La plume à papote



 
GRYFFONDOR : 1168 pts | POUFSOUFFLE : 931 pts | SERDAIGLE : 642 pts | SERPENTARD : 606 pts
Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !

Partagez|

Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Mer 12 Avr - 4:05


Le temps commençait peu à peu à se réchauffer, le soleil pointant enfin le bout de son nez. Les plantes reprenaient des couleurs, au grand bonheur des filles les plus niaises qui enfonçaient leur narines dans cette végétation. Difficile de savoir si c est toi qui n'est pas d humeur à ce genre de niaiseries ou si ce n'est tout simplement pas ton truc. Peut-être un peu des deux : même en aimant les jolies choses aux bonnes odeurs, tu n'en fais pas tout un plat juste parce que le bon temps de retour... Bientôt tu verras un fille avec un collier de fleurs sur la tête sauter dans tous les sens en chantant «la vie est belle et il y a de le joie», moi je te le dis. Vraiment, ca ne t'étonnerait  même pas !  

En vérité, tu avais envie de rester enfermée dans ton dortoir, de t'éloigner un peu du monde. Mais tes amis avaient tellement insisté pour que tu sortiras prendre l'air que tu n'avais pas pu refuser. Et puis, aujourd'hui, c est sortie à Pré-Au-Lard. Ce n'est pas tous les jours que ca arrive ! Le trajet avait été calme dans l'ensemble, un brin animé par les voix motivée des élèves.  Tu avançais patiemment aux côtés de tes meilleur amis, ne manquant pas de regarder le principal intéressé de ton inquiétude du coin de l'oeil. Tu avais envie de lui attraper la manche, de le serrer d autant plus durant le trajet mais contre toute attente, tu ne t'es pas laissée allé à cette envie. En temps normal, tu n'aurais pas hésité et ce serait passé inaperçu mais aujourd'hui, quelque chose t'empêchait d'exprimer tes émotions.

Profitant de vôtre journée, vous vous êtes stoppés aux Trois Balais, endroit très fréquenté par les élèves de Poudlard. Tu te disais que tout passerait, que tu t'apaiserait un peu  autour d un verre... Mais ce ne fut pas le cas. Alors tu te redressas doucement , sous a le regarde curieux et inquiet de tes amis.
-Désolée, je reviens j'ai besoin de prendre l'air ...
Sur ces mots, tu quittas ce lieu chaleureux pour l extérieur, marchant un peu d'un pas nonchalant à travers le village. Jusqu'à ce que tu remarques au loin la présence d une tête que tu connaissais bien. Alexandre.
Instinctivement, tes jambes te menèrent à ce dernier, comme si tu sentais que tu avais besoin de parler avec lui sans savoir pourquoi. Ça ne pourrait que te détendre !
-Salut toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Mer 12 Avr - 22:14

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


Les beaux jours sont revenus. La chaleur est encore agréable. Aujourd'hui, c'est sortie à Pré-Au-Lard. Initialement, je ne voulais pas y aller mais je me suis dit que prendre un peu l'air me ferait du bien. Je n'ai pas envie de rester dans mon dortoir à me morfondre en me disant que j'ai une vie à chier des scrouts à pétard. Mais je n'avais pas non plus prévu d'aller à Pré-Au-Lard, j'avais juste prévu de faire du sport. Puis j'ai jeté un oeil à mes baskets, mon jogging et le soleil dehors. La motivation m'a quittée. -Comme tes « amis ».-
Donc me voilà à Pré-Au-Lard pour tuer l'ennui. Et pour m'acheter des Berties Crochus. Je n'ai dit à personne que je venais. J'aurais bien demandé à Finn de m'accompagner mais il est occupé à réviser pour les BUSEs ou Fabian mais lui révise ses ASPICs. -Tu devrais pas réviser toi aussi ?- Sortir est une manière comme une autre de préparer les examens à venir. Donc voilà le pourquoi de ma solitude qui est loin de me déplaire.

Je profite d'être ici pour faire quelques courses, comme tout les élèves. Je suis notamment passé à Scribenpenne pour acheter une nouvelle plume. Ça fait quand même quatre mois que je me trimbale avec une plume défaillante. Les professeurs me remercieront d'en avoir acheté une nouvelle. Mes parchemins, déjà peu lisibles à la base, l'étaient encore plus avec ma vieille plume. L'idée d'aller chez Honeydukes me traverse l'esprit. Puis je vois la foule dans la boutique... Je passerai plus tard, hein. Pourquoi il y a toujours autant de monde là-bas ? C'est juste des bonbons. Je ne suis pas un grand amateur de sucrerie mais je comprends les gens qui peuvent adorer ça. Mais pourquoi passer autant de temps dans une boutique de bonbon ?
Je continue mon chemin et j'aperçois au loin une tête qui m'est particulièrement familière. Maude vient me saluer. En retour, je lui fais un sourire. « Salut Saumensch* ! ». J'ai toujours appelé Maude "Saumensch", depuis notre première rencontre. Ce n'est d'ailleurs pas la seule fille que j'appelle comme ça. Ces derniers temps, je trouve Maude assez morose. Elle n'a pas l'air au meilleur de sa forme. Ça fait quand même quelques jours qu'elle ne m'a pas vanné. C'est inquiétant. Je n'aime pas la voir comme ça, j'aimerais qu'elle ait le sourire. Au lieu de lui demander ce qui ne va pas, je fais comme si de rien était. C'est le mieux je pense.

