C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

[Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 32
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poudlard dévorée par les flammes
| PATRONUS : Un chat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 17:32

Le Professeur Mcgonagall était installée derrière son bureau de la salle de classe de Métamorphose. C’était le premier cours de l’année, le premier de la journée, elle s’en réjouissait. Les vacances avaient été longues : de nombreux attentats magiques étaient survenus et un nombre grandissant de sorciers étaient portés disparus. Malgré son accablement, Minerva se devait pourtant de garder l’œil félin ouvert. Le directeur du département des Auror l’avait chargée, en personne, d’une mission bien particulière… Les premiers étudiants pénétrèrent dans le local, elle leur adressa un sourire franc, les sourcils toujours crispés par l’inquiétude. Elle en salua l’un et l’autre personnellement avant de se lever, et de lancer d’une voix claire :

« Bonjour à tous ! Comme vous le savez, la Métamorphose est l’une des formes de magie les plus dangereuses et les plus complexes que vous avez à étudier dans cette école. C’est pourquoi je vous demande le plus grand sang-froid et le plus grand calme. Quiconque fera du chahut pendant mes cours sera immédiatement renvoyé avec interdiction de revenir, quel que soit l’impact sur son avenir. Vous êtes prévenus. »

C’était dit. Le Professeur McGonagall prenait son cours très au sérieux et ne supportait pas que l’apprentissage du plus grand nombre soit perturbé par la négligence et le manque de respect de quelques uns. De plus, il lui semblait que l'effort était le meilleur remède à l'adversité. D’un geste bref et précis, elle leva sa baguette et fit apparaitre, sous les yeux ébahis de ses étudiants, un large tableau noir sur lequel s’inscrit à la craie blanche :


INANIMATUS APPARITUS


Elle poursuivit :

« Chaque année, l’exigence du programme monte d’un cran. Cette année ne fait pas exception. Quelqu’un peut-il me dire en quoi consiste le sortilège d’Inanimatus Apparitus ? »

Minerva balaya la salle de regard vif et brillant, à l’affut d’une petite main levée. Beaucoup des jeunes gens semblaient à peine sortis du lit...


Dernière édition par Professeur McGonagall le Dim 12 Mar - 22:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 72
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen ¦ MØRPHINE.
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 18:50

Le premier cours de métamorphose, Delilah était excitée comme une puce. Etant une métamoprhomage, elle avait toujours eu une certaine facilité dans cette matière. Bien-sûr, il y avait beaucou de métamorphomages qui étaient mauvais, mais elle faisait partie de ceux qui avaient de la chance. Elle aimait beaucoup ce cours, bien que le professeur McGonagall soit très impressionante et stricte. Elle se rendit donc en compagnie de quelques amis au cours, et s’assit à sa place avec un grand sourire aux lèvres. Elle avait hâte de savoir ce qu’elle allait apprendre pour son premier cours en cinquième année d’études à Poudlard.

Elle hocha la tête de façon décidée lorsque l’enseignant annonça les instructions pour que le cours se déroule dans le plus grand calme, et fixa de ses yeux verts le tableau sur lequel des lettres en craie blanche. Incroyable, elle avait fait apparaître un tableau ! La rouquine jubilait presque.

Aussitôt la question posée, Delilah fût certaine de la réponse et se mit presque à sautiller sur sa chaise pour que sa main soit plus haute que celle des autres. Lorsque l’enseignante lui fit geste de parler, elle dit avec un sourire fière.

« Inanimatus Apparitus est un sortilège qui permet de faire apparaître des objets, je crois, de la même façon que vous avez fait apparaître ce tableau noir. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 667
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 19:07

Moran était toujours de merveilleuse humeur lorsqu'il y avait un cours de métamorphose. Et ce matin donc, le préfet des Serpentard avait un grand sourire collé sur le visage.
Il entra dans la salle de cours, vit le Professeur McGonagall à qui il lança un sourire joyeux en guise de bonjour et s'assit comme toujours au premier rang. Il serait sans doute rejoint par Gardenia, elle ne pouvait décemment pas rater un cours comme celui-là !
La professeure commençait à peine son cours que le garçon était déjà en totale concentration, sa plume à la main, notant directement le titre du cours.

