Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Sam 25 Fév - 1:16


En ce début de week-end, le château était assez agité. Les élèves en profitaient pour vagabonder dans les couloirs, se défouler dehors, faire je ne sais quels jeux débiles dans la Grande Salle, bref, trop bruyant. Pour une fois que je trouvais quelque chose de trop bruyant… En même temps c’était justifié, on avait eu Binns hier. Rien de pire que de finir une semaine par Histoire de la Magie. Histoire de la Magie, sérieusement… Dumby aurait pas pu nous mettre un emploi du temps un peu plus… potable ? Déjà que cette matière servait à rien, il fallait en plus finir sur une note de dépression. Super, génial, on adore ! De quoi me donner un mal de crâne. Donc hors de question de rester une seconde de plus à l’extérieur. La Salle Commune, peut-être ? À cette heure de la journée, il ne devait pas y avoir grand-monde.

C’était décidé, je tournai les talons et me dirigeai vers la Tour du Sud. Le château était grand, mais pas assez pour me décourager. J’esquivai de justesse un élève qui faillit me rentrer dedans en lui gueulant de faire attention la prochaine  fois. Je crois qu’il prit un peu peur mais bon, pas grave. J’étais pas trop d’humeur et tout ce bruit me vrillait les tympans. Je montai les escaliers quatre par quatre avant d’arriver devant le portait de la Grosse Dame. Toujours là, elle. Dans la précipitation, je prononçai le mot de passe et le tableau s’ouvrit sur cette insupportable voix aiguë que je ne pris même pas la peine d’écouter. Le passage se referma sur son ton indigné et je soupirai de désespoir. Intarissable, celle-là.

Quelques personnes étaient dans la Salle Commune mais elle était relativement calme, pour mon plus grand bonheur. Ça faisait du bien aux oreilles. Je tournai la tête en direction du canapé et oooh ! Une Oorlos sauvage ! Je fis de grands pas en sa direction, sourire aux lèvres. On aurait pu croire que j’allais juste la saluer amicalement ou lui taper un check, mais à la place ce fut un :

« SALUT MON SCROUTTY ADORÉ !!!! »

De quoi devenir le centre de l’attention pour quelques secondes. Je m’en fichais pas mal des pensées des autres, je faisais ce que je voulais. Prewett ou pas Prewett. Et pourquoi Scroutty ? Oh, longue histoire… Trop longue histoire ! Mais depuis, Astrid s’était bien vengé, je vous laisse deviner comment… Sans attendre, je vins m’installer à côté d’elle, l’air espiègle. Ma mauvaise humeur s’était envolée, laissant place à mon esprit habituel de tête brûlée.

« Qu’est-ce que tu racontes de beau ? »

Je pris mes aises, allongeant mes jambes sur la petite table basse juste devant la cheminée. La petite Oorlos avait certainement des choses bien croustillantes à me raconter… Non ?


Citation :
• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées
• Faire un post dans lequel le prénom de personnage n'apparaît pas ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées


Dernière édition par Fabian Prewett le Sam 25 Fév - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Sam 25 Fév - 13:50

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison1)
Astrid lisait la biographie d’un duelliste célèbre sur un des canapés rouges de la salle commune. Canapé confortable, dans une salle assez silencieuse. Heureusement, elle aurait tôt fait de râler si quelques énergumènes venaient la déranger en pleine lecture passionnante ! La jeune fille en était à la moitié de son pavé et elle était passionnée par sa lecture. Le pauvre homme qui voyait sa vie transformé en biographie, avait vécu au XVème siècle en Irlande du Sud et était apparemment un né-moldu. Il a cependant fini par trouver sa place, et il est devenu un des sorciers les plus doués de sa génération.  D’après une note de bas de page, sa seule défaite fut celle de sa mort, survenu au lendemain de son vingt cinquième anniversaire. PASSIONNANT ! La jeune galloise ne faisait pas attention aux allées et venues des élèves dans sa tour, jusqu’au moment où … « SALUT MON SCROUTTY ADORÉ !!!! ». La jeune duelliste sursauta si violemment qu’elle en fit tomber son livre et bien sûr, elle perdit la page. Blasée, elle leva ses yeux bruns vers Fabian en lui lançant un regard amusé et écarta ses bras histoire de bien se faire remarquer : « CRABBY CHERIIIIIIIII !!».
Crabby Scroutty, Scroutty Crabby c’était une longue histoire entre les deux adolescents. Mais c’était resté entre eux comme une manière de plaisanter ou de se provoquer gentiment.
Le Prewett s’assit avec prestance sur le canapé, fier d’avoir humilié la jeune fille sans doute, et posa ses jambes sur la table baisse. Astrid lui jeta un regard provocateur et passa ses jambes par-dessus celle de Fabian, comme s’il n’était qu’un coussin vulgaire et qu’il faisait partie du décor.  Il lui demanda ce qu’elle avait à lui dire depuis le temps.

En effet, cela faisait un moment qu’ils n’avaient pas pris le temps de discuter tous les deux. Astrid voyait Fabian comme son frère et elle avait énormément d’affection pour lui. Elle lui adressait un regard amusé : en effet ils devaient avoir des choses à se dire ! « Mmh je sais pas, on remonte jusqu’à quand ? Le bal ? Je ne crois pas t’y avoir croisé d’ailleurs, bon après c’est vrai que je suis partie assez tôt…»… Pour finir la soirée ailleurs et sans son cavalier. Elle souri d’un air cachotier. Elle ne savait pas très bien si elle devait en parler. Avery était un garçon tout à fait complexe et particulier et si la jeune fille avait confiance en Fabian, Astrid avait un petit peu peur de son jugement. Il aurait raison de la juger, parce qu’on l’avait prévenu de ne pas s’approcher de ce garçon, mais heureusement (ou malheureusement, à voir) ses élans pacifistes étaient plus forts que toutes les rumeurs.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Sam 25 Fév - 18:40


Mon sourire s’élargit lorsqu’Astrid m’appela par mon petit surnom. On avait l’air malin comme ça, tiens ! Scroutty et Crabby… Bon, vous voulez vraiment connaître l’histoire ? Très bien. Ça devait être en… Je ne me souviens plus, 1972-73 ? En tout cas, j’étais en 4ème année et elle, en 2ème année. Cela faisait exactement deux ans qu’on se connaissait, et comment vous dire que nous étions déjà très proches… Amicalement parlant hein, il n’y a jamais eu quelque chose entre nous. Et, bref, un jour je sortais du cours de Soins aux Créatures Magiques. Barbant, je n’ai jamais vraiment accroché à cette matière (pour changer) et j’étais à deux doigts de la crise de nerfs. Mais pas négativement, plus dans le sens où je pouvais rigoler pour tout et rien. La nervosité, les nerfs qui lâchent, tout ça… Précisément au même endroit de la Salle Commune, je l’avais aperçue et le Scroutty franchit mes lèvres. Pas ma faute, on avait étudié les Scroutt à Pétard juste avant ! Ça aurait pu tomber sur quelqu’un d’autre… Bon, je vous l’avoue, sur le coup ça lui a pas trop plu, à Astrid. Tempérament orgueilleuse, tout ça… Du coup, elle s’est trouvé le moyen de se venger. Crabby. Pour les Crabes de Feu. Le ridicule et nous deux, ça nous connaît à force, hein…
Quoique, plus j’y réfléchis, et plus je me dis qu’au final, j’aurais fini par l’appeler Scroutty quand-même. J’y peux si j’ai envie de l’afficher à chaque fois que je la croise…

La lionne étendit ses jambes sur les miennes comme si je n’étais pas là, et j’accueilli son geste avec un haussement de sourcil amusé. Elle voulait la guerre ? Très bien. Je passai ma main sur le coussin à ma gauche l’air de rien et lui demandai de ses nouvelles. Après tout, cela faisait longtemps qu’on avait pas eu une vraie discussion, nous deux, c’était l’occasion.

