Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 75
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen ¦ MØRPHINE.
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Sam 4 Mar - 13:15




 
there's a hole in my soul

Lilah & Fabian

10:30, un samedi matin. La rousse n’arrivait déjà plus à dormir; elle avait trop de choses dans la tête. Elle était perdue, ne savait plus trop quoi faire ni vers qui se tourner. Encore une fois, elle était tourmentée par l’affaire Dowey. Depuis quelques jours, et plus que jamais; elle ne faisait que de se demander si elle devait ou non abandonner. Pourquoi s’accrocher alors qu’en plus de six ans; Dowey ne l’avait jamais vraiment regardée. Elle partageait de très bons souvenirs avec le Poufsouffle, mais pas de la même nature que ceux qu’elle aurait souhaité avoir. Mais il semblait bien que Dowey était plus intéressé par ses amies. Elle pouvait comprendre. A côté d’elle, Ange rayonnait, Luzia était superbe, et elle… Elle était juste quelconque.

Les autres passent leur temps à lui dire qu’elle était spéciale parce qu’elle métamorphomage, mais quelle est l’intérêt de pouvoir se modeler à volonté si cela ne suffit pas à attirer l’attention d’une seule personne ? Lilah soupira et se laissa tomber sur la chaise à côté de la petite table dans la cuisine. Elle attendait Fabian. Elle avait besoin de parler à quelqu’un ; et ce dernier était un des seuls à connaître la situation dans laquelle elle se trouvait. Et de ce fait, il était aussi un des seuls qui pouvait la conseiller.

Plongée dans ses pensées, elle tournait sa cuillère dans sa tasse, la rousseur de ses cheveux devenant de plus en plus terne au fur et à mesure que son humeur se détériorait, sa nature de métamorphomage reflétant malgré elle ce qu’elle ressentait.
Spoiler:
 

MAY


 


Dernière édition par Delilah McLeon le Dim 12 Mar - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Sam 4 Mar - 14:22


Il était samedi matin, c’était le début du week-end, et pourtant j’étais parfaitement réveillé. Je n’étais pas du genre lève-tard, au contraire de certains de mes camarades. Et puis, j’avais reçu un appel en détresse de mon amie Delilah. Ça n’allait pas fort depuis ces derniers temps et je me doutais bien que la cause était ni plus ni moins que Dowey. Doudou, avec qui je faisais partie de ce groupe des 4 Maisons réunies. Depuis sa première année amoureuse de lui, Lilah avait cependant souffert des précédentes relations que son meilleur ami avait eues avec Ange et Luzia. Elle m’en avait souvent parlé étant donné que j’étais proche du Pouffy.

Je m’étais donc empressé d’enfiler des vêtements propres et étais sorti discrètement de la Salle Commune. Direction : les cuisines de Poudlard. Pour les blaireaux, ça ne devait pas être trop loin étant donné que leur Salle Commune n’était pas loin. En réalité, personne ne savaient où elle se trouvait exactement, mais tout le monde en avait une idée plus ou moins vague. Le fait qu’à la fin de chaque repas, les Jaunes et Noirs se dirigeaient systématiquement vers les cuisines n’était pas un hasard. En tout cas, pour moi ça ne l’était pas. Tout ça pour dire que, contrairement à Lilah, moi je devais arpenter tous ces couloirs, descendre toutes ces marches d’escaliers pour aller jusqu’à cette maudite cuisine. C’était bien parce que c’était elle.

J’atterris enfin à destination et fit mon entrée. Il n’y avait pas grand-monde, si ce n’était deux ou trois personnes. Lilah s’était mise un peu à l’écart et je remarquai instantanément ses cheveux qui avaient pris une couleur terne et fade. Ça n’allait donc pas du tout. Le don de Métamorphomage de mon amie ne l’aidait pas vraiment à cacher ses émotions, il était tout de suite très simple de deviner comment elle allait. Un peu comme un livre ouvert. Sa tignasse auparavant rousse, elle affichait à présent plus des nuances de gris clair. Sur elle, ça faisait vraiment bizarre. Je l’avais déjà vue triste, oui, mais pas à ce point. Je me servis un croissant et m’approchait discrètement d’elle pour venir m’asseoir à ses côtés.

