GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyDim 30 Juil 2017 - 21:27

Installée tranquillement sur une chaise haute au comptoir du bar, on ne mentionnera pas le temps que j'ai mit pour l'obtenir après qu'une vieille cruche ait bien daigné y lever son énorme fessier, qui l'eut cru que même seule on mette autant d'efforts pour trouver une place, qui plus est recluse sur une extrémité, je transpire la joie un cocktail à la main. Ce dernier sans alcool, évidemment, depuis la dernière soirée bien arrosé que j'ai essuyé, je supporte plutôt difficilement la moindre migraine. Le soleil est chaud, brûlant même puisqu'il n'a pas manqué mes épaules, qui étaient pourtant les seules protégées grâce au superbe chapeau offert par mes parents, et qui se sont teintes un peu plus tôt de cette horrible couleur rosée qui sera remplacé au plus vite je l'espère pas un dorée bien mérité. La brûlure seule raison de mon rapatriement au bar.

Pour ne rater aucunes occasions de potiner sur mes petits camarades dont j'ai vite remarqué la présence, je n'ai que trop bien choisi mon lieu de vacances, j'ai opté pour une grande paire de lunettes noires et à travers lesquelles personne ne peut savoir ce qu'il en est de mon regard. Et même si je suis à l'intérieur, personne ne semble réellement faire attention à ma petite personne. C'est ainsi que pendant que tous pensent que je regarde mon verre, je suis en vérité en train de regarder Alexandre et Ewan échanger quelques politesses. "Oh !" Que la foudre m'atteigne dès maintenant si ce que je vois n'est qu'un rêve. Il ne perd rien pour attendre le saligot ! A croire que les relations entre garçons n'ont pas la même valeur que celles des filles. Jamais ô grand jamais je n'aurai pu accepter la trahison de l'autre soir. Eh oui, car rien n'échappe à l'oeil malin d'une pipelette trop curieuse. Je me souviens parfaitement de la scène où Peter remarque le baiser entre Alexandre et Gardenia et qui, après l'avoir fait tomber, ramasse sa nourriture échappée quelques secondes plus tôt, cette même scène où les accusés se détachent, qu'elle fuit et qu'Ewan qui passe au même moment n'y voit rien. Rien du tout.

Les vacances s'étaient alors dessinés encore plus croustillantes que prévues. J'ai regardé Alexandre, seul dans la piscine qui devait sûrement réfléchir au sens de la vie et au pourquoi du comment. J'ai eu envie de me moquer de lui, de le taquiner, de dédramatiser la chose, en plus, j'étais déçue parce que je savais que Peter parlerait plus vite que moi et que la nouvelle ne jouirait pas de tous les détails nécessaires. Quel échec. J'avais fini quand même par me souvenir que le sujet principal était Alexandre et, même si lui ne s'était pas privé par rapport à Astrid, aurait pu m'en vouloir.

Voulant me rapprocher au près des garçons pour entendre le plus de conversation possible, je suis stoppé d'un coup sec par un corps me heurtant de plein fouet. L'intégralité, bon j'exagère, le reste de ma boisson se déverse sur la tunique qui recouvre mon maillot de bain préféré et je ne peux pas retenir mon exaspération. "Non mais j'espère que c'est une plaisanterie ! Tu sais pas regarder devant toi ou quoi ?" Je sens un rouge de colère me monter aux joues, ça va barder.


Dernière édition par Bertha Jorkins le Mar 20 Nov 2018 - 15:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyLun 31 Juil 2017 - 14:32


"Curiosité, cocktail sucré"
Astrid s’ennuyait fermement. Elle ne trouvait pas Marlene, elle évitait Alexandre Oliver Rozen comme la peste, il n’y avait pas Thomas… Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était prier pour voir Bertha. Elle passait près de la piscine et elle y vit du monde, la galloise ne risquait donc pas de mettre un orteil dans l’eau parce qu’on ne sait pas quels spécimens s’y trouvaient. Perdre un ongle serait un drame. Plus loin, elle aperçut le Docteur en chef, Caradoc, elle aurait juré l’avoir surpris en train de la regarder et son petit cœur de gamine se mit à battre plus fort en s’imaginant qu’elle avait une chance avec quelqu’un comme cela. Avery était aussi loin qu’il pouvait l’être. Elle détourna les yeux, parce qu’elle se dit qu’il valait mieux jouer à la fille difficile. Elle voulait aller au bar, se donner un petit genre avec un verre remplit d’une substance non alcoolisée parce qu’elle n’avait pas le droit de prendre de l’alcool. Ses lunettes campées sur son nez, ses beaux cheveux bruns lâchés, elle espérait se rendre désirable pour chaque individu de sexe masculin sur ce bateau. Il y avait, à son grand désespoir son abruti de cousin avec Ewan, et la galloise ne désirait voir aucun des deux. Elle ne digérait pas ce qu’Alex avait fait (il lui avait brisé le cœur !) et il était inacceptable pour elle de voir un garçon aussi gentil d’Ewan Forks sortir avec une harpie telle que Gardenia Ollivander ! Elle s’accouda paisiblement au bar avec la vague impression de paraître adulte, son tee-shirt noué autour de sa fine taille et appela le barman avec sa délicatesse habituelle : « Hé ! M’sieur ! ». L’homme vînt en la créditant d’un regard sombre. « J’veux un… Euh… Cocktail de mandragore, fruit rouge et whisky ! » s’exclama-t-elle en laissant tomber sa résolution de boire une boisson sans alcool. Elle ne s’attendit pas à la réponse qu’il lui donna : « Vous n’avez pas l’âge pour les boisson alcoolisées », « je vous demande pardon ? » répondit-elle le regard courroucé en mettant ses mains sur ses hanches. « Je suis majeure, Monsieur eh oui ! Je peux faire de la magie ici, regardez » dit-elle en pointant sa baguette sur un vase qu’elle fit se soulever. En réalité, on avait le droit d’utiliser la magie ici, même sans être majeur et la galloise espérait que cet idiot ne soit pas au courant de cela.

Il secoua la tête et se détourna d’elle. Son petit cœur en miette et humilié elle lança d’une voix beaucoup plus douce : « Bon… Juste un cocktail mandragore et fruits rouges, alors… ». L’homme ricana et se mit au travail, pour finir par lui donner son cocktail sans faire attention à elle. Blessée dans son orgueil, elle se détourna de lui et commença à marcher en regardant l’olive qui c’était perdue au fond de son verre. Elle ne comprenait pas pourquoi elle ne remontait pas à la surface et perdue dans ses réflexions qu’elle pensait d’ordre physique, elle heurta quelqu’un. Non seulement elle eut mal, mais en plus on lui cria dessus. Des étoiles devant les yeux, elle remercia Merlin que sa boisson ne se soit pas renversée. Elle leva la tête pour voir… « OH ! BEEEEEERTHA ! » s’exclama-t-elle en sautillant tellement haut qu’elle renversa par terre la moitié de son verre. « Je suis trop trop désolé mais regarde l’olive reste au fond du verre, ça me perturbe tellement que je n’ai pas regardé où j’allais ! » dit-elle en pointant la fautive qui restait collée au fond sans qu’elle ne comprenne pourquoi.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyVen 1 Sep 2017 - 19:51

Astrid. Et elle a bien de la chance. Avoir une place privilégiée dans mon cœur n'est déjà pas facile mais alors si en plus on me renverse mon cocktail dessus. Je reste crisper une seconde face à son surplus de joie. En fait, je n'espère plus qu'une chose c'est qu'Alexandre ne nous ait pas repéré. Même en inventant une excuse bidon quelconque, je doutais un peu de mon jeu de comédienne. Légèrement. Je jette un coup d’œil vers les deux garçons et bénis finalement le ciel d'avoir été installé dans un petit coin reclus. Rassurée qu'autant d'animation ne les dérange pas le moins du monde, je me tourne vers mon Astrid chérie. "OH ASTRRRRRRRID !" Je lui ricane à la tronche. D'un coup de baguette, je nettoie mon habit. Il ne reste plus aucunes tâches dessus mais mon verre a reçu le même sort et je m'en veux d'avoir autant traîner à en avaler le contenu. Dommage.

J'écoute distraitement son histoire d'olives, Alexandre vient de quitter sa table et par la même occasion Ewan. Et j'ai tout raté. Je me demande bien ce qu'ils ont pu se raconter ces deux-là et surtout, comment il a été possible qu'aucune baffe ne soit remise. L'envie de partager tout ce que je sais avec Astrid me prend au cou mais je me fais violence, elle a l'air de tellement bonne humeur que je n'ai pas envie de gâcher ça en lui parlant de son cousin. "T'es sûre que c'est une olive au moins ?" J'attrape son verre et l'observe de tous les côtés. Un frisson parcourt mon échine. "Si ça se trouve c'est une bête trop dégueu qu'est en train de prendre ton cocktail pour sa piscine." Je regarde Astrid, puis son verre, puis de nouveau Astrid, puis j'hausse les épaules. "Si t'es aussi courageuse qu'une gryffondor est censé l'être, je te mets au défi de le finir cul-sec !" Je lui jette un regard de défi. Finalement, moi aussi ça m'intrigue.

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptySam 2 Sep 2017 - 22:08

Astrid était trop trop contente de revoir sa meilleure amie ! Elle ne l’avait pas vu depuis qu’elle était sur ce rafiot, et elle ne s’attendait tellement pas à la voir près du bar ! La jeune galloise prend soin de bien regarder sa meilleure amie sous tous les angles pour être sûre qu’elle n’a pas changé (en quelques semaines, cela risque d’être compliqué, mais sait-on jamais). Elle remarque les lunettes de la jeune femme et comme elles étaient un peu sous abri, elle lui demande de sa voix la plus conspiratrice : « Tu espionnais quelqu’un ? ». Elle espére juste qu’elle ne l’espionnait pas, elle, mais elle en doute furieusement. Astrid ne prend pas la peine de s’excuser pour le tee-shirt tâché de la jeune femme, qui vient de le nettoyer d’un coup de baguette magique.

