GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 398
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE Dim 12 Mar - 17:19

Les bourgeons ébréchaient leur coquille de gel, les oiseaux chassaient les nuages de leurs ailes, le printemps prenait doucement le pas sur l’hiver. Et les entraînements de quidditch dans tout ça ? Ils avaient une teinte nouvelle, plus éclatante ! Accompagné de ses éternels amis James et Sirius, même Peter souriait ce matin-là en prenant le chemin du stade tandis que les rayons du soleil lui caressaient timidement la nuque. Et croyez le, cela n’arrivait absolument jamais. C’était un chemin de croix qu’il empruntait généralement la mort dans l’âme car - jamais il ne l’aurait avoué - mais il n’aimait pas du tout jouer au quidditch. La flamboyante capitaine ne s’y était d’ailleurs pas laissé prendre et n’avait pas trouvé mieux à lui offrir que le poste inventé spécialement pour lui de ramasseur de souaffle de l’équipe des Gryffondors. Si la plupart des élèves n’avaient pas fait semblant d’étouffer un rire au moment de l’annonce des sélections, Peter était quant à lui plutôt content car voyez-vous, cela signifiait qu’il ne se serait séparé ni de James ni de Sirius ce qui était chouette car rien de malencontreux ne lui arrivait jamais quand il se trouvait avec eux.

Sa matinée, c’était donc en compagnie de ses meilleurs amis qu’il l’avait passée. Volant en contrebas du terrain, il filait dans l’air sur son brossdur pour ramasser avec plus ou moins d’adresse les souaffles qui passaient les anneaux. Très clairement, ce n’était pas la pire position du monde pour admirer les jolies courbes de leur gardienne pensa-t-il le nez en l’air avant qu’un souaffle ne s’écrase sur sa tête en le ramenant durement à la réalité. « Aïe ! ». Il fit une pointe vers le gazon pour relancer la balle à la charmante Ange Blackwell sur laquelle il avait égaré un peu trop longtemps son regard. Ange, c’était la meilleure amie de Lilah McLeon et, dès que la jolie rousse lui avait présenté la trouvaille qu’était Peter comme l’un de ses plus tendres amis, la lionne s’était immédiatement prise d’affection pour Pettigrow ! Il faut dire qu’en première année il était plutôt mignon avec ses boucles blondes et ses grosses joues de bébé - la belle époque avant que celle cruelle de la puberté ne le frappe - et cela lui allait bien à lui de se faire cajoler ainsi par une jolie blonde sous le regard ahuri de ses trois meilleurs copains. Et ouaaaais ! Sa relation avec Ange Blackwell, Peter n’en était vraiment pas peu fier !

Lorsque l’entraînement toucha à sa fin, la belle équipe fila vers les vestiaires sauf le maraudeur qui, en tant que ramasseur de souaffle consciencieux, finissait de ranger les affaires de tout le monde parfois à grand coup d’accio du bout de sa baguette, parfois en étant forcé de faire des tours de terrain pour retrouver des cognards d’humeur capricieuse. Le nez levé vers le ciel et sifflant du bout des lèvres un air de Lady Babayaga - le printemps est une saison qui se prête si bien aux errances - Peter entra à son tour dans les vestiaires mais tout distrait qu’il était, poussa par inadvertence la porte de celui des filles plutôt que celle menant à celui des garçons. La poignet encore en mains, il ouvrit de grands yeux de botrucs effarés lorsque ce fut la chevelure blonde de la jolie Ange qui lui fouetta le visage plutôt que l’habituel maillot trempé de sueur de son copain Sirius. « Euuuuuuuuuh … ». Temps qu’il réalise ce qui se passait. « Par Merlin, Morgane et Pandragon, je crois que je me suis trompé de vestiaire ! ». Il avait mis du temps à enfermer les balles dans la boîte et il ne restait à cette heure-ci plus que la gardienne de présente occupée à se coiffer sa chevelure d'or. Il lui lança un sourire intimidé et s’apprêta donc à rebrousser chemin.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 493
| AVATARS / CRÉDITS : Bridget Satterlee by Morphine
| SANG : Mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le feu
| PATRONUS : Une jolie petite souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE Mer 15 Mar - 16:10

Les yeux fermés, tu laisses le soleil caresser ta peau. Il se réchauffe. Les fleurs s'entrouvrent timidement, les oiseaux chantent, la neige fond, le printemps arrive. Tu adores le printemps. Tu adores cette saison. C'est une explosion de couleurs, de senteurs, de chants d'oiseaux. Ca te donne envie de dessiner, de composer, de chanter en permanence. Aujourd'hui, entraînement de Quidditch, pour le dernier match contre les Serdaigle. Tu es toute excitée, ça va être du tonnerre. Ton dernier match en tant que Gardienne des Rouges & Or. Six ans ... six ans que tu es la Gardienne de cette magnifique maison qui a été la tienne. La nostalgie te prend et tu serres les mains de Nate et de Lysandre qui se trouvent à tes côtés. Tu n'as pas envie que tout ça se termine. Tu as un peu peur de quitter la sécurité de Poudlard, d'entrer dans le "vrai" monde. La guerre, les études, le boulot, le monde adulte. Tu es un peu effrayée même si tu sais que tu garderas tes meilleurs amis.

Tu rattrapes le souaffle avec dextérité et tu le renvoies au poursuiveurs. En face, Fabian qui s'entraîne en tant que remplaçant. L'équipe évolue sur le terrain, Angie surveille, modifie des trucs, refait des stratégies. En bas, Peter ramasse les souaffles et te les renvoie. Tu lui fais un doux sourire pour le remercier quand il te renvoie la balle rouge. Les heures passent, vous finissez par redescendre à terre. Tout le monde se carapate dans les vestiaires, sous les douches ou au château. Toi t'es pas pressée, tu prends ton temps, tu profites. Finalement il ne reste bientôt plus que toi. T'es à moitié habillée, jupe et ballerine, en soutient-gorge tu brosses tes longs cheveux d'un blonds cendrés. Ils étaient plus clairs avant. Plus tu vieillis, plus tu brunis. Tu ne sais pas trop si ça te plaît ou pas. Soudain, la porte s'ouvre et tu te retourne surprise pour tomber sur Peter. Il se cache aussitôt en jurant et tu ris aux éclats en attrapant ta chemise. - Ca va Pete t'en a vu d'autres ! tu plaisantes. Après tout, dans ta tête Peter aime les garçons même si ce n'est pas un sujet qu'on crie sur tous les toits. Du coup t'es pas gênée, c'est comme si c'était une copine qui était là. Tu te rassois pour continuer à te brosser les cheveux en le regardant. Ca va ? J'trouve que tu voles de mieux en mieux ! J'pourrais te donner des cours si tu veux ! Comme ça tu pourras faire parti de l'équipe l'année prochaine si ça te tente ! tu lui proposes avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 398
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE Sam 18 Mar - 9:40

Son esprit de survie se félicitait qu’il n’y ait que Ange dans les vestiaires en cette fin d’après-midi, s’il était tombé sur Madeline, sûr qu’il serait déjà carbonisé comme une brochette oubliée sur un barbecue. Alors qu’il battait déjà en retraite, la jeune fille cessa finalement de rire pour lui dire qu’il en avait vu d’autres … vu d’autres ? de quoi ? de … il ne pouvait pas même penser le mot sans rougir ! C’était bien dire que non, il n’avait jamais observé de toute sa courte existence, une paire de seins ! Jamais uniquement recouvert d’un semblant de dentelle en tout cas ! « Huuuuum » répondit-il simplement en se tournant pour de nouveau faire face à son amie. Son regard se perdit instinctivement quelques centimètres en-dessous de son visage - okay non il n’en avait jamais vu des gros comme ça ! - et il leva le menton vers le plafond en se massant sa nuque qu’il avait de brûlante et d’écarlate. Mauvais signe ! Il fronça les sourcils en s’intimant à projeter sur le plafond d’autres images beaucoup moins attrayantes qui oscillaient entre les aisselles poilues de sa grand-mère et le poireau qu’il avait un jour distingué sur le menton du professeur chourave … afin … vous savez … d’éviter … tout incident.

Il alla finalement s’asseoir sur le banc le plus éloigné de la gardienne et croisa les jambes par mesure de précaution avant de s’observer la cuticule de ses ongles. Il sourit et rougit cette fois-ci de fierté quand Ange le complimenta sur l’amélioration de sa dextérité sur un balais car il n’avait pas vraiment l’habitude qu’on ait pour lui des mots très positifs. Il trouvait également qu’il s’était amélioré en vol à force de ramasser les souaffles … il faut dire qu’il partait quand même de très loin ! « Je sais pas trop … » répondit-il un peu intimidé par une telle proposition en portant ses ongles déjà rongés à ras à sa bouche. D’un côté, il aurait bien aimé entendre son nom crier avec engouement depuis les gradins pendant les matchs. D’un autre côté, il n’aurait pas du tout aimé se prendre un cognard en pleine poire. Le quidditch, c’est quand même un sport dangereux ! Oubliant un instant que Ange était à moitié habillée, il releva la tête pour lui répondre, mais fit de nouveau face aux jumeaux ! « Oui ! Grave ! Carrément ! ». Merde ! Technique du plafond ! Vite ! Il regrettait vraiment que celui-ci ne soit pas magique et aurait aimé pouvoir l’ensorceler à la manière de celui de la Grande Salle. Reprenant son souffle mais ne perdant pas de ses couleurs, il battit plusieurs fois des cils avant de reprendre, d’un ton plus calme. « J’aimerais beaucoup que tu me donnes des cours … je suis sûr que je progresserais bien plus avec toi qu’avec Angie … » lâcha-t-il gratuitement en murmurant cette fin de phrase au cas où la flamboyante capitaine puisse l’entendre. Peter avait l’habitude de se méfier des rousses, elles cachaient en général un caractère de teigne. Même Delilah qu'il adorait, il ne fallait mieux pas être dans les parages quand elle s'énervait. A vrai dire, il n’avait rien contre Blackwood et il trouvait même qu’elle faisait une super capitaine ! Mais bon, c’était l’occasion de faire un compliment à Ange et il paraissait que les filles, elles aimaient bien qu’on dise qu’elles sont mieux que leurs copines ! Il ne savait plus qui de James ou de Sirius lui avait dit ça, mais ça devait être bien vrai dans tous les cas, vu les rapports des deux garçons avec la gente féminine. « J'veux dire t'es plutôt douée pour rattraper le soutif … euh le souaffle ! » Quelle bouse ce lapsus !

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 493
| AVATARS / CRÉDITS : Bridget Satterlee by Morphine
| SANG : Mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le feu
| PATRONUS : Une jolie petite souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE Ven 24 Mar - 21:13

Tu trouve que Peter fait une tête bizarre. Tu ne sais pas trop pourquoi. Après tout, il pourrait être gêné, et toi aussi, s'il aimait les filles mais tu sais, ou du moins tu soupçonne fortement qu'il préfère les garçons, même si ce n'est pas vraiment des choses qui se disent. Toi t'en a rien à faire tant que les gens trouvent leur bonheur. Mais du coup t'es pas pudique avec lui, pour toi, c'est comme une de tes copines, tu peux tout lui dire, tout lui confier et même s'il n'est pas du genre à se brosser les cheveux le soir, tu aimes bien parler avec lui. C'est un chouette gamin. Il s'assoit sur un banc au loin et regarde ses ongles pendant que tu t'acharnes sur les noeuds incroyables que le Quidditch a noué dans tes cheveux. Non mais un jour ce sport te rendra chauve. En attendant tu prends ton mal en patience en discutant avec Peter. Tu le félicite de ses nouvelles capacités en vol sur un balais et tu lui propose de l'ntraîner s'il veut faire parti de l'équipe l'année prochaine. Après tout, les Gryffons perdent une bonne partie de leur joueur l'année prochaine. Tu ris aux éclats en entendant sa phrase suivante. - Il est vrai qu'Angie est plus flamboyante et moins patiente que je ne le suis mais elle est une excellente Capitaine, tu fais en souriant toujours autant amusée. Angie Blackwood, ta presque jumelle de nom et amie, a un caractère qui s'accorde parfaitement à sa chevelure de feu. Tu ris encore au lapsus de Peter et tu attrapes ta chemise blanche pour la mettre avant d'attraper ton pull. Il ne fais pas encore assez chaud pour se balader avec une simple chemise. Tu noue ensuite ta cravate. - Tu rentres avec moi ou tu décides de camper dans les vestiaires des filles ? tu le taquine. Alors, vous préparez encore un coup de tonnerre avec les garçons en ce moment ? tu lui demande en marchant à ses côtés jusqu'au château, un sourire mutin sur les lèvres. Les Maraudeurs te font beaucoup rire et te rappelle parfois ce que vous étiez plus jeunes, Fab, Lys, Nate et toi. Quand vous étiez moins ... adultes. Et plus insouciants. Tu es heureuse de savoir qu'il y a toujours de l'innocence dans le château.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 398
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE Lun 27 Mar - 10:29

