GRYFFONDOR : 160 pts | POUFSOUFFLE : 10 pts | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Le calendrier de l'avent fait son grand retour à Poudlard ! Il débutera le 1e décembre et se terminera le 25. Toutes les explications ICI !
Une sortie à Pré-au-Lard a été organisée afin de vous permettre d'effectuer vos achats de Noël. Le sujet est juste ici ! Tout post vous rapportera 2 dragées.

Partagez|

Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Lun 4 Déc - 21:21

- Non allez y sans moi je vais aller faire un tour dans la salle de repos, j'vais aller voir si je peux trouver Mike, tu fais à Marlène et Jane en les saluant. Marly essaye de te retenir prétextant que les "hommes ne sont pas fiables et patati et patata" mais Jane semble avoir un petit sourire entendu que tu ne comprends pas. Tu arques un sourcil en sa direction mais elle a un air innocent. Tu hausses les épaules avec une moue contrariée et les laisse dans le couloir de la Tour des Gryffondor pour redescendre jusqu'au premier étage. Le dîner est passé mais le couvre feu n'est pas encore pour tout de suite. Si les plus jeunes années sont déjà rentrées dans leur salle commune, les plus âgés eux, profite un peu de la salle de repos pour partager un moment tranquille entre amis de maisons différentes. T'espère bien y trouver ton meilleur ami. Rencontré dans le train en direction de Poudlard vous vous êtes entendus sur un paquet de patacitrouilles et de chocogrenouille et même le fait de ne pas avoir été envoyé dans les mêmes maisons n'a réussi à briser ce lien qui s'était installé entre deux gamins inconnus. Il a explosé les barrières que tu avais déjà levée avec une simplicité presque insolente que tu as adoré. Résultat, cinq ans plus tard vous êtes toujours hypers proches.

Depuis quelques temps vous l'êtes même un peu plus que d'habitude. Ou un peu moins suivant le point de vue. C'est devenu un peu bizarre. Des sous-entendus, des regards en coin. Tu sens une espèce de chaleur agaçante qui te pousse à foudroyer du regard toutes les filles qui s'approchent un peu trop de lui et tu t'énerves d'ailleurs plus souvent après lui quand il drague un peu trop à ton goût. Et lui aussi tiens il a un comportement bizarre. Mais tu passes outre. Après tout c'est ton meilleur ami. Sauf que tu ne le vois pas dans la salle de repos ce meilleur ami là. Un peu déçue tu t'assois quand même à l'écart des autres, près de la fenêtre pour regarder la neige tomber délicatement sur le parc de Poudard. Ca te donnerait presque envie de faire quelques pas dans cette poudreuse encore non explorée. Tu rêves. Aux Noël d'autrefois quand maman était encore là. Tu te glissais toujours en dehors de la maison pour aller explorer les environs enneigés avec tes cousines et vos dragons. Saphi et toi glissiez sur des pentes poudreuses encore non explorées. Vous guettiez un père noël qui n'existait pas, une étoile du nord qui vous guiderait. Puis vous rentriez gelées mais heureuses, et ta mère vous attendez avec un chocolat chaud pour vous réchauffer, un sourire indulgent sur le visage.

Prise au piège de tes souvenirs, tu sursautes violemment quand une main se pose sur ton épaule et te retournes prête à foudroyer l'imbécile qui était venu t'embêter avant de reconnaître Michael. Aussitôt tu te détend et tu souris. - Pardon tu m'as fais peur. Ca va ? tu t'enquiers doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Mar 5 Déc - 15:53




le début

Moïra & Mike

She’s the tear in my heart
I’m alive
She’s the tear in my heart
I’m on fire
She’s the tear in my heart
Take me higher
Than I’ve ever been


“Bon, soyons honnêtes. La moitié du temps, Jane te dit des trucs pour t’embêter et te faire tourner en bourrique, et l’autre moitié du temps, elle te dit la vérité. Maintenant, elle avait l’air assez sérieuse quand elle t’as dit que Moïra avait commencé à agir différemment en parlant de toi, qu’elle rougissait en prétendant ne rien savoir. Et puis t’as quand même aussi remarqué qu’elle était un peu différente avec toi… Mais est-ce que ça veut dire qu’il faut que je me lance ?”

Mike était devant son miroir, seul dans la salle de bain des garçons des Serdaigles. Il essayait de se donner bonne allure, et surtout du courage. Aujourd’hui, il allait demander à Moïra d’aller au bal avec lui. C’était gonflé, mais il ne pouvait plus vraiment attendre plus longtemp. Le bal était dans une vingtaine de jours, et si il ne se lançait pas maintenant, quelqu’un d’autre allait peut-être le faire avant lui, et ça serait la catastrophe. Seulement, il avait un doute. Allait-il demander à Moïra d’y aller avec lui en tant qu’amis ou… Allait-il lui demander de venir en tant que son rendez-vous galant ? Pour être honnête, il aimerait drôlement sortir avec Moïra, mais il avait quand même la frousse qu’elle lui en mette une avant de sortir de la pièce de façon dramatique.

Il laissa échapper un soupire. Fallait qu’il se lance, sinon il ne saurait jamais. Puis, quand même, elle était belle Moïra, ça sera bête de passer à côté d’une belle fille comme ça.  Et puis si elle refusait, il pourrait toujours dire que ce n’était qu’une blague et qu’il voulait juste la faire flipper… Hein ? Oui, allez, on se convainc, et on y va. En sortant, il jeta un coup d’oeil à sa montre et se rendit compte qu’il était en retard. Il se mit donc à courir.

Il arriva dans la salle de repos, où il avait l’habitude de retrouver Moïra après les cours et le week end, et scanna la salle de ses yeux. Il finit par la trouver assise sur un des canapés à côté de la fenêtre. Elle a l’air perdue dans ses pensées. Elle est vachement jolie quand elle - REMUE TOI THICKEY. Il s’avance vers elle, le souffle un peu court d’avoir couru, et les joues un peu roses pour la même raison. Elle se tourne vers toi avec de la colère dans le regard avant de s’attendrir instantanément.

“ Bah faut pas avoir peur; Mo’, c’est pas un vieux pervers qui vient te voir, c’est que moi. “ Il rit un peu et se laisse tomber dans le canapé à côté d’elle, l’air un peu nerveux. Elle va forcément le remarque, qu’il est pas comme d’habitude, qu’il est nerveux. Elle le connaît beaucoup trop bien, elle va forcément savoir ! Vite, il faut faire repartir la conversation.

“ Oui oui, ça va et toi ? Comment c’est passée ta journée ? Toujours personne ne t’a demandé d’aller au bal avec lui ? “ Woah, super technique pour s’informer, très charmant. Il marmonne après. “ Non pas que ça m’intéresse des masse mais… ‘Fin j’m’intéresse à ce que tu fais quand même quoi.”

Clap. Clap. Clap. 10/10 au niveau communication. Heureusement qu’elle est habituée avec lui.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Michael Thickey le Sam 9 Déc - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Jeu 7 Déc - 22:43

Un autre que Michael aurait déjà subi tes foudres de t'avoir sorti de tes pensées comme on venait de le faire mais c'était Michael et tu lui passais presque tout. Depuis le temps que vous vous connaissiez, tout était simple et fluide entre vous. Ou pas. Ces derniers temps tout était bizarre. Tu te surprenais à avoir des réactions inattendues avec lui. A rougir quand on te parlait de lui. A être agressive envers les filles qui lui tournait autour - plus que d'habitude en tout cas. A avoir le coeur qui bat plus vite quand il te touche, quand il te regarde, quand il te sourit. Bref, des trucs zarbs qui ne te sont jamais arrivés avant. - Valait mieux pas pour le vieux, il aurait fini en brochette, tu rétorques en rigolant doucement. De ton Clan et de ta famille et en tant qu'Aînée et donc Héritière directe du Chef de Clan, tu as hérité le Don du Feu des Dragons. Tu peux maîtriser l'élément sans baguette. Mais tu ne le fais pas souvent. C'est un don rare et précieux. Tu regardes ton meilleur ami qui se met soudainement à bafouiller. Il à l'air nerveux, ce n'est pas habituel chez lui. Tu arques un sourcil. Le bal ? Pourquoi il vient te parler de ça au juste. - Ouais le bal ... Ma journée allait bien jusqu'à ce que tu me parles de ce maudit truc, tu maugréés. Ca t'agace qu'il te parle de ça, c'est un sujet qui fâche. Tu fais une moue contrariée quand il te parle de cavalier. Ben voyons ! C'est vrai que ça court le long des couloirs les mecs qui ont assez de cran pour m'inviter ! tu railles. En fait tu ne le montrera jamais mais t'es vachement blessée. Ben ouais, tu peux avoir un caractère de merde et rester une fille de quinze ans qui aurait bien voulu un rencard pour ce soir là. Mais plutôt mourir que de l'avouer. Ben comme j'ai aucunement l'intention de m'y rendre j'suppose que ça clos le sujet ! tu fais. Pourquoi tu voulais me demander conseil sur la cravate à assortir à la tenue de la blondasse avec qui tu vas y aller ? tu lances sans te rendre compte de la pointe d'amertume mêlée au nuage de jalousie qui s'étaient glissés dans ta voix. Tu n'es pas jalouse. Tu ne vois pas comment tu pourrais l'être. T'es la fille dragonne hein ? Incapable d'aimer ou même d'être normale d'après ce que tout le monde dit de toi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Sam 9 Déc - 15:59




le début

Moïra & Mike

She’s the tear in my heart
I’m alive
She’s the tear in my heart
I’m on fire
She’s the tear in my heart
Take me higher
Than I’ve ever been


Mike savait que Moïra était beaucoup plus tendre avec lui qu’avec les autres. Et parfois, il devait admettre qu’il en profitait un peu pour se permettre des choses qu’elle n’accepterait probablement d’aucun autre garçon. Mais c’était ce qui faisait que leur relation était spéciale, et différente. Il savait que personne d’autre n’aurait l’audace de traiter Moïra de la même façon que lui, et il aimait se sentir fort et spécial. Il lâcha un rire décontracté lorsqu’elle dit qu’un vieux pervers aurait finit en brochette. Il pouvait très bien s’imaginer la scène dans sa tête, de Moïra cassant la gueule à un petit vieux parce qu’il aurait essayé de lui toucher les fesses, et la scène avait un côté un peu comique. Il aimait ça chez elle, le fait qu’elle ne se fasse pas faire par les gros lourdeaux qui ne s’intéressent qu’à son joli minois. Mo avait tellement plein d’ autres qualités pour laquelle on pouvait l’apprécier.

