La plume à papote



 
GRYFFONDOR : 1168 pts | POUFSOUFFLE : 931 pts | SERDAIGLE : 642 pts | SERPENTARD : 606 pts
Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !

Partagez|

Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Dim 21 Mai - 19:16

Le membre 'Mircella T. O'Ddraig' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 214
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : subir le doloris
| PATRONUS : un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Mer 24 Mai - 20:55

Mircella banalisa la question qu’elle lui avait posé à un simple instant de curiosité et Peter se sentit soudainement bien bête d’avoir rougi pour si peu. Voilà qu’il perdait tous ses moyens devant une deuxième année, la honte ! C’est que ce sujet n’était que trop souvent utilisé pour se moquer de lui. C’était toujours comme cela de toute façon, s’il se retrouvait avec un morceau de brocolis coincé entre les dents, l’histoire faisait le tour du château pendant des jours et des jours là ou un autre élève s’en serait sorti indemne. Et pour les filles bah c’était un peu pareil. Il était loin d’être le seul garçon qui n’avait pas de petite copine à Poudlard mais vu que son nom à lui était Peter Pettigrow, on lançait des paris pour l’embrasser, se moquer de lui et tout ça  …

Il fut tellement interloqué par la remarque qui suivit qu’il ne remarqua même pas que l’aiglonne venait de manquer sa bavboule. « Non mais y’a pas de problème, hein ? ». Il soupira de détresse. « Je … ». Il se pencha pour tirer à son tour mais ne parvenait pas à penser au jeu et laissa retomber son bras. « Pourquoi est-ce que tu crois que je suis pas intéressé par les filles d’abord ? » voulait-il quand même savoir. « J’ai bien failli sortir avec ta cousine j’te rappelle ! » se défendit-il en abordant Moïra sans hésiter à déformer la vérité quand elle l’arrangeait. Il put enfin pointer, tirer, et …

1, 2 : Gagner, plus que onze ! (-1 point pour la déconcentration).
3, 4, 5, 6 : Rater, encore ?!


Dernière édition par Peter Pettigrow le Mer 24 Mai - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Mer 24 Mai - 20:55

Le membre 'Peter Pettigrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 39
| AVATARS / CRÉDITS : Hailee Steinfeld - Bazzart - Carole71
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Mar 30 Mai - 19:30

Il fallait croire qu'elle aussi était déconcentrée par la conversation. Nul doute, les potins, c'était bien mieux que les bavboules. Peut-être qu'elle ne suivait pas les rumeurs, mais elle avait là l'occasion de mettre au clair les choses. Peter assura qu'il n'y avait pas de problème. Chic ! Elle pouvait donc poursuivre la conversation.

Il voulut tirer mais, soupirant, il abandonna.
Pourquoi est-ce que tu crois que je suis pas intéressé par les filles d’abord ?
Oups, peut-être allait-elle un peu loin ? Mircella allait dire quelque chose pour calmer le jeu mais le Quatrième année argua qu'il avait manqué de sortir avec sa cousine. La Serdaigle fronça les sourcils - pourquoi n'était-elle au courant de rien ?

Peter tira et manqua son coup. Ouf !
Ne t'énerve pas, fit timidement Mircella, tu as le droit d'être intéressé par les garçons.
Vraiment, pour la jeune fille, les gens faisaient ce qu'ils voulaient à ce niveau-là.
Et de quelle cousine tu parles ? J'en ai deux, je te signale. Que s'est-il passé ?

Pas toujours simple que d'être dans une autre Maison que celle de ses cousines... Mircella se pencha en avant et lança sa bavboule. Les affaires reprenaient.

1,4,5 : héhé ! Une bavboule en moins !
2,3,6 : Raté !


Dernière édition par Mircella T. O'Ddraig le Jeu 22 Juin - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Mar 30 Mai - 19:30

Le membre 'Mircella T. O'Ddraig' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 214
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : subir le doloris
| PATRONUS : un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Dim 4 Juin - 8:11

La réputation que lui avait collé ce crétin de serpentard le suivait jusque chez les deuxième années et ça le désespérait. Forcément plus Mircella lui répondait façon it’s okay to be gay en se drapant de calme et d’ouverture d’esprit, plus son esprit à lui était retors et énervé. Est-ce qu’elle avait de la patacitrouille dans ses conduits auditifs ? Alors il brandit sa relation amoureuse avec sa cousine pour prouver son point et aussi parce qu’il espérait un peu l’énerver à son tour. « Moïra évidemment ! ». Car Madeline, elle est beaucoup trop cinglée !

1, 2, 3 : Bim, et une bavboule dans sa face !
4, 5, 6 : Encore raté !

Il se désintéressa complètement du jeu et releva aussitôt ses yeux vers l’aiglonne. « Elle était folle de moi avant et on traînait toujours ensemble et tout ça sauf qu'elle a pas assumé ses sentiments et s’est énervée toute seule ta cousine ! » raconta-t-il en se faisant bien mousser dans sa version de l'histoire avec un petit sourire pas peu fier. Bon la réalité était plutôt qu’ils étaient juste amis et que Peter s’était mépris sur les sentiments de la jeune fille en même temps que le reste du château. Il avait carrément encouragé la rumeur selon laquelle ils sortaient ensemble et la jeune fille ne le lui avait jamais pardonné. Elles sont bizarres les O’Odraig ! « Enfin tu peux pas comprendre, t’es qu’en deuxième année ! ». Il supposait Mircella bien loin des intrigues amoureuses à son jeune âge !


Dernière édition par Peter Pettigrow le Dim 4 Juin - 8:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Dim 4 Juin - 8:11

Le membre 'Peter Pettigrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 39
| AVATARS / CRÉDITS : Hailee Steinfeld - Bazzart - Carole71
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Jeu 22 Juin - 23:01

Il était évident que Peter était piqué au vif, mais Mircella ne comprenait pas vraiment pourquoi. Elle n'était pas venue à une supposition hâtive - elle tenait juste à lui indiquer que, s'il penchait plus pour les garçons, cela ne lui posait aucun problème.
Moïra, évidemment, s'emporta Peter quand la Serdaigle lui demanda de qui il parlait.

Oh, Moïra. C'est vrai qu'ils étaient assez amis, tous les deux. Elle n'eut pas le temps de réagir car Peter relançait le jeu en lançant une bavboule. Tous les deux semblaient jouer de malchance et manquaient les bavboules adverses.
Rhaaa, ronchonna Mircella en fronçant les sourcils, on n'y arrivera jamais.

Mais elle se tut pour écouter Peter. Moïra, folle de lui ? Bien que Mircella ne doutât pas de l'affection que sa cousine portait au jeune Pettigrow, elle mettrait la main au feu que cette affection ne dépassait pas le stade de l'amitié... Cela dit, Peter semblait trop offensé - mieux valait ne pas le corriger.
Enfin tu peux pas comprendre, t’es qu’en deuxième année !

Ce fut au tour de la jeune fille d'être vexée. Que voulait-il dire par là ? Était-ce parce qu'elle n'avait jamais eu de petit ami qu'il disait cela ? En quoi est-ce que ça lui empêchait de comprendre un tant soit peu les affaires de cœur ?
Diplomate, elle préféra ne pas répondre et lança la bavboule.

1,4,5 : La chance, le come back (-1 pour Peter)
2,3,6 : Raté !

Je ne vois pas ce que tu veux dire par le fait que je ne sois qu'en deuxième année, répondit-elle, assurée d'avoir un ton ferme mais non cassant.
Elle élevait des dragons et avait appris depuis bien longtemps à garder son sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Jeu 22 Juin - 23:01

Le membre 'Mircella T. O'Ddraig' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 214
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : subir le doloris
| PATRONUS : un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Lun 26 Juin - 9:54

Une partie de Peter fut presque soulagée de voir Mircella reprendre la main sur le jeu car, depuis quelques minutes, leur cercle de bavboules n’évoluait pas énormément. Mais il regretta cette pensée de bon joueur dès qu’il fut arrosé d’un nouveau liquide pestilentiel qui lui souleva le coeur. Ils étaient maintenant à égalité et il fallait qu’il se reprenne vite. Il reprit confiance dans son talent de tireur en même temps que dans leur discussion et …

1, 2, 3 : C’est encore raté !
4, 5, 6 : En plein dans le mille, plus que onze !

Il détourna les yeux du cercle et les reporta sur Mircella qui le questionnait sur sa remarque d’un ton ferme. Il la regarda curieusement car la réponse lui semblait être tout à fait logique à lui. Les filles ne s’intéressent pas aux garçons quand elles ont douze ans, si ? D’ailleurs les garçons non plus ! Il y avait bien Mary MacDonald qu’il avait toujours trouvé jolie mais même alors il n’aurait jamais abordé une fille à cet âge-là. « Bah tu t’intéresses pas encore aux garçons, non ? » demanda-t-il tout à fait naïvement. « Sinon c’est pas moi que t’aurais invité pour une partie de bavboules … » ajouta-t-il d’un air un peu plus sombre. Elle aurait plutôt invité James ou Sirius comme toutes les autres.


Dernière édition par Peter Pettigrow le Lun 26 Juin - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4244
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter Lun 26 Juin - 9:54

Le membre 'Peter Pettigrow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter

Revenir en haut Aller en bas

Une partie de Bavboules endiablée ▲ Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur-