Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Lyséïa •• Just you & me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Lyséïa •• Just you & me Mer 12 Juil - 22:32


Il fait beau. Tu sens le soleil qui caresse ta peau. La douce brise qui la rafraîchit. Tu entends les rires qui se bousculent autour de toi. Les enfants qui rient, qui s'amusent. Tes anciens camarades de Poudlard. Tes amis pour certains. Enfin tu crois. Tu ne sais pas. Plus. De toute manière tu évolue dans un brouillard persistant depuis que tu as appris qui était l'assassin véritable de ta mère. Ton père. Ton propre père. Ca t'a ... démoli. Brisée. Tu aimais ton père au delà de tout. Il était ton héros. Ton papa. Et tu as découvert de la manière la plus brutale qui soit que cet homme là n'était en fait qu'un monstre. C'est ce que tu lui as écris. Qu'il n'avait plus de fille. Qu'il était un monstre. Tu avais rompu tes fiançailles avec Rohan. Définitivement. En fait tu l'avais fait de manière assez magistrale. En plein petit déjeuner, Grande Salle pleine de monde, tu as posé la bague de fiançailles devant un Rohan complice, puis tu t'es dirigé vers Lysandre et tu l'a embrassé. Comme ça. Devant tout le monde. Il y a eu un grand silence. Très long. Mais vous n'en n'aviez rien à faire. Vous étiez tous les deux. Enfin ensemble. Après il y a eu beaucoup de bruit mais tu ne te rappelle pas grand chose. Juste de ton coeur brisé par la trahison de ton père et maintenu en place dans ta poitrine par l'amour de Lysandre.

Tu somnoles sur un transat. Lysandre t'a poussé à venir sur la Croisière. Il a dit que ça ferait du bien et qu'il avait des surprises pour toi. Que vous ne feriez pas la croisière en entier, que vous alliez vous arrêter avant, quelque part pour d'autres vacances. T'as accepté. Ca semblait lui faire plaisir. Et puis ça t'évite d'être roulée en boule dans ton lit, sous les couvertures, à pleurer et à ne vouloir voir personne. Oui, les idées de Lysandre sont bien meilleures que les tiennes. T'es là sur ce pont. T'as mal mais c'est mieux que si tu avais été toute seule dans le noir. Les rires, le soleil, la mer. Tout ça aide. Une voix te tire de tes pensées sombres. Une voix grave, douce, que tu aimes. Tu lèves les yeux pour croiser le doux regard de ton amour et tu essayes de lui sourire. Pour lui faire plaisir. Malheureusement ça ne donne pas grand chose comme sourire. Juste une très pâle copie de ton ancien sourire. Celui que tu ne réservais qu'à lui. Mais même celui ci, tu n'y arrives plus pour le moment. Pourtant, Merlin sait que tu aimes Lysandre. Mais tout te paraît si sombre ces derniers temps ... La voix de ton doux lion perce la brume pour parvenir enfin à tes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Ven 14 Juil - 18:50

Les vacances, ça sonnait comme le mot Paradis ! Les Aspic étaient terminé, les cours aussi, il ne restait plus que cette balade en mer pendant les deux mois de vacances pour totalement profité de cette fin d'année scolaire. Après il y'aurait le souvenir de Poudlard, le début des cours à la fac...Mais Lysandre préférait ne pas y penser pour l'instant. L'année avait été mouvementé et il préférait de loin se laisser aller plutôt que de ce prendre à nouveau la tête pour des broutilles. Il n'y avait plus que pour Lyleïa qu'il s'inquiétait ! Ce que la  jeune femme avait appris au cours de cette fin d'année avait été un sacré coup pour elle. Si il n'avait jamais vraiment apprécié Mr. Romansky, il pouvait toutefois comprendre ce qu'elle ressentait.
La voir souffrir comme ça le mettait mal, mais il savait que une fois, il ne pouvait rien faire pour la consoler si ce n'est d'apaiser sa douleur en lui changeant les idées ! Et ça, il savait le faire à la perfection.

Il avait roquer à la porte de sa cabine, sans réponse. Après avoir insister en menaçant de défoncer la porte, il avait fait demi-tout, comprenant qu'elle était vraiment absente. Il se rendit sur le pont il la trouva allongé sur un transat et s'avança vers elle. Elle devait l'avoir entendu puisqu'il avait interroger les gens sur le pont pour savoir si quelqu'un l'avait vu. C'est que le pont était vraiment grand quand même.

Il s'approcha d'elle et posa ses mains sur ses yeux.
-"Livraison de commande !!! " annonça-t-il en retirant ses mains. "Joie, Détente et humour, avec un homme idéal pour partgaer tout ça, sinon c'est pas drôle !" dit-il en faisant semblant de lire un bon de commande "Je crois que tout y est ! Avez-vous une réclamation Madame *?"


*En français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Jeu 27 Juil - 19:11


