GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Correspondance (Kiki & Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Correspondance (Kiki & Alex) Sam 7 Oct - 23:57

Cher Kieran,

Je me permets de t'écrire, j'espère que cela ne te dérange pas. Si je le fais, c'est peut-être parce que j'ai besoin de parler, qui sait. Tu excuseras mon écriture pas très agréable, je fais des efforts.
Je suis préfet cette année. J'aurais préféré ne pas l'être. Ça réduit mon temps de révision, et c'est clairement la dernière chose dont j'ai besoin. Cette année, comme je te l'ai déjà dit, j'ai pris trois options, dont deux que c'est la première fois que j'expérimente: la divination et l'astronomie. Ma foi, je m'en sors plutôt bien en astronomie, j'ai lu quelques livres sur le sujet à la bibliothèque. (Tu savais que la Petite Ourse et la Grande Ourse étaient en faîte des formes de casseroles ? Trop déçu.) Par contre, j'ai encore des progrès à faire en divination mais j'y travaille. On est entrain de lire l'avenir dans les cartes. Perso, tout ce que je vois c'est un jeu de tarot. Je pense que c'est le genre de matière, c'est plus de l'inné que de l'acquis.
Dis, crois-tu qu'il est possible d'échapper à une prophétie ? Par exemple, on prédit que tu vas mourir brûler. Si t'essayes d'échapper à ce destin pas très enviable, est-ce qu'au final ce n'est pas ça qui va te pousser vers ta fin ? Parce que si certaines personnes sont capables de prévenir l'avenir de manière "fiable" (j'émets vraiment une réserve sur ce mot), ça ne voudrait pas dire que notre vie est déjà toute tracée dès notre naissance, qu'elle est inscrite dans nos gènes ? Merlin que cette idée est déprimante !
Bon, je t'enquiquine pas d'avantage avec mes questions. J'avais juste envie de t'écrire.

Cordialement, Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 319
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - HOODWINK
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Ven 13 Oct - 19:50

Alexandre,

Tu me vois heureux de recevoir une missive de ta part, j’admets cependant que je ne l’attendais pas si tôt.
Je suis ravi d’apprendre que tu as été désigné préfet. Je ne te ferai aucune réflexion concernant tes devoirs, il me semble que tu les connais déjà assez, avec la réunion de début d’année que tu as dû avoir avec les autres dans le train. Concernant tes options, je peux t’assurer qu’elles te serviront pour ton projet professionnel (si tant est que tu veuilles rester sur ton projet actuel), en tout cas, ce sera le cas de la divination. J’ai moi-même quelques connaissances en étoiles, tu ne m’apprends donc rien sur la Petite Ourse et la Grande Ourse.
Il est probable que la divination tienne en effet plus de l’inné, je te rejoins là-dessus. Néanmoins il est fort heureusement possible d’arriver à des résultats corrects sans rien y connaître, sinon le métier de langue-de-plomb n’existerait pas. Je pense aussi que tu as du mal parce que ta vision est trop rationnelle, si tu me permets de dire cela. La divination c’est accepter que l’impossible puisse arriver, y compris les prédictions futures. La divination c’est accepter des hypothèses que d’autres jugent inévitables. Je te laisse donc répondre seul à tes interrogations, ou à les poser à ton professeur, si tu n’as pas peur de la braquer.

