C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Faire des Mangemorts de nous | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | vinyles idylles
| SANG : Pur


MessageSujet: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Lun 3 Avr - 16:27

Azelma avait reçu ce matin la nouvelle la plus réjouissante du monde : dans ses mains, une lettre de son père lui annonçant qu'après avoir discuté avec ses oncles, les Avery, ces derniers avaient enfin décidé qu'il était temps. Temps de leur apprendre. Temps de les initier. Temps de leur révéler la vérité. Son père lui demandait de transmettre la nouvelle "à qui le méritait", les rejetons de grande famille, ceux dont les parents étaient déjà acquis à la cause, ceux qui étaient en mesure de se montrer dignes de cet honneur. Azelma était emplie de fierté : car c'était à elle que revenait l'honneur de lancer ces invitations, pas à Thomas. C'était après tout aux sorcières de bonne famille d'apprendre à recevoir, et visiblement son père lui faisait assez confiance pour qu'elle s'en charge. Il savait pertinemment qu'elle saurait qui inviter et qui rejeter, contrairement à son cousin Thomas, qui frayait quasiment avec n'importe qui : il suffisait de voir comment il se comportait avec ce Rozen, dont Azelma se méfiait tant. Rozen, en voilà bien un qui ne risquait pas de se voir invité dans le château ancestral des Travers, en Transylvanie !
La lettre du père Travers n'était pas bien longue, mais Azelma savait lire entre les lignes : ils allaient apprendre, ils allaient peut-être même pratiquer la magie. Ils feraient même des rencontres, lui promettait son père ! Azelma leva les yeux vers la glorieuse bannière de Serpentard, qui trônait au-dessus de la cheminée de la salle commune. Un sourire rêveur lui étira les lèvres tandis qu'elle se voyait rencontrer le grand Lord Voldemort dans son propre salon... Soudain, une voix près d'elle la tira de ses pensées délicieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Lun 3 Avr - 16:40

Il commençait à faire chaud en ce mois d'Avril et Joseph était monté dans son dortoir pour se changer avant le repas du soir. Il avait enlevé son pull et ouvert le premier bouton de sa chemise pour détacher un peu son nœud de cravate. En redescendant, il avait trouvé Azelma sur le canapé et s'était faufilé derrière elle.

- Salut Azelma .... lui chuchota-t-il dans l'oreille.

Elle tenait une lettre manuscrite. Curieux, il vint se poster à côté d'elle, tandis qu'un autre serpentard fit son apparition ...


Dernière édition par Joseph Wilkes le Dim 16 Avr - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 598
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mar 4 Avr - 10:08

« Véritaserum ! » Le mur, gardant secrète l'entrée de la salle commune des serpents, pivote et laisse entrer Thomas Avery qui s'avance de son air digne et hautain. Il est seul, pour une fois. Il se dirige vers l'une des tables d'étude et y dépose son sac de cours, puis il entreprend de desserrer un peu le noeud de sa cravate. Son regard fait le tour de la pièce et s'arrête sur Joseph et Azelma. « Qu'étiez-vous en train de faire, tous les deux ? » dit-il d'une voix sèche avant de repérer la lettre dans les mains de la sorcière. Un sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'il se dirige vers le sofa et s'empare avec rapidité de la missive, manquant de peu de la déchirer. « Tiens, tiens, tiens, très chère cousine, qu'est-ce que c'est que ça ? » et il s'éloigne du canapé sous les protestations de la jeune fille. Il ne met pas longtemps à parcourir la lettre et si un sourire trônait sur son visage au commencement de sa lecture, il s'est vite effacé pour laisser place à une mine grave. « C'est quoi, ça ? Tu m'expliques ? » ordonne-t-il d'un ton abrupt en désignant le parchemin.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...



