Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Embla Loikson [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 13:48


ϟ la fiche de recensement




NOM - Loikson
PRENOMS - Embla
DATE DE NAISSANCE - 11 mars 1953
AGE - 22 ans
VILLE D'ORIGINE - Umea - Suède
SANG - Sang Pur
ANCIENNE MAISON A POUDLARD - T'es un Cracmol. Les études magiques, ça a pas été pour ta pomme.
ORIENTATION - Côté du bien | Petit espion qui paye pas de mine de l'Ordre du Phénix



ϟ votre caractère
.
.



Avant, t'étais un véritable bout-en-train, t'habillant à la mord-moi-le-noeud, te coiffant à la one-again, voire pas du tout et t'enchaînais fête sur fête tous les jours de la semaine pour le plus grand déplaisir de ta famille qui ne savait plus quoi faire d'un incapable seulement bon à siffler de l'alcool et à courir après les boxers. Puisque, oui, 'faut bien l'avouer, t'es gay, hein. C'est pas non plus la peine de tenter de te voiler la face. T'aimes les mecs, un point c'est tout. Non mais oh. Mais 'fallait pas croire que t'étais du genre à te mettre en couple. Ça non. Tu préférais plutôt les coups d'un soir et "heyy~, on s'reverra jamais~!".

Mais ça, c'était avant.

Avant que tu n'entres de force dans l'armée et que tu t'y plaises finalement, que les années passent et trépassent, que ton caractère se durcisse pour devenir celui que tu es maintenant. Jusqu'à ce que tu ne sois plus cet éternel fêtard fainéant et sois même très stricte sur ta santé physique. Un esprit sain dans un corps sain. Sauf que ton esprit l'est pas totalement. Toutes les nuits, c'est la même rengaine. Les cauchemars sont les mêmes et diffèrent pourtant à chaque fois. Le scénario fait dans l'originalité quand les acteurs persistent et signent pour t'empêcher de dormir convenablement. Résultat t'es quasi insomniaque et tu fonctionnes au thé. Ouais, au thé. Ton visage est toujours sérieux, même quand l'envie te prend soudainement de déconner. Tu es également quelqu'un de très méfiant qui ne donne pas sa confiance au troisième venu. Quant aux amourettes, personne n'a su, pour le moment, ravir ton cœur et ce n'est peut-être pas plus mal. Tu ne veux pas l'envahir avec tes mauvais songes et ce côté Cracmol que les sorciers abhorrent, ton côté possessif, voire poulpesque et ton côté très dominateur.


ϟ Ce qu'il faut savoir sur vous ….
.
.



VOTRE PATRONUS - Désolé, t'es pas propriétaire d'une forme spectrale.
VOTRE EPOUVANTARD - Tes victimes et tes alliés mort au combat. Parce que, ouais, t'as fait la guerre dans le monde moldu et que t'en es pas ressorti totalement indemne.
VOTRE COULEUR PRÉFÉRÉE – Bleu
VOTRE ANIMAL PRÉFÉRÉ – Chien
VOTRE PARFUM DE BERTIE CROCHUE PRÉFÉRÉ – Citron
VOTRE SORTILÈGE PRÉFÉRÉ – Protego. Parce que t'aimes bien qu'on protège ta pomme.
VOTRE BOUTIQUE PRÉFÉRÉE SUR LE CHEMIN DE TRAVERSE – Fleury & Botts
VOTRE SORCIER CÉLÈBRE PRÉFÉRÉ – Merlin. Parce que même dans le monde Moldue, ce type en a imposé.

AUTRE CHOSE A AJOUTER ? - T'adores faire flipper les passants dans les cimetières en racontant des histoires glauques sur les morts enterrés ou en simulant une relation passionnelle avec ta pelle. Sinon, t'es passionné par le dessin et a apprit à jouer du piano tout seul, comme un grand. Ouais, m'sieur, dame. T'es un Mozart, toi.
~
Tes parents avaient un chat, mais tu l'aimais pas du tout. Et ce dés-amour était plus que réciproque. Ce fumier venait jusqu'à pisser dans ton lit. Tu te vengeais en le balançant dans la baignoire, pendant que ta mère prenait un bon bain. Saloperie. Leur hibou était pas mieux. Saloperie de bestiole te pigeant le crâne dès qu'il te voyait, tu lui apprenais à voltiger ailleurs si tu y étais en le chopant et le lançant comme une balle de base-ball. 'Faut pas déconner, non plus.
Quand t'es revenu de la guerre, tu t'es pris un chien finnois de Laponie. Tout un nom, tu sais. Mais tu l'aimes bien. Tu l'as eu tout chiot. Puis, un pote t'a demandé de garder ses trois clébards : un berger allemand, un husky et un golden retriever. Heureusement pour toi que t'as hérité de la maison de tes grand-parents maternel et que t'as un grand, GRAND terrain. C'est le genre de chiens qui ont besoin d'espace. Problème, c'est que le pote en question n'est jamais revenu. Tu sais pas pourquoi. Alors, ils sont restés avec toi. T'as aussi un recueilli un chaton qui miaulait à la mort devant le cadavre de sa mère. Et dernièrement, t'es en train d'apprendre à nourrir un corbac blessé à l'aile et à la patte. Allô, l'arche de Noé ?


ϟ La petite interview de Rita Skeeter
.
.



RITA : Bien, installons-nous ici. Vous me paraissez être un sacré personnage ! Parlez-moi de votre job ! Je suis sûre que vous faites un métier formidable ! Laissez-moi deviner : vous sauvez des vies ? Non ? Une place au ministère peut-être ? Balayeur ?
Après la guerre, j'ai décidé de faire quelques chose de plus calme. Seulement voilà, j'ai beau être parti pour protéger mon pays, le fait que la logique merdique est partout pareil. Pas d'expérience, ni diplôme : pas de boulot. J'ai alors appris, quelques temps plus tard, qu'on cherchait quelqu'un pour remplacer le vieux fossoyeur qui avait passé l'arme à gauche. J'ai tout de suite postulé. Ma motivation reste et restera pécuniaire, même si j'aime bien rencontrer des gens et papoter avec eux. C'est un métier que les gens pensent glauque, mais je m'en moques comme de ma première paire de chaussette.


RITA : Parlons d’amour. Une personne dans votre vie pour vous aider à avancer ? Vous avez la tête de quelqu'un qui a souffert en amour... Racontez-moi tout. Je veux des détails croustillants ! C'était qui, c'était quand ?
Que d'indiscrétion ! Pas d'romance. Je n'en veux pas encore. Vous méprenez pas. J'suis pas le genre à apprécier d'être vieux garçon, mais 'faut savoir être réaliste dans la vie. Aucun sorcier normalement constitué voudrait d'un Cracmol. Non, mais la honte, quoi. Quant aux Moldue... Merci, mais non merci. Sans parler aussi de mes...  nan, laissez tomber. J'me contente facilement de coups d'un soir. Ou de ma main droite, ça dépend des jours. Alors, forcément, je peux pas vous donner un nom, tout simplement parce qu'il n'y en a pas. Y'a pas de charmant damoiseau-sELLE ! Damoiselle... *keufkeuf*

RITA : Quelle vie sentimentale trépidante ! On dit que nos choix futurs sont dictés par notre vie passée. Cela se confirme-t-il chez vous ? J’aimerais en savoir plus sur votre enfance et vos années Poudlard. Je veux du détail !
Mes années à Poudlard...! *s'étouffe dans son rire* J'suis un Cracmol, donc les études magiques, ça n'a pas été pour ma pomme. J'vous raconte pas la tronche de toute ma famille quand ils ont appris la mauvaise nouvelle. Non, vraiment. J'aurais payé cher pour que je m'en souvienne. 'Paraît même que ma mamie maternelle en a fait un infarctus. Insupportable, celle-là. Elle supportait pas qu'il y ait un problème dans mon code génétique, alors la vieille m'a inscrit dans une sorte d'école bizarre pour recevoir des cours par correspondance pour faire venir mon potentiel magique. J'vous raconte pas sa déception, j'me garde ce moment de délice pour les nuits d'hiver. Mon paternel, lui, était... spécial. Il était persuadé qu'un bon gros traumatisme réveillerait ma magie. Du coup... il m'a envoyé dans l'armée britannique dès mes quinze ans. J'vous rassure, j'ai été sur le front qu'à mes dix-huit ans.

RITA : Quelle vie peu commune ! J’espère que vous ne comptez pas vous contenter de cela. Parlez-moi de vos projets, de vos rêves.
J'ai un train-train quotidien qui me plaît bien. Le matin, c'est footing avec mes quatre chiens autour du grand terrain qui entourent la maison, pompes, abdos et punching ball. Puis, soigner et nourrir le corbeau de moins en moins récalcitrant. Je salues au passage les rares voisins. Ensuite, j'utilises de la poudre de Cheminette pour me rendre soit dans le monde Moldu, soit dans celui sorcier suivant ce que je dois faire. Et tous les soirs, accompagnés de mes canins et de mon chat, nous faisons la ronde afin de chasser tous les pilleurs de tombes à coups de pelle dans leur face. Une vie bien rangée loin des tumultes de la guerre sorcière et Moldue. Parfois, quand j'ai pas envie de bouger et que le temps est mauvais, je me prend à dessiner ou à jouer du piano durant des heures sans voir le temps passer. Alors, autant vous dire que j'ai pas de rêves en particulier et que mon projet d'avenir est des plus simple.

RITA : Humhum. Quels projets étranges. Enfin, après tout c’est votre vie, vous en faites bien ce que vous voulez… Abordons le sujet qui fâche. Parlez-moi de politique. Quelles sont vos opinions, votre orientation ? Êtes-vous plutôt magie blanche ou magie noire ? Oh ! N’ayez aucune crainte, tout ce que vous pourrez me dire concernant ce sujet restera entre nous, bien entendu. *tousse-tousse*.
Aah... j'adore les débats. Comme j'ai jamais a en pratiquer de ma vie, je vous répondrai bien "peu t'importe". Mais soyons sport et répondons tout de même. Je répondrai que la magie n'est ni blanche, ni noire, ni rouge. Elle ne le devient selon les intentions de son utilisateur. 'Me faites pas dire ce que j'ai pas dit, hein ! Je soutiens pas du tout le Lord Noir. Pourquoi soutenir un despote qui veut votre mort, je vous l'demande. Non. J'préfère encore me remettre aux armes et le combattre à coup de flingue DE PELLE ! ... d'pelle dans les dents.

RITA : Bien, j’imagine que ce n’est pas si grave au final. Laissons désormais de côté toutes ces choses compliquées que sont le travail et la politique. Pour conclure enfin... Vous avez peut-être entendu parler de ce conte moldu, dans lequel un génie sort d'une lampe et propose d'exaucer trois vœux. Si un tel génie se présentait à vous, que demanderiez-vous ?
Aladin. Ouais, j'ai lu le bouquin lors d'une de mes journées de perm'. Pas mal, d'ailleurs. Très exotique. J'vous avoue que je sèche complètement. J'peux pas souhaiter la mort d'un homme, ce serait complètement hypocrite de ma part et un homme despote laisse toujours sa place à un autre, donc inutile. Peut-être comprendre le langage des animaux. Ah oui. Virer définitivement mes cauchemars. Non, j'en causerai pas. Et... voir mon salaire agréablement augmenter. C'est que j'ai des gueules à nourrir !



ϟ et la partie hors-jeu
.
.




Avez vous d'autres personnages, si oui dans quelle maison ?  Nope
Où avez vous connu le forum ?  Google
Avez vous lu le règlement et vous engagez vous à le respecter : Oui (même si je suis une bille pour trouver les codes + samedi-serpencendre/mardi-manticore/lundi-lutin de cornouailles
Vous avez la possibilité de reserver les droits de votre avatar (personne ne pourra le prendre), rendez-vous dans la galerie des avatars. N'oubliez pas non plus de faire votre biographie RPG.
BIENVENUE PARMI NOUS, ET BON RP !


Dernière édition par Embla Loikson le Mar 7 Nov - 12:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 13:48

ϟ laissons parler votre imagination
.
.


Vous devez choisir un RP au choix parmi toutes ces propositions (300 mots minimum demandés) : — Exemple de post de façon RP de votre choix.

"FLASH-BACK"

« Celui qui soutient sa folie par le meurtre est un fanatique »

— Ça va être sanglant cette fois, les gars.
— Vous en faites pas. Comme dirait vot' bon vieux révérend, ne craignez pas le chaos dans lequel vous vous apprêter à pénétrer, car l'ordre et la lumière saura malgré tout vous guider vers le chemin aux hommes méritoire que nous sommes. Et si jamais nous devons mourir aujourd'hui, que ce soit sur le champ de bataille, défendant fièrement nos idéaux et notre nation, que percuté par un conducteur ivrogne et au chomedu. Nous sommes les soldats du Seigneur et nous protégerons ses enfants du despotisme et de la barbarie.
— Amen, révérend.

Le type qui vient de se taper ce monologue n'est autre que le révérend Pierce. Enfin, ancien révérend. Il avait rejoint l'ordre catholique, claquant tout lors d'une "révélation". Il ne l'a jamais regretté. Ce quarantenaire est un homme intègre et parfaitement bien dans ses pompes. Alors qu'est-ce qu'il fout là, te demandera-t-on. C'est pas parce que c'est un ecclésiastique qui suit pas les infos. Il est pas non plus aveuglé par sa religion. Il sait que si personne ne fait rien pour endiguer ce combat sanglant, cela ne s'arrêtera jamais et la plaie s'infectera pour finalement se nécroser. Il ne pouvait rester là, dans son église, à prêcher la bonne parole, pendant que des hommes mourraient dans l'horreur. Il devait agir. Il l'a fait et il en est là. Tu l'aimes bien, c'est un bon gars et il a toujours les mots qu'il faut pour vous remonter le moral. Un Moldu, mais un pote, un camarade, un frère avant tout. Aucun de tes compagnons d'arme, et encore moins tes supérieurs, connaissent tes origines sorcières et ça vaut mieux. Ils n'y croiraient pas de toute façon. Ils te prendraient pour complètement cinglé. C'est pas grave, après tout. T'es un Cracmol, t'as aucun pouvoir magique alors tu te sens parfaitement à l'aise parmi eux.

— Ça va bientôt être à nous d'entrer en scène, les gars.

Lui, c'était un ancien dealeur. Il avait eu le choix entre la prison à perpét' et l'enrôlement. On avait besoin de gars, il avait le goût du risque. Toi, t'es qu'un pauv' gars qui n'a jamais demandé d'entrer dans l'armée, d'apprendre le combat au corps à corps, le maniement des armes à feu, des armes blanches, à sprinter sur des parcours du combattant sous une pluie torrentielle ou sous la canicule, à soulever des bûches avec l'aide des troupes pour apprendre à soulever conjointement des trucs lourds, à faire des abdos chelou en bord de mer, gêné par le sable et l'eau glacée, à apprendre à gérer ta respiration quand le tank dans lequel vous vous trouviez s'immergeait totalement dans le lac artificiel pour ensuite sortir chacun votre tour dans un ordre précis - t'étais le dernier à déchirer la surface de l'eau-. T'avais pas voulu te couper du monde, abandonner ta vie d'avant, risquer ta vie, entrer en guerre. Mais, avec le temps, t'y as pris goût. Le branquignole que tu étais auparavant a disparu. Ne reste que des bribes de ton passé.

Mais pour comprendre pourquoi t'en es arrivé là, il faut d'abord savoir que tes parents sont sorciers. Ta mère de pur souche et ton père tout pareil. Des suédois qui ont migré au Royaume-Uni. Tout laissait à croire que tu suivrais leurs pas dans la magie, sauf que cette dernière ne s'est jamais manifestée en toi et que tu n'as jamais reçu la lettre de Poudlard. Il n'aura fallu qu'un bref séjour à Sainte-Mangouste pour que le diagnostique tombe aussi nettement qu'une lame de guillotine. Cracmol. Ta grand-mère maternelle en est tombée dans les vapes à cause du choc. T'es le seul dans la famille à avoir cette tare. Tu l'as pas très bien vécu. Ajouté à cela le fait que t'as un prénom féminin. Oui, féminin. T'es à des lieues de déconner. Embla est un nom de femme. Tu savais que tes parents étaient quelques peu excentriques et qu'ils avaient toujours voulu avoir une fille, mais quand même. Embla ! Un nom à coucher dehors et tu racontes pas toutes les brimades que t'as eu à cause de ça. Heureusement pour toi, t'es plutôt bon bagarreur.

Faute de pouvoir aller dans une école sorcière, t'as donc fait des études Moldues. Tu n'as jamais su ce que tu voulais faire plus tard. Tu adorais juste dessiner et tu faisais mumuse tout seul sur le piano de ta grand-mère lorsque tu venais chez elle. C'est-à-dire très souvent. Tu as toujours apprécié leur elfe de maison. Winny. Ça te fait penser à Winnie l'ourson. Du coup, tu t'arrangeais toujours pour lui offrir du miel en douce. Tant que c'était pas un vêtement, ça passait crème. Les années ont passé, tu as gagné en connerie, mais pas en maturité. Tu as découvert ton homosexualité durant tes années au lycée. Un mec qui était en kiff sur toi t'avait demandé de sortir avec lui, t'avais rien contre ça, mais t'étais pas sûr d'accepter.

— On a qu'à s'embrasser juste comme ça et si ça te fait rien, bah on laisse tomber.

T'as haussé les épaules et t'as accepté. Sauf que ça t'as pas rien fait du tout. T'as même apprécié l'expérience, la préférant à celle des filles. C'est pas rien quand même. T'as quand même voulu garder la face pour une stupide fierté et t'as menti. Fort heureusement, il a pas insisté et t'as pu cogiter tout ça tout seul, dans ton coin. T'as mis du temps à l'admettre, puis à l'accepter. T'es pas vraiment du genre à rester fidèle, t'en as conscience et t'en profites un max tant que t'es encore jeune. Sauf que tout ça plaît pas à tes géniteurs et qu'ils en ont marre de tes conneries. Surtout que l'homosexualité est très mal vu. UNE MALADIE, ma bonne dame. Résultat des courses, dès que t'as ton bac, ils t'envoient direct à l'armée. T'as tempêté, insulté, refusé, boudé, fugué... t'as tout fait pour que tes parents changent d'avis, mais leur décision était prise et il était bien trop tard pour les convaincre.

Et maintenant t'es là, l'arme prête, l'adrénaline courant dans ton sang. Tu aimes finalement ce métier à haut risque et tu t'es largement assagi. Personne ne connaît tes origines ainsi que ton homosexualité et tu t'en portes très bien. Ils ont beau être tes potes, tu as beau être prêt à mourir pour eux, la déviance n'est pas bien vue. C'est même plutôt dangereux pour ton postérieur. Alors, ton instinct de survie t'ordonne de taire tes préférences.

— Go, go, go, go !

Vous en attendez pas plus pour tirer sur tous les ennemis et avancer, protégeant les arrières de l'autre. Surtout le médecin militaire qui vous accompagne ; il est précieux, celui-là. Tes adversaires sont sur-armés, organisés. Chiants. Mais vous lâchez pas le morceau et vous gagner du terrain. Vous protégerez, coûte que coûte, votre pays des terroristes et du règne de la peur. C'est comme ça que tu le vois. C'est comme ça que tu penses et pour ça, tuer ne te déranger pas. Détruire des vies, occire des pères, des fils, des frères, des amis ne te gênent pas outre mesure. Tu ne fais que protéger un idéal.

— Bougez-vous l'cul, les gars !
— Fait pas ton Captain America, Emb' !

Lui, c'est un jeunot qui a décidé qu'il serait un héros en devenant militaire. T'as jamais compris pourquoi il t'appelait comme ça, mais 'faut dire que t'as jamais cherché à le savoir. Ça tire de tous les côtés, dans tous les sens. L'odeur du sable et du sang emplies tes narines tandis que tes tympans ne perçoivent qu'à peine les paroles de tes confrères, gênés par les tirs et les explosions. Ta vue est brouillée par la poussière volant partout autour de toi, tout va trop vite. Tes pieds sont gênés par les cadavres, rendant le sol instable. Tu as le goût de l'hémoglobine dans la bouche, tu t'es mordu la langue. 'Fait chier.

— Révérend !

Tu te rues vers ton comparse blessé et distingues avec horreur le trou béant sur son corps. Il va y rester. Vous le savez tous les deux. Il balbutie, tente de parler et tu comprends de suite ce qu'il veut. Son chapelet, dans la troisième poche à gauche de son pantalon, entre ses pansements et sa lampe torche. Il ne veut pas mourir sans. Tu le lui donnes juste à temps. Le prieur est mort. Tu jettes un coup d’œil autour de toi.

C'est une véritable boucherie.

Tout est flou, tout est indistinct, mais tu dois quand même continuer à avancer coûte que coûte. Quitte à y perdre la vie, c'est ton travail, ta mission. Pour ton pays, pour tes principes. Pour tes amis.

— Tu ne nous as pas sauvé.
— Tu connaissais pourtant leur emplacement, leur nombre, leurs planques.
— J'ai une femme et une petite fille de trois mois qui m'attendent à la maison.
— Tu es un meurtrier...


Tu hurles. C'est tout ce que tu peux faire. On te somme de te calmer, de respirer, rien y fait. Les visages de tes victimes, de tes amis mort au combat sont collés à ta rétine et tu n'entends que leurs voix. Le gamin de huit ans que t'as head shot te demande comment tu vis le fait que tu as assassiné un enfant. Un membre de ton équipe veut savoir comment tu comptes annoncer à sa femme qu'elle devra élever sa gosse toute seule. Tu vois même le visage du révérend. Il t'assure que t'iras en enfer. Les explosions font rage dans ta boîte crânienne.

Et enfin, le noir total.

Voilà maintenant des mois que tu as quitté ton service militaire. Tu ne te souviens pas de tout ce qu'il s'est passé et tu n'arrives pas à te souvenir du comment du pourquoi du parce que tu as reçu une balle dans ton épaule droite. Tu te souviens que tu t'es réveillé à Sainte-Mangouste, entouré de médicomage et d'infirmière, en plein délire. Tu as été suivi de près par un psy moldu de l'armée qui t'a jugé définitivement inapte au combat. Il parle même d'un stress post-traumatique. Peut-être le fait que tu sortes une arme blanche/ à feu au moindre grand "boum" suspect, prêt à dézinguer tout ce qui t'entoure et mettant au moins cinq minutes avant de recouvrer tous tes esprits. Coupé du monde, tu as finalement appris que tes grands parents maternels sont morts et que tu as hérités de leur maison se trouvant à Pré-Au-Lard ainsi que de leur richesse. Tu y as emménagé, appréciant fortement ce lieu. De plus, avec ton salaire - que tu n'as jamais touché - en plus de ton héritage, tu as de quoi vivre sans travailler pendant plusieurs années.

Cependant, tu n'es pas du genre à rester inactif et tu as immédiatement postulé pour le job de fossoyeur dans un cimetière sorcier. Tu as également quatre chiens - dont trois qui appartenaient à un pote, mais ce dernier a disparu dans la nature, un chaton que t'as sauvé de la mort et un corbeau blessé. Tu fais styles que tu refuses catégoriquement de te mêler de la politique et de la guerre sorcière, estimant avoir assez donné dans celle moldue ; que tu vis tranquillement et paisiblement, malgré les cauchemars qui viennent toutes les nuits ainsi que ton stress post-traumatique. Mais la vérité est tout autre et tu sais garder un secret. Dès que tu as entendu parlé de la guerre qui s'annonçait contre un taré psychopathe, tu t'es démené pour contacter un certain Dumbledore, offrant tes services et ton aide. Il t'en a pas fallut beaucoup pour le convaincre et te voilà un petit espion discret pour l'Ordre du Phénix.

Ta demeure principale reste l'ancienne grande maison de tes grands-parents, mais t'as également un humble appart' dans le monde moldu, gardant tes liens avec d'anciens compagnons militaire et camarades de classe. Tu vois également quelques gens sorciers - nettement moins nombreux que de l'autre côté du Chemin de Traverse - et tu ne leur raconte jamais tes déboires. Comment peuvent-ils comprendre de toute façon. Ils ont leur magie, leur pouvoir. Comment peuvent-ils saisir le fait que tu n'apprécies que très peu la sensation qu'ils te regardent de haut. Okay, t'es un Cracmol, mais que tu pètes leur bout de bois et ils sont incapable de seulement laver la vaisselle. Toi, tu es peut-être l'équivalent d'un Moldu, mais tu les dézingues que ça soit avec une arme où à main nue.

En clair, t'emmerdes tous ceux qui te prennent pour un moins que rien.

Ta famille le sait parfaitement, le côté de ta mère digère mal le fait qu'un Cracmol comme toi hérite de leur maison ainsi que de leur richesse. Ils t'en veulent, mais tu t'en moques. Tu n'as plus de contact avec eux et ils te laissent tranquille.

C'est tout ce que tu souhaites.
C'est tout ce que tu veux.




Dernière édition par Embla Loikson le Mar 7 Nov - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1077
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | old money.
| SANG : sang-pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 13:54

Bienvenue sur le fofo Perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



| HIBOUX POSTÉS : 224
| AVATARS / CRÉDITS : Lucy Hale | Eilera
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 13:59

Chic, tu as sauté le pas rhaa

Bienvenue parmi nous l'cracmol I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 14:02

Bienvenue, et hâte de lire ta fiche ! nyeux

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 14:10

Bienvenue cher monsieur ! Wouu
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 14:13

Merci beaucoup tout le monde ! Je tenterai de faire la fiche le plus rapidement possible ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 414
| AVATARS / CRÉDITS : Asa Butterfield. holdy.
| SANG : Mêlé, mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père, Tobias Rogue
| PATRONUS : Une biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 14:16

Bienvenue sur ATDM Perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 289
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 15:16

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 396
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • STCK
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Lun 6 Nov - 15:28

ohlala ça envoie du lourd tout ça GOSH

Welkommen here comme on dit chez moi Very Happy (peut-être qu'on dit pareil en suédois, J'suis pas Rolling)

Bon courage pour le reste de ta fiche (et à bientôt dans ta fiche de liens Perv)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Noah Centineo (made by WILD HEART)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Mar 7 Nov - 4:40

Haha, ici la cheftaine qui est passée à côté de ton sujet dans la rubrique invités mais qui est ravie que tu aies sauté le pas, ton perso me semble très intéressant ! Wink + 1 pour l'expression à la one again !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 261
| AVATARS / CRÉDITS : Alex Lawther (made by me)
| SANG : Sang pur, même si cela n'a pas vraiment d'importance à ses yeux.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le fantôme de Pépé Urias
| PATRONUS : Un sphynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Mar 7 Nov - 4:42

Bienvenue parmi nous, bon courage pour la suite de ta fiche ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Jake Gyllenhaal - schizophrenic
| SANG : Mêlé, arrière-arrière grand-mère moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La faucheuse noire.
| PATRONUS : Un Aigle à Ventre roux.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Mar 7 Nov - 16:14

Bienv'nue par ici Hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 417
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Mer 8 Nov - 4:42

Ohlalala personnage trop intéressant je meurs ! GOSH
BIENVENUE ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 482
| AVATARS / CRÉDITS : © Vanka
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ] Mer 8 Nov - 6:03

Un cracmol qui veut se battre ? Chaton mignon ! Perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embla Loikson [TERMINÉ]

Revenir en haut Aller en bas

Embla Loikson [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Les validations :: 
Le recensement des adultes
 :: 
Les fiches adultes terminées
-