Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 337
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Dim 26 Nov - 23:38

Alors que Marly marmonnait à quel point il était pénible d'être préfète Lily ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Sérieusement, elle s'attendait à quoi en même temps, c'était pas le poste prévu pour organiser de petites sauteries en douce en même temps, il valait mieux qu'elle soit au courant au moment d'accepter le poste ! Et voilà qu'elle la jouait Cosette à présent ! Et dire que ce soir, elle n'aspirait plus à rien d'autre qu'à se poser devant la cheminée pour savourer un bon livre quand la dresseuse de dragon l'avait traîné dehors.
Et en plus elle se faisait houspillée par Marlène ?! Cette blague alors qu'elle avait sacrifié sa soirée pour elle !

- Ecoute Marly je t'adore mais là, je suis pas d'humeur. Si tu remarques bien on est les deux seules à s'être pointées à ton club alors ne commence pas à nous prendre de haut ou ça mal se passer !

Et oui Lily Evans aussi s'énervait parfois ! Et contre ses amies lorsqu'elles pétaient les plombs ! Qu'est-ce que tu vas faire contre ça ?!
Moïra acheva de sabrer les réparties de Marlène lorsqu'elle affirma qu'elle n'avait jamais envoyé de Newshibou. Ah ouai parce qu'en plus elle essayait de leur faire croire que c'était de leur faute. Lily se retint de balancer un regard noir à l'écossaise. Un peu plus, elle refaisait tout son système de classement du courrier craignant qu'elle ai oublié de lire cette précieuse missive. Missive donc inexistante. Mais ça y allait de mieux en mieux !

Tandis que Marly tournait dix mille fois autour du pot de cafards, Lily réalisa enfin le sens de tout ça. Oui, avec son amie il fallait chercher-souvent longtemps vu que la Marlène-sauvage possédait sa propre logique unique en son genre-mais il y en avait une.
Wilkes. Donc tout ça c'était à cause de ce pouilleux de Serpentard ? Super ! Désormais bien chauffée par Marlène, elle avait enfin de quoi se défouler.

Lorsque Marlène proposa des badges suite à sa proposition de vengeance Lily crut qu'elle allait l'étriper. Mo' s'écria aussitôt contre à son plus grand soulagement.
- Oui, tu la boucles avec tes badges ! Là on cherche plus dans la subtilité, se promener partout avec "je te hais crétin de Wilkes" ça fait plutôt école primaire, maugréa Lilou à la recherche d'idées plus tangibles.

En voyant s'allumer le regard de la fille de feu Lily ne put retenir un sourire carnassier. Si les idées du genre commençaient à pleuvoir, le serpentard risquait de passer un hiver difficile.
- Ou attendez ! J'ai peut-être une idée… si j'ai bien saisi, on se vengerait au nom de Marly mais d'un côté aussi au nom de toutes les femmes à l'honneur bafoué c'est bien ça ? reprit-elle en observant tour à tour ses deux acolytes.
Alors quoi de plus horrible pour un homme que de ne plus se sentir tellement homme ? Est-ce que l'une de vous connaîtrait-elle la potion de Tatius Vincera ? Elle fut crée par une femme il y a très très longtemps, certaines rumeurs prétendent même que ce serait une création de la magicienne Circé. Bref, je m'égare, je vais pas vous faire tout l'historique. C'était une manière de punir les hommes qui abusaient de leur soi-disante supériorité sur la femme. Bon pour la faire-courte cela rajoute un taux d'oestrogènes dans le corps.

La rousse les regarda d'un air entendu, attendant qu'elles saisissent pleinement ce que cela engendrait. Des envies dites plus "féminines" avec une sensibilité des "seins" plus forte, avoir des changements d'humeurs, être davantage émotif et le tout courônnée d'une perte de libido. Ouai cela semblait la vengeance parfaite.

