GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Le renouveau du printemps | TSADKIEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Le renouveau du printemps | TSADKIEL Jeu 20 Avr - 20:12

Evan s’était selon ses habitudes levé de bonne heure ce matin-là pour plonger dans le sombre lac juste avant que l’aube ne se lève. Il avait toujours autant aimé nager que voler. Il n’avait pas, contrairement au reste de ses cousins, bénéficier de l’éducation classique d’une famille sorcière. Il ne parlait aucun autre langage que celui vernaculaire du pays dans lequel il avait grandi, son âme n’avait été élevée par aucun art, et il souffrait d’un manque de culture qui l’avait longtemps embarrassé. Il dissimulait aujourd’hui fort bien ses failles à travers l’art de la rhétorique qu’il avait emprunté à ses ascendants au cours des nombreux évènements qui les rassemblaient. C’était bien là son seul acquis Rosier pensait-il d’une manière bien prétentieuse. Concernant le reste il s’était construit seul à travers les disciplines sportives aussi populaires que vulgaires - entendez à la portée de tout un chacun - dont il ne parvenait là à tirer aucune prétention.

Il s’était séché et avait enfilé sa tenue d’élève par-dessus son maillot de bain et traversait maintenant le parc que la matinée ensoleillait doucement pour se rendre dans la grande salle où il ne doutait pas retrouver ses amis déjà attablés pour le petit-déjeuner. Mais une silhouette au bout du chemin attira son attention et il y reconnut bien vite la droiture si caractéristique de son cher cousin. Il s’arrêta un instant pour l’observer car il hésitait à le rejoindre. Les deux garçons se côtoyaient en classe pendant les cours et à l’occasion de dîners pendant les vacances et, sans doute ces événements imposés leur suffisaient-ils à tous deux, car ils ne se retrouvaient en tête à tête que lorsque Evan avait un avantage quelconque à tirer de Tsadkiel. Ils ne se parlaient jamais pour le bon plaisir d’une conversation. L’héritier Rosier n’avait absolument rien à demander à son cadet aujourd’hui. C’était quelque chose de tout à fait nouveau qui le poussait vers lui. Il marcha d’un pas plus vif que d’habitude dans l’ombre de son cousin dans laquelle il n’aimait certes pas se trouver et le bruit des graviers annonça d'abord son arrivée. « Bonjour cousin » le salua-t-il familièrement de sa voix doucereuse dont tous les membres de la famille avaient appris à se méfier. Il ne lui avait pas adressé un seul mot ni un seul regard depuis les dernières vacances. Au cours d’une soirée fastueuse célébrant la nouvelle année, il avait eu le plaisir, plutôt que de porter un toast, de tapoter sur sa coupe de cristal, et d’annoncer la rupture de ses fiançailles avec Azelma Travers - bien trop caractérielle avait-il assuré à son père et son grand-père en aparté - avant de lever sa coupe vers le plus discret de ses cousins situé en bout de table et d’annoncer un large sourire étirant ses lèvres une nouvelle union avec une autre famille toute aussi illustre. Les Yaxley. Un nom qui avait fait claquer sa langue sur son palais et fait pétiller son œil d’autant de bulles que le contenu de sa coupe. Il avait appuyé son regard vers Tsadkiel bien conscient que ce nom avait le pouvoir de le sortir de sa torpeur avant d’y ajouter le doux prénom qui ne pouvait être prononcé sans suavité de Cassiopeia. Et finalement il avait baissé son verre comme une meurtrière baguette avant d’accueillir les étonnements confidentiels de certaines tantes et les félicitations explosives d’autres oncles.

Maintenant qu’il était arrivé à hauteur d’épaules de son cousin, il avait retrouvé sa démarche nonchalante que seul contredisait le bras guindé replié dans le creux de son dos. Il faisait encore frais à cette période de l’année et il ferma les yeux pour s’en remplir les poumons de cet air neuf. Le printemps avait toujours suscité chez lui une étrange allégresse. « Il est doux le renouveau du printemps, tu ne penses pas ? » ne voulait-il absolument pas savoir.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le renouveau du printemps | TSADKIEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Tournoi du Printemps du jeu à Bourgoin Jallieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-