Tant d'horreurs dans une seule vie. Comment ton père as-t-il pu commettre un crime aussi atroce ? Lui toujours en train de te dire que ta mère lui manque, qu'elle était le grand amour de sa vie, lui qui s'est un jour excusé auprès de toi parce qu'il était distant. "Tu ressemble tellement à ta mère, chaque fois que je te vois, mon coeur saigne un peu plus". Menteur menteur menteur !! Assassin ! La haine qui te submerge est si violente que tu dois poser une main sur ton ventre pour t'empêcher de hurler ou de casser quelque chose. A ce moment là, des mains se posent sur tes yeux et une voix familière se fait entendre dans le creux de ton oreille. Une voix qui t'apaise immédiatement, chassant colère et douleur instantanément. Tu ris à sa blague. Il est bien le seul à pouvoir percer ta carapace d'une telle manière au point de te rendre le sourire. - Et bien oui maintenant que vous en parlez Sir. Il me manque un baiser pour que tout soit parfait. Le seul a te rendre ta malice. Lysandre t'a tant donné. Il t'a tant appris. A rire. A laisser couler tes émotions. A aimer. Il t'embrasse et tu lui rend son baiser avec autant de douceur et de tendresse que lui. Mais tu t'étonnes quand il te dit que vous descendez ici. - On ne continue pas la croisière ? tu fais déçue. Mais son sourire espiègle te rassure. Oh oh tel que tu le connaît il a prévu quelque chose d'encore mieux. D'accord alors, je vous suis Monsieur, tu réponds dans un français presque parfait teinté d'un léger accent anglais. Accent qui n'apparaît absolument pas quand tu parles russe pourtant. C'est Lysandre qui t'a appris sa langue. Et tu lui a appris la tienne. C'est ce qui vous a rapproché à la base.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Ven 28 Juil - 20:38

Tu vois bien que Lyleïa n'est toujours pas au meilleur de sa forme. Le sourire qu'elle t'offre n'est pas le même qu'avant. C'est celui là que tu veux revoir toi. Mais soit, tu sais qu'il va lui falloir du temps, et tu peux patienter en attendant, tu lui offr du bonheur comme tu sais si bien le faire et ça te rends heureusx de voir que pendant de bref instants, la malice lui revient.
-"Mille excuse Madame* ou avais-je la tête." Tu l'embrasse doucement, tendrement. Tu voudrais rester la, la femme de ta vie dans tes bras et l'embrasser sous le soleil mais tu as un autre programme de prévue. Un programme tout aussi intéressant que la perspective précédente.
Tu lui présente d'ailleurs ton programme en lui expliquant simplement que vous descendiez ici! Elle s'étonne mais tu garde le sourire sans répondre. elle te répond finalement qu'elle te suis avec un Monsieur en français qui te fait frissonner.  Est-ce que toi aussi tu as ce petit accent français quand tu parle anglais ou Russe. Ou tu parles Russe, c'est elle qui te l'a appris et même si tu n'étais pas un très bon élève (comment être concentrée quand on a un tel professeur), tu te débrouilles pas trop mal.
D'un coup de baguette magique tu fais venir à toi vos valises déjà faites. Elles sont pleines, vous ne reviendrez pas sur la croisière !
Vous descendez rapidement sur la terre ferme. La croisière c'est arrêté Au sud de la Méditéranée prêt du Maroc mais ce n'est pas votre destination. Tu rétrécis vos bagages et les mets dans ta poche. Tu prends Lyleïa dans tes bras et ensemble vous transplannez.

Tu lui remets les main sur les yeux et tu la guide à l'extérieur de la ruelle ou vous avez attérris. Vous avancez doucement comme ça, toi derrière elle, tes mains sur ses yeux et elle devant, les mains tendues devant elle. Soudain tu l'arrêtes et tu lui ôte les mains du visage.
-TADAAAA ! Tu cries en lui montrant un grand édifice en fer qui pointe vers le ciel. TOi même tu es excité comme un gamin. C'est que ça fait longtemps que tu l'as pas revue la belle dame de fer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Ven 28 Juil - 22:41


- Nos valises ? Mais où vas-t-on Lys ? Attend on n'a pas dit au revoir à Ange, ni a personne ! Mais Lysandre ne te laisse le temps de rien. Ca te fait rire. Tu ne sais absolument pas ce que vous faites au Maroc. Quelle idée bizarre a encore germée dans son cerveau de petit lion ? Il ne te laisse pas le temps de poser la question il réduit vos valises, te prends par la taille et vous fait transplaner. Quand vous atterrissez dans une ruelle à l'écart de la rue principale, Lysandre pose ses mains sur tes yeux et te fait avancer comme ça. Tu ris. - Mais qu'est ce que tu fais ? tu t'exclames, de bonne humeur. C'est l'effet Lysandre ça. Quand il est là, la vie elle même te semble plus belle. Il a le don de donner des couleurs au monde, qui n'existaient pas auparavant. Il ne répond rien mais s'arrête et enlève ses mains en te criant un TADAA. Tu regardes autour de toi puis tu la vois. La Tour Eiffel. La Grande Dame de Fer. - Tu m'a emmenée à Paris ? tu souffles estomaquée. Tu fais un pas. Deux. Puis tu te tournes vers lui. Tes yeux brillent. - Tu m'a emmenée à Pariiiiiis !!! tu cries en lui sautant au cou et en rivant tes lèvres aux siennes. Je t'aime je t'aime je t'aime ! T'es tellement heureuse que tu en oublie ton père, ta douleur et ta colère le temps d'un moment. Tu as tellement rêvé de voir Paris, la Ville de l'Amour ! Tu le lâche pour regarder autour de toi, ta robe blanche tournoyant autour de toi. Tu le fixes ensuite, les yeux brillants d'amour. Merci, tu souffles. Puis tu lui tends la main. Tu me fais visiter ? tu sautilles.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Sam 29 Juil - 22:46

Elle t'en poses des questions tout le temps du voyage pour arriver a destination, et tu luttes pour ne rien lui dire. tu sais que la surprise finale sera d'autant plus belle si elle reste une surprise.
Tu l'arrête devant la tour Eiffel et tu la laisses découvrir son nouvel environnement, celui qui sera le votre pour les trois prochaines semaines.
La surprise fait bien son effet. Au début elle est bouche bée puis quand elle se tourne vers toi, tu vois ses yeux qui brillent, reflet de ton sourire qui monte jusqu'aux oreilles. Elle te saute au cou et t'embrasse et tu lie tes bras autour de ses hanches et tu lui rend son baiser avec engouement.
A chaque "je t'aime" ton coeur fait un bon. Tu es heureux. Ici dans le pays que tu aimes avec la femme que tu aimes plus rien ne semble pouvoir lui enlever sa bonne humeur.
Quand elle te demande de lui faire visiter tu hoches la tête positivement.
-"Avec plaisir Madame mais ça" tu dis en pointant la tour Eiffel du doigt, ça sera pour une prochaine fois tu continues avec un sourire mystérieux.
Tu l'emmène par la main à travers les rues de Paris, qui en plein moi d'Aout grouille de gens. Vous regarder les artistes dessiner portrait, paysages et caricatures, les mîmes, plus silencieux que leur ombre et tu lui montre chaque monuments, chaque parc devant lesquels vous passez.

Vous vous arrêter dans un café typiquement parisien et prenez votre déjeuner, bien différents des repas anglais, écossais ou même sorciers que vous connaissez. Tu as changé du francs moldu sur le chemin et tu payes vos repas. Vous finissez l'après-midi dans un parc, allongé ensemble à savourer le plaisir et la joie d'être la tout les deux. Tu caresses ses cheveux, elle pose sa tête sur ton torse et vous rêvassez ensemble.

A la fin de l'après-midi vous repartez et cette fois, vous transplannez dans une rue parisienne un peu à l'écart des grands boulevards parisien. Tu t'arrête devant une grande maison à plusieurs étages qui ressemble plus à un hôtel particulier.
-"J'ai passé la moitié de ma vie ici ! tu dis un peu nostalgique mais heureux d'être accompagné par Lyleïa. Tu ouvres le portail et vous pénétrez dans le jardin qui borde l'avant de la maison. Une allée pavé serpente jusqu'à la porte d'entrée, et sur les côtés, de la pelouse tellement verte et bien tondue pour un mois ensolleillée que tu soupçonne un peu de magie la-dessous.

-"HALTE LA !!! QUI VA LA ?" Tu sursautes en même que Lyleïa mais tu reprends tes esprits plus rapidement. Tu lèves les mains en l'air en signe d'innocence un sourire sur les lèvres. ssur le coup tu les avaient oubliés mais maintenant tu es près à jouer leur jeu.
-"C'est Lysandre ! Me dites pas que m'avez oublié, j'en serais très déçu" tu dis en t'accroupissant devant un des nains de jardin qui borde l'allée. Tu as passé tes plus jeunes années à jouer avec ses nains de jardin, à leur raconter toute ta vie et tes secrets.
-"Par la barbe du vieux Bourichon ! C'est le petit Lysandre !" Un à un les nains s'éveillent et y vont de leur commentaires, ravie de revoir le petit -grand- garçon. Tu leur demandes des nouvelles mais ayant oubliés qu'une fois lancé les nains ne s'arrêtaient pas, tu abèrge la discussion gentiment et te relève. Bien sur tu leur as présentés la "belle jeunette, plus belle que Bourrichonne, la plus belle des naines de jardin" qui t'accompagne et tu te dirige vers la porte d'entrée ou tu frappes. Une elfe de maison vient vous ouvrir et tu la salue poliment après en demandant de ses nouvelles. Tu lui demande si tes grands-parents sont là et avant même que n'ai le temps de disparaitre pour aller les chercher, Un homme encore jeune mais aux temps déjà grises apparait.
-"Par la barbe de Merlin, Chantal, vient voir qui est là !"
Tu sers ton grand-père dans tes bras et ta grand-mère apparait. Elle te sers à t'en étouffer mais tu lui rend quand même son étreinte.
-"Je vous présente Lyleïa, la femme de ma vie !" Chantal de Chateauroux s'approche et la prends dans ses bras. Tu sais que Lyleïa n'a jamais eut l'habitude des effusions d'amour dans sa famille et tu guette sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Dim 30 Juil - 13:36


Paris ! Paris ! La ville de l'Amour ! C'est un truc de malade ! Tu es tellement heureuse que tu sautilles partout. Tu en as carrément oublié ton père et ses horreurs. - Ah bon ? Pourquoi ? tu demandes curieuse alors qu'il te dit que la Tour Eiffel sera pour plus tard. Mais tu oublie bien vite ceci quand il t'emmène au travers des rues de Paris. Les artistes qui peignent, les mimes qui miment, les chanteurs qui chantent. Tu as l'impression de vivre un rêve éveillé. Tout semble si brillant, milles et une couleurs s'imposent à tes yeux qui s'émerveillent à chaque nouvelles choses. Tout est si différent de l'Angleterre. Même le soleil semble plus chaud et plus rond. Vous vous arrêtez pour déjeuner dans un restaurant typiquement français. - C'est bon ! tu t'étonnes. Comme si les français mangeaient mal habituellement. Ce n'est pas le cas mais c'est étrange de te voir si naïve, si ... innocente. Tu t'amuse d'un rien, tu souris et tu ris, comme libérée d'un poids. Lysandre n'a jamais du te voir comme ça. Probablement parce que tu ne l'a jamais été.

En fin d'après-midi, Lysandre vous fait transplaner jusque devant une grande et magnifique maison dans les hauts quartiers de la ville. - Oh ! tu fais alors que Lysandre te dis qu'il a grandi ici. Tu comprends alors que ... On va voir ta famille ? tu fais d'une voix blanche. Tu ne sais pas pourquoi mais brutalement, tu te mets à angoisser. C'est ... tu ne t'y attendais pas. C'est trop rapide ! Trop brutal ! Trop ... trop quoi ! Tu recule légèrement. Lys' je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. On devrait ... on n'a pas prévenus et puis ... je ne suis pas habillée pour l'occasion et ... Tu sais que la famille dont provient Lysandre - les Chateauroux - sont une des plus anciennes et influentes familles de France. Un peu comme la tienne - les Vassiliev, du côté de ta mère - en Russie. Regarde moi Lys ! On peut pas y aller comme ça ! tu t'exclames en lui montrant ta simple robe blanche, ta veste en jean et tes ballerines. Mais Lysandre ne te laisse pas vraiment le choix alors tu appliques inconsciemment tout ce que t'as appris ton père. Droiture, impassibilité, politesse et ... Un grand cri te fis sursauter. Tu cherches l'origine de la voix jusqu'à voir Lysandre s'agenouiller et discuter avec ... un nain de jardin ? Sérieusement ?! Tu le regardes un instant comme s'il avait pété un boulon puis tu te rend compte que le nain lui répond. C'est une blague ... mais dans quel monde tu es tombé ? Tu ris à ses blagues pourtant. Et tu te détends un peu. Mais le stress revient aussitôt que Lysandre et toi vous dirigez de nouveau vers la grande maison. Il sonne et un elfe vint ouvrir. Lys est doux et aimable avec lui et tout sourit en serrant sa main. Ca, c'est ton lion. On pourrait croire qu'une fille de sang-pur, une ex Serpentard, serait méprisante envers les elfes de maison mais pas du tout. Probablement parce que les tiens, étaient les seules personnes qui s'occupaient de toi au Manoir quand tu étais enfant. Ils t'apportaient tout l'amour que ton père si froid, gardait pour lui.

Plongée dans tes pensées, tu ne vois le grand-père de Lysandre qu'après qu'il ai appelé sa femme. C'est un bel homme malgré son âge. Il ressemble à Lysandre. Ou plutôt, Lysandre lui ressemble. La femme qui arrive est magnifique. Elle a ce charme français qui semble faire fondre toutes les glaces. Elle serre son petit fils puis se dirige vers toi une fois que Lysandre vous a présenté. Tu as rosis légèrement sous sa présentation mais tu te raidis quand Chantal de Chateauroux te serre contre elle. Tu jettes un regard de biche effarouchée à Lysandre, incapable de savoir comment réagir. Tu lui rends maladroitement son étreinte avant qu'elle ne te lâche. - Enchantée, tu murmures. Un peu sauvageonne tu te rapproches de Lysandre. Ce n'est pas contre eux. C'est juste que tu n'a pas l'habitude. Tu ne sais pas ce que c'est, qu'être en famille. Pour toi, être en famille c'était partager un repas glacial entre ton père et toi. Tu n'en n'oublie pas pour autant les bonnes manières. Vous avez une demeure magnifique, tu fais avec douceur en essayant de ne pas appliquer les méthodes de ton père. Froideur et droiture n'ont pas l'air d'avoir leur place ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Lun 21 Aoû - 19:28

Revenir dans la maison de tes grands-parents, la ou tu as grandit une partie de ta vie, te rends quelque peu nostalgique mais tu jubiles de joie à l'idée de te retrouver ici et la nostalgie disparait rapidement.
Tu présentes Lyleïa a ta famille et comme tu t'y attends elle se cripse quand ta grand-mère l'étreint. Des qu'on la lâche elle se rassemble de toi et tu la rassure en passant un bras autour de sa taille.
Chantal de Chateauroux, elle ne s'en formalise pas et elle vous fait entrer tandis que l'elfe de maison est partie préparer des boissons et des biscuits.
Tu entends Lyleïa loué la beauté de la maison et tu sens qu'elle a du mal à trouvé l'attitude à adopter. Alors que Chantal la remercie tu murmure a son oreille de rester naturelle. Tu sais comment elle est au naturelle et tu sais qu'elle correspond aux attentes des ta famille pour la simple et bonne raison qu'elle te correspond à toi !

Vous traversez la maison pour rejoindre la verrière et tu décris chaque pièce par laquelle vous passez afin d'aidez Lyleïa a se repérer. La verriere à changer depuis la dernière fois que tu es venus lors de ta deuxième année à Poudlard. On y trouve toujours un coin salon salle à manger confortable et moderne et des plantes, un véritable jardin intérieur qui donne une ambiance apaisante à la pièce. La verrière donne sur un jardin pelousé avec une multitude d'arbres et  des allées qui dallées qui mènent à un potager, à un abris de jardin, ou encore à un coin que tu identifie comme un coin aromatique qui n'était pas la avant.
Vous vous installez à table mais tu ne lâche pas la main de ta serpentarde qui prends place à te côté. L'elfe de maison arrive et dépose une théière et des tasses en porcelaine joliment décoré et des biscuits avant de repartir sous les remerciements de ses maîtres. Tes grands-parents se servent et tu sers Lyleia avant de remplir ta propre tasse que tu laisses refroidir.
Alors que ta copine tend la main vers sa tasse pour boire son thé une énième voix s'élève vous faisant sursauter tous les deux.
-"Attention ma petite c'est encore très chaud !"
Tu souris tandis qu'une multitude de voix se mêlent à la conversation. Décidant de prendre en main les choses avant que Lyleïa ne fuit la maison à toute jambe, tu fais les présentations.
-Lyleïa je te présente la famille Samovar, Mrs Samovar et ses enfants, Tsing, Braal, Zircon, et Brèche, et il y'a aussi Liou et Kiztian tandis que toutes les tasses s'inclinent. "Mais vous ne devriez être à Chateauroux vous ? Qu'est-ce que vous faites la ?" Tu continues en t'adressant aux objets. Bien que tu sois habitude des objets parlant, aussi bien par ton enfance en France que tes études à Poudlard tu es surpris aussi. Tu les avais un peu oubliés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Lun 21 Aoû - 23:09


Demeure magnifique. Famille chaleureuse. T'as toujours eu le premier, pas le second depuis tes cinq ans. T'as du mal avec tout ça. On ne t'a pas appris à aimer, on t'as appris à mépriser. On ne t'a pas appris à être chaleureuse, on t'a appris à être polie. On ne t'a pas appris à être aimante, on t'as appris à être distante. Bref, on t'a enseigné le contraire de ce qu'il faudrait que tu sois et tu te retrouve sans arme pour affronter tout ça. Tu t'accroches à Lysandre qui te serre contre lui en passant un bras autour de ta taille. Un peu sauvage, timide peut-être, tu te laisses aller contre lui et tu le laisses te rassurer par sa simple présence. La grand-mère de Lysandre te remercie. Lysandre lui te glisses à l'oreille de rester naturelle. Tu lui lance un regard sceptique l'air de lui demander s'il plaisante mais avant que tu ai pu dire quelque chose, vous arrivez dans une verrière absolument magnifique. Tu en reste bouche bée à en oublier ta frayeur. Tu adores les fleurs. Les plantes. Les jardins. Tu en cultivais un au Manoir. Tu as perdu ça aussi. Et tes jolies fleurs de lys. Et tes magnifiques roses. Tu admires ce jardin là et sa splendeur.

Sauf que quand tu veux prendre ton thé ... la tasse se met à parler. Tu étouffe de justesse un cri. Ou un hurlement au choix. Tu bondis en arrière. Et Lysandre qui te les présente - parce qu'en plus ces choses ont un nom !!!! - et qui se met à parler avec eux ! Tu regardes ton petit ami comme s'il était cinglé puis soudain ton cerveau fonctionne de nouveau et tout ça te fait penser à quelque chose. - Lys ... Tu te tais de peur de passer pour une cinglée mais il a ce petit sourire qui semble t'encourager à parler. Alors tu parles. Tout ça me rappelle la Légende de la Belle & la Bête que tu m'a fais lire il y a trois ans, tu fais d'une voix douce. Ok on respire. On prends les choses une par une. On se détend. Mais tu gardes ton sang-froid. Et ta main dans celle de ton compagnon. Il plonge son regard dans le tiens. Tu sens ceux de ses grands-parents sur toi. Puis tu souris doucement et attrape délicatement ta tasse. Enchantée. Je suis Lyleïa. Ben quoi ? Autant te présenter au point où vous en êtes.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Lun 21 Aoû - 23:57

Tu sais que depuis que vous avez quitté la croisière, les choses se sont un peu précipité et si toi tu te sens à ton aise tu sais que Lyleia elle a l'impression d'être dans un autre monde. Et tu la comprends ! Tu connais son éducation et tu connais aussi son enfance. Et elles n'ont rien a voir avec celles que tu as reçu toi ! Mais c'est aussi ce qui vous unit !
Tu sais que c'est malpoli mais tu garde ta main sous la table, serrant celle de ta copine. Ce n'est pas Chantal ou Jacques de Chateauroux qui allaient s'offusquer de ça ! Et si cela rassurait Lyleïa alors c'était le plus important.

Tu présentes les tasses à ta copine pour essayer d'expliquer ce qu'il se passe.
-"On était tout seuls et tout triste à Chateauroux, alors Jacques nous a ramené ic ! C'est plus marrant ici d'ailleurs !" Tu hoche la tête. Oui ça ne t'étonne pas de ton grand-père qui tiens beaucoup à ce mobilier hérité d'un autre âge.

Tu sens que ta copine perd un peu pied. Tu lui sers la main pour la soutenir et tu lui souris alors qu'elle reprends ses esprits. Elle essaye de parler, se retient et tu lui souris pour l'encourager. Elle reprends et tu la regarde quand elle t'explique ce à quoi elle pense. Elle a une mémoire phénoménale et tu es content qu'elle se souvienne de ce que tu lui a fais lire, maintenant le tout c'est de lui expliquer la vérité. Alors que tu rassemble tes esprits elle se présente à son tour à la tasse en face d'elle.

Finalement c'est ton grand-père qui les choses.
-"Eh bien en réalité, la Belle et la Bête est une légende, mais toute légende prends ses sources quelque part et celle-ci prends sa source chez les Chateauroux ! Avec Guilhem de Chateauroux plus précisément." dit-il d'une voix calme et posée, celle qu'il utilise quand il raconte une histoire. Il a ce talent de pouvoir tout transformer en conte ! "La famille de Chateauroux était par le passé, un famille pro sang-pur comme de nombreuses familles de sangs-pur, Guilhem était particulièrement coriace dans ce domaine. Et après avoir rejetté et dénigré une jeune femme pour le simple motif que ça lignée n'était pas aussi clean que la sienne, la jeune femme l'a maudit et la condamné à passé le reste de son existence sous forme d'un homme monstrueux, défiguré, bestial, méchant, il y avait à présent chez lui tout pour déplaire et rien à aimer. Il vécut seul pendant très longtemps si bien qu'il finit par se créer des "compagnons" en donnant a des objets le don de la parole. Le reste de l'histoire est quasiment la même ! Il surpris un homme dans son château et le menaça de mort. Ce dernier fut sauver par sa fille qui se sacrifia pour lui mais se geste lui permis de rester en vie à elle aussi à condition qu'elle reste au château ! Elle tomba finalement amoureuse de cet homme et rompit la malédiction. On appris plus tard que elle aussi était une sorcière de sang-pur alors qu'à aucun moment elle n'avait fait usage de la magie, si bien que Guilhem avait cru tombé amoureux d'une moldue et cela changea complètement sa vision des choses mais en rien l'amour qu'il avait développé pour la jeune femme !"

Cette histoire tu l'a connais depuis ton plus jeune âge mais tu préfére celle du conte qui a été adapté par Perrault. Tout le long de l'histoire tu restes le regard fixé sur ta copine guettant sa réaction.
Tu vois beaucoup d'expressions passer sur son visage mais aucune qui ressemble à de l'effroi ou à du dégout et tu es rassuré.
-"Promis c'est la plus grosse et la seule surprise que tu auras ici, tout le reste est normal !" tu lui dit doucement avec un sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Mar 22 Aoû - 10:00


T'es une sorcière ok ? T'es une sorcière depuis ta naissance. Ton père est un sorcier. Ta mère est une sorcière. Ta tante, ton oncle, tes cousins, tes cousines, tes grands-parents, tes ancêtres, tout le monde est sorciers chez toi ! Tu vis dans ce monde depuis dix-huit ans. Tu connais tout de la magie et de ses prouesses. Mais alors le coup du mobilier parlant, celle là ... tu ne l'avais pas vu venir. Tu n'es pas terrifiée. Pas réellement. Sous le choc, clairement. Abasourdie, clairement aussi. Mais terrifiée ? Naa ... ok juste un petit peu. Mais Lysandre te rassure vite. Sa présence chaude te rassure. Tu t'apaises. Tu te ... présente. Tout ça te rappelle le Conte que t'avais fait lire Lysandre peu après votre rencontre, quand vous parliez de livres à lire. Son grand-père prend la parole et te raconte l'histoire de la Légende de la Belle & la Bête. De sa famille. De celle de Lysandre. Et il l'a raconte d'une telle manière que tu le fixe, admirative. Emerveillée. Ta carapace de glace fond totalement alors que diverses émotions te traverse. Surprise. Emerveillement. Amusement. Douceur. Encore une fois, la vie te prouve que l'amour est plus fort que tout. Et encore une fois, c'est Lysandre qui te prouve ça. Il est ton total opposé. Ton complément le plus parfait.

Tu ris doucement à la remarque de Lysandre. Tu commences à te détendre, doucement, sûrement. Ta froideur fond comme neige au soleil au contact de ces gens chaleureux et conviviaux. Sourires, regards pétillants, complicité, amour. Tu ne connais pas tout ça mais franchement, si ça doit être dans une famille comme celle là, tu veux bien apprendre. - J'aime plutôt bien les surprises de ce genre en fait ! tu réponds avec un regard complice envers ton compagnon. Vous buvez votre thé tranquillement jusqu'à ce que Lysandre te propose de te faire visiter les lieux. Tu as d'autres amis à me présenter ? tu lui demande taquine. Mais tu prends sa main et tu le suis volontiers à travers cet endroit magnifique.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Mar 22 Aoû - 23:49

Plus le temps passe, plus tu te détends. Tu avais un peu peur pour ta copine et la "surprise" du mobilier parlant que tu ne t'attendais pas à voir ici sur Paris n'a pas aidé mais finalement ta Lyleïa reste celle qu'elle est sans sa coquille, une femme capable d'aimé et d'être aimé.
Après l'histoire raconté par ton grand-père, vous finissez votre thé en discutant de tout et rien, de Poudlard, de ce que vous allez faire maintenant etc...
Tandis que vous finissez, tu propose à Lyleïa de lui faire visiter la maison et Chantal t'indique qu'elle a déjà envoyer Mira, l'elfe de maison, préparer une des nombreuses chambres d'amis ainsi que la tienne, celle que tu occupe quand tu viens ici sur Paris.
Tu la prends par la main et tu quitte la verrière en direction du salon. Il y'a un grand salon, une salle à manger et une grande cuisine ou ta grand-mère se trouve souvent. Quoi de mieux que de partager des leçons de patisserie en famille. tu te revois enfant, avec Tybalt et Maddy à faire des batailles de farine, lécher les bols et cuillère pleine d'un volontaire surplus de chocolat. Tu as passé de bon moment ici et tu sais que malgré que tout le monde ait quitté la maison, ta grand-mère passe encore beaucoup de temps ici avec Mira.
Au deuxième se trouve deux grands bureaux, un fumoir ou se réunissait les hommes de la maison.
-"T'imagine même pas combien de fois on a essayer de forcer l'entrée du fumoir avec Tyalt pour savoir ce que se disait nos pères. Et puis on voulait jouer les grands alors on voulais y entrée en cachette mais la porte était toujours parfaitement verrouillée." tu dis en te remémorant tout les plans de bataille que Tybalt et toi, seuls enfant mâle de la famille, aviez faits pour venir à bout de cette fichu porte !
Tu ne tente pas de l'ouvrir, tu sais très bien que maintenant elle s'ouvrirais puisque tu sais aujourd'hui qu'elle dispose d'un sort de filtrage. Il fallait être majeure pour que la porte puisse s'ouvrir.

Dans le couloir à droite de l'escaliers on trouvait des chambres et des salles d'eau, toutes inutilisés. Tu te souviens que Calypso Flint, vivait dans cette aile de la maison avec ses parents. Vous montez au troisième étage et tu montre à Lyleia sa chambre. Spacieuse, bien éclairée, avec une vue sur le beau Paris. Elle avait une splendide coiffeuse avec miroir et un grand lit moelleux. une douce moquette couvrait le sol.
-"Bienvenue chez toi !" Tu dis avec un grand sourire.
Tu la laisse s'y acclimater, avant de lui montrer du doigt ta chambre deux portes plus loin en diagonale. Quand tu ouvres la porte de ta chambre elle n'a pas beaucoup changé, si ce n'est qu'elle a été entretenue - la pile désordonnée de livre qui s'accumulait sous ton lit est aujourd'hui parfaitement rangé, de même que les divers objets qui trainait sur le petit bureau ont été nettoyé et alignés et le bureau désencombrer. - La déco est sans surprise toujours rouge et or et tu t'y sens toujours à l'aise.

Tu indique les autres chambres, celle qui sont inoccupés, celle de tes grands-parents, celle qu'occupe ta mère quand elle vient ici et tu finis par la dernière pièce, une de tes pièce préférée, la bibliothèque. Tu y fait entrée Lyleïa et lui fait découvrir la somptueuse pièce circulaire, des étagère montant jusqu'au plafond et pas un seul espace de libre aux murs. Des fauteuils, un soffa et une tables et des chaises, parsèment la pièce. Tu as oublié à quelle point la pièce était belle et tu sens l'émerveillement de Lyleïa quand elle s'approche d'un étagère puis d'une autre, ici au moins elle n'est pas perdu.
Vous entendez quelqu'un montez les escaliers, ta grand-père à sa démarche moins bruyante dans ces escaliers grinçants.

-"Je peux te laisser ici ça ira ? Je dois demandé un truc à ma grand-mère." Tu l'embrasse avant de quitter la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Mer 23 Aoû - 18:07


Vous vous installez plus confortablement une fois les présentations faites. Lysandre parle plus que toi - ce qui ne change pas vraiment de d'habitude en somme - mais tu parles aussi, tu es plus ouverte, moins froide et moins sauvage. Tu leur dit que tu veux devenir médicomage, que tu es très douée en potions ce qui te rend assez apte à être dans la section poisons, contre poisons et antidotes. Tu parles un peu de ce que tu aimes; la lecture, la danse classique. Que tu tiens ça de ta mère sur ça. Tu parles un peu d'elle. Pas de ton père. Et ils ont tous assez de tact pour ne pas relever. Puis Lysandre déclare qu'il veut te faire visiter la propriété. Tu souris et tu hoches la tête, prenant sa main pour le suivre au travers de l'immense et magnifique demeure française des Châteauroux. C'est un endroit splendide respirant chaleur humaine et amour, aux échos de rire d'enfants et de senteurs de gâteau au chocolat tout juste sorti du four. Ca te donne presque envie de pleurer. Tu n'as pas eu le droit de connaître tout ça toi. Pourquoi ? Tu te rappelles pourtant des instants passés avec ta mère. Des crêpes que vous prépariez ensemble et toi finissant avec le bout du nez enfariné. De la danse, elle, si gracieuse sur ses pointes, si délicate et toi qui essayait de la suivre avec tes petites jambes. De sa voix douce quand elle chantait. De tes rires quand ton père te chatouillait, quand il te poursuivait et que tu te réfugiais derrière les jambes de ta maman qui faisait mine d'affronter le grand monstre pour protéger la princesse. C'est encore ce qui s'était produit quelques années plus tard. Elle avait protégé la princesse contre le monstre et y avait succombé. Pas le monstre. Mais il a réussi a se cacher suffisamment pour que la princesse lui fasse confiance des années durant et se laisse prendre au piège.

Tu reviens à la réalité en entendant Lysandre te présenter ta chambre. Tu regardes autour de toi émerveillée. - C'est superbe, tu souffles en regardant la vue par la fenêtre. Paris s'étalait sous tes yeux, belle, majestueuse, intense. Si différente de l'Angleterre. Si différente de la Russie. Si différente de ton monde. Différente ... tu l'es peut-être trop de cette famille. Peut-être que tu t'es trompée. Que Lysandre n'est pas fait pour toi. Ou plutôt que tu n'es pas faîtes pour lui. Mais il suffit d'un regard et d'un sourire de sa part pour te faire oublier tes sombres pensées. Il te montre sa chambre et tu le fixes d'un air moqueur. -Oui tu n'est pas du tout fier de ta maison, tu le railles d'un air amusé. Il te chatouilles pour se venger et tu laisses échapper un éclat de rire avant de lui rendre un baiser volé. Il te conduit ensuite dans un autre endroit encore plus merveilleux que tout ce que tu as vu jusque là. Une bibliothèque. Gigantesque. Lumineuse. Avec des livres couvrant tous les murs du sol au plafond. Des fauteuils confortables. Une cheminée pour l'hiver. De gros coussins un peu partout. - Oui oui, tu fais d'un air totalement absent alors qu'il te dit qu'il va te laisser un moment pour voir sa grand-mère. Tu réponds à peine à son baiser avant de commencer à regarder les livres. Tu choisis au hasard, Roméo & Juliette de Shakespeare. Ironique. Tu t'installes pour commencer à lire quand tu entends du bruit. Relevant la tête tu aperçois le grand-père de Lysandre, assis dans le fauteuil près de toi. Tu sursautes en posant une main sur ton coeur. - Pardon je ne vous avez pas entendu, tu t'excuses. Tu fermes le livre en sentant qu'il veut parler avec toi. Mais comme tu ne veux pas parler de toi, tu lance un sujet avant qu'il ne parle. Comment était Lys enfant ? Comme maintenant ou encore plus ... terrible ? tu demandes curieuse.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 501
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman by class wore
| SANG : Pur, mais quelle importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : voir mourir les personne qu'il aime
| PATRONUS : hiboux grand duc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Sam 26 Aoû - 11:42

Quand tu quitte la bibliothèque, tu restes un instant à la regarder déambuler dans la pièce. Avec les rayons du soleil ses cheveux blond prennent des reflets dorés. Comme tout à l'heure quand elle à rit sous tes chatouilles, ton coeur bondit dans ta poitrine. Tu es d'autant plus décidée à aller parlé à ta grand-mère.

Tu remontes légèrement le couloir, et toque à la chambre de ta grand-mère.
-Entre Lysandre !"
Tu ne demandes pas comment elle a su que c'était lui, elle sait toujours ! Petit tu croyait que la porte avait des yeux qui permettait à ton aïeul de voir qui toquait à la porte mais non, tu as eut beau chercher, tu n'as jamais trouvé !
Tu entres doucement et comme tu t'y attends ta grand-mère est assise sur le lit et t'attends. Tu t'assois à côté d'elle et avant de que tu commences à parler elle prends la parole. Heureusement parce que toi tu ne savais pas trop par ou commencer.
-"Je sais ce que tu veux me demander me demander mon fils mais avant il faut que sache que cette bague n'est destiné qu'a la personne la plus belle du monde, qu'à la plus exceptionnelle et la plus parfaite des femmes."
Encore une fois, ta grand-mère te surprends, tu ne sais pas comment elle a pu savoir, tu ne te pose même plus la question. Tout ce que tu sais c'est que qu'elle t'as devancer, et t'as épargné de dures minutes à essayer d'expliquer ce que tu voulais. Elle t'explique les conditions mais pour toi , il n'y a pas de problème.
-"Alors elle est parfaite pour elle !" Chantal te regarde, et d'un seul coup, tu n'as aucun mal à continuer. "Lyleïa est parfaite, sans ses défauts, elle ne serais pas elle. Elle est parfaite parce qu'elle est elle-même et on ne peut être plus parfait qu'elle. Même quand..."

Ta grand-mère se lève et tu te coupes dans tes paroles. Tu la vois se diriger vers un coffret à bijoux en or et en sortir un écrin en velours bleu. Elle se rassoit et te le tends. Tu ne comprends pas, tu n'as pas finis mis elle te donne déjà la bague que tu es venu chercher.
-"Mais je.."
-"Dès l'instant ou tu m'as répondu qu'elle serait parfaite pour elle, j'ai su que c'était bon mon chéri. Pour la simple et bonne raison que la dernière personne a être venu me demander cette bague a répondu exactement la même chose que toi ! Cette personne c'était ton père ! Et honnêtement il faudrait être aveugle pour ne pas voir l'amour que vous vous portez tout les deux."
Chantal te tend l'écrin que tu range précieusement dans ta poche !
Tu sers ta grand-mère dans tes bras et tu la remercie. L'acceptation de ta famille est importante pour toi car tu ne peux pas vivre sans eux. Si ils avaient du refuser votre union à Lyleïa et toi, tu te serais battu pour elle, pour la garder elle et ta famille. L'un ne pouvait pas aller sans l'autre.  Tu sors discrètement et te rend dans ta chambre afin d'y cacher ton précieux cadeau.

Ailleurs dans la bibliothèque, une jeune fille est profondément plongé un livre tandis qu'un homme d'un certain âge s'installe discrètement dans un fauteuil non loin d'elle.
La jeune femme sursautes et pose une main sur son coeur. Jacques sourit et s'excuse, il ne voulait pas lui faire peur. Il reste la, silencieux, Il connait Lyleïa, discrète, peu porté sur la famille à cause d'évènement particulier. Il a eut un gendre comme ça et ça ne pouvait qu'être le destin de Lysandre que de tombé amoureux d'une femme comme l'avait été son père.
-"Lysandre était et à toujours été un garçon doux et gentil, mais il pouvait être un sacré chenapan quand il le voulait. Un vrai petit curieux qui suivait son cousin partout dans les bêtises. Et quand il ne faisait pas de bêtises c'est qu'il était inévitablement avec son père à lire un livre sur ses genoux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : Dianna Agron by purple haze
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me Sam 26 Aoû - 12:13


Tu ne t'attendais pas à te retrouver face au grand-père de Lysandre, pourtant, tu ne monte pas les barrières. Instinctivement tu te détends en sa présence, il ressemble à Lysandre. Il a cette force à la fois calme et malicieuse qui te permet de rester calme et même de lui offrir un petit sourire tout en lui demandant comment était Lys enfant. Jacques sourit et te parle un peu de lui. Tu te rends compte qu'il n'a pas beaucoup changé. Tu l'imagines parfaitement enfant, courant partout dans la maison en riant, curieux comme pas deux de découvrir le monde qui l'entourait, jouant avec le mobilier, les elfes et ses cousins, puis soudain calme et attentif, sur les genoux de son père à écouter les histoires qu'il lui racontait. - Comment était-il ? Son père. Lys n'en parle pas beaucoup mais je sais qu'il l'aimait énormément et qu'il lui manque toujours autant. Tu parles avec douceur, des ombres dansent dans tes beaux yeux bleus mais tu essayes de les cacher, de les dissimuler. Tu ne sais pas si c'est une bonne idée de parler de père maintenant étant donné la relation avec le tient mais tu veux en savoir plus sur Lysandre. En fait tu veux tout savoir sur lui.

Ton esprit dérive légèrement en te demandant comment était le père de Lysandre. Est-ce qu'il était comme le tient avant la mort de ta mère ? Doux, aimant, toujours en train de rire, de te chatouille, d'embrasser ta mère en lui répétant qu'elle était la plus belle femme du monde. La vie était belle avant la mort de ta mère. Tu n'arrives pas encore à réaliser que c'est ton propre père qui l'a tué. Ton père qui a pleuré sa mort, qui a mit un portrait d'elle dans le manoir, qui te fuyait sous prétexte que tu ressemblais trop à son amour perdu. Revenant à la réalité, tu écoutes Jacques te parler du père de Lysandre et de la complicité qui liait le père et le fils. - Il a de la chance d'avoir eu un père aussi extraordinaire, tu murmures en suivant.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyséïa •• Just you & me

Revenir en haut Aller en bas

Lyséïa •• Just you & me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La psychiatrie s'invite à l'Elysée
» faut que j'me dégote un psy balaise si j'veux pas finir l'histoire en vrac (lyséa)
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Le défilé (explosif) des Champs-Élysées
» [Accepté] Magyar Királyság.
» Lyséïa •• Just you & me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-