GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

MILDRED ORPHA NOTT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ Shiyr
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MILDRED ORPHA NOTT Empty
MessageSujet: MILDRED ORPHA NOTT MILDRED ORPHA NOTT EmptyDim 26 Nov 2017 - 21:02

My garden is your place
gif by darkoctober

« J'aimerais bien avoir une fleur »marmonna-t-elle en poussant du bout du pied une petite pierre dans les escaliers en bois du jardin. Personne ne lui répondit pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait personne avec elle. Parler toute seule, se parler à soi-même, était l'une des très nombreuses lubies de la fille depuis qu'elle était seule, la dernière héritière des Nott. Elle s'avança dans leur jardin où elle n'avait pas le droit d'aller. Mildred n'aimait pas bafouer les règles et elle ne le faisait habituellement jamais. Elle n'en avait jamais enfreint une ainsi. La petite fille continua de s'avancer prudemment, comme si quelqu'un allait brusquement l'agresser. Le cœur tambourinant contre sa poitrine, elle s'abaissa dans l'herbe fraîche de ce matin d'hiver pour passer ses mains blanches dans la terre. La gamine s'amusa de la texture qu'avait la terre, puisqu'elle n'en avait jamais touché auparavant. Ses parents veillaient à la garder bien loin de tels métiers, et de choses aussi salissante. Elle était une Nott. Elle n'avait rien à faire là. Cette pensée sonna le glas de sa petite sortie improvisée. Mildred se sentit coupable de la désobéissance odieuse qu'elle avait initiée. Elle regarda ses mains encore petites avec nostalgie en essayant machinalement de retirer de ses ongles la terre coincée. Elle fit la douloureuse comparaison avec la femme d'un homme qui lui avait interdit d'aller dans une pièce précise de la maison. L'homme avait fait l'erreur de lui donner une clé qui lui donnerait accès à cette pièce secrète. Les terribles faits inavoués de l'homme représentaient pourtant la curiosité et la liberté qu'enviait presque Mildred. La terre et la mer étaient des choses qu'on lui avait toujours interdit pour sa santé fragile. L'héroïne du conte avait bien faillit mourir pour son imprudence. Sa sortie sonnait-elle sa fin ? La jeune fille se releva et épousseta sa jolie robe, pourtant aussi tâchée de boue que la clé de l'héroïne était tâchée de sang. Mildred eut un sourire un peu triste et fit demi-tour pour rentrer dans la maison et se nettoyer frénétiquement les mains. Fort heureusement, la boue partie sans guère de difficulté et ne resta pas coincée comme le sang était resté sur la clé.
made by black arrow


Dernière édition par Mildred O. Nott le Jeu 7 Nov 2019 - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ Shiyr
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MILDRED ORPHA NOTT Empty
MessageSujet: Re: MILDRED ORPHA NOTT MILDRED ORPHA NOTT EmptyJeu 11 Jan 2018 - 14:27

My garden is your place
gif by darkoctober

Assise dans une chambre trop grande pour elle, Mildred regardait paisiblement la pluie se heurter à la vitre de sa chambre. Une enfant de quatre ans aussi sage, cela faisait plaisir à voir, sans doute. Les jambes ramenées contre elle, l'enfant avait renoncé à s'aventurer dehors avec son grand frère, quand bien même elle en mourrait d'envie. Les jeux avec Wolfgang étaient les meilleurs à ses yeux, parce que l'aîné Nott la faisait sortir de son immobilisme désolant. L'enfant n'était pas turbulente, elle était le cliché parfait de la petite poupée que l'on modelait à sa guise. Mais elle restait une petite fille avec parfois, des envies de jeux.
Par delà la vitre, elle apercevait son frère sous la pluie, et elle se dit à juste titre que quelqu'un allait finir par le ramener dans la maison pour qu'il n'attrape pas une maladie. On psychotait beaucoup dans leur famille à ce propos, la faute à la faible constitution de la plus jeune qui tombait malade au moindre courant d'air et au moindre changement de température. Mildred enviait beaucoup son frère qui était plus fort que tout cela, mais assise derrière sa vitre, protégée du vent et de la pluie, elle ne pouvait rien faire. L'enfant ne pouvait que rêver de cette existence qu'elle ne pensait pas toucher un jour du doigt. Elle se demandait bien comment elle allait faire à Poudlard. Ira-t-elle seulement ? Milly n'avait pas encore fait de démonstration magique, ce qui inquiétait son père, qui était heureusement tempéré par sa femme qui n'y voyait rien de grave. Au fond de son petit cœur, l'enfant avait peur d'être une énième déception pour ses parents, au point d'être une cracmolle. Elle secoua finalement la tête pour essayer de penser à autre chose et reposa ses yeux sur son frère qui se faisait enfin sermonner pour être ramené à la maison. Elle se releva et sortit en courant de sa chambre pour aller le retrouver. Ses petites enjambées résonnaient dans le couloir qu'elle parcourait tandis que certains tableaux de ses ancêtres la jugeaient. L'héritière marqua un violent dérapage avant d'atteindre les escaliers pour ne pas les dévaler sur les fesses. Cela serait dommage qu'elle se fasse encore remarquer, n'est-ce pas ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ Shiyr
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MILDRED ORPHA NOTT Empty
MessageSujet: Re: MILDRED ORPHA NOTT MILDRED ORPHA NOTT EmptyVen 19 Jan 2018 - 22:02

My garden is your place
gif by darkoctober

Ce soir là, la gamine Nott ne se sentait pas très bien. Elle avait mal au ventre, et elle avait beau se tourner dans son lit, elle ne parvenait pas à trouver une position qui lui convenait. Quelques mois à peine s'étaient écoulés depuis la disparition de son frère et c'était la première fois réalisait-elle, qu'elle ne pouvait pas aller à se réfugier dans son lit pour trouver du soutient. Démunie, seule, Mildred ne savait pas quoi faire ou à qui s'adresser. Il ne lui venait même pas à l'esprit d'en parler à ses parents, car elle craignait trop qu'on lui cria dessus compte tenu de l'heure avancée de la soirée. Ouranos et Gaea Nott devaient d'ailleurs dormir et la petite fille commençait réellement à se sentir mal. Elle prit tout son courage à deux mains pour balancer ses petites jambes hors du lit. Elle tituba jusqu'à son bureau pour en ouvrir un tiroir duquel elle tira une photo cachée d'elle et de son frère. Le réconfort que lui apportait cette photo pouvait peut-être apaiser ses mots. Milly revint vers son lit, s'y assit et observa le visage souriant de son frère alors que les larmes, autant de douleur que de nostalgie, envahissaient ses yeux bruns. Wolfgang n'était plus là et elle demeurait seule. Elle n'avait plus personne, et désormais, elle devait apprendre à s'en sortir par elle-même. Cette dure réalité, Mildred la comprit malgré son âge, si bien qu'il se passa quelque chose de tout à fait surprenant. Alors que ses larmes inondaient le cadre photo, celles sur son bureau tombèrent sur le sol d'elles-mêmes pour s'y écraser misérablement, projetant du verre un peu partout. La petite fille sursauta violemment en lâchant sur son lit ce cliché qui lui tenait tant à cœur, avant de se pencher pour voir qu'il s'agissait de clichés avec ses parents, guère souriants bien entendu. L'une d'elles avait été prise le mois d'avant, et elle était donc seule avec eux sur la photos. Ils ne voulaient pas qu'elle ai de cliché de Wolf parce que ce n'était pas bon pour son équilibre personnel, disaient-ils. Leur elfe pourtant, lui en avait apporté une à sa demande, et Mildred avait donc prit soin de la cacher dans un tiroir, sous d'autres papiers inutilisés. Elle sourit malgré sa douleur, parce qu'elle savait ce que tout cela signifiait. L'héritière Nott était une sorcière et non pas une cracmolle, comme se plaisait à le répéter ceux qui ne l'appréciaient pas. Un jour, elle ira à Poudlard, comme tout le monde.  
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ Shiyr
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MILDRED ORPHA NOTT Empty
MessageSujet: Re: MILDRED ORPHA NOTT MILDRED ORPHA NOTT EmptyJeu 7 Nov 2019 - 20:12