« Mmh je sais pas, on remonte jusqu’à quand ? Le bal ? Je ne crois pas t’y avoir croisé d’ailleurs, bon après c’est vrai que je suis partie assez tôt… »

Ah oui, le bal. J’avais dû y passer mais je n’avais trouvé personne pour y aller, donc… Tristesse, et ouais. Némésis avait déjà été prise pour mon plus grand damne, et tous mes amis y étaient allé avec quelqu’un. Je ne sais même plus ce que j’avais fait pendant cette soirée, d’ailleurs. Peu importe, en plus tout le monde disait que ce bal avait fini en grand n’importe quoi. Nia et Moran ne se parlaient plus, de quoi me choquer véritablement. C’est vrai quoi, eux deux c’était comme deux doigts de la main, deux pics sur une fourchette, je ne sais pas… L’un sans l’autre, c’était comme un sorcier sans sa baguette magique, ‘fin vous voyez quoi. Du coup, qu’ils ne se parlent pas c’était vraiment… Bizarre. Mais en plus, quand je vous dis qu’ils ne se parlaient pas, c’était même pas un bonjour, ni un regard, ni quoi que ce soit ! Alors déjà que c’était la guerre entre Momo et Alex, si en plus je devais me taper l’affront lui et Nia… On était pas sorti des citrouilles, croyez-moi !

« Ouais, j’avais trouvé personne pour le bal. C’est dommage, en plus c’est ma dernière année ici, j’espérais quand-même m’éclater une dernière fois… Tant pis, conclus-je en soupirant. Et toi alors ? C’était qui ton cavalier ? »

Cependant, avant qu’elle puisse me répondre, je lui fis signe de se taire, jetant des regards paniqués autour de moi. La technique de la déconcentration. Ça marchait à tous les coups. Une fois assuré qu’elle était tombé dans le panneau, je pris le coussin et le lui lançai en pleine figure. Paf, en plein dans le mille ! En voyant sa tête, je ris aux éclats. Qu’il était bon de se détendre un peu ! Brièvement, je pensai à mes parents. Je pense qu’ils auraient voulu que je continue à vivre ma vie dans la joie et la bonne humeur. Pas que je me morfonde sur mon sort. Forks avait été d’un bon secours, finalement.
Je repris une mine sérieuse.

« T’as quitté le bal plus tôt, hein… ? Pour aller où ? Pour faire quoi ? Pour voir qui ? ajoutai-je, l’air mielleux. Je veux tout savoir, petit Scroutty. »

Entre Astrid et moi, y’avait aucun secret. Au-cun. Elle me disait tout, je lui disais tout. Ça pouvait paraître fou, mais elle me connaissait limite mieux que mon propre frère et ma propre sœur, même si j’étais très proche avec ces derniers.
Codage par Libella sur Graphiorum


Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Sam 25 Fév - 21:32

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
Astrid se rappelait très bien de la première fois où elle avait entendu son surnom ridicule… Elle avait répliqué par la première chose qui lui passait par la tête. Elle savait qu’elle avait un caractère de Scroutt à Pétard, et c’était sans doute être de mauvaise foi de dire que Fabian avait celui d’un Crabe de Feu… Mais bon, allez savoir, c’était resté dans les annales et dès qu’ils pouvaient s’humilier un peu comme ça, ils le faisaient. Quand Fabian lui dit qu’il n’avait personne pour y aller, Astrid tira la moue. Pauvre chouchou… « Rhoo un si beau jeune homme sans cavalière ? C’est possible, ça ? T’aurais dû venir me voir, j’y suis allée avec Brankovitch ! Bon j’avoue que j’y suis allée avec lui pour qu’on me remarque et inversement… Mais bon ! C’était amusant de le voir se plier à mes volonté pendant un quart» commença-t-elle en s’arrêtant lorsqu’il lui jeta un regard paniqué. La jeune duelliste fronça naïvement les sourcils en tournant la tête à droite à gauche pour voir ce qui n’allait pas… Et se prit un coussin en pleine courge. « Sale gosse ! » cria-t-elle sans retenue. Sa voix résonna pendant quelques secondes dans la salle commune et des têtes agacées se tournèrent vers elle mais Astrid les oublia complètement. Le coussin n’était pas tombé et elle jeta un regard féroce au garçon avant de lui taper la tête avec l’arme de guerre.
Lorsqu’elle lui dit qu’elle avait quitté le bal plus tôt, Crabby avait enchaîné en prenant une voix mielleuse affreuse et insupportable… Enfin, elle était supportable parce que c’était lui, et qu’il était drôle, quand même. Un peu. Astrid lui fit un immense sourire en faisant mine de réfléchir à la réponse qu’elle allait lui donner.

Bien sûr qu’elle allait lui parler de Thomas. Fabian la connaissait par cœur, elle n’allait pas lui cacher un truc comme ça. « Eh bien… » commença-t-elle d’une voix malgré tout hésitante, « je suis partie parce que je comprenais bien que Maximus avait envie de chasser des poules tu vois, je n’avais plus besoin de rester ». Ce qui était la pure et simple vérité. Inutile de rester quand son cavalier court mettre le nez dans les jupons d’autres ! Astrid avait quand même de la dignité ! Puis, elle ne voyait pas vraiment avec qui elle pouvait danser… Tous les garçons ou presque étaient prit, et il y en avait pas mal que la jeune fille ne supportait pas trop donc bon… Le champ était vite restreint. Elle fut d’un coup prise de nostalgie et fut déçu de l’absence de Crabby à cette soirée. « Puis j’ai rencontré Thomas Avery en rentrant à la tour des Gryffondor ».
La jeune fille s’arrêta là. Fabian allait l’assassiner de questions sans doute. Avery étant ce qu’il est, elle n’allait pas s’en sortir aussi facilement. Mais elle aimait bien qu’on se soucie autant d’elle. Ça lui plaisait de voir que quelqu’un tenait réellement à elle. Astrid avait des amis proches qui se comptaient sur les doigts d’une main. Mais comme elle était une fille au tempérament affectueux, elle avait toujours l’impression de manquer d’attention, malgré tout.


Dragées:
 


Dernière édition par Astrid Oorlos le Mar 28 Fév - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Dim 26 Fév - 23:48



Scroutty avait l’air d’être vraiment désolée pour moi. Oh, ce n’était pas bien grave. De toute façon, il allait bien y avoir d’autres soirées, non ? Peut-être pas tout le château, mais parfois quelques élèves organisaient des petites fêtes en scred à l’abri des regards. Bien sûr, étaient réunis ceux qui n’avaient pas peur d’enfreindre un petit peu le règlement… Et j’en faisais partie, rien d’étonnant. Je n’avais jamais vraiment respecté ces lois de l’école au pied à la lettre, et quand j’y pense, heureusement. Enfin, d’un côté. J’avais vécu de ces trucs ! Entre se balader dans les couloirs la nuit avec Moranounet, Licorne Bleue et Doudou, rendre visite au Troll… Il y avait de quoi faire ! Le seul inconvénient, c’était ma taille pas passe partout du tout. J’étais hyper grand et donc facilement repérable aux yeux des préfets, en particulier devant les yeux de lynx de Luzia. L’ironie, c’était que j’étais plus grand qu’elle et pourtant, de nous deux, c’était peut-être celle qui était la plus responsable. J’avais bien tenté de la convertir mais… Sans succès.

