Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

You believe I can fly (Fabian) - flashback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood / FoX
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: You believe I can fly (Fabian) - flashback Ven 10 Mar - 1:53

You believe I can fly.
EXORDIUM.


Octobre 1972

Qu'est-ce qui lui avait pris de se laisser embarquer là-dedans ? Il était environ neuf heures de matin. Et il était samedi. Lily avait été la seule de son dortoir à se lever au lieu de profiter de sa grasse matinée. La raison ? Fabian Prewett tout simplement !

Le cinquième année, après avoir eu vent de son incapacité à voler avait décidé de remédier à la situation. Il l'avait gavé pendant près d'un mois pour la convaincre de prendre des leçons particulières avec lui. Elle ne savait pas vraiment pourquoi il y avait un tel engouement pour le vol, surtout chez les garçons. Et particulièrement ceux de Gryffondor. Elle ne se désinteressait pas du quidditch et allait toujours encourager sa maison lorsque celle-ci jouait mais cela ne suffisait apparement pas !

Lily n'était pas vraiment contre à l'idée de s'améliorer mais elle ne voyait pas vraiment cela comme indispensable non plus ! Il faut dire qu'elle n'était pas très à l'aise sur un balai. Cela arrivait. Certains étaient nuls en sortilèges, elle, c'était le vol voilà tout ! Pas la peine d'en faire toute une histoire.

Elle avait refusé un bon moment, trouvant toujours des excuses pour refuser le Gryffondor. Lily aimait bien Fabian, il était sympa et drôle mais là...il ne lui faisait pas un cadeau ! Elle avait donc fini par céder deux jours plus tôt. Il avait aussitôt fixé la première leçon au samedi. D'un côté cela la contrariait parque cela arrivait bien trop vite à son goût. Mais en même temps, elle était rassurée, peu de personnes seraient levées à cette heure-ci et ainsi témoin de ses tentatives ratées.

Fab' l'attendait dans la salle commune, comme s'il avait deviné la réticence de Lily et ne voulait pas laisser la moindre chance à la deuxième année de mettre les voiles. Ils prirent leur petit déjeuner en silence, la rouquine se préparant mentalement à ce qui allait suivre. Elle songea plus d'une fois à se défiler et à aller se recoucher mais quelque chose lui disait que son camarade ne la laisserait pas faire, dût-il la saisir par la peau du cou. Cette simple pensée lui fit faire la grimace. Hors de question de se défiler !

- Mais je te préviens, Fab'. Si on voit que ça ne nous mènes à rien, on arrêtera là, compris ? Et tu ne me referas pas le cirque que tu m'as fait pour me faire remonter sur un balai ! Le prévint-elle alors qu'ils se dirigeaient tout deux sur le terrain de quidditch.

Le ciel était caché par des nuages gris en ce début d'Octobre, mais heureusement rien ne laissait présager la pluie. Du moins pour l'instant. Le temps était toujours imprévisible en Angleterre et magie ou pas, Poudlard n'échappait pas à la règle.

Voilà. Ils étaient arrivés. En tenue de sport, sur l'immense terrain de quidditch, le balai à la main, Lily se sentait ridiculement petite. Son estomac se serra à l'idée de reprendre place sur un balai. Ce n'était pas son truc. Les humains n'étaient pas fait pour voler, sinon ils auraient eu des ailes pour le faire !

Lily lâcha un petit soupir. Bon, maintenant qu'ils étaient arrivés jusque là, autant faire de son mieux. Elle se tourna vers son camarade, de trois ans son aîné avec un mince sourire fataliste.

