Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

[Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Sam 1 Juil - 12:25


Les choses bougeaient dehors. Très vite même. Depuis l'attaque du musée, on parlait d'eux, de lui aussi, beaucoup. Ils bouillonnaient. Elise le savait, elle était la première à ne plus tenir en place. La moindre mission, même la plus petite, elle se débrouillait pour la faire et y prendre un plaisir on ne peut plus malsain. Ils étaient même plutôt actifs en ce moment. Il ne fallait pas laisser retomber la peur inspirée par cette attaque. Elise avait morflé aussi, certes, elle avait fait partie des blessés. Mais elle était remise depuis longtemps et prête à en découdre à nouveau, et le plus tôt possible.

Pour le moment, c'était les grandes vacances. Les élèves de l'école de magie rentraient chez eux pour la plupart, prêts à passer de bons moments dans des lieux tranquilles avec leurs parents. Elise avait prévu quelque chose d'un tout petit peu différent pour sa fille. Elle n'était d'ailleurs pas la seule. Les grandes familles, pour la plupart au service du seigneur des ténèbres, avaient décidé qu'il était temps de s'occuper de la jeune génération. Bien sûr, certains avaient déjà commencé, Elise la première. Mais ces vacances et toute cette activité étaient une occasion pour les réunir et tous les mettre à niveau. Il allait se passer des choses encore, des choses graves, terribles, et affreusement délicieuses. La famille Travers avait donc généreusement proposé d'utiliser leur manoir pour cela, comme un camp de vacances... en plus macabre. Les familles s'étaient réparties et beaucoup allaient participer activement à tout cela. Elise entre autres s'improvisait professeur. Bon, elle n'avait sans doute pas toutes les qualités requises, et elle s'en moquait un peu. Ils n'étaient pas à Poudlard. Pas de notes, pas d'appréciations, uniquement des preuves et des résultats. Elle entendait les pousser le plus loin possible, même si cela impliquait d'être la pire des teignes. Chose qui ne lui posait d'ailleurs absolument aucun problème.

Dans une robe que certains pourraient qualifier d'austère, noire, sobre, les manches laissant voir sa marque (sa grande fierté depuis toutes ces années), elle s'était présenté aux quelques jeune sorciers qui étaient présents dans la grande demeure. Malgré la présence de Lindsay, elle ne souriait pas. Le contexte était différent, loin d'être familial. Elle lui accorda à peine un regard d'ailleurs. La salle avait été aménagée pour avoir un grand espace libre au centre de la pièce qui avait ce grand avantage d'être très spacieuse. Derrière Elise, des formes recouvertes de draps qui bougeaient parfois, laissant vaguement échapper de petits bruits. Après avoir passé un bref regard sur chaque personne présente elle s'était lancée, d'un ton sec et autoritaire, les bras croisés.

-Certains me connaissent déjà, d'autres pas, les civilités seront pour plus tard. Je suis ici pour vous préparer, pas vous materner. Mon rôle est simple, le votre beaucoup moins. Je n'ai pas à vous prouver quoi que ce soit, vous en revanche cela sera l'un de vos buts principaux.


Elise pouvait avoir un côté impressionnant parfois. Il n'était pas dit que tous le ressentent de la même façon. Mais il était clair pour elle que la discipline serait une ligne de conduite. Autrement elle n'hésiterait pas à réprimander de façon tout sauf bienveillante. Elle n'était pas professeur, elle faisait cela uniquement pour eux. Et ils avaient intérêt à prendre conscience de la chose rapidement.

-Avez-vous tous déjà une connaissance même vague des sortilèges impardonnables ? Ne répondez-pas, ce n'est pas pour moi que la question se pose, mais pour vous...

Là-dessus, elle attrape un énorme bocal qui était posé près d'elle, l'ouvre et en renverse le contenu. D'énormes mygales en sortent, courant rapidement dans tous les sens. Dans le même temps les draps tombent et laissent voir cages et aquariums multiples où des créatures se tortillent dans ces espaces trop petits pour elles. Chaporouges, strangulos, erklings, gnomes, lutins de cornouailles, noueux, tous se débattent comme ils le peuvent. La belle ne dirait pas où et comment elle avait obtenu de telles créatures, sans doute de façon peu légale. Mais elles étaient là en tout cas.  D'un coup de baguette, Elise en dépose une mygale devant chaque jeune sorcier (laissant les autres vagabonder dans la pièce) et dans un signe de tête toujours aussi peu avenant les invite à débuter.

-Montrez-moi maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 602
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par moi-même)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Sam 1 Juil - 16:53

Les sortilèges impardonnables. Thomas n'est que joie à l'idée qu'enfin ils vont avoir l'occasion de manipuler une telle magie qu'il est formellement interdit d'utiliser en Grande-Bretagne et encore plus à Poudlard -quel dommage ! Car Thomas rêverait de s'entraîner à leur pratique sur énormément d'élèves au château. Le cours est orchestré par Elise Lerouge, une partisane du Seigneur des Ténèbres dont la réputation n'est plus à faire. Même Tom a déjà entendu parler d'elle et c'est avec une certaine exaltation qu'il fait enfin la connaissance de cette femme qu'il croyait encore mythique quelques heures à peine avant le début de ce cours. Aux côtés de ses camarades, le jeune sorcier écoute avec beaucoup d'intérêt le discours d'entrée de Mrs Lerouge qui ne se perd pas en tergiversation et entre d'emblée dans l'action. Quel sortilège va donc choisir l'héritier Avery ? Pour ceux qui le connaissent, nulle surprise. Il choisit bien sûr le Doloris.

***

Il lui est arrivé une fois, une seule, de formuler un sortilège impardonnable. Le Doloris, sur l'un des elfes de maison de la famille Avery qui avait eu le malheur de jeter les jouets de l'unique héritier de Perseus. Par jouets entendez la collection de gnomes décapités que cachait précieusement Thomas sous son lit. De colère, il était allé subtiliser la baguette magique de son paternel qu'il avait pointé en direction de l'elfe et la sentence tombée, la pauvre créature n'avait été parcouru que d'un misérable frisson. Rien, aucune douleur, juste la haine décuplée du tout jeune sorcier qui, de rage, avait lancé son poing dans le gros groin de l'elfe. Son père, alerté par le bruit, était apparu par l'entrebâillement de la porte et lorsqu'il avait vu son fils, il s'était approché doucement. Loin de se mettre en colère, il avait déposé une main apaisante sur l'épaule du garçon en lui disant « C'est un résultat très prometteur. Ce sortilège est très difficile, patience et tu sauras pleinement le maîtriser. » Tom avait alors huit ans.

***

Baguette en main, pointée sur la mygale velue qui cavale sur la table, le futur mangemort fixe la bestiole et ses traits se déforment tant il est concentré. Il l'imagine sur le dos, ses huit pattes en l'air, en train de convulser sous le coup de la douleur. Un sourire mauvais étire ses lèvres tandis qu'il sent une légère excitation grimper au creux de son estomac. Le genre d'excitation que l'on ne ressent habituellement pas lorsqu'il s'agit de lancer un sortilège lambda. « ENDOLORIS ! »

5 - L'araignée fait un bon, ses pattes se crispent et elle se recroqueville sur elle-même, tremblante avant de s'immobiliser en une boule de poils qui roule sur le dos. L'état de satisfaction et d'excitation de Tom est proche de la jouissance à ce moment précis.

2, 6 - La mygale tressaute une demi-seconde, juste assez pour entrevoir ce qui l'attend si elle décide de rester dans le coin. Elle s'enfuit alors à toutes jambes se cacher quelque part, mais impossible pour elle de quitter la table alors, affolée, elle essaye par tous les moyens de trouver une issue à son cauchemar. Thomas renifle, vexé de ne pas avoir réussi son sortilège, et lance un expelliarmus sur l'araignée qui vient s'éclater contre le mur de pierre juste derrière Mrs Lerouge, répandant un mince filet de sang noirâtre le long des rainures.