« Rhoo un si beau jeune homme sans cavalière ? C’est possible, ça ? T’aurais dû venir me voir, j’y suis allée avec Brankovitch ! Bon j’avoue que j’y suis allée avec lui pour qu’on me remarque et inversement… Mais bon ! C’était amusant de le voir se plier à mes volonté pendant un quart… »

Je levai les yeux au ciel à sa première remarque. Un si beau jeune homme. C’était du Astrid tout craché, toujours dans l’excès celle-là ! Mais en effet, j’aurais dû lui demander. L’idée ne m’avait même pas traversé l’esprit, honte à moi. De toute façon, elle avait dû s’amuser avec Maximus… Non ? De toute façon, je ne l’avais même laissée terminer puisqu’un coussin rouge et or signé Prewett lui arriva en plein dans la figure. De quoi la faire hurler de rage. Aaah que c’était comique de la voir ainsi, j’étais littéralement plié en deux. J’entendis un espèce de SALE GOSSE avant de recevoir un coup de coussin sur le crâne. De quoi me faire encore plus mourir de rire. Scroutty démarrait toujours au quart de tour, pire que moi, c’était impressionnant.

« Eh bien… »

Ah ? Ah ? Elle hésitait la petite Scroutty ? Qu’avait-elle de si intéressant à me dire ? J’arrêtai de rire en conservant mon air taquin sur le visage et je me rapprochai d’elle, l’oreille bien tendue. Je n’allais pas rater une si belle occasion de récolter les petits potins de Poudlard…

« Je suis partie parce que je comprenais bien que Maximus avait envie de chasser des poules tu vois, je n’avais plus besoin de rester. »

Je ris franchement à sa remarque. Maximus avait la réputation d’être un coureur de jupons, ce n’était pas moi qui allait dire le contraire. Personnellement, malgré les apparences, ce n’était pas trop mon cas. Les filles en général, pour l’instant ça ne m’intéressait pas. Quoique… Il y avait bien cette fille à Serpentard, Némésis, la meilleure amie du Troll. On s’était rarement parlé mais… Je ne sais pas, quelque chose en elle m’attirait. Je ne savais pas vraiment où j’en étais niveau sentiments mais bon, j’allais avoir la réponse assez vite, je pense.

« Puis j’ai rencontré Thomas Avery en rentrant à la tour des Gryffondor. »

Par contre, ce fut une mine étonnée que j’affichai. Avery ? Elle avait croisé Avery ? Ce mec, je ne le portais pas du tout dans mon cœur, de même que sa ribambelle de copains, d’ailleurs. Je ne comprenais toujours pas comment Alexandre pouvait être ami avec ce gnome, même dans la même Maison soit-il. Il avait une aura vraiment détestable, rien que le croiser me donnait envie de lui en mettre une. Mais du coup, s’il avait croisé Scroutty, j’étais curieux de savoir ce qu’ils s’étaient dit.

« Avery, hein… Et… Vous vous êtes dit quoi avec Avery ? »

Une idée vint alors illuminer mon esprit.

« Scroutty… Dis-moi pas que tu l’as mis ko en duel ! »

Ça aurait été le top si elle avait fait ça ! Avery réduit en miettes par ma Scroutty… J’espérais que ça soit ça. À moins qu’il n’y avait autre-chose… ?

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées


Dernière édition par Fabian Prewett le Lun 27 Fév - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Lun 27 Fév - 18:08

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
L’ironie dans la première phrase n’était qu’à peine perceptible. Puis, était-ce vraiment de l’ironie si on enjolivait un peu les choses ? Fabian était un garçon absolument charmant, il fallait dire les choses telles qu’elles étaient… Dans ses jeunes années, Astrid l’avait d’ailleurs remarqué et s’amusait à le regarder passer, lui, grand bonhomme blond avec un très jolie sourire. Mais pourtant, il avait levé les yeux. La remarque l’avait tellement touché qu’il lui avait envoyé un coussin dans la face. Saleté ! La jeune fille étant ce qu’elle est, elle ne put que répliquer. Mais surtout, elle comptait bien attendre encore un peu et lui remettre un coup dans son charmant visage ! Non mais ! Frapper une jeune fille si frêle, si douce, si… Tout ceci n’était pas crédible. Astrid, bien que frêle pouvait s’avérer redoutable baguette en main, et même si elle donnait un aspect doux, elle choisissait les gens avec qui l’être.
Mais la jeune fille continua néanmoins comme si rien n’était, attendant sa vengeance patiemment. Un coup sur la tête ne serait pas suffisant. Lorsqu’elle évoqua la propension de Maximus à aller voir à droite à gauche, Fabian rie… Et entraîna un rire de la part de la jeune fille aussi, qui avait dit cela avec un air tellement sérieux qu’on voyait bien qu’elle disait ce qu’elle pensait vraiment.

Quand elle évoqua Thomas, Fabian tira une tronche à mourir de rire ! Et c’est ce que fit Astrid qui serra le coussin de la mort qui tue contre elle face à la mine déconfite de son ami. L’idée du duel n’aurait pas déplu à la duelliste qui se savait capable d’en envoyer quelques-uns contre un mur. Même Thomas. Mais non, la soirée ne s’était pas du tout déroulée comme cela, bien au contraire et c’était peut-être ça le plus étonnant.
Elle avait préféré cette partie-là de la soirée plutôt la première partie avec le Poufsouffle. Aussi galant Maximus était, c’était différent. « Tes espoirs écrits sur ton visage, sont divertissants ! » lança-t-elle sans se départir de son sourire qui devînt pourtant rêveur. « Mais c’est vrai que je l’aurais sans doute battu… Le seul à vraiment m’accrocher en duel, c’est Alexandre. M’enfin, non on ne s’est pas battu, figure toi même que nous avons eu une discussion tout à fait civilisée, d’ailleurs c’était vraiment agréable » continua-t-elle en fixant le brasier de la cheminée. Elle réajusta ses jambes sur Fabian pour pouvoir les croiser. Astrid détourna ses yeux bruns pour les poser sur Fabian qui continuait de l’observer : « Il suffit d’être gentil avec certaines personnes pour avoir une relation correcte mon Crabby » finit-elle dans son esprit pacifiste louable. Parce que oui, son idée, ses idéaux un peu influencés par Marlene sans doute étaient louables. Paix, amour, tout ça. Tout le monde a une faiblesse, tout le monde a un bon côté. Astrid croyait dur comme fer à cette idée. Et elle se disait que les gens étaient bien méchants de considérer Thomas comme un garçon dangereux et infréquentable. Parce que pour l’instant, même si elle l’avait vu fou de rage face aux sorties de routes de Joseph, la jeune fille ne l’avait pas vraiment vu méchant envers elle. Oh, remarque, il avait été provoquant en s’adressant à elle. Mais le pauvre garçon ne devait connaître que cela. Elle eut de la compassion. Astrid était une âme charitable irrattrapable.  
.


Dragées:
 


Dernière édition par Astrid Oorlos le Mar 28 Fév - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mar 28 Fév - 16:14


Bon, visiblement ma tête la faisait plus rire qu’autre-chose. Mieux valait en rire qu’en pleurer, hein ! Je ne voyais pas vraiment en quoi c’était drôle mais bref, passons. Avery quoi… Le mec le plus bizarre de l’école, hyper sombre, hyper mystérieux… Déjà que j’avais du mal à me faire à l’idée que le Troll pouvait traîner avec, mais si même Scroutty lui parlait de manière amicale… C’en était fini de moi. Nan mais sérieux, qu’est-ce qu’ils avaient tous mes amis en ce moment ? Déjà que Moran et Nia avaient à présent une relation aussi froide qu’un iceberg, Moran et Alex n’en parlons même pas ! Juste après le bal j’avais dû les séparer parce que Momo avait balancé un coup de poing à l’autre, ça aurait pu finir en sang cette histoire. Bon, je dramatise un peu, mais voilà qu’Astrid se mettait à parler avec Avery ! C’était le comble du comble. Pour ainsi dire, j’avais une vie de bouse de Sombral, au sens littéral du terme.