Lorsqu'elle demanda ce qu'était l'Inanimatus Apparitus, Moran souri. Il connaissait la réponse depuis exactement trois ans maintenant. Ce sortilège faisait apparaître des objets, mais ces objets ne sortaient sûrement pas de nulle part. Ils devaient exister d'abord à un endroit pour être amené là où on avait jeté le sortilège. Il leva la main, sûr de lui mais hélas, une élève répondit à sa place. Le garçon ne manifesta pas son agacement. Tout le monde avait le droit de participer non ? Puis la prof ne l'avait pas interrogé... Ce serait pour une autre fois !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 165
| AVATARS / CRÉDITS : Jasmine Van Den Bogaerde
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un rapace tentant de lui crever les yeux
| PATRONUS : Marmotte
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 19:33

Mon premier cours de métamorphose de l’année était là. Ma branche favorite, j’aimais tellement ces cours, cela me fascinait, même si je manquais terriblement d’expérience. J’entrai dans la classe et je vis Moran ainsi que Delilah déjà installés, je saluai la professeure, lâchai un sourire rapide à Moran puis vins m’asseoir à côté de la Poufsouffle, on ne se connaissait pas très bien, juste de nom, je n'avais jamais tellement parlé avec elle. Je n’avais pas attendu mes acolytes mais elles n’allaient surement pas tarder, si elles n'ont pas loupé leur réveil !

J'écoutai les avertissement du professeur McGonagall sans me sentir concernée, je n’étais pas du style à faire le pitre pendant les leçons, surtout en métamorphose. Puis, d'un coup de baguette, elle fit apparaître un tableau noir, le nom d'un sortilège inscrit à la craie blanche dessus, elle était vraiment douée.

Lorsque que notre professeure nous posa une question, je sentis Delilah lever sa main le plus haut possible à côté de moi. Je ne connaissais pas vraiment la réponse et j’étais bien contente qu’elle ait pu répondre, un grand silence aurait été gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 161
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 20:11

Lily entra dans la salle de métamorphose en compagnie de sa meilleure amie Mary. Elles étaient en train de débattre sur le sujet épineux des gnomes de jardins. Est-ce que les nains de jardins moldus étaient issus de ces créatures à l'origine. Lily était persuadée que des moldus avaient pu en voir et les avaient ensuite reproduit jusqu'à donner des formes de petits bonhommes grassouillet. Mary n'en démordait pas : il devait s'agir d'une blague de sorcier qui s'était propagée.
- ...tu as vu leur tête quand même ! Qui voudrait d'une telle horreur chez soi ! dit Lily tandis qu'elles franchissaient la porte. Elle se tut en croisant le regard de son professeur.

- Bonjour Professeur McGonagall, lui dit Lily avec un sourire avant de prendre place au deuxième rang.

Le silence était présent dans la classe tandis que tout le monde prenait place. Et pourtant, dès le début du cours la prof répéta qu'elle n'hésiterait pas à mettre dehors ceux qui n'étaient pas enclin au travail. Lily jeta un bref coup d'oeil autour d'elle. Le message avait l'air d'être bien passé. De toute façon, ils savaient à quoi sans tenir avec cette prof.

Première question du cours. Cela lui disait quelque chose mais elle n'eut pas plus le temps d'y réfléchir que Delilah avait donné la réponse. Aaah c'était ça, mais bien sûr ! Bon ce serait pour la prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 114
| AVATARS / CRÉDITS : Valingaï + signature anaëlle (Bazzart)
| SANG : Pur, il paraît.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère
| PATRONUS : Un ours polaire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 21:29