Dernière édition par Thomas Avery le Mar 4 Avr - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | vinyles idylles
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mar 4 Avr - 19:51

Azelma ouvrit grand les yeux lorsque Joseph susurra son prénom au creux de son oreille, et une légère rougeur s'étala sur ses pâles pommettes. La jeune fille n'était pas insensible au charme de l'héritier Wilkes — ce qui ne l'empêchait pas de le battre froid, ces derniers temps, du fait des rumeurs qui couraient sur lui, fricotant avec la dégénérée Crook devant toute l'école... Ce qui mettait Azelma hors d'elle. Elle mit donc un point d'honneur à ne pas ciller lorsque le Serpentard s'installa près d'elle, et s'apprêtait à lui répondre avec toute la froideur du monde lorsque Thomas fit irruption dans la salle commune, et se dirigea droit sur eux en leur demandant ce qu'ils fabriquaient.
— Je crois que Joseph vient près de moi pour se laver de la saleté du sang de sa petite amie, persifla-t-elle en fusillant Joseph du regard, et en s'éloignant ostensiblement de lui, eh ! protesta-t-elle lorsque Thomas lui arracha sa lettre des mains, et s'éloigna en la parcourant rapidement du regard. Le sourire suffisant sur les lèvres de son cousin s'effaça à mesure qu'il prenait connaissance du contenu de la lettre, pour le plus grand ravissement d'Azelma.
— Rends-moi cette lettre, exigea-t-elle en tendant la main, sans daigner répondre à Thomas. Et parle moins fort, tu veux. Tout le monde n'a pas besoin de savoir. On va en Transylvanie cet été, cousin ! lui annonça-t-elle, le regard brillant de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 683
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mer 5 Avr - 22:23

Il ne manquait plus qu'un cours de potion pour que j'ai envie de me pendre. Je déteste vraiment les journées qui semblent interminables comme celle d'aujourd'hui. Je ne vais pas raconter ma vie en détail, mais cette journée était à chier des scroutts à pétard. Quand le moment de retourner à ma salle commune arrive enfin, je me félicite d'avoir tenue toute la journée sans exploser un premier année contre un mur pour me passer les nerfs. J'allais pas vraiment le faire, mais l'envie y était.
Je descends alors jusqu'aux sous-sols dont la fraîcheur m'est revigorante et marche jusqu'à la salle commune des serpents. Je dis le mot de passe et pénètre dans l'antre chaude, saleté de cheminée, des reptiles. Je m'avance et voit une espère de rassemblement. Je regarde tour à tour les personnes présentes. Azelma von Schlampe, Avery et Wilkes. On pourrait dire que ça a pas vraiment l'allure d'un rassemblement, mais il y a quelque chose de différent de d'habitude. « S'lut. » les salué-je simplement en allant m'installer à une table. Je sors ensuite des livres de mon sac dans l'optique de faire mes devoirs de sortilège. Eh oui mesdames et messieurs, je fais mes devoirs !

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 88
| AVATARS / CRÉDITS : Jeremy Irvine
| SANG : je dis qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Dim 16 Avr - 11:10

Thomas fit irruption dans la pièce et avec Azelma ils eurent un échange en sa défaveur. Le serpentard reçut le regard assassin de sa brune et sourit avec amusement à sa réplique : « Quelle petite amie ? » Elle s'éloigna de lui et il haussa les épaules. Ah les filles ! Désespérantes. Thomas choisit ce moment pour arracher la lettre des mains de sa cousine et celle-ci leur révéla alors de quoi il s'agissait en partie.
- C'est quoi le programme ? Lança-t-il tout en se levant pour récupérer la lettre des mains d'Avery. Une fois récupérée, il se rassit à côté d'Azelma, de manière à la toucher et lui rendit son parchemin : -Tiens …. Qui d'autre est convié ?
Tandis qu'il posait sa question Alexandre Rozen fit irruption dans la salle commune et instinctivement Joseph baissa la tête pour ne pas être entendu : - Pas lui j'espère …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 598
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par killer from the gang)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Lun 17 Avr - 16:03

