Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !
C'est les vacances, sur ATDM ! Au programme, croisière autour du monde et camp de vacances version Sang Pur en Transylvanie. Plus d'explications ici ! Vous retrouverez Poudlard à la rentrée, passez un bon été !
Un premier atelier a été ouvert par Mrs Lerouge pour les Sang Pur en Transylvanie. Au programme : entraînement aux sortilèges impardonnables. Vous êtes attendus juste ici !
Venez vous inscrire pour le premier match d'Aquaquidditch de cette croisière !
Pour les nouveaux adultes, n'oubliez pas de nous signaler vos changements de bannières.

Partagez|

Because you can appease me [Feat. Regulus Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Dim 13 Aoû - 21:34

flashback : mars 1975


Comment as-tu fais pour en arriver là ? Là où la plupart des autres élèves étaient partis profiter du soleil printanier, toi, tu avais décidé de partir te reposer. Tu n'avais quasi rien mangé à ce repas, trop anxieuse pour avoir le courage d'avaler la merveilleuse nourriture qui s'offrait aux élèves durant les repas. Tu avais simplement dit à ton amie que tu ne viendrais pas dehors avec elle et les autres. Tu ne savais même pas où était passé Regulus pour le coup qui  , d'habitude, était à tes côtés le temps des repas et même quasi le reste du temps. Ce n'est pas tant le fait qu'il ne soit pas qui te perturbait,  c'était plutôt ton ignorance sur le «pourquoi».
Un repos t'aurait valu le plus grand bien mais il a fallut que sur ta route, tu sentes cette présence et que la personne qui te suivait ne soit autre que Pettigrow. Vous ne vous  étiez jamais parlé avant et peut-être qu'il aurait mieux valut pour lui qu'il ne tente pas comme il l'a fait. Lui qui était venu innocemment est définitivement parti avec un rythme cardiaque accéléré. C'est qu'il avait réussit à t'énerve cet hypocrite au tempérament des plus lâches : c'est le comble. Déjà que c'est un boulet qui comprend tout de travers, il est têtu comme une mule , long à la détente et en plus, il critique ouvertement en se basant sur es clichés. Après, il s'étonne qu'il finit contre un mur avec la baguette au cou.
Comment as-tu fais pour en arriver là ? A rester plantée là au milieu du couloir après avoir laisser une dernière chance au jeune homme de se tirer ? Tu ranges ta baguette dans un profond soupire tout en tentant de reprendre ton calme. La main te tremble pour tu ne sais même plus quelle raison. La colère ? L'anxiété ? Tu l'ignores royalement. Tu saisis ta main avec l'autre main comme pour calmer tes tremblements avant de finalement aller là où tu voulais depuis le début : la salle commune des Serpentard.
Tout en formulant le mot-de-passe, tu vérifies une dernière fois qu'il ne revient pas à la charge, ce qui serait étonnant soi disant passant, avant de disparaître derrière le mur.
La salle était encore vide, tant mieux. Tu te laisses tomber sur le divan, un grand soulagement te parcourant. Tu as eus ta dose pour aujourd'hui. Mais très vite, des bruits de pas se firent vite entendre suivis d'une voix que tu connaissais que trop bien. Tu te redresses rapidement, prenant place assise tout en tournant la tête. -Regulus... dis-tu avec la plus grande évidence du monde. -Alors tu étais ici ? T'aurais pas su me prévenir non ?! Tu es clairement agacée, pas à cause de lui mais plutôt de tout le reste et tu t'en prends presque à lui pour le coup. Tu t'en rends compte. -Désolée... ajoutes-tu à voix basse par rapport à ton ton de voix. -Qu'est ce que tu faisais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 1:21

Regulus se redressa avec un soupir, repoussant d’un geste de la main une mèche de cheveux qui lui gênait la vue. Il était désormais assis en tailleur sur son lit, les manches de sa chemise légèrement relevées et le regard indiquant qu’il venait tout juste de sortir de ses pensées. Le dortoir du jeune homme était, mis à part lui-même bien-sûr, désert. La matinée avait depuis peu fait place à une après-midi étonnamment ensoleillé pour un mois de mars, même s’il ne pouvait évidemment pas le savoir là où il était, et les élèves en avaient profité pour se glisser à l’extérieur et discuter dans le parc du château. Enfin, la plupart des élèves.

Le Serpentard finit donc par se décider à se lever et à quitter ce qui lui servait de chambre lorsqu’il n’était pas au Square Grimmaurd. Et, en réalité, il n’était jamais vraiment dépaysé en passant d’un lieu à l’autre. Son dortoir et sa véritable chambre étaient tous deux aux couleurs et à l’effigie de la maison de Salazar. Maison qui, au passage, était celle de la salle commune dans laquelle il venait d’entrer tout en replaçant machinalement sa tenue. Rester dans les cachots ne dérangeait pas Regulus, au contraire, cependant y rester seul était une autre histoire. Non pas qu’il n’aime pas être seul, tout le monde appréciait un moment de solitude de temps à autre, c’était tout simplement humain. Mais il avait raté le déjeuner et de ce fait n’avait pas revu Maude à ce moment-là. Oui, d’accord, dit comme ça cela paraissait sans doute un peu excessif, mais les deux meilleurs amis passaient généralement le plus clair de leur temps libre ensemble, et cela comprenait évidemment les repas. Bien-sûr, ils pouvaient se débrouiller l’un sans l’autre, cependant ça n’empêchait pas le jeune Black de vouloir rejoindre la jeune fille maintenant qu’il se décidait à sortir.

S’attendant donc à devoir chercher Maude dans le parc, ou encore les quelques endroits du château où les élèves pouvaient passer le temps, Regulus fut surpris lorsqu’il tomba sur sa meilleure amie dans la salle commune qu’il s’apprêtait à quitter, assise sur un divan.

« Maude ? » lança le jeune sorcier avec un léger étonnement. Puis il ajouta, voyant la tête de son amie : « Tout va bien ? »

Avec tout le temps qu’ils avaient passé ensemble, les deux Serpentards avaient appris comment l’autre fonctionnait, et ils remarquaient forcément de suite lorsque l’un des deux avait quelque chose qui lui occupait l’esprit. Or, à cet instant précis, la Verte&Argent semblait à mi-chemin entre l’agacement et la nervosité. La chose se confirma lorsque, sans répondre à sa question, la jeune sorcière lâcha :

« Regulus… Alors tu étais ici ? T’aurais pas su me prévenir non ?! »

L’intéressé ouvrit la bouche, prêt à répondre à Maude par une explication et par la même occasion à découvrir ce qui avait bien pu la mettre dans cet état. Mais il n’eut pas le temps de prononcer un mot, la Serpentard s’excusant doucement.

« Qu’est-ce que tu faisais ici ? elle ajouta finalement.

- Et bien, au départ je voulais juste avancer un devoir de Potion, répondit calmement Regulus. Mais j’en ai oublié l’heure et j’ai raté une grande partie du déjeuner, alors je me suis dis autant le manquer entièrement. Et puis je crois que j’ai juste fini par me perdre dans mes pensées… »

Un nouveau sourire s’esquissa sur les lèvres du jeune Black, qui finit par ajouter avec un petit rire, se sentant soudainement un peu coupable :

« Excuse-moi, tu sais que Slughorn a tendance à me mettre la pression. »    

Et effectivement, le professeur et directeur des Verts&Argent avait pour – fâcheuse, sans doute – habitude de se rapprocher des élèves qui se révélaient d’une manière ou d’une autre suffisamment talentueux à son goût, et Regulus, qui n’était pas le moins doué en Potion, avait déjà eu droit à quelques discussions avec l’homme qui semblait l’apprécier. Et, évidemment, il ne voulait pas le décevoir, tout comme il ne souhaitait pas décevoir ses parents et le reste du monde, accessoirement. Mais ça, c'était une autre histoire.

« Et toi, où étais-tu ? Tu n’as pas l’air d’avoir eu une journée facile. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 4:42


Visiblement, aucun de vous  deux  n'aurait pensé croiser l'autre en salle commune, bien que la possibilité de trouver Black ici était un peu plus évidente. Mais ça ne t'avait même pas effleuré l'esprit, à croire que tu as décidé d'en oublier toute logique ces derniers temps. Tu passes ta main dans tes cheveux, un geste délicat qui libère ton visage au regard lointain. Pendant une fraction de seconde, tu étais ailleurs mais comme à ton habitude, tu te reprends en main tout en écoutant l'explication de ton meilleur ami. Parfois, heureusement qu'il a apprit à ne pas se vexé avec toi, tant tu peux réagir de manière brusque quand tu n'es pas dans son assiette. Tu te contente de le regarde du coin de l'œil, laissant un silence peser sur les lieux jusqu'à ce que ton inséparable le brise en s'excusant. Tu avais du mal à te fâcher pour si peu avec le jeune Black et avec tous tes amis tout court. - Oui, c'est bien pour ça que j'évite de trop gratter ce prof... dis-tu finalement dans un sourire. Il est vrai que Slughorn avait ses petits préférés et le jeune homme en faisait parti. Toi, tu as tout pour en avoir le même genre de place mais de toi-même, tu as préféré ne pas en arriver là. -T'es sûr que ce n'est pas toi qui te met la pression tout seul ? Tu marques une pause -Je sais à quel point tu tentes d'être toujours à la hauteur des attentes de ta famille et de ceux qui ont quelque chose à attendre de toi. Peut-être que ça sonnait comme un reproche... ça n'en était pas complètement un.   C'est plutôt ta façon à toi de lui dire de ne pas se surmener. Visiblement, tu ne peux pas non plus lui cacher des choses évidentes sur toi. Vous aviez appris à vous comprendre sans avoir besoin d'en dire des tonnes. -Disons que c'était pénible et...Pettigrow n'a rien arrangé. Tu lèves les yeux au ciel deux ou trois secondes.Autant entrer dans le vif du sujet : il aurait quand même su de toute façon, il te l'aurait demandé et si tu avais tenté de déformer la réalité, il l'aurait su. -Ce type est un boulet quand il s'y met ! Tu échanges bien regard avec le jeune Black, lui montre des yeux la place qu'il y a à côté de toi sur le divan pour l'inviter à venir s'assoir plutôt que de rester debout pour te ne sais pas combien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 16:07

« T’es sûr que ce n’est pas toi qui te met la pression tout seul ? Je sais à quel point tu tentes d’être toujours à la hauteur des attentes de ta famille et de ceux qui ont quelque chose à attendre de toi. »

Face aux paroles de Maude, le sourire de Regulus devint un peu plus petit, un peu moins affirmé. C’était vrai, il admettait qu’il se mettait souvent la pression tout seul également, et s’il y avait bien une personne qui l’avait compris c’était la jeune sorcière. Les mots de cette dernière sonnaient d’ailleurs plus comme un conseil silencieux qu’un quelconque reproche, et le garçon lui en fut reconnaissant. Après tout, malgré l’impact évident que tout cela pouvait parfois avoir sur le moral et la vie quotidienne, le perfectionnisme dont le jeune Black faisait régulièrement preuve était un moyen comme un autre de réussir à combler les attentes, à partir du moment ou on restait motivé. Et, pour le moment, il était clair que Regulus ne manquait pas de motivation, pour le meilleur et pour le pire.

Enfin, le jeune sorcier ne trouva rien de particulier à répondre et se contenta d’un léger hochement de la tête, à peine perceptible à vrai dire, attendant toujours que sa meilleure amie réponde à sa question. Ce qu’elle finit par faire tout en levant les yeux au ciel, révélant finalement la raison de son agacement :

« Disons que c’était pénible et… Pettigrow n’a rien arrangé. »

Regulus haussa les sourcils à la mention du Gryffondor. Ce dernier faisait partie de ce qui servait de bande d’amis à son frère, et il n’avait pour ainsi dire pas une très haute estime des trois – ci ce n’était pas quatre - Rouges&Or. D’accord, c’était peut-être simplement parce qu’ils étaient dans la maison des courageux, justement, celle dans laquelle le seul Black ayant jamais posé les pieds était Sirius, mais ça ce n’était pas quelque chose qu’il était prêt à avouer à voix haute ou quoique ce soit. D’un autre côté, Pettigrow n’était généralement pas celui dont on se souvenait en premier, et le fait qu’il et non pas Potter ou même Sirius lui-même soit à l’origine de l’état d’esprit de la brunette étonna quelque peu le Serpentard. Maude ajouta ensuite que le jeune homme était un boulet – pour reprendre ses mots – tout en croisant le regard de Regulus.

« Ça, je veux bien le croire… » répondit ce dernier avec un petit sourire, faisant écho à ses pensées.

Puis la Verte&Argent lui indiqua la place à côté d’elle d’un mouvement d’yeux, et le jeune Black se rendit compte qu’il était toujours debout près du divan, n’ayant pas bougé depuis le début de la conversation. Il alla donc s’asseoir près de Maude, se laissant tomber à ses côtés sans rien dire. Ce ne fut que quelques secondes plus tard qu’il se décida finalement à prendre la parole, tournant de nouveau la tête vers sa meilleure amie.

« Tu sais quoi, il vaut mieux ne pas accorder de l’importance aux dires de ce genre de personne. Qu’est-ce qu’il te voulait, de toute façon ? »

Regulus se dit qu’il aurait peut-être du changer de sujet afin de détendre quelque peu la jeune sorcière, mais après tout il la connaissait suffisamment pour savoir que si elle n’avait pas envie de répondre à sa question elle ne le ferait pas, et cela ne le vexerait pas le moins du monde. Mais malgré tout, il ne pouvait s’empêcher d’être un peu curieux, alors autant demander et voir ce qu'il en était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 17:37


Regulus se fatiguait parfois à tenter d'être à la hauteur des attentes qu'on avait sur lui. Tu pouvais le mettre en garde car au fond, tu n'étais pas si différente et par ailleurs, tu pouvais bien le comprendre. Toi aussi, tu te mettais la pression de façon à satisfaire tes parents qui souhaitaient de part beaucoup trop pour ton jeune âge. Pourtant, tu ne pouvais pas te plaindre : tu avais une grande complicité avec eux et surtout ta mère qui était une vraie crème, une femme aimante et pétillante qui aimait tes amis. Tu l'adorais pour ça ; tu savais qu'elle ne mettrait pas mal à l'aise une personne qui vous rendrait visite. C'était là une différence majeur avec celle de Regulus que tu savais beaucoup plus distante et sévère, d'où tu te permettais te petite remarque qui n'avait rien de méchant. Il ne savait, il ne se vexerait pas. Maintenant, le véritable défis de ce moment passé à deux en salle commune, ça va être de satisfaire la curiosité de ton meilleur ami qui n'en resterait pas là et tu le savais. On touchait quand même à un Maraudeur et tu savais très bien ce que cela impliquait. Laissant le jeune Black prendre place à tes côtés, tu cherches à rester calme malgré maintenant que ce nom est revenu sur la table mais surtout, parce qu'il te rappelait le pourquoi il était venu, qui te rappelait bien une autre conversation plus lointaine. Et c'est là que la question du sorcier te fait faire un bond, intérieurement. C'était pourtant prévisible. Tu ne sais pas ce qui t'avait le plus dérangé dans ta conversation avec ce type, que tu n'avais jamais souhaité mais une chose est sûre : l'expliquer à ton meilleur ami allait être assez compliqué. Comment parler de ça sans parler de Sirius ? Comment faire pour que Reg ne se méprenne pas ? Tu mis un moment à lui répondre, cherchant justement réponse à tes propres questions mais comme d'habitude, tu n'es pas du genre à prendre des pincettes. Alors, autant ne pas changer ta personne et y aller de façon franche, bien que doucement quand même. - Tu veux vraiment savoir ? Il y a quelque temps, ton frère est venu me parler. Et il se trouve que Pettigrow nous a vu mais qu'il a mal interprété la chose et il a cru qu'il se passait quelque chose entre ton frère et moi. Tu marques une pause tout en soupirant et en croisant tes jambes. - Bon ce n'était pas le plus gros problème, je ne savais même pas si je devais en rire, en pleurer ou lui en coller une, mais bon... Mais cette soudaine venue d'un type trop lourd et agaçant mêlé au souvenir de ta conversation avec Sirius plus la pression de tes parents et surtout de ton père et ce que tu sais, forcément, ça a fait déborder le vase. Le pauvre Peter en avait eut pour son grade. La prochaine fois, il passe à travers le mur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 21:11

Regulus vit immédiatement que sa question avait en effet rendu la brunette légèrement tendue, ceci dû en grande partie au fait qu’elle ne réponde pas tout de suite. Un moment passa sans qu’elle ne prononce un seul mot, laissant donc le silence s’emparer de la salle commune. Le jeune Black se garda lui aussi d’ouvrir la bouche, attendant patiemment que sa meilleure amie parle, se demandant intérieurement de quoi il pouvait bien en retourner pour qu’une explication soit si compliquée à trouver. C’était vrai ça, qu’est-ce qu’un garçon comme Pettigrow pouvait bien vouloir à Maude, sachant qu’en plus de toutes les raisons qu’on pouvait trouver il y avait le fait que le meilleur ami du Rouge&Or et accessoirement son propre frère ne semblait pas affectionner la jeune sorcière tant que ça ? D’accord, Regulus n’avait jamais entendu Sirius le dire, mais il avait fini par le conclure. En fait, c’était la seule explication qu’il avait trouvé au fait que son frère embête constamment les élèves avec qui il parlait.

« Tu veux vraiment savoir ? finit par lâcher Maude, et Regulus reporta son attention sur elle, lui confirmant la chose d’un petit signe de la tête. Il y a quelques temps, ton frère est venu me parler. Et il se trouve que Pettigrow nous a vus mais qu’il a mal interprété la chose et il a cru qu’il se passait quelque chose entre ton frère et moi. »

Pendant un instant, le jeune homme ne sut que répondre. Il avait froncé les sourcils lorsque la brunette lui annonça que Sirius était venu lui parler, et les avait haussés lorsqu’elle lui avait dit que Pettigrow avait pensé que les deux puissent être ensemble. La première information attira sa curiosité, il trouva la seconde à la fois absurde et étrange. Au final, les deux idées se rejoignaient. Qu’est-ce que son frère et sa meilleure amie avaient bien pu se dire pour que l’autre interprète leur conversation comme celle de deux personnes entre qui il se passe quelque chose ?

«  Bon, ce n’était pas le plus gros problème, je ne savais même pas si je devais en rire, en pleurer ou lui en coller une, mais bon… »

La deuxième tirade de Maude fit revenir Regulus sur Terre. Il eut un petit rire lorsqu’il imagina – involontairement, même si, en toute honnêteté, le contraire ne l’aurait pas fait se sentir coupable – son amie en coller une comme elle le disait si bien au Gryffondor. Mais il finit par troquer son léger gloussement par un léger soupir qui semblait se prêter à la discussion, songeant à ce qui était le plus approprié à dire, là, maintenant. Puis, comme il se voyait mal poser une nouvelle question à la jeune femme, il se contenta de lancer, d’un ton qui faisait penser à une plaisanterie mais qui, et on le comprenait lorsque l'on connaissait les deux frères, se trouvait avoir un fond de vérité :

« J’espère que mon frère ne t’a pas trop importuné, dans ce cas. »

La phrase pouvait également s’apparenter à une question silencieuse, une invitation au récit, cependant elle restait trop simple pour qu’on puisse affirmer qu’elle en soit réellement une. Enfin, tout dépendait de Maude, et Regulus n’attendait vraiment rien de particulier.

