C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Mer 26 Avr - 21:21

Midi. Elle allait enfin pouvoir remplir ce fichu estomac qui lui avait attiré tous les regards pendant le cours d'histoire de la magie, du moins tous ceux des personnes qui ne s'étaient pas endormis. Elle devait rejoindre au plus vite la grande salle pour déjeuner, poussée par son ventre mais aussi par le rendez-vous qu'elle avait donné à Arthur dès la fin des cours pour qu'ils puissent manger ensemble. Elle mit rapidement de la distance avec ses camarades de classe, pas le temps de papoter, de se réveiller ou de traîner comme si le repas pouvait attendre. Merlin ce qu'elle avait faim !

Elle emprunta un escalier, longea un couloir, tourna à droite, puis à gauche traversant le château à vive allure. Que l'endroit lui paraissait grand quand elle avait besoin d'être à l'heure. Sans faire attention elle rentra de plein fouet dans un troupeau de quatrième année qui surgissait d'une salle sur sa droite. Retenant avec peine les quelques mots qui voulaient franchir ses lèvres, elle laissa la masse s'en aller et disparaître, elle toujours arrêtée en plein milieu du couloir. Elle allait se lancer de nouveau dans sa marche endiablée quand elle aperçut Lottie O'Keil qui sortait de la dite salle. Un sentiment au plus profond d'elle surgit, le même à chaque fois qu'elle croisait cette petite chose née moldu qui avait par, personne ne savait quel hasard et quelle chance, réussi à se retrouver dans la maison des verts et argents. La préfète dépassa sa cadette de deux années l'air fier et sûre d'elle, chose qu'elle n'était pas en réalité mais face à Lottie, elle ne pouvait pas s'empêcher d'imposer une ridicule supériorité inexistante. Jugeant du regard la jeune fille, elle ne put retenir le roulement de ses yeux. "Toujours là où il ne faut pas celle-là." Cette référence était puérilement destinée à son arrivée chez les serpentard. Elle l'avait marmonné assez fort pour que cela arrive aux oreilles de la quatrième année. Elle ne pouvait ni  arrêter ce mépris injustifié ni prendre sur elle par rapport à la verte. C'était plus fort qu'elle, sa jalousie la dépassait et jamais elle n'aurait le courage de reconnaître qu'elle faisait acte de méchanceté gratuite.

Alors qu'elle pensait pouvoir finir tranquillement son petit bout de chemin, la voix de Lottie, qu'elle entendait pour la première fois et dont elle se serait bien passé de connaître d'ailleurs, la stoppa nette. Elle hésita une seconde entre continuer et se rendre dans la grande salle comme prévu ou s'arrêter et enfin déballer le sac de rancœur qu'elle avait en elle. Personne n'était dans le couloir, c'était peut-être le bon moment ? Arthur pourrait attendre quelques minutes, il ne devait plus être à ça près. Elle se doutait bien qu'elle ne ferait pas de Lottie une de ses amies, et cracher un peu de venin n'avait jamais fait de mal à personne, elle se retourna donc pour lui faire face. Le destin voulait qu'elles se trouvent toutes les deux ici au même moment, c'était un signe.


Dernière édition par Maya Andrews le Lun 9 Oct - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Jeu 27 Avr - 12:03

On pourrait dire que cette journée était longues, que j'avais toutes les raisons du monde de vouloir dormir au plus vite et m'éloigner de mes camarades.
Pourtant, cette journée passait rapidement car j'avais pris l'habitude de ne plus faire attention aux autres. Tous ceux de ma maison ne sont pas méprisables au plus haut point et j'ai déjà réussis à bien m'entendre avec certains. Les autres ? Ils n'étaient à mes yeux que de des gens qui ne méritaient même pas la moindre intention.

A vraie dire, cette journée s'était bien déroulée, tout le monde étant occupé par ses études plutôt que par ce qui les entourait. Durant tout le cours, je ne pouvais m'empêcher de penser au bon temps qu'il y avait à l extérieur, me disant que je pourrais un peu sortir avec mes amis afin de prendre l'air frais. Il avait fait froid assez longtemps comme ça.

Je me m'étais pas spécialement préoccupée du cours aujourd'hui, ayant déjà assez travailler et surtout parce que d'autres sujets me préoccupaient plus. C'est la voix du professeur qui nous invitait à quitter la classe qui me fit sortir de mes pensées et je n'allais pas me faire prier pour sortir de la pièce, bien que je prenais mon temps pour quitter la pièce. Inutile de se ruer comme un troupeau sur la porte !

Je laissais donc partir le plus gros des élèves avant de sortir à mon tour. Je comptais directement rejoindre mes amis, jetant à peine un regard à la jeune serdaigle qui restait sur le côté le temps que ma classe sorte. Mais mon pas se stoppa net quand je l'entend murmurer dîner voix qui ne se voulait pas spécialement discrète. Sans surprise... Je sentis un rictus étirer mes lèvres tandis que je tournais les talons vers elle.

-Tu sais, pour parler ainsi, tu peux directement crier.

Je la regardais, tête légèrement penchée.

-Est-ce que dire les choses en face est de trop haut niveau pour toi ?

Bon, ce n'était pas hyper sympas sur le coupé, pas vraiment le genre de chose que je fais à tout bout de champs. Mai si elle avait quelque chose à dire, elle qui est la si sage préfète des bleus, qu'elle ose au moins me le dire en face. Bien que je ne vois pas où est son problème : autant mettre les choses au clair.Je me fichais pas mal qu'elle soit plus âgée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Jeu 27 Avr - 17:33

Face à Lottie, qu'elle surplombait de quelques centimètres, elle arqua le sourcil assez indifférente à la remarque qu'elle avait lancé. Pourquoi crier ? C'était traduire d'un manque humain de self-control et la bleue ne voulait pas se décrédibiliser dès maintenant, même si c'était déjà le cas depuis un moment dans la tête de la verte, ça elle ne s'en doutait pas vraiment. Elle savait que ce n'était pas une obligation de hausser le ton pour se faire entendre, la preuve elle avait attiré l'attention de la jeune fille sans même s'adresser à elle. Elle fixait sa tête de travers qui lui faisait pensé à une petite chouette curieuse, si ça n'avait pas été Lottie, elle aurait presque trouvé ça chou.

Elle laissa les mots prononcés par la verte retomber dans l'air avec insignifiance. Elle n'était même plus certaine de vouloir lui accorder du temps, minime soit-il. Pourtant, elle était un peu piqué au vif par ses paroles, elle n'était pas une gryffondor, et n'avait donc même pas besoin de justifier ses actes et ses pensées mais l'idée qu'une fois encore Lottie O'Keil parvienne à la surpasser et ça sans s'en rendre compte, c'était trop pour elle. "Euh... ouais c'est ça de trop haut niveau." Utilisant une voix niaise et horriblement moqueuse, elle parla comme si ce que disait la serpentarde n'avait ni ailes ni plumes, comme si elle commettait un crime d'oser lui parler et en plus de ça sans lui montrer le moindre respect. La préfète semblait avoir prit un petit peu trop à cœur son rôle à responsabilités et oubliait qu'elle avait elle aussi été en quatrième année un jour. La situation était peut-être un message pour la faire redescendre d'un étage ou deux, ou bien d'une dizaine.

Mais pour le moment, elle avait d'autres projets en tête. Elle trouvait étrange d'avoir cet échange avec Lottie, dans un autre contexte elle était certaine qu'elle aurait pu entretenir une relation de protection envers elle, comme Marlène le faisait. La jalousie de la bleue était aussi sûrement lié au fait que sa meilleure amie ait prit leur cadette sous son aile. En amour comme en amitié elle était une personne possessive et décidément en ce moment elle passait son temps dans le conflit. "Mon avis est important à ce point ?" Elle pensait vraiment que Lottie appartenait au genre qui s'en fichait pas mal des autres et de leurs opinions surtout en vue de sa situation au sein du château, visiblement non. "Je peux savoir en quoi ce que je pense t'intéresse ?" C'est vrai, même si elle l'avait entendu marmonner quelque chose à son propos, y'avait-il une autre raison pour qu'est lieu cette conversation ? Ce n'était pas comme si sa présence chez les serpents n'avaient pas fait du bruit, tout le monde en avait parlé. Bon certes, beaucoup avait rapidement cessé de le faire contrairement à la brune mais tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Jeu 27 Avr - 19:10

Je n'avais pas lâché la jeune serdaigle des yeux, attendant une quelconque réponses de sa part sauf si elle n'avait rien à dire. Finalement, elle ouvrit enfin la bouche après m'avoir observer. Peut-être qu'elle aurait du la laisser fermée en fin de compte. J haussais un sourcils d'un air désespéré. Elle est vraiment sûre d'être la préfète des serdaigles elle ? Une fille de 16 ans qui plus est ? Parce que là , j'ai eus l'impression d'entendre une gamine de 8ans qui cherche désespérément à se mettre de haut.

Quand elle rouvrit la bouche, je ne tarda pas à lui montrer ma pensées à l'aide d un seul geste : juste un haussement d'épaules. Oui, je m'en fichais pas mal de ce à quoi elle pensait. Mais j'aime qu'on me dise les choses  : les autres ont oser le faire eux au moins, y compris de personnes censées être moins mature. L'âge de ne fait définitivement pas cela !

Son autre question , bien que je gardais un air neutre, avait de quoi surprendre : veut-elle vraiment que je lui dise cela ? C'est pourtant si évident... Mais il fallait croire que j'allais devoir éclairer sa lanterne bien qu'il était évident qu'il ne s'agissait là que de pure provocation : sinon autant changer de préfète.

-Quand une personne ne nous intéresse pas , on l'ignore simplement...On ne passe pas son temps à parler derrière son dos comme un lâche.

J'avais parlé sèchement, sans forcément chercher à en rajouter. C'est juste pas mon genre de cacher ce genre de pensées.

-alors je t'en prie : déballe tout. Peut-être que j'aurais enfin l impression de parler à une fille qui en vaut la peine. Ou alors ce sera pire et je n'aurais qu'une enfant qui ne sait pas maîtriser une rage injustifiée...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Jeu 27 Avr - 20:44

Intérieurement elle était morte de honte. Et aussi horriblement mal à l'aise. Pas seulement parce qu'elle se faisait faire la morale par Lottie mais surtout parce que cette dernière avait parfaitement su la cerner et sans se tromper. Elle était un peu mise à nue devant tant de maturité, la serpentarde avait du apprendre au cours de ses années à Poudlard à passer au-delà de ce qui pourrait être considéré comme un soucis. Cela n'arrangeait pas la haine que la bleue éprouvait envers elle, au contraire, rien ne semblait pouvoir lui faire barrage et c'était particulièrement agaçant. Elle allait devoir faire preuve de répartie et il était bien connu qu'elle n'était pas au top dans ce domaine, tant pis, elle ferait avec. De toute façon elle n'était déjà pas mature aux yeux de Lottie, ce n'était pas quelques phrases un peu ridicule qui la ferait remonter dans son estime. Et puis, clairement, elle n'en avait rien à faire.

Certes la verte avait raison, elle lui portait une attention toute particulière mêlant haine et incompréhension. Autant assumer, cela ferait peut-être perdre, au moins une seconde, les moyens à Lottie. "Mais je n'ai jamais dit que tu ne m'intéressais pas, en fait." Elle réalisa que si la phrase avait été entendu en dehors du conflit entre les deux jeunes filles, elle aurait sûrement été jugé d'étrange ou d’ambiguë. Ici, elle la trouva plutôt bien placé, elle jouait sur les mots mais comme il avait été dit, elle était lâche et devait bien attaquer sur tous les fronts. "Et du coup ça veut dire que je t'intéresse un peu aussi, non ? Enfin, j'imagine parce que sinon tu perdrais pas autant ton temps avec moi." Elle lui adressa un clin d’œil provocateur. 1 point pour Serdaigle.

La préfète écoutait le discours de Lottie attentivement. Encore une fois elle fut surprise de la qualité avec laquelle elle avait su lire en elle, elle espérait que c'était une caractéristique spécifique à la verte et que le château entier n'était pas réellement capable de l'analyser aussi rapidement et aussi efficacement. Après tout, elle n'était pas vraiment méchante... en général. Même elle n'aurait pu expliquer cette personne qui prenait vie quand la brune entrait dans son périmètre. "Blablabla. Bon excuse-moi t'as fini ta comédie ? Je sais pas t'as pas des petites copines qui t'attendent pour jouer à la poupée ?" Elle soutint le regard dur et glacial de Lottie. La bleue n'en avait rien à faire de l'image qu'elle lui renvoyait. Elles ne s'étaient jamais parlés avant, ne le referaient probablement plus dans le futur et rien de tout cela n'empêcherait la préfète de continuer à faire ce qu'elle faisait jusque là. Elle aurait bien tourner les talons, retrouver Arthur et manger comme jamais pour noyer la rage que cet échange lui aurait procuré mais elle avait bien envie de voir jusqu'où cette situation pourrait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Jeu 27 Avr - 21:44

Je ne sais absolument pas quelle mouche l'a piqué-là mais une chose est sûre, elle avait une dent contre moi. Cependant, j'ignorais de quoi il s'agissait et je ne le cache pas bien que je me doute qu'il ne s'agit pas tout à fait des mêmes motifs que les autres.

-Eh bien tu vois quand tu veux ... Tu peux avouer quelque chose même si c'est pour rentrer dans le jeu de quelqu'un d'autre ! Dis-je tout en lui adressant un sourire en coin... pas forcément simple à déchiffrer car je sais que moi-même je n'en serais pas capable .Il n'était si sympathique ni mauvais.

En l'écoutant rentrer d'autant plus dans cet échange assez provocateur, je finis par afficher une autre sorte de sourire, un quia renvoyait le même air que le clin d'oeil qu'elle venait de m'adresser.

-En effet, tu m'intéresses beaucoup surtout pour  savoir où tu veux en venir avec ces idioties...

Plus je l'observais et l'écoutais, plus je commençais à cerner un plus gros problème chez elle. Cependant, je n'eus pas spécialement le temps de réfléchir à cette idée plus longtemps qu'elle repris la parole.à vraie dire, je ne savais pas comment je faisais pour me retenir à cette instant même...j'haussai les sourcils, ne cachant pas mon sourire amusé... Je ne peux m'empêcher de lâcher un petit rire en entendant cette remarque qui exprimait son propre malaise et sa détresse.

-C'est amusant d'entendre ce genre de remarque de la part d'une personne si mal placée que toi. Surtout quand tu agis comme une fille en est encore au doudou qu'on avait dans le berceau.

Je n'étais pas comme ça en temps normal, quand on ne joue pas à de tels jeu avec moi. Elle s'était elle même embarquée là-dedans et maintenant, elle cherchait désespérément à se sortir de cette situation. Ça sautait aux yeux. Mai quand on débute ce genre de chose, on assume. C'est ce que je ferais  ... C'est ce qui attire le respect qu'on peut mériter.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Ven 28 Avr - 12:40

Était-ce de la gentillesse ? Ou de la méchanceté dissimulée ? Elle n'aurait pu le dire. En fait, malgré sa naïveté maladive, elle se doutait bien qu'il n'était pas si simple d'obtenir la sympathie de la verte, et encore moins dans une situation pareille où conflit et méprise prenaient la plus grande partie de la place. Bon, il ne fallait peut-être pas que Lottie joue trop avec les nerfs de la brune, elle ne s'était que rarement énervé très fort, c'était un privilège qu'elle laissait à peu de personne, et si elle continuait, la serpentarde ferait bientôt partie de ce cercle rapproché. "Oh parce que tu crois qu'on est en train de jouer là ?" Elle la regarda mi-surprise, mi-amusée, décidément elle avait pas mal de choses à apprendre sur Lottie O'Keil, cette gamine avait une sacrée répartie.

L'ambiance était visiblement au sarcasme et à la provocation, pas de soucis, la serdaigle avait un panel de sourires à exploiter durant cette rencontre. "Des idioties ?" Elle avait prit cette mauvaise habitude de répéter les mots qu'elle entendait, dans un cas sérieux, elle aurait peut-être essayé de se retenir, pour ne pas que la personne pense qu'elle se fichait d'elle, mais ici quel n'était pas son bonheur. "Je ne vois absolument pas de quoi tu parles." Jouer sur la défensive c'était certes se griller mais au moins elle gagnait un peu de temps pour assumer au plus tard qu'elle était une jalouse excessive de la jeune fille.

Bon, elle était peut-être sympa, peut-être aussi un peu idiote mais il ne fallait pas trop pousser non plus. Son seuil de tolérance venait d'atteindre un faible niveau et son estomac qui criait famine n'arrangeait pas les choses. Elle avait tord de s'en prendre à elle, c'était un fait mais elle ne pouvait pas accepter d'être autant ridiculiser. De plus, Lottie semblait lui reprocher de juger un peu trop rapidement mais était elle aussi en ce moment même en train de le faire. "Qu'est-ce que ça veut dire "si mal placée" ? Parce qu'il me semble qu'ici celle qui n'est pas à sa place c'est bien toi." Elle aurait bien rajouté un "Si tu vois ce que je veux dire" mais à aucun moment elle ne voulait prendre le risque de s'engager dans un nouveau blabla inutile. Un mélange de fierté et de colère parcourait ses veines tandis qu'elle se rapprochait encore plus du visage de la jeune fille.

Comment avait-elle bien pu découvrir qu'elle dormait encore avec son doudou ? Il était pourtant bien caché sous son oreiller et elle prenait garde à ne le sortir que pour s'endormir. Elle se doutait bien que Lottie n'en avait aucune idée mais il fallait continuer à la jouer nunuche un peu limité, c'était presque amusant. "Je peux savoir ce que mon doudou a à voir dans cette histoire ?" Elle lui sourit toujours aussi sournoisement le but étant de jouer à fond sur le côté m'en foutiste et de rendre cette conversation encore plus ridicule qu'elle ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Lun 1 Mai - 0:28

Jouer ? Ça avait tout d'un jeu d'enfant vu le niveau de la conversation qui était totalement en accord avec ça raison pour laquelle elle semblait m'en vouloir. C'est à dire une raison qui me semble totalement injustifiée et que je commence, je crois, à comprendre.
Mon interlocutrice était définitivement sur la défensive, ca sautait aux yeux car elle se contentait de suivre le rythme que j'engageais sans se décider à dire ce qui l'agace tant.

Peut-être a-t-elle l'impression que je ça juge mais de nous deux, qui juge vraiment ? Dans le fond, on se basait sur cette première impression mais elle ne semblait pas vouloir aller plus loin. Moi, je veux juste savoir ce qui l'énerve tant chez moi alors qu'elle ne me connaissait pas du tout. A part les bases des «on dit».

Je ne lui avais rien répondu, me contentant de rouler les yeux : elle commence sérieusement à me taper sur le système ... Je ne vais pas passer la nuit à attendre qu'elle me sorte enfin ses reproches ! Et, comme pour confirmer mes doutes, elle commence à aborder ma place.Je la regarda un instant, souriant.

-ah alors c'est ça... me contentais-je de dire alors qu'elle s'approchait de moi alors que je soutenais son regard. Vraiment ? Soit elle n'a rien compris à ma remarque, soit elle change le ton, ce qui me fit hausser mes sourcils.
-oh mais tu fais ce que tu veux de ta vie !
Dis-je tout en le pensant. Après tout, je n'ai pas à me même de ce qu'elle fait encore ou pas : je remarque juste qu'elle a le comportement d'un enfant encore plus jeune qu'un qui joue encore à la poupée comme elle le dit si bien. Si elle savait à quel point j'ai vite arrêté ces jeux... à quel point je n'y ai jamais eu sa vraiment droit d'ailleurs ! Je n'ai pa vécu cette enfance «normale» à ce sujet. J'ai toujours été élevée de façon à devenir une bonne héritière de riche famille, responsable et pas trop attardée sur les jeux d'enfants. J'aurais largement préféré cette normalité.
Mais je vois où elle veut en venir.

-Ton problème, c'est que tu es morte de jalousie mais que tu ne l'assume pas...
Je marqua une pause en la fixant, ni méchamment ni gentiment.
- C'est parce que je suis une née-moldu à serpentard c est ça ?

Décidément, la jalousie rend vraiment les gens idiots et désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 241
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed ©
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ Mer 3 Mai - 20:21

La conversation commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs. Et ça n'avait vraiment aucuns rapports avec le fait qu'une quatrième année était en train de la mettre mal. Vraiment aucuns. Face à Lottie elle n'arrivait pas à réfléchir intelligemment bien trop bousculée par une haine grandissante. Et même si c'était profondément en elle, la bleue savait qu'elle n'avait pas le droit d'être méchante. Mais c'était bien plus simple de jouer les vilaines et peut-être même qu'elle y prenait un certain plaisir.

Le fait d'être plus grande et de la surplomber lui faisait se sentir supérieure. La préfète, malgré son rôle, n'était pas souvent en position de force et pour une fois elle avait envie d'apprécier. Enfin c'était sans compter sur Lottie qui ne l'avait pas entendu de cette oreille et qui n'avait aucunes difficultés à lui répondre. Il y eut un petit moment de blanc, où elles se contentèrent de quelques regards assassins pour l'une, d’incompréhension pour l'autre.

Faire ce qu'elle voulait de sa vie ? Elle aurait bien voulu mais la serpentarde l'avait arrêté en chemin et maintenant elles étaient obligés de se subir et de s'affronter dans un dialogue de sourds. La serdaigle avait essayé au maximum de garder son calme et sentait une certaine tension dans la voix de la verte. Etait-elle en train de perdre patience ? "Bah qu'est-ce qui se passe Lottie, je te saoule ?" Elle lui adressa de nouveau un clin d'oeil ainsi qu'un sourire plus provocateur que jamais.

Bon, Lottie avait quand même mit le doigt sur la petite vérité qui habitait la serdaigle. Oui, elle était jalouse. Il fallait qu'elle réfléchisse à ce qu'elle voulait vraiment faire. Etre sincère et assumer ou jouer les filles encore plus naïves en faisant comme si de rien n'était. La verte lui coupa rapidement l'herbe sous le pied, évidement que le problème c'était qu'elle soit née moldu à serpentard. En général elle n'avait rien contre les gens qui sortaient de l'ordinaire, au contraire, elle les soutenait au maximum mais il y avait ce truc chez Lottie qui l'empêchait de la trouver mignonne ou de la soutenir. Alors oui, on pouvait parler de jalousie mais encore plus profondément de rancœur et la source de cette dernière restait inexplicable. "Oui, peut-être que c'est ça." Elle avait préféré jouer sur la carte de la franchise, de toute façon même si elle avait nié, la verte ne l'aurait pas cru. "Qu'est-ce que ça te change de le savoir ?" Elle posa la question sincèrement curieuse mais aussi avec une certaine indifférence. Grâce à cette conversation, la préfète pourrait en apprendre un peu plus sur elle-même. Parler avec Lottie lui permettrait sûrement de percer ses plus profondes incompréhensions. Il se pourrait bien qu'elle termine cette discussion en en apprenant un peu plus sur elle et cette horrible jalousie maladive et malaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ

Revenir en haut Aller en bas

Jalousie malaisante - lottie | ANNULÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nouvelle fenêtre de saisie de message annulée.
» Annulé!
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» [PV] Jalousie & Amitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-