Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 450
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS Ven 23 Juin - 19:26

Bien évidemment, Sirius ne s'était pas rendu compte que Marlene, au lieu de fureter dans les étagères, le regardait. Déjà parce qu'il commençait à comprendre que, où qu'il aille, on le regardait toujours, mais aussi parce que la possibilité de mettre la main sur des cornes d'éruptifs le captivait entièrement.
Marlene alluma sa baguette et ils se mirent à quitter la réserve. Ouf - elle semblait ne plus songer aux Pitiponks et Sirius accéléra le pas, prenant soin à ce que la boîte ne heurtât rien et suivant le halo que la jeune fille projetait.

Tout d'un coup, celle-ci s'immobilisa et se tourna vers lui.
Attend Sirius, je crois qu’on a oublié quelque chose d'important …
Aaarghh, non, songea le jeune Black. Mais il eut la présence d'esprit de jouer à l'innocent :
Quoi donc, McKinnon ?
Ce n'était pas possible : elle allait les obliger à rebrousser chemin pour prendre des créatures abominables. Qu'en feraient-ils ? Si Sirius était volontaire pour conserver des cornes d'éruptifs sous son lit, il ne voulait absolument pas se coltiner les Pitiponks. Même s'il était une vraie tête brûlée, il préférait ne pas imaginer les conséquences de la présence de pitiponks dans son dortoir.

Voici ce à quoi il songeait tandis que Marlene cherchait quelque chose dans ses poches. Telle ne fut pas sa surprise quand elle sortit... un rouge à lèvres.
Euh..., hésita le Gryffondor alors que son amie faisait allusion à un pow-wow.

Mais, amusé, il se laissa tartiner le visage de rouge à lèvres. La texture, grasse et collante, l'intriguait. Il ne bougea pas, sentant le souffle de sa camarade contre son visage. Comme elle lui souriait, il fit de même, comprenant que les pitiponks étaient aux oubliettes. Marlene était vraiment délurée et Sirius se demanda si cela l'amusait ou si ça lui plaisait franchement. Il n'y avait qu'elle pour faire des sorties nocturnes un jeu aussi fou.
Allons-y, murmura Sirius en passant le seuil de la réserve. Ne faisons plus de bruit.

Mais avec une telle complice, ne rien dire était impossible. Chuchotant, Sirius Black se tourna vers elle :
Mais où trouves-tu ces idées ?

Vraiment, cette fille était fascinante !


Dernière édition par Sirius Black le Dim 2 Juil - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 862
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS Lun 26 Juin - 10:41