« Tes espoirs écrits sur ton visage, sont divertissants ! »

Quoi ? Divertissants ? J’haussai un sourcil, amusé. Elle ne perdait rien pour attendre… Mais j’avais quand-même envie d’écouter la suite de son histoire. Tout cela promettait d’être croustillant et alléchant. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait avoir un récit digne de ce nom !

« Mais c’est vrai que je l’aurais sans doute battu… Le seul à vraiment m’accrocher en duel, c’est Alexandre.
- Et moi ! » la coupai-je en souriant juste pour l’embêter.

Juste pour l’embêter car oui, il faut avouer qu’elle avait un sacré niveau pour son âge. Même moi je l’admettais. Bon, après je ne m’en sortais pas trop mal non plus, en même j’étais quand-même en 7ème année, hein ! ASPICs à la fin de l’année, et oui ! Je ne savais pas trop quel allait être mon parcours en sortant de Poudlard. L’École Supérieure, sûrement. Je pensais depuis quelques temps à me lancer dans une carrière d’Auror, mais rien n’était moins sûr. Il suffisait d’entendre Gid en parler pour conclure que les études étaient très dures. Mieux valait essayer au pire, non ? Histoire de me faire ma propre idée. Il fallait que j’en reparle à mon frère, voir ce qu’il en pensait…

« M’enfin, non on ne s’est pas battu, figure toi même que nous avons eu une discussion tout à fait civilisée, d’ailleurs c’était vraiment agréable.

Grosse déception, ils ne s’étaient pas battus. J’aurais bien voulu, pourtant ! Voir la sale tête d’Avery face à une défaite, ça m’aurait bien faire rire. Cependant, lorsqu’elle me sortit qu’ils avaient eu une discussion et sans hausser le ton en plus… ET QUE C’ÉTAIT AGRÉABLE ? Avoir une discussion agréable avec Avery ? Ça existait, ce genre de choses ? Parce que bon, les seules fois où je lui avais parlé, c’est-à-dire une seule fois (et la dernière, croyez-moi), ça c’était plutôt mal passé. Non mais que abruti ce mec ! Une vraie plaie, je vous juste, je ne comprenais pas comment Scroutty avait pu tenir une discussion face à lui en résistant à la tentation de lui en mettre deux bien placées.

« Il suffit d’être gentil avec certaines personnes pour avoir une relation correcte mon Crabby. »

Je rigolai nerveusement. Mais j’étais gentil, moi ! Si on regardait bien, je n’avais pas tant d’ennemis que ça. Des relations un peu froides où ça frottait un peu, oui, mais des ennemis… À part Avery et Arcadia qui semblaient avoir les mêmes idéaux, je ne voyais pas.

« Ouaais nan mais je veux bien être gentil avec les autres, je suis quelqu’un de parfaitement sociable mon petit Scroutty… Mais Avery quoi ! »

Je n’en revenais toujours pas et cela s’entendait dans ma voix incrédule. Il n’y avait rien à comprendre, Astrid avait parlé à Thomas de façon cordiale. Il n’y avait pas plus simple que cela. Et pourtant, je ne comprenais pas. Je continuai sur ma lancée, sourcils froncés.

« Et… Qu’est-ce que vous vous êtes dit ? »

Moi, curieux ? Nooon, pas du tout. Bon ok, peut-être un peu. N’empêche que tout ça m’intriguait… Les deux personnalités, celles d’Astrid et Thomas, ne collaient pas du tout ensemble pour avoir une discussion polie. Astrid c’était la personne enflammée, sûre d’elle, fière, et Avery c’était le genre de personne ironique à longueur de journée, qui te snobait comme pas possible et qui, en plus de cela, se permettait de rabaisser les autres parce qu’ils n’étaient pas de « sang-pur ». Et encore, j’étais loin de la liste exhaustive. Je ne trouvais aucun mot pour le qualifier tellement je n’aimais pas ce mec.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mar 28 Fév - 20:13

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
A l’évocation des talents de la jeune fille en duel, Fabian lui répondit que lui aussi pouvait la battre. Elle lui fit un signe inutile de la main en levant les yeux au ciel. Oui, il la battait. Mais pourquoi ? Il avait deux ans de plus qu’elle et elle n’avait pas (encore) l’égo assez gros pour se penser capable de battre un septième années en duel ! « Oui mais tu es en septième année toi ! Ca ne compte pas ! Un jour, je te ferais mordre la poussière, Crabby. Je te réserve d’office un duel pour fêter ma sortie de Poudlard ! » lança-t-elle toute guillerette face à la perspective d’un duel.
Mais Astrid était obnubilée par ses doigts qui trituraient son coussin rouge aux couleurs de sa maison et ne remarquait donc pas la mine effarée du Gryffon à côté d’elle. Lorsque la jeune fille lui dit qu’il suffisait d’être gentil avec certaines personnes pour que cela marche, elle senti Fabian avoir un rire. Nerveux, probablement. Elle avait oublié d’ajouter qu’il fallait être sacrément imprudent aussi. Enfin, elle n’y avait tout simplement pas pensée. Puisque dans son esprit, faire preuve de gentillesse avec quelqu’un de la réputation du jeune homme était plus normal qu’imprudent.

Elle ne pensait pas se tromper sur son compte. En fait, elle n’envisageait pas l’échec. Si s’en était un, elle serait déçue. Mais elle ne faisait pas partie de la maison des hardis pour rien. Elle finirait par s’en remettre, elle était courageuse, avait un caractère fort et était prête à se lancer dans une entreprise aussi folle que celle d’avoir une relation amicale avec le Serpentard. La remarque de son ami fit sourire Astrid. Peu de gens étaient comme elle, c’était vrai et elle comprenait l’espèce de révulsion malsaine que ressentaient les gens pour Thomas. Mais elle ne voulait pas croire que cela conditionnait la personnalité du garçon. Elle n’eut pas le temps de lui dire cela qu’il lui demanda de quoi ils avaient parlés… Ah, ça… « Sur le coup, il s’est moqué de moi parce que je partais tôt » répondit-elle en fronçant ses sourcils bruns, « puis on a parlé du bal, il s’en est passé des choses ! On s’est quitté un peu plus tard, quand nous n’avions plus rien à nous dire… Enfin voilà, tout ça pour te dire qu’il ne m’a pas laissé pour morte dans un couloir vide ! » s’exclama-t-elle en levant ses yeux vers lui.
Une phrase lancée comme cela pour sous-entendre que ce garçon n’était pas un danger public à éviter et à enfoncer. Peut-être avait-il besoin d’aide ? Cela expliquerait ses provocations stupides… Voilà était toute la délicatesse dans la personnalité d’Astrid : elle ne voulait pas se fier aux apparences et se dire que ce garçon atteignait juste le high level dans la connerie. Elle pardonnait si elle n’avait pas trop mal. C’était aussi simple que cela. Quelques élèves quittaient la salle commune mais elle ne fit pas attention à eux, étant dos à la sortie de la pièce. « Je suis sûre qu’il n’est pas aussi méchant qu’il le laisse entendre » lâcha-t-elle pensive.
Mais elle détourna les yeux de Fabian pour les fixer sur la tapisserie un instant. Ensuite, elle regarda le garçon en passant sa main sur son bras dans un signe affectueux : « Et toi, comment tu te sens ? ». Astrid demandait cela en faisant référence à ce qui s’était passé l’été dernier. Le temps passait mais il était encore trop tôt à ses yeux pour pouvoir parler de guérison. Elle voulait apporter tout son soutien à son ami, même si fier comme il était, il allait sans doute lui dire qu’il pétait la forme et la bonne humeur. Cette question substituait à un « tu vas mieux ? » plus direct et moins enclin à une conversation. Si Craby ne voulait pas parler, Astrid n’en ferait pas une formalité. Elle passerait à autre chose en lui mettant un coup de coussin dans la face.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mer 1 Mar - 22:57


