GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 660 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

Back to September 1st 1969 — hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Back to September 1st 1969 — hestia Dim 19 Nov - 13:54




C'est tellement bizarre, j'ai toujours tellement de mal à me dire que ça y est, je vais rentrer à Poudlard, je veux dire, pourtant, ça y ressemble vachement, d'abord y'a eu la virée à Londres pour m'acheter une baguette, des bouquins, une robe noire, et puis la malle, Maman qui pleure, et puis la gare, bon ça j'avais l'habitude puisque tous les ans on amène Marcus, mon grand frère, mais cette année, je suis monté aussi, je veux dire, ça, à partir de ce moment, ça aurait dû devenir évident pour moi que j'allais à Poudlard, pas vrai ? Eh ben non, je suis monté dans le train, j'ai perdu Marcus et ma malle, je crois que j'ai dormi aussi, parce que entre le moment où je suis monté, il faisait jour, et quand le Poudlard Express s'est arrêté, il faisait nuit, et j'avais toujours pas ma malle, donc j'ai pas pu me changer, et un géant à la gare a obligé un autre garçon à ouvrir sa malle et à me prêter une robe parce que Marcus était toujours pas là, faut dire que dans le noir, c'était compliqué de le trouver, et que je le connais, il a forcément ignoré les appels d'Hagrid, mon Serpentard de grand frère voulait sans doute pas qu'à peine arrivé je lui mette la honte, tu vois, c'est tellement son genre. Bref, là, on en arrivait quand même à un certain niveau d'extraordinaire, et pourtant, j'réalise toujours pas, j'suis là, au milieu d'une foule de gens de mon âge, on est tous habillés pareils et il fait noir et il fait froid, et on suit ce géant (Hagrid, Hagrid, il s'appelle Hagrid !), et il nous amène à Poudlard, mais tous les autres sont partis dans des calèches, d'ailleurs, elles étaient tirées par rien du tout, ces calèches, c'était bizarre, bref, on marche dans la forêt, on a quitté la gare, on va je sais pas où, mais j'me dis que c'est peut-être pas le cas de tout le monde, peut-être que y'en a qui savent ce qu'on va faire, genre si y'a une épreuve spéciale avant d'arriver dans la Grande Salle, et les nuls on les renvoie chez eux ? A côté de moi, y'a une fille qui avance en silence, elle est toute seule, comme moi, donc comme je suis pas vraiment d'un naturel timide, j'décide de lui poser des questions.
— Eh, salut, tu sais où on va, là ? j'm'interroge vraiment en fait, genre, comment ça se fait les calèches elles vont d'un côté et nous de l'autre, si on va au même endroit, je veux dire, on va devoir faire un marathon comme les moldus ? J'ai rien contre les moldus hein, mais là, j'ai pas les bonnes chaussures, et ma robe c'est pas la mienne et elle est trop grande, alors pour courir, c'est vraiment pas le top !


Citation :
• Ouvrir un Sujet ▬ 2 dragées par sujet ouvert
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
• Faire un sujet flash back ▬ 2 dragées

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye


Dernière édition par Dowey Spencer Jr. le Mer 3 Jan - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Dim 19 Nov - 23:20

"Fais attention à toi, ma chérie ! Et sois sérieuse ! Et fais-toi plein d'amis ! Et puis..." énonça maman Jones à sa fille devant le train pour Poudlard. "Stop, ça suffit ma chérie. Tu es en train de faire stresser notre petite sorcière là !" dit en rit Henry Jones. Il s'agenouilla devant sa fille, lui promit que tout se passerait bien, et qu'ils se reverraient vite. Hestia embrassa ses parents, et serra longuement son petit frère dans ses bras. Des larmes coulèrent, mais en silence, la toute jeune fille ne voulant pas attirer l'attention sur elle. Sa mère aussi pleura. Puis elle monta dans le train. Son père lui sourit et lui fit signe de la main alors que les roues commençaient leur mouvement. Le jeune Will n'arrêtait pas de pleurer, ce qui déchirait le cœur de sa grande sœur. Elle avait si peur que sa santé fragile ne lui joue encore des tours... Non pas que la présence d'Hestia change quoi que ce soit à l'état de son petit frère, mais au moins elle serait là pour lui... Le train était maintenant loin de la gare, et il était trop tard pour faire demi-tour. Puis de toute façon c'était impossible. Même si sa famille lui manquait déjà, elle voulait devenir une vraie sorcière, capable d'utiliser ses pouvoirs de la bonne manière, elle désirait devenir forte comme ses parents, voire même devenir une Auror, si vraiment elle était douée. Et Poudlard était là pour ça.
Elle n'était pas seule, dans sa cabine. Il y avait deux personnes, mais elles semblaient de pas faire attention à elle. Le voyage fut long, très long... Lorsque le train arriva enfin, Hestia fut heureuse d'en sortir. Un géant avait demandé aux premières années de le suivre, et un petit groupe se détacha du reste. Les autres, les "grands" montent en calèche. Étranges calèches d'ailleurs, tirées par... rien. Juste, rien. Le géant, qui s'appelait Hagrid, menait les plus jeunes dans une forêt. Pourquoi n'allaient-ils donc pas avec les autres ? Cela inquiétait beaucoup Hestia. Elle ne comprenait rien. Ils n'étaient pas censé aller à Poudlard ? Alors c'étaient les grands qui n'y allaient finalement pas ? Mais bon sang où allaient qui ?
"Eh, salut, tu sais où on va, là ?" demanda une voix à côté d'Hestia. Elle se tourna vers un jeune garçon, qui semblait aussi perdu qu'elle, ce qui la rassure un peu. C'était la première personne qui daignait lui adresser la parole depuis la gare, et celui lui fit plaisir. Enfin un contact humain ! En plus, il avait un visage sympathique, presque mignon. "Salut, murmura-t-elle timidement. Je ne sais pas... On est pas censé aller à Poudlard ? Je comprends pas pourquoi les autres sont partis en calèche et pas nous... Tu crois qu'on va marcher longtemps dans cette forêt ?" Elle se doutait bien que son interlocuteur se posait les mêmes questions, et donc qu'il ne pourrait surement pas y répondre. Mais elle avait besoin d'extérioriser son appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Mar 21 Nov - 10:23




Ma voisine de randonnée se tourne vers moi, elle a l'air un peu surprise et pas bien rassurée, et me répond d'une p'tite voix qu'elle sait pas beaucoup plus que moi ce qui se passe, ce qui finalement n'est pas très étonnant, parce qu'on nous dit jamais rien à nous les jeunes, c'est toujours pareil, ma mère est passée maître dans l'art de chercher des excuses et des raisons nulles pour me cacher la vérité, et j'ai l'impression qu'à Poudlard c'est un peu la même chose, ils ont le goût du secret ces gens-là, d'abord, personne ne sait où il est situé exactement, ce Château, c'est pas une preuve, ça ?! Qui est-ce qui cache son Château ?!
— On va à Poudlard, Hagrid c'est le garde-chasse, j'affirme avec une certaine confiance, parce que je suis un peu faible quand même, je vois bien qu'elle en sait encore moins que moi sur le sujet, du coup j'ai l'occasion de me la raconter un peu. Par contre pour les calèches je sais pas, mon frère m'a rien dit à ce sujet, ça fait peut-être partie d'une initiation secrète, ils vont peut-être nous demander de manger des trucs bizarres ou de jeter des sorts pour rentrer... j'avoue que j'aime pas trop cette idée, parce que pour être honnête j'ai pas fait de magie depuis la manifestation de mes pouvoirs, quelques mois plus tôt, en même temps c'est interdit pour les jeunes sorciers, et puis surtout, j'ai pas réussi à le refaire, surtout que j'avais pas de baguette jusqu'à la semaine dernière. Bref, j'ai retrouvé une parfaite vie de dumol tout de suite après avoir découvert que oui, j'étais bien un sorcier, donc s'il faut ne serait-ce que lancer un Lumos pour rentrer à Poudlard, ben je suis grave dans la bouse de sombral !
— Peut-être pas, non, regarde, les gens s'arrêtent... Au fait, j'm'appelle Dowey, j'me présente en tendant la main vers ma nouvelle copine, ouais, j'le sens, ça va être ma copine, elle a l'air sympa, j'aime bien les gens sympas.
— Tout le monde écoutez-moi bien, j'entends alors Hagrid tonner quelque part devant nous, dans le noir, ah non, il a une torche, bref, vous allez monter dans les barques par groupe de six, pas un de plus ! Je répète, six par barque ! Allez, en bateau la jeunesse !

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye


Dernière édition par Dowey Spencer Jr. le Mer 3 Jan - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Jeu 23 Nov - 13:14

"On va à Poudlard, Hagrid c'est le garde-chasse. Par contre pour les calèches je sais pas, mon frère m'a rien dit à ce sujet, ça fait peut-être partie d'une initiation secrète, ils vont peut-être nous demander de manger des trucs bizarres ou de jeter des sorts pour rentrer..." Jeter des sorts ?! Hestia priait intérieurement pour que cela ne se passe pas comme ça. Son père lui avait interdit d'utiliser la magie en dehors de l'école, même si c'était pour s’entraîner avant d'y entrer, alors elle n'était vraiment pas prête à faire de la magie, et encore moins devant toute l'école. "Tu as un grand frère ici ? Il va te prendre sous son aile alors, tu en as de la chance ! Moi je connais personne ici... Ca me fait un peu peur, d'ailleurs..." chuchota la toute jeune fille. Après tout, puisqu'elle n'était pas une sang-pur, elle ne connaissait pas d'autres sorciers... A part sa cousine, bien sûr, mais elle était encore trop jeune pour venir à Poudlard, donc elle serait bel et bien seule, cette année. Elle espérait se faire des amis. Peut-être même que ce garçon pourrait en faire partie ? Il était gentil, puis il la rassurait.
"Peut-être pas, non, regarde, les gens s'arrêtent... Au fait, j'm'appelle Dowey." dit-il en tendant la main vers Hestia. Un sourire étira alors ses lèvres. Elle lui serra la main avant de dire "Moi c'est Hestia ! Enchantée, Dowey !"
Quand le monsieur qui s'appelait Hagrid prit la parole, Hestia regretta presque de devoir lâcher son camarade du regard. Elle était presque sûre qu'elle était en train de se faire un ami, et elle avait peur de tout gâcher. Lorsqu'elle entendit qu'il fallait monter dans une barque, elle stressa un peu, enfin un peu plus que depuis le début quoi. Elle n'était jamais monté dans une barque. Lorsqu'elle mit le pied dedans, l'objet en bois tangua, et un petit cri sortit de la bouche d'Hestia, qui rougit alors d'un coup. "Pardon !" murmura-t-elle alors, comme si elle s'excusait auprès des autres premières années d'être aussi peu douée en matière de barque. Elle ne s'attendait pas à ce que cela bouge autant! Elle espérait ne pas avoir été entendu par tout le monde, et monta rapidement dans la barque. Le jeune Dowey s'installa à côté d'elle, mais elle n'osa pas le regarder. Était-il en train de rire d'elle ? Elle n'osait pas y penser... "Je... Je suis jamais vraiment montée sur une barque..." essaya-t-elle de se justifier, peut-être pour essayer de ne pas passer pour une fille maladroite devant Dowey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Jeu 4 Jan - 11:30