Tsadkiel entra dans la salle de Métamorphose, d’un pas lent mais décidé. Le premier cours de l’année, il avait attendu ça tout l’été ! Pourtant, ses sentiments vis-à-vis du professeur McGonagall étaient partagés. D’un côté, il la trouvait extrêmement talentueuse et bonne pédagogue, la Métamorphose étant l’une de ses matières favorites - avec Sortilèges et Potions -, de l’autre, il ne pouvait s’empêcher de penser au mépris que sa mère vouait à cette ancienne collègue de sang-mêlé. En effet, Phaedra et Minerva s’étaient côtoyées lorsque cette dernière travaillait au Département de la justice magique du Ministère, et la mère Rosier ne s’était pas gardée de partager ses impressions à son fils quand ce dernier lui avait fait part de son intérêt pour la matière : « Continue à bien travailler à son cours, bien sûr ! Mais n’écoute pas ses discours de bonimenteurs sur les Moldus. C’est une femme habile qui cache, derrière son apparente impartialité, un penchant douteux… Elle fait partie de ceux qui prônent le ‘mélange’, tu sais, l'accouplement entre Sorciers et Moldus. On dit même qu’elle s’y est livrée. » Et d’ajouter : « Mais je suis sûre que tu sauras faire la différence entre ce qui peut t’être utile et ce qui risque de te nuire. Tu es si doué, mon Tsadki... ! » Tsadkiel n’aurait pas souhaité avoir cette conversation, si on lui avait demandé son avis. Les professeurs étaient pour lui des êtres exemplaires dépourvus de vie privée et qui devaient à leurs étudiants une objectivité absolue. De plus, que dire de la Métamorphose, cet art si complexe et subtil que certaines de ses manifestations auraient pu – l’usage du conditionnel est à bon escient – arracher une larme au jeune Serdaigle, si seulement il avait eu l’âme sentimentale ? Elle le fascinait tant. Mais en lui qui avait trouvé dans cette magie du changement une réponse adéquate et cohérente aux perturbations troublantes du monde, il avait fallu qu’on y vienne infuser sa salive aigre et opaque.

Le jeune bleu-et-bronze s’installa tout de même au premier rang, non loin de Powell de Serpentard qui affichait – allez comprendre pourquoi – un sourire complètement idiot. Lorsque le professeur lança son habituel avertissement, Tsadkiel ressentit un profond réconfort. Il aimait tant, chez la Directrice de Gryffondor, cette exigence et cette droiture qui permettait, selon lui, les meilleures dispositions d’apprentissage. Son regard d’un bleu polaire se ficha sur le tableau qui venait d’apparaître, traduisant toute l’admiration qu’il éprouvait, si pas pour la femme, pour la brillante sorcière qui se tenait devant lui. Le cours porterait sur le Sortilège d’Inanimatus Apparitus. Bien sûr que Tsadkiel savait de quoi il s’agissait. Pas plus tard que cet été, son grand frère lui en avait fait la démonstration dans le jardin familial, faisant apparaître un banc sous le saule pleureur. Une jeune fille de Poufsouffle fut cependant la plus rapide : « Inanimatus Apparitus est un sortilège qui permet de faire apparaître des objets, je crois, de la même façon que vous avez fait apparaître ce tableau noir. » Bien résumé. Elle aurait pu ajouter une comparaison avec le sortilège de Transfert ou de Disparition pour parfaire sa réponse. De toute façon, l’adolescent n’aimait pas tant prendre la parole devant tout le monde…

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Dim 12 Mar - 23:48



Un petit sourire étira les lèvres de Mary qui marchait dans les couloirs au côté de Lily. Le premier cours de métamorphose allait bientôt commencer, mais les deux jeunes femmes trouvaient le moyen de débattre sur un sujet important voir crucial. Les gnomes de jardins. Et oui en tant que née-moldu la question se posait, l’origine de ces étranges choses en terre cuite était de quelle origine exactement ? Qui les inventés et pourquoi ? Selon la brunette les sorciers avaient quelques choses à voir là-dedans. En effet, ces derniers aimaient tellement faire des blagues aux moldus dans le temps que cela n’était pas surprenant si l’origine des gnomes de jardins leur était effectivement due. Toutefois, la rousse ne semblait pas d’accord sur cette opinion. Alors qu’elles allaient rentrer dans la salle, la phrase de Lily fit éclater de rire la brune qui mit une main devant sa bouche en croisant le regard du Professeur McGongall. Le sourire toujours au coin des lèvres la lionne salua le professeur avant de s’asseoir au côté de Lily au deuxième rang. « Je ne suis pas d’accord Lily-jolie. » Commença-t-elle en chuchotant avant de faire un clin d’œil à sa meilleure amie après avoir utilisé ce surnom. « Peut-être devrions-nous débattre de ce sujet avec des sorciers ? Ils auront sans doute une réponse. » Reprit-elle en tirant discrètement la langue.

Peu à peu le reste des élèves s’installa chacun à leur place et Mary profita de ce moment d’installation pour sortir ces affaires. Du parchemin pour prendre des notes, de quoi écrire c’est toujours mieux, elle posa également sa baguette sur sa table et finit par déposer le livre du cours de métamorphose. Son regard parcourut rapidement la salle qui était devenue à présent silencieuse.

Le professeur McGonagall posa la première question et Mary retient un sourire d’impatiente. Il allait apprendre le sortilège de l’Inanimatus Apparitus. Elle aurait bien voulu répondre, mais Delilah l’avait devancée. Mary haussa discrètement les épaules en gardant le sourire. Vivement que la suite du cours commence. La sorcière adorait apprendre toutes ces nouvelles choses sur la magie et la métémorphose était l'un de ces cours préférés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 0:01

Les cours de métamorphose dès le matin, ce n'était pas sorcier. Vraiment. Alexandre n'était levé que depuis à peine une demi-heure. Ce fut en traînant des pieds qu'il se dirigeait vers la salle de métamorphose. Quand il arriva, quelques élèves étaient déjà installés. Comme à son habitude, le Serpentard se dirigea vers le dernier rang et vint s'asseoir à côté d'Astrid comme à son habitude. Entre sorciers nuls en méta ils se comprenaient. Il posa son sac en bandoulière sur la table avant de s'asseoir sur la chaise et de s'affaler sur ses affaires pour se faire un oreiller peu confortable. Juste le temps que les élèves arrivent et que le cours commence. Ce laps de temps fut trop court pour Alexandre qui dû rapidement se redresser alors que Mrs. McGonagall prenait la parole. Comme à chaque début d'année, elle fit son speech sur à quel point la métamorphose était difficile et blablabla. Alexandre le connaissait par coeur maintenant. Avait-elle au moins le droit de virer définitivement un élève de son cours s'il n'avait pas encore passer ses BUSEs ? Le Serpentard était sûr d'une chose, la professeure ne voudrait plus de lui l'année prochaine quand il allait avoir passé ses examens.
Sans plus attendre, elle entama son cours. Dès qu'il entendit le terme de "Inanimatus Apparitus", Alexandre sut qu'il n'allait pas réussir à avoir la moyenne cette année, au moins pour la théorie. Une poufsouffle répondit à la question posée. Les cours de métamorphose allaient être longs, cette année. Il jeta un coup d'oeil à sa voisine de table.

Dragées:
 


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Ven 17 Mar - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 0:28

C'était une belle année qui commençait ! Débarrassé des BUSEs, Gabin avait le sentiment d'être libéré pour quelques mois. Mais il ne devait pas se relâcher ! Les ASPICs allaient arriver très bientôt. Son premier cours de la journée était celui de métamorphose. Cette matière faisait partie de celles que le poufsouffle avait décidé de continuer à en suivre les cours. Il se débrouillait pas mal en cet art difficile. Ce fut en compagnie de Delilah avec qui il discutait vivement qu'il se rendit à la salle où avait lieu le cours. Quand il entra dans la salle, le jeune homme adressa un sourire chaleureux à Mrs. McGonagall en la saluant calmement et poliment: « Bonjours Madame. » avant de prendre place juste devant Moran, en lui disant également bonjour d'une façon beaucoup moins impersonnelle qu'à sa professeure. En attendant que le cours commence, il sortit tout ce dont il avait besoin pour prendre des notes. Gabin était un élève sérieux !
La professeure, comme chaque année, leur mit en garde quant au comportement qu'il fallait adopter pendant ses cours. Puis elle fit apparaître un tableau devant les élèves et les mots "Inanimatus Apparitus" apparurent sur le tableau. Pour introduire son cours, elle demanda aux élèves d'expliquer ces mots. Cela parlait au poufsouffle, il avait lu des choses à propos de ce sortilège en feuilletant son manuel. Il voulut lever la main pour répondre mais Delilah fut plus rapide. Dommage, cela sera pour une prochaine fois.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 473
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by wolfgang
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 8:53