« Oui mais tu es en septième année toi ! Ca ne compte pas ! Un jour, je te ferais mordre la poussière, Crabby. Je te réserve d’office un duel pour fêter ma sortie de Poudlard ! »

J’éclatai d’un rire franc. Elle avait raison, j’étais plus âgé qu’elle donc je la battais forcément. De toute façon, j’avais bien l’intention de progresser le plus possible pour pouvoir devenir Auror. Ma décision n’était pas vraiment prise, il fallait encore que j’en parle à Gideon, mais ce métier m’attirait comme une lumière. Ceux qui arrivaient à faire partie de cette élite avaient tellement de mérite ! D’après ce que l’on me disait, les Aurors qui étaient spécialisés dans les combats sur le terrain étaient vraiment des bêtes. Mon frère était plutôt pas mal en son genre, mais ce n’était encore qu’un apprenti. J’aurais bien aimé voir un vrai Auror en face moi, juste pour voir. J’étais persuadé que c’était vraiment impressionnant.
Cependant, le ton de la conversation changea rapidement lorsque j’appris que mon petit Scroutty avait parlé à Thomas Avery, et de manière cordiale d’autant plus. Comment une lionne aussi impatiente qu’elle pouvait rester calme face à un cas comme lui, nom d’un Troll des Montagnes ? Bon, ok, moi je pouvais être TRÈS impatient quand je m’y mettais, mais même…Je pense qu’elle était même pire que moi pour le coup. Plus fière que ça, y’avait pas ! Alors que pouvait-il y avoir avec Avery pour que de Scroutt à pétard enflammé, elle devienne une gentille petite licorne ? C’était juste incompréhensible.

« Sur le coup, il s’est moqué de moi parce que je partais tôt. Puis on a parlé du bal, il s’en est passé des choses ! On s’est quitté un peu plus tard, quand nous n’avions plus rien à nous dire… Enfin voilà, tout ça pour te dire qu’il ne m’a pas laissé pour morte dans un couloir vide !
-Encore heureux ! Il n’aurait rien perdu pour attendre, sinon. »

Astrid connaissait mes allures de tête brûlée et savait que je ne disais pas ça en l’air. Lorsque quelqu’un m’énervait, il n’avait pas intérêt à croiser ma route, sinon il allait finir contre le mur où à l’infirmerie. Mon fort tempérament avait parfois tendance à prendre le dessus et je devais vite me calmer avant que ça ne parte en n’importe quoi. Par contre, je ne savais comment j’allais réagir si je voyais Astrid et Avery discuter tranquillement. D’un côté, je pourrais intervenir, mais d’un autre… Si Scroutty l’aimait bien, alors pourquoi l’en empêcher ? Déjà que mes amis se disputaient entre eux, alors si en plus moi aussi je me prenais la tête avec Astrid… Ça serait la fin des mandragores.  

« Je suis sûre qu’il n’est pas aussi méchant qu’il le laisse entendre. »

Oula. De quoi me faire poser des questions sérieuses. Scroutty avait l’air d’être complètement dans ses pensées, aborder ce sujet l’avait totalement transformée. Et si… Noooon quand-même pas ! Si.. ? Je me rapprochai un petit peu d’elle en fronçant les sourcils, la mine sérieuse, et me raclai la gorge.

« Hum, Scroutty… Tu l’aimes bien comment, Avery ? »

Voilà, la question était lancée, manquait plus que la réponse. J’étais à peu près sûr de ce qu’elle allait me dire vu comment elle réagissait depuis le début, mais je pouvais toujours me tromper. Intérieurement, j’espérais me tromper…

« Et toi, comment tu te sens ? »

Je tournai ma tête pour regarder le feu, à cette question. Je savais très bien ce qu’elle sous-entendait, par là. Même si ce n’était pas encore ça, ça allait déjà mieux par rapport au début de l’année. Les mots d’Ewan m’avaient fait beaucoup de bien, c’est pour dire. Je pense que j’avais eu besoin de me prendre une claque dans le visage pour me rendre compte que je devais avancer dans la vie, avec ou sans eux. Enfin, surtout sans eux. J’haussai les épaules pour me montrer le plus détendu possible.

« Ça va mieux depuis la rentrée. C’est pas encore ça, mais on va dire que j’essaie de penser à autre-chose. Et puis… Je penchai ma tête en arrière pour la caler sur le dossier du fauteuil. Depuis que j’ai en tête de devenir Auror, ça me donne un but pour avancer. »

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées
• Post sans le nom du perso ▬ 2 dragées
• Expression sorcière ▬ 2 dragées

Total = 6 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Ven 3 Mar - 16:49

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
Astrid esquissa un léger sourire lorsque Crabby affirma que Thomas en aurait eu pour sa connerie s’il l’avait touché. Elle était attendrie de la bonne volonté de son ami et ne doutait pas qu’il pensait ses paroles. Fabian était quelqu’un sur qui on pouvait compter et c’était d’ailleurs pour cela qu’elle se livrait à lui ainsi. Parce qu’elle avait entièrement confiance au septième année. Et étonnamment elle aimait bien parler du Serpentard avec lui. Ça lui faisait du bien de confesser cette conversation. Elle ne s’en était pas forcément senti le besoin sur le coup, mais maintenant, elle se rendait compte à quel point ça la soulageait. C’est vrai c’était bizarre de la voir cotoyer Avery de manière cordiale, elle qui avait un caractère, disons-le, « merdique ».

Mais forcément, Fabian posa la question qui fâche et Astrid rougit violemment. Elle tourna ses yeux bruns vers lui en voyant qu’il s’était avancé vers elle, sans doute sûr de la réponse qu’elle allait lui fournir. « Je l’aime moins que toi, déjà » lança-t-elle un peu confuse. Elle espérait que cela suffirait à éloigner le regard soupçonneux que lui jetait le Gryffondor. « C’est une connaissance, une connaissance intrigante, je l’admets… » continua-t-il en essayant de ne pas détourner le regard.
Elle détourna la conversation sur Fabian lui-même. Son état était aussi sa préoccupation. Il s’occupait d’elle et elle s’occupait de lui. La main de la jeune fille était posée sur l’avant-bras du jeune homme, qu’elle serrait affectueusement. Crabby ne se défila pas comme elle l’avait fait précédemment. Elle l’écoutait attentivement. Astrid s’en voulait un peu de remettre le sujet sur le tapis alors qu’ils passaient un bon moment. Mais si elle ne demandait pas, elle ne saurait jamais. Elle vit son regard bleu se perdre dans le feu puis il lui répondit. Ce n’était pas encore ça. Est-ce que ça le serait un jour, déjà ? Il renversa sa tête sur le dossier, tandis qu’il continuait.