« Bah alors Lili ? Ça va pas fort aujourd’hui », commençai-je doucement.

Pas besoin de forcer. La connaissant, ça allait finir par sortir tout seul. J’attendis patiemment qu’elle me réponde en croquant un bout de mon croissant.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Post sans le nom du personnage ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 75
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen ¦ MØRPHINE.
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Sam 4 Mar - 23:42




 
there's a hole in my soul

Lilah & Fabian

Delilah savait bien que Fabian était plutôt un lève tôt, sinon elle ne l’aurait pas sollicité de si bon matin. Elle était très triste et perdue, certes, mais elle n’aurait tout de même jamais dérangé un de ses amis qui dort, peu importe son état, même si cela signifiait souffrir seule pendant un moment. Mais heureusement pour elle, ce n’était pas le cas aujourd’hui, et Fabian venait à sa rescousse pour, avec un peu de chance, la booster un peu et la faire se sentir mieux.

Elle savait aussi parfaitement qu’il était moins pratique pour le jeune homme de descendre jusqu’au cuisine, mais pour dire la vérité, elle se sentait un peu trop flemmarde pour elle-même monter jusqu’à l’étage de la salle commune des Gryffondors. Et au moins, ici, ils avaient un endroit relativement tranquille pour discuter, et beaucoup moins de chance d’être interrompus. Du fait que les cuisines étaient au sous-sol, et plus proche de la salle commune des Pouffys, il n’y avait que peu de monde qui venait, et les trois quart des personnes venant ici ne restaient pas longtemps, et n’étaient pas là pour venir déranger qui que ce soit. Ce matin-là il n’y avait que quelques personnes assises dans des tables plus loin, ce qui faisait un endroit parfait pour le genre de discussion que Fabian et Lilah allaient avoir.

En effet, lorsque les émotions fortes la submergeaient, elle était incapable de se contrôler et sa nature de métamorphomage prenait le dessus. La plupart du temps, si elle voulait se contrôler, elle pouvait, elle avait suffisamment d’emprise sur son don pour le maîtriser. Mais elle était encore loin d’être une experte dans le domaine, et lorsque ses sentiments étaient trop forts, elle ne pouvait empêcher son apparence de changer, et pour une personne la connaissant suffisamment, il n’était pas du tout difficile de deviner son humeur en interprétant les couleurs qu’arboraient son visage et sa chevelure.

Un maigre et fugace sourire reconnaissait et soulagé s’insinua sur ses lèvres à la vision de Fabian. Le moment d’après, son expression triste reprit le dessus, et elle soupira à la question de son ami. Si elle l’avait appelé ici, c’était pour une raison précise. Elle n’aimait pas se plaindre, et c’était là la raison pour laquelle elle n’avait jamais parlé de tout ça à presque personne, mais parfois il fallait savoir se plaindre. Parfois, la seule solution pour aller mieux et retrouver le sourire était d’avoir quelqu’un avec qui parler, et essayer de trouver une solution au problème.

« C’est pas top, non. » Répondit-elle avec un léger soupire, fixant nerveusement sa tasse de chocolat chaud, jouant avec la cuillère, la faisant rouler sur le bord dans un doux cliquetis métallique.

« Je ne sais plus quoi faire Fabian… Pour Dowey. » Dit-elle finalement après une bonne minute de silence. « Il n’est plus avec Luzia depuis un moment maintenant, et j’ai toujours rien fait. C’est pourtant l’occasion de lui parler, de faire un pas en avant mais… Mais est-ce que ça servirait vraiment à quelque chose ? Je veux dire, ça fait plus de cinq ans maintenant, et si je n’ai jamais intéressé Dowey assez, pourquoi les choses auraient-elles changées ? » Elle soupira à nouveau. « Peut-être que je devrais juste laisser tomber… Après tout quelles sont mes chances ? »

Spoiler:
 

MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Lun 20 Mar - 19:04


Je ne connaissais pas beaucoup Lilah, mais assez pour me douter que quelque chose n’allait vraiment pas pour qu’elle me demande de la rejoindre à une heure aussi tardive. Et même si elle ne faisait pas partie de mon cercle d’ami le plus proche, ce n’était pas pour autant que j’avais ignoré sa demande. Après tout, elle était à fond sur mon pote Dowey depuis sa première année ! Donc ça faisait bien cinq ans… C’était dingue, n’empêche. Tenir tout ce temps pour n’avoir aucun résultat. Bon, triste, surtout. Mais personnellement, je ne savais pas si j’aurais pu attendre et patienter aussi longtemps. En plus, elle se nourrissait d’espoirs, je le voyais bien. Pour elle, chaque signe était synonyme de chance. Mais Doudou, et ben il était sorti avec ses meilleures potes. Pas avec Lilah. J’en avais parlé avec lui, bien sûr qu’il la connaissait (en même temps, ils étaient dans la même Maison logique…) mais je sais pas, je n’avais pas senti plus d’intérêts que ça.

Voir le sourire de la jeune fille me fit plaisir. Je n’aimais pas trop la voir dans un état aussi lugubre, surtout à cause d’un mec. Pour moi, être en couple n’attirait que des ennuis ! Même tomber amoureux, c’était le gouffre total. La personne aimée nous transformait tellement que même nos proches ne nous reconnaissait plus. Un peu comme Astrid avec Avery. Après je disais ça mais bon, on ne va pas se mentir, la petite Némésis n’était pas trop mal en son genre…
La réponse de Lilah confirma mes doutes. Ouais, elle n’allait pas fort.Je pris rapidement une chaise et vint m’installer à ses côtés. Peu de personnes savaient par qui son cœur était pris. Il me semble que j’étais l’un des seuls qui étaient au courant. Mais bon, moi c’était exceptionnel, j’étais un des meilleurs potes de Doudou.

« Il n’est plus avec Luzia depuis un moment maintenant, et j’ai toujours rien fait. C’est pourtant l’occasion de lui parler, de faire un pas en avant mais… Mais est-ce que ça servirait vraiment à quelque chose ? Je veux dire, ça fait plus de cinq ans maintenant, et si je n’ai jamais intéressé Dowey assez, pourquoi les choses auraient-elles changées ? »

La petite jaune soupira, l’air vraiment perdue. Je la comprenais. Enfin, pas vraiment, mais j’essayais d’imaginer ce que ça faisait. D’aimer quelqu’un depuis tellement longtemps et se rendre compte que nos rêves n’allaient peut-être pas aboutir. On devait se sentir tellement dévasté…

« Peut-être que je devrais juste laisser tomber… Après tout quelles sont mes chances ? »

Ah. Elle en était à cette étape de réflexion. Je regardai pensivement en face de moi, réfléchissantun peu à ce que j’allais lui dire. Il ne fallait pas que je sois de mauvais conseil même si les conseils, ben c’était pas toujours mon fort. Mais on va passer ce détail sous silence, hein ? J’essuyai le coin de ma bouche et la regarda de nouveau, le regard attendri.

« Tu me dis que tu pourrais laisser tomber. Mais… Est-ce que t’aurais le courage de passer à l’acte ? De l’oublier ? »

Et oui, ça c’était de la question. Car si les véritables sentiments que Lilah avait porté à Dowey pendant toutes ces années étaient profondément ancrées en elle, ça allait être très difficile de s’en séparer. C’était un peu comme un deuil, en fait. Et ça, je pouvais très bien le comprendre. Moi-même, je n’avais pas vraiment réussi à dépasser ce stade du deuil pour accepter enfin que mes parents étaient parti. Alors… Je savais ce qu’elle ressentirait, en quelque chose, si elle prenait ce choix.

