Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Avril 1975 - Les sortilèges informulés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 673
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Thida ♥
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Mer 26 Avr - 21:53

Luzia était censée arriver en DCFM avec Maya et Marlene, mais Picott l'avait alpaguée à la sortie des cachots pour lui demander si elle pouvait prendre le tour de ronde de Sean, qui était malade. Elle avait accepté parce que cela supposait qu'elle passerait la soirée avec Maya.
C'est pourquoi elle arriva en salle de DCFM derrière un jeune Serdaigle.
Maya, je suis de ronde avec...

Elle s'interrompit brutalement en se rendant compte de la présence d'un autre adulte dans la salle. Rougissant subitement, Luzia salua le professeur et la dame avant de se poster près de ses amies.
Une Auror, souffla-t-elle, admirative.

Elle dégaina sa baguette, évitant soigneusement Alexandre du regard, mais tout en remarquant qu'il était avec Fabian. Comment faisait-il pour le supporter, elle n'en avait pas la moindre idée...

Citation :
Compétences :
3/6

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 98
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : un boa constrictor
| PATRONUS : une souris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 27 Avr - 14:32

(DFCM : 3 / 6)


- Bouge toi !!! Lança Proserpine à Theo qui mettait encore trois plombes à se préparer... Ou plutôt à glander.

Monsieur ne mettait pas de gel ou ne se faisait pas une beauté à l'instar des filles et d'autres garçons. Non Monsieur attendait toujours le dernier moment pour se lever, le dernier moment pour descendre prendre le petit déj'... Bref il finit par arriver avec toute la nonchalance qui le caractérisait et les deux élèves partirent en direction de la salle de cours.
En arrivant, la présence d'une femme au fond de la classe attisa la curiosité de Poppy qui chuchota à l'adresse de Theo :
- Tu crois que c'est son plan ... tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 140
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by soft parade)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 27 Avr - 15:00

Il est huit heures lorsque Theo quitte enfin la salle commune pour se rendre à la grande salle. Proserpine râle à côté de lui mais le Poufsouffle se contente de soupirer en haussant parfois les sourcils. Il a moins d'une demi-heure pour prendre son petit-déj, ça devrait le faire et d'ailleurs ça le fait car après avoir englouti tartines et jus de citrouille, les deux amis quittent la grande salle pour se rendre à leur premier cours de la journée, celui de défense contre les forces du mal. En entrant dans la classe, le né-moldu repère de suite la femme qui accompagne leur professeur et lorsque Poppy lui demande si ça ne serait pas une amie et plus si affinités, Theo répond en rigolant : « Pourquoi tu me demandes ça à moi, t'as cru que j'étais un spécialiste ou quoi ? » Puis il va se poster au fond de la pièce et sort sa baguette, prêt à l'action.

(DCFM | 4/6)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 122
| AVATARS / CRÉDITS : Valingaï + signature anaëlle (Bazzart)
| SANG : Pur, il paraît.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa mère
| PATRONUS : Un ours polaire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 27 Avr - 16:22

Un cours sur les sortilèges informulés, enfin. La matière était au programme des BUSE, il était grand temps de l’aborder en classe. Pourtant, le jeune Serdaigle n’avait pas attendu ce jour pour en étudier les principes et leurs applications. Depuis près de deux ans, il s’attelait à une recherche avide sur le sujet, de l’analyse rigoureuse de la syntaxe des différents sortilèges à l’entraînement assidu au renforcement de l’intention et de sa dissociation de la parole. A chaque nouveau sortilège appris, il répondait par l’exercice acharné et solitaire de sa version informulée. Le caractère accessoire de la parole en magie était une idée qui lui avait plu immédiatement, comme par reflet de son mutisme infantile. Ainsi, toutes ses années, il avait dû apprendre à communiquer avec des mots, selon des contextes spécifiques et complexes, sans grand intérêt pourtant pour les codes sociaux opaques qui les régissent : la magie venait lui donner raison, avec la preuve, par les informulés, de la suprématie essentielle de la pensée sur la parole. Tous les ouvrages qu’il avait pu se procurer avaient été consumés, durant d’interminables nuits de braise, par son esprit éveillé-affamé.

Le cours de DCFM du Professeur Funestar, il le savait, reposait essentiellement sur la pratique, ce que Tsadkiel regrettait fortement, lui qui valorisait la perfection de la pratique par l’affinement de la compréhension des principes qui la sous-tendent. Il pouvait passer des heures à s’exercer, bien sûr – seulement quand il s’agissait de ses domaines fétiches -, mais ne voyait pas de gloire à une maîtrise naïve et ignorante de la magie. La lumière dorée du soleil de cette matinée d’avril filtrait au travers des vitraux du couloir qui menait à la salle de classe, dessinant le passage qu'empruntèrent ses pas inhabituellement rapides.

Lorsqu’il fit son entrée dans la salle, Tsadkiel balaya l’espace de son regard de glace. D’un regard bref, il notifia la présence du Professeur Funestar et s’arrêta sur la silhouette d’une dame aux cheveux noirs de jais. Il mit quelques secondes à la reconnaître. Il s’agissait de Raven Fawkes, une Aurore qu’il avait un jour croisé au Ministère en compagnie de sa mère, alors qu’il était âgé de dix ans. Les deux femmes avaient eu une 'conversation de circonstance' dont le jeune aigle n’avait aucun souvenir, puisqu’il ne l’avait pas écoutée, mais il se souvenait très bien de son impression : de l’acidulé de la pomme verte et des nuances de noir des plumes du merle… La stature de la sorcière et sa voix franche et posée. Le professeur de DCFM la présenta, confirmant le souvenir du Serdaigle. La voir associée à un cours qui portait sur un tel sujet crispa son estomac d’excitation et fit pétiller ses yeux d’admiration. C’est alors qu’il se rendit compte qu’il n’avait même pas salué les deux adultes qui se tenaient dans le fond de classe. Trop tard. Sa mâchoire se crispa d’agacement. Un peu plus loin, il remarqua Saul d’un regard furtif. Était-ce bizarre s’il se déplaçait à travers la masse des étudiants pour le rejoindre ? Le cours avait commencé, c’était certainement malvenu. Tsadkiel décida de s’abstenir. C’est alors qu’il constata qu’il se tenait non loin de ses deux seuls cousins encore à Poudlard, Prosperine, accompagnée son ami Wadge de Poufsouffle, sur sa gauche, et Evan, un peu plus loin sur sa droite, dont la tenue raffinée ne parvenait pas à cacher de son corps la rudesse.

Compétence:
 
Dragées:
 


Dernière édition par Tsadkiel Seligsen le Ven 28 Avr - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 346
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan Schmid
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 27 Avr - 20:08

Le cours de DCFM était de loin celui que préférait Sirius avec la Métamorphose. Les enseignants étaient exigeants, mais c'était ce qui permettaient aux élèves de progresser.
Entrant à la suite de Poppy et de Wadge, Sirius goba la fin de son croissant qu'il avait apporté de son petit déjeuner et salua les adultes - s'étonnant de la présence d'une Auror - frottant ses mains pour les débarrasser des miettes.
Dites, fit-il à voix haute, vous croyez qu'elle va nous apprendre à se battre contre ces abrutis de Mangemorts ?

Citation :
Compétences :
3/6


Dernière édition par Sirius Black le Ven 28 Avr - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 149
| AVATARS / CRÉDITS : Kristen Stewart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une ombre
| PATRONUS : un colibri
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 27 Avr - 22:12

Quand Emmeline était descendue dans la pièce commune de leur salle, elle avait trouvé son ami si concentré qu'il en aurait oublié son petit déjeuner. Elle le tira de ses lectures pour aller manger un petit morceau et les deux acolytes  prirent ensuite le chemin de la salle de classe. Ils ne se parlaient que de travail depuis l'autre soir au bal, Emma n'osant jamais aborder la fameuse question du baiser... Mal à l'aise et surtout absorbés par les études, les deux nerds ne savaient plus vraiment comment se comporter l'un envers l'autre, alors ils étaient dans le déni. Arrivée dans la pièce, la jeune brune salua le Professeur et écouta attentivement le discours sur l'invitée du jour. Auror.. Peut-être éveillerait-elle une vocation dans l'esprit de la discrète serdaigle ... Elle se plaça en retrait derrière Saul, pour observer et se faire oublier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : William Moseley
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : subir le doloris
| PATRONUS : un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Ven 28 Avr - 12:43

Quand Sirius passa la porte, Peter arriva juste derrière comme à son habitude à force de petits pas - c’est qu’il avait de petite jambes - il salua dans un marmonnement trop bas pour être compréhensible leur professeur et son invitée. Et il rejoignit Sirius ainsi que deux de ses amis de la maison Poufsouffle au fond de la salle. Son coeur se mit à battre un peu plus vite et il ouvrit de grands yeux de botrucs en apprenant le métier de la grande dame. Il présageait déjà les pires humiliations possibles en imaginant le Professeur Funestar le désigner pour lui demander de s’entraîner au duel contre une Auror. Il regarda autour de lui pour s’assurer qu’il n’était pas le seul à paniquer mais ne trouva comme toujours aucun écho à sa détresse dans le regard de ses camarades. Sirius avait lui une autre idée qu’il partagea plus audiblement. « Tu crois ? » s’exclama immédiatement Peter. Si c’était certes mieux qu’affronter l’Auror en duel, il ne trouvait pas pour autant le cours moins effrayant. « Ce serait dangereux … » murmura-t-il en regardant la bande de serpentards postés un peu plus loin. Est-ce que leur apprendre des sortilèges d'attaque ne fournirait pas un excellent prétexte à la petite bande pour les attaquer ? Il n’aimait pas du tout ça …

DCFM : 3 / 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 114
| AVATARS / CRÉDITS : Cole Sprouse
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un bébé pleurant dans un berceau
| PATRONUS : Une tortue
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Ven 28 Avr - 19:13

Lorsque Gabin arriva en cours de défense contre les forces du mal ce matin là, il y avait déjà quelques élèves présents dans la salle de classe. Tout le monde ne parlait que de l'auror qui était sensée intervenir au cours. Apparemment, quelques uns de ses amis lui vouaient une grande admiration. Forcément, le poufsouffle était avide de savoir à quoi ressemblait cette petite dame ! Et il ne fut pas déçu. Miss Fawkes en imposait. Elle avait beaucoup de prestance et une élégance à couper le souffle. Cela n'intimida pas Gabin, néanmoins. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de la respecter. Qu'aurait-il pu faire d'autre, de toute façon ? Franchement, il n'était pas déçu. Peut-être que lui aussi allait finir par l'admirer ! Il la salua avec un grand sourire: « Bonjour madame. » avant de faire de même avec son professeur. Il alla ensuite se ranger près de Moran et Ewan qu'il salua amicalement également en leur tapotant l'épaule.

(Compétence: 3/6)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 87
| AVATARS / CRÉDITS : Katie McGrath
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : Vipère du Gabon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés Jeu 8 Juin - 16:49

Avril 1975 ~ Les sortilèges informulés
ft. Professeur Funestar, Mme. Fawkes et les autres élèves
' Le savoir, c'est le pouvoir '
Depuis le cours de DFCM sur les patronus, la sorcière attendait avec une impatiente contenue le prochain qui allait être sur les sortilèges informulés. Un sujet fort passionnant et complexe qui promettait d'être particulier connaissant la pédagogie singulière de l'enseignant Monsieur Funestar. Après un passage rapide à la grande salle pour se restaurer, elle se dépêcha d'arriver à l'heure pour le cours. Déjà, beaucoup de monde était rassemblé dans la salle lorsqu'elle y pénétra.

« Bonjour professeur, madame » déclara-t-elle poliment en entrant, ayant remarquée la présence de l'autre adulte.

Elle jeta un rapide coup d’œil en direction de Prewett, lui souriant discrètement, avant de faire un petit signe à Tsadkiel rejoignant Alexandre. Elle se rassembla avec les autres qui attendaient le début du cours. Après le petit pitch d'introduction, la jeune femme fut surprise bien qu'elle n'en montra aucun signe extérieure. Une Auror ? Intéressant... Elle avait hâte de commencer et d'en apprendre un peu plus pendant le cours aussi bien sur le thème abordé que sur la nouvelle arrivante.

Compétence:
 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avril 1975 - Les sortilèges informulés

Revenir en haut Aller en bas

Avril 1975 - Les sortilèges informulés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [Idée] Les sortilèges informulés..
» Cours n°2 : Les Sortilèges informulés
» Cours 01 : (sixième année) les sortilèges informulés
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-