GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

why me ? ft. rosier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 113
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: why me ? ft. rosier Lun 4 Déc - 19:34




why me ?

Evan & Delilah


Sometimes quiet is violent I find it hard to hide it, my pride is no longer inside- it's on my sleeve, my skin will scream reminding me of who I killed inside my dreams.

Cela devait être le pire jour de l’année. Il ne pouvait pas en être autrement. Delilah se dirigeait vers la bibliothèque pour faire ses devoirs, chose qu’elle ne faisait pas à reculons d’habitude, mais aujourd’hui était différent, parce qu’aujourd’hui elle devait le faire avec la personne qu’elle détestait le plus au monde, et c’était dire quelque chose, parce que Delilah ne détestait généralement personne. Sauf Evan Rosier.

Evan Rosier était la personne qui s’affairait à faire de sa vie un enfer à chaque fois qu’ils se croisaient, raison pour laquelle la rousse l’évitait religieusement. Seulement le prof de Sortilèges avait trouvé ça bon de faire des groupes « au hasard » pour « renforcer les liens entre les différentes maisons » et ce foutu hasard avait fait en sorte qu’elle se retrouve à devoir faire des recherches sur les différents sortilèges de lévitation avec EVAN ROSIER. Elle était en colère, et elle avait un peu peur qu’il la maltraite. Mais elle voulait lui montrer qu’elle n’avait plus peur de lui de la même façon qu’elle l’avait été en première année. Non, c’était terminé. Aujourd’hui, elle allait montré qu’elle était une jeune femme forte et qu’elle ne tremblait plus devant le nom Rosier.

Se retrouvant devant la porte de la bibliothèque, elle poussa un long soupire. Ok. C’était donc le moment. Elle poussa la porte, qui était aussi lourde que son humeur, ses cheveux tournant vers le rouge, et ses yeux tirant au noir, lui donnant l’air plus dur qu’habituellement. Il ne lui fallut que peu de temps pour remarquer Rosier assis seul à une table, une petite pile de bouquins à ses côtés. Elle prit une grande inspiration et se dirigea vers la table, posant sa propre piles de bouquins sur la table et déclarant. « Bon, j’ai pas envie d’y passer la nuit, et encore mois de passer du temps avec toi, donc on fait sa vite et on se débarrasse du devoir. »

Elle avait eu plus d’audace qu’elle ne l’aurait pensé. Les sourcils froncés, elle ouvrit un premier ouvrage. « J’ai déjà fait quelques recherches pour qu’on aille plus vite. J’espère que tu en as fait de même. » Elle essayait vraiment de garder son calme, mais dans sa poitrine son cœur tambourinait, et elle ne pouvait s’empêcher de penser que Rosier allait trouver un moyen de lui faire du mal au beau milieu de la librairie. Elle essayait de se calmer en se disant qu’il ne serait pas assez fou pour tenter quelque chose alors qu’il y avait des tas de gens à côté d’eux, et surtout la bibliothéquaire derrière son comptoir.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : Iwan Rheon | killer from gainsboro
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: why me ? ft. rosier Mar 12 Déc - 13:35

La nature solitaire d’Evan Rosier l’empêchait de s’épanouir dans ce que leurs professeurs appelaient joyeusement ‘les travaux de groupe’. Aussi avait-il levé les yeux au ciel de lassitude avant même que le Professeur Flitwick ne lui attribue ce boulet de Delilah McLeon en partenaire. La maladroite jeune fille lui avait un jour lancé un sortilège de jambencoton qui l’avait fait basculer devant leurs camarades. Et comme la maladresse de son adversaire d’une journée - devenue une vie de maltraitance - se doublait de malchance, il l’avait envoyée chez Madame Pomfresh assommée par un sortilège qui la faisait se vider de son sang impur par les deux narines. Le Serpentard estimait finalement qu’il ne s’en sortait pas si mal dans la nomination de sa partenaire, la métamorphomage avait plutôt un bon niveau en la matière et appartenait de plus à la maison des honnêtes travailleurs. Leur duo lui apparaissait très logique comme il pensait qu’elle travaillerait seule dans son coin tandis que lui se contenterait de récolter les fruits de son travail. N’était-ce pas ainsi que leur société capitaliste dirigée par de vieilles familles au sang pur fonctionnait encore ? Il s’en serait voulu de profiter de l’exercice proposé pour refaire le monde.

Il était ainsi arrivé à l’heure à la bibliothèque et, accoudé avec nonchalance sur le dossier d’une autre chaise, faisait léviter jusqu’à la table des ouvrages dont les titres lui semblaient susceptibles d’avoir un rapport avec leur sujet. Comme les traits de la jeune fille étaient plus durs que d’habitude, il ne la reconnut pas du premier coup d’œil, il attendit qu’elle s’assoit en face de lui et ouvre son grand clapet. Que de hardiesse ne put-il s’empêcher de penser en lui lançant un regard torve sous ses sourcils arqués. Est-ce qu’il avait fait des recherches ? « Bien sûr ! - se ficha-t-il de sa tronche changeante qui le révulsait comme tout chose qu’il considérait hors norme dans leur société - Juste après une partie de bavboules avec les elfes de maison et juste avant la chorale de Professeure Sang de Bourbe ! ». Il lui lança un sourire malveillant avant de pousser vers elle d’un tour de baguette les ouvrages qu’il avait malgré tout pris la peine de réunir pour qu’elle les compulse. « Je n’ai pas non plus envie de passer du temps avec toi le monstre, et encore moins une nuit - rictus ironique - alors sois une gentille poufpouf ». Et, d’un nouveau coup de baguette, il ouvrit sous les yeux de sa partenaire un ouvrage. Le jeune homme n’aimait pas les études. Il avait appris à lire tard et ne tirait des mots couchés sur le papier aucun plaisir. Il n’y avait que les ouvrages de quidditch, de métamorphoses et, plus récemment de magie noire, qui l’intéressaient suffisamment pour qu’il fournisse l’effort de s’y pencher. Mais des livres théorisant les sortilèges de lévitation ? C’était d’un ennui ! Il leva les bras au-dessus de sa tête et s’étira, dardant son regard sur la jolie silhouette d’une sixième année qui quittait présentement la bibliothèque. Qui était-elle ? L’avait-il déjà séduit ?


dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

why me ? ft. rosier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alors... c'est bien toi ?... [PV Epine de Rosier]
» Nathan Rosier
» Drusiella Rosier (Serpentard)
» Narcissa Rosier
» I know you... (Evan Rosier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le premier étage :: La bibliothèque, sa salle d'étude et sa réserve-