GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Un prétexte de prise de poids | Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Sam 7 Oct - 15:21

AUTOMNE. Elle ne l'avait pas vu arriver. Tout c'était enchaîné bien trop rapidement ces derniers temps et Maya n'avait pas vraiment eu le temps de réaliser les changements physiques qui s'étaient opérées sur elle durant la saison estivale. Si elle ne se reprenait pas en main, elle serait vite prise dans une spirale infernale. Pour elle, l'hiver était égal à gros pulls tricotés, à grosses chaussettes et écharpes en laine et, évidemment, aux bons gros repas de fin d'année. En bref, tout pour garder la ligne.

Elle avait abusé pendant l'été mais la tentation était bien trop forte. Parfum framboise par-ci, parfum pistache par là, la facilité d'obtenir toutes ces glaces et boissons sucrées sur le bateau de croisière n'avait pas arrangé son cas. Et elle était si faible. Aucune résolution ne pouvait tenir face à l'horrible défaillance qu'était la gourmandise.

Puis voilà qu'elle se retrouvait aux côtés d'Alexandre, descendant vers le terrain dans le but de, parait-il, faire un petit jogging. Maya n'avait été qu'heureuse de ce petit rendez-vous qui n'en était pas un, du moins pas encore officiellement. Depuis toujours elle était persuadée qu'Alexandre et elle avaient une grande et belle amitié devant eux. Bien qu'il ait eu du mal à l'accepter, il le comprenait désormais, ils étaient fait pour être amis!

De plus, elle ne pouvait pas le cacher, elle avait besoin d'être auprès d'un garçon. Arthur lui manquait horriblement et elle ne parvenait pas vraiment à assumer la relation à distance qu'ils avaient décidés d'entretenir. Elle l'aimait certes, mais plus les jours passaient et plus elle se demandait si elle n'avait pas besoin d'une attention constante, réel et physique plutôt que de quelques lettres. Il était entré dans la vie active et même si Maya n'était pas une grande jalouse d'ordinaire, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer multiples scénarios mettant en scène son petit copain et d'autres femmes bien plus belles, matures, intelligentes et charmantes qu'elle.

Il fallait qu'elle change d'air.

Elle avait enfilé sa plus belle tenue, dans la mesure du possible, dans le but de gagner des points auprès d'Alexandre. Même si d'habitude elle faisait du sport sans faire le moindre effort, elle ne voulait pas qu'il ait honte de se retrouver à ses côtés. "Bon alors Rozen, je te mets ta raclée maintenant ou plus tard ?" Elle lui lança un regard amusé. "Tu sais bien qu'on est pas là pour rigoler!" Elle ne savait plus si elle faisait référence à leur prise de poids respective ou des paroles prononcées quant à ce qui arriverait et qu'elle croyait inoffensives il y a quelques temps.

Maintenant qu'elle était là, autant en profiter. Elle avait bien trop fait la maligne à vanter ses capacités sportives pour faire la nunuche devant le fait accompli. Elle le répétait encore une fois, même s'il fallait tricher, elle en sortirait vainqueur.  

hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Sam 7 Oct - 21:14

Je vis en ermite. Mes journées se ressemblent. Quand je ne suis pas en cours, je suis confiné dans mon dortoir ou à la bibliothèque pour étudier. Je me déplace juste pour aller me laver (oui je reste propre), manger et faire mes rondes. Et encore, pendant mes rondes j'en profite pour relire mes cours. Je me demande ça fait combien de temps que je n'ai pas été dehors si ce n'est pour les entraînement de quidditch ? J'avais un peu bronzé pendant l'été mais je suis redevenue blanc comme si je n'avais pas du tout été en vacance sur une croisière. J'essaye de ne pas me faire remarquer, de me fondre dans la masse. Je ne veux pas avoir de problème cette année. Eh ben vous savez quoi ? C'est raté ! Depuis quelques jours je vis avec la culpabilité d'avoir violenter Theo Wadge à cause de Rosier et de sa bande. Je ne cherche pas à me justifier. Mais quand t'as plusieurs personnes autour de toi armées de leur baguette qui te mettent la pression et qu'on te fait chanter, tu as beau être le meilleur duelliste du monde, tu ne peux pas faire face. Je regrette d'avoir fait ça, ça me ronge. Je vis encore plus en ermite qu'avant cet incident. Enfin bref.

Ce matin, ça m'a d'ailleurs beaucoup étonné, Maya est venu me chercher alors que j'allais prendre mon petit-déjeuner. Elle m'a proposé d'aller faire un jogging avec elle l'après-midi en rapport à notre deal d'avant les vacances d'été. J'ai hésité à accepter pour être honnête, je n'ai pas fait tout mes devoirs pour lundi. Mais j'ai finalement dit oui, au final, ça ne me fait pas de mal de prendre l'air, de me changer les idées. D'autant plus que j'ai pris cinq kilos pendant l'été. Et ce n'est pas du muscle.
On ne peut pas dire que j'ai vraiment été physiquement actif cet été. J'étais sensé faire de la natation cet été pour garder la ligne (à défaut de pouvoir patiner), mais j'ai arrêté dès le premier jour des vacances. -On se demande pourquoi.- Pour faire du sport, je ne me casse pas la tête. J'ai pris le jogging gris qui traîne au fond de ma valise parce que je ne le mets jamais et mon sweat qui est un peu trop grand pour moi qu'on me voit souvent porter quand je ne porte pas mon uniforme. Et pour finir, des baskets.

Quand je rejoins Maya, je constate que sa tenue de sport a beaucoup plus de classe que la mienne. Un truc de fille, je suppose. Nous nous rendons ensemble au terrain pour notre petit footing. J'esquisse un sourire quand elle sous-entend être meilleur que moi à la course.
« Tu as l'air bien sûre de toi. » répliqué-je, joueur.
Elle me lance un regard amusé en me disant qu'on était pas là pour rigoler. Pas si vite, qu'elle me laisse m'adapter à l'air ambiant.
« Dis, tu as pris combien de kilo cet été Andrew ? T'es sûre que t'arriveras à supporter ton poids quand tu essayeras de me rattraper à la course ? » demandé-je, railleur.
Elle ne peut pas avoir pris plus de poids que moi, c'est impossible. Vu le nombre de cochonnerie que j'ai mangé cet été sans faire véritablement de sport, c'est sûr qu'elle a pris moins de poids ! De toute façon, même si elle aurait pris dix kilos, je pense qu'elle serait toujours agréable à regarder.

Spoiler:
 

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Dim 8 Oct - 15:09

Il n'était pas au mieux de sa forme, elle le savait. Elle en avait entendu parler, tout allait tellement si vite dans cette école. Elle avait parfois du mal avec ça, elle n'appréciait pas forcément non plus que tout le monde puisse être au courant de tout. Certes ils vivaient tous en communauté mais la vie privée de chacun n'en était qu'endommagée. Surtout que les rumeurs couraient encore plus vite et encore plus fort que la réalité, on pouvait découvrir des choses sur soi en même temps que les autres. Elle avait toujours essayé de rester en dehors de tout ça mais certaines fois étaient inévitables et pouvaient être dures émotionnellement. Les folles aventures d'Alexandre lui étaient arrivées jusqu'aux oreilles et elle n'avait pas vraiment envie d'en reparler avec lui, elle comptait lui changer les idées, pas pourrir l'ambiance. C'est pour ça qu'elle avait proposée cette rencontre. Puis aussi parce qu'ils ne s'étaient pas vu tous les deux depuis un sacré moment. Et qu'il lui manquait. Elle réalisait qu'elle n'avait même pas eu l'occasion de le féliciter pour son statut de préfet, celui qu'elle même avait perdu. Tristesse, ils auraient pu faire quelques rondes ensemble. Mais l'heure n'était pas aux flatteries, elle trouverait un autre moment.

Elle avait l'air sûre d'elle ? En apparence seulement. Si elle avait cherché à déstabiliser un peu Alexandre, la stratégie s'était vite retournée contre elle. De l'assurance, elle n'en avait jamais eu et à travers le petit jeu qui s'installait entre eux, elle se prendrait à avoir des pensées interdites. Des pensées qui la rongeraient des nuits entières et qui créeraient un vide impossible à combler.

En attendant, elle ne devait pas perdre consistance devant lui."Ça fait des mois que j'attends ça !" C'était faux mais maintenant qu'elle était lancée...

"Outch !" Elle mimait de se prendre une flèche dans le cœur suite aux paroles du garçon. "Oh non j'abandonne, tu m'as eue ! Je capitule !" Elle levait maintenant les mains en l'air signe qu'elle se rendait.

La réalité était qu'elle ne savait même pas, elle avait vu des changements oui, mais parce qu'elle se connaissait et elle se doutait bien que tout le monde ne l'avait pas remarqué derrière les larges robes de sorciers qu'elle portait dans les couloirs. Ce n'était pas non plus catastrophique, elle avait juste à reprendre de bonnes habitudes qu'elles soient alimentaires ou physiques. "Ce que tu sais pas Alexandre," prise d'une pulsion dont elle ne pourrait expliquer la source, elle jeta un coup d'oeil pour s'assurer qu'elle était à la parfait distance de l'épaule du garçon, "c'est que j'ai déjà une longueur d'avance !" Elle prit l'élan nécessaire pour le bousculer. Le but n'était évidemment pas de lui faire mal mais simplement de le dévier un peu de leur trajectoire.


PAIR : Bingo ! Elle heurte l'épaule du garçon, elle se met à courir et en profite pour prendre quelques mètres d'avance.

IMPAIR : Échec total, elle le frôle à peine. Soit Maya a mal évalué la distance, soit il l'avait carrément vu venir.


Dernière édition par Maya Andrews le Dim 8 Oct - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 4600
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Dim 8 Oct - 15:09

Le membre 'Maya Andrews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Dim 8 Oct - 21:31