Si certains cours n’avaient absolument pas manqués à Marlene pendant les vacances - potions et astronomie, ça consistait en quoi déjà ? - il y avait d’autres manuels comme ceux de métamorphose auxquels elle n’avait pas laissé le luxe de prendre la poussière et elle était heureuse d’agiter de nouveau le bout de sa baguette. Elle avait d’ailleurs passé tout le petit-déjeuner ce matin à métamorphoser les aliments qu’elle trouvait en d’autres choses si bien que la quatrième roue du carrosse des maraudeurs qui arrivait après la bataille avait été forcée d’aller se sustenter à la table d'à côté « Du porridge ? Y’a plus de porridge ? » « Non, mais si tu veux jouer au bridge par contre … » qu’elle lui avait répondu en lui lançant un un jeu de cartes.

Elle adressa un signe de tête respectueux doublé d’un large sourire au Professeur McGonagall en franchissant la porte de son premier cours. Elle était de loin avec le Professeur Brulopôt l'enseignant que Marlene préférait au château. Avec ses idéaux féministes, elle fantasmait en effet énormément sur la vie de l’illustre Minerva et coulait toujours vers elle des regards brillants d’admiration. Leur professeur était juste et exigeante et, chez quelqu’un qui s’impose à soi de si beaux principes avant de les imposer à sa classe, ça force quand même vachement l’admiration, non ? Marlene rejoignit sans surprise le premier rang et s’assit à côté de sa meilleure amie Hazel qu’elle savait être une vraie crac en la matière. Parfait, elle pourrait toujours compter sur son aide en cas de difficultés ! Elle lui lança un clin d’œil tandis que déjà, le cours débutait, et qu’une première question trouvait une réponse. Inamitus quoi ? Ah oui … Inamitus Apparitus, ça lui disait en effet vaguement quelque chose ! Elle leva immédiatement la main pour poser une question alors qu'elle déboutonnait encore sa veste de son autre main. « Ce sortilège a l'air supra méga cool ! Est-ce qu'on peut faire apparaître ce qu'on veut Professeure ? Par exemple de l'argent ? Ou encore mieux de l'eau et de la nourriture ? ». Et hop ! Résolvons la faim dans le monde !

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 265
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley | Eledhwen
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 9:20

C’était la rentrée et Peter avait énormément de mal à retrouver un rythme scolaire lui qui avait profité des vacances estivales pour traîner sous les draps jusqu’à ce que le soleil atteigne son zénith. Même ses meilleurs copains n’avaient pas réussi à le faire quitter son plumard ce matin-là malgré leurs nombreux efforts. Il ne se réveilla brusquement que lorsque le dortoir se trouva silencieux et vide. Par Merlin, où étaient-ils tous passés et quelle heure était-il ? Être le dernier d’une colocation qui compte des centaines de chapeaux pointus, c’est généralement plutôt compliqué et il se confronta ce matin-là à tous les soucis logistiques qu’on peut imaginer : plus d’eau chaude et plus de porridge ou, en d’autres termes, quelle poisse ! « Fouace ? T'as dit que tu voulais de la fouace ? » « Euh y'en a ? »  « Je l'ai transformé en rosace ! ». Vorace lui avait-elle dit en riant tandis que lui en avait une bonne de rime en asse à lui adresser également. Il n'en fit pourtant rien. Avec toute cette histoire, il ne trouvait plus ses copains en plus …

Il arriva au cours de métamorphose comme une vraie âme en peine et salua mollement la directrice de leur maison d’un signe de tête. Il s’arrêta un instant devant les rangs pour chercher James, Remus et Sirius du regard et quiconque d’attentif aurait pu lire la panique traversant succinctement ses yeux qu’il avait d’aussi humides que ses cheveux. Il avait en effet les cheveux encore mouillés et reniflait et puis surtout, le trou qu’il avait dans l’estomac n’allait pas en se résorbant. Il se sentait soudainement seul et exposé et se réfugia donc au deuxième rang à la première table qu’il trouva vide en commençant à rougir, et encore, il n'avait pas remarqué Mary MacDonald pour le moment ! Son regard était dardé sur la porte, il n’avait pas même écouté l’intitulé du cours et attendait juste de voir ses copains franchir le seuil de la porte. Seul le mot nourriture parvint à traverser le nuage de malchance qui l’entourait ce matin-là et il se redressa finalement sur sa chaise comme si une pluie de muffins pouvait à tout moment leur tomber sur la tête. Ils allaient faire apparaître de la nourriture, c’était bien ça ?

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 430
| AVATARS / CRÉDITS : TEST: Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 14:33

Lysandre et la métamorphose c'était une grande histoire d'amour et ce des son plus jeune âge.  Aussi c'était avec entrain qu'il avait quitté la grande salle ce matin, devançant même ses amis de plusieurs minutes.
Il salua son professeur et d'installa à une place juste derrière Marlène sachant quand même que ses amis n'apprécierait pas de se retrouver tout devant.
Une fois confortablement installé, il salua d'un signe de la main Lily et Mary et fit un signe de tête à Peter assis non loin et qui attendait lui aussi ses amis. Heureusement que les quatre jeunes garçons étaient attentifs en cours parce que Lysandre ne supporterait pas qu'on perturbe le cours de Métamorphose.
Lorsque le tableau apparut dans la salle, le gryffondor sourit. Le sortilège inanimatus Apparitus était un des basique mais pour autant pas nécessairement l'un des plus facile à réaliser. Limite, Le sortilège de dispartion était nettement plus simple. Delilah prit la parole et énonça l'évidance du sortilège. Puisque personne n'ajouta rien, Lysandre prit la parole apaèrs ay avoir été autorisé par le professeur.
-Inanimatus, vient du latin, on pourrait le traduire par inanimé et qui fait référence à un objet. Il n'y as d'ailleurs pas de mots précis pour décrire un objet qui soit plus vraie que "inanimatus", inanimé. Apparitus, bien évidement fait référence à "apparaitre" même si la traduction est plus évidente en français qu'en anglais."
Lysandre n'avait pu s'empêcher de faire une petite allusion à sa langue maternelle. C'était une vérité que de dire que le latin était quasiment semblable au français mais n'avait rein à voir avec l'anglais ce qui avait compliqué la vie du jeune homme quand il avait du apprendre à parler anglais. Aujourd'hui si il était parfaitement bilingue il lui restait toujours ce léger accent notamment avec les R.

Il profita de sa lancé pour répondre à sa collègue de maison. "Donc oui Marlène, On peut faire apparaitre de la nourriture ou des galions mais en réalité, ils existent déjà quelques parts ailleurs. En faites en le faisant apparaitre, tu ne fait que l'emprunter de quelque part ailleurs, ni plus ni moins. Enfin je crois." Lysandre était quasiment sur de ce qu'il avançait mais il n'avait pas la métamorphose infuse non plus.

point de compétence:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un boa constrictor
| PATRONUS : une souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 14:47

