Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Devine qui c'est ! || Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Devine qui c'est ! || Moran Ven 22 Déc - 16:08


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Le mois de décembre était décidemment le meilleur mois de l'année : Noël, la neige, les chocolats chauds... et elle en passait. Utopiquement, l'aiglonne aurait aimé que toute l'année soit un mois de décembre formidable, mais cela resterait utopique. Un Samedi soir sous la neige, il n'y avait décidément rien de mieux ! La jeune fille sortait de la bibliothèque où elle avait passé environ deux ou trois heures à lire tout ce qui lui pasait sous la main, un chocolat chaud et des gâteaux dans l'autre. Elle aurait pu continuer quelques heures encore puisque que l'après-midi n'était pas près d'arriver à sa fin, mais quelque chose lui trottait dans l'esprit depuis quelques temps déjà. La chose était plutôt alors quelqu'un, son "petit-ami", si l'on pouvait encore le qualifier comme tel. Extérieurement, elle était joyeuse et commençait à redevenir la personne pétillante qu'elle avait été avant le décès prématuré de sa mère, mais intérieurement elle était brisée. Ewan était très certainement la personne qu'elle aimait le plus sur cette Terre, et lui qu'avait-il fait ? Ils avaient fait l'amour et il ne lui avait plus adréssé la parole une fois descendue du bâteau et rentrée chez elle. Il n'était pas ce genre de personne, elle le savait, mais que diable c'était il passé pour qu'il en soit à ce point là ? Cinq mois. Cinq mois qu'il ne lui avait pas adressé un mot, ni même un regard. Elle était désespérée.

Avançant dans le couloir, elle se retenait d'exploser et d'aller lui dire tout ce qu'elle avait sur le coeur. Elle avait envie de rayer Rozen de la carte, de rayer celui qui avait fait ça à sa mère et de rayer sa propre existence une fois de plus de cette maudite carte ! Sur un coup de tête elle ouvrit une porte doucement pour savoir qui était à l'intérieur, pour pouvoir enfin être seule. Ce qu'elle vit la fit pourtant sourire, que ferait-elle sans lui, elle se le demandait bien. La demoiselle prit une longue inspiration, il fallait qu'elle chasse toutes ces mauvaises pensées. Ni une ni deux, elle commença à courir, et c'était un miracle, sansqu'il ne détourne le regard de la fenêtre... et lui sauta dessus. « Devine qui c'est !!!! » dit-elle un grand sourire scotché sur le visage. Cela faisait un petit moment qu'il ne s'était pas vu seuls tout les deux, et elle était vraiement contente d'être tombée (littéralement) dessus.

(c) DΛNDELION


Citation :

Ouvrir un sujet - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Sam 23 Déc - 17:56


Moran était plongé dans son devoir d'étude des runes, un manuel posé à côté à côté de lui et un pot d'encre déjà bien entamé. Il adorait les runes, à peu près autant qu'il aimait la métamorphose, même s'il était définitivement plus doué dans la seconde matière que la première. Il comptait vraiment finir ce devoir en avance pour une fois, avant de s'atteler à envoyer une lettre à sa chère et tendre ainsi qu'à son oncle, à qui il devait répondre depuis un mois maintenant.
Cela faisait quatre heures qu'il était dans la salle de repos qui n'avait jamais aussi mal porté son nom. Il ne voulait pas faire ses devoirs à la bibliothèque qui était toujours bondée de Serdaigles, dont les regards jaugeurs devenaient vite désagréables. La salle de repos constituait une alternative correcte pour qui cherchait un peu de calme et de sérénité. Il y avait parfois des débats, parfois aussi, un silence de plomb parce qu'il n'y avait personne. Ce n'était sans doute pas la salle la plus réputée de tout Poudlard, certains l'évitaient même, notamment les Serpentards. Mais pas lui. Il n'évitait pas grand monde de toute manière. Moran mit un point final à son devoir, satisfait de lui-même et roula son parchemin une fois que l'encre fut sèche. Il en sortit un nouveau pour répondre à Daisy, mais eut tout juste le temps d'écrire le « D » de son prénom que quelqu'un lui tomba dessus. Enfin, que Gardenia lui tomba dessus. Ses yeux avaient à peine eut le temps de se poser dehors qu'il se retrouvait par terre avec la jeune fille morte de rire, comme lui : « T'es super lourde ! » s'exclama-t-il sans délicatesse en se relevant sur les coudes pour la regarder. « N'as-tu donc pas honte, toi Serdaigle, d'interrompre mes activités ? » demanda-t-il théâtralement alors que vraiment, ses missives pouvaient attendre.
Le jeune écossais avait toujours considéré sa relation avec la Ollivander comme étant privilégié. Il se sentait chanceux d'avoir sa pleine confiance et son amitié sincère. Gardenia ne semblait pas difficile en amie, mais il faisait parti d'un de ses premiers amis à Poudlard et Moran en était fier. Il se releva finalement en lui tendant la main pour qu'elle se relève à sa suite. Néanmoins, il se rassit sur sa chaise sans la lui laisser, ce qu'un gentleman pourtant aurait fait. Il posa sa plume dans le porte-plume en posant toute son attention sur elle à travers ses yeux sombres. « Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu » nota-t-il finalement. Gardenia avait l'air d'aller bien. Mais leurs emplois du temps ne leurs permettaient pas trop de se voir, et il se demandait malheureusement si cela n'allait pas être pire en sortant de Poudlard. Ils ne trouvaient déjà pas le temps de se voir dans le château, qu'est-ce qui allait se passer lorsqu'ils n'y seraient plus ? Pour la première fois depuis longtemps, il senti une vague de remords : il mourrait de hâte d'embrasser la vie d'adulte et de quitter Poudlard. Et il avait toujours aussi hâte, même en sachant qu'ils allaient peut-être se séparer pour ne plus jamais se revoir. La fin de l'année sonnait comme une date butoir dans toutes ses relations, sur lesquelles il se questionnait de plus en plus. C'était comme si, une fois en dehors de l'école, tous allaient devenir de véritables inconnus les uns pour les autres. C'était triste. C'était la vie.

Dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Lun 1 Jan - 22:25


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
La chute avait été mémorable, elle ne s'était pas attendue à ce qu'il bascule sur le côté et les fasse atterrir tout les deux au sol, mais il fallait dire qu'elle avait superbement réussit son entrée ! Tout les deux étaient morts de rire sur le sol, elle ne pu s'empêcher de se dire que cela faisait du bien de rire autant avec celui qu'elle considérait comme un frère. Le sol était froid, mais elle s'en moquait un peu. Elle le lâcha et se mit de côté tandis qu'il se relevait sur les coudes et lui fit une remarque sur son poids. Elle le regarda comme si elle voulait l'avadakedravriser, mais son visage perdit tout son sérieux tandis qu'elle se remettait à rire. « Remarque très galante, Moran. Vraiment ! » dit-elle. « Je ne suis pas lourde ! C'est toi qui est aussi frêle qu'un brin de paille, franchement, mets-toi à la musculation ! » lui fit-elle remarquer alors qu'ils savaient tout deux que le Serpentard n'avait en aucun cas besoin de séance de musculation, le Quidditch l'avait construit avec les années, et il était devenu tout sauf frêle et ce n'était pas les cognards qui lui avait envoyé en pleine citrouille l'an dernier qui allaient démentir. Elle porta son attention sur ce qui se trouvait sur la table à quelques pas d'eux puisque Monsieur était dramaticalement outré qu'une érudite le dérange dans son importante tâche. « Ah, parce que Monsieur Powell était occupé ? Devrais-je prendre rendez-vous ? Mardi, neuf heures ? » dit-elle aussi sérieusement que son amusement le lui permettait. Elle attrapa la main qu'il lui tendait et se releva aussitôt, comme elle s'y attendait, il se rassit automatiquement sur sa chaise, elle le regarda faussement outrée et alla se chercher une chaise pour finir par se poser en face de lui. Elle regarda la table et nota qu'il devait sûrement écrire des lettres, à qui ? Cela ne la regardait pas, elle savait que Moran aimait garder certaines choses sous scellé. Son attention se reporta sur lui, ses épaules étaient devenues plus carrées, il affichait une barbe naissante et sourit se rappelant le gamin qu'il avait été six ans plus tôt.

Elle adorait son ami, son frère. Mais comme il eut le don de lui faire remarquer, cela faisait bien trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus l'un et l'autre. Leur emplois du temps ne le leur autorisaient pas et quand cela était possible le week-end, elle s'entrainait avec l'équipe et inversement. Elle se souvenait encore de l'époque où, jamais, on ne les trouvait l'un sans l'autre et ce depuis leur rencontre dans le Poudlard Express. « Bien trop longtemps, Moran.» dit-elle, nostalgique. « Comment vas-tu ? Tout va bien pour toi ? » fit-elle désireuse de savoir comment il allait, attention du quotidien qu'elle ne lui avait plus adresser depuis la rentrée. Il lui manquait beaucoup. Une ombre passa dans ses yeux lorsqu'elle lui posa une énième question « Tu... tu as déjà des plans pour l'année prochaine ? » dit-elle tristement en triturant la plume qu'il avait posé quelques instants plus tôt dans son encrier.

(c) DΛNDELION


Citation :

Expression - 2 dragées
Expression - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Mer 3 Jan - 17:37


Moran pouvait être aussi vulgaire qu'un homme de la plus basse éducation, et aussi poli que le plus pur des Black. Mais avec Gardenia c'était toujours différent, pour la simple et bonne raison qu'il la connaissait depuis très longtemps. La jeune femme qui le connaissait depuis des années – ou peut-être était-ce des siècles –  faisait juste semblant d'être outrée par sa remarque tout à fait galante sur le poids qu'elle pesait. Car si la jeune femme se voilait la face sur son poids plume, son ami comptait lui faire ouvrir les yeux. « Ahah, il est très drôle que tu dise cela à quelqu'un que le Quidditch a merveilleusement bien façonné au fil des années » répliqua-t-il avec cet air goguenard de mec qui méritait une baffe. Elle se moqua ouvertement de lui et de ses protestations biens molles. Il ne protestait que pour embêter Gardenia. Au fond, elle ne le dérangeait pas, même si les lettres pour l'héritière Blackstone étaient habituellement absolument et irrévocablement sacrées pour son auteur. Il rit à la remarque de la Serdaigle et se plut à s'imaginer dans quelques années avec une secrétaire pour empêcher tout le monde de venir le harceler pour son génie. « Mais bien sûr que tu vas prendre rendez-vous. Que crois-tu donc ? Que tu peux discuter sans réserve avec un futur personnage de carte de chocogrenouille sans passer par ma secrétaire ? » s'amusa-t-il à lui répondre de manière tout à fait narcissique. Il se plaisait beaucoup à imaginer son propre visage souriant sur une de ces cartes que les élèves s'arracheront parce qu'elle sera rare.
Le regard outré que lui adressa la jeune femme lorsqu'il se rassit sur sa chaise le fit sourire, et il continua son sketch : « Tu ne pensais quand même pas avoir l'immense droit de t'asseoir sur cette chaise ? Ma chaise ? ». Mais tous les deux finirent par redevenir sérieux. Il était loin le temps où ils déliraient tous les deux, âgés de onze ans un peu partout dans Poudlard. Maintenant qu'ils étaient capitaines et adultes, ils ne pouvaient plus réellement passer de temps ensemble. Si la jeune femme parut nostalgique, Moran évita quand à lui de montrer son propre malaise. Il se tenait un peu pour responsable de cet outrageux éloignement. C'était surtout lui qui ne trouvait pas le temps de venir la voir. Il avait parfois l'impression que depuis leur stupide dispute l'an dernier, quelque chose s'était irrémédiablement brisé et seul le temps pourra le réparer. « Moi ça va » répondit-il, laconique. Ça allait, non ? Il n'en était même pas sûr, mais il ne désirait pas alarmer la jeune femme sur ses préoccupations alors qu'ils avaient un peu de chance de passer du temps ensemble. « Et toi alors ? Toujours de merveilleuse humeur à ce que je vois ? » lui répliqua l'Ecossais avec un air paisible.
Gardenia rebondit sur l'année prochaine et Moran baissa les yeux vers sa lettre, qui ne contenait pour l'instant que la première lettre du prénom de sa chère et tendre. « L'Ecole Supérieure de Magie, je pense. Et toi ? Tu vas bosser chez ton oncle et devenir officiellement son apprentie ? ».

