Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : Dove Cameron by Liloo_59
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ... Sam 1 Avr - 12:22



"Je sais tout. Sache que tu n'as plus de fille.
монстр."


Ce sont les seuls mots que tu écris sur ce parchemin que tu confies ensuite à un hibou de l'école. C'est fini. Ca fait deux semaines que tu es à l'infirmerie. Tu en sors juste et tu n'est toujours pas stable. Deux semaines à hurler, à pleurer, à te perdre dans les méandres de la douleur, du chagrin et de la colère. Tu as eu mal a en crever. Tu t'es enfermée dans cette bulle et tu ne voulais voir personne à part Rohan qui connait toute l'histoire et tu as accepté de voir Lysandre. Bon accepté pas vraiment mais il s'est glissé à l'infirmerie la nuit et tu as fini par tout lui raconter en pleurant dans tes bras. Tu ne sais pas ce qui as déclenché ça. Mais c'était comme un flash. Dans un de tes cauchemars tu as revu cette scène qui te hante depuis toutes ces années. La mort de ta mère. L'homme en noir qui vient te chercher dans le placard et dont tu n'arrivais jamais à voir le visage. Celui qui a assassiné ta maman. Tu n'as jamais su qui il était. Tu as oublié cette partie là. Tu te revois ensuite dans les bras de ton papa qui te berce en pleurant sa tendre épouse. Tu ne te souvenais pas de l'entre deux. Et maintenant tu te souviens. Durant cette nuit là, il y a deux semaines, comme un éclair jaillissant de la nuit et illuminant une pièce, tu as enfin vu le visage de cet homme en noir. De ton père. De ton propre père assassinant sa femme pour la pleurer en suivant. Le choc qui en a ressorti a poussé tes camarades de chambre à t'emmener à l'infirmerie en urgences. Ou plutôt à appeler Rohan qui t'a emmené à l'infirmerie en urgence. Tu as mis deux semaines à te relever, à encaisser le choc à coup de calmant et de potions de sommeil. Mme Pomfresh a même failli t'envoyer à Sainte Mangouste. Dumbledore est venu te parler et tu lui as raconté. Vous avez parlé un moment et tu as ensuite fait ton choix. Tu rattraperais toutes les horreurs de ton père, te battant pour la lumière et soignant ceux qu'il blessait. Et tu cesserais de faire semblant, de prétendre que tu veux épouser ton meilleur ami alors que tu en aimes un autre.

Alors ce matin-là, après avoir envoyé la lettre à ton géniteur tu descendis dans la Grande Salle dans laquelle tout le monde mangeait. Tu t'arrête devant Rohan et pose ta bague de fiançailles devant lui. C'est un geste symbolique pour tout le monde, vous le savez tous les deux. Il te la rendra plus tard, c'est celle de ta mère. - On en a fini de cette supercherie Rohan, tu lui fais clairement mais avec douceur. Il te fait un petit sourire et hoche la tête. Vous en avez longuement discuté et tu as décidé de le protéger. C'est toi qui fait le premier pas sans plus craindre de devoir faire un choix entre Lysandre et ton père puisque tu viens de renier le second. A tes yeux tu es orpheline à présent. Après avoir déposé un baiser sur le front de ton meilleur ami qui te presse la main pour t'encourager et sous les regards de tout le monde y compris des professeurs, tu te diriges vers la table des Gryffondor. La Grande Salle devint peu à peu silencieuse alors que tu te diriges vers Lysandre, debout en compagnie de ses amis. Et tout en marchant vers lui tu changes la chevalière qu'il t'a offerte de doigt, la passant de ton annulaire droit à ton annulaire gauche. Et pour bien approfondir ce que tout le monde n'aurait pas forcément compris, tu passes une main sur sa nuque et tu l'embrasse à la fois avec passion et amour. Puis tu poses ton front contre le sien en souriant doucement. - Ca te va comme officialisation ? Parce que là, je ne peux pas faire mieux, tu lui demandes en riant doucement.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 438
| AVATARS / CRÉDITS : TEST: Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ... Lun 3 Avr - 14:17

