Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Barbotons donc... ▬ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Barbotons donc... ▬ Libre Lun 10 Juil - 20:19

C'était les vacances. Et Sirius avait réussi à s'échapper de son infernale maison. Il avait réuni ses économies pour réserver deux semaines à bord de la croisière, avec ses meilleurs amis. Ensemble, ils profitaient du soleil, des sessions de plongée sous-marine, des batailles d'oreiller dans la cabine, mais aussi des soirées animées sur le navire. Ils croisaient sans cesse des camarades de Poudlard.

Ce jour-là, cependant, Sirius avait décidé de faire cavalier seul - une fois n'est pas coutume. De plus, il avait envie de tester les thermes magiques, quand les autres préféraient se rendre à la piscine. Tant pis. Mais Black y trouvait son compte, car il savait qu'avec ses potes, il passerait son temps à rire. Or, il voulait se détendre.
Les thermes magiques, c'était top. Outre les bains à remous, ceux avec des températures différentes, le sauna, et le hammam, il y avait des bains parfumés, d'autres avec des vertus médicales "perdez deux ans de ride avec ce bain à l'alowe Verax". Certains vomissaient des bulles de savon colorées, d'autres vous plongeaient dans un sommeil réparateur.

Sirius, pour sa part, barbotait dans un des bains à remous, un verre de jus de citrouille glacé à la main, et somnolait, se laissant gagner par la torpeur. D'autres sorciers autour de lui profitaient. Il y a des moments où la vie est belle et, pour le Maraudeur, cet instant en était un ! Mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Mar 11 Juil - 14:59

Tu as réussi à négocier un mois de vacances sur la croisière avec ton père. Mais en août tu devras dresser les nouveaux dragons. Les bébés de l'hiver devenus adolescents. C'est un travail assez ... brûlant. Et il n'est pas rare de te voir les bras et mains bandés à la rentrée. Mais au moins tu as toujours de supers aventures à raconter dans le train pour Poudlard. Seulement voilà, toi t'avais bien envie de passer du temps avec tes amis sur le bateau de croisière. Donc t'as négocié avec ton père. Mais le bonheur d'être fille unique et d'avoir perdue ta mère trop tôt - si on peut trouver du bonheur à ça - c'est que ton père ne peut rien te refuser. Ou presque.

Ca fait quelques jours que vous êtes là et vous avez déjà bien profité. Batailles d'eau et de polochons, plongée sous-marine, balades diverses et variées, sport & magie. Un peu de papotage. Du moins tes amis papotent et toi tu écoutes. T'es pas hyper bavarde comme nana. Pour le moment, ta cousine fait la sieste donc tu sors de votre cabine pour aller te baigner aux thermes. Un peu de calme ne fait jamais de mal. Tu te balades dans les salles pleines de couleurs, de musique et d'odeurs. Et tu remarques une silhouette familière qui te donne un sourire en coin. Tu ne devrais pas hein ... mais tu ne résistes pas à l'envie d'aller l'embêter. Après tout, c'est son passe temps favoris avec toi. Tu t'agenouilles derrière lui, les bras de chaque côté de sa tête et tu le regardes par dessus. - J'ignorais que le grand Sirius Black pouvait rester en place et surtout silencieux plus de cinq secondes, tu lances, taquine. C'est souvent comme ça entre Sirius et toi. Toujours en fait. Comme chien et chat. Si l'un ne vient pas embêter l'autre ... c'est qu'il y a un problème. Tu te glisses finalement dans l'eau près de lui après lui avoir piqué son verre de jus de citrouille.

HJ/ Désolée j'suis venue m'incruster pour me faire pardonner de t'avoir abandonné dans l'autre Honte si tu veux j'peux repartir ARROW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Dim 16 Juil - 23:15

Mais... Il fallait croire que Sirius, qui ne manquait jamais une occasion d'aller déranger quelqu'un qui recherchait ardemment la paix, était rattrapé par un coup du sort. Il eut beau entendre remuer derrière lui, il n'ouvrit les yeux que lorsqu'il entendait une voix moqueuse au dessus de lui.
J'ignorais que le grand Sirius Black pouvait rester en place et surtout silencieux plus de cinq secondes !
Moïra, souffla le-dit grand Sirius Black en se redressant dans son bain à remous, forcément, il fallait que ce soit toi.

Il la regarda se glisser près d'elle et, encore un peu sonné, réagit un peu tard quand elle lui piqua sa boisson.
Déconne pas, ça coûte cinq mornilles, ce truc ! Rends-moi ça !

