GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyLun 17 Juil 2017 - 20:10


Les vacances, tu les attends depuis un bon moment déjà, tu t' impatiente à l'idée d'être tranquille. C'est certain, l'absence de tes amis va laisser un vide mais tu auras l'occasion de les voir plus tard durant les vacances. Il te faudra juste être patiente, tes parents ayant penser changer vos habitudes. Le retour à la Belgique, ce n'est pas pour tout de suite... Dommage, tu aurais bien aimé revoir ton cousin, aussi chiant soit-il par moment.
Les débuts,c'était en croisière et évidement, tu n'allais pas rester enfermée dans ta cabine à longueur de journée. Tu avais pu profiter de plusieurs lieux, vu différentes personnes avec qui tu avais pu parler un peu. C'est rare pour toi de partir en bateau, surtout pour un temps si long et avec autant de camarades d'école. Ravie d'en voir, comme désespérée en fonction de la personne. Heureusement que de façon générale, tu ne vas pas vers quelqu'un pour chercher la misère à tout bout de champ.
Le soleil tapait fortement aujourd'hui et tu avais donc décidé de te rendre à la piscine afin de profiter de l'eau bien fraîche, juste à bonne température. Tu avais déjà un peu profité avant de manger, prendre le temps de digérer avant de retourner sur les lieux. A peine fus-tu sur le pont que tu remarques une tête qui n'était pas encore là ce matin, au bord de la piscine. Tu hausse un sourcil d'un air qui t'es propre avant de te rapprocher par derrière et de le pousser pour l'aider à se mettre à l'eau plus rapidement. Classique de la jeunesse ! Tu souris malicieusement depuis le bord, regardant ton camarade. - Salut Moran ! L'eau est bonne ?Demandes-tu avant de sauter afin de le rejoindre. Non, il n'allait pas prendre les devants. -Tu pensais quand même pas que j'allais te laisser l'occasion de me tirer ? Tu vas assez de lui pour pouvoir discuter plus facilement. Ça faisait un bon moment que vous ne vous étiez plus vu tous les deux. Autant profiter de lui maintenant que tu l'as choppé. -Alors, quoi de neuf ? Dis-tu en remettant tes cheveux en arrière.

Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyMar 18 Juil 2017 - 18:27

Moran est au bord de la piscine, les pieds dans l’eau, le regard un peu rêveur. Il ne sait pas où sont ses cousins, il n’a même pas croisé Luzia qu’il pensait pourtant être ici. Et pire dans tout ça, il n’a même pas croisé Gabin, nulle part, comme s’il n’existe pas. Alors qu’il sait qu’il est sur le bateau. Tandis qu’il réfléchit à la position de ses amis sur le rafiot, il finit brusquement dans l’eau, poussé par quelque chose ou plutôt, quelqu’un. Il remonte bien vite à la surface, les cheveux trempés pour se retrouver face à Maude qui le regarde d’un air victorieux avant de le rejoindre. « Je crois qu’elle est un peu fraîche » marmonne-t-il avec un air boudeur avant de finalement lui sourire. Il la regarde tandis qu’elle lui demande ce qu’il y a de nouveau pour lui. Il s’adosse conter la paroie de la piscine et regarde les gens qui partagent la même eau avec un air absolument indifférent : « J’attends la fin des vacances » dit-il en souriant, « je quitte le bateau dans trois jours, le retour en Ecosse va être rude ». La monotonie du paysage écossais allait l’envahir et il allait s’ennuyer tout le reste de l’été. Bien évidemment, il ira faire le tour des pubs. Bien évidemment, il trouvera quelque chose à faire, sans doute ira-t-il voir Daisy s’il en a l’occasion. Il espérait qu’elle allait être libre. Son cœur s’accélère légèrement et il se renfonce dans l’eau jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’en dessous de sa bouche. « Et toi ? Tu restes ici tout l’été ? » lui demande-t-il avant de plonger un peu plus pour ne garder que le nez dehors. Le jeune homme s’amuse distraitement à faire des bulles avec sa bouche, jusqu’à ce qu’une légère vague lui fasse aspirer de l’eau par le nez. Il se relève brusquement et tousse violemment. « La sociabilité ne me réussit pas toujours » lance-t-il sans s’arrêter de tousser.

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyVen 4 Aoû 2017 - 15:23


Pourquoi l'eau aurait-elle été plus chaude ? C'est bien fait pour se rafraichir face à un temps aussi sec et pesant. En tout cas, cette piscine était certainement le meilleur élément de ce bateau, le seul vraiment intéressant que tu avais pu voir jusqu'ici. Tu ne t'attendais pas à croiser Moran ici mais ça te faisait plaisir tout de même : voir des potes pendant les vacances, c'est toujours un réel bonheur ! C'est un peu le grand-frère que tu n'as jamais eus alors ça te semble presque normal d'être heureuse de ce voir ici, on se sent tout de suite moins seul.  Mais apparemment , il n'en avait plus pour très longtemps ici : dommage ! Tu affiches une mine déçue . -Quoi déjà ? T'en es presque chanceux ! Te concernant, tu aurais préféré retourner voir ta famille en Belgique ou même voir d'autres amis mais pas ici... Ils te manquaient déjà, l'absence de ton meilleur ami étant celle qui se fait le plus sentir, vous qui êtes toujours ensemble à l'école. Tu secoues la tête dans un soupire tout en te plaquant contre le bord de la piscine.  -Non, il est prévu que je retourne en Belgique pour voir ma famille. Et je n'en ai plus pour très longtemps non plus. Mais mes parents avaient pensé que ça pourrait un peu me détendre de venir ici... Tu souris en coin puis regardes un peu les autres passagers du bateau, certains qui se promenaient, d'autres qui jouaient, d'autres qui bronzent et ceux qui profite de la piscine.  Tu étais presque absente mais ton revins sur terre à l'entente de la toux de ton ami qui était entrain de s'étouffer. Les yeux ronds, un air surpris virant à l'amusement, un rire léger. - C'est pour ça qu'on est bien avec un entourage restreint. Et encore,  toi tu es encore capable de frôler la mort par étouffement  avec une seule personne autour de toi !  Tu lui fais une petite tape sur l'épaule comme pour l'encourager à se reprendre en main et surtout à ne mourir maintenant. Tu voudrais de la compagnie pendant au moins le reste de la journée, après il fait ce qu'il veut ! -Va falloir que je t'apprenne à être plus sociable. Qui parle ?!  
Citation :
Désolée du temps de réponse, j'ai eu un très gros imprévu qui m'a empêcher d'être très présente ^^
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptySam 5 Aoû 2017 - 17:48

Maude a l’air étonnée d’apprendre que Moran quitte le bateau sitôt. Il n’est pas trop d’accord avec ce qu’elle lui dit. Peut-être qu’elle, peut passer de bonnes vacances chez elle, mais ce n’est pas du tout son cas à lui. Entre sa mère à Sainte Mangouste, et son père au cabinet du Ministre, le jeune écossais n’a pas d’autre choix que de rester en Ecosse à essayer de tuer le temps en s’entraînant à la métamorphose. Et même si cette matière le passionne, pratiquer le fatigue énormément. Bien entendu, Moran ne pratique pas sur le bateau. Il n’est pas seul dans sa chambre, il est avec des garçons avec qui il s’entend très bien et avec qui il peut faire des parties de Scrabble Magique, c’est sympa. Il aimerait bien rester plus longtemps mais ses parents ont été clairs. On ne tente pas Mordred.  

Il l’écoute lui dire qu’elle va retourner en Belgique et il acquiesce doucement. « Cette croisière est reposante » dit-il en soutenant l’état d’esprit des parents de la jeune fille. « Après l’attaque du Musée, mes parents ont jugé préférable que je ne reste pas trop longtemps. A la base, je ne devais même pas venir » continue-t-il en levant les yeux au ciel. Il comprend leur point de vue. Arthur avait été blessé au musée, et il ne veut pas que son fils finisse à l’hôpital comme lui. Mais quand même, il est majeur et vacciné.  Mais à peine dit-il cela qu’il aspire de l’eau par le nez et s’étouffe. Il se relève brusquement et s’approche du bord en toussant comme s’il veut cracher ses poumons. Maude se permet une remarque là-dessus et Moran secoue la tête. « Fais gaffe que je ne te noie pas par inadvertance » dit-il avec un air tout à fait sérieux. En réalité, le préfet plaisante, au pire, il va l’arroser un peu pour la faire redescendre sur terre. Elle lui tapote l’épaule et lui dit qu’elle va lui apprendre à être plus sociable. Moran ricane une fois sa toux passée : « Je crois que tu n’es pas mieux que moi question sociabilité. Regarde, tu préfères parler aux poissons ». Liant le geste à la parole il appuie sur les épaules de la jeune fille pour la faire couler.


Dragées:
 

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyDim 6 Aoû 2017 - 23:06


Depuis ton arrivée, tu avais beau croiser tes camarades, ici et là, aucun ne faisait réellement parti de ton entourage proche. A vrai dire, c'était presque ennuyant car rares étaient ceux avec qui tu aimerais passer du temps du ce bateau , Moran étant le premier que tu venais de croiser... Pour le reste, tes relations étaient simplement cordiales . C'est là que tu ferais n'importe quoi pour croiser ton meilleur ami, comme si vous ne passiez pas déjà assez de temps ensemble ! En tout cas, Moran semblait d'accord avec l'idée que cette croisière était des plus reposantes et tu espérais bien dans le fond qu'il avait raison et que rien n'allait trop dégénérer. Sinon, tu trouverais certainement un moyen de filer, préférant éviter les disputes pour le moment ... Ironique sachant que parfois, c'est toi qui provoques les prises de têtes sans le vouloir. Enfin, pour le moment autant profiter de la présence du vert qui, comme il le dit lui-même, a faillit ne jamais venir. -Je comprends. Je ne vais pas te dire de profiter du temps qu'il te reste car ça me semble trop évident. Evidemment qu'il allait encore un peu en profiter, à quoi bon rester enfermé dans les cabines ou chez soi ? Fidèle à toi-même, tu ne peux t'empêcher de lancer une remarque à un pauvre Powell mourant : c'est ça la sympathie ! Visage faussement choqué. -Ca ne fait que prouver ce que je dis. Tu ris un peu de la sociabilité de Moran qui surpasse pourtant la tienne et tu le sais. Il le sait, il s'en amuse à son tour et te voilà la tête dans l'eau en moins de temps qui ne le faut pour le dire. Ah, toi et ta force de mouche, vous n'auriez jamais pu lutter contre la force du jeune homme. Quel plaie, ça fait de la peine pour le coup. Tu te dégages de côté de façon à remonter à la surface, toussant une ou deux fois. Heureusement que tu as de bons réflexes qui t'ont permis de fermer la bouche remplie d'air avant de couler sinon, tu étais partie pour mourir à ton tour. -La conversation fut passionnante ! Tu devrais essayer aussi ... Ouais bon, à part voir les gens nager et les femmes se trémousser le derrière, il n'y avait rien à voir : les poissons auraient été plus passionnants pour le coup. Dommage. -Il y en a même un qui faisait la même tête que toi quand tu as bu la tasse. Comme preuve de quoi tu n'es pas le pire ici ! Je serais tous les jours surprise... En même temps, à part dans Bob l'éponge, aucun poissons ne peut se noyer de la sorte. Ouais, tu connais cette référence moldu par ton cousin, celui qui crie sur une fontaine en plein milieu d'une grande place dans un petit village de Belgique. Classe la famille lointaine !
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyLun 7 Aoû 2017 - 22:11

Cette croisière est une bonne idée pour changer les idées de tout le monde. L’actualité est dramatiquement noire dans les journaux, dans les rues sombres de l’Allée des Embrumes, dans certains bureaux mystérieux du Ministère. La terreur semble régner de partout et tout le monde est pris d’une peur frénétique. Même si cette croisière engendre de la peur tel que c’est le cas avec les parents de Moran, ceux qui s’y trouvent se voient rassurés par la présence largement suffisante d’Aurors, bien que ceux-ci du même coup, délaissent d’autres zones. Toute la société demeure en danger de certains fous et tout le monde est conscient du risque. Heureusement. Si des failles dans la sécurité sont encore présentes, il est toujours temps de les colmater du mieux que l’on peut et chacun doit participer. Sur la croisière, la magie est autorisée et cela aide mine de rien, à rassurer le petit peuple qui vient faire trempette dans une des piscines.
Moran ne vient pas trop à la piscine, de temps en temps histoire d’avoir une marque de bronzage sur son dos blanc d’écossais. Là, cette fois où il vient, il croise Maude avec qui il discute en manquant de peu de s’étouffer à cause de l’eau. La jeune fille lui répond qu’elle comprend la réaction de ses parents. Lui aussi, il la comprend, bien sûr. Il n’est pas stupide ! Mais ça le gêne quand même. Pourtant, l’un comme l’autre ne sont peut-être pas assez sociables pour pouvoir véritablement profiter de la croisière. Côtoyer autant de monde inconnu, c’est une lourde tâche pour qui n’est pas sociable. Moran l’est plus qu’elle et s’amuse d’ailleurs à la faire plonger sous l’eau pour lui faire parler aux poissons inexistants. Bien que la noyer aurait été une bonne idée dont chacun l’aurait remercié, Maude remonte à la surface et lui dit que la conversation a été instructive. « Ravi de t’avoir aidé à te sociabiliser, alors » marmonne-t-il en lui lançant un rictus moqueur.

A ce rictus, la jeune fille lance une moquerie et Moran ne sait que répondre, pour une fois. Lui qui a généralement réponse à tout, il ne sait pas quoi répliquer parce qu’il n’a pas l’habitude de ces situations-ci. « On a souvent loué mes dons pour changer la forme de mon visage de temps en temps » dit-il d’un air au départ pédagogue, « toi, c’est toujours présent, hélas ». C’est méchant, gratuit, mais Moran lui souri. Il sait qu’elle ne va pas se vexer. Faisant des remous dans l’eau, il change de sujet de conversation : « Alors, tu t’es trouvé quelqu’un finalement ? Un garçon a voulu de toi ou tu cherches encore ? »

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyMar 8 Aoû 2017 - 1:43


Enormément d'évènements  avaient eus lieu récemment, faisant presque douter le ministère de la magie lui-même. Avec les attaques récents, beaucoup de sorciers étaient paniqués, effrayés à l'idée de se retrouver à leur tour attaqués. Même toi, tu en entendais sans cesse parler même si tes parents essayaient de ne pas trop t'embêter avec ça: mais tu en savais déjà assez pour ton âge sans même que tes parents aient leurs mots à dire. Pourtant, quand tu vois tous ces gens  trainer ici et là sur ce bateau,  tu te dis qu'il y a une profonde innocence dans leur attitude , soit parce qu'ils sont trop pur pour se  rendre compte du mal qui s'agrandit de jour en jour, soit parce qu'ils tentent un peu trop de l'oublier. Trop y penser, pas assez y penser...A tes yeux, les deux options étaient stupides. Entre les paranos et ceux qui croient que leur monde est rose avec des licornes partout, vous n'êtes décidemment pas sortis de l'auberge ! Quand on est seul, on  se plonge toujours plus vite dans nos réflexions et c'est bien pour ça que tu es satisfaite de voir Moran en ce jour : ça te change les idées, même si parler à des poissons imaginaires n'étaient pas d'une grande distraction.  
Face à ta réplique, Moran met un petit moment à répliquer de façon gratuite, qui t'amuse assez bien en faite. Il te connait, il sait qu'il en faut bien plus pour te vexer. Tu lui rends son sourire, bien que le tiens à quelque chose de plus innocent, une  apparente innocence pourtant bien dangereuse. -Quoi ? Ton vrai visage est si dérangeant que ça ? Un faux-air aussi surpris qu'amusé. Toi aussi, tu as de paroles en réserve derrière son air si passif qui se fiche pas mal de tout. Moran profite un peu de l'eau,si on peut appeler  ça profiter, alors que toi , tu t'amuses presque à faire la planche sur le dos en te laissant flotter tout en maintenant le bord d'une main. Changement de conversation, tu lâchas un léger et bref rire. - Est-ce que je me mêle de ta vie sentimentale moi ?  Ce n'était pas très sérieux comme ton,  c'était plus ironique qu'autre chose. A vrai dire, tu ne fais pas réellement attention autour de toi,  avec quel genre de personne tu pourrais entretenir une telle relation.  - Je laisse un peu courir... Je profite de mon jeune âge qui me donne tout mon temps pour choisir ! Ouais... Faut qu'il y croit. Maintenant, depuis quand il te pose ce genre de question ?

Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyMar 8 Aoû 2017 - 13:06

La piscine n’est pas bondée, mais elle n’est pas déserte non plus. Heureusement, personne ne vient vers eux pour les déranger, les gens ici sont étonnamment respectueux des autres. À croire que les enfants mal-élevés que Moran avait le loisir de croiser à Poudlard, se transformaient en enfants sortables sur la croisière. Mais il ne va pas s’en plaindre. La présence de leur parent doit forcément aider pour créer un tel miracle. Lui, il est fidèle à lui-même, il passe beaucoup de temps avec Darius et Maddison, parfois Gabin quand il arrive à mettre la main dessus. Il va se dorer la pilule sur le pont, mange au restaurant. Et voilà. C’est vite fait. Bien sûr, il se fait plus enfantin selon les amis avec qui il est. Là, il est avec une jeune fille de treize ans, alors forcément, il essaie d’être un peu moins mature que lorsqu’il traîne avec Darius. « Je ne pense pas » commence-t-il pour répondre à la jeune fille, « j’ai ouï dire que l’on m’admire beaucoup ».

Il n’a pas pu s’empêcher de changer de sujet pour l’embêter. Tout ce qui sort de sa bouche lorsqu’il s’adresse à la petite Serpentard se résume en moqueries ou en piques pour l’embêter. La réponse d’ailleurs, cinglante, ne se fait pas attendre. « Je ne sais pas si tu ne t’en mêles pas parce que tu t’en fou, ou bien parce que tu as peur de demander » confesse-t-il en étirant un sourire fin sur son visage. Provocation, toujours provocation. De toute manière, personne n’est au courant de sa relation avec Blackstone à part Gabin et c’est très bien. Le moins de personnes saura le plus ils seront protégés. C’est triste d’en arriver à cette extrémité juste parce que le père de la jeune fille est un gros malade. Elle lui dit qu’elle se laisse le temps de choisir et il répond immédiatement que « de toute façon, ce sera plutôt un garçon qui va te choisir parce que les autres vont te fuir ». La réplique ne devrait pas se faire attendre, maintenant.

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyLun 14 Aoû 2017 - 17:32


Tu savais être très mature quand la situation l'imposait mais avec Moran, difficile de rester hyper sérieux. Il te voyait encore comme une enfant, une petite fille avec laquelle on peut se permettre de plaisanter de tout et de rien. Si cette aider pouvait lui faire plaisir, autant donc garder cette image. C'était plus distrayant dans le fond et tu pouvais un peu oublier de te tenir correctement, comme quand tu étais en compagnie d'autres sang-pur lors de soirées. -Tu m'en verras ravie. Chacun ses goût, les gens en ont des étranges. fini-tu par répondre avant de changer de sujet. Tes petites relations, c'était bien là l'une des bases de ta personne, un être que tu construisais autour de rares individus. A vrai dire, tu es assez surprise face à la question de ton camarade mais il faut dire que tu rentres dans un âge où les garçons commencent à prendre de la place, où chacun apprend ce que sont les vrais sentiments. Tu n'avais jamais vraiment songé à poser une telle question à Moran, ne le voyant pas vraiment tourner autour de beaucoup de filles de façon plus qu'amicale. Peut-être qu'il le cachait... Si tel était le cas, tu ne t'en mêlerais tout de même pas et ne chercherait pas à comprendre le pourquoi de la chose : il fait ce qu'il veut après tout. -Moi, peur ? Tu penses vraiment que tu me fais aussi peur que ça ? Tu hausses les sourcils, faussement étonnée. -Il y a quelque chose que je devrais savoir ? ajoutes-tu d'en air malicieux. Evidemment, tu étais toujours curieuse mais jamais tu ne forcerais quelqu'un à dire quelque chose qu'il n'a pas envie de dire. Toi, tu avais encore ton temps mais ton cher ami joue comme toi, comme si tu étais si terrible que ça ! Bon, t'es pas toujours simple et il faut que tu laisses encore la barrière ouverte aux autres pour que l'on t'aborde, ce qui était plutôt rare. Ca pouvait effrayer. -Voyons le bon côté des choses : ce sera plus facile pour moi et celui qui sera rester sera celui qui me méritera... réponds-tu tout en plongeant la tête dans l'eau afin de mouiller tes cheveux une nouvelle fois. A vrai dire, la seule personne dont tu étais vraiment proche et qui te connaisse mieux que n'importe qui, c'était ton meilleur ami et inséparable, Regulus. Mais c'était juste ton meilleur ami... Pour le moment mais ça, tu l'ignores encore. -Est-ce que Monsieur aurait peur pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyMar 15 Aoû 2017 - 19:40

Moran ne voulait pas être journaliste pour rien. Le jeune homme avait une belle panoplie de défauts, mais son préféré restait sa curiosité maladive. Pour autant, le jeune préfet n’était pas ce que l’on pouvait appeler en langage simple une « commère ». Non, il gardait souvent pour lui ses informations dans le but de s’en servir plus tard. À bon ou à mauvais escient. Là, c’était encore quelque chose à définir. Souvent, c’était pour servir ses propres intérêts. Il ne perdait pas de vue que certaines choses qu’il apprenait à l’école pourrait lui servir en dehors. L’écossais était une mine de savoir sur les gens, aussi parce qu’il savait où aller pêcher ses informations. Néanmoins, il ne se renseignait principalement que sur les gens qu’il n’appréciait pas trop. Il faisait assez confiance à ses amis pour lui dire quelque chose s’ils s’en sentaient le besoin.
Maude lui demanda s’il y avait quelque chose qu’elle devait savoir, et Moran joua la carte de l’innocence. Il leva ses bras hors de l’eau, comme un cambrioleur qui vient de se faire attraper en flagrant délit : « Absolument pas. Je suis l’innocence incarnée ». Ouh, le menteur. Il n’était plus innocent depuis bien longtemps. Outre son amourette bien courte avec Lindsay Talbott, il avait aussi fréquenté une moldue, l’été dernier, justement. Charmante et délicieuse jeune femme, il s’en était un peu voulu de casser avec elle, mais il avait Poudlard. Et c’était plus important que tout. Et puis… Au final, il s’était mis avec Daisy et il l’aimait vraiment, même si personne n’était au courant.

La réflexion de la jeune fille était pleine de sens et Moran ne pouvait que lui donner raison, alors, il ne fit qu’hocher positivement la tête. Après tout, mieux valait en avoir qu’un qu’on gardait toute une vie ! Plus joueuse, Maude lui demanda s’il avait peur d’elle. Le Serpentard s’accouda contre le mur de la piscine et fit mine de réfléchir. « Je sais pas. Peut-être un tout petit peu ? ». En fait, il n’avait pas du tout peur d’elle. Il disait juste ça pour l’embêter, parce qu’embêter Maude était pour lui l’équivalent d’un sport national. « C’est vrai quoi, quand tu me fixes comme ça là… Je flippe ! » lança-t-il en même temps qu’il s’appuya sur le mur pour s’y asseoir, ne laissant donc que ses genoux dans l’eau. Il avait sacrément besoin d’un bronzage !

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Maude Delcour

Maude Delcour


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Barbara Palvin
| SANG : Pur


A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyMer 23 Aoû 2017 - 3:40


Qu'est ce que ton cher ami cherche ainsi à protéger ? Tu as de l'instinct, tu sens quand quelqu'un cache quelque chose. Mais si Moran ne veut pas t'en parler, alors tu n'insisteras pas. - Convaincant ! Te contentes-tu de lui répondre face à sa prétendue innocence. En même temps, il devait s'y attendre venant de toi, non ? Il te connaissait assez pour ça. En revanche, tu ne te savais pas effrayante pour un sous, si ? Apparemment, il fallait bel et bien croire que  tu avais ton genre selon certains. Évidemment, tu ne comptais pas Pettigrow dans le lot. Lui était un cas désespéré à ce niveau là. Il s'est quand même enfuit comme le dernier des lâches après t'avoir mise en colère. Enfin,c'est quand même toi qui lui a dit de filer avant que tu n'ais envie de changer d'avis. -Je le savais. Dis tu en restant dans l'eau mais en plaçant tes bras croisés sur le bord. - Oui et en te fixant comme ça je me rend compte que t'as un corps de crevette ! Tu ne peux pas t'en empêcher, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1240
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | lux aeterna.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] EmptyVen 25 Aoû 2017 - 22:01

Moran n’avait pas forcément de scrupules à mentir. En cela, il faisait un bon Serpentard. Beaucoup lui avaient souvent dit qu’il aurait plus sa place chez les Aigles, mais il était évident qu’il n’était pas assez intelligent pour cela. Puis, pas envie de bosser tout le temps. Se reposer sur ses acquis était la base de son existence. Mentir à Maude ne lui posait pas de problème, parce qu’elle n’était pas la première à qui il servait ce mensonge pas très joli. Le seul au courant de sa relation avec celle qui avait été son homologue préfète, c’était Gabin, son meilleur ami. Les autres ne savaient rien et ne devaient rien savoir. Maude était gentille, et le garçon était proche d’elle mais cela ne changeait rien. Néanmoins, elle était assez perspicace pour lire à travers son mensonge, mais il était soulagé qu’elle ne pose pas plus de questions, sans quoi il aurait été obligé de couper court à la discussion. Il savait de toute manière qu’elle n’allait pas insister et c’était ce qui était agréable avec elle.

Maude le provoqua sur son corps et il leva un sourcil, guère convaincu. C’est que du haut de son mètre quatre-vingt et de sa carrure de batteur, on lui avait rarement sinon jamais dit qu’il avait un corps de crevette. « Es-tu sûre de penser tes paroles ? » demanda-t-il alors qu’il se laissait sécher par les rayons du soleil. Il était inutile de jouer le gros dur qu’il n’était pas, avec elle. « Je suis au moins une crevette plus épaisse que toi ! » répondit-il enfin, parce qu’il ne voulait pas perdre une joute verbale avec elle.
Il se demandait bien s’il la reverra après Poudlard. C’est que Moran quittait l’école l’année d’après, alors que Maude n’entrait apparemment qu’en quatrième année à peine. « Ça va te manquer de ne plus me taquiner, quand je ne serai plus à Poudlard. Je suppose que tu en profites donc ? » demanda-t-il en laissant un rictus apparaître sur ses lèvres de vipère. Qu’est-ce qu’il avait hâte de quitter Poudlard !

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty
MessageSujet: Re: A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell] Empty

Revenir en haut Aller en bas

A l'eau, que je t'embête [Feat. Moran Powell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Follow me (Feat. Crèp')
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]
» Toi, t'es a moi a partir de maintenant {Feat. Valentin
» the Great Conversation [feat Zak]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-