GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : © Schuylers
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mar 3 Avr - 13:21

Les humeurs éclatantes de la blonde, cela faisait des années que l’instigatrice de la traîtresse idée ne s’en importunait plus. Le mot d’excuse dont Andromeda se fendit, plus par habitude que par réel affliction, fut étouffé par le raclement de la chaise de Narcissa qui reprenait place autour de leur table. Le plus jeune et innocent des enfants souhaita reprendre leur jeu et apaiser les flammes de l’autre cadette, et se doutant que cela produirait sur la diva l’effet contraire, la brune baissa cette fois-ci la tête vers son assiette pour dissimuler un sourire amusé. La vision si peu intéressante des fruits de mer élégamment dressés dans son assiette continua à l’occuper une bonne partie du reste du dîner. Les insultes de sang de bourbe, traîtres, vermines, les paroles prophétiques, les aberrations (pour qui redoutait le caractère cruel de ceux qui entouraient son petit cousin) lui nouèrent l’estomac et achevèrent de lui couper l’appétit. La jeune fille ne s’occupa que de dépiauter ses fruits de mer aussi intensément que s’ils avaient caché un trésor pour se soustraire autant qu’elle le pouvait à autant de coups que lui assénaient leur aînés sans le savoir.  Et elle se mit bientôt à compter les jours qui séparaient ses retrouvailles avec son petit-ami plutôt que les insultes qui le visaient. Andromeda ne releva la tête que lorsque Sirius trouva piquant le contenu de son verre et elle tourna vivement la tête vers sa voisine et jeune sœur. Elle s’était inquiétée plus tôt des incantations basses qu’elle avait glissé dans la grande oreille de l’elfe. Alors c’était de cela dont il était question ? Faire boire un enfant de treize ans ? Elle finit par lui rendre tardivement un regard noir et sévère qui l’avait toujours faite ressembler à la plus grande. Balayant d’un revers de cape les règles qu’elle avait pourtant fixé, elle prit quant à elle la salutaire décision d’arrêter de jouer ici pour se servir un verre d’eau. Les deux verres d’alcool qu’elle avait bu lui avaient déjà enflammé l’estomac et elle redoutait que ce jour soit le premier où elle proclamerait le fond de sa pensée. Ces idiots de moldus, pérorait-on encore, pour sa plus grande horreur !

Mais aucun propos ne la déstabilisait plus que ceux professés par son aînée à la voix aussi plate que charismatique. Celle-ci s’amusa à aborder le sujet tant redouté de ses fiançailles et lui fit renverser de l’eau à côté de son verre. Malgré l’incitation tranchante de son cousin à se la fermer, les perfides propos continuèrent à glisser jusqu’à elle et à raidir ses mouvements. L’envie lui prenait pour la première fois de son existence de répondre à la mangemort. Ce qu’elle fit à voix basse, en couarde représentante de son ancienne maison, auprès de la plus jeune et plus blonde. « Et certaines devraient moins lire le soir et se rappeler de leur propre devoir au cas où autre chose qu’une idée finisse par les … » la raillait-elle méchamment avant d’être arrachée à ses persiflages par le ton las de sa mère. « Qu’est-ce que tu marmonnes encore en gobelbabil ? ». De blanche elle passa à rouge. « Rien du tout mère ».

L’esclandre du second fruit de mer perdu focalisa heureusement bien vite ailleurs l’attention de Druella. Alors Andromeda pouffa d’un rire sincère derrière sa serviette pour la deuxième fois de la soirée avant de se rafraîchir, enfin, du verre d’eau qu’elle s’était difficilement servie. La scène des deux ménagères était ridicule et cette soirée complètement absurde.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 269
| AVATARS / CRÉDITS : Sarah Gadon (c) january cosy
| SANG : Le sang noir des Black coule dans ses veines


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son nom rayé de l'arbre généalogique des Black
| PATRONUS : Un cygne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Mar 17 Avr - 9:40

Je détournai la tête de nos chers parents à l'intervention de Regulus qui semblait, lui aussi, prendre un malin plaisir à me faire boire, ce soir-là. Sans méchanceté aucune -car mon plus jeune cousin avait ma préférence, contrairement à son frère- je lui tirai la langue avant de porter mon verre à mes lèvres. A la première gorgée, la douce chaleur de l'alcool se répandit de nouveau dans ma gorge, mais la deuxième n'en eut jamais l'occasion car je recrachai le tout sur le décolleté de Bellatrix assise en face de moi lorsque celle-ci se fit descendre par une remarque machiste et -étonnant de la part de Sirius !- sangpurienne à souhait. Portant la main à mes lèvres, je fixai ma grande soeur les yeux ronds comme les perles du collier de la tante Ursula que je portais ce soir. Dans une attitude désolée, j'haussai les épaules en secouant la tête d'un air implorant le pardon, même si la main plaquée sur ma bouche tentait plutôt à cacher le fou-rire qui menaçait de poindre le bon de son éclat ; je devais d'ailleurs me mordre la lèvre et l'intérieur de mes joues pour ne pas exploser. Par chance, la remarque de Sirius eut l'effet de scandaliser assez les adultes pour détourner l'attention de moi, ce qui, en d'autres circonstances, m'aurait vexée, en toute honnêteté.
Tandis qu'Andromeda me parlait -l'alcool n'aidant pas mon cerveau à interpréter correctement ses paroles-, j'attrapai la serviette posée sur mes genoux et vins la tapoter sur mes lèvres avant de me lever de table. M'excusant, je m’éclipsai jusque dans la salle d'eau afin de pouvoir rire tout mon soûl sans risquer un retour de baguette de la part de Bellatrix, baguette qui devait vibrer d'impatience dans sa poche à l'idée de me dégommer.
Les deux mains de chaque côté du lavabo, j'inspectai mon reflet dans le miroir et essuyai les quelques larmes d'hilarité qui avaient coulées au coin de mes yeux, et je réalisai à quel point mon cerveau était englué dans de la gelée anglaise en conséquence de mes verres d'alcool avalés.
— Reprends-toi, Cissy ! me dis-je à moi-même avant de tourner les talons pour venir rejoindre la petite sauterie qui avait lieu dans la salle à manger.
Je repris place à ma chaise et m'emparai du morceau de pain à la droite de mon assiette que je me mis à picorer doucement pour éponger un peu ce qui dansait la gigue en délire dans mon estomac. J'évitais du mieux que je pouvais de croiser le regard de Bellatrix et me mis plutôt à faire causette avec mon voisin de table, Regulus.
— Comment s'est passé ta première rentrée ? lui demandai-je avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : Skandar Keyne
| SANG : Toujours pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Lun 21 Mai - 13:17

Suite à la discussion générale qui venait de changer un brin trop drastiquement pour lui, Regulus avala silencieusement le reste de son jus de citrouille, dans une tentative ridicule de distraction. Ce qui ne manqua pas de le distraire, en revanche, fut la réaction de sa cousine lorsque Sirius répondit à Bellatrix d'une façon qui ne lui ressemblait définitivement pas, mais qui avait au moins le mérite d'être radicale. Alors que la robe de la plus agée était maintenant tachée par l'alcool de la plus jeune, et que Regulus ne doutait pas du fait que cela n'allait pas spécialement plaire à l'intéréssée, il ne trouva rien de mieux à faire que d'éclater de rire. D'ordinaire, il se serait maitrisé du mieux possible, parce-que mine de rien il se sentait quand même un peu mal pour sa cousine et qu'il ne voulait pas rendre les choses pires qu'elles ne pouvaient déjà l'être, cependant il ne put s'en empêcher. Il avait un peu mal à la tête aussi, ça devait être ça. Lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il était en train de faire, il se reprit du mieux possible et commença un peu nerveusement à jouer avec sa fourchette. Histoire de retrouver contenance, le brun appela Kreattur et lui demanda poliement de lui resservir un verre, ce que l'elfe ne mit qu'une minute à faire.

Avec tout ça, Regulus n'avait même pas vu que Cissy avait quitté la table, ne le comprenant que lorsqu'elle se rassit à côté de lui. Il se demanda un instant comment la blonde faisait pour avoir toujours l'air si impeccablement parfaite, et même comment elle avait fait pour ne pas rire de sa propre réaction d'un peu plus tôt. Décidemment, il fallait qu'il calme sa migraine, parce-qu'elle lui faisait perdre le même air désinvolte qu'il essayait en permanance de maintenir en place.

« Comment s'est passé ta première rentrée ? lui lança gentillement Narcissa, et le jeune Black trouva la possibilité d'une discussion qui ne visait personne et qui se voulait discrète particulièrement apaisante.

- C'était génial ! répondit donc Regulus avec un grand sourire. Le Choixpeau n'a même pas hésité avant de me répartir chez Serpentard. »

Il accompagna ses derniers mots avec un air assez fier, qui reflètait bien ce qu'il ressentait intérieurement. Même s'il ne voulait pas vraiment se l'avouer, l'idée d'être lui aussi réparti ailleurs que chez les Vert&Argents l'avait beaucoup angoissé auparavant. Il n'avait pas le courage de Sirius lorsqu'il s'agissait d'encaisser les railleries de leur famille, et s'il avait été dans une autre maison, il n'aurait sûrement pas pu supporter le jugement des grandes familles de sorciers très longtemps. Il marqua une pause dans sa tirade, se demandant ce qu'il valait mieux sortir ensuite. Beaucoup trop d'idées se bousculaient dans sa tête, et il essaya de les filtrer avec le plus de discernement possible.

« J'adore les cours de Vol, et de Potions aussi... Oh, et puis il y a cette fille, Maude ; c'est ma meilleure amie. »

Il eut un nouveau sourire en repensant à la brunette. Les deux Première année n'avaient mis que quelques jours à devenir assez proche pour pouvoir se donner ce titre, et même si beaucoup d'autres élèves avaient gagné l'amitié du jeune Black, c'était elle qui lui venait en premier lorsqu'il pensait aux rencontres qu'il avait pu faire depuis la rentrée.

« D'ailleurs, tu as du avoir les résultats de tes B.U.S.E.s entre temps, non ? ajouta Regulus histoire de renvoyer la balle à sa cousine avant de la noyer sous les anecdotes idiotes. Je suis sûr que tu n'as pas en dessous de E », plaisanta-t-il à moitié, certain que sa cousine avait tout de même totalement réussi ses examens.

Encore une fois ridiculement désolée pour l'attente ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 458
| AVATARS / CRÉDITS : Gemma Arterton | alittlebitofrain
| SANG : Toujours Pur.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi, ruinée
| PATRONUS : Un puma
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK Lun 21 Mai - 20:19

Le repas se déroulait d'une manière bien étrange et l'aînée des Black commençait à sentir que l'alcool lui montait au nez. Il y avait à ses yeux, une ambiance brumeuse, nuageuse comme une espèce de rêve. Peut-être que ses gestes commençaient à être un peu moins alertes, peut-être qu'elle n'était plus tout à fait sobre. Il fallait bien dire que sa liqueur était assez alcoolisée et qu'elle commençait à payer le prix de ses cul sec de ses joues rouges. Mais la conversation la maintenait suffisamment éveillée, lui permettait de s'induire dans la discussion. Elle y plaçait correctement son verbe pensait-elle naïvement, comme si ses paroles de femme avait une réelle et puissante résonance. Mais le rêve devînt tôt un cauchemar qui la fit se réveiller lorsque Sirius se permit d'en placer une. Son sourire narquois se fanait aussi vite que sa beauté naturelle qui s'enlaidissait de jour en jour et d'années en années, si bien qu'aux coins de ses lèvres apparurent des ridules qui se renforcèrent avec le crachat de Narcissa sur son décolleté. Bellatrix néanmoins jouissait d'un sens de la réparti que son père n'avait jamais réussi à démolir et elle se tourna vers Sirius comme si sa robe était encore propre et non pas tâchée de ce visqueux mélange d'alcool et de bave : "Tout comme les traîtres, n'est-ce pas ?" lui demanda-t-elle tandis que Walburga prenait également sa défense et que Druella l'accusait pour la Saint-Jacques. L'aînée Black y vit là une merveilleuse revanche et sortit sa baguette pour se nettoyer sans aucune élégance. Narcissa contrairement à elle, avait au moins eut la décence de quitter la table pour aller rire de tout son soul ailleurs - elle s'en occupera plus tard pensait hargneusement la Lestrange. Bellatrix ne s'attendait tellement pas à être descendue ainsi dans son discours de la gloire qu'elle ne remarquât qu'Andromeda parlait à voix basse que lorsque leur mère l'interpella.
Les lourdes paupières de l'aînée se plissèrent pour observer sa soeur avec une certaine suspicion, mais tous ses doutes s'envolèrent non seulement au retour de son autre soeur, mais également au léger sourire qu'arborait désormais Andromeda. Bellatrix sentait qu'elle pouvait compter sur son soutient dans cette soirée absurde et s'en sentait toute joyeuse. Elle observa le reste de l'assemblée qui commençait à reprendre ses esprits devant l'étrange imbrication d'actions qui venait de se dérouler sous leurs yeux. Elle-même avait l'impression que tout était faux et qu'elle allait se réveiller dans le lit déserté par Rodolphus Lestrange, au matin même de cette journée avant que le repas ne se déroule et qu'elle ne garde en tête le spectre de cet étrange rêve. "Nous sommes tous ravis que tu sois allé à Serpentard, Regulus" le congratula-t-elle sans pourtant esquisser un sourire. Le sous-entendu envers Sirius était suffisamment équivoque pour qu'elle n'ai pas à le formuler pensait-elle. Le plat principal finit par arriver et elle décida de prendre son temps pour éviter un second accident.

(534)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Revenir en haut Aller en bas

Merry Black Christmas | REGULUS, SIRIUS, NARCISSA & BELLATRIX | FLASHBACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Have yourself a merry little Christmas ! (Dan)
» Merry Christmas!!
» Sirius Black : le parrain
» Narcissa Black [Terminée]
» (M) Ben Barnes - Sirius Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-