C'est que Sirius n'avait plus grand chose dans sa bourse. Il attendait impatiemment que son oncle Alphard lui envoie une carte postale. En attendant, il se serrait la ceinture.
Ah, fit-il avec un sourire, retrouvant son panache, je vois, tu te venges de la fois où je suis venu t'embêter dans la Salle Commune, c'est ça ?

Il essaya de retenir entre ses mains les bulles du bain, puis reprit :
Mais en fait, tu ne peux pas te passer de moi, avoue-le !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Mar 18 Juil - 11:50

Tu ne sais pas pourquoi tu es venue embêter Sirius. Après tout, tu ne le supportes pas. Pas vrai ? Bon d'accord tu l'aimes bien. Il te fais rire et même s'il t'embête le plus souvent du temps, il te fait surtout sortir de ta coquille. Aujourd'hui, tu as envie d'être celle qui l'embête plutôt que l'inverse. Tu lui souris d'un air mutin quand il râle par rapport à son jus de citrouille. Tu as tellement envie de l'embêter que ça fait naître une flamme dans tes beaux yeux. Tu bois encore une gorgée. - Dé-li-ci-eux ! Non franchement, c'est le meilleur verre de jus de citrouille que j'ai jamais bu de ma vie ! Ton ton est malicieux et tu ris devant son air de nouveau arrogant. Ton rire est clair, chaleureux et vivifiant. Tu as raison c'est bien plus drôle quand c'est toi qui commences à embêter l'autre ! tu rétorques, mutine. Je devrais t'embêter plus souvent ! Bonne joueuse, tu lui rend son jus de citrouille et tu fais mine de réfléchir à sa phrase. Mmmmh non je ne dirais pas ça. Mais j'adore jouer les emmerdeuses, ça par contre c'est une chose certaine ! Tu prends des bulles dans tes mains et les soufflent vers lui. Bon alors, qu'est ce que tu fais tout seul dans ton coin sans les trois autres mousquetaires à tes côtés ? tu demandes, curieuse. Tu sais que les gens sont toujours étonnés de ta culture littéraire moldue mais t'aime bien lire. T'adore ça en fait. Et les moldus sont plutôt doués dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Mer 19 Juil - 22:34

Moïra poursuivait la dégustation du jus de citrouille tout en le narguant. Sirius secoua la tête et leva les yeux au ciel.
Et bien, si tu sors du bain et que tu vas au bar commander un jus de citrouille, tu auras le même, rétorqua Sirius en essayant de garder le sourire.
Était-il aussi pénible quand il allait chercher des poux à ses camarades ?

Embête-moi plus souvent si tu le veux, lâcha le jeune Black en se rapprochant de Moïra, mais rends-moi ce qui m'appartient.
C'était dans ces moments-là que l'on pouvait deviner que Sirius Black venait d'une famille qui se considérait comme noble. Ses traits se firent impérieux, ses yeux un peu plus sombres et son ton ne semblait admettre aucune contradiction. Pourtant, il ne le faisait pas exprès car, aussitôt après, la bonne humeur reprit place sur son visage.
Bon alors, qu'est ce que tu fais tout seul dans ton coin sans les trois autres mousquetaires à tes côtés ?

Il arqua un sourcil :
Un mousquetaire ? Tu veux dire un moustique ? Tu prends mes potes pour des moustiques ? Figure-toi qu'ils préfèrent la piscine ! On se retrouvera plus tard.
C'est vrai, ils n'étaient pas obligés d'être tout le temps ensemble.
Et toi, tu as lâché tes chères cousines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Jeu 20 Juil - 14:32

Tu fais la moue devant la remarque de Sirius. - Oui mais c'est loin et puis c'est pas galant de laisser une fille sans boisson comme ça ! tu rétorques avec un regard pétillant d'amusement. Il se rapproche de toi, il prend cet air impérieux qui le rend plus royal, plus ... en fait ça lui va bien. Ca le rend plus ... réel. Moins "superficiel". Ca t'étonne. Ca t'amuse un peu. Puis tu repenses au défi que Marlène t'as lancé et que tu as accepté malgré tout. En même temps il était trois heures du matin, tu voulais juste dormir toi ! Bon d'accord, t'as aucune excuse. T'as accepté son défi d'embrasser un garçon et dans la liste, le hasard a choisit Sirius. C'est pas très cool pour lui. En même temps il est connu que Sirius Black est un coureur de jupons malgré son jeune âge. Peut-être que c'est pour toi en fait que ça n'est pas cool. - Oh, le petit Lord anglais est fâché que la fille du chef des sauvages dresseurs de dragons lui ait prit sa boisson, tu le taquines d'un air railleur pour dissimuler tes pensées. Mais tu lui rend parce que t'es une fille adorable.

