Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

"Le regret est un pas de plus vers l'acceptation" [Aaron & Basil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 577
| AVATARS / CRÉDITS : Gal Gadot | Schizophrenic
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle-même, menottée
| PATRONUS : un éléphant
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: "Le regret est un pas de plus vers l'acceptation" [Aaron & Basil] Ven 24 Nov - 15:56


C'était à deux heures et demi du matin que Basilius Carrow avait quitté le Ministère ce jour-là. Nullement fatigué par ses horaires excessifs, l'ancien Gryffondor avait prit soin, en rentrant chez lui, d'écrire une lettre pour l'envoyer le matin au réveil. Ce n'est qu'à trois heures du matin qu'il se fut couché, et qu'il fut réveillé à six heures. Il ne devait de toute manière que travailler en matinée le lendemain. Réglé comme une horloge, il avait fait comme tous les matins. Il avait déjeuné sans guère faire attention à ce qu'il mangeait, il s'était douché, enfermé dans son bureau après avoir satisfait son chat qui perdait encore plus de poils que d'habitude. Il avait prit ses dossiers, les avait glissé dans sa sacoche et était sortit de chez lui, très exactement à sept heure zéro une. Entre ses dossiers, une lettre qu'il comptait envoyer depuis le Ministère. Sa chouette avait disparue depuis trois jours mais il ne s'en inquiétait pas vraiment. Il avait l'habitude, après tout, elle avait des relations chaotiques avec son chat Osiris.
Une fois arrivé au Ministère, il réalisa qu'il était comme toujours, le premier de son bureau à être présent. Il ne s'attarda pas sur la constatation de l'absence de collègues matinaux et s'enferma dans son bureau. De là, il jeta un sort à sa lettre qui se transforma en note de service pour voler jusqu'au bureau du Chef des Aurors qui était accessoirement son meilleur ami depuis plus de vingt ans. La journée fut incroyablement ennuyeuse. C'était une de ces journées où l'on avait rien à faire et rares étaient ces jours dans cette période. Il avait habituellement toujours un nouveau dossier, une nouvelle lettre, un nouveau rendez-vous à organiser. Mais pas ce jour-là. Il partit du bureau à treize heures, soit une heure plus tard que ce qui était prévu, et il invita Andromeda a rentrer chez elle comme lui. Finir tôt sa journée de travail ne voulait pas dire qu'il n'allait plus rien faire et qu'il allait se coucher tôt, bien au contraire. Il voyait du monde ce soir.

Il sortit de chez lui à vingt heures, direction le pub sorcier de Londres, le Chaudron Baveur. Il était bien rare que Basilius donne lui-même rendez-vous dans un bar, pour la simple et bonne raison qu'il détestait l'alcool en plus de ne pas du tout le tenir. Mais là, il s'agissait d'une question de bien-être mental. Il allait avoir besoin de plus d'un shot pour assumer ce qu'il allait annoncer à son meilleur ami. Si tant est qu'il venait. Si Aaron lui posait un lapin, il allait l'entendre toute sa vie. Il arriva le premier et se mit dans un recoin afin de ne pas être vu. Il sortit de sa poche un paquet de clope et s'en alluma distraitement une, alors que Tom venait pour prendre sa commande. « Whisky Pur-Feu » marmonna-t-il pour ne pas faire tomber sa cigarette de ses lèvres. « J'ai cru que tu ne recevrais pas ma note de service » lança-t-il à l'homme qui s'approchait de lui.
Basil s'autorisa un sourire avant de souffler sur le côté la fumée qui avait fait le chemin depuis ses poumons. « T'as l'air encore plus vieux que d'habitude, à croire que ça fait une décennie qu'on ne s'est pas vu ! ». La boutade, déclarée sous un air amusé laissait surtout entrevoir la triste réalité de leur éloignement évident depuis quelques temps. Basil travaillait d'arrache-pied, vivait reclus chez lui et dormait parfois même dans son bureau. Et Aaron était comme lui. L'ancien Gryffondor n'était pas certain de l'avoir vu en personne depuis son mariage l'an dernier. Il poussa du bout des doigts le paquet de clope vers le Chef des Aurors, en invitation tacite pour qu'il l'imite. La cigarette détruisait autant les poumons qu'elle ne déliait les cœurs.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"Le regret est un pas de plus vers l'acceptation" [Aaron & Basil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti
» Retour vers son coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Le chemin de traverse :: 
Le chaudron baveur
-