« T’en as parlé à Luzia ? »

Luzia était sa meilleure amie, et même si elle était aussi sortie avec Doudou, peut-être qu’elle aurait pu être de bon conseil aussi. Bon, même si la fois où elle m’avait choppé dans les couloirs, ses conseils n’avaient pas eu trop d’effets sur moi…

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées

Total = 4 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 75
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen ¦ MØRPHINE.
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Jeu 30 Mar - 18:46




 
there's a hole in my soul

Lilah & Fabian

Il était vrai que Lilah elle-même ne connaissait pas Fabian très bien. Elle le connaissait depuis la première année, ils fréquentaient souvent les mêmes personnes, mais ils n’avaient jamais vraiment été très proches.  Elle était proche de Dowey, même si ils avaient souvent des fréquentations différentes. Mais malgré tout, elle se sentait tout de même en confiance avec Fabian , car il l’avait toujours écoutée quand elle voulait parler de Dowey, et comme il était l’un de ses meilleurs amis , il était bien placé pour la conseiller quand elle était en plein moment de doute, comme à l’heure actuelle. Cela faisait bien longtemps à présent qu’elle stagnait dans la même routine de son amour pour le Poufsouffle, et de plus en plus souvent, elle avait des crises de conscience, de savoir si elle devait ou non faire quelque chose. Si elle devait abandonner pour de bon sans ne jamais avoir rien dit, ou si elle devait en parler une bonne fois pour toute pour savoir quel serait le résultat. Tout s’emmêlait dans sa tête, et elle avait besoin de quelqu’un de plus pragmatique qu’elle sur la question, et Fabian était l’une des seules personnes qui pouvait faire cela, comme il était l’une des seules personnes à connaître son état.

Le Gryffondor semblait perdu dans ses pensées pendant un moment, comme si il était en train d’assimiler ce que la rousse venait de lui dire. Il devait être en train de réfléchir à la situation, et à ce qu’il pourrait bien lui répondre. Il semblait vraiment compatir, même si il n’avait jamais vraiment été dans une situation similaire, et la faculté du jeune homme à faire preuve d’empathie à ce sujet l’impressionnait à chaque fois. Lorsqu’il eût finit de penser, il lâcha finalement une bombe à laquelle la jeune fille n’avait pas encore pensé.

« Tu me dis que tu pourrais laisser tomber. Mais… Est-ce que t’aurais le courage de passer à l’acte ? De l’oublier? »

Delilah resta figée quelques instants, laissant à cette phrase le temps de s’imprégner en elle. Elle n’en avait pas la moindre idée. Après tant d’années à espérer, à nourrir des sentiments qui ne faisaient que grandir, serait-elle simplement capable de tourner la page sans plus de complications, ou était-elle condamnée à ressentir la même chose sans rien ne pouvoir y faire ? Elle l’ignorait. Elle soupira puis haussa les épaules.

« J’sais pas. » Finit-elle par dire, un pincement dans la voix. « J’ai jamais essayé avant, je sais pas si je pourrais. Auparavant, je me suis toujours dit que, de toute façon, c’était comme ça, et que j’n’avait pas vraiment d’autre choix que de faire avec. Il ne m’avait jamais vraiment traversé l’esprit que je sois capable de laisser tomber et d’oublier. Dans les romans d’amour, c’est toujours dans l’extrême. Soit ils n’oublient jamais, soit ils s’en remettent, y’a pas vraiment de milieux, et je me suis jamais retrouvée dans une position où je me suis mise face au choix… Alors je ne sais pas. »

Elle soupira un peu et joua machinalement avec sa cuillère, l’air distrait, alors que son esprit vagabondait de possibilités en possibilités, se demandant si oui ou non elle en serait capable. Et plus son esprit pratique lui disait qu’elle pourrait le faire, plus le pincement dans son cœur reflétant ses sentiments pour Dowey lui confirmaient que ça lui était impossible. Fabian l’interrompue finalement dans ses pensées.

« T’en as parlé à Luzia ? »

De nouveau, la question de Fabian la prit de court. Non, elle n’en avait pas parlé à Luzia. Elle savait qu’elle aurait dut le faire il y a longtemps, mais à chaque fois, elle se répétait que ce n’était pas le bon moment pour le faire. Elle trouvait une excuse bidon pour son convaincre qu’elle n’avait pas besoin de le faire. L’air coupable, elle rougit un peu et se gratta le bout du nez nerveusement.