- Bien je t'écoute. Que la leçon commence !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Lun 20 Mar - 19:26


En ce mois d’octobre, qui aurait pu croire que j’allais donner un cours de vol à Lily Evans ? Certainement pas vous. Mais moi, j’étais plus que déterminé à le faire. Pourquoi ? La réponse était pourtant simple : Evans était nulle en vol. Mais genre vraiment. Et pourtant, les meilleurs joueurs de Quidditch de Poudlard venaient d’où ? Gryffondor. Et ouais. Bon, peut-être que je prenais un peu la grosse pour le coup, mais il fallait juste voir James attraper le Vif d’Or d’un coup de main et hop ! Le tour était joué. On gagnait souvent nos matchs, même si je n’étais que le gardien remplaçant. Il fallait dire qu’Ange se débrouillait vraiment bien, pour une fille. Non pas que j’aie des préjugés sur les filles hein, croyez pas ça ! Mais en même temps, quand on voit Lily… Nan allez, trêve de plaisanterie, je devais la rejoindre dans la Salle Commune.
J’attendais depuis quelques minutes seulement quand la vis descendre. Un grand sourire éclaira mon visage. Il fallait dire que je l’harcelais depuis quelques semaines pour que je lui donne des cours de vol, et elle avait fini par craquer. En même temps, qui résiste au grand Prewett que je suis ? Il fallait que j’envoie une lettre à mes parents pour leur raconter cet exploit. Car ils me connaissaient, Gideon était bien plus doué que moi pour convaincre les gens. Moi, j’avais souvent tendance à tourner plus au ridicule et au comique d’autre-chose. Le comique et moi, ça faisait deux malheureusement ! Donc pour que Lily accepte, c’était que j’avais dû être sacrément convaincant. Ou sacrément lourdingue, surtout.

« J’ai cru que tu viendrais pas ! Allez, c’est parti on y va ! »

Mon humeur joyeuse et énergique semblait émaner de moi comme des rayons de soleil. J’étais enjoué de nature, c’était peu dire. On sortit du château pour aterrir à l’extérieur quand elle me lança :

« Mais je te préviens, Fab'. Si on voit que ça ne nous mènes à rien, on arrêtera là, compris ? Et tu ne me referas pas le cirque que tu m'as fait pour me faire remonter sur un balai ! »  

Je levai les yeux au ciel. Mais pour qui elle me prenait ? Ça allait le meilleur cours de vol qu’elle n’aurait jamais reçu ! Même Dorkins serait fier de moi ! Par contre, il allait falloir que je trouve des bonnes explications avant que son balai ne parte dans tous les sens. Et ça, c’était encore une autre histoire…
On arriva sur le terrain, tout bien habillé, un balai à la main. J’avais pris mon balai d’entraînement et lui avais passé un balai que le prof Dorkins utilisait dans ses cours. Pas la peine de commencer sur un Nimbus 2000 non plus, fallait pas rêver ! Un simple coup d’œil dans le ciel. Bon, le beau temps n’était pas au rendez-vous mais il allait falloir faire avec. On ne pouvait pas tout avoir, et tant qu’il n’y avait ni pluie, ni vent, ça suffisait pour qu’elle décolle au moins d’un mètre et demi. En entendant sa question, je me tournai vers elle souriant.

« Bon, d’abord il faut s’échauffer. Je sais que t’aimes pas trop courir, mais il va falloir commencer par ça. Tu vois le terrain ? Fais m’en deux tours. Bon, ok, je vais les faire avec toi, commence pas à râler ! » terminai-je en rigolant.

Quelques minutes plus tard, une fois les tours terminés, je repris doucement mon souffle et m’assurai que tout allait bien de son côté. Visiblement, oui. Bien. Je lui fis signe de me suivre et m’engageai sur le terrain de Quidditch, au milieu de la pelouse et posai mon balai à ma droite, l’incitant à faire de même.

« Bon. Je suppose que t’as déjà volé, enfin que tu as des cours avec Dorkins, déjà. De quoi tu te souviens ? »

Autant commencer par commencement. Pour savoir un peu les bases qu’elle avait (ou pas, d’ailleurs).

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Faire un sujet flashback ▬ 2 dragées
• 500 mots ▬ 2 dragées
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées

Total = 6 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood / FoX
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Mar 4 Avr - 10:30

You believe I can fly.
EXORDIUM.