quand on te réveille brusquement, tu ne te souviens que d'éclats de couleurs vives qui reste imprégné sur ta rétine et il te faut plusieurs minutes pour prendre conscience de ton camarade qui t'a réveillé. Il t'en faut nettement moins toutefois, pour comprendre qu'un truc ne va pas. A peine a-t-il prononcer le nom de Lyleïa que tu sort en trombe du dortoir, enfilant en hâte un gilet. Pour tout le monde, ta hâte est celle d'un fiancé inquiet pour sa future femme mais pour toi c'est plus que ça ! C'est de ta soeur de coeur qu'il s'agit et cela change tout.
A peine tu a s mis les pieds dans la salle commune que tu entends les cris qui te glace le sang. Tu te précipite vers l'escalier du dortoir des filles et entre sans toquer et te dirige droit vers le baldaquin de ton amie. Tu la prends directement dans tes bras et tu lui murmure des mots à l'oreille que elle seule peut entendre. Encore une fois les autres se trompe lourdement sur ce que tu lui murmure. Tu te doute de ce qui a mis Lyleïa dans cet état, tu sais très bien qu'elle a enfin découvert l'identité du meurtrier de sa mère. Alors tu la serre plus fort et en la soulevant de son lit, tu l'emmène directement à l'infirmerie. Tu reste avec elle tout le temps qu'il faut à Mrs Pomfresh pour la calmer et tu la regarde dormir calmement. Après que Mrs Pomfresh t'ai assurer quatre ou cinq fois qu'elle ne se réveillerai pas avant plusieurs heures et t'avoir finalement menacé de chose dont tu ne l'aurais jamais cru capable, tu quittes l'infirmerie et retourne dans ton dortoir. Le lendemain, à la première heure tu es l'infirmerie, puis tu y retourne à l'heure du midi et le soir et ainsi de suite durant les deux semaines qui lui a fallut pour se remettre- si on peut se remettre un jour d'un tel choc. Elle t'a raconté ce qu'il s'est passé, ce qu'elle a vue et tu t'es sentie pris d'une violente envie de meurtre.
Durant les deux semaines qu'elle a passé à l'infirmerie, Sirlan est venu t'harceler pour avoir des nouvelles aussi souvent que possible sans éveiller les soupçons. Tudisait ce que tu pouvais à savoir juste des "Elle a manger ce midi..." sans plus. Tu sais que cette situation est difficile pour lui mais tu ne trahirai jamasi Lyleïa sans son accord. Aussi a-t-il finit par aller à la pêche aux infos par lui-même.

Aujourd'hui Lyleïa sort de l'infirmerie, elle doit être dans la salle commune et tu lui a demandé si elle voulait que tu reste avec elle mais elle t'a demandé de la laissé alors tu es descendu mangé sur la promesse qu'elle te rejoindrait rapidement. Tu sais très bien ce qu'il va se passer ce matin enfin tu connais la première partie. Ce que Lyleïa a appris vous a donné une échappée bienvenue même si tu aurais préféré qu'il en soit autrement pour ton amie.
Tu la vois entrer dans la grande salle et déposer sa bague de fiançailles devant toi. tu lui offre un petit sourire discret et hoche la tête. Les regards autour de vous se font et les murmures commencent à se faire entendre. Au yeux du monde tu viens de te faire quitter par ta fiancé mais tu n'en a cure. C'est Lyleïa qui en a eut l'idée. Ainsi ton père ne pourra rien te reprocher à toi. Même si tu n'aime pas l'idée d'être ridiculisé de la sorte, tu le fait pour vous deux et c'est beaucoup plus facile à accepter. Tu la vois quitter la table et se diriger de l'autre côté de la grande salle tandis que tout le monde la suis du regard. Tu la suis aussi et tes yeux tombe sur un rouge et or, Sirlan. Parlons en de lui...

En te réveillant ce matin tu n'a qu'une hâte aller prendre ton petit déjeuner rapidos et aller voire Lyleïa a sa sortie de l'infirmerie.
Tu as harceler Rohan Avery toute la semaine pour avoir des informations qu'il ne t'a d'ailleurs donné qu'au compte goutte.  Finalement tu a profité de ton statut de Préfet pour rejoindre l'infirmerie un soir en pleine nuit et retrouver Lyleïa qui t'a tout raconter. Tu étais tellement perturbé toi aussi que tu es resté un bout de temps en la gardant dans tes bras sans savoir quoi dire. jusqu'à présent vous aviez un point commun, vous aviez tout les deux perdu un parent. Maintenant vous en avez un deuxième, les parents que vous avez perdu sont morts assassinés chacun pour différentes raison.
Debout à l'entrée de la grande salle tu discutes avec Nate en attendant qu'une place se libère. C'est que à l'heure du petit dejeuner sa se bouscule aux cheminées. Soudain, tu aperçoit Lyleïa mais tu n'a pas entendu ce qu'elle a dit à ROhan avant de se lever, mais tu l'imagine très bien; "on se retrouve devant la salle de cours ?"
Tu la regarde, sans t'percevoir que tout le monde la regarde aussi. Tu penses qu'elle va faire comme d'habitude et passer juste à côté en te frôlant peut-eêtre et en regardant toujours Nate, tu attends avec une impatiente mal dissimiué le contact avec sa main. Mais quand elle t'attrappe par la nuque et place ses lèvres sur les tiennes tu ne comprends plus ce qu'il se passe et ton cerveau fais un raté pendant une seconde avant que tu ne te mette à lui rendre son baiser. Tu ne comprends toujours pas le pourquoi mais le comment par contre ça c'est à ta portée et tu passes tes bras autour de sa taille en continuant à l'embrasser.
"Ca te va comme officialisation ? Parce que là, je ne peux pas faire mieux"

soudain tu comprends.Toute cette histoire à amené Lyleïa a rompre tout contact avec son père bien sur et donc par la même à mettre un terme à cette mascarade entre Rohan et elle. ton coeur fais un bon dans ta poitrine malgré les circonstance que tu déplore toujours. Il te suffit de la tenir dans tes bras pour sentir comme elle a maigri comme elle tremble toujours du choc même après deux semaines. Et pourtant tu est impuissants à l'aider dans cette histoire. Tu ne peux que rester la pour lui assurer ta présence et tes bras en guise de réconfort.

-"Oh Lyleïa...Ca me va oui" tu lui réponds en souriant à pleine dents. Mais moi je peux faire mieux: Je t'aime Lyleïa" tu lui murmure pendant que tu poses tes mains de chaque côté de son visage et tu l'embrasse à ton tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : Dove Cameron by Liloo_59
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ... Lun 10 Avr - 18:23


Cette décision, elle n'a pas été facile à prendre. Mais il y avait deux choses qui te retenait de briser brusquement tes fiançailles avec Rohan. Ton meilleur ami lui même ... et ton père. Hors ce que tu a appris a tout détruit et t'as fait revoir tes priorités. Tu en as longuement discuté avec Rohan. Tu ne voulais pas le mettre en porte à faux, ni qu'il soit en suivant, la cible de son père et du tien. Quoique à ton avis, le tien se tiendra à carreau. Monstre. C'est ce que tu lui as dis en russe dans ta lettre. Monstre. C'est ce qu'il est à tes yeux aujourd'hui. Un monstre. Et pour toi il est mort. Mais ce qui n'est pas mort, ce qui flamboie comme un incendie dans l'obscurité, c'est ton amour pour Lysandre. Tu ne comprends même pas comment tu as pu ne pas le choisir en premier. Comment tu as pu le mettre de côté comme tu l'as fais. La chute est dure une fois poussée de ton perchoir. Tu as bien mal. Mais tu ne le laissera pas te briser. Bon d'accord, il t'a brisé. Mais tu es plus forte que ça. Tu vas te lever. Pas vrai ?

En attendant, tu décides d'assumer enfin qui tu es et qui tu aimes. Et dans cette danse que vous connaissez bien tous les deux, il te suit les yeux fermés. Et tu profites de son baiser en t'abandonnant dans ses bras et en te fichant complètement du regard des autres. Parce que là pour le coup tu as bien tout Poudlard élèves, profs et fantômes compris qui vous regardent. La Reine des Glaces, la Princesse des Serpentard en couple avec un des Gryffondor les plus connus et populaires de Poudlard. C'est à n'y rien comprendre. Tu poses ton front contre celui de Lysandre qui te murmure que ça lui va oui. Et qu'il t'aime. Tu fermes les yeux alors qu'il t'embrasse. Une larme roule sur ta joue. Tu essayes de retenir les suivantes. Tu ne veux pas pleurer maintenant tu t'es assez donné en spectacle. Mais il fallait que tu le fasses. Vraiment. - Je t'aime aussi, tu murmures après son baiser. Tu te laisses aller dans ses bras alors qu'il te sert fort. T'es un peu perdue. Tu ne sais pas quoi faire. Il t'entraîne vers la table des Gryffondor où ses amis ont prit place et ils t'accueillent en te laissant une place. A tes côtés, la douce Ange te sourit et te souhaite la bienvenue. Tu lui rend son sourire, plus pâle et moins ferme mais très doux. Sans aucune froideur. Et tu restes blottie dans les bras de Lysandre. C'est le seul endroit où le froid qui t'a envahit il y a deux semaines t'abandonne un peu. Le seul endroit où tu te sens aimée, en sécurité, où tu as l'impression que tout ira bien. Parce que pour le coup tu n'est pas très sûre en entendant les rumeurs en fond sonore. Tu regardes Lys en quête de sa chaleur, de son sourire. Et tu te forces à manger un peu même si tu n'as pas faim.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ...

Revenir en haut Aller en bas

Lyséïa ◘ L'avenir nous appartient ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]
» L'avenir n'appartient pas aux femmes
» Le moment présent a un avantage sur tous les autres: il nous appartient
» Ce que l'avenir nous réserve
» LA NUIT NOUS APPARTIENT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-