C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

[Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 237
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by me).
| SANG : Mêlé, anciennes origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 3 Avr - 17:18

Après les explications très simples du Professeur McGonagall, c'est un petit sablier doré contenant du sable blanc et fin qui apparaît devant le Serdaigle qui s'en empare aussitôt. C'est un modèle de sablier qu'il connaît bien, combien de temps dure le transfert du sable ? Pour le savoir, il le retourne et compte les secondes dans sa tête jusqu'à ce que le niveau du dessus se soit déversé entièrement dans celui du dessous. Trente secondes. Saul sait à peu près combien de grains contient le sablier pour en avoir étudié plusieurs du même genre cet été (il s'était amusé à les démonter, à les inspecter durant son temps libre, quel passe-temps).
Alors il se concentre, pèse le petit objet entre ses mains, le scrute, repérant la moindre trace de moulage, la moindre dorure qui s'écaille. Bien sûr, il n'entend même pas la pétarade qui sort de la baguette de Pettigrow, ignore tout de la gifle donnée par Avery et est totalement passé à côté du départ de Prewett. Lorsqu'il est concentré, plus rien ne compte autour.
Enfin quand il se sent prêt, il brandit sa baguette en direction du sablier et lance le sortilège.

3, 4 : Une réplique exacte apparaît sur la table !
1, 6 : Un double du sablier se matérialise devant le Serdaigle sauf qu'il n'est plus doré mais argenté et qu'il manque une centaine de grains. Bon ce dernier détail est difficile à percevoir à moins d'avoir l'oeil.
5, 2 : Rien ne se passe, qu'est-ce qui a cloché ?

______________________________

Saul A. Funestar | Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent. (J. K.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 3 Avr - 17:18

Le membre 'Saul Funestar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 683
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Lun 3 Avr - 18:58

McGonagall semble bien surprise de ma réussite, elle ne peut d'ailleurs pas se retenir de me faire la remarque sur mes « éblouissants progrès ». Ça, c'est sûr que c'est du progrès ! Je dois avouer que je ne suis pas peu fier. C'est alors que j'entends du mouvement au devant de la salle et je vois Fabian se lever, de sa chaise, en larme. Instinctivement, je me lève de ma chaise pour aller le rejoindre. Alors que je m'apprête à partir, je sens Astrid me retenir. Et le regard de la professeur me dissuade complètement de faire un pas de plus. A contre-coeur, je me rassois en marmonnant un petit: « Vieille bique. » et en croisant les bras. Je m'en bats les cognards qu'elle m'ait entendu ou pas.
Ça me tue de devoir rester le cul posé sur la chaise alors que mon Big Bro pleure de l'autre côté de la porte. J'ai la rage. Et ce qui me la fout encore plus, c'est de voir Moran quitter la salle en dépit du regard de McGonagall, et parce que personne ne le retient. Astrid sait ce que je risque si je désobéis au regard de la vieille, et ça la ferait chier de perdre son adversaire en duel en entraînement. C'est uniquement pour ça qu'elle m'a retenu.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 666
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mar 4 Avr - 14:38

Moran était affreusement déçu de ne pas avoir réussi son sortilège. Enfin, de l’avoir réussi partiellement. Mais alors qu’il se tournait vers Fabian pour voir s’il s’en était sorti, il vit qu’il lui jetait un regard paniqué. Le jeune homme n’eut malheureusement pas le temps de réagir que le Gryffondor avait détalé, le regard plein de larmes. Cette vision brisa le cœur du préfet qui ne pouvait décemment pas laisser son pote s’échapper comme ça. Alors que sa professeure essayait de ramener le calme, Moran se leva pour attirer l’attention de sa prof : « Professeur est-ce que je peux accompagner Fabian ? Essayer de le ramener, en tant que préfet je suis le mieux placé, je pense » demanda-t-il d’une voix polie. Si cela n’avait pas été Minerva McGonagall, nul doute qu’il serait sorti sans demander la permission. Mais il tenait aux mots qu’elle lui signait pour qu’il accède à des ouvrages poussés en métamorphose. Ce n'était pas le moment de la provoquer.
Le jeune homme jeta un coup d’œil à Rozen qui se rassit, grâce à la présence d’esprit d’Astrid. L’idiot serait sorti sans même demandé la permission. Moran était préfet mais Fabian était son ami. Il vivait trop de moments durs pour qu’on le laisse tout seul. Et il était persuadé que sa professeure allait le comprendre. Il comptait bien le ramener, parce qu’il fallait qu’il réussisse son sortilège, quand même. Enfin, qu’ils réussissent tous les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 679
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Thida ♥
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mar 4 Avr - 16:28

Loi de Gamp... Luzia prenait sagement des notes sur son parchemin qui faisait parfois crisser sa plume quand elle écrivait.
Si je comprends bien, chuchota-t-elle à l'adresse de Moran, on va devoir faire apparaître un objet ?