Elle l’observait attentivement quand il lui dit qu’il aimerait être Auror. Ça alors ! Quelle ambition ! Ça lui irait bien, la tenue, tout ça… Puis niveau adrénaline, il serait servi. La jeune cinquième année mit quelques secondes avant de répondre : « Auror, ça t’irait bien » commença-t-elle, « tu aurais constamment un but à atteindre, tu œuvrerais pour le plus grand bien de la population, pour les protéger… Bon, il y aura toujours meilleur que toi en duel, mais tu n’y pourras rien » lança-t-elle en soupirant, faisant dramatiquement référence à elle-même. « Je crois que Gideon fait ses études pour être Auror, aussi ? » questionna-t-elle en retroussant le nez comme elle ne faisait toujours lorsqu’elle se posait des questions.
Entre Fabian et Gideon, la jeune fille avait toujours été plus proche de Fabian. Peut-être parce qu’il était le cadet et qu’il avait donc un âge plus proche du sien. « Deux Prewett Auror, ça claque ! Je vais faire gaffe à ma peau si je fais un truc illégal ! » finit-elle dans un rire cristallin. Fabian choisissait sûrement bien sa voie, elle par contre, ne se posait pas encore trop question. Elle suivrait sans doute les traces de son père, pour le meilleur et pour le pire.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Dim 5 Mar - 21:39


« Je l’aime moins que toi, déjà. »

Encore heureux ! pensai-je très fort dans mon esprit. Scroutty avait l’air vraiment dans la lune, mieux valait que je n’en rajoute pas une couche. C’était vraiment bizarre… Elle n’était pas comme ça d’habitude. Ça changeait, certes, mais la voir dans une telle rêverie, oubliant presque son énergie habituelle… Avery l’avait empoisonnée, ce n’était pas possible autrement. Il me transformait ma Scroutty ! Il avait fait fort quand-même ! Même moi j’en étais pas capable ! Bon, en même temps, je n’étais pas un bon exemple pour ça…

« C’est une connaissance, une connaissance intrigante, je l’admets… »

Alors là, j’étais stupéfait. Une connaissance intriguante elle disait ? Par Merlin, voilà qu’elle ne savait plus ce qu’elle disait ! Là, j’avais de quoi me poser des questions sérieuses. J’avais tout une armada d’arguments pour lui faire cracher le morceau. Était-elle sur lui, oui ou non ? Il fallait avouer que je n’étais pas particulièrement pour cette relation… Mais après tout, s’ils s’aimaient vraiment ? Car si je ne doutais pas qu’Astrid puisse avoir des sentiments réels pour quelqu’un, je me posais en revanche plus la question pour Avery. Tout le monde savait que ce mec n’avait jamais été sérieux et qu’il était beaucoup plus sournois et manipulateur que fidèle et gentil. Peut-être n’étaient-ce que des clichés, néanmoins il n’avait jamais vraiment réagi à tous ces préjugés alors… Ça devait être qu’il les assumait.

« Bon, Scroutty. On se dit tout toi et moi, depuis toujours. Tu vas pas me cacher un truc aussi gros, hein ! lui lançai-je, le regard taquin. Est-ce que tu admets, oui ou non, que tu es sur lui ? »

Voilà, c’était dit. Scroutty ne pouvait plus faire marche arrière à présent. Et puis, même si elle me mentait, j’allais finir par apprendre la vérité un jour ou l’autre. Autant que ça soit aujourd’hui, non ? Astrid avait tenté, quelque fois, de passer sous silence certaines choses… Mais pas bien longtemps. Car je savais bien quand les gens mentaient. Ça se voyait tout de suite. Et puis là, sur ce genre de sujet qui, visiblement, lui tenait à cœur, mentir n’allait pas être une tâche facile.
Elle me demanda alors comment j’allais. Drôle de question. Enfin, pas vraiment drôle en soi, plutôt que… C’était imprévisible. J’essayais de ne pas y penser ces derniers mois et de m’accrocher à quelque chose. Avoir mon permis de transplanage du premier coup avait été une réussite. Réussir mon Patronus dès le premier essai également.  Si j’avais eu cette motivation aussi grande, c’était pour mes parents et seulement pour eux. Leur prouver que j’étais capable d’avoir des objectifs dans la vie, que cette épreuve plus que difficile ne m’avait pas fait sombrer.

« Auror, ça t’irait bien. Tu aurais constamment un but à atteindre, tu œuvrerais pour le plus grand bien de la population, pour les protéger… Bon, il y aura toujours meilleur que toi en duel, mais tu n’y pourras rien. »

Je rigolai à sa remarque. J’avais très bien compris son sous-entendu, mais j’allais tout faire pour garder un meilleur niveau qu’elle. Désolé Scroutty…

« C’est clair que ce boulot me plaît beaucoup. Tiens, j’te verrais bien Auror, aussi… T’as réfléchi un peu toi, à ton post ASPIC ? C’est encore un peu tôt, mais… Il vaut mieux y réfléchir d’avance. »

Tiens,  moi qui prenais toujours tout à la dernière minute, voilà que je lui disais d’être prévoyante. C’était dingue d’à chaque fois prodiguer des conseils à quelqu’un sans pourtant réussir à se les appliquer soi-même… La nature humaine, que voulez-vous ?

« Je crois que Gideon fait ses études pour être Auror, aussi ? »

J’hochai vivement la tête. Gideon, Auror. Ça m’avait fait tout drôle au début, de penser que mon grand-frère rentrait dans le monde des gens sérieux. Qu’il allait se mettre à travailler, à avoir un salaire, à risquer sa vie chaque jour pour tenter d’en sauver des centaines d’autres…

« Ouep, c’est ça.
-Deux Prewett Auror, ça claque ! Je vais faire gaffe à ma peau si je fais un truc illégal ! »

J’éclatai de rire. Elle, faire quelque chose d’illégal ? Sûrement pas. Astrid avait des valeurs très fortes qui étaient attachées à celle de sa famille, et aller contre la loi n’en faisait sûrement pas partie. En tout cas, pas à ma connaissance.

« Je ne suis même pas à l’École Supérieure encore, attends de voir les concours d’entrée avant ! Mais je pense que pour toi… Je passerai tes illégalités sous silence. Quoique… » terminai-je en mettant ma phrase en suspens.

Un autre regard taquin et j’avisai le coussin qui était entre nous deux. Sans crier gare, je l’attrapai à pleine main pour, de nouveau, le lui balancer à la figure avant de mettre mes mains en position de défense. Qu’est-ce que je pouvais être puéril des fois, je vous jure…

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Post sans le nom des personnages ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mar 7 Mar - 19:31

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
Fabian regardait la jeune Gryffondor avec des yeux tellement ouverts que la comparaison ne pouvait être faite. Elle le regardait d’un air amusé, presque heureuse de le faire tourner en bourrique. Le truc, il était là, c’est qu’elle voyait vraiment Thomas comme quelqu’un de mystérieux, quelqu’un avec des secrets… Pleins de secrets à découvrir ! Cette perspective de faire des découvertes croustillantes motivait un peu plus la jeune fille qui voulait absolument le connaître mieux ! Ce serait super amusant ! Mais Crabby brisa son rêve, en lui demandant d’un air perspicace si elle avait des vues sur lui. Quoi ! Elle ? « Beh oui on se connait depuis longtemps toi et moi » appuya-t-elle en se demandant quoi lui répondre. « Pour être franche avec toi je n’en sais rien ! » répondit la jeune fille qui préférait sourire de son instabilité émotionnelle. « Je ne connais pas assez Thomas pour avoir sérieusement des vues sur lui, je crois… Puis je ne me suis pas remise en question ; c’est trop tôt ! » scanda-t-elle avec bravoure. « On a discuté qu’une seule fois… Je te ferai signe quand mes sentiments se seront clarifiés, hein, d’accord ? » proposa-t-elle.  
Mais le garçon revint au centre de la discussion et Astrid l’écoutait avec attention, heureuse de parler de lui, un peu. Lorsque Fabian lui dit qu’il la verrait bien Auror, la jeune duelliste leva un sourcil, ne sachant pas s’il était sérieux ou non. Ce n’était pas une mauvaise idée, et ce serait mentir que de dire qu’elle n’y songeait pas un peu, déjà. Mais elle hésitait : « En fait, je sais pas trop… Mon père est dans la police magique et des fois je me verrais bien parmi les tireurs de baguette d’élite… mais d’un autre côté, Auror c’est tellement une référence ! Je veux que mon père soit fier de moi…» finit-elle un peu perplexe. C’était un peu son but suprême. Loin d’elle l’idée d’être la sorcière la plus réputée de sa famille, elle s’en fichait un peu. Elle voulait juste que Galérion (chut) soit parfaitement satisfait de sa seule progéniture.