« En Transylvanie ? » Thomas est étonné et ne réagit pas lorsque Wilkes vient lui prendre la lettre des mains. « Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Pourquoi n'ai-je pas été mis au courant avant ? » Ainsi, son père n'a même pas pris la peine de le prévenir, préférant laisser la responsabilité des invitations à cette chère Azelma. Thomas est extrêmement vexé et ça se voit. Alexandre fait son entrée dans la salle commune et en réponse à son salut, Tom se contente de lever les yeux au plafond. Il ricane à la remarque de Joseph et si celui-ci a essayé d'être discret, c'est loin d'être le cas d'Avery. « Si le nazi est convié, personne ne voudra participer à ta petite sauterie, chère cousine. » Thomas jette un rapide coup d'oeil à Alexandre pour voir sa réaction avant de se tourner vers Wilkes. « Quant à toi Joseph, qui te dit que tu en seras ? Je rejoins Azelma concernant le choix douteux de tes petites amies, c'est loin d'être des pures races. » Thomas contourne le canapé et vient s'asseoir sur la table basse, faisant ainsi face à ses deux camarades. Il croise les jambes, sort sa baguette de sous sa cape et un fin mouchoir blanc de la poche de sa chemise puis entreprend d'astiquer de haut en bas son outil de travail. « Bon et si tu nous en disais un peu plus, Azelma ? »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 664
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by swan
| SANG : ♣ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mar 18 Avr - 22:08

Moran n’avait pas prévu grand-chose pour ce soir, il n’avait même pas envie d’aller à la Grande Salle pour manger. Alors il était parti directement à sa salle commune, il avait des devoirs à faire et lui et sa merveilleuse organisation s’étaient fait prendre à leur petit jeu de flemme. Il lâcha le mot de passe, son sac pesait lourd sur son épaule. A sa grande surprise, il y avait du peuple dans la salle commune des Verts. Il ne fut pas très surprit de voir la réunion Travers – Avery – Wilkes et Rozen. Mais il fut plus surpris par la phrase que venait justement de lâcher Thomas à l’encontre d’Alexandre. Une blague pitoyable, mais qui avait au moins le mérite de faire pouffer Moran qui ne s’attarda pourtant pas. Un sourire amusé sur les lèvres, il se dit que c’était bien fait pour Rozen qui ne savait pas s’entourer des bonnes personnes. Il grimpa les escaliers quatre à quatre et rentra dans son dortoir, sa soirée miraculeusement illuminée par la phrase à l’encontre d’Alexandre.


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 267
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Un orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Jeu 20 Avr - 13:42

Comme le timing faisait parfois bien les choses, Evan quitta le dortoir quand Moran y rentra. Il le croisa avec son faciès habituel emprunt de dégoût - narines froncées comme si le garçon avait été malodorant - et descendit avec sa nonchalance habituelle les marches qui le menaient à leur confortable salle commune. Il resta un instant appuyé droit contre la rambarde de l’escalier, perché sur la première marche, à observer l’inhabituelle agitation en plissant ses yeux de faucon pour en déceler l’origine. Elle ne provenait étonnamment pas du maladroit sang impur mais de la divine héritière Travers et sa curiosité en fut piquée. Il descendit le dernier échelon qui le séparait de ses camarades et s’empara d’un geste sec du parchemin de son bras qui n'était pas princièrement glissé derrière son dos pour en lire le contenu avec flegme. Un mince sourire difficilement déchiffrable trahit son masque indifférent. Il baissa ses yeux vers Azelma. « On souhaite dénicher un nouvel héritier avec ses nouveaux talents d’hôtesse ». Les adjectifs afférents à la nouveauté avaient été crachés pour qu’elle ne se méprenne pas sur leur sens véritable. Il les insultait elle et celui qui aurait sa main de piètres personnages.

