GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : © Schuylers
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Ven 17 Nov - 11:30

Les réjouissances de Noël chez les Black avaient toujours fait figure pour les enfants de la famille de moment le plus dépressif de l’année. Mais en ce mois de décembre 1972, la jeune Andromeda fraîchement diplômée de Poudlard était pourtant d’une étonnante jovialité que ses parents ne se rappelaient pas lui avoir jamais connue. Son père Cygnus était persuadé que la cause de sa bonne humeur était le début de sa prometteuse carrière comme conjureur de sorts à la banque de Gringotts. Il avait même cessé d’écouter le ton empli de dédain de Druella lorsqu’elle le maudissait de laisser leur fille travailler avec des gobelins. La Rosier devenue Black commençait à être lasse car sa première fille ne répondait certes pas non plus à la définition de la parfaite femme au foyer. Tous ses espoirs ne semblaient donc plus que reposer sur Narcissa dont elle espérait qu’elles partageraient, en plus que la blondeur de leur chevelure, l'illustre titre de Trésorière des FESP*.

La bonne humeur d’Andromeda n’avait pourtant pas plus à voir avec sa nouvelle profession que l’indépendance financière qu’elle lui promettait. Elle avait la conviction, depuis maintenant quelques semaines, d’être tombée éperdument amoureuse du beau Ted Tonks et avait cette étrange impression, qu’aucun membre de sa famille ne semblait réellement partager autour d’elle, d’être vivante. Le sapin qui trônait dans la salle à manger était dépourvu de toute décoration et avait bien triste mine. Alors tandis que tout un chacun s’affairait à ses occupations avant que le festin de la fin d’année ne débute, la fille du milieu faisait apparaître des bulles dorées du bout de sa baguette et s’amusait à les faire léviter sur les branches du sapin pour donner à l’arbre une allure plus glorieuse. Elle chantonnait un chant qu’elle avait entendu avec son petit-ami dans le Londres moldu où ils fixaient leur rendez-vous secrets et entendit sa mère en dire « Son père l'autorise à travailler avec des gobelins et elle se met à chanter comme eux ! ». Elle devinait sa tante Walburga en train d’acquiescer et étouffa un léger rire tant l’idée lui paraissait saugrenue, à elle qui travaillait depuis plusieurs mois en compagnie de gobelins aussi austères que les deux femmes, que de tels êtres magiques puissent se mettre à chantonner spontanément. « Avancez la date de son mariage avec Macnair et ses bizarreries lui passeront, pourvu que sa frange repousse avant ! ». Cette simple idée acheva de lui couper le sifflet et ce fut dans un silence finalement religieux que Andromeda continua à décorer le sapin. Comme son cousin Sirius passait par là, elle ne put s’empêcher de lui adresser un clin d’œil. « Je me suis taillée une frange rien que pour que ta mère arrête de parler de ta répartition chez les griffons ! » plaisanta-t-elle alors qu'elle en avait surtout marre qu'on la confonde avec sa grand sœur Bellatrix. Le simple fait de regarder son cousin, peut-être parce qu’il avait ce visage d’enfant naturellement effronté, avait toujours eu le don de lui remettre un peu de baume au coeur. Elle se concentra pour faire apparaître au bout de sa baguette une étoile et la fit voler jusqu’à la cime de l’arbre. Un coup de baguette et l’arbre se mit à briller de mille feux pour lui rappeler ceux magnifiques de son ancienne école. Il lui sembla entendre Kreattur qui apparaissait et disparaissait dans de nombreux ‘plop’ d’un côté et l’autre de la table pour s’affairer à réajuster la nappe de la grande tablée maugréer quelque commentaire négatif à l’égard de la fière allure de son arbre de noël. L’elfe n’avait jamais vraiment apprécié que l’on change ses habitudes. Elle rejoignit alors ses deux sœurs et ses deux cousins ensemble réunis et lança les paris sur les horribles cadeaux qu’ils ouvriraient cette année. « L’affreux médaillon de l’arrière arrière arrière tante Belvina a disparu du coffre à bijoux de maman, qui recevra la breloque inutile cette année à votre avis ? » murmura-t-elle en jetant un coup d’œil discret derrière son épaule. Le sentiment que ce noël avec sa famille pourrait être le dernier la guettait - elle prendrait bientôt un autre nom choisi par ses parents ou par elle - et elle était bien déterminée à s’amuser et à rire avec les représentants préférés de sa famille (et tant pis si c’était discrètement aux dépends des adultes).

* Femmes de l’Élite Sang-Pur

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 268
| AVATARS / CRÉDITS : Sarah Gadon (c) january cosy
| SANG : Le sang noir des Black coule dans ses veines


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son nom rayé de l'arbre généalogique des Black
| PATRONUS : Un cygne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Sam 18 Nov - 14:38

Ce soir avait lieu la traditionnelle soirée de Noël des Black organisée chaque année et à laquelle il était impossible d'échapper même avec la meilleure excuse qui soit. Tout le monde était réuni, tous les adultes, tous les cousins même Bellatrix qui, cette année, ne fêtait pas le réveillon avec son cher et tendre époux, à mon grand regret. C'est que j'avais toujours apprécié la présence de Rodolphus et j'avais espéré que pour cette année, il participerait à notre petite sauterie anuelle... A cette occasion (pour la soirée et non pour la venue éventuellement de mon beau-frère, quoique), j'avais revêtu une longue robe vert émeraude en velours cousue de fil doré et j'avais attaché mes cheveux en une longue tresse que j'avais relevé en un chignon élégant. Des fines boucles dorées ornaient mes oreilles et l'illustre collier de la tante Ursula Flint épouse Black que j'avais reçu en cadeau l'année passée venait compléter la tenue avec beaucoup de goût.
Cygnus et Orion étaient assis dans d'imposants fauteuils dans le petit salon au coin d'un bon feu de bois ronflant dans la cheminée, discutant autour d'une bouteille de Whisky Pur-Feu McFusty d'une cuvée très ancienne. Je m'avançai vers eux d'un pas léger et vins déposer deux mains délicates sur les épaules de mon père, adressant un sourire tendre à mon oncle. C'est que dès mon plus jeune âge déjà, j'aimais à attirer l'attention des adultes qui voyaient en moi une petite fille modèle que j'étais loin d'être à l'abri de leur regard. Trouvant leur discussion des plus ennuyantes mais n'en laissant rien paraître, je laissai traîner mes oreilles et, de l'autre côté de la pièce, je surpris des bribes de conversation entre ma mère et sa belle-soeur. Lançant un regard mutin en direction de ma soeur Andromeda, je décidai d'y mettre mon grain de sel.
— Ah, vous aussi, ma tante, vous avez du mal avec cette frange, dis-je bien fort en arborant un sourire malicieux. Ça dénature complètement son visage, quel gâchis, on dirait de ces hippies, c'est d'un ridicule...
Je ris d'un rire clair avant de quitter le petit salon pour rejoindre Bellatrix. Critiquer les autres pour me valoriser était l'une de mes spécialités. Pas plus tard que la veille j'avais encore complimenté Meda sur sa nouvelle coupe, sans en penser un traître mot. Au contraire, plus ma soeur était laide, plus je brillais.
— Quel dommage que Rodolphus n'ait pu venir... dis-je dans un soupir à Bella tout en m'adossant entre deux portraits de deux glorieux ancêtres Black. Tu dois follement être déçue.
Il était clair que je l'étais bien plus qu'elle. Andromeda nous rejoignit bientôt, accompagnée de Sirius et Regulus.
— J'ai déjà donné l'année passée avec le collier d'Ursula, dis-je en croisant les bras, j'espère bien être exempt de ce genre de cadeaux cette année. Sans quoi je vais finir par ressembler à ton sapin de Noël, Meda.
Je soupirai de nouveau et laissai aller ma tête en arrière avant de la poser distraitement contre l'épaule de Regulus qui, aussi jeune soit-il, était déjà presque aussi grand que moi.
— C'est d'un ennui... Kreattur ! PLOP. Rapporte-moi donc un verre de jus de citrouille et ajoutes-y discrètement une lampée de Whisky.
Je n'en proposai à personne d'autre car il était dans ma nature d'être une enfant égoïste, je ne voulais absolument pas altérer en quoi que ce soit l'image que l'on pouvait avoir de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Toujours pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Dim 19 Nov - 14:49

L’hiver, et plus particulièrement le mois de décembre, était sûrement la période annuelle que Regulus appréciait le plus, puisqu’elle était généralement synonyme de soirées passées au coin du feu et d’étendues saupoudrées de neige blanche. Et puis, bien-sûr, Noël. C’était après tout ce qui donnait de suite son côté festif au dernier mois de l’année. Cependant, même si son impression générale de décembre était mise en valeur par tout le reste, le jeune homme ne partageait pas l’impatience qu’avaient les autres enfants aux quatre coins du globe lorsqu’il pensait à sa fête de Noël.

C’est debout, planté dans un coin de la salle à manger, que Regulus considéra cela de nouveau. Noël, c’était pour lui synonyme de la traditionnelle fête de la famille Black, ce qui voulait généralement dire représentation. C’était à ce genre d'événements que le brun avait toujours peur de dire ou de faire quelque chose de travers devant les adultes, surtout que cette année, ils avaient déjà suffisamment de sujets sur lesquels cracher leur venin, entre le nouveau travail d’Andromeda et, comme au repas de famille qui avait eu lieu l'année précédente, la répartition de Sirius. Oh, et puis il y avait le changement de coiffure de sa cousine, que leur famille ne tarda pas à mentionner également. Pour seul réponse, le jeune homme eut un bref sourire qui n’avait en réalité rien de très honnête. En fait, il aimait bien l’air que donnait la frange à la jeune femme, et était d’avis qu’elle était bien loin de la rendre ridicule ou quoique ce soit. Evidemment, cela faisait étrange la première fois qu’on le voyait, puisqu’aucun d’entre eux n’était habitué à la voir de cette façon, cependant on s’y faisait rapidement. Ou, en tout cas, il s’y était fait rapidement.

Regulus observa Andromeda tandis qu’elle apportait la touche finale à son sapin, puis il se décida à se rapprocher d’elle et de son frère alors qu’ils rejoignaient Narcissa et Bellatrix. Le fait d’être entouré de ces derniers et non pas du reste de la famille – pas encore, du moins – permettait à Regulus de se détendre ne serait-ce qu’un peu plus, lui qui parlait moins qu'il n'écoutait les conversations des autres. Tout comme il eut cette fois un vrai sourire lorsque ses cousines commencèrent à parler des cadeaux qu’ils pourraient bien recevoir ce soir. La plus blonde des trois posa doucement sa tête sur son épaule, ce qui lui fit prendre conscience de sa taille déjà assez avancé pour ses onze ans. Non pas qu’il dépasse encore qui que ce soit dans la pièce, cependant cela laissait à penser qu’il n’en serait pas toujours ainsi.

« Ne t’inquiètes pas, Cissy, lança-t-il d’une voix qui se voulait discrète, l’air taquin. Je suis sûr que Sirius rêve de l’avoir, tu n’auras qu’à lui refiler. »

Regulus jeta ensuite un regard à l’intéressé. Il voyait bien que lui et Sirius s’éloignaient de plus en plus, et cela l’attristait. Si seulement son frère n’avait pas été envoyé chez Gryffondor, tout aurait sûrement été beaucoup plus simple. Maintenant qu’il avait lui aussi rejoint Poudlard et avait été réparti chez les Serpents, il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il valait peut-être mieux pour lui de se séparer un peu de son aîné, que ce soit pour leurs parents ou pour les nouveaux amis qu’il s’était fait cette année. Mais pour le moment, dans ce genre d’occasion où ils étaient tous réunis, il souhaitait tout de même profiter autant qu’il le pouvait des personnes présentes autour de lui. En effet, vu l'état actuel des choses, rien ne garantissait que cela dure.

« Oh, je ne suis pas contre un verre non plus, s'il te plait, ajouta-t-il à la suite de Narcissa, juste avant que l'elfe n'ait le temps de transplaner de nouveau. Sans le Whisky, évidemment. »

Il eut ensuite un petit soupir silencieux, son regard croisant de nouveau la lumière du sapin de Noël de l'autre côté de la pièce. Une chose était sûre, la soirée promettait d'être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 445
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | HOODWINK
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Dim 19 Nov - 20:29

Assise avec la prestance d'une femme du monde – ce qu'elle n'était qu'à moitié –, Bellatrix se tenait droite dans un fauteuil non loin de sa sœur qui s'amusait à empiler des immondités sur un sapin. Un verre déjà à moitié entamé entre ses doigts osseux, la jeune Lestrange laissait ses longues jambes nues pendre sans néanmoins toucher le sol. Elle observait dans un silence religieux tous les occupants de la maison sans guère se sentir intégrée à l'agitation. Elle n'avait, pensait-elle, rien à faire ou préparer. Les bulles que créait sa sœur lui donnaient envie de soupirer. Elle n'avait rien contre Noël. En réalité, elle se sentait tristement libre pendant cette période, bien qu'elle ne soit pas celle qui nécessite le plus de liberté. La période de Noël apaisait les esprits les plus enflammés, comme les trêves les plus terribles en temps de Guerre. Entre Rodolphus et elle, il y avait une trêve tacite à Noël, comme s'il était tout naturel que leurs esprits se reposent pour mieux après, se faire la guerre. Elle n'écoutait qu'à moitié Narcissa s'épancher sur la frange de son aînée, sur laquelle Bellatrix n'avait pourtant aucun avis. Elle était à mille lieux de préoccupations aussi futiles que des coupes de cheveux. Pour bien faire, elle ne coiffait même plus. Les poils de l'ancienne Lestrange s'hérissèrent néanmoins lorsque son effrontée de petite sœur eu l'audace de lui parler de son époux. « Bien dommage en effet » répondit-elle d'un ton plus sec qu'elle ne le désirait. Pour ne pas orienter ses yeux mauvais sur la plus jeune des trois Black, elle regarda son verre. La jeune femme eu pourtant l'occasion de pointer ses yeux noirs sur Andromeda qui arrivait enfin. Elle la crédita d'un sourire un peu soulagée, car Narcissa était encore bien loin de la maturité nécessaire pour être pleinement considérée comme une adulte à part entière. Le sujet que lança Meda prêtait à sourire et au moins, éloignait la conversation des simagrées de la plus jeune. « Mais tu es déjà un sapin de Noël, Cissy » répondit-elle avec son sourire de peste, parce qu'elle ne digérait pas qu'elle ai osé ramener Lestrange sur le tapis en une telle soirée. Bellarix n'avait pas autant d'obligations physiques que sa sœur. Elle restait la sauvageonne de la famille et elle s'en fichait bien à ce moment précis. Bien entendu, d'ici une heure et dès que son oncle ou sa tante fera un commentaire sur la robe parfaite de sa petite sœur, elle commencera à lui en vouloir d'être ce qu'elle était : parfaite. « Dépêche toi, Kreattur » ordonna Bellatrix en contractant sa propre main autour de son verre.
Elle posa ses yeux sur les têtes des ancêtres de l'elfes qui étaient dans des bocaux de verre. Un jour, il sera comme eux. Comme si c'était une prédiction, elle s'amusa à s'intégrer avec toute sa déicatesse à la conversation : « Je suis sûre que tu seras ravie du mien, Meda. Tu as toujours aimé notre elfe Paolus, je crois ? » demanda-t-elle tout à fait innocement. Il était tout à fait son genre d'offrir ce genre de cadeau empoisonné à quelqu'un. Mais si elle devait choisir sa victime, ce serait Cissy, et non Meda qui en ferait les frais. « Allons Sirius, tu ne dis rien ? ». Sous la question candide était la remarque vicieuse et pernicieuse de Bellatrix qui mourrait d'envie d'humilier son petit traître de cousin. Mais elle comptait se tenir. Au moins au début.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 410
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mer 29 Nov - 23:08

Noël chez les Black, ce n'était pas folichon. Sirius enviait de loin ses trois meilleures amis qui allaient passer un Noël relativement cool, entourés de personnes normales. Vêtu d'une robe de sorcier sobre, le jeune garçon rejoignit le salon, ne pouvant plus se retrancher plus longtemps dans sa chambre sans que cela parût suspect. Il passa près de Andromeda - de très loin sa cousine préférée sans qu'il sût encorevraiment pourquoi - qui lui indiqua, tout sourire, qu'elle avait coupé sa frange pour détourner l'attention des autres, focalisée initialement sur la répartition de Sirius.
Bien essayé, répondit le jeune Black avec un grand sourire, mais ma mère en fait son cancer, tu ne réussiras pas !

Puis, entendant Kreattur commenter la décoration scintillante de Andro, il ajouta, sèchement :
On ne t'a pas sonné, Kreattur, retourne dans ta chaudière.
C'était que l'elfe et l'adolescent ne pouvaient plus se supporter depuis très longtemps. Sirius le trouvait malveillant, Kreattur considérait Sirius comme une tâche vineuse sur l'arbre des Black.

Puis, le Deuxième année s'en alla saluer le reste de sa famille, rejoignant Regulus auprès de ses deux autres cousines. Il fut alors question de qui aurait la breloque passée de mode d'une aïeule. Il esquissa un sourire moqueur quand Narcissa émit la crainte de ressembler au sapin de Meda.
Je suis sûr que Sirius rêve de l’avoir, railla Regulus, tu n’auras qu’à lui refiler.
L'intéressé se tourna vers son petit frère.
C'est vrai, je rêve de le donner en pâture au calamar géant du lac. Mais je suis sûr qu'il en ferait une indigestion...
Il baissa la voix, se penchant en avant :
... tellement ce truc est moche.

Puis, il laissa les autres commander des boissons, coulant un regard vers sa mère qui discutait avec Druella au sujet de "ces horribles créatures qu'étaient les gobelins", quand Bellatrix l'apostropha.
Que veux-tu que je dise, répliqua Sirius en cachant mal son air sombre.
Car il sentait bien que Bella, posée dans son fauteuil, était en train de le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : © Schuylers
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Lun 4 Déc - 14:14

Andromeda n’avait pas assisté à la discussion de ses deux sœurs mais devinait qu’un prétexte à conflits s’y était invité. « Aucun besoin de bijoux pour que tu nous éblouisses » adoucit-t-elle la moquerie de l’aînée en même temps que le visage de la cadette en déplaçant sa longue tresse de l’autre côté de son épaule. Elle couva ses deux cousins qui chahutaient plus gentiment d’un œil à la fois amusé et curieux (car le plus grand ne semblait que rire à moitié avec son histoire de calmar). Mais Bellatrix, dont le coeur ne se laissait décidément attendrir par aucune joyeuseté, projeta bientôt une nouvelle ombre sur l’assemblée. La jeune Andromeda avait toujours entretenu une drôle d’affection pour les elfes de maison. Si elle ne les considérait pas comme des êtres à part entière, elle ne tolérait pas de les voir torturés ou décapités non plus. Elle blêmit un peu et n’osa pas, après ce commentaire, commander à son tour une boisson auprès du pauvre elfe présent qui semblait pourtant moins se formaliser qu’elle de la barbarie de l’aînée. Cette dernière semblait plus vicieuse encore que d’habitude et distilla pour Sirius sa dernière goutte de venin. « Joyeux Noël ? - suggéra Andromeda un peu bêtement  en arquant un sourcil pendant le blanc qui s’était instauré après la sombre réplique de son cousin - C’est ça que tu veux entendre Bellatrix pour que ton coeur soit ramolli par les fêtes ? » s’amusa-t-elle à l’embêter comme une gamine en s’asseyant sur l’accoudoir du fauteuil pour passer un bras autour de ses épaules et la serrait contre elle dans un geste tendre qui n’était pourtant pas coutumier de leur famille. PLOP ! Kreattur venait de réapparaître avec les boissons demandées sur un plateau d’argent et une idée venait d’émerger dans son esprit pour adoucir les mœurs (le coeur de sa sœur était après tout un trop gros chantiers). Elle se pencha pour lancer une proposition à voix basse après avoir vérifié d’un nouveau regard que leurs parents n’écoutaient toujours pas. « Ca vous dit un jeu à boire ? ». Il s’agissait de jeux auxquels les moldus jouaient parfois en soirée et qui lui avaient l’air plutôt drôles. « On s’engage tous à boire cul sec dès que quelque chose arrive comme - Kreattur était en train de râler en tapotant le bras du fauteuil en cuir sur lequel elle avait laissé la marque de ses fesses - comme dès que Kreattur râle par exemple ! » continua-t-elle à rire de son idée saugrenue alors qu’elle cherchait surtout un moyen de survivre au dîner avec les adultes sans avoir le cafard (certains propos que tenaient sa famille devenaient pour elle très durs à entendre). « C’est pas vraiment drôle pour vous avec du jus de citrouille mais bon - s’amusa-t-elle à chercher ses deux cousins avant de lancer un regard espiègle à ses deux sœurs - Alors ? ». Elle était normalement celle qui réparait les bêtises plus qu'elle ne les suggérait. Kreattur qui portait son pagne tâché de ses efforts en cuisine comme un tablier de chef se mit à agiter la clochette qui annonçait le début du dîner. Et comme ce tintement aigu la pressait et qu’elle préférait qu’il annonce le début d’un jeu puérile plutôt que des hostilités, elle murmura dans un souffle « Je bois dès que Walburga dit sang de bourbe ! » avant de s’éloigner avec un dernier air de défi rejoindre sa place d’un pas gracile sous sa longue robe couleur bleue de Prusse. Elle se dit dans le même temps, en dardant un regard teinté de culpabilité vers sa tante, qu’elle aurait peut-être dû choisir un autre défi que celui-ci. Elle prenait quand même un sacré risque de finir la soirée à rouler ivre comme un farfadet sous la grande table mais résista sans mal au rire pour rester droite et solennelle.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 268
| AVATARS / CRÉDITS : Sarah Gadon (c) january cosy
| SANG : Le sang noir des Black coule dans ses veines


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son nom rayé de l'arbre généalogique des Black
| PATRONUS : Un cygne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mer 6 Déc - 15:25

Je souris, amusée par l'humour de mon cousin Regulus et dans un élan maternel, je vins entourer ses épaules de mon bras.
— Ne fais pas l'enfant, Sirius, dis-je à l'aîné des deux frères Black, tout le monde sait que certains weekends tu t'amuses à revêtir les vieilles robes de ta mère en te pavanant devant ton miroir, c'est en tout cas ce que raconte Kreattur à qui veut l'entendre. Je suis certaine que le médaillon de l'arrière grande tante Belvina te siérait à merveille.
Evidemment, c'était tout à fait faux mais je connaissais assez la haine que se vouaient ses deux êtres pour m'amuser à remuer la baguette dans la plaie. A la remarque de ma soeur Meda, je papillonnai des cils, bien d'accord avec elle sur le fait que je n'avais nul besoin d'artifice pour éblouir toute une assemblée. Quant à Bella qui me compara à un sapin de Noël, je me décidai tout bonnement à l'ignorer.
Les échanges se poursuivirent et, trouvant cela d'un barbant, je bâillai à m'en décrocher la mâchoire, lorsqu'Andromeda proposa un jeu à boire. Justement, Kreattur revenait avec les boissons. Je frappai mes mains l'une contre l'autre, excitée par ce petit jeu et m'emparai de mon verre avec avidité. C'est qu'elles étaient bien rares les occasions au cours desquelles je pouvais me permettre de boire car Père mettait un point d'honneur à ce que jamais je ne fasse de tord à l'image de notre famille, ce que je comprenais parfaitement. Se trouver ivre alors que je n'étais qu'au début de ma sixième année d'étude aurait été parfaitement déplacé mais comme nous étions dans un petit cercle intime, ce soir-là, j'avais très vite relativisé en me disant qu'il n'y aurait aucune incidence à boire quelques verres dans la douce chaleur de la demeure des Black. Qui donc pouvais-je offenser ?
— Je bois à chaque compliment que je reçois, glissai-je à mes soeurs et à mes cousins avant de pouffer de rire.
Je rejoignis aussitôt la table dressée et m'installai à ma place, attendant avec empressement la suite des événements. Ma tante Walburga lança les hostilités en comparant le noeud de cravate mal fait de Sirius à une tenue digne d'un sang de bourbe et je coulai un regard rieur en direction de ma soeur qui n'avait d'autre choix que de boire le contenu de son verre d'une traite car c'était là la règle de son propre jeu. Quant à moi, je pressentais une soirée mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Toujours pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Sam 16 Déc - 19:06

Regulus étouffa un petit rire suite à la réponse de son frère. En représentant de la gente masculine, il n'avait sans doute pas son mot à dire niveau bijoux, mais n'importe qui aurait raison en affirmant que ce genre d'antiquités familiales - et d'autant plus chez les Black - était tout bonnement hideux. Il était lui aussi certain que ça ne plairait pas du tout au Calamar géant, et accessoirement que cela vaudrait une nouvelle heure de détention à son aîné. Sa cousine, qui avait désormais un bras autour de ses épaules ce qui, loin de déranger Regulus, le fit se rapprocher légèrement d'elle, réussit de son côté à lui arracher un petit sourire. La remarque du Vert&Argent n'était pas le moins du monde partie d'une mauvaise intention, il pensait même plutôt au contraire, mais il devait bien avouer que l'image que Cissy donnait de Sirius était des plus comiques. Il fit, au passage, mine d'ignorer la question de Bella en direction de son frère, ne sachant pas vraiment ce qu'il aurait pu dire ou faire - ou même s'il aurait raison de faire quoique ce soit. Il n'était pas non plus, pour être honnête, vraiment fervent de la manière dont sa cousine traitait Kreattur. Il avait pour sa part toujours apprécié l'elfe, et n'avait rien contre ces créatures en général. Mais d'un autre côté, Bella lui semblait tellement fière et charismatique, il ne pouvait qu'espérer suivre le même chemin et ne voulait pas remettre en question ses agissements.

« Ça vous dit un jeu à boire ? », finit par lancer Andromeda, qui comparée à lui ne semblait pas avoir perdu espoir quant à l'amusement possible de cette soirée.

Un jeu à boire ? C'était peut-être bien, au final, la seule chose capable d'animer un peu l'événement sans pour autant se faire réprimander par leurs parents... Pour peu qu'on puisse pleinement y participer. Si leurs cousines allaient, en supposant qu'elles se prêtent au jeu, sûrement profiter un peu plus de leur dîner avec ça, les deux frères ne risquaient pas d'aller bien loin avec leur jus de citrouille. Leur seul salue, vu les défis que se lancèrent tour à tour ses deux plus jeunes cousines et qui risquaient de leur valoir pas mal de verres, était que l'une d'elle finisse saoul et anime donc un peu la soirée. Cependant, Regulus était bien loin de souhaiter une chose pareille : ses parents risquaient de piquer une crise si ce genre d'imprévus arrivait... Sachant que, de toute façon, ça ne risquait pas de se produire puisque ses cousines étaient suffisamment intelligentes pour s'en assurer.

Du coup, devait-il lui aussi se prêter au jeu, ou était-ce inutile ? Dans les faits, ça l'était forcément, mais bon. Après tout, peut-être était-il possible que focalisé sur sa tâche il en oublie un peu le temps ? Jetant un regard interrogateur à Sirius, il finit par lancer, incertain et discret:

« Je bois dès que... Dès que les parents se moquent des moldus. », décida-t-il finalement lorsqu'il entendit la remarque de sa mère et devina que la prochaine étape ne pouvait être que les parents de ces dits "sang de bourbe".

Il suivit ensuite les deux jeunes femmes afin de prendre place autour de la table. Bah, au final, même son esprit d'enfant de onze ans trouvait le petit jeu assez amusant pour peu qu'on ait rien d'autre sous la main, et ce même sans alcool dans son verre. Restait à savoir si les deux autres jeunes dans la pièce se décideraient à les suivre ou non, et si la soirée allait finalement être un peu plus animée qu'elle promettait de l'être au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 445
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | HOODWINK
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Lun 18 Déc - 16:05

Les discussions de robes, coiffures et bijoux avaient toujours ennuyé la plus vieille des trois filles Black. N'était-ce pas un peu surfait de parler de choses aussi simples que les accoutrements qui rendaient le monde plus laid ? Bellatrix se plongeait dans son verre à liqueur dont elle faillit recracher le contenu sur le tapis de leur arrière-arrière-arrière grand-père lorsqu'Andromeda crédita la plus jeune d'un compliment qu'elle ne méritait pas. Narcissa n'avait-elle pas déjà un ego suffisamment énorme avec le prénom qu'elle portait ? Mais fort heureusement pour la plus jeune, elle connaissait assez bien l'art de la moquerie parfaite pour en créditer leur cousin commun. Il n'y avait jamais assez de méchancetés dans la tête de l'aînée pour qualifier Sirius. « Ces espèces de déguisements ne vont à personne de toute manière » assombrit-elle, parce qu'elle ne supportait définitivement pas les bijoux que l'on se transmettait de mère en fille. D'ailleurs, Druella l'avait si bien comprit qu'elle ne lui avait jamais rien donné de tel. Bellatrix se serait contenté de les jeter à Kreattur comme l'on jette un os à un chien – car il semblait que la chose vouait une admiration sans faille à ce genre de souvenirs dont l'aînée ne s'embarrassait pas. Andromeda essaya de ramollir le cœur insensible de sa sœur mais ce fut à peu près aussi pathétique que si un moldu avait imploré la grâce auprès de Cygnus. Bellatrix se contenta de grincer des dents sans rien répondre, car elle répondait d'autant plus difficilement à sa première sœur qu'à la deuxième. Elle alla même jusqu'à passer un bras autour de ses épaules, et si Madame Lestrange se laissa faire en esquissant ce qui se rapprochait le plus d'un sourire, elle ne lui rendit pas l'étreinte et porta son verre à ses lèvres.
Mais Andromeda après tout, avait toujours eu des sentiments bien bizarres et des lubies incompréhensibles pour la plus vieille qui se contentait de vivre en veillant à ce qu'on lui fiche la paix. Ses parents lui fichaient la paix, Kreattur lui fichait la paix, Rodolphus lui fichait la paix – en tout cas, la plupart du temps, lorsqu'il avait en fait autre chose à faire que de déplorer l'absence d'héritier Lestrange –  et ses sœurs, eh bien, ses sœurs lui fichaient aussi la paix. Le jeu à boire de la deuxième Black eut au moins le don de provoquer dans le regard sombre de l'aînée une lueur qui n’apparaissait que lorsqu'elle était intéressée par quelque chose. Comme assez peu de choses l'intéressaient dans la vie, on voyait bien peu cette lumière dans ses yeux. Elle observa le manège de tout le monde et s'amusa de celui de Narcissa. Jamais elle n'allait être autant couverte de compliments que ce soir-là. « Je bois à chaque fois que Sirius marmonne dans sa barbe inexistante ! » décida finalement l'aînée en se levant à son tour pour se diriger vers la table et s'y attabler. Discrètement, elle fit tomber quelques gouttes de sa propre liqueur dans le verre de jus de citrouille de Regulus et elle s'y attabla avec toute la délicatesse dont elle ne savait pas faire preuve. Elle estimait qu'il était grand temps pour eux de lancer les festivités. « Tes boucles d'oreilles illuminent tes beaux yeux bleus, Cissy » lança-t-elle en aplatissant une serviette sous ses doigts. Elle lança un sourire entendu à Andromeda. Cette soirée de Noël la fera peut-être sourire, après tout ?

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 410
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mer 27 Déc - 19:03

Sirius s'attendait à recevoir des piques durant toute la soirée et ne fut pas surpris que ses grandes cousines ouvrissent le feu dès le départ. Il préféra ne pas entrer dans le jeu de Bellatrix, dont Andromeda détournait l'attention par un geste d'affection. Quant à Narcissa, elle le railla, prétendant savoir de Kreattur que Sirius se déguisait de temps à autres avec des fripes trouvées dans les armoires du 12 Square Grimmaurd.
Ah oui, d'accord, tu voues une entière confiance en un elfe, se moqua Sirius en se redressant, je comprends mieux.
Il voulait bien faire le dos rond, mais il était hors de question de se laisser humilier de la sorte.

C'est alors que Andromeda proposa un jeu à boire. Sirius se redressa parfaitement, sentant là l'occasion de passer une soirée qui ne lui donnerait pas envie de se jeter du Poudlard Express en marche. Il rigola à chacune des propositions de ses cousines, se promettant d'attiser le feu. Si les grandes cousines terminaient au fond du chaudron en fin de soirée, ça serait marrant. Sirius fit un clin d’œil à son jeune frère et récapitula :
Alors, Andro boit quand ma mère dit « sang de bourbe », Cissy quand on lui fait un compliment, Bella quand je bougonne, Reg, quand les parents se moquent des moldus...

Ce faisant, ils se mirent à table. Sirius prit place à côté de Andromeda et en face de Narcissa, étouffant un rire quand Bellatrix fit un compliment à la plus blonde des Black – par les boules de Merlin, elle avait eu la même idée que lui.
Sirius, tes coudes sur la table, aboya Walburga qui venait de réclamer que Kreattur ouvrît une nouvelle bouteille de vin.
Mouais, marmonna le garçon en se redressant de mauvaise grâce.
Mais son visage s'illumina quand Sirius comprit que Bellatrix devrait descendre son premier verre. Le jeu se poursuivait !

Cissy, c'est incroyable, s'extasia-t-il tandis que l'elfe déposait les entrées sur la table, la couleur de ton assiette va à ravir avec ton teint.
Hilare, il attrapa un morceau de pain qu'il engloutit.
Sirius, le reprit la Walburga, ne te comporte pas comme un sang de bourbe. Tu attends que tout le monde soit servi !

Sirius continua à croquer dans son pain, lança une œillade malicieuse à sa cousine préférée.


Dernière édition par Sirius Black le Lun 2 Avr - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : © Schuylers
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mer 3 Jan - 15:46


Kreattur qui s’affairait pour ce dîner de noël comme s’il s’agissait d’une haute réception ministérielle apporta bientôt à Andromeda le cocktail qu’elle lui avait tardivement demandé, un jus de tomate façon bloody. L’elfe disparut si vite en le posant sur la table que la branche de céleri glissée dans le mélange corsé de vodka finissait de couler dans sa boisson. Ses doigts se refermaient à peine autour du verre que l’insulte de sang de bourbe retentit à son oreille pour la faire tressaillir. Le regard amusé que lui lança sa jeune sœur lui remit un peu de baume au coeur et elle baissa un regard défait vers son jus alcoolisé. Elle ne s’attendait pas à ce que la partie soit si vite lancée mais joua le jeu et descendit d’une traite aussi longue que son verre le cocktail qu’elle reposa complètement vide sur la nappe sous le regard un peu gêné de sa mère qui s’était mis à parler plus fort que d'habitude pour retenir ailleurs l’attention. Les autres joueurs la talonnèrent bientôt. Bellatrix ne put s’empêcher d’en instrumentaliser les règles pour nuire à Narcissa et Andromeda dut feindre une toux contre sa serviette de table pour dissimuler le rire qui la gagnait car il fallait après tout reconnaître cette victoire à son aînée. Ce n’était pas tous les jours que sa fourberie emportait une victoire contre l’égocentrisme de la cadette. Sirius suivit bientôt, et peut-être pour la première fois de sa vie, l’exemple de l’épouse Lestrange. Il était encore difficile à ce stade de la soirée de déterminer s’il fallait se réjouir des étranges unions que faisaient apparaître le jeu ou s’inquiéter des débordements qu’il promettait. Les compliments fusaient comme les insultes tandis que les verres se vidaient et Andromeda reposait déjà le verre de vin blanc qui venait de lui être servi après l’avoir descendu cul sec. Cygnus rebondit alors sur les propos de celle qui était autant sa sœur que sa belle-sœur. « Ils peuvent se glorifier qu’une erreur de nature les ait dotés de pouvoirs magiques mais ils auront toujours plus en commun avec ces animaux de moldus qu’avec nous - heureusement que Regulus n’avait que du jus dans son verre, se trompait-elle - Notre sang aura toujours plus en commun avec celui de Merlin et rien ne nous unit à cette race sinon les fantasmes de quelques illuminés comme le directeur de votre école ». Druella acquiesça comme chaque fois vivement aux propos de son mari qui avait ouvert le dîner autant que précisé son ton en plantant sa fourchette dans sa saint jacques. « L’administration de Poudlard était différente à notre époque du temps de Armando Dippet, et elle l’était encore quand notre famille la dirigeait de sa main de fer. Notre arrière grand-père Phineas, il n’aurait jamais admis qu’un Black soit réparti ailleurs que dans la maison de la grandeur ! » pointa-t-il le bout de sa fourchette accusatrice vers son neveu tout en lançant un regard dur à sa sœur et son cousin qui avaient enfanté l’erreur. Il se tut enfin pour mâchonner la première bouchée de son entrée et un court silence s’instaura avant que la jeune fille qui avait perdu un peu de sa chaleur et de sa bonne humeur ne plante à son tour sa fourchette dans son assiette d’une main tremblante. Le fruit de mer qu’elle n’avait de toute manière pas l’appétit de déguster roula sur la nappe jusqu’à rejoindre les genoux de Narcissa. Elle s’inquiétait tout compte fait davantage des débordements et commençait déjà à regretter sa sotte idée.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 268
| AVATARS / CRÉDITS : Sarah Gadon (c) january cosy
| SANG : Le sang noir des Black coule dans ses veines


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son nom rayé de l'arbre généalogique des Black
| PATRONUS : Un cygne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mer 10 Jan - 11:00

Si j'avais cru la soirée bien commencée, celle-ci tourna rapidement à mon désavantage. En effet, j'eus très vite la sensation d'être prise pour la goule de la farce. Le premier compliment fusa et dans ma naïveté de petite dernière, je répondis bêtement.
— Oh Bella, c'est trop gentil, toi aussi tu t...? Hmf.
D'un air de défi, je m'emparai de mon Pumpkinwhisky et en avalai une gorgée. Tandis que j'amorçais un mouvement pour le reposer, Sirius lança à son tour l'offensive et je le gratifiai d'un regard sombre. Une nouvelle gorgée et déjà une profonde et douce chaleur s'insinua en moi.
— A quoi trinques-tu déjà, Sirius ? demandai-je avec suspicion à mon cousin, mes yeux formant deux fentes.
Il était tout à fait hors de question qu'il joue à ce petit jeu avec nous s'il ne nous partageait pas ses propres règles. Comment le faire tomber si la partie n'allait qu'à sens unique ?
Kreattur finit d'installer les entrées et j'apostrophai l'elfe avec discrétion. Il me tendit une de ses longues oreilles et je lui glissai l'ordre d'apporter à Sirius un verre de son meilleur vin des elfes. J'étais déterminé à saouler mon cousin et j'espérai bien qu'ainsi il se ferait fustiger soit par Orion, soit par Walburga ou, dans un monde parfait, par les deux à la fois. Mais qu'elle ne fut pas ma surprise de voir mon vœu se réaliser si tôt lorsque Père s'en prit à lui, pointant sur lui sa fourchette avec un air de reproche. J'avais la rancune tenace et j'adressai au plus âgé des deux frères Black un sourire d'intense satisfaction. Tandis que je m'apprêtai à déguster la saint-jacques de mon assiette, voilà qu'un autre de ces coquillages glissa jusque sur ma robe et dans un accès de frayeur, je sursautai, poussant un cri aigu en me relevant tel un diable sorti de sa boîte. Tout le monde se tut autour de la table et si j'entendis quelques ricanements provenant d'êtres immatures, je n'y prêtai guère attention. Rouge de honte et de colère, je fixai Andromeda d'un regard dur.
— Espèce de sotte, tu viens de ruiner ma robe ! lâchai-je la mâchoire serrée, avant de reprendre place sur ma chaise.
Je sortis ma baguette et d'un Tergeo je fis disparaître la tâche. Kreattur, qui venait de déposer son verre devant Sirius, s'empressa d'accourir sous la table pour ramasser la saint-jacques et nettoyer sous ma chaise. Je ne lui accordai aucune attention, défiant toujours mon aînée du regard.
Les conversations reprirent et si d'ordinaire à cela non plus je n'accordais aucune attention tant barbantes étaient leurs histoires, je pris cette fois-ci un malin plaisir à jeter des œillades à qui devait boire à chaque fois que le mot sang-de-bourbe était prononcé, à chaque critique envers les moldus ou à chaque ronchonnement de Sirius.
— Je ne sais pas ce qui est le plus désolant, dis-je en m’immisçant dans la conversation des adultes, entre le fait de traîner avec des sang-de-bourbe, ou avec des traîtres à leur sang. Les Potter, par exemple...
— Les Potter filent un très mauvais coton, grogna Cygnus, poing sur la table. D'après ce que j'en sais, il n'y a qu'à voir leur fils pour comprendre que cette famille est vouée à suivre les traces des Weasley. Que Merlin m'en soit témoin ! Moi vivant, plus jamais cette tare de la société sorcière ne se liera à un Black.
Satisfaite, j'engloutis ma saint-jacques en silence. Un point partout, Sirius, pensai-je en espérant qu'il se mette à bougonner, ainsi j'égalisais également entre Bella et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Toujours pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Jeu 1 Mar - 2:47

Regulus fit de son mieux pour rester sérieux lorsque les premiers compliments furent adressés à sa cousine, annonçant par la même occasion le début de leur petit jeu. Bien-sûr, se dit le jeune homme avec un certain recul que la place de spectateur lui accordait, il ne fallait pas s'attendre à autre chose de la part des trois jeunes femmes. Et même de Sirius, d'ailleurs, qui bien que réparti chez les Rouge&Ors partageait visiblement le côté rusé de la maison qu'affectionnait tant les Black - les mauvais coups pour lesquels il était déjà connu à Poudlard le prouvaient à merveille, ces derniers appuyés par le clin d’œil et le regard malicieux qu'il avait respectivement donné à son cadet et à Andromeda. Il ne se plaignait cependant pas de la rivalité qui venait de s'installer entre tout ce beau monde : faute de pouvoir entièrement participer aux festivités, il avait au moins la chance de profiter du divertissement. L'idée n'avait pas effleuré le Vert&Argent que, peut-être, les choses pourraient devenir un peu trop animées si leur petit groupe continuait ainsi. C'est donc sereinement qu'il fit mine d'attraper sa fourchette, gardant tout de même une oreille à l'écoute de la conversation qui, désormais lancée sur les sujets qu'affectionnaient le plus les adultes présents, n'était pas prête de se terminer.

De ce fait, il releva un peu précipitamment la tête lorsqu'une remarque sur les moldus lui parvint, se reprenant aussi rapidement qu'il le pu histoire de ne pas trop attirer l'attention. Etre au centre du discours et de tout ce qui allait avec, ce n'était pas vraiment ce qu'il préférait. Bien-sûr, lorsqu'il s'agissait de lui, ce qui se disait était généralement positif. Mais cela ne voulait pas dire qu'il appréciait plus que ça de se faire encenser à ce point, surtout que cela était très souvent fait dans le but de discréditer son aîné. Rien de pire pour le mettre mal à l'aise, donc. Avec bien plus de délicatesse qu'il n'en avait montré auparavant, Regulus attrapa son verre et en avala une gorgée. Il y avait une sorte d'arrière-goût que le jeune homme ne su pas identifier, accompagné d'une sensation presque inexistante lorsque le liquide passa par sa gorge, mais il n'y prêta pas vraiment attention, trop occupé à reporter son attention sur ce qui se passait autour de lui. Rien en soi ne différait de l'ordinaire, tout se passait comme tous les autres dîners de famille des Black, à ceci près que les deux frères et leurs cousines semblaient tous bien plus alertes que d'ordinaire, tous regardant les uns et les autres avec un œil amusé dès qu'ils se devaient d'attraper leur verre.

« Je trouve qu'elle est toujours très belle, cette robe, lança-t-il à sa blonde cousine lorsque celle-ci fut victime de la maladresse d'Andromeda. Il ne l'avait pas spécialement dit en pensant au jeu, voulant seulement rassurer et calmer un peu la jeune femme, cependant il ne put s'empêcher d'en rajouter un peu lorsque la chose lui revint en mémoire. D'ailleurs, elle te va merveilleusement bien, Cissy. »

Il lui adressa un sourire légèrement taquin, où ne transparaissait pas du tout les mêmes motivations que ceux qu'avaient pu lui lancer les autres avant lui, mais plutôt un simple esprit joueur d'un gamin de onze ans. Ça faisait du bien, de s'amuser un peu plus que d'ordinaire durant un repas de famille.

« Heureusement que la répartition a généralement l'avantage de faire le tri dans ce qui est fréquentable et ce qui l'est moins, ajouta Orion en acquiesçant face aux propos tenus par son beau frère, non sans jeter un autre regard accusateur à son fils aîné. Si autre chose qu'une digne famille fidèle à son sang entrait à Serpentard, Salazar s'en retournerait dans sa tombe !

- Prenez Regulus par exemple, interrompit à son tour la mère de l'intéressé avec un geste de la main vers le Vert&Argent. Rosier, Carrow... Ce ne sont que de bonnes fréquentations, rien à voir avec les Potter. Ne serait-ce que tolérer ces idiots de moldus leur paraîtrait, j'en suis sûre, rien de plus qu'une idée ridicule. »

Regulus cacha la légère grimace qui menaçait de prendre possession de ses lèvres derrière son verre, prenant une autre gorgée de jus de citrouille suite à la remarque de sa mère. Encore une fois, il ignora l'étrange sensation que le liquide semblait lui donner. Par la même occasion, il se garda bien de croiser le regard de son frère, comme à chaque fois que ce genre de choses arrivait, souhaitant intérieurement que la discussion se poursuive sur un nouveau sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 445
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | HOODWINK
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Ven 2 Mar - 18:28

Tout le sadisme de Bellatrix se retrouva exacerbé par l'aboiement de Walburga, qui sommait à son rejeton de Gryffondor de bien se tenir à table si bien quelle ne rechigna même pas à boire cul sec son verre de liqueur. L'aînée en profita pour congratuler sa petite sœur d'un air de vipère et il lui semblait que les parents étaient si occupés qu'ils ne comprenaient même pas ce qui se déroulait sous leurs yeux. Peut-être qu'à force de les voir se plonger dans leurs verres, ils comprendront ? « Je sais, je sais » répondit-elle d'un air dramatique tandis qu'elle se pliait à la terrible règle qu'elle avait accepté la première. La satisfaction de la voir se plonger dans son verre était telle qu'elle dû insiprer profondément pour ne pas éclater de rire comme une sotte enfant. Et comme si tout ce soir était fait pour la mettre d'excellente humeur, voilà les parents en train de dénigrer la sous-race. En bonne sang-pur qu'elle était, elle avait eu la haine de la vermine alors même qu'elle avait encore une sucette dans la bouche – qui avait malheureusement contribué à lui avancer un peu les dents de devant – et elle ne s'en était bien évidemment jamais détachée depuis. Le cri strident que poussa Narcissa la força à se cacher derrière sa serviette pour ne pas recracher le contenu de ce qu'elle essayait bien péniblement d'avaler sans s'étouffer de rire. Sa petite sœur avait toujours eu le sens du spectacle et Andromeda, bien qu'elle ne l'eut pas fait exprès, lui donnait une fois encore l'occasion de démontrer son art. « Kreattur, ressers moi un verre » l'agressa-t-elle alors qu'il se baissait pour nettoyer la saint-jacques, « de suite ». L'elfe se détourna de la scène de crime pour lui verser tendrement l'alcool dans son verre et retourner à sa tâche. Son envie de domination passait également par l'autorité naturelle et supérieure qu'elle détenait et que ne détenaient donc pas ses sœurs. Elle se tînt à carreau pendant les deux-trois minutes qui suivirent, et laissa Narcissa verser son venin et ses piques sur Sirius et les Potter. « Traîner ? » s'étrangla-t-elle tout naturellement devant les paroles de sa sœur, « se marier avec ces vermines est le pire des péchés ! ». Cygnus continua en enfonçant les Potter et Bella se sentit tellement bien d'entendre ses paroles censées qu'elle se réfugia dans sa saint-jacques, transit de bonheur. La conversation des adultes dériva sur Regulus, et l'aînée y vit là l'occasion non seulement d'enfoncer Sirius, mais également de se montrer sous son meilleur jour par rapport à ses sœurs. Là, assise à côté du petit Black et de son verre légèrement teinté par les quelques gouttes de liqueur, elle répondit : « Bien évidemment, Regulus a bien comprit où était sa place et son devoir contrairement à d'autres ici présent ». Elle lança un regard sombre à sa première sœur. Elle visait en effet particulièrement Andromeda qui faisait, bien trop à son goût traîner les fiançailles avec Walden. Walden qu'elle appréciait tant. Elle jalousait à peu près autant Andromeda de l'avoir pour futur époux qu'elle désirait qu'elle se marie au plus vite pour en finir. C'était comme arracher des mauvaises herbes. Une fois que c'était fait, c'était fait. « Enfin certains devraient lire un peu plus les œuvres de Teignous Nott avant d'aller se coucher. Des fois que ses grandioses idées leurs pénètrent un peu le crâne » marmonna-t-elle de mauvaise grâce en s'attaquant sauvagement à sa dernière saint-jacques qui, par malheur, glissa dans la sauce pour finir dans le panier à pain. Comme personne, lui semblait-il n'avait remarqué l'accident, elle ne fit rien et abandonna ses couverts, comme si elle avait finit de manger. Il n'y avait plus qu'à implorer Merlin qu'un des parents n'envoie pas la main dans le panier pour se saisir malencontreusement de ce gluant fruit de mer.

(649)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 410
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Lun 2 Avr - 20:55

Le regard que lui lança Narcissa prouvait que Sirius avait fait mouche. Tout en avalant son bout de pain, le Gryffondor ne pouvait s'empêcher de rire. Il y avait fort à parier que Narcissa serait celle qui se roulerait par terre la première. Certes, elle le ferait avec classe...
Moi, demanda Sirius en haussant les sourcils, je trinque à... je trinque à chaque fois que j'ai envie de répliquer à une bêtise que disent les adultes.
Il savait que cette envie le prendrait de nombreuses fois, mais, comme il n'avait pas d'alcool dans son verre, il pouvait être sûr de terminer dignement...

Le jeu avait commencé et c'était vraiment drôle. Pour la première fois depuis très longtemps, Sirius s'amusait véritablement à un repas en famille. C'était dire. Les compliments s'envolaient, les critiques acerbes fusaient. Certaines passaient bien moins que d'autres pour Sirius, mais il était décidé à faire honneur au plat de saint-jacques. Un peu plus détendu qu'avant, Sirius engloutissait le contenu de son assiette et ne se rendit pas compte du manège de sa cousine pour que Kreattur changeât son verre.
Narcissa attisait le feu en faisant dévier la conversation sur les Potter. La réaction de son père ne tarda pas à venir.
Moi vivant, plus jamais cette tare de la société sorcière ne se liera à un Black.
Comme Sirius avait envie de lancer que c'était un peu tard pour faire ce genre de promesse, puisque son meilleur ami n'était autre que l'héritier des Potter, il engloutit alors la totalité de son verre et fit aussitôt une grimace.
Ah, ça pique.

Et il comprit. Sirius ne savait comment, mais il avait bu du vin. Un large sourire fleurit sur ses lèvres. Il n'avait que douze ans, mais il était prêt à rivaliser avec ses grandes cousines.
Remets-moi la même chose, Kreattur, commanda-t-il en grimant l'enfant parfaitement innocent.
Il jouait cependant à un jeu dangereux, car l'on poursuivait la conversation sur le même ton. Sirius se raidit quand il entendit sa mère glorifier littéralement les trolls qui servaient d'amis à son frère. Le Gryffondor leva les yeux au ciel, plantant sa fourchette dans sa dernière noix de saint-jacques.
Bien évidemment, Regulus a bien compris où était sa place et son devoir contrairement à d'autres ici présent.
Et toi, répliqua Sirius, la main déjà sur son verre, tu n'as pas compris que les femmes devaient se taire ?
Le garçon ne pensait pas un traître mot de ce qu'il avait dit, mais l'envie de rabattre le clapet de Bellatrix était plus importante. Bella repartit de plus belle sur le registre de Nott, tandis que Sirius gobait son deuxième verre de vin, sentant ses joues s'embraser, et que Walburga intervenait de sa voix désagréable :
Sirius, en voilà des manières de se comporter. Tu n'es pas en mesure de critiquer ta cousine. Tu nous fais suffisamment honte à l'extérieur, inutile de... aaaaaaah !

Walburga avait esquissé un geste pour se saisir d'un morceau de pain et avait attrapé la noix graisseuse qui avait atterri là, Merlin seul savait comment.
C'est toi qui manges comme un malpropre, en plus, renchérit Druella.
Sirius n'avait rien à dire, mais ne put s'empêcher de soupirer bruyamment. C'était que l'injustice s'acharnait sur lui !

Citation :
Longueur : 577 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Revenir en haut Aller en bas

Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-