C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

{Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 238
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) xMcFlurry.
| SANG : Vous vous fichez de moi ? J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Dim 2 Juil - 3:49





Welcome to Transylvania

Pv. Invités au manoir Travers

Lorsqu'Azelma avait finalement mis les points sur les i au mois d'Avril, un groupe c'était formé, composé de personnes ayant un but ou une ascendance précise. Et elle en faisait partie, tout comme Thomas ou encore Rosier, mais pas seulement, la jeune femme Travers au pouvoir avait décidé d'inviter Mulciber ainsi que Wilkes, malgré son talent pour dégoter des petites-amies au pedigree non vérifié. Plus glorieux que les deux précédents, il y avait la Yaxley. Un groupe formé de l'élite des Sang-Pur, qui avait atterrit en Transylvanie, plus précisément dans le manoir Travers. Après l'épisode de la salle commune, la jeune Malefoy s'était vu envoyer une lettre cachetée avec les armoiries de l'hôte, les intimant à rejoindre le pas si éloigné de l'Angleterre, dès les premiers jours de l'été. Et aussitôt dit, aussi tôt fait, elle avait fait ses valises et informer sa famille de son départ bien que cela soit inutile puisqu'elle soupçonnait son père d'avoir destitué Thomas de la charge qui aurait dû lui revenir pour l'offrir sur un plateau à la Travers.

Mais soit. « Qu'il en soit ainsi. » avait-elle pensé. Le portoloin fourni par la famille hôtesse et joint à la lettre venait d'être activé : 4 juillet 1975, départ prévu à 9h33. Chacun avait reçu une heure différente dans la matinée pour facilité les arrivées, avait-elle lu plutôt dans la semaine. Lorsqu'elle posa les pieds sur la terre transylvaine, la blonde ne put que regarder avec dédain la demeure devant laquelle elle se trouvait, bien qu'assez grande elle était plus petite que la sienne et suffisait à contribuer à la création de son humeur pour le point exécrable. Les grandes grilles noires la surplombant sur bien six ou sept mètres de hauteur, s'ouvrirent dans un grincement strident et un elfe de maison vînt à sa rencontre. « Puis-je prendre vos bagages, Miss Malefoy ? » avait dit cette chose immonde et ingrate, si ce n'était pas pour cela qu'il lui avait adressé la parole, la jeune fille en aurait fait de la charpie pour dragon. « Encore heureux que tu prennes mes bagages, abruti. Accélère et mène moi jusqu'au lieu du rendez-vous. Immédiatement. » lui avait-elle répondu d'une voix qui aurait fait frissonner levier des criminels présent dans le domaine.

S'exécutant, ils les fit transplanter d'un "PLOP !" sonore, dans une pièce froide qui lui rappelait la salle commune du château. Murs de pierres et vert émeraude, cette pièce était décidément aux goûts d'Azelma, et peu moderne, se retint-elle de penser. La benjamine Malefoy prit place dans l'un des canapés noirs et confortables, essayant de calmer ses pulsions meurtrières. Quelques minutes passèrent jusqu'à ce que, de nouveau, un "PLOP !" plus sonore que le précédent résonne dans la pièce, n'ayant pas le bon vouloir de se retourner elle resta fixe, droite, regardant le cielque l'on voyait par l'une des fenêtres de la pièce.

by tris


Dragées:
 


Dernière édition par Lys Malefoy le Lun 4 Sep - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Mer 5 Juil - 15:56

« C'est bientôt l'heure, il ne reste que trente secondes » dit Perseus Avery, l'oeil rivé sur sa montre à gousset. Il lève les yeux vers son fils et dépose une main sur son épaule. « Tu n'as rien oublié ? » Thomas fait non d'un signe de tête. « Très bien, je te rejoindrai bientôt. Pour l'instant, le travail m'attend. Tiens-toi prêt, Thomas. » Le Serpentard acquiesce sans trop savoir si son paternel fait allusion au Portoloin ou à tout ce qui l'attend en dehors de Poudlard. Puis il pose sa main sur la vieille conserve ouverte et cabossée qui va servir de transfert et alors le sol se dérobe sous ses pieds et tout se met à tourbillonner très vite dans les airs. Lorsqu'enfin il se pose avec ses bagages, c'est sur le sol de Roumanie, juste devant les grilles immenses d'un grand manoir à l'aspect austère. Le futur mangemort sourit ; les choses sérieuses commencent.
Les grilles s'ouvrent alors dans un grincement sinistre et, tout comme avec Lys, un elfe vient accueillir le sorcier. « Monsieur Avery, bonjour, Gobble peut prendre vos valises, Monsieur ? » D'un signe de tête, Thomas désigne ses bagages puis, sans un regard pour l'elfe, s'avance jusqu'à la grande porte de bois noire qui sert d'entrée à la demeure des Travers. Tout, des murs de la bâtisse jusqu'aux jardins, tout suinte le glauque. L'elfe ne tarde pas à le rejoindre et après avoir obtenu la permission du sorcier, il les fait tous deux transplaner jusque dans la même salle où se trouve déjà Lys. « Tu es déjà là, toi, as-tu vu notre hôtesse ? » demande Thomas au dos de Lys qui ne daigne même pas se retourner pour l'accueillir. « Tu es toute seule ? »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Mer 5 Juil - 16:15

Azelma était arrivée la veille au soir en Roumanie, pour superviser avec sa mère la fin de la préparation du Château familial pour l'été. Quelle joie, quel orgueil, que de devenir le temps de quelques semaines l'hôtesse de tout ce que le gratin sorcier comptait de plus pur et riche, et distingué ! Tous ses amis avaient répondu présents, et Azelma était convaincue de passer le plus bel été de sa vie. A dire vrai, le programme concocté par la veuve Lerouge la laissait de marbre, et l'objectif affiché par son père que de les préparer à devenir des Mangemorts ne l'intéressait pas. De toute façon, elle savait déjà fort bien qu'elle n'en deviendrait pas une elle-même, alors bon ! Ce qui l'intéressait, c'était de passer l'été avec Lys et Thomas, et d'ignorer au mieux Evan le traître, et tous eux qui lui plaisaient moins mais qu'il lui fallait inviter malgré tout... Pour les convenances.