Il vint finalement s’asseoir non loin de Thomas Avery en travers sur le canapé, le dos enfoncé dans l’angle et une jambe paresseusement relevée sur le coin laissé libre de la table basse. Il pouvait ainsi embrasser du regard l’ensemble des personnes présentes dans la salle et même Alexandre Rozen sur lequel il fixa son attention suffisamment longtemps pour finir par croiser son regard et lui adresser un sourire goguenard. L’étau ne se resserrait-il pas autour du sang mêlé ? Pouvait-il sentir se resserrer le goulot qui l'étranglerait ? Foutrement amusant ! Il attendait les explications d’Azelma Travers sans pourtant daigner l’observer elle et son petit chiot de Joseph Wilkes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 683
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Ven 21 Avr - 0:14

Vraisemblablement, je ne semble pas être le bienvenu. Wilkes ne semble pas ravi de me voir ici. Je ne m'en formalise pas. C'est autant ma salle commune que la leur. Je sors ma plume et j'entends le mot « nazi » de la bouche d'Avery. Ça, c'était pour ma gueule. Je lève la tête et lui lance un regard noir. C'est Ste-Mangouste qui se fout de la charité. Je décide de ne rien dire, ça n'en vaut pas la peine. Bien que cette me remarque m'énerve au plus haut point. Je déteste les préjugés sur les allemands. Et je ne ferais pas de commentaire sur Powell qui pouffe de rire comme un attardé suite à une blague d'ignare. Alors que l'attardé se retire dans son dortoir, c'est au tour de Rosier de faire son apparition. Oh non pas lui !
J'ignore tout bonnement sa présence en entreprenant de commencer mon devoir de sortilège. Je me sens observé, fixé. Je lève encore le nez de mon devoir et vois Rosier qui me sourit d'un air moqueur. Je le regarde avec une expression de dégoût, presque de haine. Je ne le sens pas. Y'a un truc. Ça ne va pas me plaire. Aucune des personnes ici présentes n'est ravie de ma présence. Enfin si. Rosier. Mais c'est juste pour se foutre de moi. Je regarde tout le monde à tour de rôle, les sourcils froncés, attendant ma sentence.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | vinyles idylles
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Ven 21 Avr - 18:41

Azelma ignora Joseph qui lui demandait innocemment à quelle petite amie elle pouvait bien faire allusion. La benjamine Travers n'appréciait pas spécialement d'être prise pour une idiote, et Wilkes à ce sujet commençait vraiment à lui courir sur la baguette. Elle ne s'écarta pourtant pas lorsque le jeune homme revint s'asseoir près d'elle après avoir récupéré sa lettre des mains de Thomas.
— Je ne sais pas, Thomas, pourquoi mon oncle n'a pas estimé nécessaire de te prévenir, fit-elle mine de regretter tandis que son cousin s'indignait de n'avoir pas été mis au courant. A cet instant, Rozen fit irruption dans la salle commune et les salua : Azelma leva les sourcils, et le dévisagea de bas en haut comme si elle n'en revenait pas qu'il ose lui adresser la parole. Un sourire narquois naquit sur son visage quand Joseph murmura qu'il espérait que Rozen ne serait pas invité. Thomas en rajouta une couche en traitant Rozen de tortionnaire moldu, attirant l'attention de Powell, qui passait par là. Azelma pinça des lèvres. Y'en a au moins un que ça fait rire, persifla-t-elle de manière à ce que le Préfet puisse l'entendre, avant de poursuivre : Les traîtres n'ont pas leur place chez moi. Tu devrais y penser, à l'occasion... conseilla-t-elle à Joseph avec hargne. Nos pères trouvent que nous n'apprenons rien d'utile ici, révéla-t-elle à voix plus basse à Thomas. A cet instant, sa lettre lui échappa de nouveau des mains, et Azelma se leva brusquement de sa place en bousculant Joseph, convaincue qu'il s'agissait de Moran. Il n'en était rien, et la jeune Travers se retrouva nez-à-nez avec le bel Evan, qui prenait connaissance du contenu de la missive. Rassurée, ennuyée, ravie, troublée, elle décida de battre en retraite et se rassit tandis que Rosier se moquait de ses talents d'hôtesse.
— Mais tout à fait, Rosier, ironisa-t-elle sans daigner le regarder, ON va surtout essayer de trouver moins nul, comme héritier. La jeune fille, qui sentait que la situation lui échappait légèrement, intercepta les regards que ses compagnons lançaient à Rozen (et que Rozen leur lançait en retour !) et leva les yeux au ciel, excédée : Rozen, je sais que tu nous admires, mais non, nous ne comptons pas t'inviter à nous rejoindre, tu peux vivre ta vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (american heist)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mer 26 Avr - 23:43