« Non… Toujours pas… Je devrais. » Dit-elle avec un soupire. « Je ne sais juste pas comment m’y prendre. Je veux dire, Luzia était avec Dowey avant, peut-être qu’elle a encore des sentiments pour lui, et je ne veux pas la froisser, ni me fâcher avec elle, c’est l’une de mes meilleures amies… Si je la perd, je serais moi aussi perdue. » Elle soupira. « Tu penses que je devrais lui dire alors ? Et après quoi, j’en parle à Dowey ? Tu crois qu’il faut que je fasse ça ? Tu penses pas que Dowey et Luzia arrêteront de me parler ? »

Spoiler:
 

MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Lun 17 Avr - 13:29


Lilah sembla se raidir suite à ma question. C’était normal. Je pense que j’aurais agi de la même manière si j’avais été à sa place. Aimer quelqu’un aussi fort et aussi longtemps… Ça devait presque faire partie de soi-même. Comme un pilier sur lequel on mise tous nos espoirs. Il ne me semblait pas avoir ressenti quelque chose de semblable. La dernière fois que j’étais sorti avec une fille, ça avait très mal fini. Mary m’en avait toujours voulu mais bon, c’était ainsi. Je faisais de mon mieux pour l’éviter, après cela. Mais dans le cas de Lilah… Etre amoureuse d’un mec et voir ses deux meilleures amies sortir avec lui sans rien pouvoir dire… Ça devait être vraiment dur. Je ne pouvais pas comprendre, mais je pouvais simplement essayer. Mon amie finit par hausser les épaules.

« J’sais pas. J’ai jamais essayé avant, je sais pas si je pourrais. Auparavant, je me suis toujours dit que, de toute façon, c’était comme ça, et que j’n’avait pas vraiment d’autre choix que de faire avec. Il ne m’avait jamais vraiment traversé l’esprit que je sois capable de laisser tomber et d’oublier. Dans les romans d’amour, c’est toujours dans l’extrême. Soit ils n’oublient jamais, soit ils s’en remettent, y’a pas vraiment de milieux, et je me suis jamais retrouvée dans une position où je me suis mise face au choix… Alors je ne sais pas. »

Je soupirai un peu. C’était une situation vraiment délicate, ce n’était pas elle qui allait me dire le contraire. Moi, j’y connaissais rien. C’était juste parce que Doudou était mon meilleur ami et que je savais comment il était, que je l’aidais. J’avais jamais eu d’histoires de cœur aussi pointues que celle-là. J’en avais jamais eu tout court, en fait. Mais ce qui était sûr, c’est que ça allait être vraiment dur pour elle. De passer à autre-chose.

« Sauf que t’es pas dans un livre, Lilah. T’es pas un personnage en papier, t’as des sentiments. On est tous obligé d’affronter nos choix, à un moment ou un autre. Mais peu importe le choix que tu prendras, il faudra pas que tu le regrettes. Mais il faudra pas que ça te détruise encore plus. »

J’étais d’un bien piètre conseil, je le savais bien. Moi, j’étais plus dans l’action. Les paroles, les discours, tout ça… C’était pas trop mon truc. Mais quand il fallait aider mes amis, ben j’essayais d’être au top de la performance. En général, ça marchait plutôt bien parce que je n’étais pas si idiot que ça en avait l’air. Sans vouloir me vanter, bien sûr. J’avais toujours une ou deux blagues en réserve pour faire rire mon interlocuteur et rendre la chose un peu moins difficile à porter. Mais là, je sentais que ce n’était pas le moment. Une idée me vint alors. Luzia. Je savais qu’elle lui avait cachée son amour pour Dowey depuis toujours. Mais… N’était-ce pas le moment de lui en parler ? À moins qu’elle ne l’ai déjà fait… ?