La jeune fille avait ainsi passé la matinée à vérifier que tout était prêt, depuis les chambres de ses invités jusqu'à l'entretien des jardins, les repas, le programme, à l'aide d'une armada d'elfes tous plus houspillés les uns que les autres... Et totalement inconscients de l'affreux été que la présence de tous les héritiers des plus grandes familles du Royaume-Uni allait leur infliger. Tout était fin prêt, même Azelma, qui avait trouvé le temps d'aller se changer avant l'arrivée de ses amis. A 14h tapante, elle était dans sa chambre, occupée à lisser ses boucles sombres, lorsque son elfe de maison dédié vint la prévenir que deux autres de ses congénères avaient introduits le jeune Thomas Avery et Miss Malefoy dans le salon. Enchantée, Azelma se précipita hors de sa chambre et dévala au galop les escaliers qui menaient au rez-de-chaussée : elle manqua de percuter de plein fouet sa mère qui passait par là, mimant l'activité :
— Mère, Thomas et Lys sont arrivés, la prévint-elle en la dépassant, sans même attendre de savoir si sa mère voulait l'accompagner pour accueillir les amis de sa fille.

Au moment même où Thomas apparaissait au milieu du petit salon réservé à la réception des invités, Azelma fit irruption par la porte en face et s'avança vers le canapé où se tenait Lys.
— Bienvenue en Transylvanie Lys, salua-t-elle son amie en s'installant en face d'elle, et bien le bonjour, cousin. Excusez-moi, vous connaissez les elfes de maison, toujours à traîner, je viens juste d'apprendre votre arrivée. J'espère que vous n'avez pas trop attendu. Vous n'avez pas rencontré de souci avec les Portoloins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 209
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Léa Seydoux
| SANG : ⊰ Pur, malgré moi


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Aurélius, mon frère
| PATRONUS : Une lionne fière et majestueuse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Mer 5 Juil - 17:02


Durant toute l'intrigue en Transylvanie, je jouerai Aurélius, le grand frère d'Aliénor, marqué depuis l'année dernière. Il aidera à faire de vous de bons petits mangemorts


Aurélius Fawley affichait une moue réprobatrice alors qu'il se tenait devant les grilles d'une immense propriété perdue en Transylvanie. Il venait d'arriver en portoloin et, par Merlin, ce qu'il détestait ça. Se sentant nauséeux, il tentait de faire de son mieux pour ne pas paraître faible et souffrant alors qu'un elfe de maison accourait pour l'accueillir.
- Bonjour, Monsieur Fawley, le salua-t-il de sa voix croassante. Gobbe peut-il vous débarrasser ?
L'héritier d'Adriel Fawley le jugea d'un air mauvais, dédaignant s'adresser à un elfe de maison. Il lui jeta alors négligemment sa valise ainsi que son long manteau qui était inutile en plein été même dans ses contrées.
- Prends donc. Et mènes-moi à tes maîtres, elfe.
Le serviteur se courba bien bas, manquant de faire trainer le manteau d'Aurélius dans la poussière puis partit devant. Le jeune homme le suivit sans presser le pas, admirant, ou plutôt jugeant chaque détail de ce parc à l'allure lugubre. Ça n'avait rien à voir avec le style anglais du manoir de sa famille qui manqua aussitôt à Aurélius. Ni même à celui des Travers, le vrai. Mais qu'avait-il bien pu passer dans la tête de Forsyth pour proposer cet endroit aux airs de cimetière au Seigneur ? Mais parce qu'Aurélius avait reçu des ordres de son père et une mission du Seigneur des Ténèbres, il devrait se contenter de cette bâtisse qu'il trouvait de bien trop mauvais goût pour quelques jours ... Rien de mieux pour empirer son humeur déjà massacrante.

Passant la grande porte d'entrée, l'elfe mena Aurélius jusqu'à un petit salon illuminé d'un feu de cheminée. Ils n'étaient pas seuls : plusieurs enfants se partageaient ici un canapé, ici un fauteuil.
- Madame, Monsieur Fawley est arrivé, annonça l'avorton, s'adressant directement à une des gamines.
Aurélius faillit s'étrangler. N'avait-il pas demandé courtoisement à cet idiot de le mener à ses maîtres et non pas à une pisseuse qui croyait pouvoir gérer des affaires qui la dépassait.
- Je t'avais demandé de me mener à tes maîtres, l'elfe. Pas à la gamine à qui tu sers de poupée, rugit le colosse Fawley, hésitant à infliger une correction au larbin incompétent. Il réussit néanmoins à se maitriser et, rajustant son costume trois pièces impeccable, s'adressa à Azelma. Je vois qu'ici, on reçoit aussi bien qu'on sait s'occuper d'un parc. Enfin soit. Ton frère, Niclas bien sûr, est là, Azelma ? Je jouerai déjà bien assez les gardes-chiourmes pas la peine que je commence maintenant.
Cette petite sauterie commençait merveilleusement bien ...

Citation :
  • Participer à un sujet commun ▬ 2 dragées (par post)


Dernière édition par Aliénor E. Fawley le Ven 14 Juil - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Mer 5 Juil - 21:31

Dans le manoir des Rosier à Gloucestershire, Evan et son père Laomédon partageaient un dîner aussi morne que tous ceux que la grande salle avait toujours connu depuis que l’adolescent pouvait s’en souvenir. L’échine courbée par des années de chagrin du père lui donnait l’air d’avoir le nez plongé dans son assiette. Evan se tenait au contraire droit sur sa chaise et observait son père avec un mélange de révulsion et de colère. Quand il l’avait informé qu’il rejoindrait cet été ses amis d’illustres familles, l’adolescent aurait aimé se heurter à une quelconque réaction de sa part. Il aurait autant aimé que son père s’extasie ou bien s’indigne de cette invitation à rejoindre le cercle des mangemorts mais rien, rien sinon le souvenir de sa défunte épouse, ne suscitait jamais chez lui aucune réaction.

Rosier quitta la table pour rejoindre le hall où l’attendaient déjà ses bagages et observa la vieille breloque qui lui servirait de portoloin en se questionnant. Il avait bafoué ses fiançailles avec Azelma, pourquoi ne repousserait-il pas pareillement cette toute aussi officielle invitation ? Son cousin Achilles qui arborait depuis peu fièrement sa marque des ténèbres sembla guetter sa réaction depuis l’ombre de l’escalier d’honneur duquel il se découvrit. « On craint la colère d’une fiancée éconduite ? ». Son aîné avait toujours le chic pour l’agacer autant par son faciès de jeune premier que par ses réflexions déplacées. Evan aurait voulu lui faire tomber sa mâchoire satisfaite d’un diffindo. « Qu’est-ce que tu fais là ? » « Tu connais grand-père, il ne voudrait pas que tu te défausses par deux fois à tes obligations … ce serait offensant ! ». Le coeur de Rosier battit un peu plus fort dans sa poitrine car il s’alarmait qu’il soit plus facile d’échapper à des fiançailles ancestrales qu’au loisir de vacances dans l’est. Il jeta un rapide regard à l’horloge et pensa que, s’il parlait suffisamment longtemps à son cousin aussi violent qu’il était idiot, il manquerait peut-être l’heure de rendez-vous. Celui-ci l’agrippa par l’épaule au moment où il fomentait cette idée et tout se mit à tournoyer autour d’eux.

Si Evan appréciait de transplaner, sa fierté rejetait l’idée qu’on le transporte comme un vulgaire enfant. Il se dégagea furieusement du contact de son cousin dès que ses pieds se posèrent sur le tapis des Travers. Il étudia rapidement les personnes déjà présentes en attardant plus longuement son attention sur Azelma. Tandis qu’elle s’inquiétait de la logistique de l’évènement, il se demanda si elle mesurait l’ampleur de ce rassemblement. Il s’assit avec un peu moins de sa nonchalance et de son lustre habituel dans l’un des fauteuils libres. « Achilles Rosier … » introduisit-il son cousin d’un dédaigneux mouvement de tête pour ceux qui ne l’auraient connu que de sa réputation de mangemort. « Tu es si mal été éduqué que tu ne sais pas convenablement me présenter cousin ? Tu ne fais pas honneur à notre divine hôtesse ! ». Achilles s’avança jusqu’à Azelma avec son insupportable sourire vainqueur et lui baisa la main avant de s’éloigner pour faire un petit tour de la salle et rejoindre son ami Aurélius qui adoptait un autre style. Quant à Evan qui était habituellement plutôt bavard, il tenta d’oublier l’insupportable présence de son cousin et se pencha plutôt vers la conversation qui se tenait entre Malefoy, Travers et son cousin Avery.

Dragées:
 


Dernière édition par Evan Rosier le Sam 15 Juil - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Keira Knightley
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Geôlier
| PATRONUS : Chat Manx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Jeu 6 Juil - 15:50





Welcome to Transylvania

Pv. Invités au manoir Travers


Alors qu'elle remontait la pente boisée vêtue d'une robe appliquée en dentelle d'un blanc pur, ses pas ralentirent sur la mousse épaisse et gorgée d'eau. Elle resserra sa capeline en lin, légère et si fine, avec ses mains tremblantes, posant ses iris apeurés d'un fauve profond sur le sommet de la colline couverte d'une forêt de pins et de chênes. Au milieu des branches, une grande pierre en granit servait de support à un objet parfaitement ordinaire. Un simple sceau rouillé reposait sur elle. Son cœur se serra alors qu'elle contemplait ce qui symbolisait son avenir, et derrière ses paupières diaphanes, les souvenirs de la matinée lui remontaient alors.

Le rêve suave qui engourdissait l'esprit de Cassiopeia se retira plus vite que la marée, et laissa derrière lui son esprit vide et sec. Ses yeux s'ouvrirent sur une lumière aveuglante, et elle se redressa dans son lit à baldaquin d'un autre temps.  Debout devant la fenêtre, sa mère la regardait. Qu'elle ne fut pas la surprise de la jeune Yaxley, que de comprendre que sa génitrice avait elle-même tirée le rideau. Sans doute était-ce la première fois de son entière vie.

- Cassiopeia, il vous faut vous lever. Le portoloin est à 10h précisément.

Gracieusement, l'héritière se hissa hors de son lit, et acquiesça distraitement, osant tout de même demander d'une voix placide :

- Ce qui justifie mon réveil à l'aube je suppose ? Je serai prête.

Sa mère ne releva pas sa remarque, son visage de marbre restant d'une parfaite et gracieuse stoïcité, et elle continua sa phrase, comme si seulement le silence l'avait interrompue :

- Ton père et moi comptons sur un comportement irréprochable de ta part là bas. Pas d'esclandres, pas de compromissions avec des garçons, pas de scandales inutiles.

- Bien mère, il en sera ainsi. Répondit d'une voix atone la jeune fille, attardant ses prunelles sur la figure vide et froide qui lui servait de mère depuis des années déjà.

Ce matin là, elle ne demanda pas l'aide d'un elfe de maison. Elle se brossa les cheveux, les coiffa, seule. Elle se maquilla et s'habilla avec des gestes lents, et choisit ses bijoux elle-même. Elle avait conscience d'être au seuil d'une étape. La fin de Poudlard, la fin de la neutralité qu'elle avait été toujours tenter d'adopter, et surtout la fin d'une innocence qu'elle n'avait jamais eu, mais qu'elle avait toujours prétexté.
Ni son père ni sa mère ne l'accompagnèrent au portail, elle et ses bagages lévitant tout autour d'elle. Seul une elfe de maison, d'un âge intermédiaire et que Cassiopeia avait déjà vu aux cuisine fit le chemin avec elle. Juste avant que la jeune Yaxley ne sorte, elle lui tendit une ombrelle blanche au manche en bois, avec un léger sourire, avant de disparaître aussitôt.

D'une main, elle attrapa le portoloin, qui semblait déjà sur le point de disparaître. Pour dire vrai, elle eut aimé qu'il tombe, et qu'elle n'arrive pas à le saisir à l'heure, et qu'ainsi elle puisse échapper à ce séjour. Mais rien de cela n'arriva, et elle fut transporté jusque devant les portes d'un vieux château sombre et glauque. En réalité, Cassiopeia ne doutait pas un seul instant que cette bâtisse avait été contemporaine de Dracula, au vu de l'état des pierres, et de l'ensemble en général.
Les grandes portes du portail s'ouvrirent devant elle, un elfe de maison miteux et qui semblait maltraité s'avança jusqu'à elle, murmurant d'une voix précipitée et craintive : Madame Yaxley, puis-je vous décharger de vos bagages ?
Lui adressant un regard jovial, elle acquiesça simplement. L'elfe de maison resta paralysé un instant, choqué de ce manque d'agressivité, et s'inclina profondément, avant de l'enjoindre à le suivre. Arrivée dans un grand salon peu éclairé, Cassiopeia laissa glisser son regard sur les murs et les chandeliers, tout était d'une certaine austérité. Qui avait eu l'idée de penser qu'un simple feu de cheminé suffirait à éclairer une pièce ? Pour dire vrai, ce n'était pas la première fois qu'elle était venue ici, quelques années avant elle y avait été invitée pour une réunion de famille entre Yaxley et Travers, mais à l'époque l'endroit lui semblait plus chaleureux.
Elle posa finalement ses prunelles sur le groupe qui se trouvait devant la cheminée, et reconnue certain visage, tous plus jeunes qu'elle. Finalement, après avoir profité de l'obscurité pour lisser sa robe de dentelle, elle s'avança jusqu'à eux. Dessinant un air agréable sur ses traits, changeant son visage anxieux en une figure séduisante et plaisante, elle chercha à reconnaître ses camarades. Elle déposa ses iris sur l'homme costaud qui dominait le groupe, et lui adressa un sourire ravissant.

- Bonjour Aurélius.

Après cela, elle se tourna vers l'attroupement, conservant son sourire pour les premiers garçons qu'elle regarda momentanément, Evan et Thomas, avant de porter son attention sur sa cousine et l'hôte de ce séjour. Mais avant de lui répondre, elle adressa encore une fois un sourire ravissant à l'homme élégant qui se trouvait aux côté de la jeune Travers :

- Bonjour Achilles.

Finalement, elle finit par adresser ses salutations à la maîtresse des lieux, ne forçant pas son sourire et se contentant d'une voix sincèrement affable :

- Bonjour, Azelma, je suis ravie de revenir ici, ça m'avait manquée. Elle accompagna sa phrase d'un simple hochement de tête, et alla s'asseoir dans un canapé.
 

by tris


Dernière édition par Cassiopeia Yaxley le Jeu 13 Juil - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : jack falahee, vinyles idylles
| SANG : archi pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : //
| PATRONUS : un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Sam 8 Juil - 22:36


    Niclas, fidèle à lui-même, était d'humeur lugubre. Fraîchement débarqué au Manoir depuis la veille, il avait dû supporter en vingt-quatre heures déjà les préparatifs fiévreux de sa mère et sa sœur, les allées et venus de l'armada d'elfes effrayés et empressés, et par-dessus tout, les ordres beuglés par la voix de crécelle d'Azelma, qu'il avait furieusement envie de passer par la fenêtre. Qu'en aurait pensé Madame Lerouge, leur instructrice durant ce camp de vacances improvisé sur ses terres ? N'était-ce pas là un exercice pratique tout à fait approprié ? D'un côté l'enseignement scientifique et mathématique de la lévitation d'un corps, et d'un autre celui plus cruel de l'art de l'homicide ?Tandis qu'il y pensait de plus en plus sérieusement, penchant la tête alors qu'il calculait à vue de nez l'angle de prise sur le col de sa cadette le plus adéquat, la frénésie ambiante redoubla d'ardeur au point d'en devenir tout bonnement insupportable, et vaincu, les nerfs à vif, le Mangemort battit en retraite dans ses quartiers. Là, au moins, il se savait à l'abris, en ayant banni l'accès à quiconque n'était pas Fluvia, son épouse, ou lui-même.Tirant les lourds rideaux occultants de la double fenêtre de sa chambre, il se laissa choir dans un fauteuil et comme très souvent, ferma les yeux en pinçant l'arrête de son nez, tic nerveux qui trahissait généralement son agitation.Rétrospectivement, les derniers mois écoulés depuis sa sortie de Poudlard n'avaient pas été de tout repos ; le mariage avec sa cousine, la marque des Ténèbres, les missions, l'échec de la tentative d'assassinat de Soyle Hoover, la fausse-couche de Fluvia...Nick n'aspirait qu'au calme et à l'isolement, cependant le destin en avait décidé autrement ; tel un général de guerre, il avait littéralement le sentiment d'être envahi sur son propre champ de bataille. Habituellement, le Manoir grouillait d'elfes et des membres de la famille, pas... D'autant de « rejetons de » et de Mangemorts déterminés à passer à la vitesse supérieure dans l'éradication des traîtres à leur sang, noble cause au demeurant, et de faire d'eux de parfaits meurtriers. Le loup solitaire et bourru qu'il était hurlait intérieurement face à l'invasion qu'il vivait, mais comme l'avait fort souvent souligné Forsyth ces dernières semaines, « telles étaient les directives du Lord, indiscutables ».Lorsque des voix lui parvinrent d'en bas, il se résigna finalement à descendre. Étaient déjà présents nombre de convives, qu’accueillait sa sœur, frétillante d’orgueil et d'auto-suffisance, et ses vieux rêves d'envolée lui revinrent à la figure comme un boomerang. Passant à sa hauteur sans un regard pour elle, mais en accordant un à chacun des invités présents, il se dirigea droit sur Aurelius et Thomas, entre lesquels il se plaça, remerciant Salazar que ces derniers soient déjà présents pour rendre ses souffrances moindres.— Bonjour à tous, bienvenue en enfer. Posant sa main sur l'épaule carrée de Fawley, il poursuivit ; Ma sœur vous a-t-elle au moins proposé un rafraîchissement ? Gobble, aboya-t-il d'une voix rauque, à boire. Il se tourna vers les gentlemen de l'assemblée ; Messieurs, Whisky Pur Feu ? Et qu'importe s'il n'était que quatorze heures trente, il lui fallait au moins cela pour se préparer aux jours à venir !

______________________________
another perfect sky i damage
We expect the battle for humanity is about to begin within each uprising, a fake sense of safety will ignite in you, and unseen shadow will slip from doubt towards those who protect, and defend you.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 278
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Jeu 13 Juil - 17:59

Fluvia et Niclas étaient arrivés la veille en Transylvanie. Le Manoir secondaire, dont les fenêtres donnaient sur les hauteurs rocailleuses de Roumanie, semblait remuer en tous les sens. Le ménage avait été fait dans toutes les chambres, dans la grande bibliothèque et dans les petits salons. Le parc, également, semblait avoir fait peau neuve. La jeune Travers, toutefois, ne partageait pas l'excitation générale - surtout celle d'Azelma, en fait, la petite sœur de Niclas.
Fluvia avait eu sans faute sa première année à la fac. Malgré toutes les déconvenues de l'année, elle avait obtenu de bons résultats à ses examens. Et pour fêter cela, elle aurait préféré se retrouver sur la croisière, à se dorer la pilule en enfilant des margaritas, plutôt que de venir se perdre aux fins fonds de la Roumanie.

Mais elle avait suivi son époux, qu'elle sentait aussi peu enclin à animer un camp de futurs mangemorts. En y repensant, elle trouvait leur mariage si... étrange. Niclas était étrange. Il pouvait tantôt être froid, renfermé, mauvais, tantôt faire preuve de douceur et de sollicitude envers elle. Depuis sa fausse couche, un fossé s'était creusé entre eux et Fluvia avait beau jouer de ses charmes, elle n'arrivait pas toujours à le dérider.
Ce jour-là, il s'était reclus dans leur chambre. Fluvia, s'inquiétant de son humeur sombre, se plaça derrière lui et l'entoura de ses bras, caressant le creux de son cou du bout de son nez.
On devrait y aller, dit-elle tandis que les invités arrivaient.

Dans le salon principal, ils trouvèrent leurs cousins, amis, et connaissances. Fluvia salua tout le monde, bien que le salut destiné à Cassiopeïa fût plus frais que ceux des autres, et étreignit Thomas.
C'est bon de te revoir, Tom, dit-elle avec un grand sourire.
Maintenant qu'elle n'était plus à Poudlard, elle revoyait moins les plus jeunes de sa famille.

Elle entendit Niclas demander - en ce début d'après-midi ! - des Whiskys Pur Feu.
Ramène aussi des bièraubeurres et des jus de citrouille frais, ordonna-t-elle à l'immonde Gobble, et des collations.

Elle s'assit ensuite sur un des sofas, évitant soigneusement de regarder Cassiopeïa, et attendit que Azelma annonçât le programme des jours suivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 209
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Léa Seydoux
| SANG : ⊰ Pur, malgré moi


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Aurélius, mon frère
| PATRONUS : Une lionne fière et majestueuse
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Ven 14 Juil - 11:16




Rien ici ne pouvait calmer l’humeur massacrante de l’ainé d’Adriel Fawley, que ce soit les morveux qui aspiraient tous à un grand destin aux côtés du Seigneur des Ténèbres ou la fiévreuse attitude de matrone que se donnait l’insupportable Azelma. Par Salazard, que les prochains jours allaient être longs … Au moins, Aurélius pouvait se consoler en se disant qu’il pourrait bientôt apprendre ce que souffrir pour le Lord signifiait.
Et heureusement, pour égayer une journée déjà bien trop morose, comme un soleil dans cette assemblée obscure, une nouvelle invitée fit son entrée. De sa voix fluette mais non moins assurée, Cassiopeia les salua tous, lui en premier. Ce à quoi l’héritier Fawley répondit, avec un sourire radieux qui contrastait franchement avec son humeur terrifiante :
- Bonjour chère cousine Tu es radieuse, bien plus que tout le monde ici.
Pourquoi de tels compliments de la part d’une vipère comme Aurélius ? Tout d’abord parce que la jeune Yaxley était une des seules qu’il puisse vraiment apprécier. Ensuite parce qu’Adriel, son père, entendait bien son fils à cette froide beauté et ce malgré les arrangements que Canopus Yaxley avait déjà pu prendre avec les Rosier. Et comme Aurélius voyait d’un très bon œil cette possible union, il faisait tout son possible pour attirer l’attention de sa cousine, que cela fonctionne ou non …

Mais bientôt, un nouvel arrivé le détourna de sa cousine : Niclas. Il l’avait demandé et voilà qu’il venait à lui ! Décidément, son humeur allait peut-être s’améliorer. La formule de salutation de son ami fit sourire Aurélius à pleines dents. En enfer, il n’y avait pas de mot plus juste.
- Ma sœur vous a-t-elle au moins proposé un rafraîchissement ?
- Elle a encore beaucoup à apprendre si tu veux mon avis, grogna le colosse blond mais comme Niclas aboyait déjà des ordres à un elfe de maison, Aurélius ne jugea pas nécessaire d’enfoncer le clou. Du moins pas pour le moment. D’un geste de la tête, il accepta aussi la proposition d’un whisky Pur-Feu qu’il savait déjà de la meilleure cuvée. Ce ne fut qu’ensuite qu’il se rendit compte de la présence de Fluvia comme elle ajoutait ses directives au larbin Gobbe. Il la salua comme il se devait avant d’ajouter, d’un ton peiné (car il l’était. Pas tellement pour Fluvia mais plus pour Niclas qu’il considérait comme son frère) : Je suis véritablement désolé pour votre enfant. Mais je sais que tu apporteras bientôt un héritier à ton mari. Et de préférence avant que le mariage d’Aliénor avec Christian ne soit consommé. Aurélius ne voulait pour rien au monde que sa sœur soit la première à engendrer la nouvelle génération d’une quelconque famille de leur rang et surtout pas des Travers. Elle ne souillerait pas cette noble lignée, il s’en faisait la promesse.

Citation :

  • Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
  • Participer à un sujet commun ▬ 2 dragées (par post)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 285
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Sam 15 Juil - 15:16

L’héritier Rosier habituellement drapé d’une insupportable confiance en lui lorsqu’il évoluait dans les couloirs de Poudlard perdait ici un peu de sa superbe. Depuis que Niclas Travers avait quitté les bancs de leur école, il se glorifiait des avantages que lui procuraient son statut d’aîné. Mais il avait l’impression de redevenir un gamin dans ce salon et n’appréciait guère ce sentiment. Il observait les langues du feu fendre une bûche pour mieux l’envelopper et la consumer dans l’âtre de la cheminée - image qui offrait un reflet agréable à son état - et tourna à peine la tête devant l’arrivée pourtant splendide que leur offrit Cassiopeia. Il courtisait la jeune fille depuis plusieurs mois et l’avait même pressée de se joindre à leur compagnie pendant les vacances. Maintenant ? Il ne savait plus. Il n’avait toujours pas eu le loisir de la déshabiller alors sa présence pouvait l’ennuyer. Le couple Travers rejoint leur assemblée et une infime partie de lui ramollie par la morose humeur ambiante ressentit un trait de compassion pour la benjamine de la famille qui revêtait aujourd’hui son meilleur rôle d’hôtesse.

Il ne leva la tête pour hausser un sourcil surpris que lorsque Aurélius complimenta Cassiopeia d’une manière qui lui paraissait un peu outrageuse au regard de leur proche cousinage. Achilles qui évoluait autour d’eux n’offrait pas une présence plus rassurante. Et aussi simplement que cela son coeur de prédateur s’emballa. Il n’était pas autant soumis aux affres de la jalousie que de la domination. Cassiopeia Yaxley était son territoire. Il se redressa du fauteuil dans lequel il s’était avachi pour poser ses coudes sur ses genoux et plisser ses yeux de faucons pour observer Aurélius Fawley du point de vue neuf d’un adversaire. Il le savait aussi immature et colérique qu’un enfant gâté et se demanda si ce n’était pas là sa faiblesse. « Dragon Gin » commanda-t-il d’un ton égal sans quitter le dangereux mangemort du regard comme s’il avait été l’elfe de maison en charge de leur commande. Et tandis que l'intéressé se fendait d’excuses publiques qui lui paraissaient manquer de tact au vu des circonstances intimes de la chose auprès du couple Travers, Evan reporta son attention sur le groupe d’élèves avec lequel il était toujours installé pour se fendre d’un soupir et d’une remarque suffisante prononcée à voix basse. « Je croyais que nous étions venus pour rencontrer un lord et non ses elfes … ». Il désigna son cousin Achilles et l’aîné Fawley d’un coup de tête dédaigneux et étouffa un petit rire ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 238
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) xMcFlurry.
| SANG : Vous vous fichez de moi ? J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Sam 15 Juil - 21:50





Welcome to Transylvania

Pv. Invités au manoir Travers

Assise près de l'un des canapés noirs de la salle, la jeune fille ne prit la peine de se relever pour se retourner que lorsque la voix de son meilleur ami retentit dans la salle. Thomas était donc le deuxième arrivé, ils faisaient bien la paire tout les deux, peut-être que l'hôte de l'été serait la troisième ? Ils seraient le trio de tête, c'est sur cette pensée qu'elle avança près de la fenêtre pour le rejoindre. « Je n'ai eu le droit qu'un à elfe, pour le moment. » dit-elle en lui faisant la bise. « il me semble que nous-mêmes deux, tu ne penses pas ? » dit-elle moqueuse tout en retournant sur le canapé sombre. « Tu me rejoins ? » fit-elle en haussant un sourcil, tandis que l'hôte tant attendue débarque avec superbe dans l'immense salon, leur souhaitant la bienvenue au manoir Travers avant de s'inquiéter du bon déroulement de leur voyage en Portoloin.
« Bonjour Azelma, comment vas-tu ? » se moqua-t-elle de l'empressement dont la brune faisant preuve. « Me concernant le voyage c'est très bien passé, si ce n'est que ton elfe est... lent à la détente. » dit-elle avec une grimace de dégoût.
Aurélius Fawley arriva bien trop rapidement à son goût avec le dédain particulier qui lui était propre, elle ne commenta pas, son attention détourné par l'arrivée d'Evan Rosier qui venait de s'assoir non loin d'elle, présentant son cousin comme s'il s'agissait d'une erreur de la nature, ce que l'héritière Malefoy ne pouvait que comprendre au vu de son défaut de "beau parleur" lorsqu'il se présenta à son amie. Elle murmura à voix basse, mais assez pour que seuls Evan et son meilleur ami puisse entendre : « Faux-cul et beau parleur en plus... Je cauchemarde... ». Avant de se reprendre saluant le nouvel arrivant. « Bonjour Evan, comment vas-tu ? » commença-t-elle. « Pourquoi t'es-tu donné la peine de l'emmener ? » fit-elle en parlant à voix modérée. Tandis qu'elle n'adressa qu'un regard suffisant à la Yaxley qui venait d'arrivée dans la pièce, tandis que Fawley recommençait son petit numéro de charmeur pathétique. Très vite le groupe fut au complet, et les remarques machistes fusèrent tout aussi rapidement, ce qui finalement la désolait, elle ne s'abaisserait pas à cela telle montra vite son désaccord lorsque Niclas pris place entre elle et Thomas sans ne serait-ce qu'une salutation, elle n'attendait pas d'excuses, elle même ne s'y abaissait pas. Le connaissant, il ne l'avait même pas remarquer, elle lui lança un regard des plus noirs lorsque son regard rencontra le sien, avant de se lever pour saluer Fluvia, qu'elle n'avait pas vu depuis l'été dernier au Manoir Malefoy, elle prit place à côté d'elle non loin d'Azelma pourtant.
« Bonjour Fluvia ! » fit-elle en lui adressant un sourire qui ne dura qu'un millième de seconde. « Comment te portes-tu ? » lui dit-elle, elle n'avait volontairement pas mentionné la perte douloureuse de l'enfant qu'elle avait porté. Flavia était malgré tout une femme forte et digne, elle n'avait pas besoin que l'on vienne lui rappeler se souvenir comme l'avait fait Fawley, quelques instants plus tôt.
La Malefoy se tenait droite sur le sofa, dégageant une aura digne d'une Sang-Pure, elle était dans son monde, et à sa place, elle ne tolèrerait pas que l'on la parjure de remarque machistes. Certainement pas.


by tris


Histoire que tout le monde se repère niveau placement:
 

Dragées:
 


Dernière édition par Lys Malefoy le Lun 4 Sep - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Dim 16 Juil - 11:03

« Aucun souci » se contente de répondre Thomas à sa cousine Azelma tandis que les autres invités débarquent les uns après les autres. D'abord Aurélius, que Thomas n'a que très peu côtoyé mais dont il connait la réputation, puis vient ensuite Evan et son cousin Achilles. Déjà Evan ouvre sa grande bouche au sujet de celui qui l'accompagne, ce qui fait ricaner son camarade de maison et ami qu'il ne tarde pas à rejoindre. « Tu te fais chaperonner, Rosier ? » se moque le sorcier mais sa question reste sans réponse car c'est au tour de Cassiopeia de faire son entrée dans l'arène. Toujours aussi belle et distinguée, Thomas ressent une pointe de jalousie à l'idée qu'elle soit destinée à Evan et non à lui, surtout lorsqu'elle lui adresse son plus beau sourire. C'est pourquoi, avec une certaine aigreur, il lance : « La future Mrs Rosier rejoint son promis, comme c'est mignon... » Mais les têtes défilent et Thomas retrouve de sa superbe à l'arrivée de Niclas, son cousin préféré, celui qu'il admire le plus et qu'il considère comme son propre frère. Il est évidemment suivi de Fluvia qui vient étreindre le Serpentard. « Bonjour Fluvia, mon oncle n'est pas venu ? » demande-t-il avant de porter son attention sur Evan dont la remarque n'a pas échappé aux oreilles du Serpentard qui ricane de nouveau. « Patience, mon cher Rosier, je suis certain que ce séjour nous réserve de belles surprises. N'est-ce pas, Azelma ? Vas-tu enfin te décider à nous exposer ton programme ? » dit-il d'un air de défi, air de celui qui n'a pas encore digéré le fait que ça ne soit pas lui qui soit en charge de cette petite sauterie. Gobble, l'elfe de maison, réapparaît dans le salon, portant à bout de bras deux plateaux d'argent contenant quelques collations, Whisky Pur Feu, jus de citrouille et autres bièraubeurres pour les moins farouches. Thomas, évidemment et ce malgré son jeune âge, s'empare d'un verre de Whisky Pur-Feu.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Dim 23 Juil - 15:13

Ce séjour qui commençait si merveilleusement bien fut complètement gâché par l'arrivée d'Aurelius Crétinus Fawley, qui arriva peu après Thomas, et entreprit immédiatement de se comporter comme le plus fruste des moldus les plus dégoûtants ! Azelma, tout d'abord ébahie par les manières de ce soit-disant fils de bonne famille, se retint de toutes ses forces de faire à haute voix le parallèle entre cet obscur crétin et sa dégénérée de sœur (comment s'étonner de la déchéance des Fawley, en effet, avec deux abrutis pareils ?) et se demanda, tandis que Rosier et son cousin faisaient à leur tour leur entrée dans le salon, si elle n'allait pas en fait tout annuler et aller s'enfermer dans sa chambre. Les événements lui échappaient déjà complètement. Son soulagement fut toutefois palpable, et un sourire charmant s'étala sur le visage de la benjamine Travers lorsque celui qu'Evan venait de présenter comme son cousin Achilles entreprit fort galamment de rattraper l'affront qu'elle venait tout juste de subir de la part de Fawley, et d'Evan lui-même qui l'avait à peine regardée. Elle lui tendit fort dignement sa petite main, sur laquelle son nouveau Rosier préféré imprima un baiser léger comme une plume.
— Azelma Rowena Travers, c'est toujours un plaisir d'accueillir de nouveaux amis, surtout si bien élevés, gazouilla-t-elle, totalement séduite, avant de se renfrogner légèrement en le voyant rejoindre Aurelius. C'est à cet instant que Cassiopeia fit son entrée, et Azelma inspira un grand coup. Les choses n'étaient pas simples entre les cousines, et la jeune Travers, déjà complètement ulcérée par l'attaque d'Aurelius, n'était pas prête à supporter une nouvelle pique de quiconque et encore moins de sa cousine Yaxley, la voleuse de fiancé. Celle-ci cependant la salua fort courtoisement, et Azelma lui répondit avec un sourire qui n'avait (presque) rien de forcé.
— Bonjour chère cousine, tu seras encore plus contente d'apprendre que nous t'avons préparé ta chambre attitrée, lui répondit-elle gentiment, très contente de plus de prouver que quoiqu'en pense et dise Aurelius Fawley, SI, elle était une bonne hôtesse ! Mais une nouvelle fois, Niclas détruisit tout ce qu'elle s'efforçait de bâtir, accompagné de Fluvia. Azelma leva les yeux au ciel lorsque son frère commanda des boissons, ce qui sembla contenter ce grognon de Fawley (comme Azelma le détestait !). Forcément, un fruste pareil ne pouvait qu'être doublé d'un alcoolique, elle aurait dû s'en douter.
— J'étais sur le point de le proposer moi-m... prétendait-elle d'une voix doucereuse, lorsqu'elle entendit la réflexion tellement déplacée de Fawley. Un enfant ? Un Travers, mort ? Azelma, qui n'en savait rien, sentit sa mâchoire se décrocher et coula involontairement un regard vers Fluvia, qui lui parut mortifiée. Quelle gêne ! Quel manque de tact ! Mais d'où venait-il, celui-ci ? Où Lord Voldemort avait-il la tête lorsqu'il accepta ce sombre raté dans ses rangs ?
Elle n'entendit pas vraiment la remarque amusée de Rosier, trop choquée par ce qu'elle venait d'apprendre. Elle n'avait jamais entendu parler de cette nouvelle, Fluvia ne lui avait rien dit ! Toutes les deux étaient pourtant assez proches, aussi proches qu'elles le pouvaient compte tenu de son statut d'élève à Poudlard pour elle, et de jeune épouse pour Fluvia. Pourquoi ne lui avait-elle rien dit ? La voix de Thomas la tira de ses pensées, et Azelma reforma à la hâte un masque de bonne humeur, tandis que Gobble revenait avec des rafraîchissements.
— Tu as raison Thomas, je manque à mes devoirs ! s'exclama-t-elle avec un rire faux, décidée à prouver à tout le monde que les différentes réflexions qu'elle venait de se prendre dans la figure ne l'atteignaient pas. Aujourd'hui nous avons quartier libre jusqu'à 18h : après ces rafraîchissements, Fluvia et moi-même allons vous mener dans vos appartements respectifs, et pour ceux qui le veulent, nous pourrons visiter le Château et son jardin. Pour les autres, la salle de billard, la bibliothèque, les salons, sont bien évidemment à votre disposition. Nous nous retrouverons tous à 18h dans la salle de réception, où notre Père (elle inclina délicatement son visage en direction de son frère Niclas) vous présentera le programme des prochains jours, assisté par Mme Lerouge, et ses jeunes assistants (avec une moue dédaigneuse, elle désigna du menton Fawley, puis Achilles, cette fois-ci avec un petit sourire). Les activités pratiques commenceront demain matin à 8h. Enfin dédouanée de son rôle d'hôtesse (le programme, c'était Daddy, pas elle !), Azelma s'estima débarrassée de ses obligations pour les prochaines minutes et s'empara d'un verre de vin des elfes, qu'elle vida pratiquement d'une lampée. Elle en avait bien besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Keira Knightley
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Geôlier
| PATRONUS : Chat Manx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Mer 26 Juil - 21:01





Welcome to Transylvania

Pv. Invités au manoir Travers



Cassiopeia Yaxley tourna gracieusement son visage derrière elle pour constater l'entrée dans le salon de son jeune cousin et de son épouse, Fluvia. Elle laissa glisser son regard sur la jeune Travers, avant de répondre par un sourire à la réponse d'Aurélius Fawley. Si elle était la plus ravissante dans ce salon ? Peut être bien, mais ça n'avait à dire vrai pas d'importance, ce n'est pas avec sa beauté qu'elle obtiendrait un travail ou qu'elle réussirait à être autre chose qu'un objet de désir.
Après avoir échangé des salutations de convenance avec Fluvia, et alors qu'elle se dirigeait vers son fauteuil, elle put entendre la remarque de la Malefoy, que cette dernière ne chercha même pas à dissimuler ou à rendre discrète. Se retournant gracieusement en figeant son sourire sur ses traits, et en plongeant des iris d'une froideur assassine dans les yeux de Lys, elle répondit d'une voix douce :

- J'ai répondu à l'invitation de ma cousine et de mon oncle, et je suis capable de me déplacer par moi même. Cassiopeia tourna ensuite son visage vers Thomas, puis vers Evan, ajoutant d'un ton posé et calme :

- Je n'ai pas encore besoin d'un garant masculin pour m'accompagner. De plus, je ne suis la fiancée ou la promise de personne.

L'orgueil du jeune Rosier commençait à dire vrai à la fatiguer notoirement. Le jeune homme depuis qu'elle lui avait donné quelques assurances d'intérêt, la considérait déjà comme acquise ? Elle n'était pas dupe, si Thomas la pensait fiancée à Evan, c'était bien parce que ce dernier avait dû s'en vanter parmi ses amis. Se sentir comme un bien acquis n'était pas quelque chose qu'elle appréciait. Et il lui semblait que le jeune Rosier ne semblait pas comprendre à quel point en le favorisant elle lui faisait une fleur, que ni son sang, ni ses origines ne rendaient acquise. En tant que Yaxley, elle pouvait prétendre à bien plus haut. Et voir Evan prendre une attitude d'homme marié débonnaire, n'était pas quelque chose qu'elle comptait pérenniser. Elle avait noté son lent désintérêt, et surtout, on lui avait rapporté les rumeurs de son comportement de séducteur et d'homme de peu de vertu. De plus, aucunes décisions n'avaient encore été prises par son paternel, et rien d'officiel ne liait son sort à celui d'Evan
Après avoir attardé un regard froid et déterminé dans les yeux du jeune Rosier, elle alla s'asseoir dans son fauteuil, prenant une assise élégante et raffinée, le dos droit. Alors qu'à l'intérieur d'elle même, elle aurait voulu s'allonger comme une véracrasse, elle se força à garder un maintien parfait.
Lorsqu'Azelma lui répondit, elle ne put s'empêcher de revêtir un sourire sincère, et presque naïf, répondant avec un ton joyeux :

- Merci beaucoup, Azelma, c'est toujours un plaisir de venir ici. Et de constater tes talents de maîtresse de maison.

Cassiopeia connaissait sa cousine, et même si cette dernière avait d'autres ambitions que de tenir un salon de thé d'épouses, ou d'animer des réunions tupperware pour elfes, elle ne doutait pas de ses talents pour gérer l'organisation de ce genre de réunion. Comme toutes les filles de leur milieu, elle avait reçu une éduquation donc le but était d'en faire de parfaite femmes au foyer. Il n'était normal qu'elles y excellent.
Après cela, Cassiopeia se détacha des conversations, et fit un signe à Gobble, l'elfe de maison méprisé des Travers. Elle l'avait toujours apprécié, et on pouvait dire que c'était assez réciproque. Sans pour autant montrer une seule trace d'affabilité suspecte, elle lui chuchota à l'oreille :

- Mélange un jus de citrouille avec du whisky pur feu, amène le moi directement.

Tout en gardant un air détaché, elle entreprit de regarder du coin de l'oeil Fluvia. Fluvia Avery, puis Travers, son amie d'enfance qui s'était transformée en relation antagoniste. Dans le visage de Fluvia, elle ne trouva pas la victoire heureuse qu'elle avait peur de trouver. Elle y discernait plus la fatigue de la défaite. Cassiopeia attarda son regard, perturbée par l'idée que Fluvia pouvait ne pas être heureuse, regrettant un instant qu'elles ne soient plus assez proches pour qu'elle puisse en connaître les raisons, ou lui venir en aide.
Enfin, Gobble revint, et elle s'empara du verre. Elle le sirota paisiblement dans son fauteuil, laissant l'alcool lui apporter un semblant de réconfort alors que les discussions s'enchaînaient autour d'elle.

by tris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 278
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers Ven 28 Juil - 1:25

C'était étrange de trouver presque tout le monde là. À vrai dire, les jeunes étaient assez nombreux - de quoi assurer une relève digne de ce nom. Pourtant, Fluvia sentait dans l'air quelque animosité. Peut-être était-ce également sa propre humeur qui influençait son ressenti. C'est pourtant avec son sourire à deux mille galions qu'elle salua tout le monde.
Je vais bien, merci, Lys. J'espère que toi aussi. Père va sûrement passer, cher cousin, mais il est retenu au Ministère pour le moment - les affaires routinières... Il m'a demandé de te saluer de sa part.

Après avoir commandé les boissons, Fluvia se tut, se contentant de sonder les visages des uns et des autres, les mains posées sur ses genoux, le menton relevé. Elle put donc entendre parfaitement le commentaire d'Aurelius Fawley, assis à côté de Niclas.
Je suis véritablement désolé pour votre enfant. Mais je sais que tu apporteras bientôt un héritier à ton mari.

Tout se passa très vite. Fluvia adressa une œillade assassine à celui qui manquait cruellement de tact et vit Azelma se raidir sur son fauteuil, interrompant sa phrase. Pourtant, Fluvia, qui en temps normal, n'aurait pas laissé passer ce genre d'insolence, ne dit rien, rougissant un peu. Elle se fit violence pour ne pas regarder Azelma, coula rapidement un regard vers son époux - tentative vaine pour recevoir un quelconque réconfort. Ce n'est qu'après avoir pris une inspiration qu'elle regarda Fawley et lui dit :
Nous ne sommes pas ici pour parler famille, Aurelius, tu assommes tout le monde avec des histoires qui ne concernent que deux personnes ici présentes.

Il y eut un petit moment de flottement jusqu'à ce que Gobble ne revînt, les bras chargés d'un lourd plateau rempli de rafraîchissement. Dès lors, Azelma reprit son rôle de maîtresse de cérémonie et expliqua l'organisation des prochains jours. Profitant du fait que tout le monde écoutait sa cousine et belle-sœur, Fluvia attrapa un verre de Whiskey Pur-Feu qu'elle descendit d'une traite avant de prendre un simple jus de citrouille frais. Cela lui remit les idées en place et la fit se sentir coupable. C'était la première et dernière fois qu'elle buvait ainsi à un tel moment de la journée.
La jeune Travers n'écouta pas vraiment le discours d'Azelma - dont elle n'aurait rien appris, de toute manière - et songeait qu'elle devrait trouver un moyen de taire ce troll de Fawley. De plus, il lui faudrait fournir une explication à Azelma sur le silence qu'elle avait observé sur sa grossesse puis l'accident...
C'est alors qu'elle se rendit compte que Cassiopeïa, à l'autre bout du salon, l'observait. Elles ne s'étaient pas quittées en de bons termes, la dernière fois. Pourtant, la blonde héritière ne sentait aucune animosité chez Cassie mais, au contraire, un certain désarroi - ce qui était pire. Croisant son regard, Fluvia leva son verre comme pour trinquer et le portant à ses lèvres. Mais, tout en dégustant sa boisson, elle lui décocha un regard plein de mépris. Que la jeune Yaxley n'oublie pas qu'elle aurait pu se retrouver à sa place. Et même avec un bébé mort-né et un mariage qui battait de l'aile, Fluvia trouvait le moyen de considérer qu'elle valait mieux que les autres.


Citation :
Longueur ▬ 571 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers

Revenir en haut Aller en bas

{Installation} Welcome to Transylvania † Pv. Invités au manoir Travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» [installation illegale] Khristelle - 2/03/1458
» [PROGRAMME]Installation d'un micro[réglé]
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
En Transylvanie
 :: 
Le manoir Travers
-