Astrid lui raconte sa mésaventure à l’olive en la pointant méchamment du doigt, sans se rendre compte que sa meilleure amie en fait, ne l’écoute pas tant que ça. C’est que cette histoire la perturbe particulièrement. Brusquement, Bertha lui attrape son verre en lui demandant si c’est une olive. La jeune Gryffondore est parcourue d’un frisson d’horreur en s’imaginant qu’il s’agit là d’un vulgaire cafard et qu’elle est passée à un cognard de boire dedans. Elle regarde son amie examiner la chose de son œil d’experte, en attendant avec angoisse le dénouement de cette potentielle scandaleuse histoire. Bertha hélas ne lui donne aucune réponse et la met au contraire au défi de vérifier par elle-même en buvant cul-sec le cocktail. Elle aurait pu refuser, si la demande n’était pas un défi. La jeune femme a l’impression de sentir son âme quitter son petit corps lorsqu’elle lève le verre au niveau de ses yeux pour essayer de voir si l’olive n’est pas en fait une olive sur patte. « En l’honneur de tous les courageux Gryffondors qui ont fait ça avant moi ! » commençe-t-elle en prenant en réalité son temps parce qu’elle n’est pas pressée de découvrir le fin mot de l’histoire, « et à ceux qui subiront cela à leur tour. Santé ! ». Elle boit cul sec son verre qui lui pique légèrement la gorge et elle ne comprend pas immédiatement que c’est davantage à cause des fruits que de l’olive. « Beurk ! Ça pique ! » s’exclame-t-elle en posant son verre sur la table occupée d’à côté, sans faire attention aux regards scandalisés des deux vieilles qui y sont attablées. Elle tousse pendant un moment, théâtralement, comme si elle mettait sa mort en scène, exprès pour que le barman voit qu’elle détestait la préparation qu’il avait osé lui préparer.

Finalement, lorsqu’elle réalise que le goujat n’en a cure d’elle, elle s’arrête, les joues toutes rouges, avant de reprendre son verre sous le regard courroucé de la grand-mère avec une moumoute rousse sur la tête. « Bon, mon olive est-elle un cafard ? » se demande-t-elle en glissant deux doigts dans son verre pour se saisir de la chose. Comme elle croit la sentir bouger, elle laisse tomber le verre en même temps qu’elle lâche le hurlement le plus strident qu’elle a jamais poussé dans sa vie.



hors-jeu:
 
Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyJeu 7 Sep 2017 - 19:20

Prise la main dans le sac, j'hésite. Est-ce que je suis censé lui parler de ce que j'ai vu ? Au risque qu'elle le répète à je-ne-sais-qui par vengeance ? Certes, ce serait un comportement digne de la superbe Berty Jojo mais est-ce que je veux vraiment m'immiscer dans l'histoire de mes deux meilleurs amis ? Merlin que cette situation devenait compliqué ! Leur dispute avait eu lieue assez tard dans l'année et proche des examens pour que je n'ai pas à me partager et à prendre parti mais que se passerait-il à la rentrée ? Non, pour une fois j'allais me taire et même si une idée pareille me torturait horriblement l'esprit, il fallait que je le fasse, pour nous. "Oui c'est exactement ce que je faisais, il y avait un super beau gosse." Je ne mens pas réellement, Alexandre est mignon, j'omets juste son identité. Et puis, il n'y a pas QUE des poudlariens sur le bateau, ça peut être n'importe qui. "Il est parti." J'hausse les épaules les yeux toujours rivés sur l'endroit où se tenaient Alexandre et Ewan quelques minutes auparavant.

A mon avis c'est une bête. Une bête encore vivante puisque dans le cas inverse, elle serait remonté au même titre que l'olive. Une lueur d'excitation me traverse quand je défis Astrid, je sais qu'elle va le faire, elle n'est pas ma meilleure amie pour rien et remettre en cause les valeurs des rouge et or est l'argument qui fait pencher la balance. Je la regarde vider son verre un sourire vainqueur sur les lèvres. Sa petite comédie ne fait que déclencher mon horrible rire de bécasse mais tant pis, ça donnera encore plus envie aux deux mamies de nous détester. "Bien joué championne !" Je lève la main pour qu'elle puisse taper dedans, signe de victoire mais déjà Astrid a plongé ses doigts dans son verre pour analyser sa fameuse olive. Dignement je la relaisse tomber, ça arrive.

La suite, je l'ai vaguement en tête, le verre qui tombe, Astrid qui crie et moi qui repart dans une nouvelle crise de rire. Les autres personnes nous haïssent sûrement ce qui me fait encore plus aimer ma meilleure amie. Je regarde les bouts de verres sur le sol et je ne me souviens même pas l'avoir entendu se fracturer, la seule que je vois c'est cette sois-disant olive au milieu des débris qui se rapproche dangereusement de mes orteils dénudés. Même perchée, et donc en sécurité, sur mon tabouret je cesse de rigoler. D'habitude les bestioles ne me dérangent pas plus que ça mais celle-ci est particulièrement laide. "Astrid comment on fa... AHHHHHH AU SECOURS !" Je remonte les pieds sur mon tabouret, et j'en rajoute légèrement dans mon rôle de petite cruche, peut-être qu'un superbe steward viendra à ma rescousse. Je jette un coup d’œil à Astrid, courageux et hardis ils disaient ?
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptySam 9 Sep 2017 - 11:41

Comme Astrid est moins une espionne que Bertha, et qu’elle ne représente pas franchement la délicatesse et la discrétion incarnée, elle s’imagine toujours que parce que son amie est inerte à une table, elle espionne forcément quelqu’un. Il n’est pas concevable pour la jeune femme de devoir rester assise à une table sans rien faire ni bouger, en attendant que quelque chose se passe. Donc forcément, voir la Gryffondor dans le coin, avec une boisson déjà entamée, lui fait penser que sa conspiratrice de meilleure copine espionne quelqu’un. Ainsi, elle est un peu déçu de l’entendre dire qu’il s’agissait en fait d’un charmant garçon et Bertha la prend à contre-pied en lui disant qu’il est parti. Cela lui évite de se retourner bêtement pour ne voir personne. Un instant, la jeune fille s’imagine que le beau gosse en question est le fameux Caradoc avec qui elle a eu la chance inouïe de pouvoir jouer à l’AqquaQuidditch. Mais comme elle ne veut pas de débat insensé avec Bertha, elle ne lui demande pas à quoi il ressemblait.

La jeune fille la félicite pour son courage lorsqu’elle boit cul sec la boisson, mais elle sent tout son courage disparaître lorsqu’elle réalise que la chose en fait, était bel et bien vivante, et qu’elle avait dû malencontreusement couler dans sa boisson. Le hurlement que pousse Astrid a dû réveiller n’importe qui sur la croisière et a dû provoquer ce qui s’approche le plus d’un arrêt cardiaque aux deux vieilles attablées non loin d’elles. Le verre se brisant, « l’olive cafardesque » se dirige vers les pieds de Bertha qui perd brusquement son sourire pour hurler à son tour du même cri strident que la jeune fille. Loin de se dérober de son courage, Astrid décide de ne pas penser au fait qu’elle aurait pu avaler vivante la chose et lâche à la place : « ATTENDS JE GERE ! ». Elle prend sans le consentement de son affreuse maîtresse un sac couleur pruneau (et à l’odeur d’un pruneau) et frappe violemment les pieds de sa meilleure amie pour tuer la chose. « Qu’il est moche ce sac ! » s’exclame-t-elle en pleine action. La scène doit durer bien quelques longues secondes, lorsqu’elle s’arrête finalement, les bras en compote comme après un match de Quidditch. Les bras ballants, elle sent à peine que l’on tire sur le sac et se retourne les joues toutes rouges vers la grand-mère qui crie au scandale en sortant une baguette aussi rabougrie qu’elle. Les insultes de la vieille passent au-dessus de sa tête mais la jeune fille garde quand même ses réflexes durement acquis à l’entraînement au Pays de Galles et sort la sienne. Elle lance un protego au crache-limace que lui lance l’ancêtre mais de ce fait, le sortilège ricoche. N’ayant pas envisagé la possibilité d’une telle fin, Astrid ferme les yeux en priant pour que le sortilège touche soit la vieille d’en face, soit la vieille d’à côté et pas son amie Bertha qui, pour se venger, pourrait lui faire tenir le seau dans lequel elle devra cracher mille et une limace.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyMer 25 Oct 2017 - 19:38

Telle dame Bertha sur mon arbre perchée, ou sur mon tabouret perchée, j’observe d'un œil mauvais l'ampleur de la situation. Autant le dire clairement, je fais beaucoup moins la maligne. Si quelques secondes auparavant j'étais dans un état euphorique, surtout vis-à-vis de l'acte de bravoure de ma bestie et surtout qu'elle ait honoré sans hésitation les valeurs de notre maison, maintenant je n'ai plus qu'une seule envie : quitter le bar au plus vite. Je me demande d'ailleurs pourquoi personne n'est encore intervenue pour nous calmer. Il aurait mieux fallu, ce qui allait suivre n'allait pas être fameux.

Mon héroïne arrive et prend les choses en main. Heureusement qu'il y en a une pour rattraper l'autre. Ou pas, en vue de l'action qui suit je me demande si je n'aurai pas mieux fait de laisser la bestiole me mordiller les pieds. Ca aurait peut-être été moins douloureux que les coups répétées d'Astrid sur mes petons. "Tu gères rien du tout là !" Je ne sais plus si j'ai envie de rire, de pleurer, d'écraser la bête, de découvrir ce que c'était ou juste tout simplement que ma cops arrête de me bousiller les orteils.

Bon point pour Astrid, effectivement ce sac est immonde, à l'image de sa propriétaire j'ai bien envie de rajouter. Propriétaire qui n'a visiblement pas apprécié le geste et qui commence à s'en prendre à la gryffondor. La situation va dégénérer et ça ne sent pas bon pour nous. Est-ce qu'on pourrait être, un truc du genre, éjectées de la croisière ? J'imagine déjà bien mes parents dans l'obligation de me récupérer dans le port d'une ville paumée. Ils seraient ravis. Ca leur changerait au moins du paysage londonien qu'ils avaient tant de mal à quitter. Nos dernières vacances en famille n'avaient pas été folichonne et ça avait été un exploit qu'il me laisse, même pas majeure, aller sur un bâteau où crouleraient toutes sortes de situations saugrenues. Un peu à l'image de celle qui se déroule actuellement. "Tridou, tu crois pas qu'on devrait..." S'en aller ? Je n'ai le temps de rien, les sorts fusent et leur lumière m'aveugle, mes lunettes ont disparu je ne sais où et j'en suis fort contrariée. Il faut que je pense à envoyer un hibou à Sorcières Hebdo pour une éventuelle paire de lunettes protectrices anti-rayon sorcier, de quoi avoir la classe en toutes circonstances. Peut-être même une paire qui pourrait empêcher les sorts perdus de nous retomber dessus.

Quelque chose de dégoûtant semble vouloir s'échapper de ma bouche. Ce n'est qu'en voyant la limace régurgité sur le sol que je comprends d'où elle vient. J'ai tout d'un coup envie de vomir et le sort d'Astrid n'y est pour rien. "Jeb Bais te..." Je suis coupée dans mon élan par une énième limace. Te tuer. Astrid, je vais te tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyLun 30 Oct 2017 - 18:26

Astrid avait souvent la candide impression de tout contrôler juste en le disant. Comme si la main divine de Merlin avait touché son petit crâne à la naissance pour la doter de pouvoirs que nuls autres n’avaient. La jeune fille avait toujours eu l’impression de sortir du lot, et allait souvent jusqu’à se persuader d’être une personne tout à fait particulière pour le monde des sorciers. En cela, il n’était pas très étonnant qu’elle cherche à gérer la giga crise de l’olive vivante et de la grand-mère furieuse. Bertha n’avait jamais pu la comprendre sur ce point, et sans doute ne le pourra-t-elle jamais. Qui d’ailleurs, pouvait la comprendre ? Personne. Personne, parce qu’elle était une personne particulière, comme son père, Joil. Frapper le sol avec un sac couleur pruneau n’aidait en rien la société et n’allait pas tuer l’olive vivante pour la transformer en olive morte. A part donner des bleus sur les pieds de sa meilleure amie, la solution qu’avait trouvé Astrid était vraisemblablement vouée à l’échec, et l’autre Gryffondor lui fit remarquer sans aucune subtilité que non, elle ne gérait pas du tout.
Malheureusement pour Bertha Jorkins, Astrid avait décidé de se montrer aussi mégère que la grand-mère, et les poings sur les hanches comme sa mère, la jeune galloise criait à qui voulait bien l’entendre qu’ « avec des goûts aussi hideux, on ferait mieux de se taire ! » et « que le sac était ressemblant à sa propriétaire ». Bien entendu, et comme à chaque fois que la jeune femme livrait combat, elle devenait excessive et insultante et qui ne s’était jamais disputé avec elle avait bien de la chance. Cette propension à détruire l’égo et la fierté de son adversaire était assurément une caractéristique des plus vaniteux duellistes. Mais en tant que duelliste en devenir, la jeune femme avait des réflexes excellents, nourris par un apprentissage intensif mené par son paternel au pays. Le sort de la vieille ricocha sur un bouclier parfaitement exécuté, et alors qu’Astrid fermait les yeux avec le minuscule espoir que le sortilège ait rebondit vers sa propriétaire, elle entendit non pas la vieille, mais sa meilleure amie, avec une élocution difficile : « Aïe… Tu veux un seau ? Un rose ? » demanda-t-elle avec un sourire qui s’apparentait pourtant plus à une grimace. Astrid déglutit devant le courroux de sa meilleure amie et se désintéressa de la mégère qui semblait heureuse de ne pas être la victime de son sortilège barbare.
La jeune galloise lança un accio à un seau, qui lui arriva droit dans le dos. Elle poussa un hurlement qui était plus un hurlement de surprise que de douleur et se retourna pour brandir la chose sous le nez de Bertha. Malheureusement, le seau en question était un seau malodorant et sans doute plein de bactéries. Elle agita sa baguette pour qu’il devienne rose et entendit un grand « SPLASH » lorsque la première limace s’écrasa dedans. « Tu dois bien admettre que mon bouclier était ma-gis-tral ! » s’exclama-t-elle en tenant le seau comme s’il s’était agit d’une protection identique à un sort contre le regard noir de sa meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyVen 10 Nov 2017 - 9:31

Cette sensation, je ne l'ai connu que très peu. En réalité, deux fois. La première c'était au dernier Noël, que papa et maman avaient décidé de fêter en famille. En Albanie. C'est un des seuls moments où j'ai quitté ma petite zone de confort londonienne d'ailleurs. Et j'ai vomi. L'alcool et moi ne sommes pas vraiment amis, j'aime bien boire mais ce n'est pas mon truc. C'est grâce à ce petit repas familiale que j'ai pu montrer à mes cousins albanais, que je rencontrais pour la première fois, que ma descente n'était pas au top. Tandis qu'ils enfilaient verre sur verre, j'essayais de les suivre à mon rythme, bien que cela soit impossible, et ai fini la tête dans la cuvette. La honte. Mes parents en rient encore, mes cousins aussi. Moi pas. D'ailleurs, je ne compte plus mettre les pieds là-bas pendant un petit moment, j'ai besoin qu'ils oublient. Je les connais les fourbes. Au risque d'en entendre parler durant les siècles à venir, je me laisse du temps pour encaisser. Mais je les aime bien.

Astrid a de la chance que je me souvienne de ça alors que je crache des limaces sans en avoir le moindre contrôle. Ça dédramatise presque la chose. J'ai l'horrible sensation que je vais vomir encore et encore, à chaque fois que l'animal sort j'ai l'impression que mon propre vomi va l'accompagner. Charmant, hm. J'ai quand même envie de l’étriper. Je préférai ne pas avoir besoin d'un seau quelle que soit sa couleur même si le rose me convient tout à fait. "Boui, un bose." Je lève mon pouce pour mimer l'idée dans le cas où je serai vraiment incompréhensible. Astrid utilise un sort et le seau, qui n'est pas rose évidemment, lui arrive droit dans le dos ce qui me fait rire. Mais lorsque j'ouvre la bouche pour faire entendre mon éclat de voix, c'est une limace qui sort à nouveau et qui me coupe vite l'envie de rire.

Pas besoin de dire quoi que ce soit, rien qu'à mon regard ma meilleure cops sait qu'elle doit agir et vite. "B'a bas un bontre sorb ?" J'ignore combien de temps il va falloir que je reste comme ça et j’appréciais grandement que PERSONNE ne me voit dans un état pareil qui nuirait ô désagréablement à la perfection que ma personne est. En vue de ma manière d'être, je n'ai pas le droit à l'erreur et je le sais. Ma tête retombe directement vers le seau, j’anticipe.

Si tout à l'heure j'utilisais mon pouce pour faire signe à Astrid qu'un seau rose me réconforterait, c'est mon majeur que je lève actuellement pour lui montrer que non, son bouclier n'était pas magistral. Enfin si mais non. J'ai bien envie de lui cracher une limace dessus en passant. Histoire de.
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptySam 11 Nov 2017 - 12:24

Astrid avait toujours eu le don de se mettre dans les pires situations. Entre sa relation actuelle avec Alexandre, sa discussion animé sur fond de dispute avec Njal, et maintenant la pauvre, pauvre Bertha qui se vidait de toutes ses limaces, la jeune fille en venait presque à se demander si elle ferait pas mieux d'arrêter la magie, eh oui. Mais pour oublier ce genre de pensées indignes d'elle, elle se rappelait bien vite que le château de Poudlard perdrait là une future grande sorcière, elle ne voulait vraiment pas infliger cela au monde magique. Ainsi donc, la galloise continuait de mettre les pieds dans le plat. Lorsque la première limace s'écrasa dans le seau brandit par la jeune femme, elle eut envie de rire. C'était en fait assez cocasse de voir Bertha avec les joues presque vertes, les yeux exhorbités et un filet de bave de la taille de la première limace recrachée qui pendait sur son menton. « Vous êtes une sauvage, madame ! » lança Astrid à la vieille qui tournait les talons, « une véritable sauvage ! Faire ça à une jeune femme, mais où va-t-on ! ». Son air de mégère des montagne eut l'air de fonctionner puisque la grand mère quitta la pièce. Fort heureusement, Bertha était dos à la porte et elle ne pu donc pas voir arriver une foule de jeunes gens épuisés sans doutes par leurs activités sur le bateau. Mais Astrid laissa échapper une grimace. Elle essaya de cacher son désarroi en jetant un regard aux limaces qui rampaient dans le seau : « On va en faire quoi, à ton avis ? Les jeter par dessus-bord ? Je trouve ça barbare, non ? » demanda-t-elle avant de réaliser qu'elle commençait à être influencée par les lubies protectionnistes envers les animaux de Marlene.

Astrid eu du mal à comprendre ce que lui demanda la jeune fille. « Un contre-sort ? » répéta-t-elle comme si elle analysait les mots, « euh... Je sais pas. J'avais lu quelque part qu'il fallait attendre que ça sorte. Mais j'peux tenter un truc, je ne pense pas que ce soit pire ahah ! ». La jeune femme fourra sans ménagement le seau dans les mains de sa meilleure amie qui continuait, malheureusement pour elle, de cracher tout ce qu'elle avait dans le ventre. Elle visa la bouche de Bertha avec sa baguette et lança un « Finite Incantatem ! » au moment même où une limace trouvait son chemin vers la liberté.
La future duelliste ne savait pas trop ce que ça allait donner, et elle regardait l'autre Gryffondor avec un peu de pitié. « Alors ? » commença-t-elle incertaine, « ça a marché ? ».


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyJeu 16 Nov 2017 - 21:59

Plus elle réalisait plus elle se demandait pourquoi mais surtout comment ? A chaque fois qu'une idée germait dans sa tête et qui pourrait potentiellement expliquer la relation qu'elle entretenait avec Astrid, une limace sortait de sa bouche pour lui rappeler que c'était tout bonnement inexplicable. A quoi bon chercher des choses qui étaient déjà évidentes ? Et pendant que sa meilleure copine s'échauffait contre la vieille morue qui quittait les lieux, Bertha se déversait animalement parlant dans son seau. Elles auraient pu en faire bon usage et le balancer dans le dos de la vieille si seulement cette dernière avait été responsable. Impossible donc. La pauvre enfant se trouvait fort attristé de ne même pas pouvoir rire un peu craignant que les limaces ne sortent de là comme un geyser. Pourtant la situation était comique et si Berty-chérie n'en avait pas été victime, elle se serait empressé de faire en sorte que toute la croisière ait vent de cette aventure. Mais une nouvelle fois, ça n'arriverait pas. "Tu beux en baire buoi? un elebage ?" Comme si Bertha en avait la moindre chose à faire de ce qui l'en adviendrait du futur des baveuses. Et le sien dans tout ça alors ? Combien de temps serait-elle prisonnière du sort ?

"Boui Boui un bontre sorb". Confirma t-elle pressante comme si ça coulait de source et qu'elle n'avait pas un problème d'expression. Elle grimaça avant de vomir une nouvelle grimace. Comment ça elle ne savait pas ? C'était une duelliste non ? Quand elle balançait les sorts à tout va dans la salle d'entraînement il y avait parfois des accidents ? Des accidents qui se règlent ! Un pauvre crache-limace n'était pas une montagne. Merlin, et si jamais elle passait le reste de sa vie dans cet état là. Astrid du voir la panique dans ses yeux car elle proposa de tenter quelque chose. Ce qui, d'ailleurs, ne la rassurait pas. Avant même qu'elle n'ait eu le temps de lui soumettre que l'idée était peut-être mauvaise le sort la frappa de plein fouet et le seau remplit de limaces voltigea d'un côté.

hors rp:
 

1, 4, 5 = Le contre sort a fonctionné, Bertha est libéré du sort.
2, 3, 6 = Malheur, elle va encore devoir subir.

EDIT

Bertha un peu sonnée, n'avait plus qu'une idée en tête : s'exprimer sans désagréments. Malheureusement pour elle, lorsqu'elle voulut crier victoire, elle fut stoppé dans son élan par une énième bête cherchant à s'échapper. Au passage, elle ne manqua pas non plus la troupe d'élèves poudlarienne qui, elle espérait secrètement que non mais n'avait pas beaucoup d'espoirs,  avait probablement tout vu. Doublement honteuse entre l'animation qu'elles avaient occasionnés mais surtout par son état physique, Bertha attrapa son seau renversé puis Astrid par le bras et se dirigea d'un pas rapide vers la sortie. Plus jamais elle ne remettrait les pieds au bar, paroles de Jojo.


Dernière édition par Bertha Jorkins le Jeu 23 Nov 2017 - 18:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 5968
| SANG : Hasardeuse


Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyJeu 16 Nov 2017 - 21:59

Le membre 'Bertha Jorkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyDim 19 Nov 2017 - 22:59

Astrid commençait à se dire que c'était là une situation bien épineuse. Et encore, elle aurait préférée tomber les fesses dans les ronces plutôt que de devoir s'occuper des limaces de sa meilleure amie. La grimace qu'elle portait sur le visage ne pouvait hélas plus s'effacer et lui lancer un sortilège en pleine face, appuyée par son amie qui s'étouffait avec ses... Choses, était la moindre des choses qu'elle puisse faire. Mais la grande fille fière qu'elle était, pouvait aussi être déstabilisée. Et faire un élevage de limace la tentait bien malgré tout, parce que c'était sacrément barbare qu'on les jette par dessus bord : « Bah... Elles sont mignonnes, non ? » demanda-t-elle comme si c'était une excuse. Elle leva sa baguette en bois de sureau pour viser Bertha entre les deux yeux, mais apparemment ce fut un échec retentissant. En tout cas, c'est la constatation qu'elle fit en voyant une énième limace émerger de la bouche de son amie. « Tu vois ! » s'exclama-t-elle en mettant ses poings sur ses hanches, « on doit attendre que ça sorte, un sortilège ne peut rien y faire ». Ce qu'elle n'arrivait surtout pas à faire, c'était admettre qu'elle avait raté un sortilège, elle !  
Avant qu'elle ne puisse protester davantage, elle fut embarquée par la jeune fille qui fuyait visiblement à la vue d'autres élèves de Poudlard. « Han faut que j'te dise un truc Berthaaaaaa » dit-elle en oubliant momentanément les choses visqueuses qui se pressaient dans le seau. Elles finirent aux toilettes et malheureusement, la seule porte disponible était occupée. Astrid saisit la hanse du seau pour le mettre sur le lavabo ce qui était à la hauteur parfaite pour que sa meilleure amie puisque cracher ses limaces. « Gabin m'a embrassé ! » l'informa-t-elle comme si elle avait réellement besoin de savoir cela à ce moment précis, pendant une situation si dramatique. Un nouveau « splash » accueillis sa remarque et elle détourna les yeux. Elle espérait quand même qu'il y aurait une accalmie pour que sa meilleure amie lui donne son avis !
Revenir en haut Aller en bas
Bertha Jorkins

Bertha Jorkins


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyJeu 23 Nov 2017 - 19:10

Astrid laissa entendre que les limaces étaient mignonnes et les yeux de Bertha s'en écarquillèrent. Est-ce qu'elle était sérieuse ? Elle ? Si n'importe qui d'autre avait dit ça elle aurait pu comprendre mais Astrid ? La rouge emprisonnée esquissa une grimace mais cette dernière se perdit à travers la tête qu'elle faisait à cause du malheureux sort. Alors elle fronça les sourcils dans un geste qu'elle pensait crédible mais qui n'en avait que le nom. Il faudrait bientôt qu'elles pensent à vider le seau d'ailleurs, enfin, il aurait fallu avant qu'il ne vole et déverse la moitié de son contenu sur le sol. Beurk.

"Un sortilège ne peut rien y faire" Gneugneugneu, Bertha rageait intérieurement, si de base sa meilleure cops n'avait pas laissé sa baguette faire n'importe quoi elles n'auraient pas eu besoin de chercher une solution. Non, elles se seraient juste marrer un moment avant de décamper ou faire décamper la vieille peau. Mais elle s'en fichait bien elle ! Si au moins la Jorkins était sûre de perdre certains kilos mais même pas, elle était juste encombrée de sale bêtes. Elle ne voulait pas savoir où ces dernières étaient logées le temps qu'elles arrivent à la sortie. Beurk, beurk.

L'attirant par le bras, Bertha retrouva une once d'espoir aux mots de sa meilleure amie. Quand il y avait des potins, il y avait forcément de l'espoir. Telle était sa devise. "Bis boi." Dit-elle en remplissant de nouveau le seau qui avait été vidé de quelques limaces à peine une minute auparavant. "Babin à bait buoi  ?" Elle releva la tête d'un coup mais détourna bien vite les yeux du miroir après y avoir vu son reflet. Elle avait mal à la tête de devoir réfléchir au pourquoi du comment, en plus. Elle n'avait pas suivi la vie amoureuse d'Astrid un petit mois et voilà qu'elle n'y comprenait plus rien. En même temps, elle n'y avait jamais compris grand chose. A la sienne non plus qui était depuis trop longtemps bien platonique. "En bel hobbeur ?" Tant qu'à faire autant avoir des petites détails croustillants bien qu'à son humble avis son histoire ne dépasserait ce qu'elle avait vu dans la piscine entre Alexandre et Gardenia.
Revenir en haut Aller en bas
Agatha Lloyd

Agatha Lloyd


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 609
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | Teller
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gros scarabé, non plusieurs centaines en fait.
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) EmptyVen 15 Déc 2017 - 11:46

Maintenant qu'elles étaient toutes les deux aux toilettes, Astrid se sentait d'humeur à faire des confidences. Et quelles confidences ! Elle était encore toute retournée de ce qui s'était passé avec Gabin. Non pas qu'elle ai aimé, parce que son petit cœur d’artichaut restait tourné vers Thomas Avery, mais le Poufsouffle l'avait tellement surprise ! La jeune femme déposa le seau rose de son amie sur le lavabo comme s'il pesait une tonne et qu'il s'agissait d'une corvée exceptionnellement dure pour ses petits bras de princesse. Elle avait prit la drastique décision de ne plus grimacer à chaque limace de Bertha et celle qu'elle venait de cracher mettait à mal sa résolution. Lorsque Bertha lui demanda de développer un peu plus, Astrid se sentit comme sur un petit nuage – parce qu'elle adorait raconter des potins, tout de même ! –, aussi, elle s'accouda contre le lavabo et croisa les bras sur sa poitrine sans plus regarder sa meilleure amie : « Eh bien figure toi que nous étions à la piscine et qu'il a enfin accepté de me faire fumer. Oui parce que tu sais il ne voulait pas, enfin bref. Et du coup, il m'a lancé une espèce de défi je ne sais plus et il m'a dit que si je réussissais j'aurai droit à une surprise ! Tu imagines bien que j'ai foncé tête baissé hein, parce que je ne peux pas résister, c'est inscrit dans mon A-D-N » expliqua-t-elle en faisant de grands gestes pour désigner le « A », le « D » et le « N » du mot barbare qu'était acide désoxyribonucléique.Elle allait continuer toute sa jolie histoire lorsque la porte verrouillée de l'intérieur des toilettes se déverrouilla pour laisser passer un des plus beaux spécimens de type masculin qu'elle eut jamais vu. Bon, il ne dépassait pas Caradoc parce que Caradoc c'était quelque chose, ni Thomas, en fait parce qu'il était son petit ami et qu'elle devait lui faire honneur, mais ce garçon faisait parti de son top trois des beaux gosses du navire. « Hum » se reprit-elle alors que ses yeux étaient devenus de véritables soucoupes et que ses joues étaient rouges pivoines, « donc je disais... ». Elle s'arrêta brusquement alors que le jeune homme venait de lui sourire. Heureusement que Bertha avait la face verte, il ne pouvait regarder qu'elle ! « De dos il est encore plus beau que de devant... mais crache tes limaces dans le seau, pas par terre ! » s'exclama-t-elle en plongeant la tête de Bertha dans le seau rose pour pouvoir avoir une vue pleine et parfaite sur le dos du jeune homme. « Oui donc du coup, la récompense, la surprise, appelle ça comme tu veux de Gabin c'était de m'embrasser, s'il n'est pas fou ! En plus et c'est le piiiiiire, c'est qu'il avait entendu les rumeurs sur... » dit-elle avant de s'arrêter net comme si elle avait été frappée par la foudre. Ah. Non, il fallait qu'elle se taise, personne n'était au courant pour Thomas, elle ne pouvait pas lui en parler. Ses joues n'étaient même pas redevenues blanches qu'elles rosirent à nouveau et Astrid lâcha un petit rire jaune. Tout allait bien. Tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty
MessageSujet: Re: Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Curiosité, cocktail sucré | Libre (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» Une petite baignade [libre]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-