« J'en reviens pas que tu ais eu le courage de bouger ton cul de centaure de ton lit ! » dis-je d'un air moqueur. Ça peut paraître brutal comme ça, mais c'est notre façon d'exprimer notre affection. Au début on ne pouvait pas se blairer, on passait notre temps à se clasher. Puis ça a commencé à nous amuser. On aime jouer à: "Qui balancera la meilleur vanne". Jamais de la vie je n'ai réellement penser qu'elle ait un cul de centaure. Quoique... « J'ai failli ne pas l'avoir. J'étais sensé faire du sport aujourd'hui. Mais ma motivation m'a quitté subitement. » Pour me donner bonne conscience, j'essaye de me dire que la marche est un bon sport aussi.




*Saumensch:
 

Dragées:
 


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Jeu 13 Avr - 1:16

Ca te faisait bizarre d’une certaine manière de voir Alexandre seul. D’habitude, il a au moins un ami avec lui surtout lorsqu’il soit sortir de Poudlard. Mais il faut dire qu’il avait parfois le don pour se prendre la tête pour rien et se mettre dans des situations quelque peu bizarres. Tu es pourtant mal placée pour pouvoir lui faire un telle remarque alors que ton meilleur ami est dans un bâtiment plus loin et que , comble de l’histoire, tu étais avec et tu es partie pour venir ici.   A la base,  tu ne l’aurais pas quitté mais ces derniers temps, tu avais besoin d’air, de t’éloigner légèrement afin de réfléchir.
Tu pestas presque intérieurement en y pensant ; saleté de Sirius. S’il voulait te perturber, il avait bien réussit son coup ! Pourtant, tu ne pouvais pas lui en vouloir de penser à son frère et surtout, tu étais sûre des mots que tu lui avais dits.

Les premiers mots d’Alexandre te firent tourner la tête vers lui, et tu ne lâchas qu’un léger rire tandis que ton regard s’était perdu dans le vide. C’était une première de ne pas t’entendre lui répondre : à chaque fois, les réponses arrivent au tic et tac. Notes qu’à une époque,  la situation n’était pas la même vu que  vous ne vous entendiez pas du tout : impossible que rester dans la même pièce plus de cinq minutes sans déclencher une guerre ! Comme quoi, les choses peuvent changer sans même qu’on ne s’en rende compte. Tu l’aimes bien ton petit Alex, qui est plus âgé et plus grand que toi soi-disant passant, et c’est pour cette raison que tu aimes souvent le taquiner. Et puis, tu savais quelque chose sur lui qu’il cacher aux autres, quelque chose qu’il t’avait confié et que tu gardais enfermé en toi depuis. Peut-être est-ce à cause de cela que, inconsciemment, tu as cette étrange impression que c’est avec lui que tu dois parler pour le moment.  C’est un peu un retour, et pas des moindres vu que tu n’exposes jamais ou très rarement tes faiblesses liées à ton état d’âme.
-Parce que toi tu l’as eu ce courage ?  demanda-tu sans vraiment le faire vu que ça sonnait plus comme une affirmation. Tu fouillas un instant dans l’une de tes poches, sortant un petit paquet de bonbons de cette dernière afin de le tendre à  ton ami. –Tu en veux ? Une petite sucrerie ne se refuse pas après tout,  et puis autant partager ce que tu as. –Alors…. Dans quelles misères t’es-tu encore fourré ces derniers temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Ven 14 Avr - 0:46

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


Plus les secondes passent, plus l'attitude inhabituelle de Maude me conforte dans l'idée qu'un truc ne va pas. Mais je ne lui en fait pas la remarque, encore. Elle a un peu ri à mon boutade mais n'a pas réponde, chose anormale. Je me remets à marcher en compagnie de mon amie qui se mets à fouiller dans sa poche. Elle me tends ensuite un paquet de bonbon en me demandant si j'en veux. Un paquet de bonbon, ça ne se refuse pas. Je prends alors la paquet. « Danke. T'es une brave petite dame. »
J'ouvre le paquet de bonbon alors qu'elle me demande dans quelles "misères" je me suis mis. Le mot "encore" me fait tiquer. Je me mets si souvent que ça dans des situations pas possibles ? -Bah... Oui.- Je lâche un petit rire. C'est peut-être vrai. « Alors... C'est les aventures d'Alexandre Rozen ! » commencé-je en souriant avant de manger un bonbon. « Premièrement, je me suis mis toutes la bande de Potter à dos. Et je t'interdis de me demander pourquoi. » Ça ne me rends pas vraiment fier de dire que j'ai embrassé Pettigrow. Absolument pas. Même à Maude je le dirais pas. Mais je pense qu'elle a du en entendre parler de cet événement qui me pousse à vouloir me faire oublietter. « En plus on avait un public, c'était super. » dis-je d'un ton ironique. Les gens avaient rien de mieux à foutre. Mais j'essaye de me rassurer en me disant que j'ai gagné un philtre d'amour et plusieurs semaines de devoirs.
« Ensuite, je me suis fait convoqué dans le bureau de la vieille bique. On a bu un petit thé, volontiers j'y retournerais. » Par la vieille bique, il faut comprendre McGonagall. Elle me soupçonne, à raison, d'étudier la magie noire. Elle m'a menacé d'en parler à mon père et nous avons un peu négocié. Là encore je n'évoque pas la raison de ma convocation. Maude n'a pas besoin de savoir que je m'intéresse à la forme de magie la plus sombre. Et je n'aimerais pas que trop de monde soit au courent. Que Quirinus soit au courant me suffit amplement.
« J'ai été pris pour le rôle de Médicomage Laurent dans Romulus et Julieta. Félicitation à moi-même, je ne voulais justement PAS monter sur scène. » Merci McKinnon. J'ai l'impression que ça n'arrive qu'à moi ce genre de truc. Mais au moins, ça peut pas être pire que Crook qui auditionne pour le rôle de Julieta et qui se retrouve à jouer l'Elfe de maison. McKinnon s'est vraiment foutue d'elle pour le coup. « Et... je crois que c'est tout. C'était les aventures d'Alexandre Rozen ! » dis-je pour conclure avec un grand sourire.
Non, je n'ai rien oublié. Je ne compte pas lui dire comment je me suis fais jeter comme un malpropre. Dans tout les cas, j'aurais ma vengeance. Avery, Wilkes, Travers, Rosier, Mulciber. Ils ne savent pas ce qui les attende. Je trouverais quelque chose pour me venger. Je suis rancunier, et je l'assume parfaitement.



Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Sam 15 Avr - 22:36


Tu affichas un léger sourire en direction d'Alexandre lorsqu'il te remercia pour les bonbons qu'il dévora aussitôt.  Vous marchiez tranquillement et tu ne prêtais même pas attention à la direction que vous empruntiez, préférant écouter les aventures d'Alexandre qui commençaient fort bien ! Alors comme ça, il avait réussi à se mettre la bande à Potter à dos ? Et u ne pouvais même pas savoir pourquoi ? Pour qu'il te cache cela, c'est qu'il ne doit pas du tout en être fier, c'est ce que tu te disais. Tu aurais pu insister, l'embêter mais tu avais préféré ne pas rebondir là-dessus . Mais s'il y avait vraiment eu des gens qui ont été témoins de ce qu'il s'est passé, tu ne sais pas comment il va faire pour que ça ne se répande pas dans toute l'école si c'est quelque chose qui vaut la peine d'être dit.
Dans ton cas, ce n'est pas que tu as les maraudeurs à dos vu que ne n'a conversé qu'avec deux d'entre eux.  Bon, l'un était un vrai boulet et l'autre avait tellement confiance en toi qu'il s'est amusé à te tester par rapport à ta relation avec son frère. Oui, tu savais qu'il y avait quelque chose avec lui, oui tu savais qu'il fréquentait Rogue et oui, tu savais que sa curiosité allait bien au-delà de la magie blanche. Mais que pouvais-tu y faire ? Tu étais inquiète, non pas pour ce que ton meilleur ami faisait mais inquiète pour ce qu'il pourrait lui arriver si jamais il subissait trop l'influence de sa famille. Pourtant, tu aurais du le savoir rapidement, non ?
Tu haussas un sourcils quand il ajouta qu'il était parvenu à se retrouver dans le bureau de McGonagall mais tu finis tout même par pencher la tête d'un air amusé quand il avoua avoir un rôle dans une pièce. -Toi, jouer dans une pièce ?  Ca va faire, comment dire, bizarre. Tu marquas une pause, regardant un peu devant toi les quelques rares personnes qui se promenaient. Etonnant pour un si bon jour ! -Enfin, tant que ce n'est rien de grave la raison pour laquelle McGonagall t'a convoqué, je suppose que  ta situation passe encore... Tu fais des progrès... dis-tu sans aucune marque de sarcasme, quelque chose s'inhabituel.  Tu lanças un regard derrière toi, comme pour vérifier que personne ne vous suivait. Ce n'était  même pas un geste de prudence, juste ce petit besoin de savoir qui pourrait être autour de vous. -Tiens, enfaite, comment ça se fait que tu ne sois pas avec tes amis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Dim 16 Avr - 12:32

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


« Tant que ce n'est rien de grave la raison pour laquelle McGonagall t'a convoqué, je suppose que  ta situation passe encore... » AHAHAH. J'aurais aimé. Mais je pense que ma situation passe in extremis. La vieille bique a un peu découvert mon intérêt pour la magie noire. D'ailleurs, je ne sais toujours pas comment elle a découvert. A part Quirinus, il n'y a pas grand monde qui est au courant. Peut-être la bande de serpentard mais je ne pense pas qu'ils me dénonceraient. Ils me connaissent assez pour ne pas le faire. Ils ne veulent pas risquer leur cul.
Hormis cela, je ne retrouve pas la vraie Maude dans ces paroles. Il manque la touche de sarcasme. Elle lance un regard derrière nous mais je n'y prête pas attention. C'est assez déstabilisant et ça me fait de la peine. Je ne le prends pas personnellement évidemment, mais la voir comme ça est loin de me plaire. Elle me demande pourquoi je ne suis pas avec mes amis. J'aurais pu lui poser la même question. Mais je pense qu'elle a eu besoin de se retrouver seule quelques minutes.
« Tu n'es pas mon amie ? » demandé-je avec un léger sourire sans pour autant attendre de réponse. J'ai pas mal l'habitude d'être seul, j'aime bien être seul. C'est vrai que souvent, je bénéficie de la compagnie de quelqu'un. Je mets mes mains dans les poches de mon jean en continuant d'avancer. « Ceux qui sont en cinquième année révisent leurs BUSEs, ceux en septième leurs ASPICs. Nem' tient sûrement compagnie à Fab' dans ses révisions. » Je n'évoque pas les quatrièmes années pour des raisons évidentes à mes yeux. Après, ce n'est pas parce qu'on est seul à Pré-Au-Lard que l'on n'a pas d'amis.
« Et moi ? J'ai le droit de te poser des questions ? » De toute façon je ne lui demande pas son avis. Si elle veut pas, je lui en poserais quand même. J'ai besoin de satisfaire ma curiosité comme elle a satisfait la sienne. Je lui souris. Avec une foulée, je me mets devant elle pour lui faire face en avançant en marche arrière, toujours les mains dans les poches. « Et toi ? Comment ça se fait que tu ne sois pas avec tes amis ? » Il me semble que son meilleur ami c'est Regulus Black, le petit frère de Sirius. Sirius que j'ai du mal à supporter par ailleurs. Il a l'air tellement prétentieux comme garçon. Au même titre que Potter. C'est des Gryffondors t'façon. La plupart des individus de cette maison me donne tellement des envies de meurtre. Et faut le faire ! Toute ma famille est à Gryffondor, dont Astrid. Et Fabian aussi. Je suis sensé pouvoir les supporter.
« Et dans quelles histoires tu t'es fourrée, encore ? » Oui, je lui pose les mêmes questions qu'elle m'a posée. Elle aura certainement moins de choses à répondre que moi à cette question: elle se tient plus facilement tranquille. J'ai l'impression de dire que je suis hyperactif, là !



Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Mer 19 Avr - 0:00

Si le temps pouvait se prêter à ton état, ce serait tellement bien.... ou ennuyant selon le point de vue. Tu marchais sans pour autant avoir l'impression d'avancer réellement lors que le temps autour de toi semblait passer rapidement. Tu attendais patiemment la réponse de ton ami, visiblement intriguée de le voir ainsi seul... Jusqu'à ce qu'il te fasse remarquer qu'il a bien une amie à ses côtés.
Tu lui lanças un regard, échangeant un petit air complice avec ce dernier avant d'afficher un sourire, un brin curieux par la même occasion. C'est vrai qu'il y a les examens de fin d'année qui approchent rapidement et que la plupart des élèves révisent et s'entrainent énormément afin de les réussir. Au fond, tu te demandais si tu n'aurais pas du travailler toi-aussi mais l'envie n'y était pas : tu avais encore tout ton temps à tes yeux.
Quand il te demandas s'il pouvait te poser des questions également, tu haussas les épaules.
-Même si je te dis non, tu le feras quand-même ! dis-tu tout en lui offrant un regard qui lui donnait feu vert. Pourquoi tu n'es pas avec tes amis, toi ? C'était une bonne question : pourquoi tu n'es pas restée avec eux qui te sont presque si inséparables ? Tu l'ignorais toi-même, tu te creusais la tête pour savoir où était le véritable problème.
-J'étais avec eux mais j'avais besoin de prendre l'air... C'est tout ce que tu avais pu trouver comme réponse. C'était vrai et la seule chose dont tu étais sûre.
Alexandre te renvoyait définitivement les questions , sauf que toi, il n'y avait pas autant à dire qu'avec lui : il faut avouer qu'il a toujours eu le don de se mettre dans des situations impossibles parfois ! Si tu étais sa petite soeur, tu serais du genre à courir derrière lui pour le tenir par la chemise et lui dire avec une voix faussement autoritaire de se calmer. Puis tu pèterais les plombs avant de l'aider en lui disant qu'il t'agace avec un sourire angélique sur le visage. Mais tu n'étais pas sa petite soeur, alors tu te contentais de d'être présente quand il en avait besoin de l'embêter le reste du temps... Un jeu définitivement amusant entre vous depuis tant de temps.
-Moi ? J'ai eu une discussion avec Sirius Black au sujet de son frère qui est partie bizarrement, un mélange de confession et de prise de tête... Et puis Pettigrow nous avait vu parler et à cru qu'on était...proches mais genre très proches alors il est venu me voir mais je lui ai mis la baguette au cou parce qu'il a osé s'attaquer en une phrase à la maison entière. Le pire c'est que je crois qu'il n'y avait même pas réfléchit !
lui répondis-tu comme si c'était complètement anormal, ce qui était le cas d'un certain point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Dim 23 Avr - 22:10

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


J'écoute patiemment les réponses de Maude. Sa vie a l'air définitivement plus intéressante que la mienne. Ma vie ressemble parfois à celle d'un personnage de sitcom. Mais ce n'est pas un compliment. Elle est bien nulle et chiante. En plus je ne suis pas un grand fan de sitcom. Je parie que si je parle de ça à un sorcier sang-pur, il ne va absolument pas savoir de quoi je parle. C'est pour ça que je ne fais pas la remarque à Maude.
Je ne me demande même pas pourquoi Pettigrow se mêle de ce qui ne le regarde pas. D'autant plus qu'il ose insulter la maison Serpentard. Le mec, c'est pas lui qui fait la fierté de Gryffondor. « Il devrait se mêler de ce qui le regarde. Il me rebute ce mec, c'est pas croyable. » Je me sens moins seul à l'avoir agressé à cause d'une offense. -Toi t'y avais été fort.-
Quand je pense que mes lèvres ont été en contact avec les siennes, cela me donne des convulsions. Après ça, j'ai pris au moins dix minutes à me laver les dents et fait trois bains de bouche. J'ai décapé mon émaille, mes gencives, mon palais mais j'en ai rien à faire. Je pourrais cracher sur Pettigrow encore longtemps, mais je veux changer de sujet. Ce gars me met hors de moi.
« Tout à l'heure je suis allé à Scribenpenne pour m'acheter une nouvelle plume. Le gars il m'a tellement fait chier ! Tu vois, j'entre, je regarde les plumes tranquille. Et il vient me voir et me demande ce que je cherche. Je lui explique que voilà j'ai cassé ma plume et qu'il m'en faudrait une nouvelle. Il commence à me poser pleins de questions. "Vous voulez un bout doux ou dur ?" Mais je m'en bats les cognards, donne moi une plume qui marche et c'est tout. Et là il me propose une plume de paon. Du paon quoi ! Le mec il m'a pris pour Gringotts  ! » raconté-je avec de grands mouvements de main qui ponctuaient mon récit. La tonalité de ma voix et mes mains parlent toujours plus que mes mots. C'est vrai que cet homme là m'avait agacé. Il a cru qu'avec mes 13 gaillons d'argent de poche par mois j'allais dépenser je ne sais pas combien pour une plume. « Je voulais une plume classique, tout ce qui a de plus normale et il a réussi à me faire perdre au moins dix minutes à me proposer pleins de modèle de plume. » Oui, je raconte ma vie. Oui, il s'en astique probablement la baguette. Mais si ça peut occuper ses pensées autrement qu'en pensant à ses éventuels problèmes et en plus permettre à ce qu'elle ne me pose pas de questions fâcheuses, c'est assez bénéfique.
« Peut-être que le jour où je travaillerai, je pourrais éventuellement m'acheter une plume de paon. Encore faut-il passer par la case étude. T'as déjà une idée de ce que tu voudrais faire toi ? » lui demandé-je. Avant, les études et mon avenir étaient des questions qui fâchaient chez moi. C'est toujours un peu le cas. Mais je suis curieux et je ne peux pas éviter tout les sujets.




Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Mer 17 Mai - 0:22


Alexandre avait beau être un bel enquiquineur quand il s'y mettait, il savait aussi écouter. Certes, il n'était pas toujours un exemple l'angélisme mais depuis le temps que tu le connais, tu sais parfaitement à quel point c'est une bonne personne malgré tout ce qu'il peut dire et faire. C'est peut-être pour ça que vous vous êtes naturellement rapprochés, que vous avez de sentiments de bien-être ensemble. Vous savez être vous, juste vous mais toujours avec vos petits secrets. Toi même tu n'étais pas aussi terrible qu'il n'y paraissait de prime abord.
Au moins, vous partagez tous les deux le souvenir d'un face à face ayant mal tourné avec Peter. Ce type était bien particulier : ce n'est pas qu'il est méchant mais il est lâche et maladroit sur les bords. Très maladroit. Mais chacun de vous n'est pas mieux que l'autre mais à des stades différents et pour des raisons bien différentes.
Tu songeais à ce moment d'interaction et pourquoi il avait débuté jusqu'à ce que la voix désenchantée et dynamique de ton camarade de fasse bien entendrez, des gestes toujours aussi éparpillés accompagnant son discours. Voilà qu'il te parle... De plume ?! De son séjour dans un magasin de plume ! Tu le fixais tout d'un coup, haussant les sourcils comme si tu venais de voir un type qui venait de sortir de nul part et qui cherchait à échapper aux psychiatres.
-ookk ... relax ça va aller, tu verras. Dis-tu dans un premier temps tout en plaçant ta main sur le bout de son bras et le reculer légèrement. On ne sait jamais, tu ne veux pas rentrer avec un coup. Bien que tu savais qu'il n'allait pas t'en mettre un évidement ! Ce que tu voulais faire plus tard. Bonne question même pour toi. Mais tu y avais tout de même déjà réfléchis.
-Je pense que je voudrais travailler au ministère de la magie ou en tout cas faire quelque chose d'important qui fera de moi quelqu'un ! Dis-tu dans un sourire.
Tu fixas Alex dans les yeux, pris un air joueur ! - toi peut importe ce que tu fais t'es tellement incompétent que tu seras renvoyé ! Ajoutas-tu sur un ton sarcastique et provocateur. Tu avais bien fait de t'orienter vers lui : il te redonne la patate comme on dit chez les moldus, de ce que tu en as entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Dim 21 Mai - 13:07

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


Maude me fixe comme si j'avais perdu la raison. Elle semble avoir peur que je lui donne un coup: elle me recule légèrement. Je crois qu'elle pense que j'ai l'air hyperactif, alors que pas du tout ! Ma maman dit que je suis normal. Je n'ai jamais été un enfant hyperactif. Et c'est pas à l'âge de 16 ans que je vais le devenir.
Ainsi, Maude veut travailler au ministère. Moi je ne pourrais pas ! Passer son temps assis derrière un bureau, très peu pour moi ! Faire quelque chose d'important, c'est vaste. Elle veut devenir ministre de la magie ? Elle a de l'ambition. -Plus que toi en tout cas.- Elle me regarde, un sourire au coin des lèvres et un air que je connais trop bien. « Quoi ? » lui demandé-je avec un micro-rictus. Cela sonne plus comme un: "Balance ta vanne."
Ce qu'elle me répond... Je lâche un rire en baissant la tête puis je la secoue de haut en bas. Je retiens. Je retiens. Est-ce que je vais me venger ? Oui. Qu'elle lance pas ce jeu avec moi, elle va perdre dans le concours de vannes. « Steuplé, arrête de me confondre avec toi ou pire, me confondre avec Powell. » réponds-je d'une manière faussement outré. La vanne à propos de Powell était totalement gratuite. Quoi, j'aime pas ce gars ! Et Maude le sait très bien.
« Et je ne suis pas complètement incompétent. Il y a une chose pour laquelle je le suis beaucoup: faire chier les gens. Rien que pour ça, je peux viser une carrière de professeur d'histoire de la magie, de vendeur de plumes ou  d'huissier de justice. » Aucun de ces métiers m'intéressent, on s'y serait attendu. J'ai une tête à vendre des plumes ? Nop. J'ai une vague idée de ce que je veux faire. Pour être plus précis, j'ai une idée de plan B au cas où mon plan A foirerait. Le plan A est en cours de recherche. « Toi, je suppose que tu peux à la limite faire carrière dans la plonge. Passer la serpillière t'irait à merveille. » la raillé-je avec un petit sourire. J'aime bien la taquiner. Et elle me le rend bien. Passer la serpillière, ce n'est pas glamour. Et a-t-on déjà vu une sang-pure ancienne Serpentard travailler dans la plonge ? C'est tout bonnement ridicule.
En général, les individus de ce type, en tout cas pour les mecs, occupent des places assez enviables dans le monde du travail. Les sangs-purs anciens serpentards, particulièrement les pro-sang-purs, sont assez misogynes et très vieux jeux. Les mariages arrangés où la femme reste à la maison, ce n'est pas rare. Cassiopeia en est la preuve vivante. Ça me donne le sentiment qu'elles ne servent que de reproductrice pour donner des héritiers de préférence mâle. Je n'espère pas un tel destin pour Maude. Et j'espère aussi que la génération actuelle sera moins archaïque que la précédente, même si je ne les tiens pas en estime.



Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Dim 4 Juin - 11:13

Cercle sans fin qu'est vôtre relation basée sur le sarcasme et la provocation. Comment aviez-vous fait pour passer de la haine à cette amitié aussi simple qu''étrange sans pour autant avoir eu un moment de discussion ? C'était venu tout naturellement entre vous, ce qui était en soit étrange vu ton côté rancunier. Tu ne sais pas ... Vous ne le savez peut-être pas tous les deux mais bon, ce n'est peut-être pas si mal au fond que vous soyez parvenu à vous entendre malgré tous les coups bas, toutes les fois où ils vous étaient impossible de passer cinq minutes dans la même pièce. Tu haussas les sourcils en l'écoutant parler de Powell ... Mais cette qu'il me mêle à la conversation lui. - Hé chéri, personne dans mes amis n'insulte Moran sauf moi, ok ?! Tu avais répondu en faux avertissement, pas vraiment menaçante. Moran était un peu comme un grand frère pour toi, celui que tu n'avais jamais eu. Mais tu savais que les deux jeunes d'hommes ne s'entendaient pas trop et ça, tu ne pouvais pas leur en vouloir. Alors forcément, tu n'allais pas t'énerver pour si peu. Tu fis une signe de main à Alexandre comme pour confirmer ses dires, dans un petit claquement de langue - C'est sûr que des métiers aussi passionnant que professeur contre les forces du mal et auror ne sont pas fait pour toi ! c'était si passionnant comme cours... d'ailleurs, tu étais déjà bien douée pour ton jeune âge, une bonne dualiste avec le peu que tu as encore appris même si tu prends souvent les devants en parcourant d'avance les livres. -Oh, j'aime ça ! T'inquiète je veillerai à ne pas te faire trop mal en utilisant ta tête en guise de serpillière ! Charmant, vraiment. Tu vois la scène jusqu'ici ? - Moi je te dis, on fera appel à nous pour faire fuir des gens... Ce ne sera pas compliqué vu notre dont à semer la zizanie partout où on va ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Sam 10 Juin - 20:55

