GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 500 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

"Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Mer 9 Aoû - 11:04

"Je prends ma revanche !"
Astrid sautillait sur le pont du bateau de croisière en tenant entre ses doigts fins des cigarettes. Elle avait réussi à les extorquer à Theo depuis un petit moment, et elle attendait de croiser Gabin Ollivander pour lui montrer sa réussite. Après tout, il avait joué au père moralisateur, ce dont elle n’avait pas besoin puisque Joil Oorlos s’en chargeait déjà, et cela ne lui avait pas plu du tout. Après s’être quittés en mauvais termes si tant est que l’on puisse appeler cela comme ça, Astrid s’était mise en quête de ces petites choses pour prouver à Gabin qu’elle n’avait pas besoin de protecteur.
Elle avait aperçu le fils Ollivander sur le pont un peu plus tôt et était partie en courant pour chercher les cigarettes dans sa cabine, franchement bien cachées sous son oreiller.  La jeune fille avait laissé Bertha en plan près du restaurant, mais c’était là une affaire de vie ou de mort. Bah oui, elle n’avait pas parlé au garçon depuis des mois et il lui manquait un peu, quand même ! Tout ça parce qu’il s’était cru permit de lui interdire quelque chose d’aussi peu important que cela ! La galloise sautillait plus qu’elle ne marchait réellement, et heureusement Gabin n’avait pas bougé. Elle ne savait pas trop ce qu’il faisait, c’est que le garçon avait des loisirs qui l’avaient toujours dépassé. Il était au bord de la piscine et cela ne l’aurait pas étonné qu’il espère voir des poissons là. Elle cacha ses cigarettes dans la poche de son short et s’accroupie à côté du jeune homme. « Si tu veux la vue sous-marine, c’est pas là ! » s’exclama-t-elle tout haut, comme si c’était une excuse à leur dispute. Il n’était même pas envisageable qu’elle s’excuse, parce que de toute façon, elle était tellement égocentrique que la faute reposait entièrement sur le Poufsouffle. Elle lui faisait un immense cadeau de venir le voir comme si rien n’était. Ce qu’elle pensait être un cadeau, n’était en réalité qu’un aveu qu’elle était fautive, mais elle n’osait pas le reconnaître.

Reconnaître ses fautes c’était pire que tout, pour elle. Encore un penchant qu’elle tenait de sa mère. Il était facile à croire pour quelqu’un qui ne connaissait pas Joil, qu’Enid Oorlos possédait tous les défauts du monde qu’elle avait refilé à sa fille quand elle était encore au chaud dans son ventre. Pourtant, la galloise avait autant de travers hérités de son père que de sa mère, même si ceux venant d’Enid étaient peut-être plus explosifs. « Comment tu vas ? » demanda-t-elle en laissant ses pieds nus tomber dans l’eau, ce qui eut pour effet d’éclabousser le jeune homme, sans qu’elle ne fit attention à lui. Astrid ménageait un suspens dont elle aimait être la maîtresse. Maîtriser les choses de la vie, ça lui importait beaucoup il fallait bien le dire ! Même des choses aussi basiques qu’une conversation à la piscine. La lionne attendait patiemment qu’il réponde, ses pieds faisant des remous dans l’eau tandis qu’un sourire paisible s’installait sur son visage. Le soleil tapait, mais pas trop fort, quelques nuages étaient visibles à l’horizon, mais ils n’étaient pas encore là. Elle espérait fortement que ce n’était une métaphore de leur présente conversation. Si les nuages devaient représenter leurs avis divergents, elle espérait qu’ils resteraient bien loin d’eux.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Ven 11 Aoû - 21:55

Tu étais un personnage bien singulier aux yeux de beaucoup de personne. Tu faisais des choses que le commun des mortels ne comprenait pas forcément. A savoir, rester immobile à fixer un point plus ou moins proche. Tu étais accroupi, au bord de la piscine à regarder ce qui semblait être la surface de l'eau. Tu étais en short bleu ciel qui t'arrivait juste aux genoux et ta chemise à motif hawaïen rouge ouverte dévoilait tes abdominaux finement dessinés par la pratique régulière du quidditch.
On ne savait pas pourquoi tu regardais l'eau, exactement. Tu espérais peut-être voir un poisson passer par là. Tu estimais cela très plausible. Tu étais un sorcier, n'était-ce pas une raison suffisante pour y croire ? Oh oui, tu étais un grand rêveur.
« Si tu veux la vue sous-marine, c’est pas là ! » Tu tournas ta tête vers la personne qui t'avait interrompu dans ta contemplation. Tu ne savais pas si tu devais être content de voir ton amie Astrid qui s'était accroupie à tes côtés suite à votre dernière altercation qui remontait à plusieurs mois déjà. Tu te refusais à faire le premier pas vers elle pour une éventuelle réconciliation. Tu la boudais comme un enfant. Que tu étais têtu ! Tu retournas ta tête vers l'eau sans lui répondre, comme si elle n'avait pas été là. Tu voulais lui répondre mais tu ne voulais pas lui donner ce plaisir.
Astrid te demandas comment tu allais en mettant les pieds dans l'eau, faisant déguerpir les poissons que tu imaginais sûrement dans ta tête.
« Tu as fait fuir les poissons. » dis-tu simplement.
Tu y croyais, à tes poissons. Quand tu avais parler d'eux à ton meilleur ami, il avait ri de toi en disant que les poissons ne vivaient pas dans une eau chlorée. Mais tu persistais. Ton dernier pèteuforik devait être puissant. Pourtant, la dernier que tu avais fumé, c'était avec Nate et ça devait bien remonter à quelques jours. Tu regardas ton interlocutrice. Que tu la trouvais belle ! Tu sentais qu'elle voulait essayer de renouer. Tu ne demandais que cela.
« Tu passes de bonnes vacances ? »
Tu avais entendu dire qu'Astrid sortait avec Thomas Avery. Tu ne connaissais pas ce jeune homme personnellement mais il ne t'inspirait pas confiance. Tu te demandais qui avait bien pu lancer cette rumeur. Astrid ne pourrait jamais sortir avec un garçon tel que ce Serpentard. Tu croyais bien ce que tu veux. Tu jugeas bon de ne pas lui demander. Tu étais de toute façon persuadé que c'était faux.
On disait que l'été était la saison des amours. Les jeunes hommes tentaient leur chance auprès des filles qu'ils aimaient. Pourquoi ne ferais-tu pas pareil ? Tu n'avais jamais essayer de draguer de ta vie. Mais il y avait une première fois à tout. Moran t'avait chaudement recommandé de prendre les devants, de ne pas attendre qu'elle vienne vers toi. Pour une fois, tu allais suivre ses conseils.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Ven 11 Aoû - 23:39