Des moustiques ... tu te pinces l'arrête du nez d'un air exaspéré tout en essayant de dissimuler ton fou rire naissant, même si au vu de tes épaules qui tressautent ce n'est pas une grande réussite. Tu finis par le regarder. - Excuse-moi j'avais oublié que les sorciers et la culture moldue ce n'est pas une grande réussite ... Faut lire parfois ça augmente la culture paraît-il ! tu le railles d'un air entendu, lui rappelant la fois où il t'a embêté pendant que tu lisais justement. Un Mousquetaire est une sorte de ... comment expliquer ça ... un Auror moldu au service du roi de France. Les Trois Mousquetaires - même si en réalité ils étaient quatre - est un roman moldu qui raconte l'histoire de quatre mousquetaires, des amis très proches, des sortes de "héros" au service de la France. C'était une sorte de compliment en fait ... c'est ... ouais d'accord laisse tomber. Tes cousines ? Y en a une qui dort et l'autre ... ben l'autre j'en sais rien du tout. Tu hausses les épaules. On se retrouvera plus tard ! tu fais en reprenant sa formule. Tu reprends des bulles pour les souffler vers lui. Tu restes combien de temps ? Histoire de savoir combien de temps j'ai pour te pourrir la vie ?! tu lances avec un grand sourire mutin. Ok tu commences à réellement apprécier sa présence. Mais t'es pas prête de l'avouer ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Ven 21 Juil - 23:13

Moïra avait toujours une réplique de prête.
Tu crois que c'est galant, rebondit Sirius, de piquer la boisson des autres ?

D'autant plus que les thermes magiques se trouvaient tout près du bar. La mauvaise foi de sa camarade de Maison sauta à la figure du jeune Black.
Fâché, c'est un grand mot, reprit-il en levant les yeux au ciel, mais bon... Ça ne se fait pas.
Mais déjà, il n'était plus aussi sérieux, car il sentait que Moïra n'était là que dans le but de le titiller. Cette dernière se lança dans un rire incontrôlable avant d'embrayer sur des explications concernant les Moustiques de l'Air dont elle parlait tout à l'heure.
Les Trois Mousquetaires - même si en réalité ils étaient quatre - est un roman moldu qui raconte l'histoire de quatre mousquetaires, des amis très proches, des sortes de "héros" au service de la France.

Sirius sirotait sa boisson, ponctuant le discours de la jeune fille de 'hum...hum', bien qu'il n'y comprît pas grand chose. Les moldus - sauf leur respect - étaient quand même bizarres, pour trouver quelques qualités héroïques à des insectes volants...
Un compliment, répéta-t-il, étonné. D'accord...

Guère convaincu, il l'écouta parler de ses cousines, qu'elle retrouverait plus tard.
Tu restes combien de temps ? Histoire de savoir combien de temps j'ai pour te pourrir la vie ?!
Ahah, sourit Black en se tournant vers elle, j'ai le plaisir de t'annoncer que sans parents ni petit frère bien chiants, je suis parfaitement libre de mon temps.

C'était une liberté dont il profitait tous les jours depuis qu'il avait mis les pieds sur la croisière. Parce qu'en plus, ici, on pouvait faire de la Magie. On ne pouvait rêver mieux.
Pour me pourrir la vie, chère Miss O'Ddraig, il te faudra beaucoup d'ingéniosité et de patience. D'ailleurs, simple curiosité, comment comptes-tu t'y prendre ?


Dernière édition par Sirius Black le Sam 29 Juil - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Dim 23 Juil - 23:55

Tu ris encore. - J'suis une fille, j'ai pas à être galante ! tu rétorques amusée. Ouais, t'es une fille quand ça t'arrange toi. T'as horreur qu'on te dises justement que t'es une fille que patati et patata, t'aimes pas les stéréotypes, les phrases du genre "tu peux pas l'faire t'es une fille", nan c'pas ton truc. Toi t'es certes une fille mais t'es aussi la fille d'un chef de clan de dragonniers et son héritière alors personne va t'en imposer ! Tu vois bien que Sirius ne comprend absolument rien à ton histoire de Mousquetaires alors tu finis par laisser tomber. Un jour tu lui feras avaler le bouquin. Tiens ça pourrait être drôle ça ! Bref.

Tes cousines vivent leur vie et toi avec. Donc t'es libre. Lui aussi apparemment. Tu lui offres un sourire mi moqueur mi amusé. - Pas de petit frère ? Tu l'a noyé ou quoi ? tu fais. Pas que ça me dérangerait loin de là ! tu grimaces. Son p'tit frère est un Serpentard dans touuute sa splendeur. Et toi ben .. t'es une Gryffonne quoi. - Pour me pourrir la vie, chère Miss O'Ddraig, il te faudra beaucoup d'ingéniosité et de patience. D'ailleurs, simple curiosité, comment comptes-tu t'y prendre ? lance alors Sirius. Un petit sourire malicieux naît sur tes lèvres et tu t'approches de lui. - Ca c'est mon petit secret Black. Mais je te jure qu'à la fin de la croisière tu regretteras amèrement d'avoir été le premier à me provoquer ! Tu as réveillé une dragonne, à toi d'en assumer les conséquences tu murmures, taquine. Tu pourrais l'embrasser là. Tu réussirais ton défi. Mais ce ne serait pas juste pour Sirius et tu n'es pas ce genre de personne là. Alors tu recules. J'vais te laisser un peu de répit. Sinon tu tiendras pas la route, tu le railles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Lun 24 Juil - 20:28

Le mois de juillet commençait plutôt bien. Après avoir eu les résultats de mes ASIPCs – que j’avais plutôt bien réussi, avouons-le – je m’étais immédiatement inscrit à cette fameuse croisière qu’ils organisaient juste pour les sorciers. C’était génial qu’ils organisent ça malgré la tension qu’il y avait à l’extérieur. Cela allait me permettre de faire une petite pause entre la fin de ma scolarité à Poudlard et le début qui allait suivre à l’École Supérieure. Une chance que j’ai été pris. Ce n’était pas gagné d’avance, mais je m’avais beaucoup amélioré mon comportement cette dernière année, le décès de mes parents y étant pour quelque chose. J’avais voulu qu’ils soient fiers de moi, alors en sachant que j’avais été pris dans cette école et que j’avais une infime chance de devenir Auror… J’espérais qu’ils le soient.

Ainsi, je m’étais inscrit à cette croisière seul. Je ne savais pas si Gideon avait fait de même ainsi que Molly, mais j’avais voulu y aller. Après tout… Il fallait bien que je prenne ma vie en main, non ? Donc après quelques heures d’attentes, j’avais finalement fini par atteindre ma cabine et déposer mes affaires. Puis, je m’étais assis sur le lit en me passant une main dans les cheveux, ne sachant où aller. Le bateau était vaste et je ne savais pas qui était présent. Que ce soit Moran ou Ange, Gardenia ou Nate. Alex. Alex… Je n’avais pas pensé à lui, ni ne lui avait adressé la parole depuis ce fameux jour où tout avait explosé entre nous. Et je n’avais pas envie de faire le premier pas. Celui-là, c’était à lui de le faire. Même s’il ne se sentait pas coupable, il fallait qu’il apprenne à s’excuser. Qu’il soit ce genre d’homme-là ou pas. Étais-je quelqu’un de responsable ? De sérieux ? Sûrement pas. Et pourtant, à un moment donné, il fallait bien passer le cap. J’avais alors trouvé une petite plaquette sur la table, résumant tous les endroits et activités qui peuplaient le navire, et mon sourire s’était élargi à la lecture d’un lieu précis. Les Thermes magiques. Les Thermes magiques ? Ça vendait du rêve. Ni une ni deux, j’attrapais une serviette et de quoi me changer. Quelques minutes d’après, j’étais arrivé.

Mais je n’étais pas seul. Deux personnes se trouvaient là avant moi. Je déposai ma serviette sur le côté et, en m’approchant, reconnu les voix de Sirius, mon petit cousin adoré, et Moïra, une sorcière de ma Maison. Enfin, de mon ancienne Maison. « J'vais te laisser un peu de répit. Sinon tu tiendras pas la route. » Je haussai un sourcil, amusé. Ces deux-là avaient l’air de s’apprécier. Au sens ironique du terme, bien sûr. Sans faire de manière, je me glissai dans l’eau en short de bain et m’incrustai dans leur discussion, l’air de rien. « Sirius qui ne tiendrait pas la route ? Ça m’étonnerait. Il est bien digne de son cousin. » J’avais appris beaucoup de choses à Sirius. C’était comme un frère, pour moi. Et j’étais bien content de profiter de ce petit moment ici avec lui.
© 2981 12289 0

Citation :
• 500 mots ▬ 2 dragées ▬ Sans le nom du perso ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Sam 29 Juil - 21:51

Sirius aussi avait toujours une réplique en tête. Mais parfois, en particulier avec Moïra, mieux valait se taire. Aussi, quand elle annonça qu'elle n'avait pas à être galante parce qu'elle était une fille, se contenta-t-il de lever les yeux au ciel.
Non, Regulus est resté à Londres. Je vais t'avouer que je n'ai pas insisté pour qu'il m'accompagne.

Depuis toujours, mais surtout depuis que Sirius était à Poudlard, les frères Black s'éloignaient l'un de l'autre, de façon irrémédiable. Ne plus le voir pendant un petit temps ferait du bien à Sirius.
Il n'était pas non plus venu ici pour parler de Regulus... Heureusement, ils revinrent tous deux à un sujet plus agréable.
Ça c'est mon petit secret Black. Mais je te jure qu'à la fin de la croisière tu regretteras amèrement d'avoir été le premier à me provoquer ! Tu as réveillé une dragonne, à toi d'en assumer les conséquences, glissa Moïra, un brin séductrice.
Sirius se tourna vers elle, l'air franchement outré.
Comment ça, je t'ai provoquée ! C'est toi qui viens troubler ma tranquillité et me piquer ma boisson. Laisse-moi deviner, les dragons sont-ils dotés d'une mauvaise foi ?

Moïra, qui jusque là était assez près de Sirius, se recula un peu, arguant qu'elle lui laissait un peu de répit.
Sirius qui ne tiendrait pas la route, fit soudainement une voix à leurs côtés. Ça m’étonnerait. Il est bien digne de son cousin.

Fabian ! Sirius se redressa, un sourire s'étalant jusqu'aux oreilles.
Mec, c'est bon de te voir ! Et encore plus d'avoir ton soutien !
Ils se positionnèrent tous de façon à ce que les jambes des uns ne gênassent pas celles des autres.
Molly et Gidou sont là aussi ?, demanda Sirius, qui ne les avait pas vus depuis longtemps.

D'ailleurs, peut-être que Molly avait amené toute sa famille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 424
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre Lun 31 Juil - 15:00

Sirius. Sûrement l’un de mes plus proches cousins. Sa situation familiale n’était pas évidente, et même plutôt difficile. Enfant, j’avais joué avec ses frères. Mais ce temps était désormais révolu. Quant à mon oncle et ma tante, ils étaient le parfait tableau d’un couple de sang-pur, élevant leurs progénitures selon les codes de sang-pur. Bien loin de l’idéologie égalitaire qu’ont entretenu mes parents avec nous. Mais lorsque j’ai vu Sirius être réparti chez les lions, mon cœur a vite vu les deux côtés que mon cousin allait devoir traverser dans sa vie : à la fois le bonheur d’être au milieu de gens comme lui, et l’enfer qu’il allait vivre avec ses parents. Je n’ai jamais vraiment osé en parler avec lui. Peut-être parce que j’estime que c’était un sujet sensible, et que les temps étaient trop durs pour évoquer ça. Mais en tout cas, il le savait très bien, j’étais là s’il en avait le besoin. À mes yeux, les liens familiaux étaient bien plus importants que la valeur du sang. Si le sang avait une valeur quelconque. « Molly et Gidou sont là aussi ? » Laissant mon corps lentement plonger dans l’eau chaude, j’haussai les épaules. J’en avais aucune idée. Pour une fois, j’avais pris des initiatives et avait rempli toutes les démarches nécessaires pour pouvoir me procurer une place sur la croisière. Résultat positif puisque j’y étais. « Aucune idée, je suis venu seul. Peut-être que Molly a amené les enfants, si c’est le cas on finira bien par les croiser. Et Gid… Je soupirai. Il doit sûrement bosser pour l’ESM*. Les études d’Auror, c’est pas facile facile. C’est ce qui m’attends, d’ailleurs. » rajoutai-je avec une petite moue de désapprobation. Non pas que je voulais esquiver le travail, car après tout c’était moi qui avait voulu faire ce métier, mais disons qu’il allait falloir que je m’habitue au rythme et que je rapprenne à travailler. Parce qu’on ne va pas se mentir, mais mes années à Poudlard ne m’avaient pas donné une image d’élève studieux et appliqué.
© 2981 12289 0

Citation :
*École Supérieure de Magie
• Sans le nom du perso ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barbotons donc... ▬ Libre

Revenir en haut Aller en bas

Barbotons donc... ▬ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-