C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Untold | FLUVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Untold | FLUVIA Sam 26 Aoû - 22:01

Azelma ne comprenait pas très bien comment elle avait fait pour reprendre ses esprits et respecter ses devoirs d'hôtesse alors même que la troisième guerre des sorciers faisait rage dans sa tête. Elle avait continué de sourire, avait fait mine de s'intéresser aux déblatérations de ses invités, avant de tous les mener dans la suite réservée aux invités pour leur attribuer leurs chambres et les aider à s'installer. Tout ça, alors même que ce sombre idiot de Fawley avait, quelques instants plus tôt, déposé une véritable Bombabouse au beau milieu du salon, et ce sans même s'en rendre compte. Il fallait dire que ce garçon n'avait pas l'air d'être une lumière. Azelma dans le cas présent ne s'en plaignait pas le moins du monde : déjà qu'il s'était montré exécrable avec elle, qu'aurait-il trouvé à dire s'il avait compris qu'elle ignorait tout d'une histoire dont les protagonistes étaient Niclas et Fluvia ? La jeune fille eut un frisson de dégoût lorsqu'elle imagina l'intolérable air goguenard qui n'aurait pas manqué d'apparaître sur le faciès de Fawley... Et se félicita d'avoir su garder son sang-froid. Avec un peu de chance, personne ne s'était rendu compte de son malaise — pas même Niclas, qui n'en avait de toute manière rien à faire des états d'âme de sa sœur. Fluvia, peut-être, avait-elle été la seule à réaliser le choc qu'avait dû subir Azelma en apprenant cette terrible nouvelle. Fluvia, que sa jeune belle-soeur cherchait maintenant qu'elle était déchargée de ses devoirs d'hôtesse, et ses invités confortablement installés dans leurs chambres respectives à se reposer avant le dîner. La benjamine Travers était redescendue dans les appartements familiaux, mais avait trouvé la chambre de Niclas et Fluvia vide. Pas découragée pour deux noises, Azelma avait continué de fouiller le Manoir à la recherche de la blonde chevelure de sa cousine. Les questions se bousculaient dans sa tête, et exigeaient des réponses. Comment avait-elle pu être ainsi mise à l'écart ? Elle avait maintenant 15 ans, elle était presque une adulte ! Comment Aurelius Fawley avait-il pu apprendre une chose aussi intime, alors qu'Azelma Travers avait été condamnée à avoir l'air bête en l'apprenant en public, bien des mois plus tard ? Voilà qui méritait une explication, et le plus tôt serait le mieux, se promit la jeune fille en poussant la porte du salon dans lequel ils avaient accueillis les invités. Se figea. Fluvia était là, seule, face à la fenêtre. Un court instant, Azelma hésita à lui poser la question. Avant de se rabrouer : depuis quand était-elle devenue si sentimentale ? Elle avait le droit de savoir. Il s'agissait après tout de son neveu !  
— Pourquoi tu ne m'as rien dit ? s'enquit-elle d'une voix accusatrice, rompant le silence qui régnait dans la pièce avec tout sa réprobation. Elle s'était bien gardée de dire "vous", sachant pertinemment qu'elle ne pouvait pas compter sur son frère pour lui révéler ce genre de choses. On ne parlait pas, chez Travers. Mais Fluvia ? Azelma la voyait comme une alliée dans cette famille d'hommes, et ne pouvait se défendre de se sentir trahie. Comment avait-elle pu lui cacher ça ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Mar 29 Aoû - 19:55

Jusqu'à la fin de la réunion d'accueil des jeunes Sang-pur, sirotant lentement un puis deux verres de wiskey Pur-feu, Fluvia Travers était restée silencieuse et discrète, posant sur les autres son regard caractéristique, plein de dédain. L'alcool embrumait un peu son esprit, l'empêchant de perdre le contrôle d'elle-même, de montrer à tous que le troll de Fawley l'avait profondément blessée.
Fluvia rongea son frein jusqu'à ce que tout le monde s'en allât, pour visiter la demeure, retrouver sa chambre, ou se promener dans le parc. Elle se leva, fit quelques pas vers la porte, distribua quelques sourires à ses cousins, eut un regard pour le dos de Niclas qui s'éloignait en compagnie de Rosier, puis rentra à l'intérieur du salon, fermant la porte derrière elle.
Gobble s'activait déjà à faire disparaître les plateaux et les verres. La blonde héritière avait suffisamment bu, il n'était guère raisonnable de boire davantage. Aussi, sur un ton sec et sans un regard vers l'elfe, commanda-t-elle son thé favori, celui à la violette.

"Plop", une tasse fumante apparut sur une des dessertes.
La jeune Mrs Travers s'en saisit, enroula ses doigts autour de la faïence. Elle était seule. Depuis quelques temps, elle qui aimait se trouver au centre de l'attention, commençait à apprécier la solitude. Elle fuyait l'ombrageux Niclas, elle fuyait ses beaux-parents, elle fuyait même Père qui ne semblait pas se rendre compte de la détresse mortifère dans laquelle elle s'engluait peu à peu.
Et dire qu'il y a un an à peine, elle épousait son cousin ! La fortune pouvait donc basculer en si peu de temps ?

Qu'avait-elle loupé ?, se demanda-t-elle en sirotant sa boisson chaude. Pourquoi diable le bébé n'avait-il pas tenu ? Niclas était persuadé que c'était parce qu'elle avait traficoté avec Brankovitch. Pourtant, même si la jeune femme reconnaissait que ce n'était pas le moment le plus glorieux de sa vie, elle savait bien que sa fausse-couche n'avait rien à voir avec cet écart.
Dehors, le parc baignait dans le soleil. On voyait, cachant l'horizon, les sommets des Carpates, dont certains étaient blanchis par l'altitude... Tout cela serait à elle, un jour, songeait-elle - mais en avait-elle quelque chose à f...
Pourquoi tu ne m'as rien dit ?, fit une voix qui eut l'effet d'une déflagration dans son bain de solitude.

Azelma.
Les mains toujours soudées à sa tasse, Fluvia se retourna avec lenteur, en sachant pertinemment qu'elle se retrouverait devant un visage accusateur. Sa cousine et belle-sœur était indignée. Mrs Travers soupira et fit quelques pas vers le centre de la pièce. Maintenant que la question était posée, elle se rendait compte qu'elle n'avait pas vraiment de réponse. Pourquoi ne pas avoir dit qu'elle était enceinte puis qu'une épreuve malheureuse avait privé les Travers et les Avery d'un héritier ?
Bien que mal à l'aise, Fluvia ne se départit pas de son calme, lorsqu'elle glissa :
C'était à ton frère de te l'annoncer, Aze.

La jeune femme savait que cet argument serait balayé en une fraction de seconde, mais il s'agissait de gagner du temps. Elle plongea son regard dans celui, vert d'eau, de sa cousine. Un peu plus de trois ans séparaient l'une de l'autre et, en voyant le visage encore poupon de Azelma, il sembla à Fluvia qu'un abîme les éloignait. Depuis sa sortie de Poudlard, l'héritière avait connu un tas d'épreuves qui faisait d'elle une femme. Azelma faisait si jeune.
Je n'ai pas d'explication, avoua finalement Fluvia, j'ai sûrement voulu t'épargner.
Elle se tourna de nouveau vers la fenêtre, souffla sur son thé à la violette.
Je regrette toutefois que tu l'aies appris de cette manière.

Et si Fawley avait gardé sa langue derrière ses dents, les deux cousines ne seraient pas dans cette situation...

Citation :
Longueur ▬ 677 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Sam 2 Sep - 10:20