"Je prends ma revanche !"

Astrid est une rancunière.
Il faut voir les choses telles qu’elles sont : elle est impulsive ; a mauvais caractère ; un peu hystérique sur les bords ; extravertie au possible. La galloise ne passe pas forcément inaperçu et tout le monde dans le château a sans doute déjà dû entendre parler de Mademoiselle Astrid Oorlos. Gabin bien sûr, la connaît depuis qu’elle est petite, et pourtant, il ne lui a jamais fait de réflexion sur son caractère invivable, ou sur ses scandales qu’elle se plaisait à déclencher avec Bertha. C’est le genre de jeune homme à côté de la plaque, complètement différent d’elle sinon à l’opposé. Là où la lionne est arrivée en trempant violemment ses pieds dans l’eau claire et où il n’y a aucun poisson, le blaireau semble persuadé qu’il y en a. Ou alors la fait-il marcher ? Il a toujours été un peu à côté de ses pompes, mais comme il ne lui a jamais rien dit de méchant sur son tempérament, elle fait de même. Puis, elle aime bien son côté rêveur. Gabin ne serait pas Gabin sans ses lubies étranges et ses rêves éveillés. Aussi, la jeune femme ne fait pas attention à sa réponse, et en seule réaction, elle fronce les sourcils, en se demandant où il voit des poissons. Soit !
Elle lui demande bien gentiment comment il va et comme à l’accoutumé, il lui répond complètement à côté de la plaque, par une autre question. Oh bien sûr, il semble s’enquérir de son état par celle-ci mais c’est toujours étrange de se voir répondre à sa question par une autre. Astrid a appris à ne plus relever les incohérences que formaient parfois le cerveau décalé de Gabin Ollivander. « Oh bah euh, ça va ! Ça file vite, tu ne trouves pas ? » répond-t-elle en cherchant à masquer sa surprise. Elle le regarde pendant un moment avant de reprendre la parole : « Tu restes jusqu’à la fin, toi ? ». Elle a entendu dire que certains partent plus tôt, et elle trouve cela étonnant. Au final, elle se retrouve à espérer que le jeune homme va rester comme elle, jusqu’au retour en Angleterre. Astrid, loin de regarder l’eau chlorée dans laquelle flottent ses pieds, se contente de regarder les cheveux blonds du garçon briller au soleil.

Elle n’a jamais foncièrement fait le rapprochement que Gabin est plutôt beau garçon, en fait ! Bon, peut-être pas autant que Thomas, parce que la jeune femme garde quand même à l’esprit qu’il reste son petit-ami et qu’elle le trouve plus beau que tout le monde (à l’exception de Caradoc), mais quand même. Gabin est, ce que l’on peut appeler vulgairement « de la bonne marchandise ». Astrid le connaît depuis tellement longtemps que ça ne lui a jamais traversé l’esprit qu’il puisse devenir charmant ! À cette pensée, elle rougit un peu, et devient pivoine en réalisant qu’elle le fixe depuis un peu trop longtemps. Ses mains sur ses cuisses, elle percute brusquement qu’elle a oublié pourquoi elle est venue. Triomphante, elle sort de sa poche quatre petites cigarettes : « J’ai réussi à trouver ce que tu m’as refusé ! ». Qu’est-ce qu’elle est fière d’elle ! Elle va enfin pouvoir tester ! Et si ça ne lui plaît pas, tant pis, elle les jettera dans la mer !
Codage par Libella sur Graphiorum



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Mer 16 Aoû - 1:18

Surprenant. Voici l'un des terme que l'on utilisait régulièrement pour te qualifier. Ceux qui l'utilisaient n'avaient pas vraiment tort. Qui aurait vu des poissons dans la piscine, à part toi et quelques adeptes du pèteuforik (dont tu faisais parti) ? Comme tu ne faisais pas comme tout le monde, tu n'avais pas répondu à la question d'Astrid ne serait-ce que par une autre question. La plupart du temps, tu allais bien, de toute façon. « Les poissons aussi, ça file vite. » Quelle réponse incongrue. Astrid te connaissait depuis sa plus tendre enfance et jamais tu n'avais arrêté de la surprendre. Pouvait-on, alors, vraiment te connaître ? Bien sûr, certaines choses chez toi étaient largement prévisibles. Il était certain que si tu apprenais que Moran avait fini saoul au sein même de Poudlard, tu l'aurais sermonné. Mais tu étais tout de même une énigme pour la plupart des gens autour de toi.
Tu la regardas quand elle te demanda si tu restais jusqu'à la fin. Un peu que tu restais ! C'était la première fois que tu avais l'occasion de voyager de la sorte. De voyager tout court, à vrai dire. Tu hochas la tête en souriant, en espérant qu'elle aussi restait jusqu'à la fin. « Et toi ? » demandas-tu en retour. Tu adoptas une position plus confortable en t'asseyant comme Astrid au bord de la piscine. Tes jambes commençaient à être engourdies à faire d'être accroupi.

Tu sentais que le regard de ton amie d'enfance s'attardait plus longtemps que d'habitude sur ton corps bien bâti. Mine de rien, tu en remarquais, des choses. Tu esquissas un sourire en coin que tu voulais séducteur. « Tu aimes ce que tu vois, n'est-ce pas ? » demandas-tu d'une manière évocatrice baladant ton regard sur le visage d'Astrid. Non. Cela, ce n'était pas toi. N'importe qui aurait pu le sentir. Mais tu pensais bien faire. Tu suivais les conseils de ton meilleur ami.
Astrid sembla se souvenir de quelque chose. Alors, elle sortit de sa poche quatre cigarettes, ce qui ne manqua pas de t'étonner, bien que tu n'en montras rien. Tu étais résolu à rester dans ton rôle de pseudo-séducteur. La jeune fille avait l'air triomphante. « Oh... Eh bien... Peut-être que l'on peut s'en fumer une à deux alors ? » proposas-tu en venant lui caresser l'avant-bras délicatement. En temps normal, Ô grand jamais tu n'aurais incité Astrid à faire quelque chose d'interdit. Au contraire. Fais ce que je dis, pas ce que je fais. Mais bon, tu essayais de lui plaire. Mentalement, tu essayais de te justifier. Ce n'était pas grave, c'était les vacances. Les parents de la Gryffondor n'allait pas la voir fumer. Mais rien n'y faisait. Tu faisais quelque chose de mal et tu le savais. Si cela pouvait te permettre d'avoir le coeur de ta bien aimée. Pour la première fois de ta vie, tu forçais l'amour.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Mer 16 Aoû - 11:49

"Je prends ma revanche !"

Bien que Gabin fût toujours étrange, Astrid avait l’impression qu’il l’était un peu plus qu’à l’accoutumée. Elle ne savait pas si cela venait de cet air qu’il avait sur le visage, ou bien de ses phrases qui n’avaient rien à voir avec la conversation. En effet, une fois encore, il ne répondit pas réellement à sa question si bien que la jeune Gryffondor se demanda si c’était vraiment le bon moment pour venir lui parler. Après tout, elle aimait bien avoir ses réponses, même si sa question était un peu débile et faisait penser à une conversation entre deux grands-mères.
Finalement, il ne lui répondit qu’à la question de savoir s’il restait ou non. Choisissait-il les questions auxquelles il acceptait de répondre ? C’est pas comme ça que ça marche, d’habitude ! Malgré tout, elle était contente de savoir que le Poufsouffle restait jusqu’à la fin. Elle étira un grand sourire en levant les bras pour s’étirer : « Je reste un moment. Après, on ira sûrement en Allemagne, voir des cousins » dit-t-elle en éloignant son cousin de ses pensées. Ses parents avaient accepté uniquement parce que le bateau était bien protégé. Sinon, elle n’aurait pas eu le droit de venir. C’était mieux que rien. Elle aurait préféré rester avec Gabin plutôt que de devoir voir Alexandre !

Gabin trempa à son tour les pieds dans l’eau tandis qu’Astrid le fixait, un peu perdu dans ses pensées. Brusquement pourtant, le jeune homme la sortie de ses pensées avec une question toute particulière qui la fit rougir considérant les idées qu’elle venait d’avoir sur lui. Elle ne s’attendait pas à une telle question de sa part. Cela aurait plutôt été le style à Thomas, de dire cela. Mais la réaction qu’elle aurait eue avec le Serpentard ne serait sûrement pas la même que celle qu’elle avait avec Gabin. Loin de l’enlacer et de se rapprocher pour l’enlacer, la jeune fille était particulièrement gênée. Elle détourna la tête pour ne plus le regarder et poser ses yeux sur l’eau qui renvoyait dans ses yeux sombres la lumière du soleil. Elle sortit ses cigarettes de sa poche, contente de lui montrer sa trouvaille. Elle s’attendait à des reproches, à une phrase du type « Je ne t’aiderai pas à fumer », mais il n’en fut rien. Il lui proposa de fumer avec elle.