Quand Fabian lui dit que les concours étaient très difficiles, Astrid leva les yeux au plafond. N’importe quoi celui-là : « Bien sûr que c’est dur ! Mais ne fais pas comme si tu n’avais pas les capacités parce qu’autrement, je te frappe ! » lança-t-elle d’un air déterminé… A peine eut-elle dit ça quelle se reprit un coussin dans a courge. NON MAIS ! « FABIAN PREWETT ! » hurla-t-elle se redressant brusquement. Elle se jetta sur lui, morte de rire dans l’espoir de le mettre à genoux avec des chatouilles. Oui, enfin, en omettant le fait qu’elle faisait 23 cm de moins que lui, et était sans doute presque deux fois moins lourde que lui. Astrid en fait, elle était un peu comme les petites chouettes qui voulaient rivaliser avec les plus grandes, pensant naïvement ne pas se prendre de coup de bec. « On va voir si ton concours est plus difficile que ça ! » scanda-t-elle déterminé à être emmerdeuse ce soir. Elle espérait vraiment prendre le dessus sur lui. Quelle idiote !


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Sam 18 Mar - 23:11


À force de la fréquenter, je connaissais Scroutty par cœur. Je connaissais son tempérament de feu, sa fierté et cet orgueil qui la représentait bien, même jusqu’à deviner plus ou moins ses goûts. Il faut dire qu’on s’était beaucoup parlé elle et moi, et au fil du temps elle en savait beaucoup sur ma propre personne, l’inverse étant aussi le cas. Néanmoins, en abordant cette discussion ce soir, j’avais été loin de m’attendre à une révélation comme ça. Décidément, ce bal avait donné lieu à beaucoup de potins croustillants, même si certains avaient eu des conséquences plutôt désastreuses. Genre, Moran qui frappait Alex. Nan mais sérieusement, c’était quoi ce délire ? Depuis quand mes amis se battaient entre eux ? Certes, ç’avait toujours été une joute verbale entre les deux Serpentard, mais là vraiment ça dépassait les bornes. C’était allé beaucoup trop loin.

« Pour être franche avec toi je n’en sais rien ! »

Je restai silencieux, attendant la suite avec impatience. Comment ça, elle ne savait pas ? Ce n’était pourtant pas bien compliqué de savoir si quelqu’un nous intéressait ou pas, si ? Quoique… De toute façon, les filles étaient toujours indécises. Elles ne savaient jamais ce qu’elles voulaient. Tu aimes quelqu’un ? Peut-être que oui. Peut-être que non. Je ne sais pas. Oui ! Ah euuh… En fait, non. On verra bien comment ça évolue. Non mais ! Dans la vie, il faut savoir choisir un peu, nom d’un Scroutty enflammé !

« Je ne connais pas assez Thomas pour avoir sérieusement des vues sur lui, je crois… Puis je ne me suis pas remise en question ; c’est trop tôt ! »

Ma bouche forma une moue peu convaincue. Je ne connais pas assez Thomas… Du délire ! Qui était assez fou pour vouloir le connaître ? Loin de moi cette idée. Il était trop étrange pour que je puisse m’approcher de lui. Certes, j’étais ouvert d’esprit grâce à mes parents et je n’avais pas de préjugé par rapport aux Maisons (la preuve avec le Quatuor de la Mort), mais tout de même, il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Avery était un cas à part, un cas désespéré même.  

« On a discuté qu’une seule fois… Je te ferai signe quand mes sentiments se seront clarifiés, hein, d’accord ? »

Scroutty semblait vraiment sincère. De toute manière, elle me mentait rarement, si c’est pour dire, jamais. Elle avait mon entière confiance et je l’avais aussi. Je me contentai alors d’hocher la tête avec un grand sourire. Je savais qu’un peu plus tard dans l’année, Astrid allait forcément me reparler d’Avery. En bien ou en mal. J’espérais que ça soit la deuxième proposition, cela aurait voulu dire que la lionne avait réussi à ouvrir les yeux.
On enchaîna sur un sujet qui sous-entendait le décès de mes parents. J’essayais de le cacher, mais je ne m’en remettais pas vraiment. Le deuil n’allait pas s’accomplir du jour au lendemain, il allait falloir… du temps. Beaucoup de temps. Mais pour passer à autre-chose, je m’étais plus ou moins décidé à faire carrière au Ministère, au sein du Bureau des Aurors. Comme un but à atteindre, en fait. Je pense que c’était une étape importante pour tourner la page. Pour avoir un peu moins mal, même si leur absence allait rester un trou béant dans ma vie.

« En fait, je sais pas trop… Mon père est dans la police magique et des fois je me verrais bien parmi les tireurs de baguette d’élite… mais d’un autre côté, Auror c’est tellement une référence ! Je veux que mon père soit fier de moi…»

J’affichai une mine pas vraiment étonnée. Au vu de la renommée de sa famille, de ses qualités, elle, en tant que duelliste, il n’était pas étonnant qu’Astrid finisse dans ce domaine-là. Après tout, elle avait besoin de cette action permanente, de se sentir utile.

« C’est classe tireurs de baguette d’élite ! De toute manière, Auror ou police magique, je te vois bien dans ce domaine. Si tu me sors que tu veux finir dans les bureaux, autant me lancer un Avada tout de suite, terminai-je avant de rajouter, et t’inquiète pas. Je pense que ton père est déjà fier de toi. »

Sur ces belles paroles,  je lui lançai un clin d’œil innocent, l’air de rien. Mais, sans vraiment savoir pourquoi, je n’avais pas tellement envie que cette discussion garde son sérieux… Après ce bruit insupportable que j’avais enduré pour atteindre la Salle Commune, j’avais envie de me détendre un peu. Même si je ne faisais que ça, mais bon. Ainsi, lorsqu’elle me répondit à propos de je ne sais plus quel sujet, je me contentai d’hocher la tête en ayant l’air parfaitement d’accord avec elle, et attrapai le coussin que mon amie avait fait prisonnier entre ses mains et… le lui lançai en pleine figure. Elle ne s’y était pas attendue, à celle-là ! Scroutty se redressa d’un coup et hurla mon nom, faisant résonner sa voix dans la Salle Commune. À cet instant, peu importait les élèves qui étaient encore présents. Ils pouvaient bien râler s’ils le voulaient, peu m’importait. C’était la guerre, littéralement.

Dans un éclat de rire, Scroutty se jeta sur moi en tentant désespérément de me faire des chatouilles, mais c’était peine perdue. Non pas que je ne craignais pas les guillis, bien au contraire, mais disons plutôt que rapport taille/force/poids… Je la maîtrisais, et de loin. Désolée Scroutty ! J’attrapai alors vivement ses poignets pour qu’ils ne puissent plus nuire à quelqu’un et les bloquai dans son dos. Bien sûr, sans lui faire du mal. Je m’en voudrais si son épaule se déboîtait. Une fois sûr qu’elle ne pouvait pas m’atteindre, je fis glisser mon corps le long du canapé pour me retrouver par terre, mon amie se retrouvant brusquement face contre le siège. Profitant de l’effet de surprise, je rattrapai de nouveau le coussin et le lui rebalançai, en courant me cacher derrière l’autre fauteuil, mort de rire. Les autres élèves devaient se demander ce qu’il se trafiquait par ici. S’ils voulaient participer, pourquoi pas… Plus on est fou, plus on rit, nan ?  

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• 1000 mots ▬ 4 dragées
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées

Total = 6 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Adelaide Kane by <avengedinchains>
| SANG : Pur, j'crois.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une pelote d'aiguille qui bouge
| PATRONUS : Une Gazelle !
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mer 5 Avr - 19:07

ft. Crabby ♥
"La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable" (Honoré de Balzac)

"Les aventures de Scroutty et Crabby (saison 1)"
Fabian n’avait pas l’air convaincu par les paroles de la jeune duelliste mais elle lui disait pourtant l’entière vérité ! Thomas était un garçon tellement ambigu, pouvait-elle seulement espérer avoir une ombre de sentiments après une simple conversation ? Etait-ce possible ? Elle pouvait facilement tomber amoureuse de n’importe qui. Mais quelque chose la retenait sans doute avec le garçon. Elle ne pouvait pas être aussi extravertie avec lui. Elle était presque un peu réservée, même si elle était parfaitement à l’aise. C’était presque comme si elle n’osait pas lui montrer qu’elle était potentiellement intéressée par lui. De toute façon, ce n’était pas comme si ça pouvait être réciproque. Il était trop… Trop différent pour être attiré par elle.
Au final, Astrid se sentait mieux à parler de l’avenir de Fabian et du sien. Elle voulait que Joil soit fier d’elle, parce que c’était son père et qu’elle sentait le besoin de lui montrer qu’elle était à la hauteur. Le jeune septième année répondit et il lui mit du baume au cœur. Elle lui sourit, contente de se voir soutenue par le garçon quelle connaissait depuis un bon moment, maintenant. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras pour le remercier mais l’énergumène avait décidé de se battre ce soir. Après avoir poussé un hurlement de lionne, elle s’était jetée sur lui, dans l’espoir de lui faire des chatouilles mais bon… Il était plus grand, plus fort et il l’immobilisa sans problème.

Avant qu’elle n’a pu comprendre ce qui lui arrivait, elle se retrouva la face contre le canapé, alors qu’elle était libérée des mains du garçon. En position précaire, elle n’était pas vraiment en équilibre et… Elle roula du canapé sans le vouloir et tomba par terre. En se relevant elle se reprit un coussin dans la poire et rouge de colère elle s’attendit à voir le garçon en face d’elle. Mais il n’y avait que le petit fauteuil… Derrière lequel le Gryffondor était caché. Elle s’avança à quatre pattes de lui, son arme à la main, et l’abattit sur sa tête. Elle lui sauta dessus et dans un emmêlement de mains, de rires… Le bras de Fabian passa près de la bouche d’Astrid qui planta ses dents dans la peau du garçon. Pas fort bien sûr parce qu’il ne fallait pas exagérer, mais elle avait eu trop envie de le faire : « T’as un goût dégueulasse Crabby » fit-elle en grimaçant.
Sans faire gaffe à la tête que tirait le Rouge et Or, elle reprit le coussin pour le frapper et ainsi de suite… Hélas, un des coussins s’envola – le sien, en fait. Elle venait de perdre son arme ! Astrid ne savait même pas si elle l’avait envoyé sur quelqu’un ou juste par terre, mais si elle avait touché quelqu'un, que cette personne se manifeste, qu’elle vienne l’aider par pitié ! « Non ! J’ai perdu ma seule arme tu ne t’attaquerais pas à quelqu’un de désarmé, Prewett ? » demanda-t-elle en sachant pourtant qu’elle avait sa baguette en bois de sureau dans la poche de sa jupe.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid] Mar 18 Avr - 22:00


J’adorais voir Scroutty en colère, comme ça. Bien sûr, c’était un énervement enfantin, et j’étais peut-être l’une des seules personnes qui pouvait se permettre de la provoquer ainsi sans prendre le risque de se prendre un sort dans la figure. Parce qu’elle était futée, la petite, derrière ses airs fiers. Quoique… Ce soir, peut-être pas tant que ça. Je me retins de pouffer de rire lorsqu’elle se retrouva visage dans le canapé et m’empressai aussitôt d’aller me cacher derrière un autre. Mais mon amie avança dans ma direction à quatre pattes, armée de son plus ou moins fidèle coussin, et me le balança sur la tête. La Salle Commune de Gryffondor était devenu une vraie salle de jeu. Et dire que j’avais dix-sept ans, par Merlin… Majorité sorcière, et je jouais avec des oreillers. Nan mais franchement. Et alors que notre bataille n’était devenue que rires, cris et coups d’oreillers… Je sentis une douleur a-tro-ce (ouais, j’exagère mais bon) au niveau de mon avant-bras et émis un cri de douleur. J’écarquillai les yeux, stoppai momentanément mon geste et regardai d’où provenait la douleur. Mais nan. C’était une blague. Une grosse trace rouge ornait à présent mon bras, et c’était sans compter ce petit… hum. Petit filet de bave qui dégoulinait jusqu’à mon coude. Par Merlin à trois barbes. C’était vraiment, horriblement, dé-geu-lasse. Elle avait osé me mordre ? Elle ne perdait rien pour attendre…

«T’as un goût dégueulasse Crabby. »

J’haussai un sourcil en émettant un faux rire. Quoi. Sérieux ? Moi ? Un goût dégueulasse ? C’était ce qu’on allait voir…

« J’suis sûr que si on me transformerait en rôti, t’en raffolerais encore, Scroutty ! »

Et la bataille reprit de plus belle. Un coussin vola, deux cousins volèrent. C’était du grand n’importe quoi. Je ne faisais même plus attention aux autres lions qui étaient dans la Salle Commune, et pourtant j’aurais dû. Mais pour le moment, ma revanche était orientée vers Scroutty. Un point c’est tout.

«Non ! J’ai perdu ma seule arme tu ne t’attaquerais pas à quelqu’un de désarmé, Prewett ? »

J’éclatai de rire en voyant sa mine anéantie. Je n’allais pas m’en prendre à quelqu’un comme elle ? Oh, je ne savais pas. C’était en pleine réflexion.

« Laisse-moi réfléchir, darling… »

Puis, sans crier gare, je sortis ma baguette et la pointai en sa direction.

« Aguamenti ! »

Un filet, que dis-je, un jet d’eau éclaboussa la tête de Scroutty, l’inondant de la tête au pied. La pauvre. Je l’aurais presque plains si l’auteur du sort avait été autre que moi. Mais là… Là, c’était vraiment drôle à  voir. Elle était vraiment stupéfaite et me regardait avec des yeux ronds. Mon fou rire repartit de plus belle. J’en avais presque mal au ventre. Néanmoins, il fallait que je me tienne sur mes gardes. Je savais que je l’avais provoquée en utilisant la magie. Nul doute qu’elle allait me saucissonner avec je ne sais quel sort et que je n’allais pas m’en échapper aussi facilement. Astrid était une vraie bête en duel. À moins que quelqu’un intervienne… ?

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
Sirius, c'est à toi de ouej ! Perv

• Post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Sans le nom du perso ▬ 2 dragées
• Expression sorcière ▬ 2 dragées
• Lancer un Sort ▬ 2 dragées

Total = 8 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid]

Revenir en haut Aller en bas

Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Les aventures de Scroutty et Crabby (Saison 1) [Astrid]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-