Maintenant qu’ils avaient retrouvé les couloirs, Marlene se sentait davantage exposée au passage d’un fantôme ou d’un préfet et était décidée à avancer plus précautionneusement. Sauf qu’elle avait Sirius Black pour complice et qu’il ne lui en fallait décidément pas plus pour oublier toutes ses meilleures résolutions. « Bah en histoire de la magie ! » lui répondit-elle comme si sa réponse était tout à fait logique. Elle interrompit trois secondes sa marche pour le toiser d’un air suspicieux et pointa sa baguette lumineuse vers lui pour étudier son visage et y déceler la vérité. « Ne me dis pas que tu fais partie de ces élèves qui dorment pendant les cours du Professeur Binns ? » demanda-t-elle comme s’il avait existé une autre catégorie que celle-ci. L’histoire de la magie fascinait tellement la jeune fille élevée façon moldue qu’elle était qu’elle ne remarquait pas que le reste de ses camarades n’écoutait que la musicalité soporifique du ton du fantôme pour piquer des sommes. Elle continua finalement à ouvrir la marche mais plutôt que d’être discrète et d’éclairer la voie, elle se mit à converser naturellement en agitant ses mains et sa baguette avec dans tous les sens comme elle ne le faisait uniquement que lorsqu’elle était passionnée par un sujet. « C’est Wilfrid Elphick qui au 12ème siècle nota l’importance de la corne des éruptifs dans leur parade amoureuse juste avant qu’il ne se fasse … tu sais … scouic … ». Le sorcier était plus célèbre encore pour avoir été le premier à se faire saigner à mort par la bête en question. « De grands sorciers originaires du Kenya et de la Tanzanie ont récemment repris ses études après avoir observé dans différentes tribus l’usage de la corne d’éruptifs comme puissant aphrodisiaque … ». Elle s’arrêta à nouveau pour regarder le maraudeur et dresser un constat qui ne manquait jamais de l’étonner. « C’est incroyable tu sais ? Il existe depuis toujours des sorciers passionnés qui se sont penchés sur tous les sujets de notre monde et qui sont arrivés à des pensées vachement plus humanistes et modernes que nous ! Et pourtant tout le monde s’en fiche aujourd’hui ! » conclut-elle en parlant un peu plus fort que nécessaire car elle s’était laissée révolter par ses propres mots comme souvent. Elle n’était pas sûre que l’adolescent tout maraudeur qu’il était soit particulièrement intéressé par sa vision un peu naïve du monde et continua à avancer. Elle se disait dans le même temps qu’elle aurait bien aimé quand même arriver à  tirer du passé la pensée de l’un de ces vieux sorciers pour que sa pensée vive et soit consacrée à travers une loi. Qu’est-ce que ça aurait été cool que la corne d’éruptif soit un ingrédient déclasser de la catégorie des biens commercialisables ...

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 450
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS Dim 2 Juil - 18:56

Marlene semblait décidée à ne pas faire de bruit mais prit quand même le soin de répondre à Sirius. Ce dernier, l'oreille aux aguets, l'écoutait, mais veillait surtout à ce qu'ils ne se fissent pas prendre à roder dans les couloirs après le couvre-feu.
Il mit donc un certain temps avant de comprendre que lui et Marlene ne parlaient pas du tout de la même chose. Il s'intéressait, lui, à l'idée du Pow-wow et se moquait en fait de l'histoire de la corne d'éruptif.

Seulement, l'intérêt de la jeune fille était contagieux, et Sirius se surprit à réagir à ce qu'elle disait.
Scouic... ? Ouch, rien que d'y penser, ça me fait mal, rigola-t-il en sortant du passage dérobé qu'ils avaient emprunté tout-à-l'heure.

Personne en vue, ils pouvaient y aller.
Et pourtant tout le monde s’en fiche aujourd’hui, continuait-elle, haussant un peu trop la voix.

Ils allaient se faire prendre ! Sirius se tourna vers elle et lui posa un doigt sur ses lèvres pour qu'elle se tût. Ils étaient debout au milieu du couloir, pour une fois silencieux, et Sirius avait rivé ses prunelles sombres dans celles, claires, de Marlene.
Moi je ne m'en fiche pas, murmura-t-il, donc inutile de parler trop fort, tu vas nous faire repérer.

S'assurant qu'elle conserverait un volume sonore bas, Black reprit son chemin, gagnant les étages, la boîte ensorcelée lévitant à quelques mètres du sol. Tournant le dos à sa camarade de Maison, il ne put s'empêcher de sourire en repensant à sa naïveté, à son enthousiasme et à sa fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 862
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS Jeu 6 Juil - 10:55

Marlene parlait avec de plus en plus d’animation et sa voix résonnait dans les escaliers dissimulés qu’ils empruntaient pour remonter à leur étage. Alors qu’elle se retournait vers Sirius pour connaître son avis sur la question, elle fut surprise de le trouver si près et de le voir poser un doigt sur ses lèvres pour prononcer la phrase la plus sexy qu’elle n’avait jamais entendu. Sirius Black ne se fichait pas du sort des éruptifs, incroyable ! Il ne manquait plus qu’il l’exhorte à la libération des elfes de maison et elle aurait pu en oublier tous ses principes de jeune fille bien éduquée.

Tandis qu’il repartait vers la salle commune, elle resta un petit moment figée à se demander très honnêtement s'ils n'avaient pas gentiment flirté par instants ce soir. Son coeur battait un peu plus rapidement que d’habitude et elle commença enfin à comprendre qu’elle avait un problème et même un très gros problème. Elle reprit la route en marmonnant des propos incompréhensibles au sujet de l’intrépide vie de  Wilfred Elphick pour se changer les idées et n’adressa plus du tout la parole à son camarade avant d’arriver devant le tableau de la grosse dame. Elle prononça le mot de passe « Versatile » et vit le portrait partir dans un grand éclat de rire. Eh bien quoi ? « Un mot de passe qui vous va bien, jeune fille ! » dit-elle simplement en libérant le passage avec un clin d’œil complice devant une Marlene rouge d’embarras. C’est que leur gardienne avait bonne mémoire et se rappelait sans nul doute du romantique au revoir de Wilkes. « Non mais il est temps qu’elle aille prendre sa retraite dans le tableau du radeau de la méduse celle-la et bon débarras ! » pesta-t-elle avec la mauvaise foi d’une jeune fille pris en faute en retrouvant le confort de leur salle ronde dans laquelle un feu ronflait encore. Elle laissa finalement retomber sa capuche noire qui lui avait assuré une discrétion peu utile - c’était un miracle qu’ils ne se soient pas fait prendre avec leur bavardages - et adressa à son complice un sourire de circonstances. « Bon bah merci hein, c’était cool … pour les éruptifs … et tout ça … - elle commença à se diriger vers les escaliers menant à son dortoir pour s'échapper et insista une dernière fois avec une voix un peu plus aiguë que d'habitude - chouette sortie entre amis quoi ! ». Il ne lui semblait pas qu’elle ait quoi que ce soit à se reprocher à l’égard de Joseph ou pire encore à l’égard de son amie Olivia mais se sentait malgré tout et étrangement obligée de se justifier. Les affres de l’adolescence, que voulez-vous !

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 450
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS Lun 10 Juil - 14:13

Jusqu'à ce qu'ils parvinrent devant le portrait de la Grosse Dame, Marlene conserva le silence. On n'entendait plus que le bruit de leurs pas qui se confondaient en écho le long des murs. Marlene donna le mot de passe au portrait qui eut un commentaire que Sirius ne saisit pas. Quoique, il devait avoir tellement de choses dans la tête de sa camarade de Maison, qu'elle ne savait plus à quel saint se vouer. La preuve, elle en avait oublié les Pitiponks ! C'est pourquoi Black se mit à ricaner tandis que Marlene marmonait que la Grosse Dame devait prendre sa retraite.
Ne prends pas la mouche pour si peu, rigola-t-il en intimant à la boîte de se poser sur une des tables.

La jeune fille se débarrassait de son costume de mission, regardant autour d'elle, comme si elle n'y croyait pas d'être revenue à bon port sans souci.
Bon bah merci hein, fit-elle un peu mal à l'aise, c’était cool… pour les éruptifs… et tout ça… Chouette sortie entre amis, quoi !

Elle avait esquissé quelques pas vers les escaliers qui menaient aux chambres des filles.
Oui, c'était drôle, répondit le Maraudeur avec chaleur, à refaire sans tarder !
Pourquoi avait-elle précisé "entre amis" ? Évidemment qu'ils étaient amis, non ? À moins que... Ça, plus son malaise...

Sirius, en grandes enjambées, réduisit la distance qui les séparait et colla une bise sur la joue de Marlene, évitant de justesse les marques de rouge à lèvres.
Bonne nuit !

Puis, reprenant la boîte, il fila dans son propre dortoir.

Citation :
Clore un sujet ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS

Revenir en haut Aller en bas

Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Back to Black with Mr Black | SUJET CLOS
» Black Hole RPG
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» Flash Back - Jack Rackham & Cloé Bellavi - Black Jack & Black Butler
» Comment peindre un marineboy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-