C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

"Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1099
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé] Dim 5 Mar - 15:04

Moran ne releva pas, sans un mot il la rapprocha de lui en lui offrant un baiser sur la tempe. La jeune fille se laissa faire, un peu mitigée. C'est vrai que c'était drôle cette nouvelle proximité. Les gestes d'affection lui semblaient à la fois naturels parce que c'est comme cela qu'ils lui venaient, et en même temps c'était comme si elle voulait garder une certaine distance physique avec lui, par crainte que cela ne dure pas. Calée contre lui, Daisy ferma les yeux et écouta son explication. Moran, contrairement à ce qu'il disait, semblait être affecté par cette dispute. Son ton, son manque d'entrain étaient des signes bien évident de son malaise. Elle voulut le rassurer en lui disant une phrase type : « Mais non tu vas voir ça va s'arranger », mais la vérité c'était qu'elle ne voulait pas que ça s'arrange. Égoïstement, cette situation avait le bénéfice secondaire de leur donner plus de temps ensemble et surtout de ne pas mettre en péril leur secret. Au delà de la jalousie bien sur de leur relation fusionnelle, leur dispute permettait de mettre Gardenia à l'écart de la découverte de leur aventure. Cela avait quelque chose de rassurant. D'ailleurs Moran avait très bien cerné cela vu ce qu'il lui répondit.

- Je ne vais pas te dire le contraire …

Sans doute ne voyait-il que le côté jalouse de Daisy qui s'était exprimé l'autre soir alors elle se sentit obligée d'ajouter :

- Comme cela notre secret est bien gardé ..

Lorsque le batteur lui fit ce dernier aveu, une vague de chaleur et de confiance l'assaillit. Elle se positionna face à lui et le contempla. C'était un peu comme une déclaration. Elle passa délicatement ses doigts dans ses cheveux, lui frôlant la joue, jusqu'à se poser derrière sa nuque. Elle s'approcha de lui en lui offrant un baiser profond. Ses bras s'enroulèrent derrière son dos et elle l'étreignit avec délicatesse pour le maintenir contre elle. Contre lui, elle posa sa tête sur son épaule, le nez enfoui dans son cou et huma profondément. Elle se sentait bien. Si bien. Les yeux clos, ses sens mémorisaient chaque élément de Moran Powell. Son odeur, son toucher, sa chaleur, le rythme de sa respiration. Elle profitait de cet instant comme si c'était le dernier, car au fond elle savait qu'il prendrait fin. Toujours contre lui, sa bouche à quelques centimètres de son oreille, elle chuchota :

- Qu'est-ce qui va nous arriver … ?

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 667
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé] Lun 6 Mar - 12:46

Moran ne savait pas très bien sur quel pied il devait danser. Devait-il s’agacer du comportement exclusif de la jeune fille ou au contraire, la dédouaner ? Il avait, lui aussi un côté égoïste que Daisy n’avait pas encore eut l’occasion de voir, ce qui faisait qu’il comprenait ce qu’elle ressentait. Lorsqu’elle lui dit que comme ça leur secret était bien gardé, le garçon était mitigé. Il préférait cent fois se réconcilier avec la bleue et tout lui dire sur eux. Mais bien sûr, il ne partagea pas cela, et il ne signifiât pas plus que cela lui démangeait de ne rien dire à Gabin. Encore une fois, il préférait se taire que de risquer de déclencher une guerre entre la préfète et lui. Il comprenait ses motivations pour qu’ils ne disent rien, et il était plutôt d’accord. Mais la relation que lui avait avec ses amis, et elle avec les siens n’était absolument pas comparable. Les Ollivander, Moran les connaissait depuis sa première année, et il avait toujours été plus proche d’eux que d’autres. La jeune fille à ses côtés pouvait-elle affirmer avoir une amitié comparable ?

