C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Jeu 6 Avr - 15:40

Le serpentard haussa les épaules lorsqu'elle lui conseilla de se faire de vrais amis à l'école. Qu'est-ce qu'elle pouvait être lourde parfois ? Joseph pensait avoir répondu de façon à séduire la belle Marlène, mais il s'embourbait surtout promptement dans son mensonge. Il ne se débarrasserait pas de ses questions ou de ses lubies d'adolescente investie dans les causes perdues. Non. La gryffondor était aussi déterminée à le changer ou à le contredire autant qu'il l'était à vouloir la peloter. A cette allure là, il ne ferait probablement pas grand chose avec elle. Mais peut-être était-ce justement cela qui lui plaisait, le fait qu'elle lui résiste avec autant d'application. La blondinette s'écarta de nouveau lorsque les escaliers s'immobilisèrent pour remonter les escaliers. De son perchoir, Marlène lui répondit et il se contenta de lui répondre amusé :

- Vraiment dommage oui ..

La suite de son discours lui fit écarquiller les yeux. Alors là il ne l'avait pas vu venir. Et voilà qu'elle lui proposait de s'inscrire au bureau des sang pur soumis...Avec Alexandre... Son petit sourire de peste illumina son visage comme il l'avait rarement vu et cela lui plu un peu :

- Dis moi … Tu cherches vraiment à me pousser dans mes retranchements …

Il remonta les escaliers de deux marches de façon à reprendre le dessus sur elle et la dominer de toute sa taille. Il lui prit tout à fait machinalement les mains en leur caressant leur dos et continua :

- Déjà je ne suis pas soumis ….

Oui bon un peu par ses hormones face à Marlène et in extenso aux filles en général, et puis il aurait pu ajouter que deuzio, il n'était même pas sang pur. Mais ça c'était indubitablement impossible.

- Et puis je n'ai pas envie de me faire d'autres amis, la vérité c'est que je préfère être seul. Et puis avec Alexandre le courant ne passe plus depuis ce … soir .. Entre potes.. on ne se pique pas une cavalière ….

Il jaugea sa réaction pour voir l'effet que sa réponse lui faisait et se pencha encore afin de l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 480
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by wolfgang
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Jeu 6 Avr - 18:31

Marlene avait beaucoup de mal à conserver son sérieux et à retenir l’hilarité qu’elle avait au bord des lèvres devant l’air circonspect que Joseph affichait à l’idée de rejoindre son bureau des sang pur soumis. Elle finit par céder et plaqua ses mains sur sa bouche pour ne pas pouffer ce qui lui valut de naturellement partir dans un rire nasal. Il ne lui semblait pas qu’elle cherchait à le repousser dans ses retranchements, il lui semblait qu’elle y arrivait parfaitement. Elle interrompit sa course quand il se plaça en obstacle sur son chemin et leva les yeux au ciel avant de les diriger vers lui situé deux marches au-dessus d’elle. Tiens, tiens, souhaitait-il relever le challenge ? Elle le laissa lui toucher les mains avec une certaine anxiété car elle n’avait aucune idée de ce qu’il avait en tête cette fois-ci, il s’éloignait si facilement de la voie de la sincérité pour céder à l’envie ou à la colère.

Quand il se pencha vers elle pour l’embrasser de nouveau, elle défit finalement l’une de ses mains de la sienne pour déposer un doigt sur ses lèvres. Elle ne savait pas vraiment ce à quoi elle jouait et était bien plus effrayée qu’elle ne voulait bien le montrer par ce qui se dessinait entre eux. « C’est moi qui ai invité Alexandre, il n’a rien à se reprocher … et toi non plus … » lui avoua-t-elle gentiment car elle ne souhaitait pas créer la discorde entre deux amis aussi solitaires et individualistes puissent-ils être. Sa vision absolutiste de l’amitié la poussait à penser que aucun cavalier et aucune cavalière ne valait le coup de se battre avec ses amis. Mais quelque chose lui disait que Joseph ne s’intéressait pas énormément à son aîné en cet instant, elle-même ne pensait que peu à son cavalier dont elle portait pourtant toujours la veste. Gardant son doigt toujours plaqué sur ses lèvres mais sans cette fois reculer ni s’échapper elle ajouta avec un sourire amusé. « Tu ne t’inscrirais donc pas Joseph, même pas pour me voir toutes les semaines ?  » demanda-t-elle en laissant penser dans son ton que sa demande était bien plus indécente que ce qu’elle était vraiment. C’est que son club des sang pur soumis ne se remplissait pas vraiment, peut-être que si Joseph l’avait rejoint, il aurait attiré un peu plus de monde, il était plus populaire qu’Alexandre au sein de sa maison, non ? « J’aimerais bien qu’on fasse connaissance mais je n’ai pas beaucoup de temps en dehors de mes clubs … » se justifia-t-elle encore avec un certain fond de sincérité car plus la soirée évoluait et plus elle était tentée de le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Dim 16 Avr - 12:00




De nouveau Marlène le repoussait en mettant son doigt entre leur deux bouches. Il fallait avouer que c'était bien plus élégant que la première fois ou elle avait tourné la tête, néanmoins il n'arrivait toujours pas à ses fins. Il fut assez étonné d'apprendre que c'était elle qui avait invité Alex et avec ses mots c'était comme si elle prenait en quelque sorte sa défense. Il ne s'en offusqua pas. En réalité on aurait plutôt dit qu'elle cherchait à ne pas attiser la flamme entre les deux garçons et c'était tout à son honneur. A moins qu'elle ne le repousse parce qu'elle sortait désormais avec Rozen et qu'elle ne voulait pas éveiller sa jalousie à lui. Peut-être était-ce Marlène qui était amoureuse d'Alexandre. D'ailleurs n'était-ce pas sa veste qu'elle portait ? Fronçant légèrement ses sourcils, il chassa bien vite cette idée et écouta la gryffondor formuler sa proposition. La voir ? Toutes les semaines ? Elle ne s'était pas échappée et voilà qu'elle lui proposait de la voir … ? et de faire connaissance ? Un sourire s'étirant sur ses lèvres, il retira délicatement son doigt de ses lèvres et s'approcha de son oreille en murmurant :
- J'ai très envie de te connaître mieux... et la perspective de te voir toutes les semaines me plaît beaucoup ….
Il termina sa phrase et sentit son corps se raidir à son contact. Son cœur battait fort et sa respiration se fit plus profonde. Son souffle contre son oreille il continua :
- On devrait peut-être renommer ton club en « l'amour avec un sang pur insoumis » et ne se réunir que tous les deux …
Il se repositionna face à elle et la dévisagea. Il laissa glisser ses doigts sur ses tâches de rousseur et rompit finalement le contact.
- Mais si tu ne veux pas c'est pas grave ….
Il se détacha d'elle et reprit son ascension vers la salle commune de la jeune blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 480
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by wolfgang
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Mar 18 Avr - 12:37

Et s’il tentait une nouvelle fois de l’embrasser ? se questionna Marlene tandis que Joseph retirait le doigt qu'elle avait placé en défense sur ses lèvres. Une partie d’elle souhaitait certes sauter le pas et se débarrasser du fardeau de sa réputation embarrassante de vierge effarouchée du château mais une autre lui répétait que ce n’était pas bien du tout. Son premier baiser, elle avait toujours rêvé qu’il soit magique et il ne suffisait pas d’embrasser un sorcier pour que cela fonctionne. Joseph était étrangement plus sympathique que d’habitude ce soir, mais elle se méfiait encore de lui.

Ses lèvres trouvèrent finalement le chemin de son oreille et ce qu’il lui dit la fit bien plus rougir qu’un baiser. Elle avait voulu le pousser dans ses retranchements - et un peu également se moquer de lui - en l’invitant à rejoindre son club … et il la piégeait à son propre jeu. Alors ils allaient vraiment faire connaissance ? Elle ne put s’empêcher de sourire malgré tout en ayant l’impression de se faire applaudir par un jury imaginaire de sorcières féministes. Mais voilà, il gâcha encore le moment en souhaitant aller trop vite, combien de fois faudrait-il qu’elle réfrène encore ses ardeurs ? Alors qu’elle s’apprêtait à le repousser, il la quitta là, et elle fut à la fois surprise et un peu vexée aussi. Ah ? « Non, si, je veux bien ! » se défendit-elle prise au dépourvu en montant les dernières marches la tête haute alors qu’elle s’apprêtait à l’envoyer sur les roses la seconde précédente. « Enfin je … je ne compte sûrement pas renommer le bureau ! » bafouilla-t-elle en riant un peu gênée. « Et sûrement pas faire de toi le membre exclusif … » ajouta-t-elle en le regardant de manière plus provocante tandis qu’elle le dépassait et retrouvait finalement ses esprits. « Mais je suis d’accord pour le reste ! J’veux dire, j’ai rien à perdre à apprendre à te connaître j’imagine ! ». Et puis ça ferait les pieds à Thomas Avery qu’un autre de ses potes rejoigne le club, bim ! Ils arrivaient bientôt au portrait de la grosse dame et, avant que leur innocent échange ne se transforme en autre chose, elle le retint par le bras et le regarda droit dans les yeux pour éclaircir une question sur laquelle il avait été bien évasif. « Alors c’est vrai qu’il n’y a rien entre Glinda et toi ? ». Ce n’était pas autant de la jalousie - il lui semblait avoir connu le sentiment quand ils s’étaient embrassés mais n’était pas certaine - qu’une envie de bien faire les choses. Elle rougit à nouveau en se rendant compte, sans qu’elle ne sache comment cela était arrivé, qu’elle avait commencé à flirter avec lui à un moment de la soirée. Elle détourna immédiatement son regard du sien et avança plus rapidement jusqu’à l’entrée de sa salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Sam 22 Avr - 23:33

Enfin elle disait oui … Tandis qu'elle montait les dernières marches, Joseph afficha un sourire triomphal. Il ne s'évanouit pas à la suite de ses conditions, même avec son petit air hautain qu'il trouvait de plus en plus excitant. D'un revers de main, il balaya les idées de renommer son petit club et d'en être son membre exclusif, pour se recentrer sur « je suis d'accord pour le reste ».
Tu as même tout à y gagner .. finit-il par commenter plein d'orgueil
Finalement juste avant d'arriver devant la grosse dame, Marlène lui saisit le bras, évoquant à nouveau sa cavalière à lui. Son regard tout à fait droit et intense vrilla à nouveau pour fuir vers la salle commune. Il la rejoint alors et lui saisit doucement la main pour lui faire face. D'une voix tout à fait rassurante il lui répondit : Bien sur qu'il n'y a rien .. il n'y a jamais rien eu et il n'y aura jamais rien non plus avec elle...
Cherchant un écho à sa parade nuptiale, Joseph se tue un instant et se mit à détailler son visage dans la pénombre. Elle était vraiment jolie ce soir, elle était vraiment jolie tout court. Bon c'était l'heure des adieux et plutôt que de se faire repousser une ultime fois avant d'aller dormir il décida de lui faire un baise main tout à fait courtois. La prude et chaste gryffondor ne pourrait pas refuser un geste aussi innocent ?
Bonne nuit Marlene … On se voit la semaine prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 480
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by wolfgang
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS Mar 25 Avr - 9:46

Que gagnerait-elle à connaître Joseph ? Voilà une question qui l’inquiétait un peu. Marlene pouvait soit continuer à le fuir comme elle le faisait depuis ces quatre dernières années soit décider de lui donner sa chance. Et si la première option était plus confortable, elle était sans doute bien hypocrite pour une jeune fille qui combattait si farouchement les préjugés. Ce qui était plus certain, c’est qu’elle ne s’amuserait pas à lui donner un quelconque espoir si une autre fille se trouvait au tableau. Maman McKinnon lui avait tôt appris qu’un garçon qui ne respecte pas une seule fille n’en respecte aucune ; et elle n’aurait certes pas plus valu que lui si elle entrait dans un pareil jeu. Elle le laissa lui prendre la main et son œil ne cilla pas pour l’observer tandis qu’il démentait une quelconque amourette entre Glinda et lui. Elle cherchait à déceler la vérité mais ne maîtrisait pas la légilimencie. Elle se dit qu’elle verrait bien ce qui se passerait entre eux dans les prochains jours …

Il maintenait son regard et elle commença instantanément à rougir et à sourire. Il était plutôt mignon et une partie d’elle était curieuse de voir où ce jeu les mènerait. Quand elle souhaita lui défausser sa main et sa présence pour disparaître derrière le tableau de la grosse dame qui observait leur échange comme avec intérêt, il la surprit en la gratifiant d’un innocent baise-main. Cela ne lui rappelait que trop ses lectures romantiques et elle finit de complètement rougir. « Bonne nuit Joseph et ... à la semaine prochaine alors ! » répondit-elle simplement avant de se retourner vers le portrait de la grosse dame qui lui adressa un clin d’œil. « Rien n'émoustille comme un baise-main, n'est-ce pas ? » déclara-t-elle avant de percer le silence du couloir d’un grand éclat de rire au champibulle. « Bagatelles ! » prononça Marlene à voix basse en la suppliant du regard soit de baisser d’un ton soit de lui ouvrir sans plus attendre. « Comment ça ? Mais si ! A ton âge, combien en ai-je reçu de baises mains, moi ? C’est  même ainsi que ma liaison enflammée avec le valeureux Darius débuta un soir d’été dans les jardins de l’Acropole … » « Bagatelles ! » répéta Marlene plus audiblement pour qu’elle lui ouvre. Mais la grosse dame poursuivit et sa soirée ne semblait certes pas terminée. Alors elle finit par croiser les bras pour écouter le récit de ses amours plus nombreux et riches que les siens. C'était finalement plutôt intéressant.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS

Revenir en haut Aller en bas

L'armure sans coeur et la lionne sans courage (bal) | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Il est sans coeur mais toujours lucide...
» Un homme sans ennemis est un homme sans valeurs
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» « Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. » - Périclès.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-