Cordialement,
Kierán


Kierán ne prit pas la peine de relire sa lettre parce qu’il savait qu’il n’y avait pas ou peu de fautes. Sa réponse était de taille raisonnable à ses yeux, d’autant plus qu’il avait envisagé de ne pas du tout lui répondre, parce que ses questions concernant la divination l’avaient agacé. Il avait donc préféré le renvoyer vers son professeur dont le jugement, il l’espérait, ne serait pas altéré par ses états d’âme. Sur le coup, au début de la lettre, il n’avait pas compris pourquoi le jeune homme l’informe qu’il était préfet. Était-ce vraiment nécessaire ? Était-ce important pour la (les) question(s) qu’il avait à poser ? Il n’avait pas été préfet lui-même, puisqu’il était tôt devenu le Capitaine des Serdaigle. C’était d’ailleurs une chance, car son caractère calme avait au moins le mérite de calmer les tempéraments des autres. Il attacha délicatement l’enveloppe sur laquelle était inscrite le nom d’Alexandre Rozen avec la belle écriture de l’ancien Serdaigle. Il regarda l’oiseau s’envoler d’un air pensif, sans que ses pensées ne soient tournées vers la réponse qu’il avait formulée. Il réfléchissait en réalité à sa soirée au Tsarbuck de son ami Baldr. Il n’avait toujours rien préparé. Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Mer 25 Oct - 0:46

Kieran,

J'ai eu ma première note de divination, ce n'est pas glorieux. Cette matière me donne du fil à retordre. Je n'ai jamais nié le fait que l'impossible puisse arriver, ce qui en soit, est un paradoxe linguistique. Si l'impossible peut arriver, ça veut dire qu'il est possible. Pour moi le mot impossible ne peut se greffer qu'à une unique affirmation.
Je juge qu'avoir un Satisfaisant en divination pour moi est possible. Néanmoins, j'ai plus de chance de me marier avec une belle norvégienne aux yeux plus bleu que ciel et plus brillant que mon avenir dont je n'aurais pas eu besoin de forcer la main parce qu'elle m'aimerait depuis des années. Admettons que nous ne  sommes pas sur un très haut niveau de probabilité.
Je voulais également te poser une question qui me trotte dans la tête depuis plusieurs semaines. L'année dernière, j'ai trouvé un mot dans un livre mais je ne sais pas ce qu'il désigne. J'ai cherché dans plusieurs ouvrages mais aucun n'a évoqué ce sujet. Je ne sais à qui demander d'autre qu'à toi. Sais-tu ce qu'est un horcruxe ? Je n'ose pas demander à mes professeurs. Mrs. McGonagall m'a déjà à l'oeil.

Cordialement, Alexandre.



Je me rends à la volière pour envoyer ma lettre. J'espère que le hibou ne sera pas intercepté. Si la police apprend que je parle de magie noire, cela va éveiller des soupçons. Surtout que je me doute que la magie des horcruxes n'est certainement pas une magie recommandable. Je ne voudrais pas que Kieran ait des ennuis à cause de moi. Mais bon, que le hibou soit intercepté est peu probable.
Kieran a été très concis dans sa réponse. Je suppose que cela fait parti de son caractère. Ou peut-être que c'est moi qui parle trop, même si je n'écris pas masse d'information à mon correspondant. J'attache la missive à la patte d'un hibou que je regarde ensuite s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 319
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - HOODWINK
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Jeu 26 Oct - 19:03

Kierán avait posé la lettre sur son piano sans la lire ce jour-là.
Il avait d’autres choses à faire que de lire les récits d’un adolescent perdu dans sa scolarité et ensevelit de problèmes qui, à son échelle, étaient insurmontables. Le langue de plomb ne s’était pas pressé, et il avait fait dans l’ordre, tout ce qu’il devait faire avant de s’attaquer à la lecture de la missive. Il s’était occupé de tout l’entretient de sa maison, avait rangé trois dossiers dans le tiroir de bureau de sa chambre, avant de lui jeter un sort pour être sûr que sa sœur n’allait pas y toucher, il avait laissé de l’argent à Oona parce que cela faisait bien trop longtemps qu’elle ne lui avait rien demandé, et qu’il préférait donc se préparer à devoir lui donner une petite bourse.
Et enfin, un sandwich tenu fermement entre ses mains, il avait ouvert la lettre.
Le début était d’une affligeante banalité et vu l’état dans lequel il était, il n’y aurait pas répondu tout de go s’il n’avait pas lu le mot « horcruxe ». Kierán resta pendant de longues secondes interdit devant ce mot et il relu la phrase pour être sûr de ne pas se tromper. Mais les horcruxes ne referraient qu’à une seule chose et il trouvait cela étrange qu’un garçon de l’âge d’Alexandre le connaisse. Ce fut ce seul mot, dans toute la lettre, qui motiva le parfait petit employé du Ministère à sortir une plume, un parchemin et de l’encre, pour rédiger sa réponse. Il ne savait pas comment tourner ses phrases, ni comment expliquer la chose. En tant qu’homme curieux, il n’était pas concevable pour lui de ne pas lui répondre. A sa place, ne pas obtenir de réponse alors que l’on sait que son interlocuteur a matière à nous fournir, c’est presque barbare. Et il n’est pas un homme barbare. Néanmoins, le langue de plomb veille bien à ne pas citer le mot prohibé. Si sa lettre se perd, ou qu’elle est interceptée, ils risqueraient d’avoir des problèmes. A cette pensée, une pointe d’agacement s’installe dans l’esprit de l’Irlandais, qui ne comprend pas comment le jeune homme a pu prendre de tels risques. Il ne devrait même pas lui répondre, tant pis.


Alexandre,

Je dois t’avouer que la lecture de ta lettre m’a étonné, si bien que je ne vais répondre qu’à la principale question que tu m’as posée (entends par-là, celle à laquelle j’accorde la plus grand importance).
Tu fais bien de ne pas demander à l’un de tes professeurs ce que signifie le mot dont tu me demandes la signification. Une magie pareille est très très noire et n’est pas à la portée du premier venu. Il s’agit d’un acte de magie complexe, qui consiste à séparer son âme en deux. Tu m’excuseras si je ne te dis pas comment on fait. Je ne pense pas que le genre de lectures auxquelles tu t’adonnes soient recommandées pour un garçon de ton âge (à dire vrai, je crois que l’on ne peut jamais conseiller à personne ce type de lecture), mais tu fais bien ce que tu veux.
Concernant la divination, il est plutôt normal que tes premières notes ne soient pas satisfaisantes. Ne t’y arrêtes pas, certains même, n’arrivent jamais à avoir des notes correctes.

Cordialement,
Kierán.



Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Sam 11 Nov - 13:11

A l'heure du petit-déjeuner, j'ai reçu la nouvelle missive de Kieran. Je ne l'ai pas ouverte quand je l'ai reçu, pour éviter tout désagrément. Actuellement, il est dix-neuf heures, une heure avant ma ronde. Seul dans mon dortoir, j'en profite pour lire sa lettre avec attention. Je trouve son explication sur les horcruxes beaucoup trop vague. Diviser son âme en deux, ok. Mais par quel moyen ? J'entends que l'une des parties de notre âme résiderait dans notre propre enveloppe corporelle pour la maintenant en vie. Et l'autre partie irait dans un autre corps, donnant peut-être vie à un objet initialement inanimé. Pourquoi nous ferions ça ? Pour avoir l'espoir d'une vie éternelle ? Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Et qui veut une vie éternelle, sérieusement ?
Je prends de quoi écrire et je réponds à Kieran.


Cher Kieran,

Je trouve tes explications trop vagues. Mais j'entends la raison qui te pousse à ne pas m'en dire plus. Cependant, j'estime qu'il n'y a pas d'âge pour s'intéresser à des choses. Je n'apporte qu'un intérêt purement théorique à ce sujet et jamais me viendrait à l'idée de l'exercer. C'est comme l'art, on peut s'y intéresser sans pour autant pratiquer une activité artistique. J'ai la ferme conviction que la connaissance de ce sujet me sera utile pour mes projets d'avenir. Enfin bref.
J'étais impatient de reprendre les cours mais maintenant, je n'ai qu'une seule envie: retourner en vacance. Le début d'année ne se passe pas aussi bien que je le voudrais. J'ai fait un truc que je regrette tellement. Je me sens sale, comme tâché de sang. Si tout semblait aller bien, ça a complètement déraillé récemment. Je sais que tu t'en fiches sûrement, mais j'ai l'impression de ne pouvoir le dire à personne d'autre.