My garden is my death
gif by darkoctober

Personne ne sait vraiment comment on va mourir. A moins d'être voyant, ou d'être langue-de-plomb et d'être tombé sur une prophétie à son nom au Ministère de la Magie. Mildred, qui ne vivait pas avec de pareilles pensées, ne savait pas comment elle allait mourir. Si elle l'avait su, sans doute aurait-elle été plus prudente en sortant dehors, par cette soirée de pleine lune, début novembre 1977. Vêtue d'une cape rouge sanguine, d'une écharpe noire bien enroulée autour de son cou blanc, Mildred Orpha Nott ressemblait probablement au petit chaperon rouge qui se promenait, inconscient, hors de chez lui la nuit. Perdue dans ses pensées, la jeune femme affichait un sourire béat sur ses lèvres glacées, les mains serrées dans ses poches. En 1978, c'était acté, elle allait se marier. Le coeur de la minuscule héritière bondissait de joie dans sa poitrine à la seule pensée d'unir finalement ses jours à ceux de son grand amour. Elle pensait à la vie qu'elle partagera avec lui, et à la paix intérieure qu'elle pourrait enfin ressentir. Il en serait fini des rejets, moqueries et de l'ignorance. Mildred ferait enfin partie du monde, elle allait finalement faire comme tout le monde, et accomplir le destin qui avait été écrit pour elle lorsqu'elle était née fille. Enfin, Mildred Nott allait se marier, troquer son nom pour celui de Rabastan Lestrange et rien, ni personne n'y pouvait plus rien. Car elle était déterminée à ce que ce mariage ait enfin lieux et la jeune femme ressentait une étrange quiétude intérieure, comme si elle était sûre que tout allait se passer pour le mieux. Mildred se sentait protégée. Elle se sentait protégée chez elle.

Rabastan avait tout aussi hâte qu'elle, et elle espérait ne pas être la seule à sourire niaisement en regardant la bague de fiançailles qu'il avait passé à son doigt. Mildred continuait de marcher, idiote peut-être mais au cœur léger, dans l'immense jardin de la famille Nott, éclairé simplement par les magies de Pok, son elfe. Le parc de la famille, à Leeds était calme. Les bruits d'animaux semblaient lointain, la demeure paraissait protégée du mal. Pourtant, ce n'était pas le cas. La peau pourtant froide de l'héritière était chaude au niveau de ses joues, son état de santé, s'il restait fragile, s'était amélioré néanmoins depuis qu'elle était fiancée. La jeune femme avançait, presque bondissait-elle vers ce qu'elle ignorait être son funeste destin. Jamais Mildred n'aurait pensée mourir chez elle, à Leeds, cette maison de son enfance, dans ce parc où elle avait tant joué, où elle s'était tant amusée. La lune bien haute dans le ciel ne lui rappela que trop bien, au moment où elle entendit un hurlement, que son pauvre frère était quelque part, enchaîné à la bête qui était en lui depuis qu'il était un monstre. Mildred se sentait protégée dans le parc de sa famille. Mildred se sentait protégée chez elle.

La jeune femme n'avait jamais été reconnue pour sa clairvoyance. Elle ne l'était pas, elle était naïve, beaucoup trop gentille et sage pour un monde sanglant, violent, qui évoluait tout autour d'elle. L'héritière en faisait les frais depuis des années, depuis l'enfance, depuis que personne ne voulait d'elle à cause de son anomalie. Un vent frais balaya le parc, fit tomber des arbres les dernières feuilles qui s'accrochaient désespérément à leur branche. Tout semblait mort, sauf elle avec ses joues rouges, son sourire tranquille.  

Au moment de sa mort, Mildred eut, entre deux sursauts de douleur qui envahissaient sa gorge et la noyait dans son sang, une réminiscence de cette soirée paisible où elle s'était cru en sécurité. Et c'est avec ce même sourire tranquille qu'elle ferma les yeux dans la froide soirée du sept novembre mille neuf cent soixante-dix sept, rêvant à ce mariage auquel elle n'assistera jamais à la première place.
made by black arrow


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MILDRED ORPHA NOTT Empty
MessageSujet: Re: MILDRED ORPHA NOTT MILDRED ORPHA NOTT Empty

Revenir en haut Aller en bas

MILDRED ORPHA NOTT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: Ecrivez votre histoire :: 
Vos biographies
-