C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley | Eledhwen
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA Dim 26 Mar - 16:19

Florian Fortarôme s’était lâché sur les nouveaux parfums de sorbet qu’il développait et, comme toujours, les inépuisables papilles de Peter étaient là pour l’aider à expérimenter. Il n’y avait aucun goût qu’il ne souhaitait pas tester et il mélangeait sans crainte une boule parfum gommes de limaces à une autre parfum bièraubeurre. Si bien que ce matin-là, il se sentait tout barbouillé après la folle soirée de dégustation qu’il avait passé avec le garçon de première année. Le Professeur Chourave qui lui avait trouvé le teint aussi verdâtre que ses plantes et craignant sans doute qu’il ne finisse par vomir dans le pot du bulbe sauteur qu’il était supposé remplir de terre et non de son hypercalorique dîner de la veille l’avait congédié en lui conseillant de se rendre directement chez Madame Pomfresh. Escaladant les grandes marches les bras croisés contre les crampes qu’il avait à l’estomac, le blondinet se demandait qui avait eu la cruelle idée de décider que l’infirmerie serait installée au deuxième étage, et pourquoi pas dans la tour d’astronomie aussi ? Il avait dû marquer un arrêt salutaire pour sa robe de sorcier aux toilettes des garçons en cours de route et était occupé à s’asperger le visage de gouttes d’eau pour se rafraîchir. Il but directement à grandes gorgées à même le robinet et se sentait déjà un peu mieux.

Alors qu’il poussait la porte des toilettes, quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec la belle et digne - beaucoup plus que lui en ce jour ! - Astrid Oorlos déambulant dans les couloirs de sa démarche féline. « Salut Astrid ! » l’alpagua-t-il aussi gentiment et poliment qu’à son habitude en se redressant pour ne rien laisser paraître de son mal être passager. A Poudlard, il était bien connu que la duelliste exerçait un étrange pouvoir sur lui. Peter avait beau être fou amoureux de Mary MacDonald, il avait quand même des yeux pour voir et avait été sensible aux charmes de la fière Galloise à partir du jour où la puberté l’avait touché. « Attend, je vais t’aider à porter tes livres … » se proposa-t-il galamment en voyant qu’elle en avait jusque sous le menton et alors même qu’il n’était clairement pas au meilleur de sa forme. Alors qu’il se dirigeait déjà vers elle pour la délester de son propre poids qu’elle semblait vouloir porter en bouquins, son attention fut attirée par des bruits de pas provenant de l’autre côté du couloir, quel ne fut pas son effroi d’y trouver la belle et digne - un peu moins qu’Astrid mais pour combien de temps encore ? - Ellya Llirane. Plutôt que de se saisir des bouquins, Peter releva aussitôt les mains de chaque côté de sa tête en signe d’innocence. Il n’avait pas encore aidé Astrid à porter des bouquins et Ellya ne pourrait ainsi pas lui reprocher d’avoir fauté, vous voyez ? L’autre Galloise au tempérament tout aussi enflammé que sa patriote avait toujours trouvé complètement nul le petit jeu qui se déroulait entre Astrid et lui. Elle s’était mis en tête d’apprendre à Peter à dire non et ce n’était, jusque là, pas du tout concluant … sauf évidemment quand elle était dans les parages comme ce jour-là. Craignant que le couloir de Poudlard ne s’enflamme de la présence trop solaire des deux jeunes femmes, Peter qui avait toujours les mains en l’air, recula d’un pas vers les toilettes en commençant à bafouiller. « Euh j’ai … j’ai oublié ma baguette aux toilettes je ... je crois … ». Et les boules avec ? Il avait carrément oublié sa dignité et sa virilité en chemin !

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 375
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | shadows.
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA Dim 26 Mar - 20:27

Astrid revenait de la bibliothèque. Elle avait envie de pleurer rien qu’à l’idée de devoir monter tous ces étages pour rejoindre la tour de Gryffondor. La jeune fille n’avait pas eu la présence d’esprit d’utiliser un sortilège, elle était encore bien trop tournée vers le devoir de Défense Contre les Forces du Mal qu’elle avait rendu au Professeur Funestar l’heure précédente. Ces livres, approximativement six ou sept, elle comptait tous les lire cette semaine. Autant dire qu’elle avait du pain sur la planche ! La galloise ne comptait pas perdre de temps, elle avait deux heures à tuer avant son prochain cours et elle avait espoir de lire au moins cent cinquante page d’un premier ouvrage qui promettait d’être passionnant. Elle en avait profité pour en rendre un, une biographie d’un duelliste célèbre. La pauvre Madame Pince ne savait plus quoi lui proposer ! Elle arriva dans le couloir de l’infirmerie, zigzaguant plus qu’autre chose, lorsque la voix chaleureuse de Peter l’interpella. Y voyant là son salut, elle essaya de baragouiner une réponse correcte : « S...lut ! » lança-t-elle, sa voix à moitié barrée par la montagne de bouquin qu’elle avait. Il n’y avait personne dans le couloir et la jeune femme se demandait bien d’où sortait le garçon. De l’infirmerie ? Lui était-il arrivé malheur ? Le pauvre garçon ne méritait pas de finir sur un lit d’hôpital ! Si quelqu’un l’y avait mis, il aurait affaire à elle, parole d’Oorlos !

Lorsqu’il lui demanda s’il pouvait l’aider, Astrid en sautillait presque de joie. Elle avait mal aux bras et elle voulait bien se décharger de quelques ouvrages, assez au moins, pour voir son chemin. Alors qu’elle penchait sa tête sur le côté pour viser les bras de Peter, ce dernier les enleva brusquement et leva ses mains comme en signe d’innocence. Intriguée, Astrid fit un mouvement brusque pour comprendre ce revirement de situation et… BOUM ! En plein sur les pieds du garçon ! « Haaaaaaan par les pantoufles de Merlin, Peter je suis désolée ! » lança-t-elle en mettant une main sur sa bouche. « Mais je ne comprends pas pourquoi t’es tu déca… Ah » finit-elle en soufflant.
Ellya semblait vouloir fondre sur elle comme un faucon (hum, que dire comme un vautour) ! Sans se préoccuper du garçon, Astrid mit une main sur sa hanche, toisant d’un air hautain la rouquine qui se dirigeait vers eux. A la base, Astrid voulait vraiment essayer d’avoir une entente cordiale avec elle, aller au-delà de la mauvaise entente familiale. Après tout, il fallait bien que quelqu’un fasse bouger les choses ! Mais Llirane n’avait pas été réceptive et elle avait assez fait comprendre à la jeune duelliste qu’elle ne voulait pas d’elle. A charge de revanche donc. La jeune fille fut déconcentrée par Peter qui commençait à bafouillait. Elle appréciait vraiment ce garçon, il était si gentil ! Si gentil en comparaison de la mégère qui arrivait ! Il se sentait toujours mal à l’aise à ses côtés le pauvre, il avait du mal avec les filles. «Non non ! Reste ici Peter, ta baguette dépasse de ta poche, inutile d'aller vérifier pour rien ! »


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 180
| AVATARS / CRÉDITS : Jenna Thiam by Vintage phonic
| SANG : sang-pur bien sur !


MessageSujet: Re: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA Lun 10 Avr - 13:55

Si elle attrapait la personne qui avait oser mettre son nom sur ce maudit tableau d'affichage, elle le réduirait, en cendre, en microbe, en...le dictionnaire ne comprenait pas assez de vocabulaire pour comprendre, ce qu'elle ferait à cette personne.
Le cours de botanique était finis depuis vingt minutes et Ellya avait décidé de remonté directement dans la salle commune de Gryffondor. Remonter dans la salle commune. alors qu'elle avançait tranquillement vers sa destination, elle surpris des voix aux deuxième étage. elle identifia, rapidement la première, comme étant celle de Peter. Elle se rappela que Mrs Pomfresh l'avait envoyé à l'infirmerie. La deuxième fois, elle l'identifia assez vite aussi et il lui suffit de l'entendre pour se décider à changer de destination. Elle ignorait dans quels situation
Peter c'était encore fourré, mais à coup sur, il aurait besoin d'elle face à cette vieille goule d'Astrid.

en effet a peine arrivait-elle l'angle du dortoir qu'elle apercevait les deux Gryffondor, Peter les bras tendue, et Astrid avec une pile de livre, prêt à rejoindre les bras de Peter.
-"PETER !" elle avançait vers eux d'un pas rapide, sans paraître pour autant essoufflée, ou affaiblit par l'effort. La marche rapide, elle connaissait, il en fallait plus pour l'affaiblir.
Elle vit de loin les livres tombé sur les pieds du pauvre Peter et Astrid se retourner et la voir elle. Le regard encore plus enflammer par la présence d'Astrid, elle piqua vers eux encore plus rapidement.
µQuand elle arriva à leur hauteur l'autre galoise, finissait tout juste de dire à Peter que sa baguette était dans sa poche et qu'il n'avait pas besoin d'aller vérifier. Nan mais quelle dégonflé ! Toutefois, devant Astrid, elle s'abstint de lancer un regard noir à Peter qui lui aurait fait comprendre qu'un homme n'agissait pas ainsi.

-"Salut Peter" dit-elle le plus calmement du monde bien que la manière dont elle était arrivée démentait cette tranquillité.
Elle ignora superbement, Oorlos et s'affaira à ramassa un des livres qui était tombé sur les pieds de Peter.
Il s'agissait d'un lourd volume sur une biographie d'un dueliste. elle le saisit malgré son poids et le posa violement en appuyant bien dessus sur la petite pile de livre qui n'était pas tombé des main de Astrid, augmentant ainsi son poids. toutefois, elle ne semblait toujours pas voir la jeune fille...
-"Ca va mieux Peter ?" dit-elle sincèrement inquiète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 262
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley | Eledhwen
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA Ven 14 Avr - 12:01

Peter sentit un élancement aigüe remonter depuis son petit orteil et lui remonter toute la jambe et l’échine pour arriver jusqu’à son cerveau siège de la douleur. Il resta crispé dans sa position - haut les mains, peau de gobelin, McGo en maillot de bain ! - et retint avec force la grimace qui souhaitait se dessiner sur son visage car il avait au bord des lèvres un profond cri de douleur. Il prit une profonde inspiration sans oser remuer le petit orteil qui avait été la victime d’un coin de livre aussi épais qu’un ouvrage de Bathilda Tourdesac. « Ca va, ça va … » couina-t-il d’une voix plus aigüe que d’habitude à l’égard de la maladroite porteuse de livres. Il se rendait de toute façon chez Madame Pomfresh alors autant complètement rentabiliser le temps qu’il mettait pour y aller en présentant à l’infirmière son corps à l’agonie, non ? Voilà la dangereuse manière qu’il avait toujours de raisonner avec Astrid, et voilà pourquoi Ellya s’était proposée en cure. La brunette aurait pu le pousser du haut de la tour d’astronomie, il lui aurait encore trouvé une excuse parce que c’était elle tout simplement.

Ellya venait d’apparaître à l’angle du couloir et il avait conservé sa position défensive, il cherchait son regard pour qu’elle puisse y lire toute son innocence. Foi de Pettigrow, il n’avait touché aucun livre ! « Sal-salut Ellya ! » bafouilla-t-il plus qu’il n’articula car voilà, à mesure que la jeune fille lui prodiguait des cours pour résister à son adversaire, il déportait toute sa soumission vers elle. Et là, comme ça, planté en face d’elles deux, il ne savait vraiment plus à quelle sainte se vouer. Cela aurait été tellement plus simple si elles s’étaient entendues ! Le moment était certes idéal pour s’échapper et se cacher dans son trou mais la plus âgée des Galloises rendit utopique ce doux rêve qu’il avait entrevu. Il baissa ses yeux vers sa baguette puis finalement ses mains … « Ah oui … merci … » lâcha-t-il sans très grande conviction. Il détourna son regard d’elle quand Ellya appuya avec force sur la pile de livres qu’elle tenait car ce spectacle était pour lui presque aussi affligeant que la douleur à son son petit orteil. « Hum … oui … oui … ça va … je pensais … je pensais juste, si cela te paraît cohérent à toi évidemment, qu’on pourrait peut-être porter quelques livres - ou même un d’ailleurs, juste un ouvrage ! - pas pour Astrid hein ? Mais pour la bibliothèque ! Elle les abîme quand elle les fait tomber et j’me disais que le savoir qu’ils prodiguent, c’est un bien qui nous appartient à tous, ce serait donc une bonne action … pas pour Astrid … plutôt pour le bien commun, non ? » argumenta-t-il très maladroitement.

Son regard sautait de l’une à l’autre avec la rapidité d’un vif d’or. Il proposait ni plus ni moins qu’un terrain d’entente situé au milieu de leurs égos princiers. Cela lui évitait donc de contrarier l’une comme l’autre, ou bien cela contrarierait les deux ? Diantre, il n’y avait pas pensé et une boule se créa dans son estomac déjà malmené par son dîner hypercalorique de la veille. Son regard se lova vers la porte de l’infirmerie au bout du couloir … si près du but … Il croisait les doigts pour survire à cet échange.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 375
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | shadows.
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA Dim 16 Avr - 19:42

Franchement, il ne manquait plus que la venue de Llirane pour parfaire sa journée. Elle ne se sentait plus avec ses cheveux roux, elle ! La jeune galloise vouait une haine pour sa compatriote depuis un bon petit moment, depuis qu’elle l’avait rejeté en fait. Astrid avait voulu faire preuve d’altruisme et s’était heurté à un mur trop haut pour être franchi. La jeune fille n’était pas dans une bonne position, avec sa pile de livre dans les bras et l’autre galloise jugea judicieux de ramasser le lourd volume tombé aux pieds de Peter pour le mettre violemment tout en haut de la pile qui tangua dangereusement. Ellya fut créditée d’un regard particulièrement sombre. Qu’elle fasse attention, ces ouvrages pouvaient tomber sur n’importe qui… ou plutôt n’importe quoi. D’ailleurs, l’autre Gryffondor semblait ne pas du tout se préoccuper de la jeune fille et parlait d’une manière tellement sèche au garçon aux oreilles d’Astrid qu’elle mourrait d’envie de l’envoyer valser à l’autre bout du couloir. Cela ferait plaisir à ses parents, surtout à son père.
Les bégaiements de Peter brisaient le cœur d’Astrid. Forcément qu’il avait peur avec une telle folle en face de lui ! Le pauvre petit garçon ne pouvait qu’être inquiété avec quelqu’un comme ça en face, surtout qu’Astrid était bloquée avec une pile de livre dans les bras ! Il commença une réponse, et la jeune galloise écarquilla les yeux derrière ses ouvrages, ne comprenant pas du tout pourquoi Peter ne disait pas la simple vérité : il s’était proposé de l’aider ! Et elle avait besoin d’aide, justement ! Elle tanguait dangereusement la pauvre jeune fille, elle avait bien du mal à tenir sur ses deux jambes. A peine avait-il finit sa phrase qu’Astrid répondit, sa voix néanmoins assourdie par les livres : « Mais Peter dit la vérité ! Tu m’as proposé de m’aider avec mes bouquins et justement j’ai besoin d’ai… ».  BOUM !

Quel dommage ! Les ouvrages étaient tombés sur Ellya ! Une bonne dizaine de livres dont le merveilleux ouvrage sur Percival Dussac du Yorkshire, le duelliste préféré d’Astrid ! Le rire de la galloise résonna dans tout le couloir. Elle n’avait même pas fait exprès, mais qu’est-ce que ça faisait du bien de voir que plusieurs kilos étaient tombés sur l’autre galloise. « C’est si gentil que tu te proposes, Ellya, c’est vrai que Peter a d’autres choses à faire que de m’aider, pas vrai Peter ? » dit-elle en liant ses mains sous son menton, le regard ému.
Elle se retourna vers le Gryffondor, le nez légèrement retroussé : « Mais, je ne ramène jamais mes livres abîmés en plus. J’en prends soin, surtout des autobiographies. Oh c’est gentil de me le tendre ma chère » dit-elle en s’adressant à la rouquine pour récupérer son ouvrage sur Dussac, « tu vois, lui c’est mon duelliste préféré, et le livre n’est pas abîmé ! ». Elle tournait complètement le dos à sa comparse Gryffondor, parce qu’elle savait qu’attaquer dans le dos ne se faisait pas, et qu’Ellya ne perdra sans doute pas sa fierté à essayer. La fierté… Pire que tout, pour Llirane, Astrid avait bien finit par le comprendre. A ses dépends !


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA

Revenir en haut Aller en bas

J'ai oublié ma baguette et mes boules aux toilettes | ASTRID & ELLYA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Manoir Oublié
» Un anniversaire oublié [Privé]
» Mission de rang C : Le reliquaire oublié
» Un enfant oublié sur une aire d'autoroute...
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-