Elle pesta contre lui lorsqu’il mentionna le bal, mais il ne s’attendait pas à moins, venant de sa part. Il se doutait qu’au fond, elle n’était pas contente que personne n’ait eu le courage de lui demander. Heureusement qu’il était là pour sauver le coup. Bon, y’avait quand même au moins cinquante pourcents de chances qu’elle refuse, mais au moins, elle ne pourrait plus se plaindre que personne ne lui avait demandé. « C’est pas de leur faute aussi, tu leurs jettes les pires regards des fois quand ils commencent à se diriger vers toi. Bon après, c’est pas de ta faute si ce qu’ils ont entre les jambes sont des petits pois, hein, je dis pas le contraire. » Il sourit en coin. Il savait qu’elle allait être surprise, très bientôt.

« Moi, je pense que tu devrais y aller. » Commença-t-il, son sourire ne quittant pas ses lèvres. Il ne la quittait pas des yeux, car il tenait à voir sa réaction à ce qui allait arriver bientôt. « Je pense que tu devrais y aller avec moi. » Finit-il par dire. « Parce qu’en fait, les blondasses, comme tu dis, elles sont quand même moins bien que toi, et elle sauront bien moins me dire quelle cravate fera ressortir mes jolis yeux bleus le mieux. »

Il sentait qu’elle allait protester, lui dire qu’elle n’avait pas besoin de sa pitié. Parce qu’il était évident qu’elle allait penser qu’il voulait y aller avec elle juste pour qu’elle se sente mieux, alors que ce n’était pas du tout le but. Du coup, avant qu’elle puisse protester, il lui mit un doigt sur les lèvres, et prit un air sérieux. « Et je veux y aller avec toi parce que je pense qu’on sait tous les deux qu’en ce moment, il se passe quelque chose de différent entre nous. Je ne veux pas y aller en tant qu’amis, je veux qu’on y aille en tant que partenaires. Tu veux bien de moi ? »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Sam 9 Déc - 20:47


Tu avais un fichu caractère tu le reconnaissait. Impétueuse, colérique, impulsive, râleuse tu mettais beaucoup de barrières entre toi et les autres. Insolente et provocatrice, tu défies les règles et les lois, tu as ta propre morale, tu créés ton propre chemin en te fichant complètement du regard des gens et de ce que l'on peut dire de toi. Fille de Chef, Héritière du Clan des Dragonniers, Fille des Dragons eux même il y a peu de choses que tu crains et qui te font ciller. Les hommes n'en font pas parti. Ce côté très "matriarche" que tu tiens de ta grand-mère montre clairement aux hommes que tu n'es pas le genre petite poupée qui minaude et qui fera leur quatre volontés. C'est toi qui dirige pas eux. Amazone dans ton genre, tu sais très bien pourquoi personne ne t'a invitée au bal. Intimidante et contestataire, Michael a tout à fait raison quand il dit que tu fais les yeux noirs à n'importe quel garçon t'approchant. Tu hausses les épaules d'un air désinvolte, le regard sauvage mais tu souris d'un air très malicieux quand il te dit qu'ils n'ont rien entre les jambes. Tu n'aurais pas mieux décris toi même ! Tu lui fais un clin d'oeil complice et tu t'apprêtes à passer à autre chose quand il te cloue sur place.

- Moi, je pense que tu devrais y aller. Tu arques un sourcil, sceptique en le regardant. Pour le regarder danser avec d'autres nanas ? Certainement pas non ! Mais Michael continue sur sa lancée sans prendre garde à ton regard devenu ombrageux. Je pense que tu devrais y aller avec moi. De mieux en mieux ! Maintenant il t'offre sa pitié. Ok t'as p't'être pas assez dissimulé le fait que ça t'avais blessée ou peut-être que t'as parlé dans une autre langue quand tu lui as bien précisé que tu comptais pas y aller. Tu ouvres la bouche pour l'envoyer balader mais là encore il est plus rapide et il pose un doigt sur tes lèvres. Et a ce simple contact ton coeur s'accélère et tu retiens ton souffle. Ca t'agace là ! T'as pas envie de te liquéfier devant un mec mais ... Par tous les Dragons il t'attire et tu peux même plus le cacher ! Et encore moins quand il te dit que quelque chose a changé entre vous et qu'il ne veut pas que vous y alliez entre amis mais entre partenaires.