J'fais une petite grimace quand ma nouvelle copine me dit que j'suis un chanceux d'avoir mon grand frère à Poudlard, qu'il va me prendre sous mon aile et tout, comment lui dire que c'est pas du tout comme ça que ça marche entre Marcus et moi, et qu'il me déteste, et que je vais tout faire pour ne jamais trop croiser son chemin ? Bah, vaut peut-être mieux pas trop le dire dès maintenant, je connais même pas son nom à cette fille je vais peut-être pas trop lui raconter ma vie dès maintenant sinon elle risque de fuir, et vous savez quoi elle n'aurait même pas tellement tort !
— Marcus ne me parle pas trop, il dit que je lui fous la honte, j'prétends en éludant complètement le sujet, en même temps c'est pas non plus complètement faux, sauf que ce sont tous les Spencer qui foutent la honte à Marcus, pas seulement moi, bref c'est compliqué, tu vas pas rester seule très longtemps tu sais, j'la rassure avant de me retourner vers elle avec un grand sourire : regarde, tu m'as déjà moi ! Allez, en bateau !
Hestia, elle s'appelle Hestia, c'est drôlement joli comme prénom Hestia, pas comme Dowey, Dowey c'est vraiment étrange, mais mon grand-père Dowey Sr était un type bizarre alors bon forcément ça n'a rien de trop étonnant il avait le prénom de l'emploi comme on dit...
— Eh tombe pas ! j'm'affole en voyant Hestia tanguer dans la barque sans personne pour la retenir, faut dire que ces petites barques sont drôlement sympas mais ça n'a pas l'air des masses stable et moi j'ai toujours ma robe de sorcier trop grande, faudrait pas que j'me prenne les pieds dedans sinon merci la honte, Marcus aurait raison de m'ignorer si je tombais dans le lac le premier jour de ma scolarité à Poudlard ! Mais ça va, une fois Hestia et un autre élève assis dans la barque avec les autres, j'monte à mon tour à peu près prudemment et j'me mets à côté de ma nouvelle amie, j'suis le dernier, on est six dans la barque et soudain celle-ci se met en route toute seule vers on sait toujours pas trop où.
— Moi non plus j'crois pas, je réponds en réfléchissant un peu quand elle m'avoue qu'elle n'est jamais montée dans une barque, et sur un balai, t'es déjà montée sur un balai ? Tu sais déjà dans quelle Maison tu veux aller ? J'peux me révéler vraiment, vraiment curieux des fois.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Ven 5 Jan - 17:33

Le jeune sorcier roux sembla faire une petite moue quand Hestia lui parla de la chance qu'il avait d'avoir quelqu'un ici, ce que remarqua la jeune fille. "Oh... Tu sais, mon petit frère dit la même chose de moi ! Ça doit être un truc de frère..." murmura-t-elle pour le rassurer. Alors qu'il se tourner vers elle avec un grand sourire, Hestia se mit à l'imiter. Il était décidément bien gentil et surtout très rassurant. Oui, ce n'était pas faux, elle l'avait déjà lui... "Oui, c'est vrai ! Merci" chuchota-t-elle. Elle était réellement heureuse d'avoir trouvé quelqu'un de sympa à peine descendue du train. En fait, elle s'était imaginée rester seule pendant des jours entiers, voire des semaines, se faisant jaugée par des Sang-purs, mais pas du tout ! Ce qu'elle était heureuse ! Elle vivait un rêve éveillée : elle allait enfin entrer à Poudlard, pratiquer la magie, rencontrer de nouvelles personnes et elle avait déjà rencontré un peut-être futur ami. Que d'émotions en ce jour si spécial ! Elle avait hâte d'arriver au château et de savoir dans quelle maison elle irait, même si elle avait déjà une petite idée...
Les jeunes sorciers se précipitaient dans les barques les uns après les autres, comme s'ils avaient peur que tout disparaisse s'ils n'arrivaient pas à Poudlard à temps. Elle aussi avait peur de ne pas arriver à destination, on ne sait jamais après tout ! Il pouvait se passer n'importe quoi ! Peut-être même qu'il y avait un test à l'entrée ? Alors qu'Hestia attira de nombreux regards sur elle lorsqu'elle faillit tomber à l'eau, Dowey sembla s’inquiéter pour elle, mais heureusement pour elle, elle réussit à reprendre son équilibre.
Le jeune homme lui demanda ensuite si elle était déjà montée sur un balai. "Oui !" affirma-t-elle en repensant à l'après midi pendant laquelle son père avait tenté de lui apprendre à voler. Oui, tentait seulement, car c'était une véritable catastrophe. En l'espace de deux heures, elle été tombée quatre fois et n'avait volé qu'une trentaine de minutes. "Mais je ne suis pas très douée... Et toi, Dowey ?" demanda-t-elle, prenant plaisir à l'appeler par son prénom. Le premier prénom de son premier ami, si ça n'était pas super ! En plus, elle aimait bien "Dowey', elle trouvait ça original, sympa même. On s'en souvenait facilement. Puis, il était gentil, ce garçon. Grand, roux, un visage mignon et surtout un caractère visiblement très doux. Hestia sentait qu'elle allait adorer ce jeune homme, elle l'appréciait déjà, mais elle ne savait pas encore à quel point...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Mar 30 Jan - 18:12