« Non… Toujours pas… Je devrais.
- Lilah… soupirai-je.
- Je ne sais juste pas comment m’y prendre. Je veux dire, Luzia était avec Dowey avant, peut-être qu’elle a encore des sentiments pour lui, et je ne veux pas la froisser, ni me fâcher avec elle, c’est l’une de mes meilleures amies… Si je la perd, je serais moi aussi perdue. »

Là, je pouvais la comprendre. Cette peur immense de perdre ses amis les plus proches. Moi-même, je ne savais pas comment je serais si je perdais Moran ou Alexandre, même Ange ou Nia… Ils étaient comme une part de moi. Quand mes parents étaient morts, c’était vers eux que je m’étais tourné. Je m’étais réfugié dans ce que j’avais partagé avec eux. Sans eux… Je n’étais rien. Ou presque.

« Tu penses que je devrais lui dire alors ? Et après quoi, j’en parle à Dowey ? Tu crois qu’il faut que je fasse ça ? Tu penses pas que Dowey et Luzia arrêteront de me parler ? »

Je pris un jus de citrouille et le porta à mes lèvres pour en prendre une gorgée. Rien de mieux que de la vitamine pour booster un peu le cerveau. J’en avais grand besoin, et le mien tournait à vive allure pour tenter de lui répondre quelque chose qui allait tenir la route. Finalement, je reposai le verre sur la table et croquai dans mon croissant.

« Écoute. Je connais Dowey depuis presque toujours. Et je sais que jamais il n’arrêterait de te parler juste parce que tu as eu des sentiments pour lui pendant longtemps sans lui en parler. Tu penses qu’il t’en voudrait juste pour ça ? Détrompe-toi. Doudou déteste par-dessus tout faire du mal à quelqu’un. Tu le sais aussi bien que moi. »

Je me tus un instant pour avaler le morceau de croissant qui me restait. Mon regard restait pensif. Je ne savais pas si ce que je lui disais allait lui servir à quelque chose, mais au moins j’avais essayé. Si elle écoutait mes conseils, tant mieux. Sinon, ben… Tant pis.

« Pour Luzia, c’est pareil. Je la connais pas trop, mais c’est ta meilleure amie, nan ? Elle est pas censée te comprendre malgré les situations ? J’pense pas qu’elle te tournera le dos pour ça. Sinon, elle aura baissé dans mon estime. Tu la connais, Lilah. Ouais, elle sera choquée que tu le lui ai pas dit. Mais je suis sûr qu’elle restera compréhensive. »

Je me calai au fond de ma chaise et croisai les bras sur ma poitrine en étendant les jambes. Dans ma tête, oui, il fallait qu’elle parle à Dowey et à Luzia. Si elle voulait passer à autre-chose, c’était le seul moyen. Vaincre les démons du passé pour s’ouvrir au présent et penser au futur. Ouah. C’était beau, ça ! J’étais presque fier de moi. Pour une fois que je pensais un truc cool. Et ouais, je progressais en la matière ! Je me tournai alors vers elle.

« Il faut que tu leur parles, Lilah. Pour mettre les choses au clair. Sinon, si tu en as envie, tu ne pourras jamais passer à autre-chose. Et ce secret va te peser plus qu’autre-chose. Je lui fis un petit sourire encourageant. Tu ne penses pas qu’il est temps que tu te reprennes en main, Lilah ? »

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• 1000 mots ▬ 4 dragées
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées

Total = 6 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 75
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen ¦ MØRPHINE.
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Lun 1 Mai - 13:34




 
there's a hole in my soul

Lilah & Fabian

Lilah ne savait pas trop pourquoi elle continuait à avoir recourt à l’aide de Fabian, à chaque fois qu’elle avait un gros soucis avec Dowey. Bien-sûr, le fait qu’il soit son meilleur ami aidait beaucoup, puisqu’il était le mieux placé pour connaître l’état d’esprit actuel du blaireau. Avant que Delilah ne dise à Prewett qu’elle était amoureuse de son meilleur ami et qu’elle avait besoin d’aide, Fabian et elle n’avait jamais vraiment été amis. Ils fréquentaient plus ou moins les mêmes personnes alors ils se connaissaient, et ils s’appréciaient aussi, mais sans plus. Aujourd’hui encore, on ne pouvait pas exactement dire qu’ils étaient très proche. Lilah le considérait à présent comme son ami, mais il était sûr qu’elle avait des amis beaucoup plus proche que lui, et elle savait qu’il en était de même pour Fabian. Ce qui était sûr en revanche, c’est qu’elle lui en était très reconnaissante. Peu de personnes accepteraient de venir voir quelqu’un d’urgence, une matinée de week-end, s’ils n’étaient pas un de leurs amis les plus proches. Et pourtant, le lion était là.