Néanmoins, Moran lui dit la vérité sur ce qu’il ressentait pour elle. Oh il n’était pas déçu, agacé du comportement de son homologue puisqu’il arrivait à y donner sens, il ressentait vraiment des choses fortes pour elle, il savait que c’était différent de ce qu’il avait pu vivre avec n’importe qui. Leur relation avait toujours été enflammé, empreinte d’instabilité et au fond, c’était peut-être aussi ce qui le séduisait et qui faisait bouger les piliers de sa vie monotone. La jeune fille y répondit de la plus charmante des manières. Elle n’avait pas démontré spécialement de signe d’affection, jusqu’à présent et lui non plus, d’ailleurs. Le garçon avait constamment peur de faire une boulette. Mais il se laissa faire lorsqu’elle l’embrassa. Moran la serra fort dans ses bras savourant ce moment, regrettant qu’il ne puisse y avoir plus souvent cette proximité entre eux. Lorsque la jeune fille lui chuchota une question, le garçon désarçonné, ne sut que répondre.
Si lui manquait parfois de tact, Daisy pouvait être énigmatique. Mais il avait compris le sens de la question, ou tout du moins, il avait une idée sur quoi elle portait. Hélas, il n’avait aucune idée de la réponse à lui donner. Il se passa de longues secondes pendant lesquelles il se demanda ce qui leur arriverait dans le futur, ce qui se passerait pour eux, indépendamment et ensemble. Pour le coup, le préfet préférait ne pas envisager quelque chose qui pourrait le décevoir un peu trop. Ne pas faire de plan, vivre au jour le jour sans se soucier de quoi sera fait le lendemain : « Je n’en ai aucune idée ». Le garçon avait envie que ça dure entre eux. Peut-être aussi était-ce l’espérance du début, des espoirs qui auront tôt fait de se casser la gueule. Moran avait compris cela au moment même où ils s’étaient mis ensemble. Le futur, déjà planifié de la jeune fille ne lui laissait aucune marge de manœuvre. Ils étaient enchaînés à ces fiançailles contre leurs grés. Le préfet était libre comme l’air mais tout semblait fait pour leur mettre des bâtons dans les roues. Comme s’ils ne devaient pas être ensemble. Leurs caractères étaient déjà franchement opposés. Première difficulté, il fallait donc faire abstraction des défauts qui les exaspéraient chez l’autre. La situation de la jeune fille. Deuxième difficulté, ils ne pouvaient pas, à l’heure actuelle planifier n’importe quoi aussi puéril que ce soit. Leur environnement. Troisième difficulté. Ils ne pouvaient pas se parler et se fréquenter librement comme la majorité des couples à Poudlard. Ils auraient le regard des autres sur le dos en plus du fait que cela s’ébruiterait hors de Poudlard. Considérant cette hypothèse, cela engendrait une quatrième difficulté que représentait parfaitement le père de la jeune fille.

Moran regrettait que tout soit aussi difficile entre eux, mais au fond, c’était peut-être aussi une raison supplémentaire pour qu’il l’apprécie un peu plus. Le côté inaccessible de l’héritière Blackstone, sans doute. « Je préfère vivre au jour le jour tant que nous sommes à Poudlard » rajouta-t-il d’une voix sage, sans pour autant lâcher la jeune fille dont il appréciait la présence. Il se faisait tard, et les deux jeunes allaient bientôt devoir se quitter, pour s’ignorer royalement quelques heures plus tard.



Spoiler :
 
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1099
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé] Mar 14 Mar - 14:58

Moran laissa le silence les prendre tous les deux tandis qu'il lui rendait son étreinte. Il pouvait tourner la question dans tous les sens, faire semblant de ne pas l'avoir entendu, y chercher activement une réponse, dans la tête de Daisy cela se finissait toujours de la même façon. Mal. Le fatalisme lui avait toujours collé à la peau. Comment aurai-il pu en être autrement ? Pourtant Moran avait éclairé en elle une petite lueur d'espoir, embrasant sa volonté, attisant le petit feu trop longtemps éteint. Allait-il se consumer jusqu'aux cendres ou engendrer le plus instable des incendies ? Le préfet laissa échapper ses pensées. Il disait qu'il n'en avait aucune idée. N'en avait-il même pas une seule ? Y avait-il déjà songé ? La suite de sa phrase l'aiguilla davantage. Vivre au jour le jour. Au château. Ainsi le sixième année n'envisageait rien d'autre que ce qui se passait actuellement dans l'enceinte de l'école. Daisy ne lui en voulait pas. Il lui semblait tout à coup évident que les nombreux obstacles qui leur barraient la route, son futur mariage en tête de liste, étaient insurmontables. Il voulait donc juste profiter du temps passés ensemble, dans le cocon offert par les murs de Poudlard. Resserrant l'étreinte de ses bras autour de lui, elle murmura : - Qu'il en soit ainsi ..
Les deux élèves restèrent là, enlacés, silencieux jusqu'à ce que le gong de la cloche sonne l'heure de la fin. Daisy prolongea le moment jusqu'au dernier tintement, puis murmura : - C'est l'heure des adieux .. Bonne nuit Moran...
La jeune fille déposa un ultime baiser et rompit le contact physique en se levant. S’emmitouflant dans sa cape elle prit le chemin de son dortoir, l'esprit lourd comme à chaque fois qu'elle le quittait.