Astrid releva vers lui un regard suspicieux, tandis qu’elle lui en tendait une : « Ton meilleur pote t’a fait boire, ou quoi ? » demanda-t-elle enfin sans aucune délicatesse, parce qu’elle se disait qu’avec ce Gabin-là, il était inutile d’être délicat. La jeune femme ne savait pas si elle préférait le Gabin qui la sermonait ou bien celui qui était assit à côté d'elle. Elle n’était pas habituée à celui-là, qui la gênait particulièrement, alors peut-être qu’au final, il aurait été mieux qu’il lui crie dessus qu’elle était insupportable. Astrid sortit sa baguette de sa poche et coinça la cigarette entre ses lèvres, pas certaine de la démarche à prendre : « J’dois juste lancer un incendio, c’est ça ? » demanda-t-elle quand même par sécurité, pour ne pas finir avec la moitié de la face brûlée.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Jeu 17 Aoû - 21:24

« Je reste un moment. Après, on ira sûrement en Allemagne, voir des cousins. »
« Tu as de la famille là-bas ? »
Cela te semblait étonnant. Tu n'avais jamais entendu parler d'un Orloos habitant en Allemagne. A ta connaissance, ils étaient tous, pour la plupart, d'origine galloise. Cela t'étonnait qu'elle puisse avoir de la famille plus à l'Est. Pauvre Gabin ! On pouvait dire que tu étais un peu perdu. Tu n'avais même pas percuté qu'Alexander Rozen était allemand. Pourtant, ce n'était pas un secret. Faut dire qu'il n'avait pas l'accent. Tu trouvais son accent très cockney, comme le tien. D'autant plus que son prénom non plus, ne sonnait pas très germanique. Comme si on était obligé de s'appeler Gunther et d'avoir un accent allemand quand on était d'originaire d'Allemagne. On n'en faisait pas deux des comme toi. Peut-être était-ce ce qui faisait ton charme. Tu donnais toujours aux gens quelque chose à raconter, évitant les longs silences gênants.
Cependant, tu n'étais pas aussi perdu que tu en avais l'air. Certains détails avaient juste moins d'importance que d'autres. Bien souvent, tu savais de quoi tu parlais ou de quoi les gens autour de toi parlaient. Tout comme les poissons que tu voyais dans l'eau, tu savais qu'ils étaient réels contrairement à ce que tout le monde pensait. Tu entendais bel et bien la Terre depuis ta Planète.

Tu  n'étais pas un bon dragueur. Astrid ne sembla pas très réceptive à ton avance, bien au contraire. Elle détourna le regard. C'était un mauvais début, mais tu ne voulais pas baisser les bras. Elle était juste surprise. Et elle n'allait pas finir de l'être de si tôt. Au lieu de la sermonner en lui disant de fumer ses clopes toute seule, tu lui demandas si vous pouviez en fumer une à deux. Astrid en vint même à te demander si Moran ne t'avait pas fait boire. Tu fronças les sourcils, chose que tu ne faisais que peu souvent.
« Non, pourquoi ? »
La question ne se posait même pas ! Tu n'étais pas le Gabin dont Astrid était habituée depuis sa plus tendre enfance. Elle sortit sa baguette et demanda si elle devait lancer un incendio. Tu lui pris la cigarette qu'elle avait placé entre ses lèvres et lui montra comment faire avec ta propre baguette. Tu posas le bout de ta baguette sur le bout de la cigarette qui se mit à brûler. Tu tiras une taffe et tu tendis la clope à Astrid.
« Pas besoin d'incendio. Tu te serais brûlé le visage. »
Et c'était bien une chose que tu préférais éviter. Il aurait été dommage d'abîmer un aussi joli visage que celui de la Orloos. « Il est bien trop charmant pour que je puisse le permettre. » rajoutas-tu, séducteur. Ces mots n'étaient décidément pas sensés sortir de ta bouche, surtout pas dans cette intonation. On aurait dit que l'on t'avait lancé un sortilège.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Sam 19 Aoû - 20:15

"Je prends ma revanche !"

Astrid s’étonne un instant de la question de Gabin sur sa famille. La jeune femme penche la tête sur le côté, déconcertée qu’il ne sache pas qu’elle avait de la famille allemande. C’est plutôt logique considérant que tout le monde au château sait que Rozen et elle ont des liens de parentés, mais apparemment le « tout » n’englobe pas le Poufsouffle. Toujours à côté de la plaque. Elle ne fait pourtant pas durer le suspens plus longtemps et lui répond simplement : « Les Rozen sont des cousins ». Normalement, il doit être au courant que les Rozen sont allemands. Normalement. Mais Gabin n’est pas exactement le type de gars « normal ».
Mais outre le fait qu’il ne sache pas quelque chose de publique, son attitude est toute aussi étrange, à tel point que la galloise doit détourner le regard pour ne pas montrer sa gêne. Il est bien étrange qu’il la complimente aussi ouvertement, même si elle adore ça, clairement. Astrid aime se sentir appréciée, aimée à sa juste valeur. Voire même admirée, elle aime beaucoup ce mot. Elle se plaît à s’imaginer être un modèle pour quelqu’un qui ploierait le genou devant elle. Finalement, la jeune Gryffondor est tellement étonnée de son attitude qu’elle lui demande carrément si son idiot de meilleur pote Serpentard lui a donné à boire. Gabin lui répond que non, et elle plisse les yeux. « Je ne sais pas, tu agis bizarrement » répond-elle, incertaine de la réponse à lui fournir.

Finalement, elle porte la clope à la bouche avec l’idée de se l’allumer directement, comme ça. Témérité de Gryffondor, Gabin heureusement intervient. Elle lève la main pour lui reprendre sa cigarette qu’il vient d’allumer et elle le voit la porter à ses propres lèvres pour tirer une taffe. La jeune femme le regarde d’un air scandalisé lorsqu’il la lui tend, comme si c’est parfaitement normal. Mais elle ne dit rien. Non, pas de scandale, Astrid. Elle se l’est promit avant de venir le voir. La lionne la porte à sa bouche et tire une taffe puis tousse. Mais il est bien difficile de savoir si c’est la fumée qui la fait réagir comme ça, ou bien si c’est la remarque –le compliment – du blaireau sortit de nulle part. Astrid a la très –mais alors très très – vague impression que le jeune homme la drague. « Euh… merci » répond-elle parce qu’elle ne va pas pousser le vice à ignorer encore sa remarque.  Elle reporte la cigarette à ses lèvres et cette fois-ci, ne tousse pas. « C’est pas particulièrement agréable, c’est pas dégueulasse non plus. C’est passable » dit-elle en donnant son jugement dernier à propos de la chose qu’elle tient entre ses doigts et qui est en train de se consumer. Elle préfère changer de sujet plutôt que de laisser le jeune homme continuer de la complimenter. Il est bien dangereux de s’adonner à ce genre de jeux. Après tout, elle est avec Thomas, et même si elle ne se gêne pas pour admirer le beau corps de Caradoc Dearborn, elle ne se risquera pas à flirter avec Gabin. Jamais !
Codage par Libella sur Graphiorum



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Dim 20 Aoû - 23:11

Ta vie, c'était le grand festival de la surprise. Tu n'étais jamais au courant de rien. Tu étais bien souvent le dernier à qui parvenait les informations plus ou moins importantes. « Les Rozen sont des cousins. » t'avait dit Astrid. Tu fronçais les sourcils. Donc les Rozen étaient allemands ? Comment avais-tu pu ne pas savoir cela ? Tu n'étais pas être le garçon qui collait des étiquettes aux autres. Peut-être avais-tu simplement refusé de coller l'étiquette "allemand" sur Alexandre ? Nul n'aurait su dire.
« Ah... Alexandre n'a pas l'air d'un allemand. » Tu imaginais aisément les allemands avec, au minimum un prénom rappelant cette origine et, au pire, une tenue traditionnelle bavaroise, une chope de bière à la main et un accent prononcé. Tu n'avais que peu de culture sur le fantastique pays de Goethe. De toute façon, c'était un pays européen comme un autre, n'est-ce pas ?

Ta meilleure technique de drague était encore celle de ne pas en avoir. Astrid était si gênée que si elle te regardait, c'était seulement pour te dévisager d'un air perplexe. Elle te trouvait étrange, disait-elle. Elle ne te reconnaissait plus. Tu allais même jusqu'à lui proposer de fumer une cigarette avec toi, chose qu'en temps normal, tu n'aurais en aucun cas proposé. Jamais tu n'aurais aidé ton amie d'enfance à fumer. Tu lui allumais carrément sa clope. Tu la regardas tirer sur une cigarette pour la première fois de sa vie. T'eus un léger rire en la voyant s'étouffer à cause de la fumée. Cela avait eu le même effet sur toi, au départ.
« C’est pas particulièrement agréable, c’est pas dégueulasse non plus. C’est passable. »
« On s'y fait. Certains tabacs sont plus forts que d'autres. Il est plus facile de tirer sur certaines clopes car elles sont moins tassées. »
Tu parlais de la clope comme d'un instrument, même si tu t'y connaissais plus en musique, bien évidemment. Jouer d'un instrument te donnait beaucoup de charme, plus que tu ne l'aurais pensé. Cependant, fumer aussi, te donnait du charisme. Mais ce charisme était malheureusement foutu par cette volonté de vouloir essayer de draguer la Gryffondor. Tu la regardas de longues secondes.

« Mais il ne faut pas que fumer devienne une habitude pour toi. C'est nocif. Ne fais pas comme moi. Je te fais juste essayer mais après, tu ne viendras plus me demander. Ce sera non. » tu ne pus t'empêcher de dire à Astrid.
Il fallait bien que ton petit côté autoritaire refasse surface à un moment ou à un autre. Eh oui, heureusement, Godric's Hollow ne s'est pas faite en un jour. Malheureusement, ce bref interlude raisonnable fut de courte durée. Mais au moins, Astrid pouvait savoir que le vrai Gabin jouait à cache-cache quelque part dans cette enveloppe corporelle.
« Tu veux que je t'apprenne à faire des ronds avec de la fumée ? » proposas-tu avec un petit sourire.
Toi-même, tu avais rapidement appris à faire cela. Tu pensais qu'il allait en être de même pour ton amie d'enfance. Une cigarette suffisait amplement pour lui apprendre, pensais-tu. Tant qu'à fumer, autant lui apprendre un truc qui fera son petit effet si un jour elle décide de fumer de nouveau. Ce que tu n'espérais pas, bien évidemment.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Dim 20 Aoû - 23:33

"Je prends ma revanche !"

Astrid réalise lentement que Gabin est vraiment un être perdu dans le monde. Un être à part, qui ne fait pas attention au monde qui l’entoure, ou qui ne veut pas y faire attention, au point de fermer les yeux sur les choses les plus évidentes. Alexandre, pas une tête d’allemand ? A-t-elle une tête de galloise ? Nos origines ne nous trahissent pas toujours. Enfin, sauf pour ceux originaires de Londres avec leur accent de snob. Le jeune homme ne montre pas son étonnement de manière très extravagante, il reste même tellement calme que la jeune femme esquisse un sourire en détournant la tête : « Bah, en tout cas il l’est. Un truc comme 75% allemand, je crois » lui dit-elle comme si elle parle du pourcentage de sel dans la mer. « Mais nous ne sommes que cousins par alliance. Son oncle s’est marié à ma tante et voilà ! » s’exclame-t-elle en levant les bras.

Finalement, elle tire sa première taffe, et elle croit voir Gabin sourire en la voyant s’étouffer. Il lui donne une explication sur les cigarette dont la jeune fille se soucie bien peu. De toute manière, elle ne compte pas devenir spécialiste en la matière. Astrid sent le regard du blaireau sur elle, mais la lionne parvient à contrôler un minimum ses rougeurs, pour ne pas virer pivoine, une fois encore. A la place, elle regarde d’un œil appréciateur un Auror qui se pavane non loin. Plutôt pas mal. Brusquement, la phrase du garçon la ramène sur terre et elle ressent presque un soulagement de le voir la prévenir qu’il ne faut pas que ça devienne une habitude. Avec son air de petite fille blasée, elle lève les yeux au ciel en lançant d’une voix de gamine de sept ans : « Oui papa ». Elle rigole à sa propre blague et attend de se calmer pour reprendre. « De toute façon, je ne compte pas prendre de mauvaises habitudes » commence-t-elle en baissant ses yeux vers les clopes, « tient ». Elle les fourre dans sa main pour prouver sa bonne fois, et retire une taffe au moment où il lui demande si elle veut apprendre à faire des ronds avec la fumée. Elle le regarde avec ses grands yeux curieux et hoche la tête pour toute réponse. Gabin fera-t-il un bon professeur ? A-t-il finit de la complimenter ? Penser à cela la fait se calmer. Elle ne le pense pas capable d’une ruse pour se rapprocher encore d’elle, mais le jeune homme est tellement différent de celui à qui elle a l’habitude de parler qu’elle préfère se méfier pour éviter les mauvaises surprises.

Astrid s’amuse à faire des vagues avec ses pieds trempés dans l’eau. Le soleil commence à taper sur ses épaules claires. Elle espère qu’elle ne va pas prendre de coup de soleil. Elle aimerait bien faire trempette dans la piscine, mais elle est encore toute habillée… Son maillot est en dessous de son tee shirt et de son short, mais elle préfère ne pas enlever ses habits. Tant pis pour le bain.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Jeu 24 Aoû - 23:10

Toutes les histoires de famille avait tendance à te passer au dessus de la tête. Pourquoi les gens s'évertuaient à tout faire compliqué ? Tu ne comprenais pas cette manie qu'avait les sangs-purs à toujours vouloir conserver la pureté de leur sang, quitte à se marier avec sa propre cousine. Il te semblait qu'un sang pur n'apportait rien de plus à un sorcier. Peut-être même que le premier sorcier de tout les temps était un né-moldu. Mais tu ne pensais pas que le mariage de la tante d'Astrid avec un Rozen avait pour but de conserver la pureté de la lignée. Tu avais ouïe dire que les allemands étaient une famille pure. Bien que tu ne sois pas allé vérifier de toi-même. Ces choses là t'importaient peu.

Au final, tu préférais peut-être qu'Astrid fume pour la première fois à tes côtés avec ta supervision plutôt qu'avec une autre personne. Tu ne pus t'empêcher de lui faire la morale, ce à quoi elle te répondit: « Oui papa. » avant de lâcher un éclat de rire qui te fit sourire. Tu aimais son rire sonore. Elle te rassura en disant qu'elle ne comptait pas devenir une fumeuse régulière. Tu fus ravi quand elle te redonna les clopes que tu pris en lui souriant. Tu les rangeas dans ta poche. Et une victoire pour toi !
Tu semblais avoir capté son attention en lui proposant de lui apprendre à faire des ronds. Tu te rapprochas d'elle afin de mieux lui montrer. Tu lui pris la cigarette délicatement des mains. « Tu vois, tout se joue dans la gorge. Tu dois stocker la fumée dans ta gorge. Puis après tu expires par la gorge en petits coups. Comme ça. » Tu lui fis une démonstration. Tu tiras sur la cigarette et expiras la fumée en trois ronds parfaitement formés.
Tu lui adressas un petit sourire en lui redonnant la cigarette. « Si tu y arrives, tu auras une récompense. » l'encourageas-tu. Tu avais une petite idée derrière la tête mais tu te gardas bien d'en faire part à Astrid. C'était une surprise. Tu espérais que cela allait la motiver pour réussir et donc qu'elle allait réussir. Force était de constater que tu n'étais pas mauvais professeur. Faire une carrière dans l'enseignement te tentait bien. Mais pas professeur de n'importe quoi. Tu voulais apprendre la musique aux enfants. Ah la musique ! Elle constituait une grande partie de ta vie pour laquelle tu serais prêt à tout lâcher. Tu aimerais bien pouvoir apprendre à Astrid à jouer d'un instrument, malgré le fait qu'elle n'ait sans doute pas la patience. Cela vous aurait crée un moment privilégié.

Le soleil était agréable sur ta peau. Jamais tu n'aurais pu penser qu'une chose aussi agréable puisse être cancérigène. Et puis, au pire, pourquoi ne pas profiter de la vie dans le seul but d'éviter les maladies. Mourir de cela ou d'autre chose. Tu préférais vivre trente années intenses plutôt qu'une soixantaine en t'étant retenu de faire ce que tu voulais faire.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Ven 25 Aoû - 22:32

"Je prends ma revanche !"

Apprendre qu’Alexandre est un allemand ne sembla pas retourner le cerveau de Gabin outre mesure. En fait, il avait même tellement l’air de s’en ficher qu’Astrid en fut vexée. Après tout, cela ne signifiait-il pas qu’elle avait parlé pour rien ? Et pire, dans le vide ? La galloise baissa les yeux sans rien dire pourtant. C’est que le rejeton Ollivander était peut-être le seul avec Bertha et Alexandre à parvenir à la vexer aussi rapidement. Mais tout comme Gabin ne semblait pas ébranlé par la nouvelle du cousinage de la jeune fille avec Rozen, il ne sembla pas remarquer qu’elle s’était vexé.
Astrid se demanda un instant s’il ne fallait pas mettre des lunettes double-foyer au jeune homme pour qu’il y voit plus clair. Le chamboulement hélas, ne devait être présent que dans sa tête.
D’ailleurs, il avait décidé de lui apprendre à faire des ronds avec la fumée. Astrid ne manquait pas d’estime d’elle-même, elle savait donc qu’elle allait y arriver sans problème. A la base, il avait réussi à détourner son attention des mots qu’il n’avait pas prononcé et qui l’avaient vexé. Or, lorsqu’il évoqua une récompense, la jeune femme ne sut pas si elle devait rire ou pleurer. Elle oscillait dangereusement entre motivation et suspicions. C’est que le blaireau agissait de manière tellement… Étrange ! Plus que d’habitude !
Néanmoins, elle écouta ses conseils, parce que sa curiosité lui recommandait d’apprendre à faire des ronds avec la fumée, comme un nouvel objectif qu'elle se devait d'atteindre. Elle avait un peu peur au fond d’elle de ne pas y arriver. Parce qu’elle aurait honte et parce qu’elle n’aurait pas la récompense qu’évoquait Gabin et qui la taraudait quand même. Peut-être allait-il lui rendre ses cigarettes, en lui disant qu’elle en voudra une plus tard ? Non, il y avait peu de chances, en fait. Ce n’était pas son tempérament de faire cela. Mais ce n’était pas non plus son tempérament de la faire fumer. Ciel, qu’il était pénible ! Astrid prit la cigarette pour la porter à ses lèvres et fit tel que le garçon le lui dit… Et miracle !

Elle faisait des ronds avec sa fumée !

L’air un peu émerveillé d’une gamine de quinze ans sur le visage, elle lança un grand sourire au jeune homme, ravie d’avoir réussi, et du premier coup, s’il-vous-plaît ! La cigarette finissait maintenant de se consumer et la jeune fille ne savait pas où l’écraser pour l’éteindre définitivement.  Aussi, pour toute mesure, elle la tendit au jeune homme pour qu’il s’en charge, parce qu’après tout, il devait avoir beaucoup plus l’habitude qu’elle. La jeune femme sortit ses pieds de l’eau pour se mettre debout, comme s’il fallait aller quelque part pour que le Jaune lui apporte sa récompense. Elle y tenait un peu quand même, même s’il n’aurait pas été utile qu’il essaie de la motiver comme on motivait un âne avec une carotte moisie. En fait, si la jeune fille avait été vexé qu’il ne semble pas animé par l’idée qu’elle discute de ses cousinages avec lui, elle aurait dû être encore plus vexée par l’idée de la récompense, par l’idée de la carotte. Mais non, parce que derrière la récompense se trouvait la curiosité. Comme il était toujours question pour l’âne de savoir si la carotte était entièrement moisie ou pas du tout.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 221
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holdbrook
| SANG : Noblement pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa famille et lui en mendiants
| PATRONUS : Un serpent
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Mar 29 Aoû - 21:58

Tu aurais bien aimé qu'Astrid soit en maillot de bain pour pouvoir admirer ses formes. Tu avais beau être un gentil garçon, tu restais un mâle dont les hormones retournaient le cerveau. Tu n'associais pas la nudité à la sexualité. Tu luttais contre la sexualisation et la société de consommation qui poussait toujours à acheter plus de bien à la nécessité moindre. Vivre nu était un style de vie respectable. C'était la liberté qui était ta valeur étendard. Néanmoins, quand elle demeurait cachée, tu te révélais être comme tout les autres jeunes hommes de ton âge. Malheureusement, on ne pouvait pas tout avoir. Tu décidas de lui apprendre à faire des ronds avec une récompense à la clef. Tu avais déjà ton idée en tête et force était de constater que cela ne te ressemblait pas.
Tu étais bon professeur, Astrid réussit du premier coup à faire des ronds avec la fumée. Tu applaudis. « Joli ! » Toi-même, tu n'avais pas appris aussi vite. Tu adorais le sourire qu'elle te lançait avec des yeux émerveillés comme un enfant qui ouvrait ses cadeaux de Noël. Etant donné que la cigarette touchait à sa fin, elle te tendit le mégot, ne sachant sûrement pas quoi en faire. Tu l'écrasas contre le sol relativement loin du bassin et tu le rangeas dans ta poche. Hors de question de jeter cela à la mer ! La jeune fille se leva, certainement pour recevoir sa récompense, et tu fis de même.

« Nous n'avons pas besoin de bouger pour ta récompense. » dis-tu avec un petit sourire.
Tu la regardas quelques secondes. Et tu l'embrassas en venant lui tenir les joues. Ce ne fut pas un long baiser. C'était un baiser plutôt chaste à vrai dire. Tout cela ne te ressemblait pas. En temps normal, jamais tu n'aurais embrassé Astrid de la sorte. Mais tu ne faisais que suivre les conseils de ton cher meilleur ami. Même s'il s'arracherait les cheveux en voyant la façon tu interprétais ses conseils. N'importe qui l'aurait fait.
Tu t'écartas un peu d'elle et la regardas avec une appréhension. Peut-être allais-tu trop vite pour la demoiselle ? Peut-être qu'elle ne le voulait pas. Oh, tu commençais déjà à regretter ton audace mais ce qui était fait était fait.
« Ça t'a plu ? » demandas-tu, hésitant.
On ne changeait pas un homme en un jour. Fort heureusement pour Astrid et le reste de ton entourage. Gabin allait rester Gabin. On t'aimait pour ce que tu étais. Tu n'essayais pas de devenir quelqu'un d'autre, si ce n'était une meilleure version de toi-même. L'expression sur ton visage reflétait la désolation et tu commençais sérieusement à penser que tu avais fait une erreur en l'embrassant. Tu en avais tellement envie. Et maintenant ? Tu n'avais pas su attendre le bon moment comme à ton habitude. Tu avais essayé de forcer les choses. Tu te pinçais les lèvres en regardant Astrid.


Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 435
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | LipsLikeAMorphine
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid] Mer 30 Aoû - 14:30

Astrid était sans doute aussi estomaquée que Gabin. Elle était tellement heureuse d’avoir fait des ronds avec la fumée. Une telle victoire, sans doute possible, la rendait étrangement euphorique, et probablement était-ce parce qu’elle manquait encore de maturité. C’est que la jeune femme était en plein dans sa crise d’adolescence qui la rendait encore plus à fleur de peau qu’auparavant. Elle était plus impulsive, plus téméraire, plus joyeuse, plus triste, plus intransigeante. Plus tout. Gabin au contraire, semblait plus perché que d’habitude et la jeune fille voulait bien aussi attribuer cela à son âge. Mais si la jeune femme manquait de maturité, elle connaissait quand même les bases élémentaires de la vie. Et plus particulièrement de la vie de couple.
Qu’elle ne fût donc pas sa surprise lorsque Gabin lui délivra sa "récompense" (terrible récompense) de la pire des manières qui soit ! Elle se figea comme une victime de Méduse lorsque le garçon l’embrassa chastement. En règle générale, elle aurait explosé, se serait énervée, aurait pleuré. Mais là, elle resta bien droite, avec pour seule et horrible pensée, la réaction de Thomas s’il venait à l’apprendre. Et le garçon qui faisait ça devant tout le monde ! Mais il était ravagé ! Et il osait lui demander si ça lui avait plû ! Astrid avait l’impression de tomber du haut d’une falaise tant le choc était immense, et elle se demanda pendant un instant si elle n’était pas en train de faire une attaque cardiaque.

Elle regarda autour d’eux, paniquée à l’idée qu’on les ai vu, même si le geste avait été rapide et bref. Son petit cœur de galloise avait envie de se carapater illico presto. Elle n’osait pas non plus imaginer la réaction de Bertha… « Si ça m’a plu ? » s’exclama-t-elle, en ayant l’impression d’être une hystérique de première, « Mais Gabin je suis en couple ! Tu ne lis donc pas le journal ? Tu n’entends donc pas les rumeurs ? » continua-t-elle intransigeante face à la grossière erreur de jugement du blaireau. Elle s’en voulait un peu de réagir comme cela, mais la réaction de son petit-ami Serpentard l’angoissait bien plus que les états d’âme de Gabin Ollivander. Elle se décala largement de lui, de peur qu’il ne recommence et si c’était le cas, elle n’hésitera pas à utiliser la manière forte en faisant claquer sa main leste sur sa joue pâle. Au fond d’elle-même, la lionne n’osait pas se dire qu’au final, son chaste baiser n’était pas si mal. On était encore loin de ceux plus fougueux et profonds de Thomas, mais ce n’était définitivement pas deux personnages qui se ressemblaient réellement. La comparaison donc, ne valait pas du tout la peine d’être faite. Astrid porta une main tremblante à son front. Sa réaction donnait l’impression que toute sa baraque s’était effondrée devant elle juste après qu’elle n’en soit sorti. Elle était véritablement en état de choc, et Gabin justement venait d’être le séisme qui avait ébranlé ses fondations. Mais qu’est-ce qui avait bien pu lui prendre ?

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid]

Revenir en haut Aller en bas

"Je prends ma revanche !" [Gab & Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» Juliette apprend que sa mère est vivante (pv Pascal/Astrid)
» ASTRID (éliminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-