« Toi et Sirius… ajouta-t-il donc finalement avec un petit sourire. Ça semble complètement absurde, non ? Je pense qu’il vaut mieux en rire, au final. »

Enfin, il espérait que ça semblait aussi absurde au reste du monde qu'à lui-même, en tout cas. On parlait quand même de son frère et de sa meilleure amie, et bien que l'idée ait un côté comique, ce dernier était généralement réservé aux spectateurs et non à la personne - ici Regulus - elle-même.

(Hors-RP : Je dédicace ce dernier paragraphe à Ron Weasley.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Lun 14 Aoû - 22:48

Intérieurement, tu rageais presque mais tu tentais au mieux de  contenir cette colère de façon à ne pas t'en prendre injustement à ton meilleur ami. Tu avais beau être plus impulsive dans tes mauvais jours, contraire aux temps normaux où tu es impassible, tu savais encore faire la différence entre les personnes qui t'embêtent et les autres. Merci Merlin ! Pettrigrow était malheureusement dans la mauvaise catégorie quand tu l'as  menacé. Tout de même, tu n'es as réputée pour être agressive. Même quand tu es en cours de défense contre les forces du mal et quand vous faites de minis duels,  tu parviens à être l'une des plus douée et vive sans pour autant paraitre violente face à ton adversaire. Pas comme d'autres  qui semblaient presque vouloir les défoncer.  Si le petit garçon rond, pourtant plus âgé que toi, était venu quand tu te sentais en meilleure forme, il aurait évité d'être presque encastré dans un mur...  Ouais, s'il ose dire que tu n'es pas cool après l'avoir laissé filer, même s'il n'avait que quelques secondes avant que tu ne changes d'avis, c'est qu'il est vraiment à fond dans son idée que les serpentard sont sans morale.  Et pourtant, c'est ce garçon qui te laisse, même de loin, cette impression, et elle est mauvaise, très mauvaise. Tu ne saurais expliquer pourquoi. Tu sortis de tes pensées quand le rire et la voix de Regulus résonnèrent dans la pièce. Tu devinais bien pourquoi il réagissait ainsi. Oh la sympathie. -Hm. C'était tout ce que tu avais pu répondre. Peut-on vraiment parler d'importuner quelqu'un. Toi, tu étais juste assise en salle de repos avec des camarades quand vous avez eus droit à elle belle fumée bien désagréable, te forçant à sortir et à te montrer toujours aussi sympas avec un élève qui avait la langue bien pendue.... Et qui par ailleurs t'avais guidé jusqu'à l'aîné des frères Black pour  finalement entendre ce qu'il avait à te dire. Non, monsieur n'aurait pas pu faire comme tout le monde et venir te trouver directement !  Dans tous les cas, tu y' aurais été car tu te serais bien douté que si Sirius venait t'aborder toi, ce n'était pas sans raisons.  Hors ce jour-là, c'était la première fois alors qu'il avait eut presque trois ans pour le faire et là tout à coup, il vient te trouver.  Evidemment que ça t'aurait interpellé.  Vu les circonstances, peut-être que Regulus à raison : il faut bien en rire.  L'idée fit apparaitre un sourire amusé sur ton visage.  Fréquenter ainsi le frère de son meilleur ami, dans le sens qu'avait cru Pettigrow, c'est quelque chose que tu trouves vraiment très limite  voir inacceptable quand on sait comment ça se passe entre les deux frères.   Tu aurais pu  laisser l'amusement continuer plus longtemps pourtant,  quelque chose te ramenait à la réalité. -Reg... commences-tu tout en regardant la table en face de toi. -C'est de toi qu'il est venu me parler.. Ca, c'est dit. De toute façon, ça aurait du sortir à un moment où à un autre. Tu tournes la tête vers ton meilleur ami, soupirant comme si tu venais de te rappeler de quelque chose. Rien d'important, juste que tu avais envie de cannelle, tu parfum préféré. Tu ne te fis pas prier pour prendre un bonbon  pouvant te satisfaire,  laissant la paquet à portée de main si jamais ton interlocuteur en désirait. Vous vous serviez toujours   sans forcément demandé  alors... -Pas besoin de prendre des pincettes, si tu veux savoir quelque chose, dis-le. ajoutes-tu  en référence à la question qu'il t'avait posé indirectement à travers sa petite remarque concernant son frère parfois agaçant. Tu avais bien compris, même s'il ne te forcerait jamais à rien.  


(HRP : Mais tellement...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Mar 15 Aoû - 15:53

Lorsque la brunette l’appela par son diminutif sans le regarder, les yeux fixés sur un point imaginaire devant elle,  Regulus ne put que lui accorder toute son attention. Et, lorsqu’elle finit par terminer sa phrase tout en tournant cette fois la tête vers lui, il sentit ses yeux rouler sans qu’il en ait consciemment prit la décision lui-même.

«  C’est de toi qu’il est venu me parler… »

Dans un sens, il aurait dû s’en douter… Maude n’était pas la première que son frère allait voir dans cette optique. Sirius semblait avoir tendance à penser que le jeune homme s’entourait des mauvaises fréquentations, c’était à croire qu’il n’avait pas vu les siennes, comme le prouvait d’ailleurs ce que pensait sa meilleure amie de Pettigrow. Regulus n’y pouvait rien, après tout, si son frère s’entêtait à ne pas faire comme le reste de la famille. Ca ne voulait pas dire qu’il devait lui aussi le suivre dans sa démarche et se lier d’amitié avec les mêmes personnes. Lui, il était celui qui allait honorer leurs parents et leur lignée, puisque son frère avait semblé ne pas être à la hauteur de la tâche, justement. Enfin, quoiqu’il ait pu tenter de dire à la jeune sorcière, il était certain que ça n’avait pas aboutit à grand-chose. Le dernier des Black faisait confiance à sa meilleure amie, et il était certain que s’il y avait bien quelqu’un que son frère n’arriverait pas à éloigner de lui, c’était bien Maude.

Cette dernière sortit un paquet de bonbons à la cannelle – ses préférés, comme elle l’avait un jour dit au Serpentard – et en attrapa un avant de laisser le paquet entre les deux d’entre eux. Prenant l’invitation pour ce qu’elle était, Regulus piocha lui aussi une des sucreries. Un peu de sucre leur ferait probablement du bien à tout les deux, et puis il ne fallait pas oublier que le jeune homme avait manqué le déjeuner, alors forcément…

« Merci » dit-il à la brunette avec un sourire.

Après un moment, Maude ajouta une petite remarque sur la question silencieuse qu’il avait posée plus tôt. C’était sûr qu’elle qui ne prenait jamais de pincettes n’aurait pas été dérangée par le fait qu’il en fasse de même. Regulus eut un petit sourire, sa meilleure amie avait définitivement plus de caractère que lui, ce qu’il ne pouvait que respecter. De son côté, il avait parfois plus de mal à s’affirmer, mais en ce qui concernait ses amis et plus particulièrement sa meilleure amie, il voulait juste éviter de les blesser ou de les mettre mal à l’aise. On pouvait dire ce qu’on voulait du jeune Black et de ses défauts, on ne pouvait pas lui retirer le fait qu’il était un bon ami, lorsqu’il avait décidé qu’il appréciait quelqu’un.

« Laisse moi deviner, il pense toujours que je suis le toutou de nos parents et que toi et les autres allez me conduire à faire quelque chose de stupide ? » lâcha donc Regulus en réponse aux paroles de la Serpentard.

Ce que son frère ne comprenait pas, c’était qu’il était suffisamment grand pour décider lui-même de ce qu’il voulait et en quoi il croyait. Oui, il trouvait la magie noire attirante, avec sa puissance et ses nombreuses possibilités, tout ce qu’elle était capable d’accomplir. Et oui, il était… Intéressé, probablement, par le Seigneur des Ténèbres et les idéaux qu’il défendait, beaucoup étant également des choses en quoi la famille Black croyait depuis des siècles. Et tout cela venait de lui-même, pas de ses amis. Certains l’étaient parce-qu’ils étaient également attirés par tout ça, c’était vrai, mais Regulus avait lui-même commencé à s’y intéresser, et que Sirius puisse penser le contraire - surtout en ciblant Maude - l'agaçait un peu, il devait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Mar 15 Aoû - 18:25


La relation entre les deux frères était assez compliqué, tu le savais et même si aucun des deux ne l'admettait, ou ne s'en rendait pas compte, il y avait quelque chose de susceptible dans le sujet. Tu t'en étais particulièrement rendue compte lorsque Sirius était venu t'aborder et avait commencé a aborder le sujet de son frère. Tu l'avais vu venir sans le voir, ne pouvant t'empêcher d'avoir une centaine surprise qui ne faisait qu'augmenter au fur et à mesure qu'il parlait. Si désinvolte et pourtant, si inquiet de certaines choses qui l'entourent. Quand il t'avait parlé d'un camarade en particulier, la chose était devenue à la fois plus claire et compliquée. Il y avait dans ses «reproches» si on peut appeler ça ainsi, une sorte de demande qu'il se cachait à lui-même. Comme si derrière son apparent manque de confiance en toi, il avait comprit ton éloignement face à l'extrémisme des mangemorts...Tu ressentais bien la corde qui s'était enroulée autour de toi. Mais tu n'étais pas là mère de Regulus ni même son gendarme. Tu n'avais pas à te mêler de ses choix, peut être comme l'aurait, au fond, voulu l'aîné Black. «J'essaye d'empêcher ce crétin de se tromper.» t'avait-il dit tout en sachant que tu étais loin d'être la plus dangereuse fréquentation du jeune garçon, il te l'a fait comprendre. C'était ça qu'il attendait de toi ? Tu fuis cette pensée en même temps que la voix de ton meilleur ami de fasse entendre. -Pas de quoi. dis-tu rapidement comme pour te reprendre. Évidemment, il n'était pas dupe le jeune Black et c'est bien pour ça que tu l'invitais à être franc comme toi tu l'étais toujours. Même tes parents avaient du mal à te gérer quand tu avais décidé de leur dire non ! On ne change pas hein ? Regulus ne se fit pas prier pour saisir l'occasion de montrer ses dons de compréhension. Tu souris face à sa remarque, haussant les épaules. -Un truc comme ça.Même s'il sait que ça reste toi qui choisit ta voie... Du moins c'est ce qu'il dit. Tu reprends un bonbon, laissant à nouveau ton regard plongé dans le vide un court instant avant de reporter ton attention sur celui qui était assit à tes côtés. -Dois-je m'inquiéter Regulus ? Ta voix était ferme, sûre et pourtant, tes yeux traduisaient une certaine inquiétude que tu ne pouvais cacher. Tu savais la réponse, tu l'acceptais malgré tes craintes mais tu voulais l'entendre de sa propre bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Mer 16 Aoû - 15:13

Le jeune Black fixait lui aussi la table devant lui, maintenant. ‘Même s’il sait que ça reste toi qui choisit ta voie’, avait dit Maude. Ça, c’était une chose certaine, et le fait que les deux frères ne choisiraient pas la même l’était tout autant. Mais dans ce cas, pourquoi Sirius ne pouvait-il pas le laisser tranquille ? Il ne s’inquiétait même pas pour lui – du moins du point de vue de Regulus – alors pourquoi ne pas tout simplement lâcher l’affaire ?

« Dois-je m’inquiéter, Regulus ? »

Voilà que la brunette le regardait de nouveau, une légère lueur inquiète au fond des yeux – les yeux étaient définitivement les fenêtres de l’âme, et le jeune homme n’en avait jamais douté une seule seconde. Quant à la question que Maude venait de lui poser… Devait-elle s’inquiéter ? Regulus connaissait évidemment sa propre réponse, et il n’en voyant qu’une seule. Mais si l’on demandait à d’autres de répondre à sa question, son frère par exemple, ou même, peut-être, sa meilleure amie qui semblait en cet instant attendre qu’il lui confirme la chose, on n’obtiendrait sûrement pas les mêmes réponses. Mais peu importait, le Serpentard savait qu’il n’était pas idiot, il savait que, peu importe ce qu’il déciderait de faire plus tard, il resterait toujours plus ou moins sur ses gardes. Et puis, honnêtement, même s’il finissait réellement par rejoindre le Seigneur des Ténèbres, qu’est-ce qui pourrait aller de travers ? Après tout, ils partageaient les mêmes idéaux et avaient des objectifs qui se rejoignaient, et puis le mage noir semblait savoir ce qu'il faisait, il n'y avait qu'à voir l'avancée constante qu'il faisait dans le monde des sorciers.

« Bien-sûr que non, finit donc par répondre le jeune sorcier. De quoi voudrais-tu t’inquiéter ? »

Il avait l’air confiant et il croyait en ce qu’il disait, c’était évident. Regulus ne voulait pas que sa meilleure amie s’inquiète pour lui, il savait qu’elle ne le forcerait à rien et le laisserait choisir son avenir, tout comme il la laisserait également vivre sa vie, et que si elle avait un doute sur ce qu’il faisait elle se contenterait donc de s’inquiéter en silence. Hors il ne souhaitait pas que ce soit le cas, et il espérait juste que la brunette lui fasse suffisamment confiance sur ce point. Lâchant finalement le meuble en face de lui des yeux, il les reporta sur la brunette et lui accorda un petit sourire qui se voulait rassurant, histoire d’accompagner ses paroles.

« Et puis, on est toujours des gamins de quatorze ans, pas vrai ? ajouta-t-il finalement, plus pour lui-même que pour
Maude même s’il le dit à voix haute. On devrait avoir le temps de se préoccuper de tout ça plus tard… »

Ils devraient, effectivement. Mais d’une certaine façon, Regulus avait parfois l’impression d’être plus âgé. Peut-être était-ce ses parents et tout ce qui allait avec, ou la guerre qui se profilait à l’extérieur avec la montée en puissance du Seigneur des Ténèbres, ou tout simplement un produit de sa personnalité, mais les faits étaient là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Meika Woollard
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Mer 16 Aoû - 20:27