- Qu'est-ce que vous en dites ? demanda-t-elle en les regardant l'une après l'autre. En plus, difficile de prouver quoi que ce soit si le pauvre Wilkes se mettait juste à avoir ses humeurs ! Le crime parfait. Et la si sage Lilou qui s'en amusait d'avance.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Jeu 30 Nov - 13:31

Marlene dont la petite nature de cheftaine s’était encore accentuée depuis qu’elle s’était vue remettre le badge de préfète se trouva bien vexée sous les grognements de Moïra et Lily. Il faut dire que l’intéressée trouvait tous ses clubs tellement merveilleux qu’elle ne comprenait pas que les rejoindre puisse constituer un effort pour qui que ce soit. Marlene était susceptible sur plein de trucs et ses projets désespérés en particulier et se mit même à rougir quand Moïra éventa sa vaine stratégie défensive (Marly ... t'as pas envoyé de NewsHibou). Elle plaqua sa main sur le coin de parchemin sur lequel elle venait de griffonner l’idée pour dissimuler la preuve de son mensonge auquel elle s’accrocha mordicus. « Juste parce que personne ne lit les newshibou alors, sinon on serait plein ! » défendit-elle quoi que un peu intimidée son club dans un dernier excès de bravoure. Et comme la chevelure flamboyante de la sorcière née moldue menaçait de s’étendre au reste de son épiderme, Marlene recula un peu sa chaise d’elle l’air de rien. C’est que c’était la première fois qu’elle voyait Lily s’énerver contre elle et que ça lui faisait quand même un peu peur toute griffonne qu’elle était. Elle avait beaucoup plus l’habitude des colères de Moïra.

Mais voilà que les deux membres uniques - qu’elle ferait vite basculer en membres à titre honoraire d’ailleurs si elles continuaient à lui casser les oreilles comme ça - s’en prenaient maintenant à ses badges. Ah bah merci les copines ! sembla penser Marlene en les considérant les lèvres pincées. En d’autres termes, elle croisait les bras et tirait la gueule. Moïra aurait dû s’estimer comblée d’avoir suffisamment de badges pour en faire une guirlande de noël non ? C’était des mornilles et du labeur des badges, c’était des cadeaux qu’elle faisait. « C’est parce que tu écris le mauvais message Lily ! Les badges sont pour la paix et l’union et véhiculent des valeurs et des messages positifs et … et - continua-t-elle à s’énerver avant d’avoir enfin une illumination - Ah oui, okay, je vois où vous voulez en venir. Pas de badge donc ! » se calma-t-elle instinctivement en retrouvant son rire de bipolaire. En un claquement des doigts, Marlene était complètement calmée et ne se trouvait plus du tout ronchonne contre ses amies. C’est qu’elle avait compris, avec certes un temps de retard, que Moïra et Lily étaient venues pour l’aider. « Mais quoi alors ? » les interrogea-t-elle vachement déconcertée. Marlene n’était vraiment pas une experte en coups fourrés. Mimi Geignarde pouffa de rire et tapa joyeusement dans ses mains pour applaudir l’idée des boutons d’acné. « Oh oui, oui, donnez lui des boutons et tout le monde se moquera de lui ! ». Mais Marlene qui avait elle-même souffert de ce problème là jusqu’en quatrième année était un peu moins cruelle que le fantôme. Quant à l’idée de la potion d’imbécilité, elle ne put que sourire lorsque la dragonnière suggéra que le garçon n’était déjà pas bien brillant, mais temporisa. « C’est quand même vachement violent non ? Imagine qu’il loupe ses examens à cause de nous … » fit-elle pas vraiment certaine tandis qu’elle s’accrochait toujours à son idée de badges toute têtue qu’elle était. Lily dont le génie machiavélique se trouvait quelque part entre celui de Moïra et de Marlene leur scotcha bientôt un air admiratif sur le visage. « Elizabeth Lilian Evans, quelle brillante idée ! » s’extasia Marlene qui venait de lui inventer au passage un nouveau nom plus grandiloquent. « Est-ce qu’il va lui pousser des seins par contre ? Parce que bon … ce serait quand même embrassant qu’il en ait plus que moi … je préfèrerais encore qu’on lui file des boutons dans ce cas ! » grimaça-t-elle peu séduite à l’idée de jouer avec son petit-ami à pouet pouet magicobus. Et puis peut-être que James avait pour une fois raison, peut-être faillait-il simplement qu’elle ait une franche discussion avec son petit-ami avant de l’attaquer ? Elle se gratta la tête car elle vivait assez mal l’idée d’un monde dans lequel le maraudeur aurait eu raison et la rouquine aurait eu tort (l'idée ne collait pas à sa conception encore juvénile du féminisme). « Mais sinon je marche à fond ! - se reprit-elle immédiatement avec un sourire espiègle - Vous sauriez fabriquer ça vous ? Je maîtrise même pas la potion de ratatinage et pourtant celle-ci aussi pourrait être utile ! » pouffa-t-elle de rire comme la gamine de seize ans qu’elle était encore.