Il était primordial qu’il pense à autre chose qu’à la poitrine de la septième année s’il ne voulait pas griller sa couverture de la plus humiliante des manières. Il avait fini par comprendre au cours des dernières années que le lionne pensait qu’il aimait les garçons. Il avait déjà eu l’occasion de la voir en petite tenue avant ça si bien qu’il était aujourd’hui compliqué de lui balancer qu’il était attiré par les filles et fantasmait carrément sur elle. Il était déjà sujet à de nombreux quolibets au château et ne souhaitait pas ajouter celui de panties sniffer à la liste. Alors même si ça l’embêtait, il continuait à faire croire à la jeune fille qu’il était aussi gay qu'une licorne. Elle partait de toute façon à la fin de l’année, il ne se prendrait donc aucune baffe dans la face le jour - bien lointain selon son avis - où il s’exposerait avec une demoiselle, ouf ! « Tu devrais mettre de l’huile de voltiflor dans tes cheveux, ça démêle les cheveux sans les graisser … » lui conseilla-t-il naturellement en se demandant comment elle avait pu tirer la conclusion fallacieuse qu’il n’aimait pas les filles. Il put bientôt de nouveau respirer avant de craindre l’asphyxie quand elle reboutonna son chemiser, merci merlin ! Il la voyait certes toujours différemment même quand elle était habillée, mais c’était malgré tout bien plus facile à gérer pour l’adolescent impressionnable qu’il était. « Hein ? Oui … » lâcha-t-il d’un ton un peu las. « T’es pédagogue, je suis sûr que t’aurais aussi fait une très bonne capitaine ! » la flatta-t-il sans mentir. Cela dépendait sans doute des élèves mais lui avait toujours plus facilement été amené à travailler quand on lui tendait une patte de velours plutôt qu’une main de fer. Il ouvrit de grands yeux de botrucs et vira une nouvelle fois à l’écarlate quand elle lui demanda de se lever. « Euh j’en ai pour deux petites secondes … » dit-il en plaçant instinctivement sa sacoche en cuir de dragons sur les genoux et prétextant y fouiller quelque chose. Aisselles de Gertrude, poireau de Chourave, aisselles de Gertrude … « C’est bon j’ai rien oublié ! ».

Il se releva un peu plus confiant pour glisser la lanière de son sac sur son épaule en observant un peu gêné le bout de ses souliers. Il ne releva la tête vers elle que lorsqu’elle lui demanda s’ils préparaient un coup du tonnerre, il n’avait pas son sourire habituel des mauvais coups. Le projet de devenir des animagi auxquels ils s’entraînaient actuellement était un projet par lequel il était plus effrayé que excité. « Ca se pourrait … » répondit-il en lui lâchant un clin d’œil emprunté à l’ami Sirius. La règle suprême était de n’en parler à personne et il ne s’aventura pas plus loin. « Et toi ? avec Lysandre et Nate ? Envie de marquer un grand coup avant votre départ ? Ou bien est-ce que vous avez trop vieilli ? » se permit-il de la railler avec un sourire qui s'excusait en passant la porte pour la rejoindre de l’autre côté. Il était d’une nature plutôt timide et ne se serait jamais permis ce genre de remarque un brin provocatrice avec une autre élève qu’elle. Il se sentait en confiance avec Ange. Quand les maraudeurs étaient arrivés à Poudlard, c’était Lysandre alors en quatrième année qui leur avait fait découvrir tous les passages secrets qu’il connaissait ainsi que les meilleurs moyens d’embêter leur concierge.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE

Revenir en haut Aller en bas

Le jour où le quidditch devint le meilleur sport du monde | ANGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Devenir le meilleur charpentier du monde
» Mon séjour à Athènes (avec report du meilleur side event...)
» [Event Pséma] Le jour où l'Homme devint plus puissant que l'Olympe
» MEILLEURE BLAGUE DU MONDE
» [PCM 2011] Le meilleur coureur du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-