Elle n'eut pas un regard pour Fabian, ne sachant pas comment le considérer depuis la fameuse nuit où elle l'avait surpris en train de braver le couvre-feu.
Puis, avant que son camarade n'eût le temps de répondre, un livre apparut devant elle avec un léger "plop". Suivant les conseils de l'enseignante, Luzia observa l'ouvrage puis, quand elle se sentit prête, elle saisit sa baguette.
Inanimatus apparitus, fit-elle, un peu mal-assurée.

Compétences : 2+1/6

Impair : Raté.
2, 4 : Le livre apparaît, il lui manque seulement la couverture !
6 : Parfait !

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mar 4 Avr - 16:28

Le membre 'Luzia Ozores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 679
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Thida ♥
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mer 5 Avr - 18:18

Ce n'était pas une surprise. La métamorphose était une matière difficile et Luzia savait ses compétences limitées. Mais l'enseignante leur avait accordé trois essais et la Poufsouffle ne comptait pas baisser de sitôt les bras. À ses côtés, Moran ne menait pas large, ce qui la rassurait et la démoralisait en même temps. Si Moran, qui était si avancé en métamorphose au point de devenir un animagus, ne réussissait pas l'exercice, comment pouvait-elle y parvenir.
Soupirant, Luzia recommença.

Impair : Raté.
2, 4 : Le livre apparaît, il lui manque seulement la couverture !
6 : Parfait !

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mer 5 Avr - 18:18

Le membre 'Luzia Ozores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 237
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by me).
| SANG : Mêlé, anciennes origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mer 5 Avr - 19:17

Imperturbable quant à tout ce qui se passe autour de lui, Saul reste concentré sur son sablier qu'il n'a pas réussi à reproduire à l'identique, malgré toute la bonne volonté qu'il a su y mettre. Il s'interroge un moment sur le pourquoi du comment justifier cet échec partiel puis inspire profondément avant de retenter le sortilège. Il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas, cette fois ci. Le sablier, ses formes, ses couleurs, ses dimensions, il a tout d'ancré dans sa tête.

3, 6 : Une réplique exacte apparaît sur la table !
1, 2 : Un double du sablier se matérialise devant le Serdaigle sauf qu'il est plus petit, plus large et il n'est plus brillant mais mat (le détail incroyable hein ?)
4, 5 : Rien ne se passe, qu'est-ce qui ne va pas cette fois-ci ?

______________________________

Saul A. Funestar | Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent. (J. K.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Mer 5 Avr - 19:17

Le membre 'Saul Funestar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley | Eledhwen
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Jeu 6 Avr - 12:10

Peter avait toujours été effrayé par Thomas Avery et, plus largement, par tous les élèves qui constituaient sa bande. Ca lui était déjà arrivé de se trouver face à certains d’entre eux sans le reste de ses amis et il n’en conservait aucun souvenir plaisant. Aussi il était tout paniqué et balbutiant tandis qu’il essayait de réparer son tort en lui tendant un mouchoir d’une main tremblante, mais tout ce qu’il reçut, ce fut une claque sonore et humiliante. « Oh ! » lâcha-t-il sous la surprise en portant une main sur sa joue et en levant un œil hagard vers le Professeure McGonagall dont il espérait qu'elle n’ait rien manqué de la scène.

Mais son attention semblait être retenue par le brusque départ de Fabian qui avait sans doute dû partir aux toilettes sans lui demander son autorisation, Peter l’avait fâchée comme ça une fois en première année et prenait maintenant chaque fois ses précautions avant de rejoindre ses classes. Il jeta un regard un peu envieux au crayon que venait de faire apparaître son ami avec une simplicité enfantine. Et il refit un essai en déposant le bout de sa langue sur sa lèvre supérieure, signe chez lui d’une intense concentration.

1 : A sa grande surprise, il parvient à faire apparaître une exacte réplique du mouchoir brodé.

2 : Un mouchoir apparaît finalement au bout de sa baguette mais quand Peter le pince du bout des doigts, les fils se dérobent sous ses doigts … oups c'est pas très bien cousu tout ça.

3, 4, 5, 6 : Rien ne se produit mais pas de pétarade cette fois-ci, hé, il progresse !


Dernière édition par Peter Pettigrow le Jeu 6 Avr - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Jeu 6 Avr - 12:10

Le membre 'Peter Pettigrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 150
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Jeu 6 Avr - 13:03

Le cours qui se passait alors très bien jusque là fut perturber par Fabian, qui était assis près de lui qui se levait, les yeux remplis de larme. « Fab' ? » avait appelé Gabin sans obtenir de réponse. Le Gryffondor s'excusa avant de sortir de la pièce, créant du remous dans la salle de classe. Le poufsouffle fronça les sourcils et quand son meilleur ami se leva, dans l'optique de rejoindre leur ami, il essaya de le retenir: « Moran ! ». Le concerné demanda à la professeure s'il pouvait rejoindre Fabian en tant que préfet avant de quitter la salle de classe. Gabin souffla en s'appuyant sur le dossier de sa chaise.
Il comprenait parfaitement la démarche de Moran. On pouvait difficilement laisser un ami pleurer. Si le Serpentard n'était pas allé le rejoindre, le jaune et noir l'aurait fait. Il était triste pour son ami Gryffondor.
Il reposa son regard vers son chapeau irlandais. Il pouvait au moins essayer d'en faire une réplique fidèle. Fabian n'était peut-être plus dans la salle, mais le cours continuait. Cette fois, il allait réussir. Gabin inspira un grand coup. « Inanimatus Apparitus ! »

(Compétence: 4/6 ---> 5/6)
4 - 6: Sort parfaitement réussi ! Les lèvres de Gabin se retroussèrent en un sourire.
1 - 2 - 3: Encore une fois, ce ne fut qu'une partielle réussite. Voilà que le chapeau avait prit la forme d'un triangle !
5: Rien ne se passa. Le sort était complètement raté. L'enthousiasme de Gabin en prit un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4323
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Jeu 6 Avr - 13:03

Le membre 'Gabin A. Ollivander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 32
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poudlard dévorée par les flammes
| PATRONUS : Un chat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus Ven 7 Avr - 16:04

Rien n'échappait à Minerva aux yeux de chat, elle voyait tout. Vous pensiez, petit étudiant naïf que vous êtes, qu'elle ne vous avait pas aperçu ramasser discrètement votre baguette, chuchotter à votre voisin votre agacement entre deux échecs, hausser les yeux au ciel après l'une de ses réflexions ? Ce n'est que parce qu'une remarque n'était pas au sommet de ses priorités pour un bon déroulement du cours. Aussi, vous imaginez bien que la claque ostensible qu'Avery donna à Pettigrow suite à l'explosion que ce dernier avait provoqué ne lui avait pas échappé. Tout comme les menaces intolérables du Serpentard. Lorsque Powell se leva pour demander l'autorisation de la professeure à sortir à la suite de Prewett, Minerva se contenta de répondre, d'un ton sec :

« Allez-y, Mr Powell. Mais ne tardez pas, nous ne sommes pas sur la voie 9 ¾ de King's Cross. »

Une fois le préfêt sorti rejoindre son ami. le Professeur McGonagall afficha une expression des plus sévères alors qu'elle fixait Avery de Serpentard :

« Mr Avery ! » lança-t-elle, « Où vous croyez-vous ? Voilà une attitude intolérable ! Je retire immédiatement 15 points à votre maison et vous avertis que si je dois encore vous rappeler à l'ordre ne fut-ce qu'une fois cette année, ça sera pour signer votre exclusion de mon cours, quelles qu'en soient les conséquences pour votre avenir ! »

Minerva était femme de parole, elle s'y tiendrait. Son ton s'était fait suffisamment ferme pour refroidir le plus turbulent des Lutins de Cornouailles. De petits hausses dans les aigus avaient traduit son profond agacement. Elle regrettait tant d'avoir à faire preuve de sévérité...

« Aussi, Mr Avery, vous irez en retenue. En espérant que cela vous aidera à en retenir la leçon. »

Le professeur de Métamorphose laissa une seconde où son regard félin fixa le Serpentard afin de s'assurer que le message soit bien passé, avant de tourner le regard vers Saul Funestar qui venait de réussir à merveille la duplication d'un sablier.

« Bravo, Mr Funestar, voilà un excellent travail. »

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Revenir en haut Aller en bas

[Septembre 1974] L'Inanimatus Apparitus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-