GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Erreur sur la personne ▲ Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Erreur sur la personne ▲ Moran Jeu 9 Nov - 20:43

Voici quatre jours que, un beau matin, un des hiboux de l'école avait déposé une lettre pour Jenny. Quatre jours que cette dernière ne faisait que penser à cette missive - ou plutôt à son contenu car il avait de quoi mettre en émoi n'importe quelle jeune fille. En fait, JAG songeait que, depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, elle n'avait pas ressenti d'émotions aussi fortes - excepté quand ses parents avaient annoncé qu'ils se séparaient.

Un garçon de l'école - et elle ne savait pas qui car le courrier était anonyme - lui donnait rendez-vous en tout début de soirée dans la Salle des Trophées. Elle n'était pas parvenue à reconnaître l'écriture (pourtant, elle avait scruté tous les rouleaux de parchemins qui s'étaient offerts à ses yeux).
Elle allait à un rendez-vous avec un garçon ! Serait-il beau ? Serait-il intelligent ? C'était tellement excitant d'avoir un admirateur secret ! Peut-être même était-il plus âgé ?

Mais, dans son for intérieur, la Serdaigle songeait que c'était peut-être une farce, un traquenard. Elle ne serait pas la première, hélas - aussi devait-elle se méfier. Malgré sa clairvoyance, elle prit le temps de coiffer sa chevelure de feu, de se parfumer et même de se laver les dents, avant de descendre à la Salle des Trophées à l'heure dite. Pour le moment, elle était en avance.
Le cœur battant la chamade, elle fit semblant de regarder les coupes de quidditch des saisons passées, lissant en même temps les pans de sa robe de sorcière. Elle était en train de se dire que c'était peut-être le beau Sean McLloyd qui lui avait donné rendez-vous quand elle entendit la porte de la salle s'ouvrir.
Ohoh !

Citation :
Ouvrir un sujet ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Ven 10 Nov - 23:10


Les fêtes de Noël approchant dangereusement, Moran se rappelait douloureusement de celles de l'année précédentes. Difficiles vacances, dure rentrée, il ne gardait pas très bon souvenir de la première moitié de sa sixième année. Mais celle fois-ci, il espérait bien que ce serait différent. Sa vie avait bien changée en un an. Guère plus mature qu'auparavant, le jeune homme se découvrait maintenant un instinct téméraire et impétueux. Son sang bouillonnant d'Ecossais des Highlands lui donnait envie de modeler le monde comme il en avait envie. Et c'est ainsi qu'il fut amené à envoyer une lettre anonyme à Daisy.
Ce n'était pas à cause de sa témérité à lui qu'il pouvait maintenant se satisfaire d'une relation intime avec elle. Non, c'était uniquement parce qu'elle avait prit les choses en mains et c'était d'ailleurs une idée merveilleuse qu'elle avait eu en Février. Sans elle, sans doute serait-il encore seul, s'acoquinant de moldues pendant les vacances d'été, amusantes mais trop peu intéressantes. Le jeune homme était sorti de la salle commune avec sa cape, parce qu'ayant été préfet l'année d'avant, il ne connaissait que trop bien la fraîcheur qu'amenaient les murs en pierre à cette heure tardive. Il était bien rare que Moran donne rendez-vous à la jeune femme en début de soirée, mais il s'était senti d'humeur aventureuse en rédigeant sa lettre. C'est donc peu avant l'heure donnée qu'il était parti.

Le jeune homme avait l'esprit préoccupé. Non seulement le spectre du bal de fin d'année le hantait, mais aussi ses préoccupations amoureuses. Cette nouvelle année allait être sa dernière à Poudlard, dont il sera diplômé en 1976. Seulement quelques mois encore à parcourir le château, et donc, forcément, à fréquenter Daisy. Il ne lui semblait pas qu'elle se tracassait avec cela. Il lui semblait qu'elle avait confiance en eux dans ce qui allait suivre, mais la terrible vérité, c'était qu'il ne parvenait pas à être aussi confiant qu'elle. Désireux de toujours tout anticiper, Moran espérait beaucoup de cette soirée. Une discussion franche entre eux, et peut-être il l'espérait, une solution qui lui convienne à la fin de cette soirée. C'est donc l'esprit aussi torturé que plein d'espoir qu'il poussa la porte de la salle des Trophées. Au pire, il pensait être le premier. Mais là, cela défiait ses espérances. Devant lui ne se trouvait pas Daisy, oh non. Daisy était blonde, pas rousse. Ses traits se décomposèrent tandis que son esprit analytique essayait de comprendre la présente situation en lui donnant des explications plausibles. Mais aucune explication n'était plausible à ses yeux. « Qui es-tu ? » demanda-t-il simplement d'une voix toute à fait interdite devant ce qui lui semblait être un phénomène scientifique complètement et irrévocablement difficile à saisir. C'est parce qu'il ne voulait pas choquer les oreilles non-initiées de cette fille par la langue barbare gaélique qu'il ne se mit pas à jurer en faisant demi-tour. Il se contentait de fixer un peu bêtement la fille, en se demandant si ce n'était pas diable, un mauvais tour de sa chère et tendre.


Dragées:
 


Dernière édition par Moran J. Powell le Lun 20 Nov - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Sam 18 Nov - 0:23

JAG tourna la tête si rapidement vers l'entrée de la Salle des Trophées qu'elle en eut honte. L'on aurait dit un oiseau de proie affamé ! Elle pivota la tête vers la vitrine, inspira profondément, et se décida à se tourner vers le nouveau venu - vers son admirateur secret !
La jeune Serdaigle se trouvait - incroyable - devant un Septième année de la Maison Serpentard. Elle le reconnut alors, c'était le batteur de l'équipe ! Moran Powell. C'était donc lui qui lui avait donné rendez-vous ? Jenny sentit ses joues s'embraser quand elle commença à se rendre compte de la chance qu'elle avait.
Mais alors, Moran posa sur elle un regard plein d'incompréhension.
Qui es-tu ?

Trois mots. Trois mots qui firent l'effet à la Troisième d'une punaise venant éclater un ballon de baudruche. Sa joie, ses espoirs, ses délires d'adolescentes se dégonflèrent piteusement.
Euh, je... euh, balbutia-t-elle, ne sachant ce qu'elle devait dire.
Pourtant, elle avait compris. Elle n'était pas celle qu'attendait le Serpentard. Ce manque de veine... Y avait-il situation plus ridicule ? Une fois encore, une vague de honte la submergea.
Mais, se reprit-elle, elle n'avait pas rêvé ! La lettre lui fixait bien rendez-vous ce jour à cette heure et à cet endroit, non ? Rien ne pouvait laisser croire qu'elle n'était pas la destinataire de la missive.
Je... j'ai reçu une lettre me donnant rendez-vous ici, commença-t-elle d'une toute petite voix. Donc, je suis ici.

Ses yeux papillonnèrent, n'osaient pas vraiment se poser sur Moran.
Je m'appelle Jenny Gardiner, conclut-elle en esquissant un petit sourire.
Pourvu qu'un trou dans le sol l'avalât tout entière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Lun 20 Nov - 13:08


Les mains flanquées dans ses poches, Moran eu un moment d'arrêt en voyant qui se trouvait en face de lui. Oh il ne s'agissait pas de la chevelure blonde de Daisy mais bien d'une chevelure rousse. Son regard incompréhensif devant une tel mascarade eu du mal à se dissiper. Pire encore, il fut renforcé lorsque la gamine – parce que oui, la jeune fille n'avait pas du tout son âge – se mit à balbutier. Il ne se sentait pas particulièrement mal-à-l'aise, il sentait juste tous ses espoirs se casser la figure et tous ses plans pour la soirée s'évaporer tristement. Lorsqu'elle lui donna la raison de sa présence, la seule réaction du jeune homme fut de se passer la main sur le visage pour cacher son sourire. Son abruti de hibou lui avait encore joué un mauvais tour. Il dû se retenir de rire, parce qu'il se doutait que la situation était particulièrement éprouvante et humiliante pour elle. Il s'avança un peu pour sortir de l'ombre et lui tendit la main lorsqu'elle se présenta : « Moran Powell » répondit-il à son tour.

Il se détourna d'elle pour poser ses yeux sombres sur les écussons portant les noms des anciens Capitaines vainqueurs de la Coupe de Quidditch. S'il se débrouillait bien cette année, peut-être que son nom sera inscrit pour que les futures générations puissent le voir, sans jamais savoir qui était réellement le Capitaine de l'Equipe de Serpentard de l'année scolaire 1975-1976. Moran avait une volonté certaine de rester dans l'esprit du commun des mortels. Ses initiales gribouillées sur le mur d'un passage secret n'était qu'une des maigres représentation d'un certain égo. Sans doute était-ce la faute à la fierté écossaise qui coulait au fond de ses veines. « J'ai une relation conflictuelle avec mon hibou » commença-t-il en sachant que la jeune fille n'allait pas comprendre à quoi il faisait allusion, « il ne m'a jamais pardonné de l'avoir laissé à la vitre sous la pluie il y a trois ans. Je suis désolé de te dire que tu n'étais pas la destinataire de cette lettre, mais que tu es la victime malheureuse d'un hibou vicieux ». Il se détourna des écussons et de ces noms qui ne disaient rien au jeune homme pour poser ses yeux sur la Serdaigle. Il s'adossa contre le mur avec nonchalance sans arrêter de la fixer. « Je suppose que pour ne pas complètement ruiner nos plans de la soirée, nous devrions discuter ? » proposa-t-il pour leur offrir à tous les deux une issue honorable et non ridicule. Il espérait du même coup faire disparaître les joues rouges de Jenny. Non pas que ça ne lui allait pas, mais avec ses cheveux, la pauvre ressemblait surtout à une tomate !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Dim 10 Déc - 22:41

Elle avait l'air parfaitement ridicule. Elle l'avait su bien avant que le Serpentard se cache le visage pour faire disparaître son sourire qui prenait possession de ses lèvres. Ridicule. Sotte. Idiote. Imbécile. Nigaude. Cloche. Godiche. Débile.
Le pire dans tout cela, c'était que JAG ne parvenait pas à dire un mot de plus, ou à faire un pas vers la sortie pour s'éclipser, fuir cette ridicule situation.
Non seulement elle était bête, mais en plus elle ne possédait pas une once d'instinct de survie.

Contre toute attente, Powell s'avança vers elle, lui tendant la main et se présentant.
Je sais. Moi, c'est Jenny Gardiner, eut-elle la force d'articuler.
Elle lui serra la main, sans plus de cérémonie, mais rassurée toutefois par le fait qu'il ne semblait pas vouloir se moquer davantage d'elle. Pour autant, ses joues continuaient de la chauffer. Et à moins de plonger la tête dans une bassine d'eau froide - geste qui aurait ajouté à son ridicule - elle ne voyait pas comme s'en débarrasser.
Le Capitaine des Verts commença alors à expliquer la situation.
Tu n'étais pas la destinataire de cette lettre...
Non sans blague, pensa amèrement la jeune Serdaigle.
Tu es la victime malheureuse d'un hibou vicieux.
Ah...

Sa fierté jetée à bas par un hibou courroucé ? En temps normal, elle aurait pu en rire. Mais là, si elle tentait de sourire, elle était sûre de ne parvenir qu'à esquisser une affreuse grimace.
Je suppose que pour ne pas complètement ruiner nos plans de la soirée, nous devrions discuter ?
Ça, c'était inattendu ! Jenny lui lança un regard plein d'étonnement. Moran Powell avait l'air sincère. Et n'avait-il pas raison ? Discuter avec lui, c'était éviter de revenir bredouille à la Salle Commune et de devoir expliquer à un Bertram curieux que son rencard reposait sur une erreur - sur la faute d'un hibou vengeur !
J'imagine qu'il devait particulièrement pleuvoir ce soir-là, finit par dire Jenny avec un début de sourire.

Ils jouaient tous les deux au quidditch - Jenny était une mordue de ce sport. Elle décida donc d'engager la conversation sur le sujet. Quelques temps à tenir ensemble, et ils pourraient se quitter, l'honneur sauf.
Tu joues dans l'équipe depuis toujours, non ?, commença-t-elle en jetant un coup d’œil à un des trophées des années précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Mer 13 Déc - 21:11


C'est bien sobrement que Jenny Gardiner lui serra la main. Il la lâcha bien vite en se détournant d'elle. Il avait l'impression que plus il la regardait et plus elle avait envie de s'enterrer. Après tout, la situation était tout aussi risible pour lui. De la fille convoitée, il passait à une fille beaucoup plus jeune que lui, si ce n'était pas triste ! Le jeune homme estima pourtant qu'il lui devait une bonne explication : son hibou allait maintenant jouir d'une sale réputation et le jeune homme savait que la Serdaigle risquait de lui lancer un regard sombre en le voyant ramener son courrier au repas de demain.
Moran préférait donc, pour ne pas complètement ruiner la fierté de la jeune fille, discuter avec elle. Il voulait bien croire que son histoire rocambolesque avec son volatile était spéciale, mais Jenny avait l'air de le croire. « Figure toi qu'on se fait la guerre depuis le premier jour » répondit-il en posant ses fesses sur une caisse non loin d'eux. Il gardait toujours un œil vif posé sur elle. « Je ne voulais pas ce hibou mais un autre qui avait l'air moins vicieux, mais le vendeur s'est trompé. Comme il discutait avec mon père, je n'ai pas eu le temps d'en placer une et me voilà bloqué avec un volatile que je n'ai même pas pris la peine de nommer » finit-il comme si c'était une aventure tout à fait incroyable. Cinq minutes après l'achat, Moran avait déjà le doigt en sang parce que la bestiole l'avait pincé. Depuis, c'était le jour et la nuit entre eux. Comme deux gladiateurs dans une arène, ils se renvoyaient les coups foireux et parfois même, le jeune écossais se demandait si ce piaf n'avait pas une intelligence supérieure. « Non, pas depuis toujours » répondit-il tandis que Jenny passait du hibou à l'âne. « Je suis entré dans l'équipe à ma cinquième année, avant, je n'osais pas passer les sélections » continua-t-il avec son accent horrible en s'amusant de son propre comportement de gamin perdu dans sa propre maison. « Et toi, alors ? Tu es poursuiveuse, me semble-t-il, tu as donc déjà dû recevoir un cognard avec mon nom dessus, non ?» lui demanda-t-il avec un sourire un peu moqueur. C'est qu'il ne pouvait pas s'empêcher de jouer au sale gosse railleurs, tout de même, Serpent un jour Serpent toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Mer 27 Déc - 21:24

La conversation poursuivit son cours. Jenny, qui écoutait Moran raconter l'histoire de son hibou, se calmait peu à peu, oubliait sa gêne, et retrouvait son naturel.
Tu n'as même pas donné de nom à ton hibou, répéta Jenny, surprise.

Pas étonnant que le volatile fût si vindicatif. Déjà, JAG évoquait dans son esprit tout un tas de noms pour animaux. Elle affectionnait ceux qu'elle trouvait dans Le Seigneur des Anneaux, une saga pour moldus qu'elle dévorait régulièrement, parce qu'elle trouvait les noms des personnages à la fois drôles et poétiques. C'était ainsi que son chat s'était appelé Radagast, parce que son pelage noir possédait des reflets bruns à la lumière, en hommage à Radagast The Brown. Mais la Serdaigle se garda d'en faire la remarque à Moran Powell. C'était un coup à ce qu'il se moquât vraiment d'elle.
Peut-être que si tu lui donnais un nom ainsi qu'une généreuse portion de Miamhibou, ton hibou ne te jouera plus de mauvais tours ?
Elle espérait qu'il ne faisait pas de telles bêtises trop souvent. La honte pour son propriétaire !

Moran rebondit sur le quidditch, avouant qu'il ne faisait partie de l'équipe que depuis qu'il avait osé se présenter aux sélections, c'est-à-dire l'année de l'arrivée à Poudlard de Jenny. Maintenant, il en était le Capitaine, au bout de trois ans passés dans l'équipe. Aussitôt, la Serdaigle s'imagina à la tête de l'équipe lors de sa Cinquième année, la Coupe de quidditch à la main, auréolée par la victoire.
Oui, je suis poursuiveuse, mais que depuis cette année. Avant, j'étais trop... Enfin, on n'avait pas besoin d'un poursuiveur.
Reconnaître devant le Septième année que, l'an précédent, elle avait été jugée trop jeune pour faire partie de l'équipe, c'était tout simplement humiliant !
Tu as donc déjà dû recevoir un cognard avec mon nom dessus, non ?, lui demanda Moran.
Elle décela la lueur de malice dans l’œil du Capitaine et choisit d'entrer dans son jeu.
Je ne crois pas, lâcha-t-elle en faisant mine de réfléchir. C'est-à-dire que nous avons des batteurs du tonnerre dans notre équipe.

À son tour, elle lui sourit.
Tu as dû t'en rendre compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Sam 30 Déc - 12:22


«Aye» répondit-il en fronçant les sourcils à la question surprise de la jeune fille sur le nom de son hibou, « c'est mieux de pouvoir le changer à ma guise au gré des diverses insultes qui me viennent à l'esprit » s'amusa-t-il enfin. Moran parlait le plus souvent en gaélique à son hibou, pas beaucoup de monde de toute manière, pouvait comprendre ce qu'il lançait à son piaf. La proposition innocente de la jeune fille étira un sourire sur les lèvres du jeune homme. C'était bien une solution innocente, ça. Mais il l'avait déjà fait, en troisième année, lorsqu'il avait encore quelques scrupules. « Déjà fait ! ».  L'Ecossais était de toute manière habitué aux frasques de son volatile, qui avait été passé une nuit animée avec la chouette de McKinnon, ce qui lui avait valut d'avoir un rejeton sur les bras – que la Gryffondor voulait absolument qu'il élève ! –, mais dont la pauvre âme avait été mangé par le chat d'une amie Rouge et Or de la gamine insupportable.
Il s'en foutait de son hibou, finalement.
Le Quidditch était pour lui un sujet beaucoup plus intéressant, et pour cause, il avait devant lui une poursuiveuse de l'équipe des Serdaigles. Elle ne sembla pas vouloir s'épancher sur la question de son niveau et il fronça les sourcils : « Trop quoi ? » lui demanda-t-il, débordant d'une curiosité malsaine. « Je t'ai déjà vu voler » commenta-t-il de prime abord en levant vaguement sa main vers elle, « tu es agile ». Il ne disait pas qu'il l'aurait sélectionné, parce qu'il avait dans son équipe (et à ses yeux subjectifs) les meilleurs poursuiveurs de Poudlard, même si cela incluait Evan. Il s'amusa pendant quelques instants des louanges de la jeune fille sur leurs propres batteurs, ce qui valut au jeune homme un rire. « Je rate rarement mes cibles » répliqua-t-il du tac au tac. C'est que Moran était très fier, et était un Écossais en plus d'être un Serpentard, imaginez le mélange !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Mer 3 Jan - 21:29

Un rire sincère secoua la jeune Gardiner quand Moran Powell indiqua que l'absence de prénom pour son hibou lui permettait de varier les insultes qu'il lui réservait. Jenny n'avait encore jamais rencontré une telle relation entre un hibou et son maître - elle ignorait même que cela fût possible car, à ses yeux, ces volatiles étaient les animaux les plus serviables qu'il pût exister. Voyant que les conseils qu'elle avait envisagés pour améliorer la relation entre Moran et son hibou n'étaient d'aucune utilité, JAG ne poursuivit pas la conversation et embraya sur le quidditch.


D'ailleurs, le Serpentard rebondissait sur ses précédentes paroles.
Trop quoi ?
Comme elle hésitait à répondre, il poursuivit :
Je t'ai déjà vu voler. Tu es agile.
Et bien qu'elle n'eût aucun commentaire à recevoir d'un joueur d'une équipe adverse, un profond soulagement la traversa. C'était sa première année dans l'équipe, et voir son travail reconnu n'avait pas de prix. C'était de loin un des plus beaux compliments qu'elle eût jamais reçus. Néanmoins, elle rechignait à révéler pourquoi elle n'avait été prise dans l'équipe que cette année. Sa fierté de Serdaigle lui faisait regretter d'avoir trop parlé.
J'étais trop jeune, et j'avais encore besoin d'apprendre à voler, tout simplement, lâcha-t-elle finalement, presque un peu sèchement.

Elle s'en rendit compte et fit passer la pilule en souriant un peu.
En ce cas, je vais devoir faire attention lors du prochain match, alors, répliqua JAG, mais ce n'est pas ce qui m'empêchera de marquer !

Puisqu'il la taquinait, elle avait décidé de jouer sur le même mode, maintenant qu'elle était plus à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Jeu 4 Jan - 11:30


Si la compagnie de Jenny ne valait pas celle de Daisy, Moran devait bien admettre qu'il se plaisait bien à converser avec elle, à l'abri des regards dans la salle des trophées. La Serdaigle semblait un peu plus ouverte à la discussion, moins timide et plus à l'aise, ce qui n'était clairement pas pour lui déplaire. Les gens trop fermés n'avaient généralement pas les faveurs de l'Ancien préfet. Mais la Jenny ne semblait pas animée du calme paisible des Serdaigle et elle se rebiffa comme une chouette vexée, lorsqu'elle lui répondit qu'avant, elle était trop jeune. Un rictus égaya les lèvres de Moran pendant quelques instants, avant de disparaître. « Tu es quand même une des plus jeunes joueuses depuis des années » tempéra-t-il en contournant une stèle sur laquelle reposait le trophée que l'on donnera à l'issue de l'année de Quidditch. Il s'arrêta devant pendant quelques instants, pour laisser ses yeux sombres se poser sur les derniers noms qui y étaient gravés, avec la date de leur victoire. Il aurait pu facilement rester des heures à fantasmer sur son propre patronyme inscrit avec l'écriture penchée des vainqueurs. Mais il était accompagné et ce ne serait pas très respectueux de ne pas calculer la jeune fille à ses côtés. Il lâcha un léger rire lorsqu'elle lui eut répondu. « On est jamais trop prudent, n'est-ce pas ? Surtout face aux vils serpents » la provoqua-t-il. Moran aimait bien la compétition saine que procurait le sport. On pouvait lâcher les chevaux tout en sachant qu'on allait pas déborder sur la piste de l'autre. Il n'y avait bien qu'avec Evan Rosier que le Quidditch nourrissait leur piteuse animosité qui durait depuis bien trop d'années. Ils n'étaient pas au même poste, n'y jouaient même pas depuis le même nombre d'années. Mais rien n'y faisait, surtout depuis que lui-même avait été proclamé capitaine. Le jeune homme se serait bien amusé à la piquer sur le fait que les poursuiveurs de sa propre équipe étaient plus doués qu'elle, mais il préféra s'abstenir. Il disparut derrière une pile de caisses dans lesquelles se trouvaient des fanions qui dataient de Mathusalem. « Tient donc, ce fanion des Poufsouffle est tellement sale qu'on dirait qu'il y a une cinquième maison à Poudlard » s'amusa-t-il en le tenant devant ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Lun 8 Jan - 20:36

Moran soulignait qu'elle était sûrement une des plus jeunes joueuses depuis plusieurs années. JAG haussa les épaules, ne considérant pas cela comme une fierté. Bertram et elle avaient de la chance, maintenant qu'elle y pensait. De nombreux postes étaient à pourvoir, et il y avait eu relativement peu de candidats... Les Serdaigle, cette année, semblaient plus enclins à fréquenter la bibliothèque que le terrain de quidditch.
J'étais très motivée et je me suis beaucoup entraînée avec mon copain Bertram, dit simplement la Troisième Année, on veut faire du quidditch depuis que nous savons que cela existe !
Elle exagérait à peine.

On n'est jamais trop prudent avec un batteur, corrigea Jenny avec hardiesse, tandis qu'elle regardait avec Moran les trophées de quidditch, sagement rangés derrière la vitrine.
Elle savait que, comme elle, le Serpentard à ses côtés espérait brandir cette année la coupe. Mais si Jenny le voulait, c'était aussi parce que remporter la coupe augmenterait ses chances de devenir joueur de quidditch professionnel. Tandis qu'elle restait admirer un des trophées, Moran s'était éloigné et ne se manifesta que bien des secondes plus tard, brandissant un morceau de tissu de forme triangulaire.
Tient donc, ce fanion des Poufsouffle est tellement sale qu'on dirait qu'il y a une cinquième maison à Poudlard.

JAG eut un sourire.
Il doit y avoir peu de monde à venir ici. Cette pièce, ça fait trop musée.
Sans compter que Picott la surveillait de près, vu les trésors que l'on y entreposait. Jenny, pour sa part, n'y venait que pour la troisième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Jeu 11 Jan - 13:21


Moran écoutait Jenny bavasser sans non plus trop se concentrer sur ses paroles, parce qu'il trouvait vraiment que les trophées de cette salle étaient fascinants. C'était comme avoir une fenêtre sur le passé d'anciens élèves, de plusieurs générations plus vieilles que la leur. Peut-être et sûrement que certains de ces noms étaient désormais gravés dans un cimetière. Le jeune homme se retourna vers la plus jeune lorsqu'elle évoqua son copain Bertram. « Copain » Bertram ? Aubrey ? Le Serpentard connaissait le Serdaigle pour tenter de l'entraîner du côté des garçons qui se trouvaient des filles à la pelle. Il ne pensait pas avoir autant d'influence sur lui, mais il devrait arrêter de se sous-estimer ainsi. « Ah, tu es proche de Bertram ? » lui demanda-t-il quand même, comme pour avoir la réponse à la question silencieuse que la jeune fille ne soupçonnait sûrement pas. Après tout, ce n'était pas ses affaires, mais ce serait mal connaître la curiosité légendaire de Moran Powell, qui lui donnait parfois des airs de Serdaigle.
D'ailleurs, il l'était tellement qu'il avait disparu derrière les caisses pour en ressortir, brandissant un fanion défraîchit dans un poing. Cela ne sembla pas surprendre la jeune fille outre mesure, qui eut un simple sourire avant de lui répondre bien simplement que peu de monde devait venir dans cette pièce. « Ce n'est pas faux » acquiesça-t-il en retournant la chose pour chercher un éventuel nom de propriétaire – il trouvait ça drôlement amusant que des gens inscrivent leur nom sur leurs fanions pour éviter qu'on les leur vole. Il jeta le fanion par dessus son épaule l'air de dire qu'il n'en avait rien à faire lorsqu'il entendit la porte de la salle des trophées grincer sur ses gonds, en haut des escaliers. Il jura dans sa langue maternelle avant de chuchoter à Jenny : « Viens, on va se faire repérer par le concierge ! ».  C'est que Moran avait eu assez de problèmes avec Apollon Picott et il ne désirait pas se retrouver une nouvelle fois en colle en sa compagnie. Être devenu préfet ne l'avait pas aidé à respecter davantage les règles et il savait que le surveillant n'allait pas hésiter à lui faire une réflexion du genre s'il l'attrapait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Lun 26 Mar - 22:09

Les deux jeunes gens, à présent, observaient presque chacun de leur côté les différents objets présentés en vitrine ou occupant des étagères bien chargées, tels les témoins des époques plus ou moins anciennes. Jenny cherchait à savoir si elle trouverait des traces de ses parents, parmi toutes ces reliques. Mais la pièce était si grande que c'était comme trouver un pièce d'or parmi un troupeau de Niffleurs...
Comment ?, fit JAG en entendant que Moran lui demandait quelque chose. Oh, Bertram, oui, c'est mon meilleur ami.

Bien qu'elle fût tout à fait à l'aise désormais en présence du Serpentard, elle se demandait ce qu'il pouvait bien avoir à faire d'une telle information. Parce que Jenny Gardiner, toute Serdaigle avec une pointe d'orgueil qu'elle fût, se doutait bien que Moran Powell ne s'intéressait pas réellement à sa vie.
Tu le connais aussi ?, enchaîna-t-elle piquée à son tour par la curiosité.

Mais elle n'eut guère plus le temps d'ajouter autre chose car ils entendirent du bruit, à l'une des extrémités de la salle des trophées. En voyant l'attitude de Moran, Jenny tressaillit.
Logiquement, le couvre feu n'était pas passé - comme si JAG violait le règlement ! Mais il était vrai que Picott n'appréciait guère que les élèves traînent dans les couloirs après le dîner. Aussi, quand Moran insista pour prendre la poudre d'escampette, Jenny le suivit, le cœur battant à tout rompre. C'était donc ça que l'on ressentait quand on était pris en faute ? Horrible !

Dans sa fuite précipitée, cependant, la jeune Gardiner eut un mouvement brusque. Un pan de sa robe s'accrocha à une énorme coupe antédiluvienne, recouverte de bricoles pleines de poussière. Avant que Jenny eût pu faire quoi que ce soit, la coupe se renversa dans un fracas épouvantable.
Bouse de troll, jura la Serdaigle, livide. Il faut vraiment partiiiir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan by lux aeterna
| SANG : ♣ Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Dim 8 Avr - 11:13


Tout comme lui, Jenny avait l'air tout à fait passionnée par ce qu'il se passait autour d'eux. Leur curiosité mélangée les faisait fouiller et regarder sous toutes les coutures ce qui était exposé dans la salle des trophées. La conversation dériva vaguement sur Bertram, mais Moran ne releva pas la réponse de la jeune fille. Après tout, la relation qu'ils entretenaient, peut-être importait pour lui qu'elle soit amicale ou amoureuse. Même s'il était curieux, il ne se destinait pas à être un journaliste people, merci bien ! Elle lui demanda s'il le connaissait et comme il n'avait aucun scrupule à mentir lorsque cela l'arrangeait – il préférait voir cela comme une déformation nécessaire de la réalité – il lui répondit tout naturellement : « Pas trop, non ». Il ajouta un haussement d'épaule désinvolte pour rendre cela plus réel. En soit, il aimait bien Bertram mais il ne pouvait pas prétendre le connaître très bien. Néanmoins, la quiétude dans laquelle les deux élèves étaient enveloppés, se dématérialisa sous leurs yeux lorsque la porte de la salle des trophée s'ouvrit. Les gonds grincèrent, et ils étaient pris au piège. Si Moran était réactif, cela ne servait pas à grand chose de toute manière. Il n'y avait pas d'autre issue que la porte en haut des escaliers, qui venait de s'ouvrir sur quelqu'un. Cela pouvait être des élèves comme le concierge, et il ne désirait guère rester là, planté comme un piquet à attendre la sentence irrévocable. Il se tourna vers elle à l'entente d'un fracas immense, pour constater qu'elle était livide malgré son langage fleuri. « Viens par-ici » lui dit-il en liant le geste à la parole. Moran la poussa sans ménagement dans une espèce d'armoire dans laquelle ils pouvaient entrer à deux. Malgré sa grande taille et ses longues jambes, cela devrait le faire. « Maintenant, on se tait » lui indiqua-t-il malgré sa furieuse envie de rire devant la mascarade qu'était cette soirée étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 105
| AVATARS / CRÉDITS : Jane Levy - Bazzart - Shiya
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran Jeu 26 Avr - 21:21

Le cœur de JAG battait à tout rompre, comme si elle venait d'enchaîner trois entraînements de quidditch d'affilé. C'était une chose terrible qu'elle venait de faire et ne savait pas vraiment comment procéder pour se sortir de cette misérable situation. Heureusement, Moran réagit rapidement et la saisit par le poignet pour l'entraîner plus loin.
Mais guère plus loin car il se contenta de la faire entrer avec force dans une armoire. Le Serpentard s'y glissa également. Les voilà donc coincés dans une armoire et Jenny voyait bien, grâce à l'interstice qui laissait passer entre les deux pans de l'armoire un halo de lumière, que Moran avait envie de rire. Il lui intima de se taire et ils restèrent accroupis, à écouter les bruits environnants.

La jeune Gardiner avait du mal à ralentir son souffle et avait l'horrible impression que l'on n'entendait que cela. De plus, l'étroitesse de leur cachette faisait que Jenny était tout contre Moran. Moran, un garçon qu'elle ne connaissait pas vraiment. Moran, LE garçon qu'elle avait cru avoir un faible pour elle. Pour une situation gênante, c'en était une...
Un nouveau bruit se fit entendre et, d'instinct, la jeune Serdaigle avança la tête pour regarder à travers la fente de l'ouverture. Moran, cependant, avait eu la même idée, sembla-t-il, puisqu'ils se cognèrent la tête l'une contre l'autre.
Aïe, mais fais attention, chuchuta Jenny en se massant le crâne et en regardant Moran mi râleuse, mi joyeuse.

À défaut du coup de foudre, ç'aura été un coup de boule....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erreur sur la personne ▲ Moran

Revenir en haut Aller en bas

Erreur sur la personne ▲ Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Rude An 6 - Terminé - Quête] Il doit y avoir erreur sur la personne
» Quand il y a erreur sur la personne • Ft Aloyssia
» Erreur sur la personne !
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le rez-de-chaussée :: Le hall d'entrée :: 
La salle des trophées
-