La méta .. c'était d'un barbant. Proserpine préférait de loin la botanique et les potions. C'était beaucoup plus précis. Et surtout cela ressemblait davantage à des disciplines moldus. Pas besoin de baguette pour cela. Et d'ailleurs que ferait un sorcier sans sa baguette, il se sentirait bien dépourvu alors autant savoir se servir de ses ressources personnelles qui ne nécessitent pas cet outil... La pousfouffle pénétra dans la salle sans grande conviction et vint se poster dans le rang derrière Marlène en chuchotant un "salut les filles" à son adresse et à celle d'Hazel. Elle écouta le début du cours avec une attention limitée et fut surprise de voir Marlène participer. Certains élèves répondirent à la question du Professeur McGonagall avec plus ou moins d'éloquence, pendant qu'elle griffonnait des fleurs dans le coin de son parchemin. Lorsque Lysandre continua en répondant à Marlène, Proserpine leva les yeux au ciel d'exaspération... Pourquoi certains passaient-ils leur temps à étaler leur savoir comme de la confiture ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 375
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | shadows.
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 17:22

Astrid et la méta c'était toute une histoire. Pas une histoire d'amour, hélas. Elle ne comprenait pas grand chose, sans doute était-ce trop concret pour son esprit qui avait tendance à divaguer... Enfin bon, elle entra dans la salle de classe alors que certains étaient déjà installés. Elle salua la professeure d'un mouvement de tête et se mit tout au fond à gauche de la salle. Ce n'était pas du tout une tentative pour la fuir, pas du tout.
Le cours commença et elle écouta à moitié les avertissements de sa directrice de maison. Si certains étaient assez stupides pour défier l'autorité de Minerva McGonagall, tant pis pour eux !
Le sujet du cours n'inspirait pas Astrid à l'opposé de certains que cela semblait éblouir... Oui, enfin bon, la DFCM c'était mieux ! La jeune duelliste ne reviendrait jamais là-dessus ! Delilah répondit et Astrid réalisa qu'elle ne l'avait même pas vu en entrant... Qu'elle cruche, elle aurait mieux fait de s'asseoir à côté d'elle !

La jolie brune posa son menton sur sa pain, l'air plus dépité que jamais en écoutant seulement vaguement les réponses de ses autres camarades...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Hayden Christensen | by me
| SANG : Pur comme Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Doxy
| PATRONUS : Un Berger Suisse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 13 Mar - 18:54

Premier cours de métamorphose de l'année. Ça promettait. J'adorais cette matière, mais ce n'était pas non plus mon point fort, contrairement à la DCFM ou aux Sortilèges. Néanmoins, je trouvais les cours du professeur McGo très intéressants et dignes d'intérêt. Elle avait une très bonne pédagogie et était très exigeante envers les élèves même si, selon Moran, elle n'aimait pas ce dernier soit disant parce qu'il était à Serpentard. J'y croyais moyen. Cette prof n'était pas le genre à faire du favoritisme... Si ? Quoiqu'il en soit, il était l'heure.
Je n'étais pas très motivé pour y aller. Cela faisait à peine deux mois que mes parents étaient décédés, et je ne m'en remettais toujours pas. Comment prendre goût à la vie dès lors que tes piliers disparaissaient ? Cette année allait être longue, très longue...
J'arrivai rapidement devant la salle et entrai en compagnie des autres élèves. Je repérai Moran et alla m'installer à côté de lui. Je savais ô combien il aimait cette matière et cela se voyait à sa mine réjouie. « Bonjour Professeur », lançai-je d'un ton maussade. Cependant, je n'eus pas le temps d'échanger quelques mots avec mon ami que le cours commença.

Inanimatus Apparitus

Je connaissais ce sortilège depuis ma cinquième année, mais cela était l'occasion de faire des révisions. McGo demanda à la classe quels étaient les effets de ce sortilège et ce fut sans réelle surprise que je vis Lilah lever la main avec le même enthousiasme que d'habitude. Je jetai un regard en coin à Moran, l'air de dire « Je savais que tu connaissais la réponse ! »

Puis je me concentrai de nouveau sur le cours. Mes parents auraient voulu que j'écoute un peu mieux, cette année.

Compétences a écrit:
4/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Revenir en haut Aller en bas

[Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-