Une moue un peu défaitiste s’afficha sur le visage de la brune à la réponse du gardien remplaçant des Gryffondors. Il avait raison, elle n’était pas un personnage de roman, elle allait devoir finir par faire face à ses choix, et à ses sentiments par extension. Une chose était quasiment sûre, dans tout cela, c’est que si elle choisissait d’enterrer avec elle dans sa tombe le secret de son amour pour Dowey, elle passerait probablement toute une vie à se demander si elle aurait put changer le cours des choses en lui en parlant. Même si elle ne voulait pas l’admettre, elle connaissait déjà la réponse à sa question. Elle devait mettre un terme à ces six années de silence.

Fabian eut un soupire désapprobateur quand elle lui confirma qu’elle n’avait toujours rien dit à personne. Il essayait de la convaincre depuis un moment déjà qu’elle devait arrêter de se taire, jusque là, elle avait toujours refuser, mais elle ne pensait pas pouvoir vivre dans le déni beaucoup plus longtemps. Fabian mit un certain temps avant de reprendre la parole, prenant une gorgée de son jus de citrouille, laissant la rousse en attente un court moment.

Il finit par lui dire que quoi qu’il arrive, Dowey n’arrêterait jamais de lui parler, car il détestait faire du mal à qui que ce soit. Delilah savait qu’il avait raison, et qu’elle n’avait à présent plus de bonne excuse pour fuir la situation. Il lui confirma que c’était la même chose pour Luzia. Il la connaissait moins, mais la rousse savait parfaitement qu’elle ne lui ferait pas la tête, même si elle ne parvenait pas à effacer cette frousse de sa tête complètement.

Il finit par lui demander s’il n’était pas temps qu’elle se reprenne en main. Elle avait presque l’impression de se faire donner une leçon pour un grand frère. Elle soupira un peu et baissa les yeux quelques secondes avant de le regarder à nouveau. « Tu as raison, je suis restée dans l’ombre trop longtemps, et j’en ai trop souffert. Il faut que j’arrête de me taire. Je vais parler à Luzia ce soir, avant que mon courage ne me fasse défaut et ne s’enfuie encore et puis… J’en parlerai à Dowey après. » Dit-elle, l’air un peu apeuré, mais un lueur déterminée dans les yeux.

Elle prit une gorgée de sa boisson et reprit. « Merci d’être là pour moi Fabian, c’est vraiment sympas ce que tu fais, tu sais. Y’a pas beaucoup d’autres personnes qui feraient la même chose. T’avais aucune raison de bien vouloir m’aider, aucune obligation non plus, et pourtant tu l’as fait quand même. Merci beaucoup, ça veut dire beaucoup pour moi. Si un jour je peux faire quoi que ce soit... »

Spoiler:
 

MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian Lun 1 Mai - 20:16


J’avais de l’empathie envers Lilah, vraiment. Je comprenais que le fait de devoir attendre six ans sans pouvoir révéler un amour profond était extrêmement difficile. D’avoir cet élan pour tout avouer la personne avant d’avoir ce frein, ce blocage quand on se rend compte que ce n’est pas possible. Je ne l’avais jamais vécu, mais je pouvais imaginer toutes les souffrances qu’elle avait endurées, ce poids qu’elle avait dû porter en faisant semblant d’être heureuse pour ses meilleures amies alors qu’en réalité, derrière ses sourires et ses mimiques joyeuses se trouvait un cœur en train de briser de plus en plus. Heureusement que la Poufsouffle était venue m’en parler. Non pas que je sois d’un excellent conseil ou quoi, hein. Loin de là, même. J’étais pas un pro en la matière, je me débrouillais avec ce que j’avais. Ce que je voulais dire, c’était que si elle avait continué avec cette douleur en elle, ça serait devenu de plus en plus difficile. Et là, mon amie aurait pensé à des choses un peu plus… sordides. Et ça, je voulais que ça arrive à personne, même à elle. Voilà pourquoi je m’étais levé de mon matin après avoir reçu son message. Parce que Lilah avait besoin de se libérer de ce fardeau, un peu. Elle le méritait.