(534)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Mar 13 Fév - 12:37


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Sérieusement ? Il avait osé ? Bon d'accord, la jeune fille avouait volontiers que Moran était bien bâti. Elle l'avait vu grandir et devenir une armoire à glace (ou pas). Mais elle ne se l'avouerait qu'à elle-même, dire le contraire serait perdre. Franchement, ce n'était que pure fierté. D'autant plus que Moran avait l'air occupé, elle se demanda un instant si elle l'avait dérangé, mais en se souvenant le temps qui était passé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu elle chassa cette idée se disant que c'était dommage, mais qu'il le ferait plus tard. Tant pis ! Elle se moqua d'ailleurs de lui et de son "emploi du temps de ministre", devrait-elle appeler sa secrétaire ? Il se mit à rire à sa remarque ce qui fit se briser son air faussement sérieux. Cela faisait bien trop longtemps qu'ils n'avaient pas rit ensemble. Beaucoup trop longtemps. « Et en plus tu y crois ? Non, mais c'est Sainte-Mangouste qui se fout du Ministère là ! » dit-elle en levant les yeux au ciel, un sourire moqueur sur le visage.  « Tu me feras signe à ce moment-là ! Je me moquerai de ton énorme ventre qui apparaîtra sur la carte ! » dit-elle en s'enfonçant dans sa chaise telle une enfant boudeuse. Tandis qu'il lui signifiait que son nom était éventuellement inscrit en gros caractère sur la chaise qu'il avait pris. Elle secoua la tête d'un faux désespoir.

La discussion prit une direction plus nostalgique, plus sérieuse. La jeune femme se souvenait de leur dernière discussion qui avait eu un ton semblable. C'était après la mort de sa mère l'an passé, lorsqu'elle était sorti du dortoir des garçons pour aller voir le Directeur. Elle avait croisé son meilleur-ami devenu presque un étranger à cette période. Ils s'étaient en quelques sorte réconciliés et avait déviés sur la direction qu'allait prendre cette année. Sans Fabian. Le quatuor était devenu un trio. Les quatre maisons s'étaient transformées en trois. Darius s'était rattaché au petit groupe. Qu'il était loin ce temps où ils faisaient tout pour faire enrager leurs professeurs. La brièveté de la réponse de Moran étonnait. Il était trop concis. Si la Serdaigle ne le connaissait pas, elle n'y aurait pas prêté attention, mais voilà. C'était tout le contraire. Il était une moitié d'elle. La jeune fille fronce les sourcils et perçut dans ses yeux la volonté de ne pas s'attarder sur la question. Si il croyait pouvoir s'en sortir s'était raté. « Je voyage sur un arc-en-ciel de bonheur ! » dit-elle en essayant d'être crédible, mais elle savait d'avance qu'il voyait tout aussi clair dans son jeu qu'elle ne voyait dans le sien. « Dis-moi ce qui ne va pas, Moran... » dit-elle soucieuse. « Et ne me dis pas que tout va bien, tu sais pertinemment que c'est faux. » dit-elle avant qu'il n'ait pu répliquer quoi que ce soit.

Plus tard, lorsqu'elle se mit à penser à l'an prochain, elle eu peur. Peur qu'ils ne se voit plus du tout. Pas le temps. Autre chose à faire. Désolé(e). Un imprévu. Elle s'imaginait toutes les réponses possibles qu'ils s'enverraient l'un et l'autre. L'École Supérieure de la Magie. Elle sourit à ses mots. Elle avait toujours su qu'il y rentrerait. Il aimait le journalisme et en ferait très certainement son métier. Du moins, c'est ce qu'il lui avait toujours dit, des étoiles dans les yeux. « J'espère que tu t'en sortira ! Je serais heureuse pour toi ! » dit-elle sincèrement avant de se mettre à réfléchir sur ce qu'il lui dit ensuite. Et elle ? Qu'est-ce qu'elle ferait ? Elle avait toujours voulu reprendre la boutique et Gabin s'orienterait probablement dans la musique. Mais voilà. Elle avait absorbé une infinité de connaissances sur les baguettes, se voyait-elle passer ses journées à travailler dans un milieu qui lui correspondait autant dès sa sortie de Poudlard ? Ou irait-elle à l'instar de son frère de coeur étudier ? Elle n'avait pas encore choisi. « Je ne sais pas. » lui avoua-t-elle à contre-coeur. « J'ai toujours voulu travailler officiellement à la boutique. Mais je me dis... » dit-elle rêveuse. « Et si j'étudiais autre chose ? Et si la boutique ne me revenait pas au final ? Je me pose encore des questions, donc... Je verrais au jour le jour. Je suppose.» termina-t-elle en triturant toujours la plume à encre de son homonyme Capitaine.
(c) DΛNDELION


Citation :

Expression - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées (797)
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Ven 16 Fév - 20:06

L'ego ne Moran n'avait jamais eu de limite, que ce soit lorsqu'il était enfant ou maintenant qu'il était presque un adulte. Le jeune homme avait une grande estime de lui-même quand bien même il fut un garçon effacé pendant ses premières années à l'école de Sorcellerie. Ainsi, il savait que la pratique hebdomadaire du Quidditch l'avait plutôt bien taillé physiquement, et Gardenia le savait tout aussi bien que lui. La jeune femme le taquinait simplement, parce que c'était monnaie courante entre eux. Depuis qu'ils se connaissaient, il n'y avait souvent que de cela dans leurs conversations, et l'Ecossais aimait bien avoir une relation où il puisse décharger toutes les mauvaises ondes qu'il avait en plaisantant. « Tu n'auras rien à envier à mon bide, Ollivander ! » s'exclama-t-il mauvais joueur. Ne disait-on pas qu'il ne fallait jamais taquiner une femme sur son poids ? La délicatesse légendaire du jeune homme avait encore frappé. C'est qu'il manquait parfois autant de tact que son paternel, et ce n'était pas rien, considérant Arthur. Ce manque de tact, Arthur lui-même le tenait de son père et ainsi de suite. Une marque de fabrique, fait dans les Higthlands de toute évidence.
Mais comme tous les deux étaient les spécialistes des sauts du botruc au dragon, la conversation dériva vers quelque chose de moins taquin et de plus sérieux, ce qui ne dérangeait pas non plus le jeune homme. Elle lui demanda de but en blanc ce qui n'allait pas, et il fronça les sourcils. Ces temps-ci n'étaient pas les plus simples pour lui, mais il ne comptait pas en parler. Déjà parce qu'il en avait déjà discuté avec Hestia au jour de l'an, mais également parce qu'il savait qu'en parler ruinerait la conversation. Par ailleurs, la cause de tous ses maux était celle à qui il envoyait justement une lettre avant qu'elle n'arrive. Moran ne désirait pas qu'elle cherche quelque chose et tombe dessus. Il tenait à sa relaiton avec Daisy bien qu'il sache déjà sa fin, et il ne voulait pas que tout le monde soit au courant. S'il avait confiance en Gardenia, ce n'était pas une raison. « Rien, je vais bien, Gardenia, vraiment. J'étais simplement occupé  » lui assura-t-il simplement même si elle lui demanda de ne pas le faire. En bon écossais qu'il était, le jeune homme était têtu comme un mulet. Car il n'y avait pas que son accent à couper au couteau avec ses « r » roulés qui dénotaient bien de ses origines.
Origines qu'il ne désirait pas délaisser en partant pour Londres et l'Ecole Supérieure de Magie. S'il avait hâte de quitter Poudlard à cause de la désagréable sensation d'étouffement qu'il subissait entre ses murs, il ne voulait pas quitter son Ecosse natale pour aller dans le pays ennemi et y étudier. Oh, il allait devoir passer par-là pour avoir son diplôme, et il le savait. Mais cela ne l'enchantait pas. Aussi il remercia sobrement son amie d'un signe de tête lorsqu'elle lui avoua qu'elle espérait qu'il réussisse. Moran avait toujours rêvé d'être un journaliste et tout ce qu'il avait fait depuis qu'il en avait eut l'idée, avait été fait en vue de cet objectif. « Je suis d'avis que tu devrais avoir plusieurs choix, au cas où » lui confia-t-il sincèrement, « mais tu as toujours aimé la boutique. Il n'y a pas de raison qu'elle ne te revienne pas en conséquence... ». Il avait toujours vu son amie en vendeuse de baguette. Moran avait beau chercher quelque chose qui pourrait lui convenir, il ne voyait hélas rien qui irait mieux à Gardenia Ollivander que celui de créatrice et vendeuse de baguette.

(606)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Mer 21 Fév - 0:36


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Franchement. Elle avait tout sauf envie de voir ou même d'imaginer Moran avec soixante quinze kilos supplémentaires sur une carte des sorciers et sorcières célèbres. Jamais. Oh grand Merlin, jamais ! Elle prit la remarque de Moran avec légèreté. Elle faisait trop attention à sa ligne pour dépasser un jour le poids qu'il faisait lui-même. Ou tout du moins elle espérait ! Ah moins qu'elle ne soit enceinte à ce moment-là ? Dans ce cas-là, elle serait moins réticente à arborer fièrement son ventre rond ! « Qui sait, Moran ? Qui sait ? » dit-elle d'un ton énigmatique. « Peut-être n'auras-tu rien à envier au mien...» termina-t-elle moqueuse. La partie joyeuse de la conversation étant représenté par un niffleur, ils passèrent rapidement à quelque chose de plus retenu, de moins démonstratif. Quelque chose comme... un gobelin !

Elle sentait que quelque chose clochait chez son frère de coeur, après tout il ne l'était pas pour rien, lorsqu'elle lui en fit part, elle sentit un bouclier se former autour de lui. Une armure. Derrière ses mots enjoués, elle sentait une volonté de cacher des choses et elle avait la ferme intuition que ce problème commençait par la lettre "D", unique lettre inscrite sur la missive du jeune homme. Elle décida de ne pas enchérir. Elle avait toujours été curieuse, mais elle savait reconnaître sa défaite. « Bien. » déclara-t-elle d'un ton se voulant neutre. Si il ne voulait pas lui en parler, c'était son choix. Ils s'étaient éloignés. Trop. Elle se sentait blessé par le fait que Moran est nié son malaise, mais c'était sa faute. Tout avait commencé à cause d'elle, et elle s'en voulait encore terriblement, plus d'un an après.

Le sujet finit encore par changer. Elle se remerciait intérieurement pour sa capacité à passer de l'éruptif au niffleur. Elle se sentait mieux, dorénavant, elle éviterai le sujet. Elle ne voulait créer plus d'obstacles que ceux qui résidaient encore entre eux. L'année commençait à se rapprocher de sa fin. Symbolisant leurs derniers mois à Poudlard, leurs derniers instants en tant qu'élèves dans l'établissement. La finalité. Le résultat de sept années d'apprentissage. Elle avait peur. Elle voyait son frère de coeur sûr de ses choix, elle connaissait les efforts qu'il avait fourni pour en arriver là où il en était. Elle se retrouvait encore à la traine. Moran lui confirma que des options de secours étaient à envisager et cela ne la fit que douter encore plus. « Tu crois ? » dit-elle en regardant le feu brûler dans l'âtre. Les fantômes des derniers mois passant devant ses rétines. Elle n'était plus sûre de rien. En couple ? Peut-être. Heureuse ? Peut-être. Envie de fuir ? Sûrement. La jeune fille reporta son regard sur son ami, elle inspira profondément et souffla.  « Je ne veux pas partir. » dit-elle le coeur lourd.  « Je veux remonter le temps. » continua-t-elle. La Serdaigle croisa ses bras sur la table et y enfouit sa tête le plus profondément possible.
(c) DΛNDELION


Citation :

Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées (797)
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Ven 23 Fév - 11:57

Moran n'aimait pas trop la sensation d'être une page vierge pour les autres, aussi s'employait-il à ne pas laisser fuiter ses émotions ou ses points de vues facilement. Sa mère heureusement forte d'une éducation de Abbot, avait un peu limité le côté enjoué de son fils qu'il tenait malheureusement de son père. C'est que ses parents étaient les deux parfaits opposés et Moran préférait assurément le côté plus froid, mais aussi plus classe de sa mère. S'il avait été triste que ce soit elle qui l'élève en majeure partie lorsqu'il étaient encore enfant, il se trouvait maintenant bien satisfait de cela. Avec son père, sa vie chez les Serpentards aurait été plus terrible qu'elle ne l'était actuellement, et Evan Rosier l'aurait déjà crucifié dans leur dortoir. Ainsi se retrouvait-il à nier face à Gardenia. Il niait avoir un problème et il avait bien le temps de culpabiliser pour ne pas le faire présentement. Aucune once de doute ne devait transparaître sur ses traits, et il évitait donc de regarder la lettre qu'il envoyait avant qu'elle n'arrive. Elle lâcha prise, si facilement qu'il s'en étonna silencieusement. Il était davantage habitué à une Gardenia qui poussait et poussait, qu'à une Gardenia qui lâchait prise. A moins qu'elle ne lâcha prise que pour mieux lui tirer les vers du nez par derrière ? Moran se rendait compte que cette année d'éloignement les avait fait changer, sans qu'aucun d'eux ne puisse être là pour voir la transformation de l'autre. Comme des chenilles, ils étaient sortis de leur cocon, et tous ceux qui les avaient connus avant cette transformation ne seraient pas capables de les reconnaître maintenant. Il hocha simplement la tête au lâcher-prise de la jeune femme sans la remercier plus que cela.
Forcément, comme ils étaient en septième et dernière année tous les deux, ils ne pouvaient pas passer à côté de la fameuse conversation sur leur avenir. L'Ecossais étouffait dans le château et il voulait retrouver son village perdu au fin fond des Highlands pour ne plus remettre un pied dans cet école, de laquelle il gardait cependant un bon souvenir. Il se félicitait d'être né en 1957 et non pas en 1958, sinon, il aurait encore un an à tirer dans cette école et il l'aurait mal-vécut. Comme il avait une vision absolutiste de ce que devait être sa vie par delà les murs, il s'étonna de la réponse de son amie, qui semblait peinée de quitter l'école. Il la regarda avec un air un peu ahurie et se contenta de lui dire : « Tu n'as pas hâte de quitter cet endroit ? De partir pour de bon et recommencer à zéro toute ta vie ? ». Pour lui, le temps était venu de prendre une nouvelle page, d'y apposer une nouvelle date, et d'écrire une nouvelle histoire. Il n'avait que faire des cours qu'il avait à Poudlard, des professeurs qui prenaient les mêmes couloirs, des tableaux de Hengist Lecomte ou des fantômes du château. Moran croisa ses bras derrière sa tête en étirant ses jambes. Il désirait juste partir, une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Sam 24 Mar - 17:22


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Reprendre sa vie à zéro. Elle y avait pensé. Longuement. Mais il fallait dire que tout lui paraissait insensé. Tout ce qu'elle avait vécu jusque là, si on lui avait dit il y a deux ans qu'elle ne deviendrait qu'une ombre... Elle aurait fuit en courant par peur de redevenir la Gardenia Ollivander qu'elle avait été autrefois. Aujourd'hui, elle se regardait dans la glace en se disant que Gideon serait extrêmement déçu, le petit garçon du train qui se trouvait en ce moment en face d'elle l'aurait certainement été aussi. Partir. Recommencer. Deux mots qui lui semblait si proches et pourtant si lointain. La tête nichée dans le creux de ses bras, elle fixait Moran se demandant comment tout deux avaient pu changer autant. Les deux têtes de mules étaient devenus presque passifs et hâtifs de quitter l'endroit qui les avaient accueilli il y a maintenant 7 ans. La jeune fille chercha ses mots, elle ne savait pas elle-même comment répondre à la question de son ami ni même ce qu'elle en pensait véritablement. Après quelques minutes de silence, elle décida de se laisser aller. Complètement. « Poudlard est la seule chose qu'il me reste, Moran.» déclara-t-elle sincèrement. « Si j'avais pu recommencer au début, je l'aurai fait il y a bien longtemps.» continua-t-elle. « Je n'exclu pourtant pas cette possibilité. Pour recommencer il faudrait que je parte et me fasse oublier, alors je préfère avancer plutôt que de repartir de zéro.» dit-elle d'une voix posée et clame. La bleue regarda son ami en souriant, elle espérait qu'il comprenne. Elle savait néanmoins ce qu'il ressentait dans le château, même si il ne lui avait pas dit clairement, le ton ahuri qu'il avait employé plus tôt ou même la posture qu'il arborrait montrait à quel point c'était une chose des plus importantes pour lui. Néanmoins, la jeune fille décida que s'enfoncer plus dans le sujet ne pourrait faire que montrer la distance qui s'était formée entre eux et changea délicatement de sujet sans pour autant trop s'en éloigner. La jeune fille se redressa et un sourire moqueur et presque provoquant apparu sur son visage. « La fin de l'année arrive à grands pas. Le quatuor éclate définitivement et nous rejoignons le Grand Manitou Suprême dans ses études ! Ne serait-ce pas un évènement qu'il faut...» Elle hésita en cherchant le mot qui dévoilerait le plus ses pensées sans pour autant les exposer. «... fêter ?» termina-t-elle le regard dévoilant le fond de sa pensée. La dernière "chose" qu'il ferait serait certainement la plus marquante de ses cinq années de plans machiavéliques. C'était certain. Après tout, elle se souvenait encore de ce qu'ils avaient fait pour fêter le départ de Fabian sous le regard désapprobateur mais joyeux de Dowey. Elle en riait encore. Que pourraient-ils bien faire d'explosif, de grandiose, de mémorable... Elle ne s'en souciait pas trop, ils trouveraient bien !
(c) DΛNDELION


Citation :

Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées (501)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Dim 25 Mar - 14:14

L'émancipation de Moran ne passait pas seulement par un chiffre à changer sur un gâteau d'anniversaire. Il passait également par la liberté de faire ce qu'il voulait avec sa baguette et où il voulait. L'Ecossais désirait plus que tout quitter l'enferment que représentait désormais cette vaste école. Il n'y avait sans doute pas un lieux qu'il n'ai pas déjà visité, pas une porte par laquelle il ne soit pas passé, pas un tableau auquel il n'ai pas parlé. Il n'était plus le première année qui avait encore tant et tant à découvrir. Cette école lui semblait être le vieux cadeau que l'on avait trois fois en double sans oser en jeter un seul. Il savait par avance qu'au moment de partir, il regrettera de ne pas avoir pleinement profité de sa dernière année, tout comme il savait qu'il ressentira au fond de lui, un indicible soulagement en passant pour une dernière fois les grilles encadrées par les sangliers. « Il me semble que tu observes le problème sous le mauvais angle. C'est lorsqu'on a plus rien à perdre que l'on peu tout recommencer » lui dit-il en plantant ses iris sombres dans ceux de la jeune Ollivander. « Qui t’empêcherait de faire ce que tu veux ? Où tu veux ? Quand tu veux ? A la sortie de Poudlard, tu auras ta vie entre tes mains, seulement tu sais pas encore dans quel sens tu vas la faire tourner » continua-t-il en s'arrêtant pour se lever de sa chaise et se planter devant la fenêtre. Il résista farouchement à l'envie d'ajouter que « c'était le moment pour elle de décider ce qu'elle allait faire en dehors de Poudlard », jugeant ces paroles blessantes et mal-venues. « Ne limite pas ta vie aux murs du château » murmura-t-il enfin pour briser le silence.
Il observa le paysage qui s'étendait sous ses yeux, cherchait la limite de l'école pour voir plus loin encore. Sous sa forme d'animagus, il verrait tout et pouvait partir où il voudrait. Il réalisa brusquement qu'il y avait une certaine détermination génétique en lui pour qu'il veuille s'émanciper, à tel point que cela passait aussi par son animal totem. Il se perdit de longues secondes dans le vague, observa les feuilles qui volaient par delà la vitre et ne se retourna qu'à l'entente de la proposition de la jeune femme. « Tu me connais » sourit-il sournoisement, « je suis toujours partant pour une fête ». C'était le moins que l'on puisse dire. Moran était un bon vivant toujours déterminé à s'éclater tant qu'il le pouvait. Que cela passe par les coups foireux ou pas l'alcool qui coulait dans son gosier. « Faudrait contacter Doudou, tu ne crois pas ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Lun 2 Avr - 20:50


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Dans les yeux de Moran, elle lisait le changement et une envie irrépressible de partir loin du château. De changer radicalement de vie et de vivre son rêve. Dans un sens elle le comprenait, si elle l'avait pu elle aurait sauter sept années d'étude et n'aurait fait que de travailler dans la boutique familiale. Néanmoins elle les avaient terminées, et si ses rêves restaient inchangés, la perpective d'une vie sans problèmes et sans dangers ne faisaient que s'éloigner de plus en plus. Ce que son ami disait avait du sens, certes, elle savait qu'elle s'obstinait à détourner chacun de ses mots en retardant l'échéance de la vérité. Il avait purement et simplement raison. « Notre vie est entre les mains de plus de personnes que l'on ne pourrait l'imaginer, Moran.» dit-elle en plantant à son tour son regard dans le sien, elle ne flancherai plus. «Tu sais aussi bien que moi que le monde est en train de changer, et pas dans le bon sens.» dit-elle en faisant allusion au groupe ayant surgit quelques années plutôt et dont les adeptes se faisaient de plus en plus nombreux. Elle avait été Gardenia Eden Ollivander, fillette en dépression, puis elle était devenue Nia, jeune fille au caractère et à la personnalité affirmée, sûre d'elle et se moquant des autres, elle avait fini par se transformer en Gardenia, jeune femme explorant toutes les possibilités, essayant de vivre, mais par dessus tout, elle avait peur.
Elle observait le dos de Moran, se disant que ce silence n'aurait pas eu lieu d'être avant, cette conversation n'aurait de toute façon jamais existé, avant. Lorsqu'il le brisa, elle le remercia intérieurement. Elle ne releva pourtant pas les mots qui résonnèrent dans le vide de la pièce, tout deux savait que cette phrase ne méritait que réflexion et non réponse. Le changement de sujet se vit brutal, mais nécéssaire, tout comme le changement d'émotions dont elle fit preuve, cette conversation prit un ton plus joyeux, plus conspirateur. Tu me connais. Cette phrase tourna dans sa tête, elle n'était justement plus aussi sûre qu'elle le connaissait. «Bien entendu ! Qui seras-je sinon ?» dit-elle faussement vexée. «Je te laisse gérer Peluche ! Il faudrait qu'on arrive à se voir tout les trois pour en parler assez rapidement ! » dit-elle en activant son mode "organisatrice de soirée", dans le groupe chacun avait toujours eu sa place, en ce qui concernait les soirées, elle était douée pour l'organisation, Moran pour tout ce qui touchait à l'alcool, mais pas n'importe lequel : le bon. Dowey restait le plus censé du groupe, s'amusant tout en les calmant si besoin était, Fabian était le pro de l'imagination de coups foireux ! Il allait falloir qu'ils se surpasse cette année ! Soudain une idée passa en éclair dans son cerveau. «Pourquoi ne pas contacter notre cher Oscar ?» dit-elle avec un sourire narquois, le cousin de Moran, Darius dit Oscar par son deuxième prénom, avait en quelque sorte rejoint le groupe officieusement depuis quelque temps et elle ne voyait pas pourquoi celui-ci ne ferait pas parti de leur dernier coup !
(c) DΛNDELION


Citation :

Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées (501)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Dim 8 Avr - 18:36


Les études et le temps semblaient les éloigner plus que ce qu'ils ne le désiraient vraiment. Mais c'était là, le cycle commun à tous. On passait à autre chose, on évoluait. On reléguait les anciens amis au dernier plan pour s'en créer de nouveaux. Aussi cruel cela soit-il, Moran ne luttait pas particulièrement contre le courent qui l'entraînait loin de Gardenia. Il avait malheureusement bien assez à faire en ce moment pour ne pas avoir besoin d'en rajouter un. Quelle évoque aussi simplement le groupuscule terroriste qui bousculait leur monde en désirant le faire changer à son image, lui donnait des sueurs froides. L'attaque du musée l'avait plus affecté qu'il ne l'admettra jamais, et il savait pour avoir vu Gardenia après, qu'elle avait été davantage victime encore, de leur barbarie. « Je sais, mais on ne peut pas s'empêcher de vivre non plus » pointa-t-il tout de même du doigt. La simple idée de changer ses habitudes parce que certains se revendiquaient d'un groupe de mages noirs, le dérangeait particulièrement. Il n'allait rien changer pour eux. Pire encore sans doute, il allait s'affirmer plus. Ses idéaux étaient ce qu'ils étaient, les leurs, étaient ce qu'ils étaient aussi. L’Écossais avait toujours été un garçon très tourné vers la liberté et ses thématiques. Que Gardenia ai peur, il comprenait. Mais qu'elle se dise qu'elle ne pouvait pas vivre sa vie à cause d'eux... Il voulu lui dire qu'il comprenait ce qu'elle ressentait, mais cela aurait été un mensonge. Moran avait beau éponger les problèmes des autres, il ne les comprenait pas toujours très bien. Si son père avait faillit y passer de la main des mangemorts, il n'était pas mort. La mère de Gardenia, elle, avait finis au fond d'un trous de six mètres de profondeur.
Alors qu'il était devant la vitre, il s'était permis une réflexion et fut ravi qu'elle n'y réponde pas. Le terrain était glissant et il était, comme toujours celui le plus enclin à l'emprunter. Gardenia proposa de s'amuser une dernière fois avant de quitter les murs de Poudlard, et Moran ne pouvait pas passer à côté d'une occasion de se détruire le foie une dernière fois, avant de quitter l'école de sorcellerie. « On peut se voir dans la Grande Salle demain matin » proposa-t-il naturellement en haussant les épaules. « Ce sera plus simple et on pourra s'y mettre à deux pour le convaincre si besoin » expliqua-t-il. Néanmoins elle continua en proposant d'inviter le cousin de Moran. Il adorait son cousin, pas de doute là-dessus. Probablement d'ailleurs, le considérait-il comme ce qui se rapprochait le plus de son frère. Mais... « Je ne suis pas certain qu'il s'entende bien avec Dowey par contre... » lui dit-il en fronçant les sourcils. Après tout, pourquoi pas, il n'était pas sûr : « Mais j'en sais rien, ça date. Je lui demanderai ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 639
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Bazzart
| SANG : Malencontreusement pur...


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Mar 17 Avr - 15:36


 
Devine qui c'est !
Moran J. Powell

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
« Tu as sans doute raison. Il faut vivre.» répondit-elle à son ami. Elle ne pouvait pas le contredire une fois de plus, ni nier le fait qu'il avait raison. Vivre était important. Vivre. D'aussi loin qu'elle pouvait s'en souvenir ce mot était toujours sorti dans la bouche de Moran avec d'autres tels que "liberté" ou "s'amuser". Cela l'avait toujours faite sourire. Elle préféra donc changer de conversation pour une autre, plus enjouée et plus sereine. Elle sourit en se disant que l'application de celle-ci serait tout sauf sereine. Après tout on parlait de fête, de Moran et de blagues à gogo. Comment pouvait-on rester sereins ?
«Va pour demain, mais à quelle table cette fois-ci ? Je suis sûre qu'Avery serait HEUREUX de me voir assise à ses côtés. Vraiment.» fit-elle intéressée, se disant qu'il pourrait être extrêmement drôle d'enregistrer la tête de son ennemi à tout faire en la voyant s'asseoir à côtés de lui. La Serdaigle ne put retenir un fou rire à l'apparition de cette pensée dans sa tête. Ce serait magique. Elle se douta pourtant que le mieux à faire serait de s'inviter à la table des Poufsouffles pour convaincre Dowey, celles des Serpents ne ferait que d'achever de le convaincre qu'il s'agissait d'une très mauvaise idée. Encore. Les voir, Moran et elle, débarquer à la même table chacun d'un côté de Dowey était généralement et jusqu'ici très mauvais signe, aussi mauvais que de voir les Maraudeurs chuchoter dans un coin. «Il va sentir les embrouilles à des kilomètres tu sais ?» dit-elle en essayant de récupérer de son fou rire. Elle fronça pourtant les sourcils, elle avait oublié un léger détails. Elle ne se souvenait pas avoir vu Peluche et Oscar au même endroit en étant calme et serein. «Oups ?» tenta-t-elle avant de se rendre compte de l'heure inscrite sur sa montre. 22h00. «Il me semble qu'il commence à se faire tard.» soupira-t-elle.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1057
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | CARNAVAGE
| SANG : Sang-Pur noyé dans le scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier, hélas.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran Ven 20 Avr - 12:07

Moran et Gardenia avaient toujours eu une relation assez particulière, suffisamment particulière pour qu'il vive très mal la longue séparation qu'ils avaient tous les deux vécus à cause d'une malheureuse dispute - provoquée par elle, bien entendu. Se remettre en question n'était pas sa tasse de thé, au grand désarroi d'Angie Blackwood qui avait eu envie de l'assassiner au lendemain de leur dispute. Avec le temps, il acceptait mieux son point de vue que sur le coup, mais sans jamais désirer se remettre en cause, parce qu'il ne fallait pas exagérer. Comme le soulignait la jeune femme, il ne fallait pas s'empêcher de vivre. Le garçon ne put faire autre chose que de trouver dans cette phrase un échos dans ses pensées et il lui offrit un petit sourire satisfait.

Il était plus qu'heureux de pouvoir dire que leur relation était à peu près comme avant, au point qu'ils mettent en place une réunion pour se voir dans la Grande Salle avec Dowey. Fabian lui manquait, et jamais rien ne sera pareil sans le Gryffondor. Mais il fallait s'adapter. Hélas. "Tu exagères. Je suis le Capitaine de Thomas, il ne devrait trop rien dire" s'amusa-t-il. C'est que s'ils étaient idéologiquement très éloignés l'un de l'autre, ils formaient un beau tandem au Quidditch ce qui était très très très cool. Avec deux matchs gagnés, Moran sentait un vent de talent souffler sur lui et son ego allait finir par exploser comme une montgolfière trop chargée. Il acquiesça silencieusement lorsqu'elle lui demanda si Dowey allait sentir les embrouilles et il étira son sourire à cette idée. Le poufsouffle avait toujours les idées bien placées de toute manière. L'Ecossais se contenta à nouveau de rire au sujet de l'heure. Ils avaient fait pire et il n'aurait rien dit s'il avait encore été préfet. Mais il avait perdu son titre pour celui de Capitaine, ce qui était mieux. "Tu devrais filer" lui conseilla-t-il, "ce serait bête que tu tombes sur Picott. Moi, je finis ma lettre et je file aussi".

HORS RP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devine qui c'est ! || Moran

Revenir en haut Aller en bas

Devine qui c'est ! || Moran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Devine d'où vient cette image?
» Devine la musique !!
» ❝ CELLE QUI DEVINE LE CREPUSCULE ❞
» Phoebe Lea Parker - « Il n'y a pas de secret mieux gardé que ceux que l'on devine. »
» [Terminé]Alex Moran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-