Et pour le coup tu restes comme une conne, les lèvres légèrement entrouvertes, incapable de dire quoique ce soit. Michael Thickey pourra au moins se vanter de ça dans sa vie : avoir fait taire l'impitoyable dragonnière des Higlands. Tu le fixes sans comprendre. Puis finalement tu te fermes et récupères tes livres. - Si c'est une blague j'la trouve pas drôle Mike ! J'suis pas une de tes sois-disantes prétendantes avec qui tu peux flirter et t'amuser ! tu lui lances blessée. Tu as cru qu'il plaisantait. Qu'il jouait avec toi. Tu te lèves prête à le planter là. J'pense que j'vais aller me coucher ça m'évitera de t'entendre débiter des conneries, tu fais. Mais il te retient. Tu te tournes vers lui, le regard enflammé.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Lun 11 Déc - 10:29




le début

Moïra & Mike

She’s the tear in my heart
I’m alive
She’s the tear in my heart
I’m on fire
She’s the tear in my heart
Take me higher
Than I’ve ever been


Pour Mike, ce n’était pas que Moïra avait un fichu caractère, c’est qu’elle avait été élevée avec avec le doute constant que les autres pourraient la rejeter. Elle avait été élevée avec cette idée qu’elle était différente, et qu’en temps qu’héritière, elle ne pouvait pas se contenter du premier venu, il fallait un homme fort et exceptionnel pour lui convenir. Il savait qu’au fond, Moïra était bien plus tendre que cela, et qu’elle ne faisait que de s'efforcer de correspondre à ce que sa famille voulait qu’elle soit. Bon, après il était vrai que sa personnalité de base n’était pas non plus calme et tendre, mais le Serdaigle restait persuadé qu’elle jouait quand même un rôle de grande fille, alors qu’elle voulait juste avoir une adolescence comme les autres jeunes filles de son âge. Le fait qu’il voit la dragonne ainsi lui permettait de ne pas être intimidé, et de s’insinuer sous ses écailles d’acier pour la voir telle qu’elle était vraiment. Peu de gens pouvaient se vanter de pouvoir en faire autant.

Mais à l’instant T, il avait lancée la machine infernale. Il ne s’était pas attendu à moins que cela, pour être honnête. Il aurait été presque déçu si Mo ne s’était pas révoltée, ne l’avait pas envoyer chier au moins deux fois, et n’avait pas essayé de fuir la situation. Sauf que voilà; tout cela, Mike s’y était préparé, alors il ne se laissait pas décourager.

« Et pourquoi il faudrait que ça soit une blague Mo ? Pourquoi t’arrives pas à juste te dire que j’ai envie qu’on y aille tous les deux ? » Dit-il simplement, essayant de garder son calme, mais lui tenant toujours tête. Elle était en train de ramasser ses bouquins pour s’en aller, il le savait, seulement cette fois il n’allait pas la laisser faire sa drama queen, et s’en aller en pensant avoir eu le dernier mot. Alors qu’elle s’apprêtait à partir, il attrapa son poignet. Ses livres tombèrent sur le sol, mais il s’en fichait éperdument. « Et moi j’en ai pas marre d’entendre tes conneries tu crois ?! » Finit-il par sortir, l’air plus sérieux que jamais, rassemblant toute sa force pour ne pas s’énerver autant qu’elle. « Tu crois que ça m’amuse que tu ne me prenne même pas au sérieux, que c’est pas blessant que tu me mette sur le côté comme une elfe de maison ? Tu te plains qu’aucun mecs n’en a des assez grosses pour t’inviter, et quand ça arrive tu lui dit d’arrêter de faire des blagues ? Ca suffit tes caprices ! »

Mike se saisit du second poignet de la dragonne et l’attire vers elle, la forçant à le regarder dans les yeux et à accepter sa présence. « Maintenant, tu vas me prendre au sérieux, et tu vas me répondre. Si c’est à toi que j’ai demandé et pas aux autres, c’est parce que je m’en bats les cognards des pichasses à la Rita Skeeter. Elle sont peut-être jolies mais elles ont rien dans le crâne, ça m’intéresse pas. Et puis, elles sont jolies, mais elles le sont même pas autant qu’toi. Alors franchement, non merci. » Il soupire et pose son front sur le sien, puis la regarde dans les yeux. « Si t’as besoin d’une preuve que ce que j’te dis est vrai, j’peux t’en donner une. Mais dis moi si je peux. » Bah ouais, Mike était un homme bien éduqué. Si il devait embrasser une fille pour la première fois, une fille avec qui il n’était pas encore en couple, il allait demander. « Alors ? »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Lun 11 Déc - 11:11


Bon ok. Peut-être que derrière ta façade de Fille du Feu, toujours forte, toujours inaccessible, toujours si impulsive, si sûre de toi, tu n'es pas si confiante que ça. Peut-être que tu as envie de connaître la même chose que tes copines. Le coeur qui bat la chamade pour un garçon, ton premier baiser et presque même ton premier chagrin d'amour. Rien que pour te prouver que tu es vivante et bien normale. Et apparemment c'est quelque chose qui pourrait se passer avec Michael. Sauf que voilà. Michael tu le connais, c'est un dragueur et même si c'est ton meilleur ami, ça reste un peu un coureur de jupons. Et puis mine de rien, toi, t'as des barrières bien solides qu'il est difficile de faire tomber même pour ton meilleur ami. Et ce, même si ton coeur a accéléré un max dans ta poitrine suite à sa demande, tellement que tu as cru un instant qu'il allait sortir de ta poitrine, et même si tu as voulu crier un grand "oui !" sur le moment. Mais non. Non il a fallu que ta mauvaise tête reprenne le dessus et que tu envoie balader Michael, sa proposition et tout le reste.

En général Mike te laisse faire ta drama queen, il te laisse te calmer, puis il te laisse revenir comme si de rien n'était avec son flegme nonchalant de Serdaigle. Mais pas aujourd'hui. Non aujourd'hui il décide de te tenir tête. C'est bien le seul - en dehors de tes cousines ou de Marly - qui en a le courage. - Et pourquoi il faudrait que ça soit une blague Mo ? Pourquoi t’arrives pas à juste te dire que j’ai envie qu’on y aille tous les deux ? lance Michael. Quelques têtes se tournent vers vous sans plus. Vous ne faîtes pas encore trop d'esclandre mais ça ne devrait pas tarder si ça continuait comme ça. Les joies de la salle de repos. Et toi t'as aucune envie de répondre à sa phrase. - J'vois pas pourquoi quelqu'un aurait envie de sortir avec moi au juste ! tu lances la gorge serrée. Tu le dis sans y croire réellement ou tu le crois sans vouloir le dire, tu ne sais pas trop. Tu sais juste que toi t'aurais bien envie d'avoir quelqu'un dans ta vie. Ta fuite agace Michael qui te le fait bien sentir.

Au lieu de te laisser partir, il t'attrape le poignet. Tu le foudroie de tes yeux si particuliers. Tricolores. Trois teintes de bleus en des cercles et une pointe d'or. On t'as souvent traitée de bizarre à cause de ces yeux là. Mais les paroles de Michael résonnent en toi. C'est vrai que tu n'as pas été cool avec lui. Tu as trop souvent tendance à ne pas le prendre au sérieux, mais c'est un peu de sa faute aussi, c'est lui qui blague souvent. Puis ce n'est pas un caprice qu'être contradictoire. C'est juste ne pas savoir où on en est. T'as bien envie de lui balancer tout ça mais il ne te laisse même pas en placer une. Et ben dis donc ! Qui se transforme en dragon maintenant ? Il attrape ton second poignet et t'attire à lui. Tu es estomaquée par tant de force, de sérieux et de charisme. Estomaquée ... et fichtrement attirée aussi. Tu n'arrives pas à détacher ton regard du sien, incapable de faire autre chose que de l'écouter. Il te dit que tu vas arrêter tes conneries, qu'il ne veut y aller qu'avec toi et que les blondasses ne te valent pas, ni par l'intelligence, ni par la beauté. T'as l'impression que ton coeur va exploser dans ta poitrine.

Il se rapproche encore de toi tout en parlant plus doucement, et pose son front contre le tiens. - Si t’as besoin d’une preuve que ce que j’te dis est vrai, j’peux t’en donner une. Mais dis moi si je peux. Ok. La maintenant tu es sûre que tous les regards sont braqués sur vous en attente de ce que tu vas faire. Mais en fait t'en a strictement rien à faire parce que la seule chose qui compte pour toi, c'est Michael. Michael et ses mots. Michael et son regard. Ses lèvres si proches des tiennes te promettant un premier baiser qu'il ne t'offrira que si tu y consent. Alors ? te demande Michael. Alors ? semble te demander la salle de repos au complet. Alors ... Alors c'est toi, qui pose tes lèvres contre les siennes. Timidement d'abord et puis ensuite il s'approfondit. Tu t'accroches à lui, à son cou et lui lâche tes poignets pour ta taille. Et c'est un premier baiser réussi qui, apparemment, mérite des applaudissements au vu de ceux qui retentissent. Tu as les joues très rouges quand vous vous séparez. - Un vrai dragonnier, tu murmures d'un air amusé. C'est oui au fait. Pour ta question. Oui, j'irais au bal avec toi, tu souffles lui souriant d'un air rayonnant.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Lun 11 Déc - 14:52




le début

Moïra & Mike

She’s the tear in my heart
I’m alive
She’s the tear in my heart
I’m on fire
She’s the tear in my heart
Take me higher
Than I’ve ever been


Mike devait avouer qu’il avait quand même joué gros ce jour là. Tout aurait pu très mal tourner, et finir en drame romantique. Il avait misé sur le fait que Mo l’aimait bien, et qu’elle dirait oui malgré sa résistance initiale. Et il avait eut raison. Si il avait insisté alors qu’elle n’avait pas voulu de lui, cela aurait put mener à la fin de leur amitié. Il était vrai que Michael avait tendance à être un coureur de jupon, et qu’il aimait collectionner les jeunes filles autour de lui, mais il avait toujours été correct. Il les traitait toujours bien et ne les faisait pas tourner en bourrique. Mais ça ne durait juste jamais longtemps, parce que Mike finissait inévitablement par s’ennuyer avec des filles superficielles qui ne faisaient que le trouver beau. Moïra voyait plus en lui, tout comme Mike voyait plus que juste la fille dragon en Mo.

Le jeune homme était habitué aux coups de théâtre de la jeune fille, et il connaissait son fonctionnement par coeur. Elle prenait feu pour un rien, s’énervait un coup, et devait être laissée seul pour reprendre ses esprits. Mais pas cette fois, parce qu’il ne voulait pas qu’elle revienne le voir comme si rien ne s’était passé, il refusait de laisser passer. Cette fois, les actions auraient des conséquences, et des conséquences immédiates. « Y’a tes tonnes de raisons pour lesquelles quelqu’un voudrait y aller avec toi, Mo, mais si j’commence à faire la liste on est pas couchés. » Il répondit du tac-au-tac. Il en avait marre que la jeune fille se rabaisse autant juste sous prétexte qu’il n’y avait pas tant de garçons que ça qui la regardait. Mo était beaucoup plus qu’une fille à marier, et il aurait vraiment aimé qu’elle s’en rende compte.

Moïra était clouée sur place, elle ne s’attendait vraiment pas à ce que le jeune homme réagisse de cette façon. Oui, c’était inattendu, et oui, c’était culotté. Mais il fallait le faire, et il fallait le faire maintenant, sinon il raterait une occasion en or de voir Moïra au bal, élégante et ravissante, et de l’appeler sa cavalière. Le corbeau se fichait pas mal du fait que toute la salle les regardait, même si au fond il savait que tout le monde s’attendait à ce qu’elle le rejette. Mais lui, quand il regardait dans les yeux de sa meilleure amie, il voyait que petit à petit, elle était en train de céder. Et puis finalement, pour mettre fin au doute, elle l’embrassa, et un sourire s’ancra dans le baiser que Mike rendit à la brune. Il l’attrapa par la taille pour la tenir plus contre lui.

Mika continuait de la regarder, et afficha un sourire encore plus grand (si cela était possible) lorsqu’elle lui dit qu’il était un vrai dragonnier. « Bah, il fallait bien que quelqu’un se mette à ta hauteur, non ? C’est pas parce que t’es tout en haut que t’es inaccessible. Mais maintenant que je t’ai attrapée, j’vais plus te lâcher. J’espère que ça te va. »

Il lui prit la main pour y déposer un baiser et fair eune révérence. « Alors je serais ravi de t’accompagner au bal. Et j’aurais vraiment besoin d’aide pour savoir quelle cravate mettre. Tu sais que je sais pas faire les noeuds en plus. » Un sentiment de bonheur empreint d’une certaine fierté se répandit en lui. Il avait été le premier homme à conquérir la femme dragon, et cela n’avait pas de prix à ses yeux. Maintenant, il devait tout faire pour rester le seul. « Tu sais déjà ce que tu vas porter ? » Il s’assit sur le canapé et la tira à lui pour qu’elle tombe à moitié contre lui, enroulant un bras autour de ses épaules.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Lun 11 Déc - 16:47


Mais comment tu en es arrivée à te fourrer dans un guêpier pareil ? Ah il est doué le petit Thickey pour avoir fait tomber les barrières de la Fille des Dragons. Et toi t'es là à le regarder connement alors qu'il t'engueule royalement à foutre des barrières dans tous les sens. Il t'engueule parce qu'il tiens à toi. Parce qu'il veut que tu cesses de te croire impossible à aimer. Parce que lui t'aime. Et ça ... ça c'est juste tellement étourdissant que tu n'ouvres pas une seul fois la bouche, un record pour toi la grande gueule. Mike est le seul à oser faire ça. Passer outre ton attitude pour aller chercher derrière la carapace qui est réellement Moïra O'Ddraig. Et ce baiser, tu lui offres sans restriction, sans condition aucune. C'est ton tout premier vrai baiser. Tu le savoures comme un bonbon. Tu sens les lèvres de Mike s'étirer en un sourire et les autres applaudissent comme si vous - ou lui plutôt - veniez d'accomplir un exploit. Oui ok lui seul. Il avait réussi a passer les barrières de la dragonnière.

Tu ris doucement à ses paroles. - Non j'aime bien. Le sommet est assez grand pour être partagé je trouve, la vue est plus belle à deux, tu le taquines. Ton coeur bat encore la chamade, tu n'arrives pas à en revenir. C'est un peu comme si tu vivais un rêve en fait. Et tu espères que si c'est le cas tu ne te réveillera jamais. Michael en grand gentleman, s'incline en te faisant un baisemain, ravi que tu es dis oui à sa proposition de l'accompagner au bal de noël. Tu ris quand il te dit qu'il est nul pour faire les noeuds de cravate. - Je sais oui ! Je me charge de ça quasiment tous les jours ! Faudrait que tu apprennes quand même ! tu le tannes. Parce que même si vous sortez ensemble - parce que c'est le cas hein ? - tu ne risques pas d'abandonner ton fichu caractère et d'arrêter de charrier ton meilleur ami. Tout comme il ne cessera pas de le faire non plus. Il y aura peut-être juste un peu plus de flirt maintenant. Il vous attire dans le canapé tout en te demandant si tu savais ce que tu allais porter. Et bien jusqu'à il y a cinq minutes j'avais prévu de ne pas y aller donc non pas vraiment mais j'vais bien trouver ! tu fais en te blottissant contre lui. Ton visage se fige soudain. Oh par tous les dragons ! Ca ça veut dire que je ne vais pas échapper à une séance shopping avec Berthy. Ou Marlène. Voire les deux séparément. Elles me lâcheront pas ! Ce qui me donnera deux séances shopping. DEUX Mike ! Tu me détestes à ce point ?! tu fais en lui donnant un petit coup sur le torse mais sans lui faire mal, trop occupée à osciller entre le rire et les larmes à cette idée effrayante. J'crois que j'irais demander à Hestia ou Maya, elles, elles sauront bien me conseiller et elles ne sont pas aussi folles que les deux autres.

Tu t'allonges sur le canapé, la tête sur les genoux de ton copain - ça fait bizarre de te dire ça - et tu le fixes. - Tu sais que tout le monde ne va parler que de nous pendant un ou deux jours à moins qu'une météorite ne frappe Poudlard pas vrai ? tu lances à moitié railleuse et à moitié amusée.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Mar 12 Déc - 12:38




le début

Moïra & Mike

She’s the tear in my heart
I’m alive
She’s the tear in my heart
I’m on fire
She’s the tear in my heart
Take me higher
Than I’ve ever been


Michael Thickey, dompteur de dragonnière. Ca avait de la classe, non ? Heureusement, parce que c’était certainement le surnom qu’allait lui donner la plupart de Poudlard pendant un long moment, et il ne pouvait même pas s’en plaindre. Pour être honnête, il trouvait même ça plutôt cool. Aux yeux des autres, c’était un peu comme si il avait réalisé un exploit, un acte héroïque, alors qu’en fait il n’avait fait que tomber amoureux de sa meilleure amie, et il savait comment lui parler. C’est juste que le commun de mortels ne prenait pas le temps de chercher à connaître Mo. Lui, il prenait le temps, il prenait la peine, et donc il était récompensé. Récompensé par la confiance de la jeune fille, mais aussi par une compréhension mutuelle, et un don pour faire attention l’un à l’autre. Et s’il était le seul à oser faire ça, c’était juste que tous les autres était stupide. Une autre preuve que les autres étaient stupides et n’en valaient pas la peine. Il y avait une raison pour laquelle Mo était principalement amie avec des filles, tout simplement parce que les garçons n’avaient pas les cognards pour lui parler.

Il sourit quand elle lui dit que le sommet était assez grand pour deux, et que la vue était plus belle avec quelqu’un. Le coeur du brun battait la chamade aussi, même s’il était plus doué pour le dissimuler. La nervosité de devoir la convaincre venait tout juste de s’envoler, et maintenant restait le papillonement du bonheur dans son coeur. Michael avait toujours été un gentleman, même s’il avait tendance à l’être un peu moins avec Mo, pour la simple et bonne raison qu’il ne pensait pas avoir besoin de jouer un rôle avec elle, il pouvait simplement être lui-même. Il fit une moue boudeuse quand elle lui dit qu’il devrait apprendre à faire ses propres noeuds de cravate. “Pourquoi j’apprendrais, quand je sais que tu peux le faire, et que ça veut dire que je peux voir ton joli minois de près quand tu le fais pour moi ?” Dit-il d’un air charmeur, riant un peu.

“ Franchement, t’avais pas prévu que j’allais te demander d'y aller avec moi ? Tu es impardonnable. “ Il dit d’un ton taquin. Lui-même n’avait pas pu prévoir ce qu’il allait faire, parce qu’il ne s’était vraiment décidé de le faire qu’à la dernière seconde. Personne, même pas sa petite soeur, n’aurait pu prévoir le fait qu’il allait finalement rassembler son courage ce jour-là pour se lancer. Un sourire presque mesquin s’afficha soudain sur les lèvres du jeune homme lorsque Moïra réalisa que ses amies allaient probablement vouloir l’emmener faire du shopping. “ Et puis y’a aucun moyen que tu y échappes, parce qu’elles seront au courant bien assez tôt.” Dit-il l’air léger. Bon après, entre nous, Mike était un de ces bonhommes qui ne détestait pas faire du shopping. Il aimait beaucoup trouver de nouveaux vêtements qui le mettaient à son avantage. Et son costume pour le bal de cette année ne faisait pas exception à la règle. D’un autre côté, c’était un peu énervant pour certains, parce qu’il n’y avait que très peu de choses qui n’allait pas au gardien des bleus. Il était beau, et presque tout lui allait comme un gant. Sauf le jaune, ce n’était vraiment pas sa couleur. “ Tu peux demander à Hestia ou Maya autant que tu veux, ça empêchera pas les deux harpies de te harceler pour aller faire du shopping avec toi, et tu le sais. Elles vont vouloir s’investir à fond dans ton premier bal avec un garçon. “ Il sourit un peu et se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux. “ Mais tu verras, ça sera pas si mal. Une fois que tu seras dans l’optique de trouver une jolie robe pour me faire plaisir, tout ira mieux. “ Il plaisanta, s’attendant à se prendre une baffe de la part de Mo.

Alors qu’elle changea de position, il passa une main dans ses cheveux en la regardant aussi.  Il était difficile de ne pas se perdre dans les yeux de la jeune fille, et c’était facilement ce que Mike préférait sur son visage. Ces yeux bleus et verts perçants, entourés de cette longue chevelure noire. Tout était là pour plaire, et Mike se demandait comment personne d’autre ne pouvait vouloir prendre son courage à deux mains pour lui parler.

“ Je sais que tout le monde va en parler, mais j’m’en fiche pas mal. ” Dit-il d’un air nonchalant. “ Après tout, il leur en faut peu si c’est ça qui les attire. ” Il eut un sourire en coin avant d’ajouter. “ Et puis tu sais que j’adoooore être le centre de l’attention, non ? Si je peux être un héros aux yeux de tous ces garçons qui pensent qu’il ne sont pas assez bien pour une fille, et bien j’accept avec dignité et humilité. ” Il dit, bombant un peu le torse fièrement. Encore une fois, il s’attendant à moitié à recevoir une baffe, mais il s’en fichait pas mal.  Il prendrait volontiers des baffes si c’était pour continuer à faire des blagues nulles. “ Est-ce que ça veut dire qu’il va falloir que tu me présents à ta famille ? Est-ce que je vais subir un interrogatoire de la part de tes amies ? Non parce qu’il faut me prévenir, faut que je sois prêt psychologiquement, moi. ”


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 127
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by Adhi
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike Mar 12 Déc - 14:12


C'était juste ... à la fois grisant et tellement bizarre que tu avais un peu de mal à décrocher de ton petit nuage. Tu étais heureuse que Michael est fait le premier pas vers toi et encore plus heureuse qu'il ne se soit pas laissé avoir par ton fichu caractère et qu'il ai décidé de te tenir tête aujourd'hui. Tu n'aurais jamais imaginé sortir avec Mike auparavant mais il fallait avouer que ces derniers mois, beaucoup de choses avaient changés. Comme le fait que tu es changée durant l'été pour devenir moins enfant, plus femme, et que lui ai grandis aussi. Quinze ans, les premiers amours, les premiers changements. Quinze ans c'est l'âge où tout est multiplié et où l'on croit que notre vie est fichue parce qu'on à le coeur brisé. C'est l'âge bête, c'est l'âge fou, c'est l'intermédiaire entre le monde des adultes et le monde des enfants. Une période compliquée. La plus belle période de notre vie quoiqu'on ne s'en rende réellement compte qu'une fois qu'elle est passée.

- Dragueur, tu ris en le laissant t'entraîner sur le canapé. Il fait une moue faussement vexée qui te fais rire de nouveau. Tu as toujours eu le rire facile avec lui bien plus qu'avec n'importe qui mais maintenant encore plus. Bien sûr ! Je n'avais que ça à faire, rêver que tu m'accompagnes et attendre comme une conne pour avoir le coeur brisé en suivant ! tu railles. Mais ton air moqueur s'efface vite quand tu comprends ce que ça signifie. Bal signifie robe. Comme tu n'en n'a pas cela signifie shopping. Et shopping signifie .... catastrophes en vue ! Parce que tes deux meilleures amies vont vouloir absolument la choisir avec toi. Sauf que tes deux meilleures amies ... se vouent une haine sans merci. La frayeur qui se peint sur ton visage est hilarante à ce moment précis et Michael en profite bien pour te charrier. Allongée sur lui alors qu'il joue avec tes cheveux, il te balance que peu importe que tu demandes à Hestia ou Maya, tes deux harpies de meilleures amies ne rateront pas l'occasion de te relooker pour ton premier bal avec ton premier copain. Et que tout ira mieux quand tu auras accepté le fait de te faire bal pour lui. Et si tu ne le frappes pas à cet instant précis c'est uniquement parce qu'il joue avec tes cheveux et que tu adores tellement ça que tu en ronronnerais comme un chat. Ca, c'est le truc qui t'apaise instantanément quelque soit ta colère. - Peut-être que ça les réconciliera ? tu tentes avec espoir. Peut-être qu'elles arriveront à se mettre d'accord et qu'on pourra être toutes les trois comme avant. C'est un espoir de fou, le genre de truc qui n'arrivera jamais tu le sais, mais bon, parfois c'est beau de rêver.

Tu lèves les yeux au ciel en poussant un soupir mi-amusé mi-exaspéré. Mais il a raison. Il adore être le centre de l'attention. Ce qui n'est - soit dit en passant - pas du tout mais alors pas du tout ton cas. Mais bon l'avantage contrairement à lui et aux autres, c'est que t'en a rien à faire de ce qu'on pense de toi. Tu es tellement lucide sur le fait que tout ça n'est qu'une passade et que ta vie ne se joue pas à une note ou un amour de jeunesse. Tu es la future Chef du Clan des Dragonniers du Pays de Galles et il n'y a que ça qui compte. Pas le regard ni les pensées des gens. Mais bon sous cette couche de dragonnière, se cache aussi une ado qui est contente que son meilleur ami pense à elle comme LA fille et non une parmi tant d'autres. Il a beau être un beau parleur et un dragueur, ce n'est pas un connard, c'est un mec bien. Quoique complètement dingue. - Wow ... on est ensemble depuis 5 minutes et tu veux déjà affronter mon père ? T'es pas fou toi t'es carrément suicidaire ! tu balances à moitié en rigolant. Tu hausses les épaules pour tes copines. Ben prépare toi maintenant alors parce que je prévois l'entrée en choc de la troupe des harpies en folie dans ... je dirais dix minutes. Allez un quart d'heure parce qu'on est le soir. Et même si j'sais maîtriser des dragons, elles, elles sont ... incontrôlables ! tu fais en soupirant. Tu te redresses et tu le fixe. Mais bon comme pour le moment elles ne sont pas là je suppose que j'ai le droit de faire ça ... Et tu te penches pour lui offrir un second baiser.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike

Revenir en haut Aller en bas

Est-ce la fin du commencement ou le commencement de la fin ? ft Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Camalarie, gill et spacek a montréal
» DG de la semaine #1 (semaine passée)
» ZOUTLEEW en images
» [Avant le SGC] Mike Shirow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le premier étage :: La salle de repos-