Lily protesta un peu pour la forme lorsque son ami déclara qu'il avait eu peur qu'elle ne vienne pas. Intérieurement, elle se disait qu'il avait bien raison. Il la connaissait décidément assez bien pour un grand qui passait son temps à lui dire ce qu'elle devait faire.
Mais quoi qu'il en soit si cette séance tournait au cauchemar, elle aurait vite fait de partir ! Elle n'avait pas que ça à faire non plus.

Lorsque Fab' lui annonça la première étape, la fillette ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. L'échauffement youpi ! En même temps, quitte à être ici autant s'y mettre.

- J'allais même pas râler, marmonna-t-elle tandis qu'elle se mettait à courir.

C'est vrai quoi ! Elle avait dit oui, autant faire de son mieux. Et puis, elle s'était levé pour ça alors autant tenter. Le terrain était immense ! Et encore plus lorsqu'il fallait en faire le tour en courant. C'est vrai qu'un balai devait avoir du bon parfois. Heureusement, Fabian eut la gentillesse de courir avec elle.
N'empêche, il faudrait que quelqu'un lui explique un jour à quoi cela servait de s'échauffer pour voler. C'était le balai qui faisait le plus dur du travail ! Pour le quidditch qui était plus physique, elle comprenait bien, mais là on tentait juste de la faire voler sans peur. A moins que... Lily ralentit un peu, prise d'un affreux doute. Cela l'obligea soudain à accélerer pour rattraper son ami qui ne l'avait pas attendu.

- Dis Fab' ! On...on vole juste un peu, hein ? Le but c'est pas de me faire attraper des balles ou quoi que ce soit, hein ?

Parce que les balles de quidditch c'étaient pas une mince affaire, ça volait dans tous les sens et ça vous fonçait dessus. Ils venaient d'achever leur tour et elle le fixait avec une petite lueur inquiète dans le regard. Fab' était gentil, un peu protecteur même, il ne la mettrait pas en danger. Enfin, du haut de ses douze ans, elle l'espérait fortement.

Le balai à la main, elle retrouva un petit sourire. Pour ce qui était de la théorie, elle maîtrisait, comme toujours. C'est au cours de la pratique que cela se corsait. Elle prenait peur dès qu'elle prenait de la hauteur. Un ou deux mètres passaient encore mais trois mètres et elle sentait la panique s'emparer d'elle. Elle faisait le minimum en classe mais c'est vrai qu'en deuxième année, elle prenait déjà du retard par rapport à ses camarades.

- Oui j'ai des cours avec Dorkins, comme tout le monde. Et bien, je sais comment décoller. Normalement. Le truc, c'est que quand je prends trop de hauteur...je...perds un peu mes moyens. Avoua-t-elle en rougissant.
Sans compter que ses atterrissages étaient un peu désespérés.

Rien que les buts semblaient à des kilomètres d'elle. Elle n'y arriverait jamais.

- J'ai un peu...c'est dur d'être aussi haut. Tenta-t-elle d'expliquer mais elle se tut avant de chouiner davantage. Le cinquième année devait vraiment la prendre pour un vrai bébé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Dim 16 Avr - 23:10

« Dis Fab' ! On...on vole juste un peu, hein ? Le but c'est pas de me faire attraper des balles ou quoi que ce soit, hein ? »

Je levai les yeux au ciel, sourire aux lèvres, en soupirant. Bien sûr ! Pour qui elle me prenait ? J’allais quand-même pas lui demander, pour son niveau aussi… bref, d’attraper des balles que l’on réservait pour les entraînements de Quidditch, si ? Quoique… L’idée restait là, dans ma tête. Au cas où je voudrais lui faire une petite blague… Oh, je vous vois venir ! M’en prendre à une plus jeune que moi, oui, bon. Mais il faut bien s’amuser dans la vie, nan ? Cette année, en plus, rien ne me stressais. Je passais les BUSES l’année prochaine, et les ASPIC… Oulà, c’était dans longteeeemps ! Bon, concentration. J’avais une leçon à donner, moi.

« T’inquiète, Evans. Juste du vol. Rien de plus. »

Faire confiance à cette phrase… C’est mal me connaître, Evans, pensai-je très fortement dans ma tête. On pouvait, bien sûr, se confier à moi, tout ça. Quand c’était quelque chose de vraiment important et que je voyais que cela tenait très à cœur à la personne, on pouvait me faire confiance. Mais sinon… La commère Prewett prenait le dessus.

« Oui j'ai des cours avec Dorkins, comme tout le monde. Et bien, je sais comment décoller. Normalement. Le truc, c'est que quand je prends trop de hauteur...je... perds un peu mes moyens. »

La pauvre, elle semblait vraiment être traumatisée du vol. Alors qu’est-ce que ça allait être le Quidditch… Si elle s’y mettait un jour, hein. Vu cette appréhension grandissante, pas sûr que j’allais pouvoir en faire quelque chose… En plus, les explications et moi… Tant pis. C’était moi qui l’avais entraîné là-dedans, à moi d’en assumer les conséquences. Si ça se trouvait, Lily allait devenir redoutable en vol, après ça.

« J'ai un peu...c'est dur d'être aussi haut. »

Je lui souris gentiment et posai ma main sur son épaule, geste qui se voulait rassurant. Déjà, il fallait enlever cette peur qui semblait la maintenir dans un cercle vicieux. Il fallait y aller petit à petit, sans brusquer la chose.

« J’comprends. On va arranger ça, t’inquiète pas. Déjà, montre-moi ce que tu sais faire. On va commencer doucement. »
Citation :
Désolée pour la qualité médiocre de ce post, je ferai mieux la prochaine fois ! :\

• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood / FoX
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Lun 1 Mai - 19:15

You believe I can fly.
EXORDIUM.


Elle ne savait pas trop pourquoi ça la dérangeait à ce point mais en fait plus elle y pensait et plus elle se disait qu'elle n'aurait jamais dû accepter la proposition de Prewett. Il y allait forcément avoir un botruc dans l'arbre, elle le sentait bien.
Et le garçon n'était pas des plus rassurants aux yeux de la petite. Son sourire en coin ne lui disait rien qui vaille. Malheureusement pour elle, la jeune fille n'avait qu'une parole.

S'emparant du balai elle se mit en position de départ. Inspirant un grand coup, elle ferma un instant les yeux afin de mieux se concentrer. Il n'y avait pas de raison d'avoir peur. Elle allait faire comme en classe. Elle allait décoller, elle allait s'élever et elle allait passer un bon moment avec Fabian. Même s'il pouvait être agaçant parfois, il fallait dire qu'elle l'aimait bien quand même, il était toujours là lorsqu'elle avait besoin d'un coup de main.

D'ailleurs ce dernier ayant dû sentir son stress, posa gentiment sa main sur son épaule. La rouquine rouvrit les yeux, lui hocha la tête d'un air décidé et se lança.
Elle posa le balai au sol et répéta “Debout” d'une voix qui se voulait ferme. Même à ses propres oreilles cela semblait faiblard. Se maudissant intérieurement, elle hurla presque le mot pour la troisième, décidant enfin le balai à s'élever jusqu'à sa paume.

Elle attrapa le balai et l'enfourcha. D'une poussée sur le sol elle décolla. Presqu'aussitôt elle sentit une boule se serrer au creux de son ventre. Le balai prenait de la hauteur et elle avec. Elle se sentait soudain figée, le regard rivé sur le sol qui s'éloignait à toute allure. Elle était trop haut ! Elle avait peur.

- Fab ? Murmura-t-elle en le cherchant des yeux.
Redressant le manche de son balai elle parvint à stabiliser ce dernier.

- Oh Merlin ! Ne put-elle s'empêcher de s'exclamer en constatant qu'elle se trouvait à une hauteur supérieure à celle des anneaux de buts. Si sa mémoire était bonne, ceux-ci faisait déjà une bonne quinzaine de mètres.

- FABIAN ? L'appella-t-elle plus fort, ne le voyant plus et sentant la panique la gagner. J'ai...j'ai peur. Je...je fais quoi maintenant ?

Elle se sentait de moins en moins bien là-haut. Son esprit semblait ralenti, elle ne parvenait pas vraiment à se raisonner. Et dire qu'elle connaissait des techniques déstressantes à la pelle. Pourquoi aucune ne semblait lui venir à l'esprit lorsqu'elle en avait réellement besoin.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Lun 15 Mai - 19:03


C’était la première fois que je donnais un cours de vol à quelqu’un. Je me contentais de répéter les indications qu’on nous donnait lors des entraînements de Quidditch, et ça avait l’air de plutôt bien fonctionner. Il en fallait peu à Evans pour la convaincre de faire quelque chose. Bon, j’avais un peu galéré à la refaire monter sur un balai, mais il faut dire que j’étais assez convaincant dans la matière. Sans vouloir me vanter, hein.
Au final, la rousse m’avait suivi jusqu’au terrain de Quidditch et nous avions commencé par s’échauffer en faisant quelques tours vers les tribunes. Rien de mieux qu’une petite course à pieds pour mettre les muscles dans de bonnes conditions. Sinon, on était bon pour une petite déchirure musculaire. Direction, Pomfresh et ses potions infectes. Et ça, il en était hors de question.

Ma camarade de Maison vint se positionner près de son balai et leva le bras. Le premier ordre qu’elle lui donna ne fonctionna pas vraiment. Il fallait beaucoup plus de conviction que ça, voyons ! C’était à nous de contrôler l’objet, pas l’inverse ! J’attendais, les bras croisés, qu’elle y arrive. Il fallait qu’elle y parvienne toute seule. Lorsqu’enfin elle y parvint –au bout de la troisième ou quatrième fois tout de même- un mince sourire apparut sur mon visage. Evans se positionna et décolla d’un bon coup de pied. Attentif, je la vis décoller du sol et jeter des regards un peu apeurés autour d’elle. Bon, c’était pas tout mais il fallait peut-être que je décolle, moi aussi. En attrapant mon balai, je l’entendis hurler mon prénom et levai immédiatement la tête. La lionne se trouvait au niveau des anneaux ce qui, en soi, pouvait paraître assez haut, mais ça ne l’était pas. Enfin, pour moi. Je soupirai et m’empressai de décoller à mon tour.

Dès mon arrivée dans les airs, je fis quelques virages, des montées puis des piquées dans le ciel, des loopings. Je m’amusais comme un dingue ! Et tout ça sous le regard attentif –quoique paniqué- d’Evans. Coupant court à mes petites distractions, je revins vers elle, tout sourire, les cheveux un peu en bataille après avoir fait le fou sur un balai.

« Bon, maintenant, essaie d’avancer vers moi. Mais doucement, hein ! »

Connaissant un peu les débutants, ces derniers avaient tendance à ne rien contrôler et à tout faire un peu trop vite. C’était pas grave, elle allait apprendre.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood / FoX
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Ven 26 Mai - 1:01

You believe I can fly.
EXORDIUM.




Son camarade n'était nulle part en vue. La fillette jeta un regard circulaire à la recherche de son 'tuteur'. Où était-il donc passé celui-là ? Elle lança un petit son plaintif qui ne lui ressemblait guère. Décidément, elle ne se sentait pas dans son élement dans les airs. Elle avait l'impression d'être ce petit chat coincé dans un arbre qui attendait que l'on vienne le chercher.

Enfin, elle repéra Fabian qui l'avait rejoint dans les airs, non sans en profiter pour enchaîner les figures à la pelle. Cela semblait tellement facile pour lui ! Son sourire en disait long tandis qu'elle-même se faisait violence pour ne pas regarder la distance entre ses pieds et le sol.
Lorsqu'il s'arrêta enfin de tournoyer dans tous les sens, il avait ce même sourire mi-ravi, mi-insolent sur le visage. Elle-même devait avoir un genre de grimace collé au visage. Se tournant vers elle, Fab' finit par lui demander de la rejoindre.

Maintenant qu'elle s'était arrêté, elle se demandait si cela était vraiment une bonne idée. Elle aurait pu redescendre et rentrer, tout simplement. Elle en avait assez fait pour aujourd'hui ! Après tout, ce n'était pas comme si elle avait quelque chose à prouver ! Mais bon...
Lily n'était pas du genre à abandonner. Aussi même si chaque parcelle de son corps lui conseillait de redescendre sur le plancher des elfes, elle hocha la tête vers le grand pour lui signifier qu'elle avait entendu ce qu'il demandait.

Alors, avancer. Voilà. Lily sentit son balai repartir et la distance entre eux deux se réduisit lorsqu'une balle la frôla dangereusement. La rouquine releva la tête surprise. Un cognard venait de passer près d'elle. Trop près !
Et là-bas, c'était un souaffle ? Apparement les deux gryffondors n'étaient pas seuls ! Mais elle eut à peine le temps de se poser la question qu'elle sentit un choc l'atteindre à la main gauche. Déstabilisée par la douleur, Lily fléchit le manche de son balai où elle atterit sur le sol en urgence, c'est-à-dire plus en s'écrasant qu'autre chose.

Les larmes aux yeux, elle releva la tête et s'aperçut que la totalité de l'équipe de quidditch des Poufsouffles était présente sur le terrain. Son poignet lui faisait souffrir le martyr. Qu'est-ce qui lui avait pris de venir ? Elle demandait rien à personne pourtant, elle ! Juste à lire des livres dans un coin de la salle commune. Elle entendit quelqu'un se poser derrière elle.

- Voilà ! Leçon terminée ! Et rien de ce que tu pourras dire ne me feras changer d'avis !J'imagine que t'es ravi Fabian ! Lui assena-t-elle d'un ton sec.
Mais il ne s'agissait pas de lui mais d'un Poufsouffle. Lily se mordit la lèvre pour ne pas se mettre à pleurer. A tout les coups c'était le crétin de batteur ! Elle lui tourna le dos, honteuse de s'être faite surprendre dans cette situation...et se trouva nez à nez avec Fab'.

Elle hésitait encore entre l'étrangler de sa main libre ou bien lui tomber dans les bras pour pleurer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Ven 26 Mai - 12:37


Evans déglutit un instant mais hocha la tête quand je lui demandai d’avancer un peu. Il fallait commencer par les bases avant de s’aventurer dans je ne sais quoi. Ses yeux fixés dans les miens, je l’encourageais d’un sourire. La distance entre nous diminuait et je la voyais avancer centimètre par centimètre. Mes débuts en tant que professeur étaient plutôt pas mal ! Mais alors que nous étions bientôt très proches, je vis un cognard s’approcher dangereusement d’elle. Il effleura sa tête et avant que je puisse faire quoi que ce soit, un souaffle lui percuta la main gauche. Mais qu’est-ce qu’il se passait, par Merlin ? Je regardai autour de moi et constatai avec agacement que l’équipe de Quidditch de Poufsouffle se trouvait sur le terrain. Par le Sombral cadavérique, j’avais complètement oublié de réserver le terrain ! Flûte, flûte, flûte. Lorsque je regardai à nouveau devant moi, Lily avait disparu. Mais où pouvait-elle bien être ? Je penchai alors la tête en direction du sol. Elle venait d’atterrir. Sans attendre, je piquai vers le bas et sentis bientôt la terre sous mes pieds. Je courus ranger mon balai et revint sur le terrain. Lily me tournait le dos, visiblement fâchée et traumatisée. Alors que j’allais lui toucher l’épaule, la jeune fille se retourna d’un coup sec, surprise de tomber nez-à-nez avec moi. Avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, je commençai à parler.

« J’suis vraiment désolé Lily ! Est-ce que ça va ? Tu veux qu’on aille à l’infirmerie ? Je t’assure que c’était pas du tout voulu, je savais pas que Poufsouffle avait l’intention de s’entraîner aujourd’hui ! Je te promets que c’est pas de ma faute ! Enfin, si, parce que j’ai oublié de réserver le terrain pour nous, mais c’est pas à cause de moi que tu t’es fait attaquée par un souaffle… »

Je lui lançai un regard implorant. J’avais tout fait foirer.

« Tu me pardonnes, dis ? »

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood / FoX
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Lun 5 Juin - 23:17

You believe I can fly.
EXORDIUM.



Elle ne savait pas ce qui lui faisait le plus mal entre la douleur lancinante de son bras et son coeur qui battait à tout rompre dans sa poitrine. La fillette tremblait en serrant son bras contre elle. Elle espérait de tout coeur qu'il n'y avait rien de cassé ! Ce n'était pas le moment, elle avait encore un parchemin à écrire pour le cours de métamorphose !
- Laisse-moi tranquille ! Glapit la rouquine d'une voix plus aiguë qu'à l'ordinaire en reculant d'un pas.
Elle apercevait les élèves de Poufsouffle qui tournoyaient au-dessus d'eux en leur jetant des regards curieux. Il ne manquait plus que cette histoire désastreuse ne fasse le tour de l'école. Les maraudeurs ne perdraient pas une occasion de se moquer d'elle. Sans compter les Serpentards. Encore heureux qu'il ne se soit pas agit de leur équipe sur le terrain.
Elle aurait dit écouter Severus ! Son ami lui avait pourtant déconseillé de céder face à l'insistance de Fabian.

Rageuse, la Gryffondor passa devant celui qui s'était auto-désigné son professeur pour récupérer son balai qui avait terminé sa course un petit peu plus loin, entendant à peine les excuses que ce dernier lui faisait. Alors qu'elle tendit sa main pour s'en emparer elle ne put s'empêcher de laisser échapper un petit cri de douleur. Rattrapant le manche du balai de son autre main, elle se retourna vers son camarade et lui lança le balai.

- Tiens, merci d'aller le ranger. Je...il vaut mieux que j'aille montrer ça, expliqua-t-elle en désignant son poignet d'un signe de tête.

« Tu me pardonnes, dis ? »

- J'en sais rien, murmura la fillette. Elle sentait sa colère fondre devant sa moue désolée mais la douleur à sa main n'était pas faîte pour la calmer.
Elle avait accepté qu'elle n'était pas bonne en vol, pourquoi avait-il besoin de la ramener ici. Pour que tout le monde se moque d'elle ? Pour qu'elle se fasse mal ? Elle avait choisi de lui faire confiance. Et il s'avérait qu'elle avait eu tort.
Elle se mordit la lèvre pour s'empêcher de pleurer devant lui et le dépassa de quelques pas. Elle voulait partir et ne plus jamais le voir. Aller s'enterrer dans un trou et ne plus jamais en sortir.

- Je t'avais dit que ce n'était pas une bonne idée. Je ne saurais jamais voler. Lui dit-elle alors qu'elle était encore de dos.
Disant ces mots, les larmes qui menaçaient tant de couler, roulèrent enfin le long de ses joues.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback Mer 14 Juin - 10:28


Roh, mais ce n’était pas de ma faute, enfin ! Bon, ok, j’aurais dû prévoir et mieux regarder le planning des entraînements de Quidditich, ou bien réserver le terrain pour être sûr que personne n’allait nous embêter ! Mais comme on disait, l’erreur est humaine, non ? Et puis, on n’était pas chez les moldus, ici. Les blessures comme celle qu’elle avait se réparaient facilement. Il suffisait d’un petit sort ou d’une potion efficace, et le tour était joué. Bon, j’exagérais un peu. Mais rien qu’un tout petit peu.
Lily semblait vraiment énervée, ce que je n’avais vraiment pas voulu. Je n’aimais pas rendre les gens mal, au contraire. Je sortais toujours une petite phrase pour détendre l’atmosphère parce que le bonheur des autres, à mes yeux, était quand-même important.

« Tiens, merci d'aller le ranger. Je...il vaut mieux que j'aille montrer ça. »

J’hochai la tête et pris sans hésiter son balai que j’aillai ranger au bon endroit, avant de revenir vers elle et implorer son pardon. Nous n’étions pas spécialement proches, mais on s’appréciait bien. Enfin, comme deux camarades de Maison, quoi. J’avais peur de me disputer avec quelqu’un qui fasse partie des Gyrffondor. En fait, réellement, je ne m’étais jamais vraiment disputé avec quelqu’un parce que je ne me prenais pas la tête avec les disputes et faisais en sorte que tout s’arrange en très peu de temps. Je n’aimais pas les relations froides, les regards de travers. Je n’aimais pas, mais je m’en fichais un peu aussi, il faut dire. Je passais tout le temps au-dessus de ça. Bon, par contre, il y avait des personnes que je ne pouvais pas supporter, c’était un fait. Le petit Avery, là, en première année. Oui, en première année, et pourtant il faisait bien parler de lui avec son nom aussi brillant qu’un chaudron terne ! On était tous au courant qu’il venait d’une famille prestigieuse, ce n’était pas la peine de le préciser à chaque virage d’un couloir. En plus, d’un caractère insupportable… Bref, je n’allais pas m’étaler sur ce sujet, parce que sur ce mec, il y avait toujours quelque chose à redire.

« J'en sais rien. »

Je ne dis rien, mais je sentis mon cœur se serrer. Je ne m’étais pas attendu à autre-chose, après tout la fierté des Lions était légendaire et même moi, j’en avais. C’était peut-être l’un de mes plus gros défauts, mais c’était comme ça. Je baissai la tête, le regard triste, et la vis du coin de l’œil me dépasser de quelques pas. Je relevai alors la tête et me tournai vers elle, juste à temps pour l’entendre murmurer.

« Je t'avais dit que ce n'était pas une bonne idée. Je ne saurais jamais voler. »

Je réagis immédiatement. Ce n’était pas possible de penser de façon aussi pessimiste que ça ! Bien sûr que si, elle allait y arriver ! Il fallait juste un peu de patience –qualité qu’il n’était pas évident d’avoir- et de la persévérance  –là, pareil. Un peu comme un Poufsouffle, mais version Gryffon, quoi. Oui, bon, je m’embrouillais pour rien, n’empêche qu’elle avait tort ! Je m’avançai vers elle et posai délicatement ma main sur son épaule.

« Mais non, tu vas y arriver Evans ! C’est comme quand on apprend à marcher, on n’arrive pas à courir dès les premières minutes ! »

J’étais tout à fait content d’avoir trouvé cette comparaison. Mais c’est alors que je m’aperçus d’une chose : les larmes sur les joues de Lily. Aussitôt, mes yeux s’alarmèrent, et je vins me planter en face en essuyant ses larmes de mes pouces.

« Mais faut pas pleurer, Lily ! Je suis vraiment, vraiment désolée, vraiment ! Allez, on va voir Pomfresh pour ton poignet, je suis sûr qu’elle saura te donner un potion un peu moins dégoûtante que d’habitude ! »

Mon regard l’implorait vraiment. Mais quelque chose en moi me disait qu’elle n’allait pas recommencer les cours de vol de sitôt… Tant pis pour moi, c’est vrai que j’avais pas bien géré, pour le coup.

Fiche de RP (c) Miss Yellow


Citation :
• Sans le nom du personnage ▬ 2 dragées ▬ 500 mots ▬ 2 dragées ▬ Faire pleurer un personnage ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You believe I can fly (Fabian) - flashback

Revenir en haut Aller en bas

You believe I can fly (Fabian) - flashback

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-