Existait-il une potion ou un sort pour accélérer le temps ? La journée touchait pratiquement à sa fin, mais par Salazar, je n’en pouvais plus. Non pas que les cours étaient inintéressants, mais côtoyer encore et encore ces moins que rien devenaient difficiles à supporter. Après les cours, j’avais fait un détour par la volière. Ces têtes de véracrasse du service de courrier par hibou avaient perdu échanger mon magazine et en place de mon habituel journal de sorts, j’avais reçu le dernier numéro de Sorcières Hebdo… Mon visage était passé par tous les émotions possibles. Voilà pourquoi je leur avais adressé un parchemin sanglant leur expliquant leur incapacité. Sur le chemin du retour, je ruminais toujours. Mes yeux lançaient des éclairs à quiconque oser s’approcher de trop près. En passant la porte de la salle commune, les éclairs ont laissé passer la surprise en découvrant une petite réunion improvisée. Parfait, c’était le moyen idéal pour penser à autre chose. Jetant mon sac négligemment dans un coin, je m’assis sur le canapé où se trouve déjà Evan Rosier. Tous préoccupés par Rozen, un sourire se dessina sur mon visage, avant de leur signaler ma présence. Un léger toussotement, un sourire en coin. « Et bah alors, on prévoit une petite fête sans moi ? C’est pas très gentil, ça ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) xMcFlurry.
| SANG : Vous vous fichez de moi ? J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Mar 27 Juin - 20:26



Faire des Mangemorts de nous.
Libre


La  journée avait enfin touché à sa fin et il était temps de rejoindre la fraicheur des cachots, la protégeant presque des microbes que pouvait dégager tout ces né-moldus. Mais tout autre chose préoccupait la jeune blonde par cette soirée d'Avril, notamment la lettre que son frère lui avait envoyé lors du petit-déjeuner, ce n'était pas dans ses habitudes et elle avait décidé de ne pas l'ouvrir, par crainte de ce qu'elle pourrait y trouver. Cet étrange cachet était enveloppé de noir, la jeune fille craignait son ouverture, mais l'attendait également avec impatience. A mi-chemin entre l'entrée de cachots et la salle commune, la demoiselle se décida d'ouvrir la lettre qu'elle commença à lire tout en marchant. Lire entre les lignes était un art que la jeune fille maîtrisait à la perfection, et il le fallait pour comprendre les mots des Malfoy, son frère, son père et même sa mère n'écrivaient que par sous-entendus. Lorsque la demoiselle eut fini de lire la lettre, un sourire carnassier se forma sur ses lèvres, la lettre était courte, mais elle savait pertinemment pourquoi il y mentionnait Azelma. Elle ne voyait pas d'autres explications à cette requête. La blonde accéléra le pas, il fallait absolument qu'elle parle à la Serpentarde, ce doutant qu'elle ne serait pas la première sur les lieux, elle souffla le mot de passe, la mine grave et lettre à la main. Lorsqu'elle entra dans la salle commune elle ne pu s'empêcher d'identifier les seules personnes présentes, Thomas, était là peu étonnant, Rosier, toujours aussi nonchalant sur un canapé, Wilkes, infecté par le pedigree absent de sa petite-amie, Mulciber qui ne devait pas être arrivêée longtemps avant elle, et la reine de la soirée : Azelma. Se rajoutant à se groupe et mis de côté : l'indécollable sangsue, Rozen que cette dernière venait apparemment de refouler. Tant mieux, pensa-t-elle, il n'avait rien à faire là. Elle se posta aux côtés de son meilleur ami, lui collant au passage une tape dans le dos, heureusement pour elle qu'elle était qui elle était, sinon elle se serait faite tuée depuis bien longtemps.
« Azelma. La partie serait-elle lancée ? » dit-elle, en lui tendant la lettre noire de son frère.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 176
| AVATARS / CRÉDITS : Keira Knightley
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Geôlier
| PATRONUS : Chat Manx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Sam 1 Juil - 3:23