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 667
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé] Jeu 16 Mar - 13:24

Daisy et Moran ne disaient plus rien. Pas forcément parce qu’ils n’avaient plus rien à se dire, mais plus parce que cela ne servait à rien, que partager ses pensées risquait de faire plus de dégâts que d’arranger la situation. Le garçon s’était posé assez de questions sur le coup, lorsqu’ils s’étaient mis ensemble. Il s’était assez répété que c’était une très mauvaise idée et que l’un comme l’autre allaient le regretter. Mais en même temps il lui était impossible d’aller à contre-courant de ses propres sentiments. Pour une fois, il décidait de faire preuve de courage, et de prendre des risques, juste pour être heureux avec Daisy Blackstone. Maintenant, il décidait de laisser les choses venir, partir, se faire. Cogiter ne leur serait pas bon. Ils avaient au moins encore un an de sérénité avant de se poser des questions. Or malheureusement, il était bien difficile de repousser de sombres pensées avec une échéance qui arrivait vite.
La jeune fille resserra son étreinte et le garçon se dit qu’il pouvait rester toute la nuit comme ça. Il se sentait bien. C’était réel, dangereux mais il était bien. Il prenait goût au risque de se faire prendre, et d’avoir mal avec elle. Il tentait des choses qu’il n’avait jamais vraiment tenté. Oui il vadrouillait beaucoup avec Fabian, Dowey et Ollivander la nuit, ça arrivait souvent. On ne perd pas les bonnes habitudes en devenant préfet, ou alors ce serait un miracle. Mais la situation présente était différente d’une simple promenade nocturne et vraiment personne ne devait les voir.

La cloche sonna ses coups, et inconsciemment peut-être, Moran les compta. La jeune fille ne le lâcha qu’au dernier moment, et Moran ne la laissa se décoller qu’à contre cœur. Elle lui souhaita bonne nuit et le garçon suivait ses mouvement d’un regard absent : « Bonne nuit à toi aussi ». Il avait lâché ça d’un air un peu abattu, penaud à l’idée de la laisser partir. Elle colla une dernière fois ses lèvres contre les siennes, pris sa cape et parti sans se retourner. LE préfet la suivit du regard jusqu’à ne plus la voir, et attendit quelques minutes encore avant de lui-même prendre la direction des dortoirs. Ils ne pouvaient pas rentrer ensemble, et il valait mieux pour eux qu’il arrive quelques minutes après elle. On ne sait pas qui est dans la salle commune à cette heure-ci.
Il prit ses affaires, la tête bouillonnante des souvenirs de cette agréable soirée. Ça le faisait chier de ne pouvoir passer qu’une heure par jour avec elle. Et encore, par jour, pas toujours. Parfois ils ne pouvaient se voir et ils devaient s’ignorer pendant un moment. C’était fatigant, en plus du fait que ça leur bouffait leur sommeil et leur santé mentale. Il prit un chemin différent de celui qu’il avait pris à l’allée, en se demandant par où sa comparse était passée. Il finit par arriver au rez-de-chaussé où il fit attention à une marche vicieuse. Moran s’arrêta un moment contre un mur, guettant l’arrivée possible du concierge mais personne ne vînt et les couloirs étaient aussi vide que le cahier de potion du garçon. Il finit par pénétrer dans les cachots, lâcha le mot de passe, et entra dans sa salle commune sans faire attention aux quelques élèves encore avachis sur les canapés et qui comme lui, avaient dû passer une bonne soirée.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé]

Revenir en haut Aller en bas

"Rendez-vous en haut d'une tour" ft D. Blackstone. [Clôturé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-