1, 3, 4 - C'est un échec cuisant et, même s'il s'y attendait, le Serpentard sent en lui monter la colère. De son poing fermé, il vient écraser d'un grand BOUM l'araignée sur la table dont on ne distingue plus que les huit pattes étendues de chaque côté sous la main de Thomas.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...



Dernière édition par Thomas Avery le Sam 1 Juil - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Sam 1 Juil - 16:53

Le membre 'Thomas Avery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 154
| AVATARS / CRÉDITS : Keira Knightley
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Geôlier
| PATRONUS : Chat Manx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Sam 1 Juil - 18:20

Au yeux de Cassiopeia ce séjour en Transylvanie n'avait revêtu dans l'immédiat que les apprêts du divertissement. Dans sa frivolité, elle n'avait pu que découvrir avec un certain plaisir les possibilités vestimentaires qui s'offrait à elle. C'est ainsi qu'elle avait emporté avec elle, une dizaine de malles, remplies de tenues, de cosmétiques, et de bijoux en tout genre. Pour une fois, elle pourrait être vêtue avec ses camarades d'autres choses qu'un uniforme informe.
Néanmoins, sa superficialité n'avait duré qu'un temps, un temps assez court qui s'était évanoui lorsqu'elle fut conviée avec les autres aux premiers ateliers.
Lorsque son regard passa sur Elise Lerouge, elle comprit qu'elles étaient tout à fait dissemblables. L'austérité flagrante de la mangemort habillée de noir, jurait avec la tenue d'un vert émeraude que portait la jeune Yaxley, et dont les délicates broderies rehaussaient la beauté du tissu. Avec une moue délicate sur ses traits, elle passa une main sur son cou dépourvu de bijoux. Au vue de l'apparence monacale de la femme devant elle, elle se félicita d'être restée dans une certaine simplicité. En plus d'être morbide et probablement néfaste, les mangemorts étaient donc austères et vêtus avec si peu de goût ? Décidément, ces gens là ne lui correspondaient pas.
Plongée dans son observation de l'apparence de la veuve noire en face d'elle, elle prit conscience de n'avoir finalement pas écouté un seul des mots qui sortaient de sa bouche.
Ce n'était pas une grande perte, l'objectif de ce cours était clair, et la suite de son discours l'édifia sur ce qu'elle aurait à faire. Elle n'éprouva pas la moindre réaction aux frôlements de pattes velues qu'elle sentit sur ses chevilles, alors que les mygales restantes tentaient vaillamment de s'enfuir.
Son regard était fixé devant elle, fixé sur les créatures enserrées et emprisonnées dans leurs cages, se débattant sans savoir qu'elles ne sortiraient pas vivantes de cette pièce. Elle battit des cils, reprenant une certaine contenance, jamais le mal pour le mal et la souffrance pour le plaisir ne l'avait attiré, bien au contraire. Mais elle se devait de faire bonne figure, de dissimuler sa sensibilité.
La mygale devant elle attendait, paniquée. La créature sentait la mort peser autour d'elle, et comment n'aurait-elle pas pu la sentir alors qu'une de ses congénères mourrait pas très loin d'elle, écrasée par le poing vengeur de Thomas Avery.
Un peu perturbée et hésitante, elle tourna son regard sur le garçon, et entraperçut le sourire mauvais qui se dessinait sur ses traits. Le sadisme était une tare génétique ? Il aurait fallu faire des recherches dans ce domaine …
Loin d'être rassurée et avec un reflet paniqué dans ses iris, elle reporta son attention devant-elle. Quel sort impardonnable jetterait-elle ?
Si elle avait été naïve, elle aurait utilisé l'imperium, pour tenter de sauver la pauvre bête velue. Mais elle n'aurait fait que retarder sa mort, et accentué ses souffrances. Elle n'était pas naïve.
Elle leva sa baguette, plus lourde dans sa main que jamais, et lança ce sortilège, sans réellement savoir à quoi s'attendre. Elle avait vu ce sort plusieurs fois dans sa vie, lorsqu'on abattait les elfes de maison trop vieux pour porter les plateaux, mais jamais elle ne l'avait lancé.
L'incantation, elle l'avait déjà lue dans un livre, et elle l'avait déjà entendue prononcée. Elle savait déjà comment faire.

« AVADA KEDAVRA »

2 – Un éclair vert frappe de plein fouet l'énorme Mygale, qui meurt instantanément et s'effondre les pattes recrovillées sur la table. Cassiopeia reste figée, sous le choc, et devient plus livide que jamais.

4 – Cassiopeia tente de lancer le sortilège, mais celui ne semble pas fonctionner comme il aurait dû, et la Mygale met plusieurs seconde à mourir, le sort remontant lentement son corps jusqu'aux pattes. La jeune Yaxley étouffe un petit cri choquée, et se plaque contre le dossier de sa chaise, le visage blanc comme un linge.

6 – Le sort est un parfait échec, et la Mygale saisit sa chance pour s'enfuir en se projetant vers Cassiopeia. Celle ci par réflexe lance un Reducto, qui fait exploser en poussière la pauvre créature à quelques centimètres de Cassiopeia. La main posée sur sa bouche, elle reste tétanisée plusieurs minutes, avant d'épousseter sa robe d'une main tremblante.

1.3.5 – Le sort est un parfait échec, et la Mygale s'enfuit dans la bonne direction, avec ses autres congénères, sauvée seulement pour quelques instants. La jeune Yaxley pousse un soupir de soulagement discret, soulagée d'avoir échoué.


Dernière édition par Cassiopeia Yaxley le Sam 1 Juil - 18:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Sam 1 Juil - 18:20

Le membre 'Cassiopeia Yaxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) xMcFlurry.
| SANG : Vous vous fichez de moi ? J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Dim 2 Juil - 1:59





Un bon début !

Pv. Invités au manoir Travers

L'arrivée au Manoir Travers avait été mémorable, mais voir tout ces Mangemorts accomplis dans les couloirs, l'avait été plus encore, l'excitation était montée en flèche et avait atteint son paroxysme lorsque le programme des vacances avait été annoncé. Après tout il était bien rare de rencontrer l'une des Mangemortes les plus sadiques qui existent, Elisa Lerouge, anciennement Talbott. Lorsque son frère lui avait dit qu'elle viendrait, elle n'y avait pas cru un seul instant, il ne fallait pas rêver. Et pourtant si, elle était en face d'elle, la jeune Serpentarde, buvait ses paroles comme si il s'agissait de l'une des plus grandes paroles de sagesse du monde sorcier. Elle ne put s'empêcher de sortir l'un des fameux sourire Malefoyiens dont elle avait le secret lorsque qu'elle annonça que c'était à eux et non pas à elle de faire leurs preuves. Elle se tenait aussi droite qu'elle le devait, ne laissant aucune de ses émotions passer si ce n'était que son côté sadique se révoltait et faisait surface à quelques moment du discours. Mais un sourire mauvais s'installa sur son visage qui pouvait pourtant parfois paraître si angélique, lorsque la Mangeotte entra dans le vif du sujet : les Impardonnables.

La culture de Lys concernant la Magie Noire était assez impressionnante, il faut dire qu'elle baignait dedans dès sa naissance avec les Doloris que son père lançait à Lucius à chaque erreur, chaque mauvaise note qu'il commettait, chaque accès de colère. Dès qu'elle avait su lire, son père lui avait mis des livres concernant les bases sous les yeux. Elle se souvenait encore du premier sortilège qu'il lui avait lancé, la fois où elle s'était rendue dans le grenier. Et puis un beau jour cela avait été son tour, son tour de s'y essayer avec la baguette de sa mère, prêtée par son père our un "cours de haute importance stratégique", avait-il dit. Il l'avait emmené dans l'une des caves et l'avait mis face à deux animaux, l'un étant une Tarentule géante et l'autre un Veracrasse. Elle avait alors neuf ans, et déjà à cette époque elle avait compris ce que son père attendait d'elle, son frère à ses côtés étant rentré pour les vacances. Si les premiers essais avaient été peu concluant, elle avait rapidement fait ses preuves la semaine suivante, ayant pratiquer avec plus d'acharnement. Mais elle avait tout de même été punie de la même manière "pour ne pas avoir réussit plus tôt", avait-il dit, encore une fois.

Les souvenirs avaient afflué lorsque la plus âgée avait déposé une Mygale d'une taille poussée devant chacun d'eux. Elle avait jeter un regard à Thomas, un regard plein de confiance. Mais cela n'avait pas suffit pour lui puisqu'elle reconnu entre tous le son de son poing sur la table : il avait échoué, mais l'araignée n'avait visiblement pas eu la chance de s'en tirer pour autant. Tandis que celle de Yaxley avait eu plus de chance et c'était fait le chaudron plus vite qu'il n'en fallait pour "Quidditch". Elle nota pourtant, le soupir si discret et presque imperceptible de la jeune femme. Pathétique, et si beaucoup n'aurait pas su s'il s'agissait d'un soupir de deception, elle la connaissait trop bien pour ne pas comprendre qu'il s'agissait d'un soupir de soulagement, mais elle passa outre, prenant le temps de penser qu'elle lui en parlerait plus tard. Quant à elle, elle n'avait pas hésité bien longtemps et avait fait son choix. Bien qu'elle sache lancer le sortilège de la mort et l'Impero, elle trouvait que le premier constituait en soi une mort beaucoup trop rapide pour la bestiole devant elle, aussi agitée qu'une puce, tandis que le second ne servait à rien dans cette situation. Elle sentait que la Mangeotte évaluait non seulement leur capacité à lancer un Impardonnable, mais également leur capacité à faire un choix judicieux. Il y avait trois sorts impardonnables, et pourtant, le seul qu'elle ait jeté à ce moment-là , une lueur d'excitation dans les yeux et un sourire malveillant aux lèvres fut le sortilège de torture.

« Endoloris », avait-elle susurré, pas besoin de crier. Seule l'intention comptait.

5 : Le sortilège prend parfaitement effet, et la jeune fille prends un malin plaisir à torturer cette stupide araignée, sous les regards surpris de certain qui ne lui connaissait pas cet aspect plus dur et malfaisant qu'auparavant. Elle est presque en extase, se libérant de toute la frustration qu'elle éprouvait.

3,6 : L'araignée crisse ne serait-ce qu'une seconde et décide de fuir à toute jambes loin de cette sociopathe, manipulatrice. La jeune fille en colère de ne pas avoir pu se libérer de ses frustrations lance son sort favori sur cette chose ignoble et la fait ressembler à de la charpie. « Diffindo ! »

1,2,4 : Rien. Il ne se passe strictement rien. La jeune fille ne perd cependant pas son sang-froid, bien que son visage deviennent aussi sombre qu'un Détraqueur. L'araignée ne vit pas une seule seconde supplémentaire, elle la prend dans sa main et l'écrase.

by tris


Edit Dragées:
 


Dernière édition par Lys Malefoy le Mar 4 Juil - 21:09, édité 5 fois (Raison : Mise en gras du paragraphe + Dragées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Dim 2 Juil - 1:59

Le membre 'Lys Malefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from a gang
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Mar 4 Juil - 20:52

Evan n’écoutait pas grand chose au discours de Lerouge - car pour être mangemort elle n’en était pas moins femme - et s'occupait plutôt à contempler la délicate silhouette de Cassiopeia. Il prenait d’une certaine façon ces vacances dans la sombre région un peu moins au sérieux que la plupart de ses autres camarades. Rejoindre le rang du seigneur des ténèbres ? L’idée aurait pu être séduisante s’il n’avait pas répugné à faire partie d’un groupe dont son cousin Achilles faisait déjà partie. Les apprentissages en magie noire l’intéressaient ainsi bien plus que l’aspect politique du regroupement mais malgré tout un peu moins que la perspective de rendre moins platonique sa relation avec sa chaste fiancée en devenir … C’est avec la nonchalance qui le caractérisait si bien qu’il baissa finalement les yeux vers la mygale qui égarait l’une de ses huit pattes fébrile et suppliante vers lui.

Les sortilèges impardonnables, il ne les connaissait que d’une manière très théorique encore. Ses ascendants qui avaient souhaité l'écarter de son titre légitime dès sa naissance ne lui avaient pas conféré la même éducation classique qu’à son cousin Achilles. Il avait déjà vu un éclair vert lancé par ce dernier frapper une araignée similaire dans leur jardin. Il avait déjà subi également le doloris de la baguette de sa tante Phaedra après qu’il s’en soit vicieusement pris à son autre cousin Tsadkiel. Il se rappelait des mots de son oncle Basil Carrow qui avait éprouvé plus durement encore que lui ce sortilège. Quelqu’un avec un cœur vraiment pur ne pourra sans doute jamais torturer quelqu’un. Si tu veux, on lance le sortilège mais il ne fait pas effet, au mieux, il repousse un peu la personne. Mais il n’a aucun effet et la victime ne ressent aucune souffrance. Il pencha la tête sur le côté pour observer l’insecte immobile et ne se trouva pas animé de l’envie de voir la bête souffrir. Il avait envie de faire ses preuves auprès de ses pairs mais il n’était pas sûr de ressentir l’envie sadique, et nécessaire à la réussite du sortilège, de voir la danseuse se contorsionner sous le bout de sa baguette. Il pensa étrangement que voir un membre de sa famille qui lui aurait été docilement soumis l’aurait davantage inspiré. Il jeta un regard circonspect à sa blonde voisine qui se réjouissait au contraire du ballet qu’elle contraignait son cobaye à improviser. C’est que la pauvre femme devait avoir bien peu de divertissement dans sa vie de jeune fille au foyer pensa-t-il railleur.

Il pointa à son tour sa baguette vers le corps de l’araignée dont il lui semblait que les poils des pattes tremblaient - peut-être s’agissait-il de sa main ? - et prononça finalement le plus funeste des impardonnables. « Avada Kedavra ».

1 - Un éclair vert frappe l’araignée dont les pattes se recroquevillent sous la trop faible armure dont la nature l’a dotée.

2, 3 - L’araignée titube sur ses pattes et roule hors du pupitre jusqu’au pied de Rosier qui se contente de l’écraser sous sa chaussure. Il tolère mal son échec après la réussite de Malefoy.

4, 5, 6 - L’araignée reste immobile et Rosier se demande un instant si le sort n’a pas fonctionné, il la provoque physiquement du bout de sa baguette et la voit s’enfuir hors du pupitre. « Diffindo ! » s’exclame-t-il pour lui couper la moitié des pattes. C’est que son entraînement n’est pas terminé …


Dernière édition par Evan Rosier le Mar 4 Juil - 20:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Mar 4 Juil - 20:52

Le membre 'Evan Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 210
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Léa Seydoux
| SANG : ⊰ Pur, malgré moi


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Aurélius, mon frère
| PATRONUS : Une lionne fière et majestueuse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Jeu 6 Juil - 17:13


J’avais bien trop de mal à respirer pour écouter en détail le discours de l’austère sorcière qui se tenait devant nous. Je n’aimais pas du tout la folie dans laquelle je m’étais retrouvée embarquée. Au plus profond de la Transylvanie, dans un château plus impressionnant et glauque que celui du Comte Dracula, me voilà au beau milieu d’une assemblée dont chaque nom ne m’était pas étranger et que pourtant j’haïssais. Avery, Rosier, Malefoy. Les plus dignes représentant de cet art de vivre qui me faisait vomir. Les plus prompts à embrasser les valeurs de leurs pères. Il n’y avait bien que Cassiopeia pour remonter le lot. Mais là encore, ce n’était pas suffisant pour me rassurer.
Depuis mon arrivée, les regards, les mots, tout ce que je n’avais plus enduré depuis le départ d’Aurélius de Poudlard, tout ça était revenu en force. J’étais la traitresse, l’impétueuse amie des moldus. Je n’avais jamais souhaité me retrouver ici mais comment pouvais-je dire non à mon père ? Lui qui m’avait presque trainée jusqu’au portoloin. Il espérait encore de grandes choses pour moi et, à cet instant, j’étais si tétanisée que je n’avais pas la force de lui prouver le contraire. Et qu’est-ce que j’y gagnerai ? J’avais très compris pourquoi nous étions là, la marque sur le bras de notre tutrice ne trompait personne. Si je ne me pliais pas à leur volonté et que mon père comprenait enfin qui j’étais réellement, je reposerai certainement bientôt dans la terre de ce domaine transylvanien.

- Avez-vous tous déjà une connaissance même vague des sortilèges impardonnables ?
Cette question rhétorique me sortit de mes pensées. C’était donc pour cela qu’on nous avait réuni aujourd’hui. Je sentais mon cœur accélérer. Je n’avais jamais pratiqué de magie noire et ne souhaitais jamais en pratiquer. Pourtant, n’étais-je pas dos au mur ? Il fallait bien que je me résigne. Volonté ou non, je devrai prononcer des mots qui écorcheraient ma langue et mon âme. J’avais peur. Et je ne pouvais me risquer à adresser un regard à ma cousine. Je devais être forte. Conserver les apparences, du moins essayer.

LeRouge ouvrit un bocal et laissa s’échapper son contenu au nombre effrayant de pattes. Ne pas fermer les yeux. Ne pas frémir. Ne pas montrer que tu as peur, Aliénor.
D’un coup de baguette, elle fit tomber les nombreux draps qui masquaient le mobilier, révélant d’autres bocaux, cages ou aquariums. Tous remplis d’affreuses créatures qui, si leur prison était ouverte, nous sauteraient dessus sans hésiter. Ça ne me plaisait pas du tout mais avais-je le choix ? Adriel Fawley avait ordonné, sa fille, pour une fois, devait s’exécuter.
- Montrez-moi maintenant, tonna l’impérieuse voix de la mage noire.
Elle venait de déposer une horrible et impressionnante mygale devant chacun de nous. Et voilà déjà que Thomas Avery s’y mettait. Il tenta quelque chose mais d’un geste rageur, écrasa l’araignée. Il n’y était pas arrivé et cédait aux caprices. Ce garçon était tordu …
Ce fut au tour de Cassie qui, désireuse de prouver sa force, se hasarda à un sortilège de mort. Échec cuisant. Enfin, tout dépendait du point de vue.
Tout s’enchaina rapidement et ce fut bientôt à mon tour. Il fallait te lancer, Aliénor. Les regards n’allaient pas tarder à se tourner vers toi … Je fermai les yeux une seconde, espérant qu’ils prennent ça pour de la concentration et non de la faiblesse. Je pointai alors ma baguette vers la mygale. Je m’efforçais de ne pas trembler mais c’était peine perdu.
- En-Endoloris ! m’exclamais-je en lançant le sort que je connaissais si bien pour en avoir déjà si longuement goûté.

4 - L'araignée se tordit de douleur comme le sort, malgré le peu de conviction dont je l'avais chargé, la frappait. Voyant ce que j'étais en train de faire, j'arrêtais bien vite mon action. Voilà, ils avaient eu ce qu'ils voulaient voir ...
2 - Le sort n'est pas assez puissant et si la mygale se tort de douleur pendant deux secondes, elle bondit dans ma direction. je pousse un cri affolé et la repousse d'un expelliarmus.
1,3,5,6 - Le sort est un parfait échec et l'araignée par s'enfuir sous un meuble avant que quelqu'un ne puisse s'en débarrasser. Je reste stoïque, de peur que les autres perçoivent mon soulagement qui, pourtant, est réel.



Dernière édition par Aliénor E. Fawley le Jeu 6 Juil - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4296
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités] Jeu 6 Juil - 17:13

Le membre 'Aliénor E. Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités]

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue] Un bon début! [les jeunes sorciers invités]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Même les jeunes sorciers ont de grands projets [Feat. Viper E. Norgarstein]
» Recherche universitaire; jeunes haitiens demandés
» Haïti-Manifestation: Des jeunes prennent la rue
» Cap-Haitien; Jeunes de rue en danger
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
En Transylvanie
 :: 
Le manoir Travers
-