité alors que l’on a totalement rien fait, ça doit être vexant. Ne pas comprendre pourquoi une fille a qui l’on a jamais parlé fait tout pour ne pas vous croiser, ça ne doit pas être sympa. Je regrettais mon comportement, mais c’était arrivé et c’était tout. Après la scène du manoir, j’avais eu un peu honte, j’aurais pensé que Moran ne voudrait plus jamais croiser une détallée comme moi. Heureusement pas.

- Tu m’évitais juste parce que je suis un Serpentard ? Ou bien certaines de tes amies déteintent sur toi ? me demanda-t-il.

Il y eut un petit silence avant que je réponde, je ne pouvais pas lui mentir pour lui faire plaisir. Je devais être sincère, surtout qu’il devait avoir une vague idée de ma réponse.

-Pour être franche, oui, je t’évitais parce que tu est un Serpentard.

J’aurais voulu en rajouter une couche pour lui dire que je ne me rendais pas compte de ce que je pensais auparavant mais au lieu de ça, je restai muette. Je n’arrivais pas à formuler une phrase  de plus.  Je ne crois pas que mes amies m’aient beaucoup influencée, ça ce pouvais. Plutôt mes parents, ils m’avaient raconté de nombreuses histoires sur les personnes de Serpentard, me disant qu’ils finissaient tous mal, qu’il ne fallait pas que je me retrouve dans cette maison. Ils avaient tort et je leur en voulais. Maintenant, je me rendais compte que ma maison aussi portait sur son dos de nombreux préjugés, j’aimais Poufsouffle et j’étais fière d’en faire partie. Je comprenais enfin qu’un Serpentard avait ses qualités et pouvais dire comme moi qu’il aimait sa maison. C’était comme un sentiment d’empathie, parfois pour comprendre les gens, il faut se mettre à leur place.

-Moran, je n’aimerais surtout pas te mettre en retard pour ton cours de runes,  tu peux y aller sans problème si tu veux.

Je ne voulais pas ennuyer Moran, il avait sûrement d’autres choses à faire, plus importantes.

- Oh et ne t’inquiète vraiment pas pour le Cognard, ça arrive.

Je ne voulais pas qu’il culpabilise, je n’étais pas gravement blessée et c’était le risque du Quidditch, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans un match.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 722
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by Winter Soldier
| SANG : ♣ Le sang pur des Highlands coule dans mes veines.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins Dim 19 Mar - 12:13

Moran connaissait déjà la réponse à sa question, mais il la posait quand même, juste histoire d’être sûr. Il avait confiance en sa perspicacité, elle lui faisait rarement défaut. Aussi lorsqu’Hazel lui répondit que c’était en effet à cause de la couleur de sa cravate, le jeune homme souri. Il s’en fichait, en fait, ils en avaient déjà discutés cet été de toute manière. Elle savait qu’elle avait eu tort, et le préfet n’était pas assez salaud pour retourner encore le couteau dans la plaie. Il ne répondit donc pas, continuant de regarder la jeune fille sans trop savoir quoi dire.
Mais elle s’occupa de lui rappeler qu’il avait cours et qu’il allait être diablement en retard s’il continuait comme ça, l’idiot ! Il jeta un rapide coup d’œil à sa montre avant de comprendre qu’il avait exactement cinq minutes et vingt-sept secondes pour monter deux étages et traverser trois couloirs. Non d’une bouse de dragon ! Moran prit son sac rapidement, lança un : « Ouais, t’as raison je vais être à la bourre ! » avant de se diriger vers la sortie.
Hazel rajouta que ce n’était pas grave pour le cognard, et le garçon souri mais la Poufsouffle ne put sans doute rien voir puisqu’il était de dos : « Tant mieux » lança-t-il avant de continuer : « ça me ferait chier que tu boudes pour un fait de jeu ! ». Et il sorti de l’infirmerie en trottinant, désireux de ne pas avoir de problèmes avec une prof d’étude des runes parfois un peu sévère. Là, il n’était pas question de perdre bêtement des points !

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins

Revenir en haut Aller en bas

"Parfois je suis dépassé par mon talent, et je vise trop bien mes cibles" ft H. Popkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]
» Oh! Je suis vraiment désolée || Riley & Mony
» « Parfois, lorsque je suis en avion au-dessus des Alpes, je me dis : ça ressemble à toute la cocaïne que j'ai sniffée. » ✝ Aléna
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-