« Tu as raison, je suis restée dans l’ombre trop longtemps, et j’en ai trop souffert. Il faut que j’arrête de me taire. Je vais parler à Luzia ce soir, avant que mon courage ne me fasse défaut et ne s’enfuie encore et puis… J’en parlerai à Dowey après. »

Je lui souris. C’était exactement ce que j’avais envie d’entendre. Après tout, elle comme moi ne disions que ce que nous pensions depuis un bon moment déjà. L’exprimer à voix haute et face à quelqu’un était tout autre-chose, mais si Lilah avait réussi à le faire devant moi, alors la mission était pratiquement accomplie. Parce qu’en exposant sa détermination et son projet, elle pouvait être assurée que je n’allais pas la lâcher jusqu’à ce qu’elle leur parle. Quitte à être lourd. Foi de Prewett. Mais je savais qu’elle allait leur parler. Je le sentais, malgré la peur qui se faisait voir dans ses yeux. Elle était courageuse, déjà pour avoir tenu aussi longtemps, mais pour moi elle allait l’être encore plus une fois qu’elle leur aurait dit. C’était quelque chose d’admirable, vraiment. Je ne savais même pas si j’en aurais été capable moi-même.

« C’est une bonne chose Lilah, vraiment. Tu verras, tu te sentiras beaucoup, après. Et tu pourras repartir sur de bonnes bases, loin des fantômes du passé. »

J’écarquillai les yeux, surpris moi-même par ce que je venais de dire, et levai l’index avec un grand sourire sur le visage.

« Héhéééé le moment poète de Fabian Prewett ! »

En rigolant, je la vis boire et je fis de même avec ma boisson. Et oui, je savais comment détendre l’atmosphère. C’était un peu ma spécialité avec mes blagues à la con et mon humour légendaire. J’émis un petit raclement de gorge quand mon interlocutrice reprit la parole.

« Merci d’être là pour moi Fabian, c’est vraiment sympas ce que tu fais, tu sais. Y’a pas beaucoup d’autres personnes qui feraient la même chose. T’avais aucune raison de bien vouloir m’aider, aucune obligation non plus, et pourtant tu l’as fait quand même. Merci beaucoup, ça veut dire beaucoup pour moi. Si un jour je peux faire quoi que ce soit... »

Je lui fis un sourire compatissant. Il était vrai qu’elle et moi, on ne se connaissait pas tant que ça. En fait, ça avait été le sujet de Dowey qui nous avait rapprochés, mais en dehors de ça, et bien je ne la connaissais pas vraiment. Dommage, car Lilah avait l’air d’être une fille vraiment chouette. En tant qu’amie, ne vous trompez pas. Pour le moment, je m’intéressais pas vraiment à la gente féminine, donc…

« Y’a pas de soucis Lilah, t’inquiète. Si t’as besoin de quoi que ce soit, même si c’est pas par rapport à Dowey, tu peux compter sur moi. »

Je lui fis un léger clin d’œil et finit mon jus de citrouille d’une traite. Chez les Lions, on était courageux, téméraires, tête brûlée et je m’en foutisme des cours, c’est vrai. Mais surtout, on était loyaux envers ceux qu’on aimait. Loyaux, fidèles et présents pour eux. Et à mes yeux, ces valeurs comptaient énormément.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian

Revenir en haut Aller en bas

there's a hole in my soul ♦ feat. Fabian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Niels ⚔ With my hands in my pockets and a hole in my soul
» (Edward) There's a hole in my soul.
» Black Hole RPG
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Black Hole, mais d'où vient-il? [Shikaku]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-