C'est hyper-compliqué de ne pas m'éparpiller à cet instant, parce que d'un côté tu vois y'a ma copine Hestia qui m'cause, et ça m'intéresse bien parce que déjà eh ben elle a l'air très gentille et c'est la première personne que je rencontre à Poudlard de toute ma vie hormis mon frère et bon, du coup, c'est quand même important, et en plus je lui pose des questions donc bon comme dirait ma mère Dowey ça serait pas poli de pas écouter la réponse et puis d'abord on regarde les gens qui nous parlent !, et d'un autre côté, et de quel côté même je dirais, eh ben on est quand même sur une fichue barque sur un fichu lac tout noir dans la nuit et y'a des lanternes partout qui éclairent la forêt noire et c'est quand même fichtrement beau, du coup j'essaye ET d'écouter ET de tout regarder mais c'est fichtrement difficile, vous vous en doutez bien. Et puis surtout quand elle me demande "Et toi Dowey ?" eh ben j'ai un énorme problème, c'est que j'ai com-plè-te-ment oublié ce que je lui avais demandé !
— Ouaaaais non j'ai jamais transplané encore nan, on prend des Portoloins avec ma mère et... Oh, Hestia, attention y'a un truc qui bouge derrière toi ! j'm'exclame soudain en mimant l'effroi tout en montrant du doigt le lac derrière la jeune fille, bon j'avoue c'est naze y'a rien du tout derrière Hestia, mais là pour le coup j'ai vraiment besoin d'une diversion parce que ça serait vraiment pas cool qu'elle se rende compte qu'en fait j'ai rien écouté à ce qu'elle me raconte !

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Mar 30 Jan - 22:44

Les barques, le lac, les petites lumières, le château que l’on voyait de loin… Tout rendait ce moment réellement magique, dans le sens littéraire du terme. Hestia regardait autour d’elle avec des eux d’enfants devant un cadeau de Noël. Tous les doutes et les peurs qu’avait pu ressentir la jeune fille avait disparu, autant grâce à l’ambiance chaleureuse et fantastique qui régnait aux alentours de l’école de magie qu’au jeune garçon qui était en train de sympathiser avec elle. Elle le sentait : ces années à Poudlard seraient surement géniales ! Et en plus, elle venait de se faire son premier ami : Dowey, qui était particulièrement gentil et mignon. Il lui posait des questions, ce qui montrait qu’il s’intéressait vraiment à elle et il écoutait ses réponses avec attention, ce qui faisait plaisir à la jeune fille. Etait-ce le premier ami qu’elle se faisait au sein de ce lieu enchanté ? Elle l’espérait, car discuter avec ce garçon lui plaisait franchement. Peut-être seraient-ils dans la même maison ? Ça serait tellement parfait ! Au moins elle serait sûre d’avoir un ami parmi ses camarades de couleur ! Elle avait maintenant presque hâte de voir dans quelle maison ils iraient, même si les chances d’être séparé du jeune homme était assez grandes… Il y avait quatre maisons, donc trois chances de ne pas être avec Dowey. Enfin, elle verrait bien !
Alors qu’Hestia avait répondu à sa question pour ensuite lui demander ce qu’il en était pour lui, le jeune homme sembla un peu perdu. Il lui parlait de transplaner alors qu’elle lui demandait simplement s’il été déjà monté sur un balai. La jeune fille compris rapidement ce qu’il en était : il ne l’avait absolument pas écouté, ce qui l’attrista quelque peu. Soudain, Dowey cria qu’il y avait quelque chose qui avait bougé derrière Hestia. Elle sauta alors du banc sur lequel elle était assise et lâcha un petit cri. Elle n’aimait pas trop les bestioles, mais elle se rendit compte qu’il n’y avait absolument rien derrière elle. Mais la barque tangua alors violemment à cause du mouvement trop rapide et imprévisible qui avait eu lieu quelques instants avant, déséquilibrant la jeune sorcière qui tomba alors à l’eau. Elle remonta alors rapidement à la surface, une algue dans les cheveux. Elle regarda autour d’elle : les yeux de tous les sorciers de première année étaient tournés vers elle. Dans leur petite barque, les autres riaient et la montraient du doigt. Les joues d’Hestia devinrent cramoisies et elle tendit la main vers Dowey. "Tu peux m’aider à remonter à bord ?" demanda-t-elle piteusement, honteuse d’être la risée de tous avant même d’être entrée dans l’école. A ce moment précis, Hestia aurait aimé être loin, très loin, de ce foutu lac et de cette foutue barque. Pourquoi Dowey avait-il fait une blague aussi idiote ? Pourquoi avait-il causé ce désastre ? Si ça ne lui plaisait plus de parler avec elle, il aurait dû simplement le dire plutôt que de chercher à écouter la conversation en causant un malheur.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Mer 14 Mar - 14:49

Bon déjà ma blague était assez nulle, mais en fait quand Hestia se lève en panique et que la barque se met à tanguer dangereusement là je réalise qu'elle était vraiment débile, tout le monde crie et soudain eh ben ce qui doit arriver arrive, ma première et seule copine de toute l'histoire de mon arrivée à Poudlard tombe dans le lac dans un petit cri bientôt englouti dans un plouf ! qui achève d'attirer sur nous l'attention de tout le monde, trop la honte. Une seconde plus tard, Hestia revient à la surface en toussant et en crachant un peu d'eau, et moi j'vous raconte pas comment j'ai honte de moi et quand elle me demande de l'aider je me précipite de son côté de la barque au risque de refaire chavirer tout le monde tellement j'ai qu'une envie c'est de la tirer de là et de m'excuser, m'excuser, m'excuser au moins pendant toute une année !
— Nom d'une goule Hestia je suis désolé je voulais pas faire ça, je lui assure en me penchant par-dessus bord pour tendre les bras vers elle, tout en me demandant comment je vais réussir à la tirer de là avec mes pauvres petits muscles sans finir moi aussi dans le lac, ce qui n'arrangerait personne. Et puis soudain, j'vois Hestia qui commence à sortir de l'eau toute seule, à moitié soulevée par un truc mais je discerne pas bien dans le noir, et j'entends des gens qui murmurent autour de moi, hyper-impressionnés :
— Ohhh, c'est le monstre du lac !
— Le CALMAR GÉANT !
— Pousse-toi j'veux voir !
— Il va la manger ?
Et voilà qu'Hestia est de retour dans la barque je sais pas trop comment, et que y'a un truc qui redisparait dans les profondeurs du lac en faisant des glouglous, en tous cas dans la barque personne ne dit plus rien, on est tous un peu choqués, mais j'ai l'impression qu'Hestia va bien, enfin ouais je crois, enfin vaut mieux que je lui demande en fait.
— Euh... ça va ? j'ose lui demander tout timide et tout honteux et tout minable.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Mar 3 Avr - 21:32

Alors que Dowey s'excuse, Hestia se contente d'arquer un sourcil. Que dire de tout ça, après tout ? C'est à cause de lui qu'elle se retrouve dans cet état enfin, moquée par toutes les premières années et trempée de la tête aux pieds. Pourtant... Eh bien pourtant, il se précipite du côté de la barque pour tenter de l'aider à remonter à bord, et son regard en dis long sur le fait qu'il s'en veut. Deux émotions tiraillent alors la jeune Hestia : tout d'abord le ressentiment envers le jeune, et mignon, Dowey, parce que bon déjà qu'elle avait peur de ne pas avoir beaucoup d'amis, ca serait compliqué si les autres se moquaient de celle qui était tombée dans l'eau... Puis, de l'autre côté, il y a cette profonde envie de faire de ce petit jeune homme son ami, parce qu'après tout il voulait simplement faire une petite blague, qui malheureusement avait pris des proportions énormes... Soudain, la jeune Jones se sentit soulevée dans les airs, comme par magie, et fut presque posée tout doucement sur la barque. Elle entendit les autres parler de monstre, mais Hestia ne paniqua pas, se contentant de dire un simple "Merci" d'usage et se retournant rapidement pour voir l'ombre disparaître dans le fond du lac.
La jeune fille se rassit doucement, les joues toutes rouges. Elle avait honte de s'être affichée devant tout le monde dès le premier jour, c'était bien son genre ! La voix, toute timide, de Dowey la tira de ses pensées et elle tourna le visage vers lui. Toujours aussi rouge, elle chercha ce qu'elle pouvait bien répondre à cette question. Est-ce que ça allait ? Non, elle avait froid et en plus elle avait peur que tous les jeunes sorciers en parlent à tous ceux qui n'étaient pas présents pour voir ce fabuleux spectacle... Mais elle ne pouvait pas non plus dire qu'elle n'allait pas bien : elle ne s'était pas noyée, c'était déjà ça. "Oui, et non..." dit-elle doucement. "J'ai froid, j'ai honte et je suis trempée, mais ça aurait pu être pire" tenta-t-elle de relativiser pour que le jeune homme ne se sente pas trop mal.
Après quelques minutes en silence, Hestia osa enfin dire ce qui lui trottait en tête "Tu sais, tu aurais simplement pu dire que tu ne m'avais pas écouté, ou alors que ça ne t'intéressait pas tu sais, j'aurais pu comprendre...". Etait-ce vrai ? Bon, d'accord, elle l'aurait peut être un peu pris mal, mais pas tant que ça ! Au moins, cela aurait évité tout ce drame...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Jeu 12 Avr - 12:01

Hestia met beaucoup de temps à me répondre à ma question, et je sens que toute la barque en fait nous écoute puisque bon on va pas s'mentir, on fait un peu l'animation là, enfin surtout Hestia d'ailleurs et ça me gêne tellement, parce que bon, moi amuser la galerie ça me fait pas peur j'ai même envie de dire c'est mon métier, mais Hestia c'est pas le cas, ça se voit direct, d'ailleurs elle est toute rouge quand elle me répond que oui ça va et non ça va pas, et j'me sens tellement mal vous n'avez même pas idée ! Surtout quand elle commence à me dire que si je voulais pas l'écouter il fallait que je le dise, et des horreurs comme ça que je peux pas entendre parce que c'est pas vrai, j'suis tellement pas comme ça, j'peux pas la laisser dire tu vois.
— Mais non mais c'est pas ça, c'est juste que... Oh dis-moi c'que j'peux faire pour me faire pardonner ! J'vois pas d'autre solution à ma bêtise, et j'dois dire que j'ai des accents de désespoir quand je dis ça parce que j'ai totalement pas envie qu'elle me fasse la tronche, parce que sinon quoi, imaginez, le Choixpeau, quand il découvrira ça, ni une ni deux il m'envoie avec Marcus chez Serpentard, c'est tout vu, et moi je veux absolument pas aller là-bas, je suis pas comme mon frère ! Tu veux que je me jette dans le lac ? Comme ça on aura froid tous les deux ! Pour être honnête, je regrette cette idée au moment même où elle sort de ma bouche, parce que j'ai un peu la trouille, le lac est tout noir, il fait déjà bien froid, y'a des monstres, la cérémonie de Répartition qui nous attend à quelques mètres, mais en fait... Y'a pas d'autre solution, pas vrai ? Résultat, sans même écouter Hestia et les autres qui commencent à lever la voix, aussi bien pour me retenir que pour m'encourager, je sais pas trop, je les écoute pas, je me lève, et je me jette à mon tour dans le lac !

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 315
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Ven 13 Avr - 21:41

Dowey semblait totalement confus, presque triste même devant les paroles d'Hestia, ce qui toucha la jeune fille. Visiblement, il s’inquiétait vraiment de ce qu'elle pensait, de ce qu'elle pouvait éprouver en ce moment même. Lorsqu'il lui demanda s'il pouvait faire quelque chose pour se rattraper, la jeune Jones ne sut pas quoi répondre. Que pourrait-il faire ? Après tout, c'était fait, elle était déjà la risée de tous les autres, alors que pouvait-il faire ? Rien. Hestia aurait bien répondu qu'elle voulait simplement être son amie, qu'après tout il n'avait pas fait exprès... Mais elle mit visiblement trop de temps à réfléchir, car Dowey continua de parler et proposa alors à la jeune sorcière de l'imiter et de sauter à l'eau. C'est encore une blague ? Non, le jeune garçon a vraiment l'air sérieux. Un brouhaha commence à monter autour des deux jeunes sorciers. Les autres les ont entendus, certains crient au rouquin de sauter quand d'autres crient qu'il est vraiment bête. Hestia s'approche alors de Dowey et déclare, avec un léger sourire "Ne dis pas de bêtise, ce serait stupide et en plus tu risquerais de... DOWEY !".
Trop tard, le garçon a déjà sauté à l'eau ! Ni une ni deux, Hestia se précipita au bord de la barque, faisant tanguer celle-ci mais ne s'en souciant pas. La situation était grave, on ne savait rien des créatures qui étaient dans ce lac, et Dowey pouvait très bien ne pas remonter ! Sans faire attention au fait qu'elle se rapprochait dangereusement de l'eau, Hestia cherchait à apercevoir la chevelure rousse de son nouveau camarade sans y parvenir, scrutant la moindre vaguelette que provoquait les nombreuses barques contenant tous les nouveaux arrivants à Poudlard. Elle mit alors ses mains dans l'eau, comme si elle pouvait attraper Dowey pour enfin le remonter à la surface. "Nom d'une goule, Dowey ! T'as intérêt à remonter !" murmura la jeune fille, très inquiète pour le disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 589
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Electre (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia Dim 6 Mai - 11:53

Froide, non, glaciale, glaciale et un peu visqueuse, c'est comme si j'avais plongé dans l'étang de derrière chez moi en fait, car ouais évidemment je l'ai déjà fait, c'était un pari avec mon voisin qui... bref, j'avais déjà sauté dans un étang, et force m'était de constater que la sensation était un peu la même, tu vois le genre, tu sens que tu es dans un truc pas propre quoi, un truc dans lequel d'autres trucs vivent, genre des bêtes et tout, et en plus ma robe de sorcier trop grande m'alourdit un peu dans l'eau, c'est pas du tout la même, et je me dis qu'il vaudrait quand même mieux que je remonte parce que ça suffit les bêtises maintenant, je suis pas trop rassuré moi là-dedans. D'un coup de pied dans l'eau, j'me porte à la surface où je prends une grande goulée d'air comme si j'avais pas respiré depuis environ un siècle, ce qui après tout n'est pas vraiment loin d'être le cas. Ma barque est pas très loin, je vois Hestia qui est penchée par-dessus bord, les bras dans l'eau, et nos autres camarades qui ont les yeux braqués sur nous, et puis soudain j'ai juste trop envie de rire, parce que je réalise un truc :
— Eh t'as vu ça ? La bestiole, t'aider toi, elle veut bien, mais alors moi, je me débrouille ! je rigole en faisant une brasse en direction de ma barque, un peu vexé quand même parce que bon, si même les bestioles du lac sont galantes et laissent crever les sorciers, maintenant, mais où va le monde sorcier ?
J'arrive au niveau du petit bateau, au moment où de petits "clong" commencent à se faire entendre devant nous, le même bruit que lorsque des bateaux s'échouent sur le sable, et j'entends Hagrid au loin qui commence à donner des instructions comme quoi faut pas tomber dans l'eau en descendant de bateau, et en fait je réalise qu'on est arrivés et que ça sert à rien que je remonte dans le bateau vu que je vais en descendre dans trente secondes... j'me ça me laisse le temps de trouver le monstre du lac, peut-être, du coup je m'agrippe à la proue de la barque en faisant des blagues comme quoi je suis un poulpe géant, et en fait j'me trompe parce que le monstre du lac en a vraiment rien à faire de ma tronche car soudain je me me retrouve à avoir pieds, et ni une ni deux je m'extirpe de l'eau tout grelottant de froid pour m'ébrouer sur une plage de sable.
— Bon, ben va falloir aller se faire répartir maintenant ! je lance à Hestia qui finalement se retrouve à côté de moi sur la plage, à peine moins trempée que moi.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Back to September 1st 1969 — hestia

Revenir en haut Aller en bas

Back to September 1st 1969 — hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur-