Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Sam 15 Avr - 16:22

Le tableau de la Grosse Dame coulissa et Marlene McKinnon s’engouffra dans le tunnel avec un rire de bécasse après avoir quitté la surprenante escorte que lui avait offert Joseph Wilkes. Elle retira les talons hauts qu’elle avait emprunté à sa maman pour l’occasion et les abandonna en plein dans le passage avant de retrouver avec un pas léger les moelleux tapis  qui recouvraient le sol de leur salle commune. La salle commune était foutrement bordélique après les préparatifs du bal et Marlene ne distingua pas immédiatement sa silencieuse amie Janice parmi toutes les affaires dont les élèves s’étaient délestés au dernier moment. Plutôt contente de retrouver le visage d’une amie après avoir été enlevée du bal par Alexandre et s’être ensuite égarée dans les couloirs avec Joseph, elle lâcha un profond soupir de soulagement en retirant la veste que lui avait galamment prêté son cavalier. Elle la serra furtivement contre sa poitrine en s’exclamant finalement « Wahow ! Cette soirée était  vraiment … ». Elle pivota sur ses pointes comme une danseuse étoile et se laissa tombée en arrière dans le plus confortable des fauteuils de la salle. Fantastique ? Sûrement pas car Alexandre Rozen l’avait quand même abandonnée au bal comme une vieille chaussette à un elfe avant de lui faire découvrir le club privatif des « dungeons fight ». Magique ? Elle n’aurait pas non plus qualifié ainsi le flirt auquel elle s’était laissée aller avec Joseph Wilkes qu’elle ne parvenait toujours pas à voir autrement que comme un sombre idiot. Elle se redressa d’un coup sur ses coudes et reprit une profonde inspiration qui lui fit retrouver instantanément ses esprits. « Déroutante ! » conclut-elle finalement en dardant son regard plissé dans celui de Janice. « Par Merlin, la mixité ce serait tellement facile si tous les Serpentards n’avaient pas des sales faces de pets de trolls ! » gueula-t-elle finalement en balançant la veste de bal d’Alexandre à l’autre bout de la pièce, elle visait mal et avait largement manqué l’âtre de la cheminée.

Ses camarades de maison s’étaient tôt rendus compte de sa bipolarité détonante et elle s’arracha à la moelleuse et mensongère étreinte du fauteuil pour poser ses fesses sur une chaise au bois dur et grinçant en face de Janice. Ses sourcils étaient froncés et son front plissé car l’heure était grave tandis qu’il lui paraissait soudainement qu’elle avait vraiment fait n’importe quoi tout au long de cette soirée. Ce n’était après tout pas comme cela que sa mère l’avait éduquée, oh que non, sa mère lui avait appris à se méfier des hommes et particulièrement ceux qui avaient les hormones en ébullition. Pas à flirter et à rire comme une bécasse devant la moindre marque d’attention nom de nom … « T’as fait quoi de ta soirée, toi ? » demanda-t-elle finalement à sa camarade en laissant tomber sur la table un bras las puis une tête toute aussi lasse.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Sam 15 Juil - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Lun 17 Avr - 15:19

Lorsque le tableau de la Grosse Dame pivote, Janice penche la tête en arrière et un sourire s'étire sur ses lèvres alors qu'elle reconnait Marlene et son rire très caractéristique. La jeune fille referme doucement le roman qu'elle était en train de lire et s'assoit un peu plus correctement sur le canapé face à la cheminée sur lequel elle était encore étalée pas très élégamment quelques secondes plus tôt. « Salut ! » lui dit-elle dans un sourire. Marlene, fidèle à elle-même, se déleste de ses affaires, virevolte sur les tapis avant de venir se jeter dans un fauteuil, fauteuil qu'elle quitte bien vite pour une chaise en bois. Du grand Marlene dans toute sa splendeur, quoi. Jane rit doucement. « Je suis restée ici, il fallait que j'avance dans ce roman pour la prochaine réunion des filles d'Aphrodite. » Jane tend vers Marlene le livre sur la couverture duquel il est écrit « La couleur de la baguette » de Kathryn Witchkett, un roman qui relate la place de la femme sang mêlé aux Etats-Unis dans les années 60, époque durant laquelle il n'était pas rare de voir des familles de sang pur embaucher pour une bouchée de pain des femmes nées moldues ou sang mêlé pour effectuer la basse besogne. L'esclavage moderne, quoi. Pas sur que ce sujet intéresse réellement les membres du club mais qu'importe, Jane doit probablement être la seule de tout le club à prendre au sérieux ces réunions et à ne pas se contenter de lire l'article en Une dans le dernier numéro de Sorcière Hebdo sur l'importance de la couleur des collants sous une jupe plissée. Mais ce sujet qu'est la place de la femme dans la société l'intéresse-t-il vraiment ou essaye-t-elle simplement de se faire bien voir auprès de son amie Marlene ? Peut-être un peu des deux. « Et toi, comment s'est passé ta soirée ? Raconte-moi ! Rozen ne t'a pas pris trop le chou ? » A la pensée de Marlene et d'Alexandre ensemble au bal, Jane grimace. Choisir ce Serpentard comme cavalier est bien la seule action de la rouge et or que Janice n'envie pas. Ce garçon... La pauvre petite en garde un très mauvais souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Mer 19 Avr - 11:19

Marlene avait l’impression d’avoir atteint le bout de sa vie, tout ce qui l’empêchait de ne pas monter se coucher immédiatement, c’était l’épuisante perspective de grimper les quelques marches qui la séparaient de son lit douillet. Mais c’était bien mal connaître Jane car sa camarade de maison avait un don pour toujours raviver l’étincelle chez elle. Elle venait de piquer sa curiosité avec le roman qu’elle était en train de lire et la cinquième année se redressa instinctivement les sourcils froncés pour regarder curieusement la couverture. Un grand sourire étira ses lèvres quand elle le reconnut. « J’adore ce livre ! ». Elle le feuilleta pour trouver l’une de ses citations favorites. « N’était-ce pas le sujet du livre ? Amener les femmes à comprendre. Nous sommes simplement deux personnes. Il n’y a pas tant de choses qui nous séparent. Pas autant que je l’aurais cru ». Marlene regrettait amèrement que cette citation soit trop longue pour pouvoir tenir sur un badge. Elle résumait à son sens à la fois l’importance de toujours chercher à comprendre le monde autour de soi et l’égalité entre le monde moldu (et les nombreuses sorcières qui en étaient issues) et le monde magique (avec ses ‘illustres’ lignées). Elle trouvait chouette que Jane ait décidé de le lire, ça lui parlerait sûrement en tant que jeune femme et en tant que sorcière de sang mêlé. Elles avaient quelques points communs et Marlene savait que le féminisme survivrait à Poudlard encore au moins une année après son départ. Elle aurait certes préféré passer la soirée avec Jane à lire des livres ! Car si ce soir Marlene avait en effet cherché à comprendre le monde des sang pur en traînant avec Rozen et Wilkes - cherchez l’erreur … - elle n’avait absolument pas fait honneur aux féministes. « Je sais pas … il est trop bizarre … un coup il est gentil … un coup il est con comme un balais mal astiqué … » grimaça-t-elle en pensant qu’il aurait bien mérité une salle à son nom au département des mystères. « J’aurais dû rester avec toi ! C’est fou le temps que j’ai passé à m’angoisser pour trouver un cavalier, puis à attendre la réponse dudit cavalier … tout ça pour finir par regarder troll numéro un taper sur la tronche de troll numéro deux dans les cachots ! » résuma-t-elle brièvement sa soirée. « Multiplie ce temps perdu par le nombre de filles qui se sont pareillement pris la tête à Poudlard et franchement … on aurait eu le temps de toutes faire une révolution … on aurait pu … on aurait pu … » bafouilla-t-elle en cherchant du sexisme au château mais ce n’était pas évident puisque les garçons portaient des robes et que les filles étaient plutôt bien représentées sur le terrain de quidditch. « On aurait pu militer pour que Flitwick n’envoie plus de filles au tableau ! Franchement, est-ce que je suis la seule à penser qu’il est suffisamment petit pour pouvoir potentiellement lorgner sous ma robe, hein ? » s’indigna-t-elle finalement pour rien du tout tant l'innocent professeur était asexué aux yeux du monde.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Lun 24 Avr - 13:11

Lorsque sa camarade de maison lui dit qu'elle aurait dû rester avec elle, Jane sourit doucement tout en se disant qu'en réalité, Marlene ne se doute pas une seule seconde que la sorcière aurait donné beaucoup pour participer à cette soirée de la mixité, mais comme elle n'a pas réussi à se trouver de cavalier (ou plutôt comme personne n'a daigné inviter la timide et discrète Janice), elle a voulu garder la tête haute en prétextant que, de toute manière, elle n'avait pas envie de s'y rendre, qu'elle avait autre chose à faire (ce qui n'était pas vraiment le cas, qu'on se le dise). La Gryffondor récupère son livre qu'elle dépose délicatement sur la table basse avant de se tourner vers Marlene la révolutionnaire qui s'emballe et Jane, les yeux pétillants, l'imagine en robe longue et bonnet phrygien, baguette au poing, levant haut un drapeau orné des armoiries Poudlard qu'elle aurait probablement revisité à son goût pour y mettre en valeur le féminisme ou la mixité du sang, ou les deux à la fois. Lorsque la rouge et or mentionne Flitwick et le fait qu'il serait un petit pervers qui profiterait de sa position pour faire venir les filles au tableau afin de reluquer sous leurs jupes, Jane (en parfaite petite influençable qu'elle est) se dit que, mais oui ! elle n'y a jamais songé avant mais maintenant que Marlene le dit, elle se rend compte que c'est vrai, et que c'est tout à fait révoltant ! « Nannnn, tu crois vraiment que... Lui ? Mais c'est ignoble ! » s'indigne la jeune fille en faisant de gros yeux ronds comme des souafles. « Je ne pourrais jamais plus aller au tableau à l'un de ses cours sans imaginer... Brrr, ça me glace le sang ! » et Jane frisonne en portant pudiquement ses mains à ses bras comme pour se protéger. Puis se sentant soudain pousser des ailes, elle poursuit : « C'est dingue, être une fille dans le monde sorcier comme dans le monde moldu, c'est passer sa vie au second plan, n'être qu'un faire-valoir pour les hommes ! Sois une bonne épouse, sois belle, toujours apprêtée, toujours discrète, dis oui à ton mari, fais lui de bons petits plats, organise et range la maison, sois soumise et surtout tais-toi, ne dis jamais un mot plus haut que l'autre ! Non mais dans quel monde on vit ! Bientôt, on va nous retirer nos baguettes comme aux gobelins et aux elfes de maison ! » A la fin de sa tirade, Jane est toute rouge et ses mains tremblent un peu, elle n'a pas l'habitude de s'emballer comme ça. « On devrait faire quelque chose, vraiment, mais quelque chose de concret, qui marque les esprits ! » Bon, de là à se balader seins nus dans les couloirs du château pour revendiquer les droits de la femme, faut pas pousser non plus. Jane s'accoude au dossier du canapé et fixe Marlene en attendant qu'elle propose quelque chose car en fait, c'est un peu elle le cerveau de la bande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Mer 26 Avr - 17:20

Comme d’habitude, Marlene avait parlé avec beaucoup de spontanéité et aucune pointe de réflexion. Quand Jane s’indigna à son tour sur le comportement pervers du directeur des bleus, les joues de Marlene rosirent légèrement et elle regarda brièvement ailleurs en se demandant si elle n’avait pas commis une bêtise. C’est qu’elle s’en serait voulue de jeter une grave rumeur sur le professeur présumé innocent. Mais elle aimait encore moins revenir sur ses propos, aussi acquiesça-t-elle avec aplomb chaque mot de sa camarade qui refuserait à l’avenir d’aller au tableau. Elle feignit d’être traversée à ton tour d’un frisson. « Oui je sais … dégoûtant ! » dit-elle en enfonçant le dernier clou sur le pilori du maître des sortilèges.

Elle oublia tout de sa culpabilité en écoutant le discours devenu plus guerrier de Jane. Il y avait les femmes de sang pur qu’on enfermait dans le rôles de potiches et les autres femmes qu’on enfermait dans le rôle de potiches, ça les transcendait toutes. Il n’y avait qu’à entendre les discussions qui avaient animés les élèves avec ce bal pour qu'elle soit fière d'avoir choisi elle-même son cavalier - même si elle s’était carrément plantée ! - plutôt que d’attendre qu’un garçon daigne l’inviter. Elle avait surpris de nombreuses discussions tristement déplorables ces dernières semaines. Tous concourraient pour la plus jolie cavalière et parfois même essayaient de se les échanger comme des pouliches. Les joues de Marlene virèrent carrément au rouge quand Janice parla cuisine car c’était un point sur lequel elle se sentait particulièrement inadaptée. « Mais oui ! Par la barbe de Merlin, qu’est-ce qu’ils ont les sorciers contre les plats surgelés ? C’est carrément pratique ! » s’indigna-t-elle à son tour. Chez les McKinnon, on était des femmes modernes avec un four à micro-ondes et elle se souvenait parfaitement de la classe d’études des moldus au cours de laquelle elle avait défendu l’invention avant de suggérer aux sorciers de trouver un sortilège équivalent … sous les rires de ses camarades sorciers qui se targuaient de remarque stupide « ça a l’air moins bien qu’un elfe de maison quand même » puisque l’humanité n’était apparemment pas un critère important. Marlene partageait, sinon les tremblements de Jane, sa rage. Elle plissa ses yeux de griffons quand elle suggéra qu’elles trouvent ensemble une solution. « On raccourcit nos jupes et on porte des décolletés, la voilà la solution ! ». Ca lui paraissait très féministe mais elle ouvrit de grands yeux effrayés en imaginant ce que ça pourrait susciter chez quelques idiots du château, oh non, elle n’y était vraiment pas prête. « Ou alors encore mieux … ». Elle leva son index au ciel et ouvrit la bouche en faisant semblant de réfléchir et elle retomba sur son habituelle conclusion. « … on fait des badges ! ». Les badges c’était vraiment sa solution à tout depuis que sa maman lui avait offert un appareil pour en fabriquer pendant les fêtes de noël. Et elle pointa avec un grand sourire sa badgeuse moldue qui se trouvait sur la table basse, car elle avait préparé des badges avec la tête de son cavalier plus tôt dans la soirée. Bon par contre, elle savait pas ce qu’elle pourrait écrire sur les badges. « Ni gobeline ni soumise ? » essaya-t-elle à voix haute pour entendre comment cela sonnait.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Mer 21 Juin - 17:10

Marlene propose de raccourcir les jupes et d'agrandir les décolletés et Jane ouvre grand les yeux, un peu affolée à l'idée de montrer le peu de poitrine qu'elle peut avoir sous sa chemise blanche, car si vous voulez tout savoir, eh bien, Janice est tellement peu développée à ce niveau-là qu'elle n'a encore jamais porté de soutien-gorge, c'est pour dire... Mais ouf, Marlene semble changer d'avis lorsqu'elle réalise tout ce que cela implique. Elle reporte son attention sur sa badgeuse qui commence à être très célèbre dans la salle commune des Gryffondor car c'est un peu comme le troisième bras de Marlene en ce moment, impossible de la voir quelque part sans sa machine. « Très bonne idée, oui, les badges ! lance Jane en hochant vigoureusement la tête. Et ce slogan ! Génial ! » ajoute-t-elle, admirative de l'imagination de sa camarade. En même temps, Jane n'aurait pu dire le contraire car quoi que dise Marlene, elle est absolument toujours d'accord avec elle. Bon, les sourcils froncés, la troisième année se met elle aussi à réfléchir à deux, trois slogans percuteurs qui pourraient tenir sur un badge et être assez accrocheur pour ne pas ruiner la cause féministe. « Hm... "Femmes boniches, femmes potiches, on en a plein les miches !" Non, c'est pas terrible, ça, attends... Que dis-tu de "Vélanes, harpies, sorcières, lâchons nos serpillières, exprimons notre colère !" ?. Non, c'est pas fou, hein ? Je sais pas trop. » Et Jane de rougir jusqu'aux oreilles avec cette impression atroce de se mettre à nu à chaque fois qu'elle propose quelque chose ou exprime l'une de ses idées même la plus banale qui soit. C'est qu'elle a une peur terrible du jugement, la pauvre petite Janice Thickey qui porte ses genoux contre sa poitrine et les encercle comme sur la défensive. Marlene est si brillante et inspirée qu'il est vrai que sa camarade a du mal à ne pas avoir des complexes à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Sam 24 Juin - 17:22

Quand Jane encensa son idée de badges et de slogans tout à la fois, Marlene afficha un large sourire. C’est que ses idées étaient plus souvent dénoncées ou raillées et ne créaient que rarement l’enthousiasme. Il n’y avait que sa camarade Gryffondor qui semblait toujours s’extasier avec elle et ce sentiment de reconnaissance ne manquait jamais de l’enjouer. A l’aide de sa baguette, elle colora en violet un parchemin et y fit apparaître dans des couleurs toutes aussi criardes le dit slogan entouré de paillettes. Elle glissa la feuille sous le cran de sa machine et appuya avec force de ses deux mains. Clac ! Et un badge, un ! Elle aurait pu se contenter de faire directement apparaître des badges d’un inamitus apparitus mais elle trouvait ça beaucoup moins amusant … Alors qu’elle baissait le menton pour chercher l’endroit de sa robe de bal auquel accrocher ce premier badge, elle s’interrompit en entendant les messages encore plus chouettes que trouva sa camarade. « Par le monosourcil de Burdock Muldoon, tes slogans sont fantastiques Jane ! ». Elle balança son badge derrière son épaule - sans s’inquiéter que quelqu’un ne se plante plus tard le pied dans l’aiguille - pour s’emparer de sa badgeuse et la glisser sous le nez de l’instigatrice de tous ces super messages pour qu’elle ne s’arrête pas là dans l’expression de sa créativité. Elle ne lâcha pas immédiatement sa machine et enfonça son regard dans celui de la quatrième année pour donner plus de gravité à ce moment qu’il n’en nécessitait réellement. « Je te la confie mais attention, une petite badgeuse implique de grandes responsabilités ! ». Et elle la laissa finalement tomber sur la table sans aucune précaution dans un terrible bruit métallique avant de laisser tomber ses fesses à elle dans le fauteuil d’à côté. Elle ne lâchait toujours pas Janice du regard et s’accouda à la table avant de glisser son menton dans le creux de sa main pour adopter une position plus confortable. Elle quitterait Poudlard d’ici deux courtes années et il lui arrivait très souvent de penser à l’héritage de ses clubs car elle aurait été attristée qu’ils disparaissent de l’école en même temps qu’elle ! Janice lui semblait être parfaite pour reprendre la succession l’année de son départ mais il fallait bien qu’elle la teste un peu avant ça alors elle lui proposa finalement une nouvelle idée. « T’as déjà pensé à présider un club, Janice ? Ne le répète pas à Astrid et Mairead mais t’es quand même cent fois plus intelligente et inspirée qu’elles deux réunies ! » avoua-t-elle sans trop de problème sans insister sur le fait que les deux jeunes filles faisaient de plus généralement passer leur querelle personnelle avant les querelles dont souffrait le monde. « Maintenant qu’on a des super badges, faudrait trop créer un club, non ?! Mais quelque chose de différent des Soirées Aphrodite ! Un club où ses membres s’engageraient vraiment, tu vois ? Où ils diraient un truc genre c'est ça la vie maintenant ... » continua-t-elle en se balançant sur son coude et en plissant les yeux car elle même ne voyait pas du tout et parlait souvent uniquement pour astiquer des balais.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Ven 30 Juin - 10:04

Où est Janice derrière ce rouge tomate qui lui recouvre les joues ? Ah, la voilà qui rit bêtement comme à chaque fois qu'elle est mal à son aise. « Je, enfin non, je n'ai jamais pensé à... Et puis c'est pas tout à fait vrai, Mairead et Astrid sont beaucoup plus... » Mais Marlene la coupe dans ses bafouillages et ce n'est probablement pas plus mal. Quoique... « C'est ça la vie, maintenant ? » répète Jane à la suite de son amie et mentor et, si elle est sceptique au départ, elle se reprend bien vite et son regard s'illumine alors qu'elle se redresse comme possédée par le démon de l'excitation. « C'est ça la vie, maintenant ! Ouais, il faut créer un club qui chamboule les codes, qui donne un sens à la vie, qui anéantisse toutes les inégalités de ce monde ! Un club pour les femmes opprimées, pour les nés-moldus et les sang-mêlé qui ont tout autant que les sang-pur le droit de posséder une baguette, pour les elfes de maison réduits en esclavage, pour... » L'un des portraits de la salle commune se met à tousser bruyamment, clairement pour mettre fin à cette tirade qu'il trouve des plus grotesques. Alors Jane rougit de plus belle et le tableau profite de ce silence pour mettre son petit grain de sel dans la conversation. « Vous arrivez trop tard, mesdemoiselles. Le mouvement peace and love est en passe de disparaître. » Avant d'ajouter avec dédain « Hm, c'est ça la vie, quelle utopie... » puis de quitter son cadre pour aller rejoindre je ne sais quel endroit. Jane déglutit, la tête basse, les yeux rivés sur les paumes de ses mains. « Ouais mais c'est pas un vieux tableau pourri qui va me dire quoi penser... » lâche-t-elle entre ses dents avant de relever la tête. « Il faut faire ce club, quoi que tu décides, j'en suis ! » Evidemment qu'elle en est. Marlene aurait créé un club de canevas ou de puzzles 1000 pièces qu'elle s'y serait inscrite également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Lun 3 Juil - 21:08

Alors que Jane se laissait finalement enthousiasmer par l’idée de présider un nouveau club, les yeux de Marlene ne la quittaient pas et brillaient d’espoir. Elle avait l’impression de se revoir plus jeune quand elle était animée du désir brutal de sauver tout le monde à la fois sans parvenir à ne fixer son attention que sur une seule cause. C’est qu’elle avait parfois la tête qui tournait rien qu’en pensant à tout ce qui ne tournait pas rond - justement ! - dans le monde. « Plus ! Plus ! » la poussait-elle presque fiévreuse en tapant la table avec la paume de ses mains. « Il faut un acte symbolique qui démontre la pureté de notre engagement ! ». Elle sentait qu’une idée s’apprêtait à poindre dans son esprit et ses yeux s’agrandissaient dangereusement. Elle ouvrit encore plus grand sa bouche. Mais un portait les coupa dans leur super brainstorming, ohlalala ! Marlene perdit le fil de sa pensée et plutôt que de vanter les mérites de la non-violence fut très tentée d’envoyer un manuel qui traînait par là en plein dans sa face mal peinte ! « Ouais c’est ça dégage avec ta vieille face au crayola ! » beugla-t-elle tandis que Jane rageait plus silencieusement. Le personnage dont il n’y avait pas que les idées qui dataient d’un autre siècle avait déjà abandonné son cadre et la fière militante put de nouveau focaliser ses idées sur ce nouveau club en même temps que son regard sur sa brillante protégée. Un large sourire éclaira de nouveau son visage tandis que Jane accordait à la cause - laquelle ça on s’en fiche ! - son dévouement le plus entier. « Un club de vierges ! » trancha-t-elle finalement avec son regard de démente tandis que le baiser de Joseph Wilkes lui brûlait encore le coin des lèvres. C’est qu’elle ne sortait pas cette idée de sous le choixpeau magique, vous pensez bien ? C’était la première fois que Marlene flirtait avec un garçon ce soir-là et la jeune fille craintive qu’elle pouvait être - en tout cas avec les garçons - redoutait un peu le chemin sur lequel auraient pu la conduire ses hormones. Et si elle tombait enceinte comme sa maman à seize ans ? Alors voilà, il fallait qu’elle consacre une nouvelle règle de vie très personnelle à travers un nouveau club comme à chaque fois. « On crée un club dans lequel on s’engage à ne sortir avec aucun garçon ! Pas moyen qu’on se laisse distraire de nos ambitions par ces idiots ! C’est maintenant que ça se joue si on veut prendre la suite de Jenkins plus tard ! Alors hop, les mecs c’est fini ! Et même si ça a pas commencé … eh bah c’est fini ! T’en dis quoi ? ». Une nouvelle idée venait de la traverser et elle poussa un cri aigu d’enthousiasme et agita ses mains comme une mijaurée en étant bien loin de l’image de la femme fatale qu’elle aurait pourtant aimé dégager. « On pourrait porter des petites bagues ou des petits colliers à paillettes trop mignons comme signe de ralliement ? Ou non ! Encore mieux ! ». On se demande bien ce qu’elle allait dire, hein ? « DES BADGES ! ENCORE DES BADGES JANE ! ».

dragées:
 


Dernière édition par Marlene McKinnon le Jeu 13 Juil - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Lun 10 Juil - 18:24

« Marly ! Oh ! Est-ce que... est-ce que t'es sérieuse, là ? » s'exclame Jane, rouge beuglante, en se laissant tomber dans le fond du canapé comme pour s'y enfouir complètement, les mains plaquées contre son visage. Un club de vierge ! Jane ! Alors qu'elle n'a même pas quinze ans ! Soudain, c'est les traits du beau Fabian en tenue de Quidditch qui se matérialisent dans la tête de la rouge et or, Fabian et sa tenue sexy qui s'éloignent de plus en plus, un peu comme le doux rêve de Janice d'avoir un jour la chance incroyable de l'intéresser. Non, au lieu de quoi la troisième année se condamne à vivre une vie entière placée sous le signe de... la chasteté. Deux nonnes ! C'est comme ça qu'on va les renommer dans tout Poudlard, ohlala quelle horreur ! Plus jamais ni Ophelia ni Glinda n'accepteront de traîner avec elle, c'est sûr, elle signe son arrêt de mort en suivant les directives de Marlene. Mais comment faire ? Car si Jane meurt littéralement d'envie de hurler que tout, absolument tout dans ce plan est juste complètement impensable, la seule chose qui sort de ses lèvres, c'est : « "Fière d'être vierge !", qu'est-ce que t'en dis ? Pour un badge, je veux dire. Et pour éviter tout malentendu, on pourrait ajouter en dessous entre parenthèse "Ceci n'est pas mon signe astrologique". A moins que... A moins que ça soit le tien ? Non, je sais pas, je demande car je voudrais pas faire de bourde avec ta machine. » Comment on appelle ça, ma petite Janice, hein ? De la lâcheté, si j'en crois mon petit doigt ! Car clairement, c'est son idée à Marlene qui est une vraie bourde ! Ça sent la goule à plein nez, son histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 441
| AVATARS / CRÉDITS : Freya Mavor by fassylover
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Slenderman
| PATRONUS : Un canard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Jeu 13 Juil - 15:54

Janice était tellement contente qu’elle était devenue rouge et l’idée de Marlene la stupéfia si bien qu’elle dut lui demander de répéter. Marlene se pinçait les lèvres car, si elle s’était attendue à ce que sa camarade la suive, autant d’enthousiasme la surprenait tout de même. Qu'est-ce qu'elle était cool Janice quand même. « Tu m’as parfaitement entendu ! » confirma Marlene qui en trépignait déjà d’impatience sur l’assise de sa chaise. Elle trouvait ça drôle la manière dont elle contaminait Jane avec son intérêt avant qu’elle ne la contamine de nouveau à son tour, c’était vraiment sans fin entre elles et ensemble, elles changeraient le monde, c’était bien certain ! Contrairement à sa cadette, Marlene était complètement à fond. C’est que si elle devait sortir avec Wilkes - et ses mains baladeuses - elle aurait un super prétexte à lui opposer pour qu’il ne la tripote pas trop. Ouf, voilà qui la soulageait tout à fait. « Fière d’être vierge ! » scanda-t-elle à son tour en levant le poing avec enthousiasme tout en se trouvant quand même malgré tout un petit peu niaise de le prononcer comme ça à voix haute. Moïra McKinnon enceinte à seize ans et Marlene McKinnon vierge à seize ans, n’y avait-il quand même pas un fossé entre les deux conceptions ? Mmh … nooooon ! se rassura-t-elle aussitôt. Ca allait être fantastique parce que tout était toujours fantastique quand elle était avec sa copine Janice après tout. « Bien pensé pour le signe ! C’est pas le mien mais c’est certain que la moitié des filles de Poudlard vont rejoindre la cause et qu’il y aura de vraies vierges dans le tas ! - Elle ne revint pas sur son lapsus pas du tout révélateur et espéra que Jane l’avait bien compris - Et j’ai pas envie qu’elles aient l’impression de subir de la discrimination tu vois ? Alors faudra quand même qu’on prépare d’autres badges pour elles ! Je pense qu’on peut démarrer à cent hein ! ». Et se disant Marlene plaça sa main devant sa bouche pour pousser un profond baillement parce que rien que l’idée du nombre de badges qu’il faudrait lancer, eh bien ça la catapultait dans son lit. Elle commença à prendre le chemin des escaliers vers son dortoir mais se retourna soudainement. « Tu crois qu’on pourrait faire des serments inviolables pour garantir qu’on faute pas ou est-ce que ça va trop loin ? ». Elle se gratta l'arrière de son crâne et constata que ses boucles blondes commençaient à sauter hors des pinces pour reprendre leurs droits. Qu'est-ce qui se passait déjà quand on violait un serment ? Ca ne devait pas être si terrible ? Elle bailla une nouvelle fois et se retourna en passant la porte de son dortoir. « Oh on verra ça demain ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (Little Juice)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS Sam 15 Juil - 12:06

Janice écarquille les yeux lorsque Marlene donne une fourchette assez large du nombre de badges qu'elles auront à confectionner. Une centaine, n'est-ce pas un chouia exagéré ? Comptant qu'il y a un peu moins de 300 élèves à Poudlard, que la moitié sont des filles, qu'une petite partie n'est probablement plus vierge à l'heure actuelle, qu'une autre beaucoup plus grande ne rejoindra jamais un club de vierge car c'est trop la honte de se balader avec un badge scandant les mérites d'un hymen encore jamais foulé, bref, si les filles ont la chance d'avoir deux membres dans le club (autant dire : elles deux !), ça sera déjà énorme. Car même Jane qui est pourtant une fervente partisane des idées de sa camarade, là elle hésite vraiment beaucoup, surtout lorsque Marlene propose l'idée de sceller tout ça par un serment inviolable ! « Oh. Mon. Dieu... Oui, on verra ça demain... Bonne nuit Marlene... » réussit à articuler tant bien que mal la pauvre rouge et or, la main sur la gorge, déglutissant avec une extrême difficulté. Lorsque son amie disparaît dans son dortoir, la jeune sorcière s'affale dans le canapé et attrape un coussin poussiéreux qu'elle plaque sur son visage. « Ohlala, au secours ! Au secouuuuurs ! » gémit-elle d'une voix étouffée en tapant des pieds. Comment va-t-elle donc réussir à se sortir de ce pétrin ? La réponse au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS

Revenir en haut Aller en bas

Les Clean Teens à Poudlard ? | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» La faim fait bien les choses. [Leen'] sujet clos.
» [Sujet clos] Le dernier recours en situation désespérément désespérée est resté, reste et restera toujours l'appel au secours. [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-