Cordialement, Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 319
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - HOODWINK
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Lun 13 Nov - 17:28

Kierán était assit dans son canapé avec un plat de pâtes à moitié froides déjà entamé. Spartacus l'observait en se léchant les babines comme si sa vie entière dépendait de ce que son maître ne mangerait pas. Le langue-de-plomb ne faisait guère attention aux yeux implorants de son animal, et se contentait de fixer un point sur la table tout en enfournant sa fourchette dans sa bouche. Sa sœur n'était pas dans le coin, il fallait dire aussi que passé vingt et une heure, il était bien rare de voir Oona dans le petit appartement londonnien. Lorsqu'il décida en avoir finit avec son plat, il ne restait que quatre misérables pâtes dans l'assiette, qu'il donna à son Cavalier King Charles qui allait prendre du poids en mangeant aussi mal que son maître.
Le jeune homme se désintéressa complètement de Spartacus pour se saisir de la lettre abandonnée sur son piano, qu'il avait déjà lu sans pourtant y avoir répondu. Il prit une plume, de l'encre et commença donc à répondre.

Alexandre,

L'âge correspond souvent à la maturité et la sagesse. Je pense que tu peux comprendre qu'il est difficile pour un jeune homme de son âge de comprendre pourquoi certains sont intéressés par la magie noire et par certaines pratiques proscrites. Je ne t'en dirai pas plus par lettre, cela ne veut pas dire que je ne t'en parlerai pas de vive voix. J'évalue les gens à qui je divulgue mes informations, si par hasard je te juge suffisamment adulte pour entendre ce que je te dirai, peut-être te donnerai-je tes réponses.
Je ne sais pas ce que tu as fais, et je suis peut-être curieux, je ne suis pourtant pas invasif. Si tu souhaites me raconter ce qui te rend mal, je pourrai peut-être le donner une solution quelconque. Si tu ne me dis rien, cela est ton choix et je ne reviendrai pas sur ta décision. Sache seulement qu'il n'est jamais impossible de revenir sur une mauvaise action.

Kierán.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Jeu 23 Nov - 13:16

Je venais de recevoir la lettre de Kieran. Je n'avais pas eu le loisir de la lire, étant en retard pour mon premier cours de la journée. Assis au fond de la salle d'histoire de la magie contre un mur, je dépliai le parchemin sur lequel m'avait écrit Kieran et y fit balader mes yeux de part et d'autres. Que pensait-il de moi ? Me jugeait-il suffisamment adulte ? A partir de quel moment pouvions-nous nous considérer comme adulte mentalement ? Je ne savais pas. Discrètement, je pris un morceau de parchemin et répondis à mon correspondant.

Cher Kieran,

Certes, il n'est jamais impossible de revenir sur une mauvaise action. Mais j'ai vraiment fait une grosse bêtise, quelque chose de vraiment mal. Difficile de revenir dessus. J'ai fait du mal à quelqu'un qui ne m'a jamais rien fait juste dans l'optique de sauver ma peau parce que j'avais peur. C'était comme si je poussais une grand-mère dans les escaliers. C'était le même niveau de: "Scheisse, c'est un gros embousé". Je ne pense pas pouvoir me faire pardonné.
T'est-il déjà arrivé de vouloir repartir à 0, prendre un nouveau départ mais que dès le début, tu trébuches et tu peines à te relever ? Comme si ton karma te faisait payer tout tes méfaits passés ? J'essaye de changer mais j'ai l'impression que plein de facteurs essayent de m'y en empêcher. Kieran, le karma existe-t-il vraiment ? Est-ce qu'il influence réellement notre futur ? Ou est-ce juste une chose que l'on se dit pour se rassurer ?

Cordialement, Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 319
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - HOODWINK
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Sam 25 Nov - 12:36

C'est avec une bouteille de Gin à moitié bu déjà que Kierán ouvrit la lettre que lui avait envoyé Alexandre. Il commençait à s'habituer aux échanges tel que celui-ci, et il en prenait tellement l'habitude que lorsqu'une lettre avait du retard, il s'en étonnait un peu. Il poussa sa bouteille du bout des doigts pour l'avoir hors de sa vue pendant sa rédaction, parce qu'il fallait à son sens « avoir les idées bien claires pour rédiger un pareil parchemin ». Néanmoins, l'Irlandais avait déjà bu la moitié d'une bouteille et ses idées étaient donc particulièrement embrouillées lorsqu'il écrivit le premier mot.

Alexander,

Je vais te demander quelque chose.
J'aimerais que tu me dises en détails ce que tu as fait à ce garçon. Je ne vais pas te juger. Je ne vais peut-être même pas te donner mon avis dessus. Je pense simplement qu'il est sûrement mieux pour toi de rédiger sur ce papier ce que tu as fait à ce garçon parce qu'après tout, c'est en revivant la scène que l'on accepte ce que l'on a fait. En parler réellement ne pourra que t'aider. Cependant, me basant sur ce que tu viens de dire, je ne peux que conclure que tu as sauvé ta peau avant celle d'un autre. Inutile d'avoir honte de cela, c'est la réaction de la plupart des gens.
Je n'ai jamais connu d'embûches particulières dans ma vie. La seule embûche est mon caractère, et considérant ce triste état, je peux dire que le karma m'en veut parce que je ne pourrai aller au delà de lui. Le karma est une explication aux méfaits qui nous arrivent. Est-ce que cela existe ? Je n'en sais absolument rien. Crois ce que tu veux, toi seul peut trouver la réponse à ta question.

Amitiés sincères,
Kierán.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Mar 28 Nov - 18:37

Cela faisait une semaine que j'avais reçu la lettre de Kieran. Assis sur mon lit, le dos contre le mur, les jambes ramenées au niveau du torse avec mon manuel d'astronomie ouvert sur mes cuisses, je regardais fixement le parchemin que j'avais retrouvé dans le méandre des pages de ce livre. Au plus tard, je répondais maximum trois jours après avoir reçu la lettre de Kieran. Je n'osais pas répondre à celle-là, ayant peur de décevoir mon correspondant. Je voulais juste effacer ce moment de ma vie de ma mémoire. Cependant, ce soir-là, je décidai de prendre mon courage à demain et de saisir ma plume.

Cher Kieran,

Je ne suis vraiment pas fier et ça ne m'enchante pas de te raconter ça. Mais si tu veux savoir.... J'ai tabassé à coup de coup de pied et coup de poing un pauvre cancéreux à qui on avait retiré les médicaments dans une volonté sadique malsaine. Il a essayé de me frapper, je l'ai frappé en retour encore plus fort jusqu'à ce qu'il tombe à terre. Puis j'ai enchaîné les coups de poing. C'est ce que tu voulais lire ?
Rien n'excuse ce que j'ai fait. Pas même le fait de le faire contre ma volonté. Je pouvais très bien protester mais je n'ai juste pas eu les cognards ! Je crois que ça va rester encré dans ma tête tout le reste de ma vie. Et le pire dans tout ça, c'est que sur le coup... J'ai eu du mal à m'arrêter, c'est comme si je passais tout mes nerfs sur lui.
Enfin bref, tu sais tout. Je suis un excellent préfet, n'est-ce pas ? Et ne me dis pas que ce n'est pas grave, que tout le monde aurait fait pareil et que c'est tout à fait naturel !

Cordialement, Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 319
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - HOODWINK
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Jeu 30 Nov - 17:57

La réponse à la dernière lettre avait tardé à arriver. Kierán ne s'en était pas particulièrement inquiété, il trouvait simplement cela étonnant. Mais il ne perdait pas de vu le sujet de ces lettres, et il comprenait donc le retard volontaire de son correspondant. Alexandre semblait tiraillé entre ce qu'il avait fait et ce qu'il avait ressenti. C'est en tout cas l'impression qu’eut le langue-de-plomb, en lisant sa missive. Les mots qu'il lisait ne l'étonnait pas. Pas dans la mesure du raisonnable. Il était après tout un homme de discernement. Lorsqu'Alexandre lui avait dit regretter un acte, il s'était douté de la chose elle-même. La confirmation par le garçon n'était pas étonnante, mais l'Irlandais était ravi qu'il ne lui ai pas menti.

Alexandre,

Je ne comptais pas te dire tout cela. Et comme je te l'ai déjà dis, tout ce que tu peux faire désormais, c'est essayer de te rattraper. Je suppose que tu n'as pas frappé ce garçon parce que tu en avais envie. Tout comme je suppose que vous étiez tous les deux menacés.
La dualité chez les individus est tout à fait fascinante à étudier. Tu es tiraillé entre ce que tu as fais et ce que tu as ressenti. Tu te demandes si au fond, tu n'en avais pas envie. Je crois qu'il faut s'accepter tel que l'on est. Qu'est-ce que le bien, qu'est-ce que le mal ? Il n'y a que le jugement des individus qui fait pencher les actes d'un côté ou l'autre.
Je ne vois pas très bien ce que je peux faire d'autre pour toi,

Kierán.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 889
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex) Sam 2 Déc - 14:55

Le bien et le mal. Il s'agissait de deux notions opposées. De tout temps, on nous répète qu'il faut faire le bien autour de soi, qu'il ne faut pas être mauvais. Ce sont des notions spécifiquement humaines. Elles ont la particularité d'être subjective. Quand je reçus la lettre de Kieran, je me demandai si faire du mal à un individu pour sa "survie" était quelque chose de mal. Un lion tuant un zèbre pour se nourrir ne se pose pas la question de savoir si c'est bien ou si c'est mal. Mais je partis du principe que si je doutais à franchir le pas, c'était que c'était mal de faire ce que j'avais fait. Chose qui n'aurait peut-être pas existé si nous avions été des animaux.
La lettre de Kieran m'avait beaucoup donné à réfléchir sur un tas de sujet. Mais je ne pensais pas en coucher ne serait-ce que la moitié sur le papier en répondant à mon correspondant.

Cher Kieran,

Je considère qu'une chose est mal à partir du moment où cela fait souffrir (volontairement et manifestement) une autre personne. Ta lettre m'a beaucoup donné à réfléchir. Ce que j'ai fait est mal dans la mesure où j'ai fait volontairement une personne par une peur égoïste. Je n'aurais jamais dû donner le premier coup. Mais ce qui est fait est fait.
Je me demande si ce genre de comportement existe chez les animaux. Ils ont, certes, des sentiments. Mais ont-ils une conscience ? Cela les rendent-ils mal de faire du mal à d'autres espèces ? Je ne pense pas dans la mesure où c'est pour subsister, en règle général (je ne suis pas un professionnel du monde animal). On retrouve ce même comportement chez les humains. La plupart n'ont aucun scrupule à tuer d'autres espèces pour se nourrir. Par contre, très peu de gens pourraient tuer un autre être humain. Donc cela vient à se demander si tuer est forcément mal. Je ne pense pas. Entre nous, je préférerais être un boeuf destiné à l'abattoir qu'une vache à lait.

Cordialement, Alexandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondance (Kiki & Alex)

Revenir en haut Aller en bas

Correspondance (Kiki & Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur-