C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Nini ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre Jeu 29 Juin - 16:08

« Alexandre, tu n'oublieras pas que t'as rendez-vous chez le dentiste mardi à 16h30. » me rappelle ma mère en allemand en mettant un sachet de tomates dans le panier.

J'ai envie d'appeler le cabinet pour qu'elle décale l'heure de rendez-vous. Parce qu'à 17h15 le même jour, j'ai une leçon d'occlumancie avec Mr. Carrow et je n'ai pas envie d'arriver en retard. Le problème c'est que je ne peux pas le dire à ma mère du coup elle ne voudra pas décaler le rendez-vous. C'est une vraie galère de trouver un créneau avec ses horaires.
« On pourrait pas essayer de décaler le rendez-vous ? » demandé-je tout de même.
« Pourquoi tu voudrais le décaler ? T'as quelque chose de prévu ? »
« En fait ouais, avec Quirinus on avait prévu de-... » commencé-je à mentir.
« Ecoute, t'es en vacance. Tu peux très bien décalé ce que tu as prévu à plus tard. »
« Ok. »
Ça ne sert à rien de discuter. Ma mère me demande d'aller du côté des électro-ménagers pour aller prendre un nouveau mixeur, le notre ayant rendu l'âme avant-hier. Mon père lui a lancé un réparo mais les lames ne coupent plus aussi bien qu'avant. D'autant plus qu'il commence à être obsolète, selon ma mère. Sans rechigner, je m'exécute. Mais ce n'est pas Mrs. Hoover là-bas ? Qu'est-ce qu'elle fiche ici ? -Elle est professeure d'étude des moldus.- Je vais finir par la croiser partout ! Même chez le dentiste. Je n'ai pas envie qu'elle me voit. Vite, je prends le mixeur qui semble le mieux et je m'éclipse le plus vite possible. Je m'assure toujours de rester dos au rayon des électroménagers.
Quand j'arrive près de ma mère, je lui fais un sourire. « Ça ira celui-là ? » demandé-je dans l'espoir qu'elle ne me demande pas d'aller en chercher un autre. Elle le regarde pendant je l'observe. Je ne ressemble pas beaucoup à ma mère, plus à mon père. Ma mère est blonde aux yeux bleus. Ses cheveux sont coiffés d'un chignon très 50's qui lui va plutôt bien je dirais. Elle n'est pas très grande, une taille moyenne je dirais, je suis plus grand qu'elle depuis quelques années maintenant. Elle est assez mince, elle n'a pas l'habitude de manger beaucoup. Sa peau est pâle, plus que la mienne. Elle a au delà de la quarantaine mais elle ne les fait pas. « Ça ira. » finit-elle par me dire. Je suis assez soulagé. Le risque est esquivé, j'ai envie de dire. -Je ne parlerais pas trop vite, si j'étais toi.-


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 215
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre Jeu 29 Juin - 17:13

Les vacances ça avait du bon. Entre autres chose, ça laissait plein de temps libre. En tant que professeur, Soyle avait la chance d’avoir des vacances assez longues. Tout comme ses élèves du coup. En temps normal, elle serait sans doute retournée en Pologne. Quand elle avait du temps comme ça, c’était ce qu’elle aimait bien faire. Mais en même temps, maintenant, elle pouvait en profiter pour retrouver Basil. Et Basil, il n’était pas en Pologne. Loin de là. C’était même visiblement loin de son secteur habituel. Alors elle avait décidé de rester un petit peu plus longtemps à Londres. Après tout, cette ville aussi avait son charme. Sans compter qu’elle avait un double visage pour Soyle. Enfin, pour elle et d’autres. On pouvait apprécier la particularité des rues sorcières, et la simplicité de son côté moldu. La belle se savait quelque part assez chanceuse d’avoir accès facilement à ces deux univers. Avec ses parents, c’était habituel. Ils commençaient en général par le côté moldu avec les petites adresses que son père avaient dénichées avec le temps (y compris une sympathique bibliothèque), puis les petits coins de sa mère (notamment l'animalerie magique où mini Soyle avait passé des heures). Régulièrement la rouquine recommençait. Y compris ce jour-là.

Elle était donc dans les rues moldues, avec la tenue qu’il convenait d’avoir en un tel lieu. Une chemise légère qui convenait à la saison, d’une agréable couleur bleu, une jupe noire qui laissait voir ses jambes (peu habituel pour elle du coup mais assez agréable), et une petite paire d’escarpins noirs d’un certain goût. Ce n’était pas souvent qu’elle suivait la mode moldue mais elle était équipée quand même. Parce que les rues de ce côté avaient quelque chose de particulier qu’elle appréciait. Peu importait que ce soit en Angleterre ou en Pologne. La belle ne saurait pas vraiment dire quoi mais elle sentait quelque chose de différent. C’était donc d’excellente humeur qu’elle en avait profité pour faire quelques courses.

La rouquine avait dérivé avec quelques livres avant de s’intéresser à quelque chose de plus professionnel. Oui son travail, encore. Que voulez-vous, c’était plus fort qu’elle. Notre professeur se tenait la plus informée possible des nouveautés moldues. Parfois elle allait jusqu’à les acheter pour ses cours. Certains jeunes sorciers se retrouvaient bien perplexes face à ces innovations technologiques. A quoi servait un lave-vaisselle quand on pouvait simplement faire léviter le nécessaire pour que ses affaires se lavent seules ? Soyle était toujours entre les deux. Il lui était même arrivé d’enchanter des objets électroniques moldus pour qu’ils fonctionnent sans qu’elle ne les tienne. Un mélange des deux quoi. Elle avait donc passé un petit moment devant ces engins avant de se décider à faire des courses utiles. Ou en tout cas utiles dans un futur plus proche. Des pommes par exemple, elle ferait bien des chaussons aux pommes. Elle s’était donc dirigé vers les fruits qui avaient de bonnes têtes, en avait pris quelques-uns et s’était retourné pour continuer ses petites emplettes. Et juste devant elle, à quelques pas à peine, elle ne l’avait pas même remarqué absorbée par ses pensées, mais se trouvait un jeune homme qu’elle voyait souvent. De plus en plus même. Il lui tournait le dos pour le moment, mais cela ne durerait sans doute pas.

-Mr Rozen, vos vacances sont trop longues ? Je vous manque déjà pour que nous nous croisions autant ?

Elle n’avait pas encore prêté attention à l’adulte qui l’accompagnait. Une femme plus petite que lui, blonde, visiblement moldue ou habituée à en suivre les codes. Soyle avait beau la dominer en taille, il n’était pas dans ses habitudes d’accentuer ce genre de choses par les gestes. Dans un de ses habituels sourires, elle lui avait tendu la main. Bien que léger, cet air de famille avec son élèves lui faisait sentir qu’il s’agissait peut-être de sa mère, d’une tante, d’une cousine…

-Soyle Hoover, je suis un des professeurs d’Alexandre.
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Nini ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre Jeu 29 Juin - 23:30

Ma mère a toujours insisté sur le fait de manger sainement. Elle insiste pour nous faire manger cinq fruits et légumes par jour. Elle a toujours favorisé la médecine à base de plante et les soins naturels. Elle n'a jamais eu confiance dans les potions sorcières. Je la comprends un peu. Quand on pense que certaines potions sont faites à base de véracrasse, ça n'inspire pas confiance. Bref, c'est ma mère.
« Il faudra qu'on rachète du déodorant, je n'en ai plus. » lui demandé-je alors qu'elle remplissait un sac plastique de carottes. C'est alors que je sursaute quand j'entends une voix familière m'appeler par mon nom. Je me retourne vers la nouvelle arrivante. Eh ouais.
« Je vous manque déjà pour que nous nous croisions autant ? »
Je lui accorde un sourire mal assuré. « Bonjour madame. C'est vrai qu'on se croise beaucoup ces derniers temps... » Je ne m'attendais pas à la croiser chez Mr. Carrow il y a quelques jours. Et avant de venir ici, je ne pensais pas l'apercevoir non plus. Ma mère m'interroge alors du regard par rapport à ma professeure. C'est vrai qu'elle ne l'a jamais vu. Et là s'impose une crainte dans mon esprit. Mrs. Hoover sait que je prends des cours d'occlumancie avec Mr. Carrow. Le problème étant que je n'en ai pas parlé ni à ma mère, ni à mon père. Je leur mens pour assister aux leçons. J'espère que ma professeure ne va pas aborder le sujet...
Mrs. Hoover se présente à ma mère en lui tendant la main. Elle est plus grande qu'elle. Un peu distante, comme à son habitude avec les inconnus, elle répond avec son accent allemand prononcé: « Je suis Gerda, la mère d'Alexandre. Ravie de vous rencontrer. » en lui serrant la main en lui faisant un sourire poli.
On dit souvent que je tiens beaucoup de ma mère à ce niveau. Mon père étant plus du genre à l'aise quand il fait de nouvelles rencontres, très souriant, très avenant. Tout ce que ma génitrice et moi ne sommes pas. Mais nous sommes polis ! Nous ne sommes pas des rustres ! Néanmoins, ma mère a l'air curieuse à l'égard de ma professeure. Il me semble que c'est la première fois qu'elle voit un de mes professeurs. C'est aussi la première fois qu'elle croise une sorcière en dehors du cercle familial. En dehors de mes amis proches et ceux de mon père.
« Donc vous êtes professeure à Poudlard ? Vous enseignez quelle discipline ? Vous me semblez bien jeune. » demanda ma mère à Mrs. Hoover. C'est vrai qu'elle fait très jeune. Je ne sais pas quel âge elle a, mais pas plus de 30 ans je dirais. Je dois avouer que ce moment où ta professeure parle à ta mère est très gênant. -Surtout quand on a des choses à cacher.-


Dragées:
 


Dernière édition par Alexandre O. Rozen le Ven 28 Juil - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 215
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre Lun 17 Juil - 18:33

Soyle était un petit bout de femme assez sympathique de visu, qui inspirait généralement confiance aux gens qu’elle pouvait croiser. Et encore, bien qu’elle soit fine, la belle n’était pas si courte sur pattes par rapport à d’autres. Mais en tous cas elle n’était pas de ces femmes renfermées aux sourcils froncés, mais tout l’inverse. Elle rayonnait, ouverte et souriante. Il y avait quelque chose de lumineux chez elle. Ses longs cheveux roux n’avaient rien pour venir tenir tout cela, bien au contraire. Alors quand elle croisait du monde, en général, elle leur tirait un sourire par sa présence.

Ce jour-là, elle avait encore croisé un de ses élèves. Alexandre Rozen. Elle le croisait beaucoup ces derniers temps, et toujours sans le faire exprès. Et cette fois, c’était encore différent. Elle le croisait avec une femme. Une femme que la belle pensait être de sa famille, sans trop en savoir plus. La rouquine avait donc salué son élève avant de rapidement (très rapidement) se présenter à la personne avec lui. Le pauvre Alexandre avait sursauté en l’entendant. Ce qui lui avait décroché un sourire un peu amusé.

-Bonjour madame. C'est vrai qu'on se croise beaucoup ces derniers temps...

Il faisait sans doute également référence à leur entrevue surprise chez Basil. Il ne fallait pas que les choses s’ébruitent alors elle se garda bien de faire plus de remarques. Elle ignorait qu’il était dans la même optique, et donc qu’en réalité ils étaient tous les deux déterminés à se taire. Très vite, la femme qui l’accompagnait se présenta à son tour en serrant la main que Soyle lui avait tendu.

-Je suis Gerda, la mère d'Alexandre. Ravie de vous rencontrer.

Sa mère donc. Et allemande à en croire son accent. Soyle connaissait un peu cet accent. La Pologne et l’Allemagne après tout… bref ! toujours aussi souriante, elle répondit à son tour, se moquant du fait que la femme en face d’elle semblait bien plus fermée qu’elle-même.

-Enchantée également.

Ce qui était assez sincère. Elle n’avait pas besoin de voir tous les parents d’élèves. Ce n’était pas un mal et plutôt même bon signe en général. Alors c’était assez intéressant en général de rencontrer ces parents, même par hasard entre les tomates et la carottes.

-Donc vous êtes professeure à Poudlard ? Vous enseignez quelle discipline ? Vous me semblez bien jeune.

Jeune, certes, elle n’avait pas encore passé les trente ans alors oui, pour la plupart des gens elle était encore jeune. Parfois même presque encore une enfant pour les plus avancés. Mais elle savait ce qu’elle faisait et maîtrisait son travail.

- Oh on ne peut pas dire que je fasse partie des anciens dans le corps enseignant mais je ne suis pas la dernière arrivée non plus. Je suis professeur d’étude des moldus… ici on pourrait parler d’une sorte de… sociologie ? Certains élèves de notre monde n’ont jamais approché celui-ci. Et parfois c’est l’inverse. Il est intéressant pour eux de faire de simples comparaisons, d’approcher les deux en même temps. Bien qu’Alexandre semble déjà maîtriser les bases de cette approche.


Parler d’étude des moldus dans le monde moldu c’était assez étrange. Et ne sachant pas d’où venait Gerda, Soyle parlait plutôt prudemment…

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 670
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien (by Nini ♥)
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre Ven 28 Juil - 19:51

Ma mère est moins soucieuse de ma scolarité que mon père. Elle est plus cool que lui. Elle s'est un peu détachée quand je suis entré à Poudlard, étant donné qu'à partir de là, elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Elle n'y connait pas grand chose et estime que mon père est mieux placé pour s'en occuper. Cela ne l'empêche pas de s'intéresser à comment se passe la scolarité d'un jeune sorcier, et plus particulièrement de la scolarités de ses enfants. C'est la moindre des choses. Quand mon frère est entré à Poudlard, elle s'est beaucoup renseignée auprès de la famille. Donc ça ne m'étonne pas qu'elle pose des questions à Mrs. Hoover.
Suite à la question de ma mère, ma professeure lui explique qu'elle matière elle enseigne et son intérêt pour des jeunes sorciers. Cela doit paraître comme étant étrange aux yeux de ma mère. Elle-même étant moldue. Mais elle aurait bien voulu suivre des cours d'étude des sorciers elle aussi avant de se lier à mon père. Donc elle devrait comprendre l'existence de cette matière. Bien qu'elle aurait voulu que je prenne une autre option plus enrichissante pour moi.

« Je vois... » dit ma mère en acquiesçant. Ah... Je crois qu'elle est mitigée. « Ce n'est pas contre vous. Je ne remets pas en cause vos qualités de professeure. Mais je suis à peu près certaine que ces cours ont peu d'utilité pour mon fils. » Ça, c'est dit. C'est affreusement gênant. J'ai l'impression qu'elles parlent en ayant oublié que je suis là. Ma mère serait prête à demander à ce que Mrs. Hoover me donne des devoirs plus difficiles que les autres pour que cette option me soit plus profitable. Et espérons que ma professeure ne parle pas de mes problèmes liés à l'écriture. Ce serait embarrassant.
« Mais c'est intéressant d'avoir le point de vue sur le monde moldu de sorciers qui n'ont connu que le monde magique. » défends-je la matière.
« Oui mais tu n'apprends rien ! Je maintiens que ton père aurait dû te laisser prendre Astronomie. Ou à la limite Divination. » me contredis ma mère.  Elle abuse ! Je détourne le regard timidement. Je n'ose même pas regarder Mrs. Hoover. Nan mais ça ne se fait pas ! On ne peut pas dire ce genre de chose devant le professeur concerné. -Tu ne te serais pas gêné non plus.- Mais Mrs. Hoover est tolérante, elle ne va pas se mettre à détester ma mère à cause de ça.
« En dehors de cela, que faites-vous ici ? Je ne savais pas que les sorciers venaient faire leurs courses au supermarché. » Moi non plus. Le fait qu'elle soit distante et un peu détachée lui donne un air hautain que ne reflète pas son caractère, selon moi. Mrs. Hoover est très chaleureuse à côté.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre impromptue • Pr. Hoover & Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dossier Corruption: Alexandre/Latortue
» Bienvenue à Pierre-Alexandre ...
» Alexandre Tirésias, jeune Jedi gris
» ITW Alexandre Astier : un film Goldorak ?
» Alexandre Giroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-