dragées:
 

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Jeu 7 Déc - 22:14

Dieu du ciel, heureusement que Lily était là sinon tu aurais eu vite fait d'étrangler ta meilleure amie. - Elizabeth Lilian ? Sérieux ? tu lances quand Marlène la nomme par son prénom complet. Tu as tes grands yeux ouverts. On dirait un nom de reine ! Queen Elizabeth Lilian ! tu te marres en balançant tes jambes dans le vide. Mais par tous les dragons ce que ton idée est maravillosa ! tu fais en sautant au sol. Ton esprit fourmille déjà de mille idées, tu réfléchis où trouver les ingrédients pour la potion. Ton regard brille. Tu peux être sacrément mauvaise et sacrément rancunière quand tu le veux. Parfois tu te dis que tu aurais mérité ta place à Serpentard. Et puis tu te rappelles qui tu es et le côté Gryffondor reprend le dessus. Tu diffères, tu alternes. Ton caractère flamboyant ne laisse aucun doute sur qui tu es réellement. Le self-control reste inconnu pour toi, calme et diplomatie ne sont pas tes seconds prénoms. Dangereuse tu peux l'être. Insolente, fougueuse, mais charmeuse. Déterminée, courageuse et imaginative. Surprotectrice, un brin tyrannique. Si tu dois faire étalage de tes qualités et de tes défauts, possible qu'il y ai plus de seconds que de premiers. Mais tu assumes totalement si cela signifie que tu peux protéger ton Clan et tes amis. - Non non il n'aurait pas de sein, ce n'est pas une transformation physique en soi. C'est bien pour ça qu'il sera ridicule. Il sera comme une femme enfermée dans un corps d'homme. Tu es un génie Lilounette ! tu commentes en posant un baiser sur la joue de ton amie. Tu es la meilleure en potions. Donne moi juste le nom des ingrédients j'me charge de te les récupérer. Et toi Marly tu es la plus apte à nous donner ses habitudes, emploi du temps etc pour savoir quand agir. Concentrée tu l'es. Toujours quand il s'agit de vengeance ... dangereux pour ceux qui sont ta cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 337
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Mer 13 Déc - 0:33

Lily lança un regard menaçant à Marlène tandis que celle-ci étalait un peu plus sa mauvaise foi. Au cas où quiconque doute encore qu'elle n'en ai eu probablement ! Sauf que lorsqu'il s'agissait de ne pas reconnaître ses torts la Gryffondor pouvait toujours faire preuve de l'imagination la plus débordante ! En veux-tu en voilà ! On pouvait sans nul doute la voir glisser hors des tiroirs de sa petite cervelle, son corps reflétant chacune de ses émotions.

- Non Marly tu n'as jamais envoyé de stupide Newshibou ! rugit Lily entre ses dents. La préfète eut un mouvement de recul avant de se taire...quelques malheureuses secondes.

Avant de repartir sur ses foutus badges. Lily lança un regard vers Moïra. Adavra kedavrizez la tout de suite là ! Il n'y avait pas une corde dans la salle pour lui permettre d'en finir ? Apparement Merlin avait décidé de sauter cette réunion-lui aussi- puisque la rouquine ne vit rien qui y ressemblait. Quoique à ce stade un simple baillon lui eut suffit afin de faire taire son principal problème en la personne de Marlène.
Après ne vous méprenez pas ! Peu importait ses pensées, en amitié Lily s'était toujours montré présente. Ce qui expliquait sans doute pourquoi elle se trouvait encore ici au lieu de s'échapper en claquant la porte.

Non, à la place, elle fit mieux, bien mieux en offrant ses neurones au service de la résolution de ce problème qu'était la punition de Wilkes. La rousse chercha un moment, parcourant mentalement la bibliothèque lui servant de mémoire. Et alors qu'elle se baladait dans l'un de ses rayonnage préféré, les potions, son sourire s'éclaira. Elle avait trouvé !
Rapidement, elle expliqua à ses amies ce dont il était question, pour voir si elles l'approuvaient. Marly s'extasia lui inventant même un nouveau nom au passage !

Elizabeth ? Cela lui semble assez étrange mais déjà la fille du feu s'esclaffe à son tour et en quelques minutes toute la tension retombe. Par sa remarque un peu stupide, Marly avait réussi à remettre tout le monde sur les rails ! Place pour la vengeance.

Lily rit de plus belle tandis que Marlène demande si Wilkes aura une paire de sein et si oui de faire en sorte qu'elle soit plus petite que sa propre paire. Non mais cette fille ! Elle hésitait vraiment entre la pousser de la tour d'Astronomie et lui faire avaler un nid de botrucs ! Et aussi entre se taper la tête contre toutes les armures du château.
Heureusement, c'est Mo qui lui répondit, sentant peut-être que la patience de Lily était épuisée en ce qui concernait les bizarreries de la préfète.

Elle finit de se calmer totalement tandis que Moïra approuve cette idée tout en la gratifiant d'un baiser sur la joue avant de vous donner le plan d'action.

- Okay très bien alors voyons voir...il nous faudra une feuille de chou mordeur de Chine, à s'arranger en botanique. Du jus de Horglup, des oeufs de Serpencendre, des orties séchées, du poil de boursouf, du mucus de Veracrasse. Et le plus dur sera la dernière pièce, la pierre de lune, avoua Lily en se mordant un peu la lèvre.
Je pense que seul Slughorn doit en avoir au château. Il faudrait essayer de voir si on peut lui en prendre une...peut-être à une soirée du club si je fais diversion. Le problème c'est qu'il n'a toujours pas envoyé d'invitations à ce propos récemment.

Tout ce beau plan ne pouvait s'effondrer qu'à cause d'un ingrédient.

- Les préfètes n'auraient pas accés à la réserve des profs à tout hasard ? demande-t-elle à Marlène avec un petit rire, sans y croire.

Il devait bien y avoir un moyen tout de même ! Ce serait trop bête, si près du but !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Mar 19 Déc - 13:18

Les réactions impulsives de Moïra et Marlene adoubèrent Lily Evans en cerveau de leur groupe. La prudence de la préfète la poussa quand même à éclairer tous les effets de la transformation mais la dragonnière chassa les derniers doutes qu’elle pouvait avoir. La vengeance lui paraissait moins cruelle ainsi alors elle pouffa plus facilement de rire tandis que le plan fou se mettait en place. Son amitié avec Luzia, Maya et Hestia se concentrait davantage sur les confidences que sur les actes de vendetta à proprement parler. Elle acquiesça sur les compétences de la rousse en potions, n’était-ce pas la seule d’entre elles qui avait après tout reçu l’honneur de rejoindre le club très exclusif du Professeur Slughorn ? Marlene n’arrivait jamais à couper des chenilles jusqu’à la fin sans craindre de finir par vomir dans son chaudron. La partie du plan qui lui revint lui convint ainsi tout à fait. « Bien sûr ! » fit-elle en mentant de manière éhontée avant de se pincer les lèvres car elle réalisait qu’elle ne connaissait pas du tout l’emploi du temps de Joseph Wilkes. De quoi parlait son petit ami exactement quand il ne la bécotait pas ? essayait-elle de deviner en se grattant l’arrière de la tête d’un air circonspect. Mais comme c’était plutôt elle qui monopolisait la parole avec ses clubs généralement … « Trop facile ! » renchérit-elle avant de rire en se disant que de toute façon, elle en ferait facilement son affaire !

Lily se mit alors à énoncer la liste des ingrédients que Marlene écouta attentivement pour une fois. « Professeure Chourave conserve quelques choux mordeurs dans la troisième serre. Et des horglups traînent derrière après les soirs d’orage, je crois qu’ils aiment les champifleurs hallucinogènes qui y poussent quand il a plu, ils ont atteint leur maturité » apporta-t-elle sa pierre à l’édifice en levant le doigt à la manière d’une bonne élève. C’est qu’elle était plus passionnée par la botanique et les créatures magiques que par les potions. Elle grimaça par contre à l’évocation des œufs de serpencendre, en voilà un ingrédient dont ils usaient dans ce dernier cours et qui la dégoûtait tout à fait. Mais tout cela lui apparaissait faisable jusqu’à ce que la pierre de lune vienne clore la liste. « Une pierre de lune ? » répéta-t-elle d’un air interdit et elle était finalement plutôt contente que Moïra se soit attribuée cette partie là. Jusqu’à ce que Lily évoque l’idée qu’elle puisse la voler. « Hein ? Non on y a pas accès ! - se défendit-elle comme si l’idée était de la pure folie - Enfin j’ai déjà pu y accéder mais j’étais avec Sirius ! Et pas moyen que j’y retourne avec lui où il ne me respectera jamais en tant que préfète ! » temporisa-t-elle en restant malgré tout campée sur sa première position. Elle était prête à annuler tout le plan qui était en train de se fomenter. Mais ses deux amies étaient prêtes à prendre des risques pour elle ? Et elle n’y était pas prête en retour ? Pas dans ce monde ! « Mais je suppose que je peux y aller seule, profiter d’une ronde pour vérifier que personne ne s’est glissé dans la réserve … mais arriver trop tard une fois que le voleur s'est déjà emparé d'une pierre de lune ! » fit-elle en roulant des yeux en retrouvant son sourire avant de croiser le regard de ses amies et de pouffer de rire avec elles. Ce plan était vraiment de la folie ! « On ne le répète à personne ! » s’empressa-t-elle de vouloir faire promettre et elle appuya particulièrement son regard sur l’amie de Bertha Jorkins.


dragées:
 

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Mer 14 Fév - 13:58

Olala par tous les sorciers des générations anciennes dans quoi est ce que tu venais de t'embarquer au juste ? Incroyable ce qu'on peut faire pour ses amis ! Heureusement, tu as une moralité hyper flexible. En fait, tu possèdes ta propre moralité, tes règles à toi. Et ni l'un ni les autres ne coïncident toujours avec celles de Poudlard. Ou du reste du monde. Lily commence à énumérer les ingrédients qu'il faudra pour la potion. Rien de très particulier pour toi qui aime bien la Botanique en général. - Ouais ouais note moi tout ça sur un bout de parchemin si tu veux que j'm'en souvienne j'irais nous chercher ça demain. Une pierre de lune ? Marlène se met soudain à paniquer, à parler de la réserve, d'un voleur, de ... tu soupires. - Calme toi donc espèce de ressort sur patte. J'en ai dans mes affaires. Et je veux bien t'en offrir une. Pour la bonne cause, tu fais d'une voix calme. Tu ne leur dira pas ce que tu fais avec des pierres de lune sur toi, non non non. Tu sautes à terre et tapote l'épaule de Marly. Allez on a fini ? J'peux aller continuer mon bouquin ? Merveilleux ! tu ironises en commençant à sortir de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 337
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Ven 16 Fév - 9:41

Bon les filles avaient adopté le plan à l'unanimité, ne restait plus qu'à en rassembler tous les ingrédients. Mais c'était sans compter sur Moïra qui en quelque secondes, répondit que ce serait facile et qu'il suffisait de tout lui noter la liste des ingrédients.
La liste emprunta un bout de parchemin à Marlène et recopia bien conciencieusement tout ce qu'elle venait d'énumérer lorsque Mo ajouta d'un ton blasé que pour la pierre de lune, c'était bon puisqu'elle en possédait une.
La jeune fille releva la tête vers son amie, surprise.

- Comment ça se fait que tu aies ça dans tes affaires toi ?

Mais c'est d'un vague sourire qu'elle se contenta de lui répondre, ce à quoi elle décida de ne pas insister.

- Tiens voilà la liste. Et si c'est tout bon pour toi Marly, je vais moi aussi remonter.
Allez, on va s'occuper de ton Wilkes toutes les trois
, l'encouragea-t-elle coupant court à toute remarque. Et je doute que quiconque ne te rejoigne pour ton club à cette heure-ci maintenant.

Sous-entendu : Marly-chérie arrête tes conneries et remonte avec nous. Sinon on te laisse ici à bouder toute seule. Mais un simple regard appuyé devait sans doute finir de la convaincre.
Sur ce, la rouquine emboîta le pas de Moïra, n'aspirant plus qu'au calme de son dortoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS Ven 16 Fév - 12:40

Qui se promène avec une pierre de lune sur soi ? Mais Lily posa autrement la question à Moïra que Marlene considéra d’un même regard stupéfait. Cela arrangeait néanmoins tout à fait leurs affaires - et particulièrement les siennes comme cela la stressait un peu de fureter toute seule dans la réserve du Professeur Slughorn - et elle retrouva bientôt son large sourire. « Trop bien ! Merci Moïra ! ». La potionniste affirmée et instigatrice de cette grande idée l’interrogea alors pour savoir si tout était bon pour elle et, en bon et fier soldat, la préfète acquiesça et répéta ses instructions qui étaient de son côté si laconiques qu’elle n’eut pas besoin de les noter sur un bout de parchemin. « Me renseigner sur son emploi du temps et trouver une solution pour le piéger et lui faire avaler rond toute la potion ». Si cette partie du plan n’était pas la plus facile ni la plus technique, elle n’était pas la moins pénible pour autant, cela laissait présager une séance de bécotage dans le placard à balais et elle rechignait chaque fois un peu à y aller. Il lui semblait néanmoins que le jeu en valait tout à fait la chandelle cette fois-ci.

Marlene glissa à son tour du pupitre sur lequel elle s’était assise et effaça d’un coup de baguette magique le tableau de la salle. Elle était un peu triste que seulement deux de ses amies soient venues à ce club. Si elles étaient trois à pouvoir mettre un peu de plomb - ou plutôt des œstrogènes - dans la tête d’un garçon comme Joseph Wilkes, elle ne doutait pas qu’une armée de femmes auraient pu changer le monde. Mais sans doute cette révolution attendrait-elle encore. « Je vous suis ! » fit-elle en emboîtant le pas de Lily avant de refermer la porte derrière elles. L’horloge ne tarderait pas à sonner le couvre-feu de toute façon.

dragées:
 

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS

Revenir en haut Aller en bas

CAVALiERESS : Club des Aphrodites Vierges qui Aiment Lyncher l’Imbécilité des Esprits Retors Et Sexistes de la Société | SUJET CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-