C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Mer 5 Juil - 14:30

Sortie à Pré-au-Lard, avril 1975.

Thomas est assis à une table en compagnie de Maddison Abbot, une fille de sa classe, une amie à Lys et à Azelma. Ils sirotent des bièraubeurres que le Serpentard a généreusement payés. Ils ne sont que tous les deux, les autres membres de la bande étant partis se racheter deux, trois trucs dans les boutiques du village. Mais comme à force, les boutiques, on les connait, Tom a préféré s'installer au Pub bien que l'ambiance de cette auberge soit loin de lui convenir. Ça braille, ça grouille de sang-de-bourbe et le pire dans tout ça c'est la présence d'Astrid Oorlos à l'une des tables voisines. Non pas qu'il n'apprécie pas la sorcière, car en vérité, c'est tout le contraire et c'est là où le bât blesse. Il est assis non loin d'elle sans pouvoir lui adresser la parole et ça, le sorcier, ça le met en rogne. D'une traite, le jeune homme finit sa bièraubeurre —même une simple bièraubeurre, ça le gonfle—. « Tu r'veux quelque chose ? » demande Thomas distraitement à Maddison en parcourant la salle du regard, regrettant d'être venu se terrer ici. Maddi est une chouette fille, ce n'est vraiment pas elle, le problème. C'est tout le reste, le Pub, ce qu'il représente, le bruit, Astrid, tout.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Mer 5 Juil - 20:32


Les sorties à Pré-au-Lard étaient un moment fortement attendu pour les élèves de Poudlard, un moment où ils lâchaient prise sur les cours et même les prises de têtes idiotes dues à ces derniers comme aux autres. Maddison avait accompagné ses camarades et amis pour la plupart au petit village, préférant ne pas réduire sa compagnie à sa famille et puis, mise à part Moran avec qui elle se prenait parfois la tête, il n'y avait grand monde de son entourage familiale avec qui elle passait du temps, le meilleur exemple étant Arena.
Peut être que la jeune fille aurait pu passer son temps à faire le tour des boutiques, comme la plupart du groupe mais l'envie lui manquait aujourd'hui. Elle s'était donc mise d'accord avec Thomas pour laisser les autres y aller pendant qu'eux iraient boire en verre en les attendant... et l'endroit principale où ils pouvaient encore se rendre était Les Trois Balais, fortement fréquenter par les élèves. Peut être même légèrement trop, certains étouffant l'atmosphère et usant trop d'air bien précieux. Bière au beurre en main, offert par le jeune Avery par dessus le marché, Maddison profitait de sa boisson fraîche tout sans manquer d'analyser son entourage, comme à son habitude. Des tête connues, d'autres moins, puis celles dont elle ignorait quasi l'existence, ceux sans intérêt. L'attention de la blonde fût reportée sur son camarade lorsqu'il lui proposa un nouveau verre, ce à quoi elle répondit en secouant doucement la tête.
-Je ne voudrais pas abuser de ta générosité...
Enfin, ou simple galanterie , qui sait avec Avery, on n'est jamais sûr de rien mais le message était passé.
-En revanche... commença d'elle avant de boire une gorgée de ce qui lui restait dans son verre. - Tu sembles contrarié depuis tout à l'heure, surtout depuis qu'on est arrivé ici... ajouta-t-elle avec un regard  légèrement insistant. Une affirmation qui cachait une question «pourquoi ?».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Lun 10 Juil - 15:56

Thomas se force à sourire à Maddison mais il détourne bien vite le regard, reprenant quasiment aussitôt sa mine sombre des mauvais jours. Nul n'aimerait être dans sa tête, actuellement pour voir ce qui s'y passe. « C'est juste que c'est beaucoup trop bruyant, ici » fait le Serpentard en reniflant, ses yeux lançant des éclairs à quiconque a le malheur de croiser son regard. « J'espère bien que les autres vont rappliquer vite fait histoire qu'on se bouge de ce trou. » Distraitement, il fait aller sa chaise sur les deux pattes arrières lorsqu'il se fait bousculer par Bertha Jorkins qui passait derrière lui avec deux gobelets fumants. Et là, Tom éclate « Bordel, Jorkins ! Tu peux pas faire un peu attention ? T'es donc à ce point une goule que tu sais pas regarder droit devant toi, bon sang ?! » Le sorcier s'apprête à poursuivre sa gueulante sur la pauvre Gryffondor lorsqu'il croise le regard d'Astrid, regard qui n'est pas bon du tout. Ils se toisent l'un l'autre durant de longues secondes, Tom la mâchoire serrée, les mains crispées créant les marques de ses ongles dans ses paumes. Puis, au bout d'un moment qui semble interminable, le Serpentard inspire profondément et semble faire un effort surhumain pour se contrôler. « C'est bon, Jorkins, c'était un accident, on oublie. Maintenant... bouge, bouge avant que je change d'avis. » Et Tom de se retourner vers Maddison, se mordant la lèvre inférieure très fort pour contenir sa colère. « Désolé. Je crois que je ne suis vraiment pas d'humeur, aujourd'hui. »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Jeu 13 Juil - 3:13


Ce n'est pas que Maddison raffole de la foule, peut-importe  où elle se trouve mais Les Balais était certainement l'endroit où les autres auraient le plus facile à les retrouver et où ils ne resteraient pas planté au milieu de la rue sans rien faire. Ils étaient presque forcés de rester là et c'est déjà un miracle de ne pas voir la jeune Abbot jouer sur son esprit de contradiction et donc se tirer de là. Non,elle était assez calme aujourd'hui et c'est bien pour ça qu'elle se tenait si bien en ce lieu pour le coup. Ce n'est pas vraiment le cas de tout le monde. Maddi sourit un bref instant suite à la réponse de Thomas même si elle doute légèrement qu'il n'y ai que le lieu qui le dérange. Il était à nerf et tout le monde pu s'en apercevoir lorsqu'il commença à s'emballer sur Bertha. Rien n'était pur accident hein ? Les gestes comme les mots. Maddison ne dit rien, un moment , le temps que le gros coup de pression descende mais aussi que son ami revienne à elle.  Car le regard de la blonde jouait discrètement entre le jeune Avery et Oorlos qui semblait avoir l'attention du brun. Maddison leva un sourcils tout en regardant son interlocuteur.
- Ah ? Je ne m'en étais pas rendue compte !
Dit-elle avec une légère ironie. Évidement, déjà en temps normal il n'est pas du genre agréable avec les autres, principalement ceux  hors de son cercle, mais quand il est alors dans ses mauvais jours,le gérer était très dur. Enfin, quand on n'a rien avoir avec lui mais là, il s'était calmé un peu trop facilement.
-Ne t'en fait pas. j'ai appris à te supporter mais...
Elle rentre un instant ses lèvres, laisse son regard ses perdre sur la table.
-Qu'est ce qu'il se passe avec Oorlos
Une voix basse, non pas de peur que Thomas l'entende ni par gêne, mot qu'elle ne connaît pas vraiment, mais pour ne pas attirer l'attention des autres, des petites fouines. C'était assez fort pour que l'intéressé l'entende.
- Tu ne l'as pas lâché du regard tout à l'heure et c'est juste après que tu as cédé à Jorkins...
Ce qui n'était pas hyper normal, il fallait l'avouer et c'est bien ce qu'elle faisait comprendre. Pas besoin de parler pour que Tom comprenne le message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Ven 14 Juil - 15:31

Le visage du Serpentard pâlit légèrement lorsque Maddison en vient à aborder le sujet épineux qu'est Astrid Oorlos. Alors qu'il s'était penché un peu au dessus de la table pour entendre ce que sa camarade avait à lui dire, il se redresse alors brusquement, peut-être un peu trop, les deux mains agrippées sur le rebord. « De quoi est-ce que tu parles, Abott ? » demande-t-il, la voix chargée d'agressivité. « Qu'es-tu en train d'insinuer, hein ? Est-ce donc si étonnant que cela de me voir lâcher l'affaire, pour une fois ? Est-ce donc incroyable que j'aie finalement décidé de ne pas humilier Jorkins devant tout le monde ? Aurais-tu préféré qu'on se fasse virer tous les deux ? » Lorsque Thomas se sent attaqué, menacé, il rejette toujours la faute sur autrui, c'est un genre d'automatisme chez lui, un moyen de protéger et sa personne et tous ces petits secrets qui n'ont plutôt pas intérêt à voir la lumière du jour, et ils sont nombreux ; sa relation avec Astrid en fait partie, assurément. « J'ai décidé de faire profil bas pour que tu puisses jouir tout à loisir de ta foutue bièraubeurre, je n'en reviens pas que tu puisses me le reprocher. » Et Thomas d'en rajouter pour que Maddison culpabilise à mort, se sente mal d'avoir pu insinuer quoi que ce soit entre Astrid et lui. Bien sûr, il évite toujours son regard mais a présent, il évite également la table de la rouge et or, ce qui le contraint finalement à regarder le seul endroit qu'il peut sans risque : la porte d'entrée. Passionnant. « Bon, on s'en va ? » dit-il alors, un peu radouci, mais n'y tenant plus.

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Sam 15 Juil - 0:31


Maddison n'avait pas lâcher son interlocuteur du regard, observant ses moindre faits et geste : la façon dont il pâlit, sa façon de se redresser subitement, sa façon de tenir la table . La voix agressive du jeune homme fit hausser un sourcils à la jeune fille qui la laissa lâcher ce qu'il avait à lâcher... Elle ne disait rien, se contentait d'appuyer sa tête dans sa main , coude sur la table, pendant qu'il lui demandait si ça réaction était si étonnante, qu'il se défendait à sa façon. Chose qui ne fit pas broncher Maddi qui était d'un calme à toute épreuve, même face à un Thomas à bout de nerfs...
Elle haussa à nouveau un sourcils tout en jetant un regard à son verre, sur un air ironique.
-Je l'ai finis depuis un bon moment Avery, avant même que tu ne t'énerve sur Jorkins. dit-elle d'une voix parfaitement calme.
Mais il fallait croire qu'il n'y avait pas fait attention ou alors qu'il le savait mais que sous l'effet de l'impulsivité, il n'y a pas pensé. A vrai dire, Maddison n'avait même pas parler d'un quelconque lien positif, sa question pouvant aussi bien signifier "Tu la déteste ? Pourquoi ?". Mais sa simple réaction lui a suffit à comprendre que c'était autre chose, que s'il l'avait simplement détesté, il n'aurait pas pâli, en aurait limite parler d'un air dédaigneux, ne n'aurait pas rajouter des couches en se mettant en colère. Il venait de se trahir lui-même et la façon dont Maddison le regardait à présent traduisait bien cette réflexion... S'il prend un moment pour l'observer intelligemment, il comprendra vite.
-Thomas, si tu réagis ainsi à chaque fois qu'on dit son nom, attend toi à ce que les autres le sente venir également... dit-elle sur un ton certain.
Quand on veut cacher quelque chose et qu'on est sous pression, que quelqu'un dit quelque chose qui semble trop se rapprocher de la réalité, soit on se renferme, soit on s'énerve... Et la deuxième option est celle qui nous trahit le plus, même quand on parle d'une personne nerveuse ou colérique de nature. Maddison affiche finalement un sourire en coin, posant son dos contre celui de la chaise.
- T'inquiète, je ne dirais rien. Je n'ai rien vu, rien entendu. La traitrise et la langue pendante ne font pas parties de mes défauts...
Elle finit par se redresser, signalant que s'il veut s'en aller, ils y vont.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Sam 26 Aoû - 13:56

Thomas lance à Maddison un oeil mauvais tandis qu'elle joue au fine psychologue apte à comprendre ce qui se trame dans la tête du Serpentard. Non mais d'où sort-elle si elle pense être capable de lire en lui comme dans un grimoire ouvert ? Il ne répond rien, se contente de la fixer lorsqu'il aperçoit Astrid à l'autre bout de la pièce se lever de sa chaise et, accompagnée de sa bande, quitter le pub des trois balais sans un regard pour lui. Thomas serre les dents pour tenter de contrôler sa colère et lorsque Maddison se redresse, prête à partir, il l'arrête d'un geste plein d'impatience. « Laisse tomber, rassis-toi, on reste là. » Et le silence se fait entre eux deux. Bien sûr qu'elle a compris ce qu'il y a entre Astrid et lui, dans son impulsivité il a cruellement manqué de tact et nier maintenant l'évidence serait passer pour un idiot. « C'est très récent » lâche-t-il alors, évitant toujours le regard de sa camarade de maison. « Evidemment je compte sur toi pour garder ça pour toi. Si ça s'ébruite, je saurai d'où ça vient. »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Dim 3 Sep - 17:42

Maddison n'était pas spécialement intimidée par le regard que lui lançait son camarade. Au contraire,elle le fixait dans une neutralité totale, se fichent royalement de ce à quoi il peut bien penser en se moment même. De toute façon, elle ne cherchait pas à tout comprendre sur la mentalité de Thomas, parfois explosive quand on touche un sujet sensible mais ce genre de cas, elle en avait déjà vu même si les personnes étaient plus simples que le jeune Avery. La jeune fille ne fait strictement pas attention à la bande qui vient de partir, préférant accepter un éventuel départ pour que son interlocuteur calme ses nerfs.Mais visiblement, il chance vite d'avis et Maddison roule lève les yeux au ciel tout en se s'asseyant à nouveau. Pendant un bon moment, le silence se fit pesant, complet dans le duo pendant que la jeune fille se contentait de regarder McKinnon à travers la petite fenêtre éloignée, qui, comme à son habitude, faisait un raffut des plus agaçants.  Elle reporte toutefois son attention sur Thomas lorsqu'il brisa le silence, tournant légèrement la tête vers lui...Totalement lorsqu'il en rajoute une couche. La blonde soupire.
- T'inquiète, je ne dirais rien.
Non pas qu'elle ait peut de lui et de ce qu'il pourrait faire, sa voix le faisait comprendre, mais elle n'était tout simplement pas du genre à lancer des histoires. Elle avait mieux à faire que ça.
- Et d'où vient qu'Oorlos soit parvenue à rentrer dans tes bonnes grâces à ce point ? Demande-t-elle, tête appuyée sur sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 601
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par ultraviolences)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison) Mar 19 Sep - 16:26

De nouveau, le Serpentard jette à sa camarade un regard noir. Comme s'il était si incroyable que quelqu'un puisse entrer dans les bonnes grâces de Thomas Avery ! Bien sûr, si Astrid n'avait pas été si belle, si intelligente, si intrépide et, qu'on se le dise, si pure de par son sang, clairement il n'aurait jamais posé un oeil sur elle. Il n'est pas comme Wilkes ou que sais-je, du genre à se souiller dans les draps d'une sang-mêlé juste parce qu'elle est mignonne. Car sincèrement, il serait incapable de supporter Marlene McKinnon, vraiment, il ne comprend pas Joseph sur ce coup-là, surtout qu'elle n'est même pas si mignonne que ça. Enfin bref, là n'est pas le sujet. « Tu crois que je vais me confier à toi ? » dit-il, les yeux plissés en deux fentes. « Ne le prends pas mal, Maddison mais nous ne sommes pas des intimes et je ne suis pas du genre à étaler ma vie à qui veut l'entendre. » Sauf quand ça le met en valeur, évidemment. « Le fait est qu'Astrid est d'excellente compagnie, voilà tout ce qu'il y a à retenir. Je ne suis juste... pas certain que sa compagnie soit aussi excellente pour les autres, d'où le fait que je préfère ne rien dire à personne. » Bien sûr, il parle tout bas sans prendre la peine de croiser le regard de sa camarade, jusqu'à ce qu'une lumière s'allume dans son esprit. Il se tourne alors vivement vers Maddi et son air sombre et renfrogné a laissé place à la mine de celui qui vient d'avoir l'idée du siècle. Cependant, il se reprend bien vite car il ne voudrait pas brusquer les choses, alors il toussote et retrouve un air un peu plus grave lorsqu'il demande : « Et toi Maddi, dis-moi, tu as quelqu'un, en ce moment ? »

______________________________
thomas perseus avery
TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison)

Revenir en haut Aller en bas

FLASHBACK | i just can't pretend that i am in love with you (maddison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: La rue commerçante :: 
Aux trois balais
-