Fluvia se retourna lentement vers elle, et Azelma lui trouva l'air abattu, sans bien savoir quelle pouvait être la raison exacte de ce chagrin. Était-ce l'humiliation infligée par Fawley ? Ou bien le fait qu'Azelma vienne lui chercher des noises à présent ? Peut-être était-ce la douleur en elle-même d'avoir perdu cet enfant ? La benjamine Travers ne savait même pas de quand datait cette nouvelle. Était-ce il y a six mois ? Un mois ? Deux semaines ? Le mystère restait entier... Grâce à sa charmante famille.
— Tu sais pertinemment que Niclas me déteste et ne m'aurait jamais parlé ni de ça ni de rien d'autre, lui rétorqua-t-elle vertement, furieuse que Fluvia la prenne ainsi pour une idiote, une nouvelle fois. Elle était mariée à Niclas depuis un moment maintenant, et avait été leur cousine toute sa vie. Elle n'ignorait pas que les Travers n'étaient pas une famille "normale" avec une fratrie soudée. Chez Travers tout le monde se haïssait plus ou moins, et le degré de communication avoisinait le degré zéro.
— Alors que toi ! Je croyais que nous étions amies ! accusa-t-elle en repensant à toutes ces lettres échangées au cours de l'année passée, tout ce qu'Azelma avait pu partager avec Fluvia, à commencer par l'annonce déchirante de la rupture de ses fiançailles avec Evan Rosier...
— M'épargner ? Nom d'une goule mais de quoi ? C'est toi qui as perdu cet enfant ! J'ai 15 ans, Fluvia, je ne suis plus une gamine, il va falloir vous y faire ! prévint-elle d'une voix menaçante en se laissant tomber dans le fauteuil qu'elle avait quitté une heure plus tôt. Vous m'avez fait passer pour l'idiote du village, et ce devant tout le monde ! s'indigna-t-elle en repensant à ce désastre. Tout en réalisant l'ampleur des dégâts : si Aurelius Fawley était au courant, sans doute Alienor l'était-elle aussi. Et si Aurelius était ami avec Achilles Rosier, sans doute Evan l'était-il également... Elle pouvait continuer de réfléchir ainsi, et découvrir finalement que tout son monde était au courant de la nouvelle, sauf elle, soeur du père et cousine de la mère. Ulcérée et humiliée par cette conviction, elle préféra ne pas étendre son raisonnement au reste de ses amis. Car Thomas, Thomas, son cher Thomas, pouvait-il seulement ignorer la nouvelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Mer 6 Sep - 21:02

Fluvia savait bien que ses arguments étaient vains. Azelma eut l'air agacé et répliqua tout aussitôt.
Tu sais pertinemment que Niclas me déteste et ne m'aurait jamais parlé ni de ça ni de rien d'autre !

Le ton de la jeune fille blessa Fluvia, dont les mains se crispèrent davantage sur sa tasse. Encore une fois, c'était de sa faute, à elle, si les Travers se boudaient sur plusieurs générations.
Alors que toi, s'exclama Azelma. Je croyais que nous étions amies !
Nous le sommes, glissa Fluvia, alertée par l'usage de l'imparfait qui connotait de trop terribles choses.

Mais sa cousine ne l'écoutait pas, et repartit de plus belle dans ses accusations. Bien-sûr qu'elle n'était plus une gamine - mais cela obligeait-il Fluvia à tout lui dire ? Aze étant à Poudlard une bonne partie de l'année, cela nécessitait le recours à une correspondance dense - à laquelle Fluvia ne se sentait pas capable de s'atteler. Au fond, l'héritière savait que la jeune Travers avait raison - elle aurait probablement réagi pareil, à sa place.
Sauf que Fluvia Travers commençait sérieusement à en avoir marre de subir la pression continuelle de son mari - qui ne semblait nullement décidé à lui pardonner - avec lequel la vie intime devenait de plus en plus compliquée, de ses beaux-parents, des autres femmes de Sang-Pur, et maintenant... de Azelma.
Vous m'avez fait passer pour l'idiote du village, et ce devant tout le monde, ajouta cette dernière.
Tais-toi, dit brusquement Fluvia, tais. Toi.

Elle reposa brutalement sa tasse sur un bahut vernis, éclaboussant le bois luisant de petites gouttes de thé.
Ce n'est pas toi qui passe pour l'idiote du village, reprit-elle sur un ton plus bas. Je ne sais comment Fawley a pu être au courant - ton frère, sans doute. S'il ne tenait qu'à moi, personne n'aurait rien su de cette... de ce... Pas même Niclas.

Fluvia décocha un regard courroucé à sa cousine avant de se mettre à marcher devant un des sofas.
Ce n'était pas toi qui était visée par ce troll de Fawley. C'était moi. Moi seule. Moi et mon incapacité à donner un héritier aux Travers.

À ces mots, elle songea d'un coup à ce que lui avait dit Cassiopeïa, voilà trois ans, sur les rives du lac. Les femmes n'étaient que des ventres. Maintenant que Fluvia venait admirablement, et pour la première fois de sa vie, d'échouer, la voilà qui devait essuyer le mépris de ses pairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Ven 8 Sep - 22:28

Azelma se figea lorsque l'ordre de Fluvia claqua comme le fouet sur la croupe du Sombral. Jamais sa cousine ne lui avait parlé sur ce ton, et même en faisant abstraction de son ébahissement, la benjamine Travers ne savait pas comment elle était sensée réagir. Elle obéissait déjà aux injonctions de beaucoup de gens, bien trop, se disait-elle même parfois, et n'était pas certaine d'accepter que sa cousine et sœur se mette à la traiter comme le faisait déjà Niclas. D'un autre côté, sans doute avait-elle était un peu loin dans ses réprimandes, et Fluvia devait déjà être assez excédée pour ne pas pouvoir tolérer une réprimande de plus. Azelma lui accorda donc le bénéfice du doute et resta silencieuse... Mais ne se priva pas de lui lancer un regard noir, tout en faisant mine d'inspecter l'état de sa manucure.
Si, je passe pour une idiote, insista-t-elle fermement, car si j'ignore une chose que même cet infâme troll connaît, qu'est-ce que ça peut bien dire de moi ?
Dans l'échelle des créatures magiques en effet, Azelma avait beau prêter parfois une oreille attentive à ce que Brûlopot racontait, elle ne connaissait aucune bête plus stupide qu'un troll... Et pourtant elle s'était renseignée. La jeune fille sentit pourtant son courroux vaciller en voyant Fluvia se flageller devant elle, et déplorer son incapacité à donner un enfant à Niclas. Elle fixa sa superbe cousine traverser le salon, si belle, si altière. Comment pouvait-on être si belle et si malheureuse ? C'était à n'y rien comprendre. C'était pas juste, réalisa Azelma avec consternation.
— C'est pas parce que t'as perdu un bébé que t'es incapable d'en faire un autre, affirma-t-elle en haussant des épaules, pour dédramatiser la situation. Peut-être que t'es juste pas prête. C'est sans doute pas plus mal, je suis certaine que Niclas fera un affreux paternel ! Rien que d'y penser, une grimace dégoûtée déforma le minois d'Azelma. Niclas papa... Quelle étrange image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Dim 17 Sep - 20:51

Fluvia avait l'habitude de donner des ordres. Elle régissait son monde depuis toute petite mais, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'avait jamais parlé ainsi à Azelma, sa jeune cousine qu'elle avait toujours chérie et gâtée. Pourtant, elle ne parvenait pas à s'en vouloir. La culpabilité qui la rongeait depuis son écart avec ce bon-à-rien de Brankovitch l'empêchait de pouvoir se faire du souci pour des choses autres que les conséquences de cette coucherie sur son mariage.
Il lui semblait toutefois avoir un peu remis sa cousine à sa place car cette dernière se contenta de ne lui décocher qu'un regard noir avant de demander ce qu'elle pouvait bien valoir si elle ignorait ce que même Fawley savait.
Fluvia, qui continuait à marcher dans le salon, s'arrêta alors et regarda sa cousine qui inspectait ses ongles.

Pourquoi ramènes-tu tout à toi ?, demanda Mrs Travers sur un ton toutefois radouci. Ne peux-tu pas comprendre que, pendant un moment, tu n'étais pas ma priorité ?
Fluvia ne voulait pas blesser sa jeune belle-soeur, mais elle avait besoin que cela sorte. Depuis la perte de son enfant et l'aveu de Niclas qui savait tout de ce qu'elle avait fait avec Maximus, la vie de Fluvia s'était considérablement transformée. Elle luttait pour conserver une estime d'elle-même qui fût encore valable. Elle tentait d'avancer, de se racheter aux yeux de son époux - et cela signifiait accepter de se rabaisser et de se faire rabaisser constamment. Comment, alors, pouvait-elle songer à sa cousine ?
Sans s'en rendre compte, Fluvia avait repris sa marche, ses talons claquant sur le sol, son pas s'allongeant ou rapetissant tour à tour, sans logique.

Ce besoin de rester en mouvement, de ne pas tout plaquer, de ne pas se laisser aller.

C'est pas parce que t'as perdu un bébé que t'es incapable d'en faire un autre, dit Azelma au bout d'un moment. Peut-être que t'es juste pas prête. C'est sans doute pas plus mal, je suis certaine que Niclas fera un affreux paternel !
Son haussement d'épaule et sa grimace n'échappèrent pas à l'ancienne Serpentard qui, se rendant compte de sa dromomanie, reprit sa tasse de thé et s'assit dans un fauteuil, comme si le détachement de Azelma lui avait fait du bien, l'avait calmée.
Je n'avais pas le droit de perdre cet enfant, souffla-t-elle, comme si elle parlait davantage à son thé qu'à sa cousine.

Évidemment qu'elle aurait d'autres enfants. Niclas avait beau en vouloir à Fluvia, aucun des deux ne négligeaient pour autant les devoirs conjugaux...
Nick veut absolument un héritier, reprit la blonde Travers en regardant Azelma qui était toujours debout, mais c'est vrai que je ne le vois pas l'élever.

Fluvia non plus, ne se voyait pas élever vraiment un enfant. Elle lui apprendrait les bonnes manières, louerait les services des meilleurs précepteurs du Royaume-Uni, le gâterait sans compter. Mais essuyer ses larmes, le changer, le nourrir ? Jamais.
Mais elle ferait en sorte que, toujours, ses enfants soient plus beaux et plus intelligents que ceux de Cassiopeïa Yaxley.

Citation :
Longueur ▬ 545 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Dim 1 Oct - 12:24

Fluvia eut beau prononcer ces quelques mots d'une voix plus douce que celle qu'elle utilisait quelques instants auparavant, Azelma sentit un frisson glacial lui traverser le coeur. Pourquoi était-elle si égoïste, vraiment ?
— Parce que si je ne ramène pas les choses à moi, personne ne me donne jamais rien, voilà pourquoi ! s'écria-t-elle, les larmes aux yeux, aujourd'hui vous me cachez que vous attendiez un enfant, et demain, ça sera quoi ? Personne ne daignera me prévenir que mon Père est devenu Ministre de la Magie ? Que Warren a trouvé un cerveau ? Azelma s'interrompit un instant pour essayer de reprendre ses esprits. La jeune fille était bien plus blessée qu'elle ne le laissait paraître... Et pourtant, elle commençait à vraiment le laisser paraître. Si j'ai bien compris, ça fait des mois que tu as perdu cet enfant. Cela fait donc un sacré moment que tu étais enceinte. Et j'imagine que tu as bien dû le dire à quelqu'un ! Sa voix, qu'elle était parvenue à maîtriser, repartit dans les aigus en prononçant ces quelques mots. Il lui était impensable que son oncle ne soit pas au courant, que Thomas, ne soit pas au courant, ses parents, Christian ! Rien que d'y penser, Azelma sentit un vertige l'envahir et se laissa tomber dans un fauteuil. Cette histoire la rendait malade.
— Bien sûr que non, tu n'avais pas le droit de perdre cet enfant, marmonna-t-elle d'un air revêche, inconsciemment désireuse d'abaisser sa cousine comme celle-ci l'avait humiliée devant tous leurs invités. Azelma pourtant regretta ces mots dès qu'ils s'extirpèrent de sa bouche, et tenta d'en adoucir la teneur. Mais ça se saurait, si nous avions le droit de faire quoi que ce soit, pas vrai ? La question n'appelait pas forcément de réponse. De toute façon, elle n'en avait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Lun 9 Oct - 21:15

Si Fluvia était sous pression depuis des mois, Azelma ne semblait pas en reste. Son visage déchiré par la douleur quand elle répliqua à sa cousine que personne ne lui donnait jamais rien choqua vraiment Fluvia. Elle ne sut que répondre tout d'abord, observant les yeux humides de Azelma. La blonde avait toujours été choyée par Père, qui voyait en elle le digne portrait de feu sa mère, mais Azelma avait toujoirs été considérée comme l'étaient habituellement les filles cadettes des familles Sang-Pur : au mieux un faire valoir, au pire une futur femme de.
J'ai conscience de t'avoir négligée, dit au bout d'un moment Fluvia, la gorge nouée. Mais j'étais si mal, si honteuse, si...
Elle ne voulut pas en dire plus, craignant de titiller la curiosité de la jeune fille au sujet de son éphémère aventure avec Brankovitch. Trouverait-elle encore grâce aux yeux de Azelma quand cette dernière apprendrait qu'elle avait trahi Niclas lors d'une nuit avec un sang-mêlé ?

De toute manière, Azel avait décidé de rendre les coups, et Fluvia s'assit quand elle lui confirma qu'elle n'avait pas le droit de perdre le bébé.
Si même une autre femme le pensait, si Fluvia ne pouvait pas compter sur un semblant de solidarité féminine, comment pourrait-elle tenir la route ? Pour se donner contenance, elle goba une gorgée de thé, qu'elle trouva amère et qu'elle eut du mal à avaler.
Mais ça se saurait, si nous avions le droit de faire quoi que ce soit, pas vrai ?

Surprise par le propos de sa cousine, Fluvia releva la tête, sonda les prunelles claires de Azelma et constata son air sérieux.
Un coin de ses lèvres s'étira en un mince sourire, avant de se relâcher presque aussitôt.
Fut un temps, murmura-t-elle, j'avais tous les droits.
Et elle avait le sentiment de ne pas en avoir assez profité.
Ma chérie, souffla Fluvia, ne te marie jamais si tu le peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | praimfaya
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Sam 11 Nov - 18:21

Azelma essuya deux grosses larmes qui avaient échappé à sa vigilance et dévalaient ses joues. C'était la première fois depuis bien longtemps qu'elle pleurait devant quelqu'un. Après des années à subir les brimades de ses frères, la benjamine Travers avait appris à ne plus se laisser aller de la sorte : cette preuve de faiblesse ne faisait qu'exciter d'avantages la violence de ses frères. Elle inspira profondément lorsque Fluvia reconnut l'avoir mal traitée, mais ne poussa pas le sujet plus loin : elle se contenta de hocher de la tête, comme pour lui signifier qu'elle comprenait, et acceptait cette excuse qui n'en était pas vraiment une.
C'était déjà bien de la part de sa cousine que de reconnaître qu'elle aurait pu agir autrement, et mieux. Surtout, Azelma n'oubliait pas que Fluvia venait de perdre un enfant. Son courroux calmé, sa fureur épanchée, il ne lui restait plus que sa tristesse et son regret de voir une vie Travers emportée avant même d'avoir découvert le monde. C'est alors que Fluvia lui enjoignit de ne jamais se marier. Un gloussement nerveux échappa à Azelma, un peu surprise par la tournure que prenait la conversation.
— C'est ce qui risque de se passer de toute façon, pouffa-t-elle amèrement en rejetant la tête en arrière pour éviter que de nouvelles larmes ne s'échappent de ses paupières, personne ne veut de moi. J'ai pas plus de droits pour autant. Rejetée par Evan, rejetée par sa propre famille dont Azelma avait l'intime conviction qu'elle ne l'aimait pas et ne l'aimerait jamais, comment pourrait-elle terminer autrement que seule et malheureuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 279
| AVATARS / CRÉDITS : Amber Heard - ultraviolences - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA Dim 19 Nov - 20:27

Incroyable comment les mots venaient à bout des maux. C'était comme si parler perçait les abcès et que tout redevenait plus simple. Fluvia vit Azelma essuyer ses larmes mais ne fit pas de commentaire, se contentant d'inspirer profondément. Maintenant qu'elle était presque sûre que l'orage était passé, elle sentait ses muscles se décontracter et savait que, si elle posait sa tasse sur la table basse, ses mains ne trembleraient plus.

Tandis que sa cousine, avec un rire jaune, lui disait qu'elle n'était pas prête de se marier parce que personne ne voulait d'elle, Fluvia secoua la tête, faisant onduler une de ses mèches qui ne tenaient pas dans son chignon.
Mais non, finit-elle par dire, il y a forcément quelqu'un qui voudra de toi.

Elle était sincère. Azelma venait de faire remonter en flèche le moral de Fluvia qui comptait bien lui rendre la pareille.
Tu es jeune, c'est tout, poursuivit la blonde héritière qui, à ses mots, eut l'impression qu'elle était vraiment très âgée. Tu as bien le temps de te trouver quelqu'un. Enfin...
Levant les yeux au plafond, la jeune femme se reprit :
▬ Tes parents auront bien le temps de te trouver quelqu'un.

Fluvia s'assit plus confortablement dans le sofa, croisant les jambes et jouant avec son alliance - geste qui était devenu automatique depuis plusieurs mois.
Il n'y a personne qui t'intéresse, à Poudlard ?, demanda-t-elle à Azelma sur le ton de la confidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Untold | FLUVIA

Revenir en haut Aller en bas

Untold | FLUVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Warriors Cats Untold Tales (JEU D'ORDI)
» Bon, je mets quoi aujourd'hui ? ♣ Luzia, Sirius, Nate, Fluvia, Augustus et Jenny
» Untold Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
La Transylvanie
 :: 
Le manoir Travers
-