Tu ne saurais expliquer pourquoi tu penses ainsi, pourquoi tu as cette inquiétude qui n'a fait qu'accroitre suite à la venue de Sirius qui se souciait peut-être plus de son frère qu'il ne le laissait paraitre et ne le pensait. Pour le moment.  Peut-être que ce malaise est du à un instinct, ton instinct. Malgré ta froideur face à beaucoup de personnes, tu as toujours été assez réceptive  à ce qui t'entoure, surtout quand il s'agit de personnes que tu apprécies.  T'es pas un exemple de sociabilité toi, mais cela ne t'empêche pas d'être presque méconnaissable avec tes amis, surtout ton cercle le plus restreint dont Regulus fait parti. Peut-être est-ce pour ça que  ce sentiment  d'anxiété est si présent depuis quelque temps. Pourtant, tu essaie bien de le contrôler. Et comme tu t'y attendais, tu n'as pas à t'inquiéter selon les dires de ton meilleur ami. Tu te mordilles discrètement la lèvre inférieure  de l'intérieur avant de finalement te reprendre et afficher un sourire. - Va savoir. Tu sais que je démarre au quart de tour quand il s'agit de toi. dis-tu sur un ton sarcastique. Mais peut-être qu'au fond, tu as peur de ne plus reconnaitre celui qui a toujours été à tes cotés depuis la première année, l'un de tes premiers amis  avec Haz, ton elfe de maison. Et même si cet étrange pré-sentiment n'est pas encore du à ce détail en particulier, peut-être que ton instinct te joue des tours... Peut-être que tu t'inquiète pour rien. Tu dois lui faire confiance à cette tête de mule. Tu sais qu'il est doué, tu sais qu'il sait se débrouiller, tu sais de quoi il est capable et ce dont il l'est moins. Tu ne peux que  lui faire entièrement confiance sans trop t'oublier pour autant. Pénible. Dire qu'Alexandre t'avait remit la pêche il y a à peine quelques jours ! Et là, t'es entrain de jouer avec  tes doigts tout en écoutant les paroles aussi vraies que fausses du cadet des frères Black. Tu lâches un petit rire. -J'ai l'impression que les sang-pur de la haute société  vieillissent toujours trop vite.  dis-tu, disant finalement à voix haute les impressions de ton ami.  Soit, et si vous étiez enfin des enfants de quatorze ans comme il dit. -Bref, tes parents et toi avez prévu quoi pour les vacances ? demandes-tu en tapant une coup sec dans tes mains, un sourire plus  rayonnant et plus vrai sur le visage. Changement de ton. Les vacances approchaient à grands pas, tout comme les examens et d'ailleurs, tu savais rattraper ton retard en botanique. Misère. Heureusement que Darius était là, tout comme Moran sinon, tu aurais encore passé des heures à étudier (sans succès) en ne laissant que Reg t'approcher, envoyant balader royalement les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black] Aujourd'hui à 18:07

« Bref, tes parents et toi avez prévu quoi pour les vacances ? »

La question de Maude eut le don de changer l’atmosphère régnant dans la salle commune, passant de ce qu’elle était auparavant – sans doute légèrement tendue et un peu morose – à quelque chose de plus agréable. Le sourire que la brunette arborait confirmait d’ailleurs cette idée, sourire que Regulus imita en changeant inconsciemment de position sur le sofa. Le genre de sujet qu’ils venaient de quitter risquait évidemment de revenir un jour ou l’autre et sans doute pas qu’une fois, cependant ils restaient tout deux des adolescents qui avaient pour le moment les examens et les relations comme plus importantes préoccupations.

« Pas grand-chose, en fait, répondit donc le jeune Black avec un petit haussement d’épaules. Je vais sûrement aller voir de la famille de temps à autre, cela dit. Mais je crois que, de toute façon, je préfère rester à la maison. » ajouta-t-il avec un léger rire.

En effet, les Black n’étaient vraiment du genre à prévoir des vacances à la mer ou au ski comme pas mal d’autres familles. Quant au jeune homme, il devait bien avouer que ce genre de sorties ne le tentait pas plus que ça non plus : il préférait autant rester chez lui avec un bon livre ou ce genre de choses. Il avait bien entendu parlé d’une certaine croisière organisée pour les élèves durant les vacances d’été, mais ni ses parents ni lui-même n’étaient vraiment partants pour qu’il s’y rende. Il ne savait en revanche pas si sa meilleure amie comptait prendre part à l’évènement ou non, sachant que, pour ce qui était de sa famille, elle la laisserait sûrement y aller. Maude avait une mère gentille et qui, on le voyait bien, aimait sa fille. Regulus l’avait de ce fait toujours apprécié.

« Et toi, des projets ? ajouta Regulus en levant un sourcil interrogateur en direction de la brunette. En tout cas, si tu passes près du Square Grimmaurd, tu sais où t’arrêter. »

Regulus lança un sourire amusé à la jeune sorcière, histoire d'accompagné ses mots. Ça ne pourrait être qu’une bonne chose, que les deux amis puissent se voir pendant les vacances. Ils passaient peut-être déjà pas mal de temps ensemble à Poudlard, mais l’ambiance était toujours différente lorsqu’il n’y avait pas les cours et tout ce qui allait avec. Enfin, même s’ils ne se voyaient pas, il y avait toujours les hiboux, et le jeune Black comptaient bien envoyer quelques lettres à ses camarades Vert&Argents durant l’été.

(Hors-RP : Heeere I am, désolée pour l'attente Idiot )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Because you can appease me [Feat. Regulus Black]

Revenir en haut Aller en bas

Because you can appease me [Feat. Regulus Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BELLATRIX + avant que la lumière ne s'éteigne
» this war we're fighting is not just rotting - regulus black.
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les souvenirs de Poudlard
-