Ça me fait bizarre d'être comme ça avec Maya, de ne pas la repousser automatiquement comme je l'ai toujours fait. Je dois avouer que l'idée de lui poser un lapin m'a traversé l'esprit. Mais je me suis dit que je ne pouvais pas fuir indéfiniment. Je n'ai plus rien à perdre de toute façon. Et puis, je l'aime bien.
Je souris quand elle dit qu'elle attend de m'affronter depuis des mois. Etrangement, je n'y crois pas trop. Je suis sûr qu'en vérité, elle n'est pas sportive pour trois noises. « Vraiment ? Des mois ? Tu en as de la patience ! » répliqué-je en souriant. Elle me fait sourire, cette fille. Pour rire, je lui fais une raillerie sur son poids. Maya a une jolie silhouette, très plaisante à voir. Mais ce que j'aime le plus dans son physique, c'est son sourire. Le sourire est le plus bel apparat que puisse posséder une femme (avec les cheveux).
Je ris face à sa réaction. Elle ne se prend pas spécialement au sérieux. J'aime ça. Je crois qu'elle ne m'a jamais vu autant sourire. Soudain, elle attire mon attention. « Quoi ? » demandé-je, presque naïvement.
« C'est que j'ai déjà une longueur d'avance ! »
« Hein ? »
A peine j'ai achevé mon interrogation qu'elle me donna un grand coup d'épaule avant de détaler en courant !
« Schuft ! » m'exclamé-je avant de partir en courant à mon tour pour essayer de la rattraper.
Je les sens les cinq kilos quand je cours. J'essaye de rattraper Maya, pour l'honneur ! Elle court vite, mine de rien ! Mais ça va, je parviens à gagner du terrain. Malheureusement, nous arrivons au bout du terrain et je la talonne presque. Alors je tente le tout pour le tout et passe la ligne d'arriver en sautant, faisant dérapé mon pied en avant, j'atterris sur ma hanche, ça me la tue. Et tout ça pour rien, Maya passe quand même la ligne avant moi. En gros j'ai fait une arrivé qui claque pour rien.
« Tricheuse ! » scandé-je en riant, essoufflé assis par terre en me frottant la hanche. « C'est inadmissible ! Je demande une compensation ! »
C'est seulement maintenant que je me rends compte que j'ai ma baguette dans ma poche. Scheisse ! J'espère qu'elle est pas cassée. Je fouille dans la poche ventrale de mon sweat et sort ma baguette qui, Merlin soit loué, n'a rien. « Je suis sûr que si t'avais pas triché, je t'aurais battu ! » dis-je en me relevant. Je retire comme je peux la terre sur mes vêtements. Je prends vraiment la chose à la rigolade.
« Tu sais quoi ? Je les sens passer tout les Pumpkin Cheesecakes que j'ai mangé chez Tsarduck ! » dis-je en mettant ma main sur mon ventre qui a pris un peu de gras. Ce n'est pas flagrant mais moi je le vois. Vivement que je me remette au patin.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Lun 9 Oct - 22:13

Elle n'avait pas particulièrement froid. Pourtant l'air automnale était bien présent et une couche supplémentaire n'aurait pas été de trop. Elle qui, d'habitude était si frileuse, semblait nourrir ses veines d'adrénaline. Elle avait hâte de fêter sa victoire et de rappeler jusqu'à la fin de sa scolarité à Poudlard la défaite que s'était pris le grand et renommé Alexandre Rozen. Déjà elle se réjouissait de cette humiliation qu'elle allait lui faire subir.

Il parlait de sa patience mais ne semblait pas savoir à quel point elle avait attendu et prit sur elle pour obtenir ce qu'elle considérait désormais comme une amitié. Pourquoi arrivait-elle toujours à faire les choses aussi compliquées? Elle aurait bien aimé être de ces filles sans gêne, sans rougeur sur les joues, sans bégaiement, sans avoir à répéter les mots maintes et maintes fois dans sa tête pour ne pas avoir l'air d'une cruche le moment donné. Niveau sociabilité elle avait fait des efforts oui, mais chasser le naturel et il revient au galop.

Elle avait presque de la peine pour lui. Tomber aussi innocemment dans son piège ? Elle n'y aurait pas cru. C'était bien joué certes mais c'était tout de même un petit gros. Et elle ne parlait pas d'Alexandre.

Elle n'avait pas attendu pour bondir en avant, le temps était compté. Sans se retourner et toujours ahurie que son piège ait marché, elle s'imaginait l'air consterné que pouvait aborder Alexandre. Elle ne s'autorisait pas à rire, c'était un enjeu, c'était du sérieux, d'autant plus que ça l'amusait d'obtenir un moyen de pression. Lui qui prônait ses grands talents, battue à plat de couture par une sportive du dimanche ? La honte assurée.

En même temps qu'elle passait la ligne d'arrivée, en première évidemment, elle sentait la pression du garçon sur ses talons. Elle ne s'attendait pas non plus à le voir s'écraser sur le sol en représentation parfaite d'une crêpe mal rattrapée par la poêle. "J'ai gagné ? J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE ! J'AI GAGNE !" Elle ne pouvait pas s'arrêter de sautiller, bien qu’essoufflée par ses quelques secondes de course. "T'es tellement nul !" Elle tapait maintenant dans ses mains. "Je le savaaaaaaais !" Ca y est, elle serait de bonnes humeurs pour les heures à suivre. "Tricher ? Moi ?" Elle avait cessé brusquement son enjouement et optait maintenant pour un petit air interloqué. Elle ne pouvait pas y croire, une accusation pareille ? Elle, une tricheuse ? "Bon ok, peut-être un peu, mais vraiment c'était infime !" Hum.

Devant son air presque boudeur, elle n'avait qu'une envie : en rajouter encore plus mais bon, il fallait savoir être modeste. "Alors quoi ? Tu veux un petit câlin pour te réconforter ?" Elle plaisantait oui, mais déjà Arthur refaisait surface dans ses pensées et un lourd poids venait d’atterrir au fond de son estomac. Est-ce qu'elle dépassait certaines limites ? Aussi vite qu'il était apparu dans son esprit, elle chassa Arthur de là se concentrant plutôt sur les Pumpkin Cheesecakes d'Alexandre qu'elle n'avait pas eu l'occasion de goûter. "J'ai jamais pu m'y rendre mais à ce qu'il parait c'est assez sympa" Qui sait, ils auraient peut-être la chance de s'y rendre ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Mar 10 Oct - 22:13

Comment j'ai pu être aussi naïf ? C'est fini ! Je ne fais plus confiance aux filles soit-disant parce qu'elles sont mignonnes ! -Maya est mignonne ?- Maya n'a de cesse de fanfaronner sur sa victoire. Je ne suis pas un mauvais perdant donc je décide d'en rire. -Enfin, c'est surtout parce que c'est elle.- Je ne manque pas de lui rappeler sa honteuse tricherie.
« Tricher ? Moi ? »
« Parfaitement ! »
« Bon ok, peut-être un peu, mais vraiment c'était infime ! » Hum hum. Sans commentaire.
« Infime ? » répété-je.
Je ne sais pas si je trouve son petit air boudeur mignon ou pas. En tout cas, je n'ai pas envie de la baffer. Je pense au final que c'est parce que je la trouve mignonne. Certainement un peu chiante mais mignonne. Je ne devrais pas penser ça, elle est en couple. Et je sais ce que ça donne de "draguer" une fille qui a un copain. Je n'ai pas vraiment envie de réitérer l'expérience.
Sur le ton de la plaisanterie, elle me demande si je veux un "petit câlin".
« Exactement ! Et un bisou magique en plus ! » m'exclamai-je du même ton en faisant de larges mouvements de bras.
En me relevant, je lui rappelle encore une fois qu'elle a triché. J'aurais gagné si elle avait concouru dans les règles de l'art. Puis, j'évoque les Pumpkin Cheesecakes du Tsarduck. C'est une tuerie ces trucs. Ils vont me manquer pendant les prochaines semaines.
« Tu sais quoi ? Au pire obtiens-moi mon poids en Pumpkin Cheesecake. Si tu fais ça, je t'épouse ! » dis-je en riant.
Je fais une mimique outrée caricaturale quand elle me dit qu'elle n'a jamais mangé de Pumpkin Cheesecake. Donc cela veut dire qu'elle n'est jamais allée au Tsarduck. Il me semble qu'elle n'est jamais allée à Londres, si je me souviens bien. A part peut-être au Chemin de Traverse.
« T'es sérieuse ? Tu sais pas ce que tu rates. Je te le promets, je me donne comme mission de t'emmener au Tsarduck. Parole d'honneur ! »
Je suis sérieux quand je dis ça. Ça pourrait nous faire une petite sortie sympa un jour. Et cela pourrait être l'occasion de lui faire visiter Londres. -T'as déjà oublié qu'elle était en couple ?- Une petite sortie amicale. De toute façon, je sais que ce genre de chose ne se fera probablement jamais, je ne suis pas bête. Cela fait juste un sujet de conversation. Etrangement, je n'ai pas envie de passer pour le mec chiant qui ne parle de rien. -Tu parles trop, à vrai dire.- On dirait que je ne sais pas ce que je veux. Avant je ne voulais absolument pas devenir ami avec Maya et maintenant c'est le contraire. C'est un changement de situation pas déplaisant au final.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Mer 11 Oct - 21:40

Elle était presque un peu déçue qu'il ne maronne pas un petit plus que ça. Elle venait quand même de l'humilier ! Pas publiquement c'était vrai et elle n'avait pas vraiment envie non plus que tout le monde soit au courant qu'Alexandre et elle passaient des petits moments en tête à tête, mais tout de même. Les gens avaient tendance à rapidement mal interpréter, en rajouter et faire devenir un tout petit caillou une montagne rocambolesque. Tout ce qu'elle tenait à éviter. Elle imaginait déjà la tête d'Arthur si elle lui disait qu'elle passait un moment avec Alexandre, alors si en plus il l'apprenait d'une autre personne, c'était dispute assurée. Déjà qu'elle ne le voyait pas beaucoup et qu'ils n'échangeaient pas autant de lettres qu'elle l'aurait voulue, elle n'avait pas envie de problèmes. Ce serait pire. En même temps, elle était plutôt partagée, elle pouvait omettre ce petit épisode et ne pas en parler, elle ne voulait pas lui faire du mal et préférait sûrement être rongé par une culpabilité qui finirait par disparaître. Elle n'avait pas fauté. Pas encore.

Au lieu de répondre à Alexandre, elle se contenta de lui offrir un petit geste de son troisième doigt tout en lui tirant la langue. C'était beaucoup plus efficace que de débattre encore et encore. De toute manière, elle avait gagné, quoi qu'il dise. Si elle avait été plus mauvaise, elle lui aurait sans doute tendue la main pour mieux le repousser à terre mais pas sûr qu'il lui fasse encore confiance après sa première trahison. "Oula du calme ! Je suis déjà bien charitable de t'offrir mes bras je vais pas non plus te donner mes lèvres !" Elle aurait bien rajouté "Pas tout de suite" mais trouvait que la situation deviendrait gênante, pas du tout ce qu'elle recherchait. Elle ne savait plus quelles étaient les limites entre l'amitié et le flirt et ne voulait pas y réfléchir maintenant. Elle était heureuse d'être en sa compagnie, les remords ne devaient pas venir tout gâcher.

Son idée de poids en Pumpkin Cheesecake était bonne mais l'occasion trop belle pour qu'elle ne saute pas dessus. "T'as envie qu'ils aient une rupture de stock ou quoi ?" Elle ne pouvait pas faire autrement, chaque phrase du garçon lui donnait envie de le taquiner. "Déjà qu'ils ont beaucoup de succès !" Bien sûr que oui les producteurs de Pumpkin Cheesecake pouvaient produire le poids du garçon en gâteau mais s'ils étaient là tous les deux c'était à propos de leurs petits kilos non ? Et lui-même ne s'était pas privé de la titiller. Elle avait ignoré intentionnellement les derniers mots du garçon préférant enchaîner plutôt que montrer qu'elle était légèrement gênée. L'épouser ? Quelle idée !

Il lui promettait de l'emmener à Londres pour goûter aux mets du Tsarduck, elle ne pouvait pas refuser. "Bon d'accord j'accepte ! Mais vraiment parce que ta parole d'honneur est en jeu !" Si d'extérieur, elle faisait la jeune fille contrainte, intérieurement, elle avait déjà hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Lun 16 Oct - 0:36

« Quel geste obscène, Maya Andrews ! » m'offusqué-je avec un air profondément outré.
Je ris. Un geste si vulgaire sur une si jolie fille. En plaisantant, je demande une compensation. Oh, apparemment elle veut pas me faire de bisou magique. Au moins j'aurais un câlin ! -Tu espérais vraiment un bisou ?- « Tu pourrais faire un effort ! » commenté-je en souriant.
A la place donc, je lui propose de m'offrir mon poids en Pumpkin Cheesecake. Bien évidemment, elle saute sur l'occasion pour me vanner. Je ne suis pas vexé. Le moins du monde. Je suis le premier à me faire ces réflexions. Puis je ne suis pas complexé par mon poids. Enfin je n'y fais plus vraiment attention depuis que je suis à Poudlard. Avec le patinage artistique, je devais faire attention pour ne pas avoir l'air d'un orque sur la glace. Et pour éviter les critiques aussi. Tout les prétextes étaient bons pour cela. Et les enfants sont méchants entre eux. Je n'échappais pas à la règle.
« J'ai pris tant de poids que ça ? » demandé-je.
Est-ce que je suis entrain de flirter ? Je devrais peut-être me calmer. Elle est en couple. Je n'ai pas envie qu'elle croit que je la drague. Je ne me permettrais pas. Ok, je ne porte pas McLane dans mon coeur mais ce n'est pas une raison de draguer sa copine alors qu'il a le dos tourné. J'ai appris de mon erreur, cet été.

« Au fait, comment ça se passe avec ton chéri ? » demandé-je en toute innocence.
Aux dernières nouvelles, leur couple se tenait plutôt bien. J'imagine que depuis que McLane a quitté Poudlard, c'est moins facile. Ils ne doivent plus vraiment avoir l'occasion de se voir. Les études d'auror sont très éprouvantes et demandent beaucoup d'attention. Ouais, je sais que McLane fait des études pour devenir auror: son mentor n'est autre que mon paternel. Je l'ai appris par hibou il y a peu. Mon père m'avait demandé si je connaissais un certain Arthur McLane parce que c'était sa pupille de cette année. Il a bon espoir que j'apprenne le métier sous son aile également. Il va tomber de haut.
« J'ai appris qu'il avait entamé des études pour devenir auror. »
Arthur McLane ne m'a jamais apprécié. Je l'ai toujours senti et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Je crois surtout qu'il juge selon ce qu'il entend. Le même genre de gars qui dit qu'il n'aime pas un livre sans l'avoir lu. Foncièrement, je n'ai rien contre lui. Je trouve simplement qu'il est trop M. Parfait, cela m'agace. J'ai du mal à comprendre comment lui et Maya aient pu se mettre en couple. Il n'y a qu'une hypothèse qui me vient à l'esprit: l'amour. Merlin que c'est niais.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Lun 23 Oct - 10:06

Elle aurait bien fait de nouveau un petit geste du majeur mais sa crédibilité n'en aurait que plus affaiblie. Dans l'idée qu'elle avait pu être crédible pendant un instant. Et ses petits doigts qui la démangeaient. Tristesse. Elle rejoignit quand même Alexandre dans son rire. Elle se demandait si elle serait capable un jour d'éprouver une quelconque forme de rancœur envers lui, tout avait l'air tellement si simple quand elle était avec lui. En sa présence elle arrivait à laisser la majorité de ses angoisses dans son dortoir, il avait une sorte de pouvoir sur elle. Elle avait besoin d'un Rozen dans sa vie. "Olala ils sont jamais contents ces mecs !" Elle le taquinait encore, et elle le ferait toujours, c'était leur manière à eux de communiquer.  

Le voila qui lui demandait s'il avait pris du poids. C'était le genre de détails dont elle ne faisait pas vraiment attention. D'autant plus qu'ils ne se côtoyaient pas depuis énormément de temps et que le plus souvent ils étaient cachés l'un et l'autre sous leur robe de sorcier. Cependant, elle ne laisserait pas passer une si belle occasion de le titiller encore une fois. "Baaaaaah...." Elle lui jeta un regard de haut en bas avant d'afficher une mine contrariée. "Mais c'est pas grave hein ! Je suis sûre que personne a remarqué!" C'était trop satisfaisant, impossible d'arrêter.

La question suivante du garçon créa un malaise à ses yeux et elle espérait être la seule à s'être rendu compte du changement flottant dans l'atmosphère. Il réveillait quelque chose au fond de son cœur et elle n'était pas sûre que ce soit bon signe. "Oh... euh.. avec Arthur, ça va !" C'était délicat puisqu'elle était partagé entre l'envie d'en parler, de se confier sur tout ce qui la traversait, du manque mais aussi elle savait qu'il ne serait peut-être pas content qu'elle parle de ça avec Alexandre. Elle se demandait aussi si son petit copain était dans le même état d'esprit qu'elle, ils étaient deux à avoir subi un changement conséquent. La réponse du serpentard ouvrait pourtant à des réponses sur son questionnement, il devait être débordé par ses études et pouvoir combler le vide avec. "Ca a l'air de lui plaire." De ce qu'elle en avait entendu. Elle avait honte de ne pas pouvoir développer plus que ça sa réponse. Ils ne s'étaient pas échangés tant de lettre que ça finalement. Elle se sentit vite idiote en se rendant compte qu'elle n'avait pas répondu à sa dernière lettre. Il allait falloir qu'elle s'y mette au plus vite sinon ce serait des comptes à rendre en vue. D'ailleurs, elle ne comprenait pas que ça ait pu lui sortir de la tête. Elle se demandait aussi si Arthur attendait comme elle ses lettres avec impatience. Peut-être qu'il ne s'en était même pas aperçu ?

Elle reporta son attention sur le préfet et eue presque envie de le prendre dans ses bras. Elle avait besoin d'un calin, c'était peut-être le moment de lui donner sa récompense, elle en profiterait sûrement plus que lui. Elle se ressaisit pourtant, ce n'était pas le moment de fléchir. "Ton père est auror c'est ça ?" Arthur n'avait pas eu l'occasion de lui dire qu'il était même son tuteur. Elle n'imaginait pas une seule seconde à quel point le monde était petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Mar 24 Oct - 21:12

« Baaaaaah.... » Elle me regarde de haut en bas. « Mais c'est pas grave hein ! Je suis sûre que personne a remarqué ! »
« Ah bah j'espère ! Tu ne sais pas à quel point ma balance a été méchante avec moi. Si elle avait pu parler, elle m'aurait traité de gros centaure ! » dis-je, me moquant de moi.
Je prends vraiment la chose à la légère (jeu de mot). Peut-être un peu trop. Alors je bascule sur un sujet un peu plus sérieux. A mon grand étonnement, Maya semble gênée que j'en parle. Elle bafouille. Ne seraient-il plus en couple ? Ai-je raté un feuilleton ? Je crois que j'ai abordé le sujet qu'il ne fallait pas. Face à l'absence de réponse argumentée de mon amie, j'essaye d'évoquer les études de McLane. Et tout ce qu'elle trouve à me répondre... Autant dire que j'en sais plus sur la question qu'elle. Je me contente d'acquiescer. Je n'ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie en lui disant moi-même ce que McLane est sensé lui dire.

Pour cette fois, je vais fermer ma gueule. Je commence à marcher à pas lent, les mains dans les poches. Maya me demande alors si mon père est auror, peut-être pour détourner la conversation. Mais je vois en cette question que McLane ne lui a pas dit qui était son tuteur. Autant si le nom lui serait inconnu auparavant, c'est normal qu'il ne lui en aurait pas parler. Mais il s'agit d'un nom connu autant pour lui que pour sa copine. Normalement, il aurait dû réussir à glisser ça dans une lettre. Je ne sais pas, cela me semble logique. Comment ne pas le dire à Maya là ?
« Oui, mon père est auror. De toute façon les Rozen ne sont bons qu'à travailler dans la politique ou dans le domaine de la défense ou militaire. »
J'espère que je serais bon à faire autre chose, quand même. Je marque une pause. Est-ce que je lui dis ou pas ? Elle risque de se fâcher si elle apprend que mon père est le tuteur de son copain et que je ne lui en ai pas parlé avant qu'elle le sache alors que je l'ai su bien avant elle. Soit elle se fâche contre McLane, soit contre moi. Désolé mec.
« D'ailleurs puisque Arthur ne semble pas te l'avoir dit... C'est mon père son tuteur. Il me l'a dit dans une lettre. Il a dit aussi que c'était un élève prometteur qui devrait oser un peu plus. » expliqué-je.
Scheisse, normalement ce n'est pas à moi de lui dire cela. Je me dédouane de toutes responsabilités s'ils rompent dans les semaines qui viennent. Ce sera à cause du manque de communication et pas de moi. Parce que je sais que dans ce genre de situation, on me désignera comme coupable tout comme on m'a désigné comme étant le seul coupable dans le fait que Nia ait trompé Forks. Je n'ai pas trompé Forks tout seul, à ce que je sache. Et ce n'était pas moi qui étais en couple, il me semble.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Mer 25 Oct - 21:37

Oh non, il était trop mignon. "Je peux te traiter de gros centaure moi ?". Elle ne savait pas ce qu'elle recherchait exactement, à le taquiner ? à se rassurer ? Peut-être qu'au fond elle avait juste besoin de quelqu'un. Et Alexandre était cette personne.

Elle n'avait pas envie d'en parler, ils auraient pu rester encore un peu sur leur poids, non ? Elle le savait bien au fond que ce n'était pas comme ça et si elle considérait vraiment Alexandre comme son ami, elle pouvait et devait se confier à lui. Elle écoutait attentivement les paroles du garçon, comme si cela pouvait retarder le moment où elle apprendrait tout plein de petites cachotteries. "Toi dans la défense ?" Bizarrement, elle avait du mal à l'imaginer méchant, ni la politique ni la défense n'était son domaine aux yeux de la bleue. "Je te vois plutôt... je sais pas... éleveur de lutins ?" Elle utilisait le ton de la plaisanterie mais n'en pensait pas moins. Il devait avoir fier allure Alexandre en éleveur de lutins. Elle n'avait jamais eu l'occasion de se confronter à eux et les imaginait encore comme des petites bêtes toutes affectueuses et inoffensives. Pas comme des êtres de fourberie et de malice comme la rumeur laissait entendre.

Elle n'avait écouté que d'une oreille les paroles du garçon et du analyser la phrase à deux reprises pour la comprendre. D'ailleurs, elle n'y parvenait toujours pas. "Ton père le tuteur d'Arthur ?" Elle devait maintenant afficher une mine contrariée mais surtout surprise. Pourquoi Arthur n'avait-il pas penser à mentionner un élément aussi important ? Il ne l'était peut-être pas pour lui mais pour elle tout ce qui pouvait lui donner des nouvelles de son amoureux était bon à prendre. A moins qu'il l'ait fait volontairement ? Ils ne s'aimaient pas Arthur et Alexandre, aurait-il pu craindre un quelconque rapprochement ? Si c'était le cas, elle trouvait ça stupide, elle n'avait pas besoin de ça pour se faire des amis. Il faudrait qu'elle lui demande de rendre des comptes. Ou alors elle ferait semblant de ne pas savoir pour voir jusqu'où il irait sans lui mentionner cette information. "Ca ne m'étonne pas d'Arthur, il a toujours été bon dans ce qu'il faisait" Elle se souvenait exactement du cours de potions qui lui avait offert pour leur première discussion, sur le coup elle avait été admirative, aujourd'hui elle ne savait plus. Elle était presque en colère, contre qui, contre quoi, impossible de savoir, en soit il n'avait rien fait, rien de trop grave. Il pouvait juste s'agir d'un malentendu, voilà tout mais quelque chose persistait en elle, et ce n'était pas bon pour l'avenir. "Dis Alex," elle entortillait ses doigts nerveusement, sa salive devenait pâteuse. Elle stressait. Ce qu'elle allait demander franchirait sûrement les limites mais elle avait besoin. "Je peux te faire un câlin ?" Elle le regardait désormais avec une pointe d'espoir. Si jamais il disait non elle ne saurait pas où se mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Lun 30 Oct - 23:51

« Oh, je ne suis plus à ça près. Traite moi de gros centaure si tu veux. »
Et tu peux même me monter si t'as envie. Je me sens bien avec Maya. Je n'aurais jamais pensé dire cela un jour. Quand je suis avec elle, je ne pense pas une seconde à Lindsay. A ce moment, il n'y a que Maya et personne d'autre. Même pas je ne songe aux cours.

Mon interlocutrice semble être du même avis que moi: je n'aurais rien à faire dans la défense. C'est comme si elle lisait en moi. Je ris à sa proposition. Eleveur de lutin. Quelle idée originale. Savait-elle réellement à quel point les lutins de cornouailles sont des petits diablotins. Pourtant, ils étaient au programme en deuxième année du cours de Défense contre les Forces du mal. Sa naïveté est attendrissante.
« Je t'assure que je n'ai aucune envie d'élever des lutins de Cornouailles ! C'est horrible ces petites bestioles ! » dis-je en riant. « Tu es vraiment sadique ! Tu devrais avoir honte. »
Je lui adresse un grand sourire, dans l'espoir d'en recevoir un en retour. -C'est mignon.- Mais McLane me revient en tête et me renvoie à ce qu'il me semblerait bon de faire. Donc je me lance, un peu hésitant. Je ne peux m'empêcher d'en vouloir à l'ancien Serdaigle. Même s'il n'était pas là physiquement il était là d'une certaine façon. Il me gâche un peu le moment que je partage avec Maya.
Elle semble étonnée de ce que je lui apprends.
« Oui, le monde est petit hein ? »
Je lui apporte quelques détails que mon père m'a appris. Là, elle n'est pas étonnée, ajoutant que McLane a toujours été bon élève. Je me surprends à être un peu jaloux. Je ne devrais pas. Un léger malaise commence à s'installer.

« Dis Alex, »
« Hm ? » dis-je en reposant mon regard sur elle.
« Je peux te faire un câlin ? »
Mes lèvres s'étendent en un sourire. J'aime cette demande. Elle m'a l'air nerveuse. Je ne peux pas lui refuser cela. Je ne veux pas lui refuser. Elle m'a juste demandé un câlin, ça ne la rend pas infidèle. Alors, je l'encercle de mes bras au niveau de ses épaules.
« J'aime les câlins. Je suis sûr que tu ne le savais pas. » lui dis-je à l'oreille, le sourire dans la voix.
Je sens l'odeur de ses cheveux. Ils sentent bon le propre, le shampoing. J'essaye de ne pas rendre la chose trop ambiguë, il y a toujours McLane dans un coin de ma tête. Donc, c'est plus fort que moi:
« T'es en manque d'affection ? » demandé-je d'un air moqueur. « Bah au final, je l'aurais eu ma compensation. »
Je ne lui demanderais pas de bisou magique.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : crystal reed © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Dim 5 Nov - 22:30

Elle rigola franchement. L'ayant connu un peu moins réceptif à sa présence, elle lui trouvait maintenant un humour loin d'être déplaisant. Elle ne manquerait plus une seule occasion de le traiter de gros centaure, le pauvre venait d’écoper d'un surnom et elle comptait bien faire en sorte qu'il lui colle à la peau. Elle aurait bien voulu que tout le monde le nomme tel quel mais cela aurait voulu dire qu'elle perdait son statut privilégié (après sa balance bien sûr) et elle n'en avait nullement envie.

Alexandre ne semblait pas apprécier sa proposition d'éleveur de lutins, pire encore il les traitait d'horrible bestioles. "C'est toi qui devrais avoir honte ! Ils sont un peu taquins c'est vrai mais c'est un signe d'affection !" Enfin c'est ce qu'on lui avait dit puisqu'elle n'avait pas pu assister au cours, malade à en rester clouée au lit de l'infirmerie. Une grande déception. Et puis lui aussi avait eu un comportement de lutin avec elle, il avait mis du temps à accepter qu’ils étaient faits pour être amis. Quand elle voyait tout le chemin parcouru depuis leur première discussion, elle n’en était pas peu fière. Sa persévérance avait payé et ce, malgré le côté un peu grincheux de monsieur. Côté qu’elle n’avait jamais pris comme un défaut, sa niaiserie l’emportant sur le reste. Elle lui rendit son sourire, étonnée et heureuse à la fois, il se montrait fort mignon et elle n'était pas totalement indifférente à cela.

Elle aurait bien voulu en demander plus par rapport à Arthur, savoir ce qu'il faisait comme missions, ce qu'il avait comme objectifs, si ses cheveux avaient poussés ou blondis mais elle n'avait pas besoin de gâcher ce moment avec son serpentard préféré pour parler de son petit copain. D'ailleurs elle allait cesser d'en parler. Oui, il le fallait. D'autant plus que l'air ambiant semblait s'être remarquablement refroidi. Mais elle avait la solution pour pallier ce déluge, une méthode infaillible, enfin elle l’espérait. Il la prit dans ses bras et tout redevint calme dans son intérieur. Elle était horriblement bien dans cette posture et se sentait protégée de tout, comme intouchable. Secrètement, elle espérait avoir le même impact sur lui. Pendant une seconde elle tenta d’imaginer dans quel état de gêne intense elle se serait retrouver s’il avait dit non mais balaya bien vite l’idée de son esprit, il ne l’avait pas remballé. Elle n'eut même pas besoin de voir le visage d'Alexandre, sa voix trahissait son sourire. "Moui, peut-être." Elle n'avait pas eu de câlins de la part d'un garçon depuis quelques mois et cette étreinte était réconfortante. Et puis ils étaient juste amis, c’était normal de faire ça avec des gens qu’on appréciait, la plupart des filles de Poudlard ne s’en privait pas.

"Tu vas voir ta compensation !" Faussement vexée par sa remarque, elle se mit à le chatouiller sans pitié, sans scrupules. Il allait voir le sale gosse si c’était aussi simple que ça. Elle rigolait déjà aux éclats en sachant qu’elle était chatouilleuse comme jamais et qu’elle se jetait d’elle-même dans la gueule du loup. Mais le loup s’appelait Alexandre Rozen et elle avait bien envie d’être son prochain repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Faites genre qu'il est pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre Ven 10 Nov - 21:13

Cela remonte à longtemps la dernière fois ou j'ai passé un si bon moment. Je suis presque reconnaissant envers Maya de m'avoir proposé cette sortie en soi tout à fait banale. J'ai l'impression qu'elle savait exactement ce dont j'avais besoin. Elle sait comment m'aérer l'esprit, me faire sortir la tête de mes parchemins et de mes bouquins. Je peux parler de tout et de n'importe quoi avec elle comme je le faisais avec Saul ou comme je le ferais avec Njal. Il y a quelque chose de spécial entre nous que je n'aurais jamais soupçonné il y a quelques mois. C'est une très agréable surprise, je dois dire, qui est très loin de me déplaire.
Je me demande ce qu'elle pense de moi, à quel point elle m'apprécie. Je suis sûr qu'Arthur occupe toujours une petite part de ses pensées, même pendant qu'elle est entrain de me parler. Je commence même à me poser plein de question sur leur relation, et je ne devrais pas me poser certaines questions. Est-ce que enlacer, c'est trompé ? A partir de quel moment on considère une chose comme étant une tromperie ? Embrasser, c'est trompé, il n'y a pas de doute. Mais est-ce que marcher main dans la main, c'est tromper ? Est-ce que flirter, c'est tromper ? Je me dis que si elle me demande de l'enlacer, c'est qu'elle ne considère pas cela comme de l'infidélité.

Mais je n'ose pas rendre ce moment trop "romantique", je ne peux m'empêcher de lui parler, de la taquiner. En réponse à cela, Maya se met à me chatouiller au niveau du ventre. Craignant les chatouilles, je me mets à rire. Donc forcément, je me débats.
« Arrête ! » dis-je en riant et en essayant de me reculer. « Maya ! Je plaisante pas ! »
Mon ton n'est pas très crédible. Une bonne fois pour toute, pour me faire respecter, je prends les choses en main. Pour stopper les chatouilles, je saisis les poignets de Maya fermement. Je lui ai encore rien fait qu'elle se met déjà à rire aux éclats. J'adore son rire.
« Je te jure que tu vas le regretter, Maya Andrews ! » m'exclamai-je en souriant.
Non sans mal, je m'arrange pour qu'elle se retrouve allongée sur le sol de force sans pour autant lui faire mal et je me mets à la chatouiller sans pitié. Elle craint autant les chatouilles que moi, si ce n'est plus. Je dois avouer que ce n'est pas déplaisant de lui faire cela, de laisser mes mains se balader sur son corps en toute innocence.
« Excuse toi et j'arrête ! » dis-je assez fort pour qu'elle l'entende.
Je ne compte pas m'arrêter avant qu'elle se soit excusé, d'une façon ou d'une autre. J'accepte les bisous comme excuse aussi. Je continuerai jusqu'à ce que mort s'en suive si elle ne le fait pas, et je lui fais bien comprendre. Et l'expression mourir de rire prendra tout son sens.
« Quoi ? Je n'ai pas entendu ! "Je suis désolée, Monsieur Rozen", allez ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prétexte de prise de poids | Alexandre

Revenir en haut Aller en bas

Un prétexte de prise de poids | Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 07. Sometime, sorry is not enough
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Un texte admirable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur-