GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Livre de la famille Graves • Kierán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 263
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - tearsflight
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livre de la famille Graves • Kierán Ven 29 Sep - 22:21




Le Saxo

Kierán Aloysius Graves

"La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent." (Pablo Casals)


5 octobre 1960
Galway



« Papa ? ». La voix d’avantage d’adolescent que d’homme appela son père dans tout le Manoir de la famille Graves. Malheureusement, personne ne répondit à ses premiers appels et le jeune homme dû traverser toute la propriété pour enfin, trouver son père.
Ce dernier était dans le parc, mais Kierán ne lui demanda pas de prime abord ce qu’il faisait tout seul, là. Callaghan Graves pouvait s’avérer aussi mystérieux que facile à déchiffrer, et son fils aîné ne pouvait pas nier avoir hérité de cette habilité. Il s’approcha lentement de son paternel duquel il voyait le dos, sans guère s’annoncer davantage. Il ne sut pas très bien ce qu’il regardait. Était-ce la forêt au bout de la propriété ? Était-ce la mare dans laquelle se prélassait quelques canards ? « J’adore l’automne » confia brusquement Callaghan sans esquisser un mouvement. Le paysage était en effet très beau. Les arbres avaient revêtu leurs plus vives et charmantes couleurs, et le vent autant que la pluie avaient ramené certaines feuilles sur l’herbe verte désormais terne du jardin. Kierán fronça néanmoins les sourcils en se postant aux côtés de son père, sans lui répondre. Il n’était pas venu pour lui parler d’automne, de feuilles mortes, ou d’oiseaux chantants. Pour autant, il ne lui confia pas le motif de sa venue. Le Serdaigle était plus petit que son père, d’une bonne demi-tête, et il savait très bien que s’il n’avait pas fini de grandir, il ne pourra jamais prétendre à mesurer la même taille que Callaghan. Au final, cela lui donnait toujours l’impression qu’il avait de l’autorité sur lui, et renforçait son statut de père aux yeux de l’héritier Graves. Kierán croisa sans décocher un mot, ses mains dans son dos, tandis que son père se retournait vers lui pour lui demander de sa voix tranquille : « Qu’y a-t-il ? ».  Il y eu un silence pendant lequel les yeux bleus du fils se perdirent dans ceux de son père. « J’aimerais beaucoup commencer un nouvel instrument » lui dit-il simplement, sans donner de détail du comment et du pourquoi. « Vraiment ? Le piano ne te satisfait plus ? », « ce n’est pas ça… » répondit Kierán qui avait l’impression fausse que son père était déçu par cela, « je ne crois pas que ce soit l’instrument qui me corresponde le plus, à dire vrai ». Le jeune homme détourna le regard pour chercher le point que fixait son père avant qu’il ne l’interrompe pour lui demander pareille faveur. Bien entendu, il savait que Callaghan n’allait pas lui en vouloir. Bien entendu, il savait que l’aspect compréhensif de son père allait le faire accepter. Mais pour autant, Kierán n’aimait pas demander de faveurs, surtout pas alors qu’il connaissait déjà la réponse. « Qu’il en soit ainsi, dans ce cas » lui répondit son père dont les yeux clairs s’attardèrent encore quelques instants encore sur le profil de son fils aîné, avant de se reporter sur le paysage charmant d’une Irlande automnale.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Kierán A. Graves le Sam 4 Nov - 11:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 263
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - tearsflight
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Livre de la famille Graves • Kierán Lun 16 Oct - 20:11




Freedom

Kierán Aloysius Graves

"Crois-moi,
la liberté, que tout mortel adore, Que je veux leur ôter, mais que j'admire encore, Donne à l'homme un courage, inspire une grandeur, Qu'il n'eût jamais trouvés dans le fond de son coeur" (Voltaire)

Un éclat de rire, un cri joyeux et libre. Les alentours de la propriété Graves à Galway était rarement témoin d’une joie si nette et réelle, si facilement remarquable. Cette joie de passage, ce moment d’interlude, était l’œuvre d’un petit garçon s’appelant Kierán. Âgé à peine de huit ans, le garçon avait pris à contre-courant les paroles de son père pour sortir le plus haut cheval qu’ils avaient à l’écurie. Il lui avait fallu un escabeau pour monter sur la bête, et maintenant qu’il était lancé, rien sans doute ne pouvait l’arrêter. Comme si le ciel montrait son approbation, les noirs nuages qui obscurcissaient le ciel ne vinrent pas lâcher leur déluge sur le petit Graves qui joyeux comme jamais, lançait son cheval à travers la prairie verte.

Le petit garçon n’était d’ordinaire pas un garçon à désobéïr aux ordres, et à vrai dire, il avait longtemps réfléchi aux paroles de son père avant de se lancer. Callaghan ne lui avait pas clairement signifié de ne pas prendre le cheval le plus haut. Il lui avait seulement dit qu’à son âge il était plus sage de prendre un grand poney. Il s’agissait donc d’un conseil plus que d’un ordre, et une fois arrivé à cette conclusion-là, le petit garçon était parti, déterminé à prouver à son père qu’il était capable de faire galoper un si grand animal.
Kierán aimait plus que tout passer du temps dans les terres de sa maison. C’était comme si galoper sur ces sentiers le rattachait à une histoire qui avait filé sans lui. Combien de ses ancêtres avaient fait la même chose que lui ?  Combien d’autres eux avaient pris les chevaux et les avaient lâchés avant de leur monter dessus pour se promener quelques heures ? Transporté par une euphorie qui ne l’assaillait que lorsqu’il avait le plaisir de faire quelque chose qu’il aimait, il mit quelques minutes avant de réaliser qu’il était bien au-delà des limites de la propriété. Le ciel se faisait plus menaçant que lorsqu’il était parti et il eut peur que son cheval ne soit capricieux s’il entendait des tonnerres. Guidant l’animal pour lui faire faire demi-tour, il lui donna quelques coups de talons pour le faire se presser. Lors d’un jour de beau temps, peut-être qu’ils pourront prendre tous les deux leur temps et profiter de leur sortie. A peine furent-ils revenus aux abords de la maison que le petit garçon sauta de l’animal alors que celui-ci était au pas, pour le guider vers son paddock. Le petit garçon soupira d’aise lorsqu’il eut fini d’enlever toutes les affaires de l’animal. Il était soulagé d’être rentré avant la pluie, parce qu’il n’était pas certains qu’il puisse ignorer aussi impunément les sages de conseils de son père dès lors. Ce dernier d’ailleurs se tenait dans l’encadrement de l’écurie et regardait son fils sans rien dire, un léger sourire aux lèvres. Kierán n’était pas un petit garçon imprudent et il le savait bien. S’il avait pris la décision de sortir, c’était parce qu’il en avait seul évalué préalablement les risques. Sans rien dire, l’homme rebroussa chemin pour retourner à sa maison. Peut-être que son fils était aussi sage que lui-, après tout ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Livre de la famille Graves • Kierán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Vos biographies-