Faire des Mangemorts de Nous



Cassiopeia avait passé l'intégralité de sa journée entre deux grammaires de runes, et la rédaction de trois parchemins notés : Le premier sur l'usage du locatif en northumbrien tardif, le second sur l'évolution des déclinaisons en vieux norrois, et le dernier sur les êtres de l'eau et leurs traditions. Epuisée, éreintée et le visage fatigué, elle avait rejoint les toilettes des filles du deuxième étage. Bien qu'elle n'ait jamais apprécié Mimi Geignarde et ses histoires de grands yeux jaunes qui sortaient des lavabos, elle trouvait dans le calme et la solitude de cette pièce l'endroit parfait pour se maquiller et se recoiffer. Elle avait son robinet préféré, celui gravé d'un serpent identique à l’emblème de sa maison, et s'apprêtait dans le miroir au dessus de celui ci. Lorsqu'elle fut satisfaite de sa toilette, elle ressortit et se décida à rentrer à la salle commune. Elle prit son temps pour descendre aux cachots, et elle ralentit même ses pas en apercevant au loin les cheveux blonds d'une jeune Serpentard, elle préférait rester dans une certaine solitude après une longue journée de travail.
Elle franchit la porte de sa salle commune, dont les couleurs vertes et argentées semblaient avoir bercé son existence toute entière, et s'avança vers la cheminé.
Alors que Cassiopeia avançait vers le dortoir, elle perçut la présence d'êtres humains en périphérie de son champs de vision, elle pouvait sentir leurs regards se poser sur elle et elle avait conscience d'avoir attiré leur attention. Précautionneusement, elle suspendit ses pas, et releva son visage vers le groupe assis dans les canapés. A l'instant même où les traits de son visage furent touchés par la lumière qui se dégageait de la cheminé, elle revêtit son sourire le plus élégant, et le plus jovial. Elle déposa son regard vif sur Azelma, et dirigea ses pas vers cette dernière.
Celle ci venait de terminer sa phrase, une réponse à la jeune Malefoy qui était assise avec les autres. En avançant d'un pas déterminé mais gracieux, elle put relever les noms de certains de ceux qui étaient assis : Wilkes, la jeune Malefoy, Thomas Avery, Evan, Mulciber, et Alexandre. Elle n'attarda pas son regard sur ce dernier, mais se demanda ce que signifiait sa présence dans ce groupe.
Arrivée au milieu du cercle des canapés, elle demeura debout, et lissa sa jupe d'une main délicate, avant de prononcer d'une voix aux intonations douces, mais suavement prononcées :

- Bonsoir Azelma, je ne sais ce qui a pu advenir, mais mon père semble assez surpris de n'avoir reçu aucune invitation à mon nom. Il demeure compréhensif que tu aies pu faire une erreur, prévoir un rassemblement de cette envergure à un si jeune âge, c'est toujours exigeant. Cassiopeia accompagna d'un sourire compréhensif, et son regard joua avec une maîtrise certaine l'affligement, avant de poursuivre : Tu aurais une explication ? Il vient de m'envoyer une lettre où il te transmet son affection, et ses questions.

La réalité était que Cassiopeia avait subtilisé la lettre envoyé par la famille Travers il y avait déjà quelques semaines lorsqu'elle avait rejoint le domaine familial pour une soirée. Et si elle l'avait détruite en espérant ne pas avoir à aller à ce rassemblement, elle avait finit par revenir sur cette idée, et humilier Azelma par la même occasion n'était pas quelque chose qui la dérangeait.
Gardant un sourire ravissant, elle tourna son visage, cherchant une place où s'asseoir. Elle croisa le regard de Thomas Avery, et déposa ses prunelles dans les siennes quelques instants avant de reporter son attention sur la jeune Travers, attendant sagement que quelqu'un lui propose une place tout en concentrant son attention sur Azelma, tout en la dominant par sa taille.


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 267
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Un orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE Sam 1 Juil - 11:51

Quand Azelma remit en cause sa qualité d’héritier de bonne famille, Evan s'excusa d’un sourire nonchalamment amusé. Touché. C’est qu’il n’avait que dix-sept ans et qu’il arrivait souvent à son besoin de divertissement de damner le pion à l’ennuyeuse dignité qui accompagnait son statut. Il ne la gratifia d’aucune remarque ni d’aucun regard et guettait toujours Alexandre Rozen qui n’avait pas encore plié ses affaires d’un air de plus en plus mauvais. Seule l’arrivée de Cassiopeia qui promettait une contemplation certes plus séduisante finit par le distraire. Il tourna la tête vers elle et retrouva bien vite son goût du jeu devant la joute qui se dessina entre les deux cousines. Il ne vit que du feu dans les mensonges de Cassiopeia et se fendit d’un sourire car l’idée que Travers ait souhaité isolé Yaxley de leur rassemblement flattait tout à fait son égo. « On a aussi vu moins nulle comme héritière … » s’amusa-t-il enfin en reprenant ses mots mais en coulant pourtant vers elle un certain regard admiratif. Il avait toujours trouvé que la jeune fille valait mieux que ce que les plans fomentés pour elle par sa famille prévoyaient et espérait bien qu’elle finirait par s'en émanciper.

Cet échange ne lui fit pas oublier ses qualités de gentleman à l’égard de celle qui était sa nouvelle fiancée et il se leva finalement de son confortable fauteuil pour inviter Cassiopeia d’un sourire et d’une délicate pression sur sa main à occuper sa place de pacha. Il se dirigea ensuite vers Alexandre Rozen en lui adressant un regard plus dur que celui qu’il avait précédemment eu pour lui. Rosier devinait le ton de la conversation qui se profilait et, n’ignorant pas l’ascendance familiale du quatrième année, ne souhaitait pas que son oreille impure traîne. Il sortit sa baguette et d’un geste vif flanqua par terre les parchemins et manuels que Alexandre avait étalés sur la table pour pouvoir travailler. « Ramasse tes affaires et monte dans ton dortoir » lui ordonna-t-il comme à l’animal qu’il était à ses yeux. « Ramasse tes affaires … sans ta baguette … » précisa-t-il finalement avec un fin sourire et un regard de défi. Il ne manquait jamais une occasion de rappeler à Alexandre son ascendance moldue. Et il s’appuya finalement sur le bureau maintenant vide près de la cheminée en croisant les bras. S’il était en retrait du petit groupe qu’il devinait complet, il était encore suffisamment près pour ne rien manquer de leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire des Mangemorts de nous | LIBRE

Revenir en haut Aller en bas

Faire des Mangemorts de nous | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» comment faire pour que pokemon nous suit ?
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.
» Je veux faire partie de l'histoire .... (Libre à ceux qui veulent débattre)
» [FLOOD] Viens faire des bulles avec nous !
» A la bibliothèque de Travia, ou quand on s'adresse à quelqu'un, c'est bien de ne pas lui faire peur quand même [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-