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


Maude et moi n'avons jamais pu avoir une discussion sérieuse au delà de dix minutes. Nos échanges finissent toujours par partir en cacahuète. Et ce depuis notre première rencontre. Je ne sais plus à propos de quoi on s'était disputé, mais c'était un peu nul. Je crois que c'est parce qu'elle en avait ras le chaudron de m'entendre jouer du violon. Je suis juste sûr qu'on s'est au moins disputé une fois sur ça, voire plusieurs fois. -En même temps tu jouais faux à l'époque.- Mais je n'en suis vraiment pas sûr que ça soit le sujet de notre première dispute.
Je ne peux pas m'empêcher de lâcher un rire quand Maude balance avec humour que personne n'avait le droit d'insulter Powell. Si. Moi. « D'accord d'accord, chérie. » réponds-je. Si elle croit vraiment que je vais m'arrêter, c'est qu'elle est naïve ! Je ne vais pas m'arrêter.
On continue dans le clash ! Quoi ? Je ne suis pas assez doué pour faire des trucs classes comme auror ? J'avoue. Même que la défense contre les forces du mal soit la matière dans laquelle je m'en sors le mieux avec étude des moldus. Mais je ne risque pas mon cul pour des gens que je n'aime pas. « Ah bah nan, je préférerais largement être professeur d'histoire ! » Si on parle d'histoire moldu, c'est carrément vrai, à vrai dire. Bien qu'il y a certains adolescents, j'ai envie de les exploser contre le mur. Le manque de respect qu'ils ont pour les professeurs me font halluciner.
Je lâche encore un rire quand elle insinue qu'elle va se servir de ma tête comme serpillière. Si elle fait ça, je dirais qu'elle est incroyablement motivé. Pour le peu de cheveux que j'ai sur le caillou, comme le dirait Némésis ! Instantanément, une réponse me vient à l'esprit. « Je serais toi je me servirais de Powell. T'as vu sa touffe ? On dirait que sa mère s'est accouplée avec une vraie serpillière ! » Ce n'est pas bien de se moquer du physique des gens ! Mais c'était trop tentant ! -C'était surtout gratuit !- Je ne peux m'empêcher de rire à ma propre bouse. Je me désespère. -Tu me désespères.-
On ne sème pas tant que ça la zizanie avec Maude ? Si ? Personnellement je ne m'en rends pas compte. Il faudrait un jour que je demande à Nem si je suis vraiment une catastrophe ambulante. « Eh on pourrait nous faire payer pour faire fuir des gens ! Y'a du fric à se faire avec ça. Et peut-être qu'un jour, je pourrais me payer une plume de paon. » Je ponctue ma dernière phrase avec un poing serré et une moue déterminés très caricatural. « Maude, nous avons trouvé notre orientation post-ASPIC. Nous pouvons finir nos années à Poudlard en paix ! » rajouté-je d'un ton solennel en mettant ma main sur son épaule. Le sérieux ? Qu'est-ce que ce mot ? Jamais entendu de ma vie. En tout cas pas avec Maude.



Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 600
| AVATARS / CRÉDITS : Evan Peters on Bazzart (swan)
| SANG : Apparemment pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Mon oncle mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Sam 10 Juin - 21:10

Moran revenait de Scribenpenne après avoir investi dans trois nouvelles et belles plumes. Il s’était permis un grand écart de budget pour une fois (non pas qu’il n’en avait pas les moyens mais il préférait habituellement ne pas trop dépenser). Son paquet sous le bras, il remontait l’allée commerçante pour retourner au château. Il ne comptait pas s’éterniser dans le petit village pittoresque de Pré-Au-Lard. L’esprit divaguant, il parcourra de longs mètres sans faire attention à ce qui se passait autour de lui. Il ne revînt réellement à la réalité qu’en entendant son nom, absolument pas murmuré délicatement. En même temps, la grosse voix de Rozen permettait guère tant de délicatesse. Quelques rides se formèrent sur le front de l’écossais qui perçut une seconde voix. Il s'était arrêté de marcher mais ne parvenait pas vraiment à voir d’où les voix provenaient. Il se rendit compte que la deuxième personne était Maude et il eut sur le coup envie d’aller la prendre à part pour lui demander ce qu’elle faisait avec l’énergumène. Mais il n’en fit rien et entendit plutôt Alexandre parler de ses cheveux en manière peu élogieuse.

Moran s’esclaffa bruyamment et un pas plus tard, il les avait repéré. Sans s’arrêter, il lâcha simplement : « La jalousie, ça bouffe Rozen ». Il reprit sa route en faisant un clin d’œil à Maude et quitta le village.


Spoiler:
 


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Lun 12 Juin - 23:38


Comme si Alexandre était possible à calmer, comme s'il allait faire le plaisir à qui que ce soit de se calmer un peu. Ce type est une vraie pile électrique qui cache en lui une certaine rancune contre bien des personnes. Tu le savais  très bien même s'il ne le montrait pas. Tu n'en as pas l'air mais tu sais observer autour de toi  et tu sais voir qu'Alexandre ne fréquente plus les même personnes qu'avant, du moins pas toutes. Pour certaines, c'était surement mieux ainsi d'une certaine manière ; tu as toujours trouvé qu'elles ne lui correspondaient pas. Quand il n'aime pas quelqu'un, il est loin d'être hyper sympathique mais en temps normal, c'est plutôt l'inverse avec ceux qui sont dans son  cercle d'amis. Encore faut-il juste supporter ses éventuels débordements ! Tu ris un peu en l'entendant parler du cours d'histoire. -Non d'un troll ! Ce serait doublement ennuyeux ça... Enfin tu dis ça mais tu es sûre qu'il parviendrait à rendre ce cours un minimum plus accrocheur, en estimant que c'est possible. T'imagines jusqu'ici la scène ; c'est qu'il va faire fuir les élèves les plus normaux et attirer les plus étranges lui. Et, mais c'est qu'il recommence ! -Alexandre tu me fatigues ! dis-tu tout en parvenant à lui offrir un sourire amusé. Mais c'est qu'il ne l'aime vraiment pas ce cher Moran ; tu te demanderais presque comment ils ont fait leur compte. En parlant de ce dernier d'ailleurs, tu l'aperçois au loin, car tu as tout simplement entendu le murmure de sa voix. Tu lui envoie un sourire en guise de salutation  et en même temps s'excuse... Faut vraiment que tu lui parles à lui, t'es sûre qu'il a des choses à te dire.  Mais tu t'en occupera plus tard, là c'est plutôt le mot "plume" qui t'a ramené sur ce que tu faisais à la base. -Mais c'est que tu ne vas pas la lâcher cette histoire de plume ! dis-tu d'en air désespéré, ou presque. -Aller je te soutiens dans ce grand projet qu'est l'achat d'une plume de paon ! Oh oui les ASPICS, tu as encore le temps en ce qui te concerne mais fallait croire que le choix était fait ! Tu souris en sentant la main de ton camarade sur ton épaule, prenant un air victorieux. -Génial, mon avenir est tracé. On va finir ce qu'il nous reste de jours à vivre ensemble, tu te rends compte ! Un air satisfait se lit sur ton visage, puis tu changes d'expression comme si tu venais de découvrir une horreur. - Imagine le cauchemar ! Tu sembles lui renvoyer l'idée mais aussitôt, tu reprends un air paisible, comme si tu étais la plus sereine des personnes avec toute l'innocence du monde. Sans vraiment comprendre le pourquoi du comment, tu fis un pas plus près de ton ami, finit par te placer devant tout passant naturellement tes bras dans son dos pour l'enlacer. T'es petite en faite ! -Merci Alex ! dis-tu d'une voix basse comme si tu avais peur de le lui dire. Tu te reculas, comme si tu venais de te rendre compte de ton geste et sourit. -Désolée ! Mais tu me fais tellement penser à un enfants fragile que je n'ai pas pu m'en empêcher ... Tu lui fis un clin d'oeil.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Thida ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen] Ven 16 Juin - 22:37

Make me laugh
Ft. Maude Delcour


Je n'ai jamais caché ma dent contre Powell. Il m'a fait un sale coup sans au moins me prévenir, il n'a pas daigné s'excuser. Je suis rancunier et encore plus dans ce genre de situation. J'appréciais Moran Powell jusqu'à ce que je vois le pire de lui-même. J'ai finit par ne plus le voir en peinture. Je me demande comment des gens, dont Gardenia et bien évidemment Maude, font pour l'apprécier. Maude ne se contrarie pas quand je parle mal de lui, elle doit s'y être habitué.
Quand on parle du loup ! Le voilà qui passe à côté de nous en me murmurant un gentil mot d'amour que j'ignore tout bonnement en le regardant s'éloigner. Il s'est cru plus intelligent que tout le monde ? Alors il devrait savoir qu'on répond aux abrutis par le silence. Dans le cas de figure où je suis un abruti. -C'est le seul et unique cas de figure, en fait.- Je fais souvent le choix de ne pas répondre à la petite voix dans ma tête.
Je crois que je désespère Maude. J'ai droit de parler de plume, bon sang ! Mais au final, elle me rejoint dans mon délire, pour ma plus grande joie. « Pour bien faire, on va se marier, avoir deux gosses: un garçon et une fille. Et on adoptera un niffleur. Tu n'as même plus à te soucier de ta vie sentimentale ! » Qu'on me dise que j'épouse Maude, je prends ça pour la plus grosse blague au monde.
Pour elle aussi, ça lui paraît comme une blague. Elle prend une expression horrifiée. On est d'accord. Je regarde au loin. « T'imagine, on divorcerait au bout d'un mois même p-... » Maude se poste devant moi et m'enlace en se perchant sur la pointe de ses pieds. Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase. Ça me surprend. Mais je l'enlace à mon tour sans trop me poser de question. Et elle me remercie.

Elle se détache de moi et me regarde avec un sourire. Je ne comprends pas ce qui vient de se passer. Maude me sort alors une excuse que je ne crois pas, suivie d'un clin d'œil. Je décide de la provoquer un petit peu, avec un sourire en coin. « Tu es sûre que ce n'est pas toi l'enfant fragile ? » demandé-je. Elle ne m'a pas pris dans ses bras sans raison ! Si ?



Dragées:
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen]

Revenir en haut Aller en bas

Make me laugh [Maude Delcour & Alexandre O. Rozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» “If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”
» I just wanna make you laugh [PV Kory]
» Dossier Corruption: Alexandre/Latortue
» Bienvenue à Pierre-Alexandre ...
» Alexandre Tirésias, jeune Jedi gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: La rue commerçante-