Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 391
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | HOODWINK
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 19 Avr - 14:46

Bertram resta un instant bouche bée devant l'implacable logique de sa compagne : les bals, c'est fait pour danser, certes. Mais les bals, on était sensés y aller avec une cavalière, et le Serdaigle n'en avait pas ! Oserait-il danser avec Marlene McKinnon, qu'il ne connaissait pas et était plus âgée que lui, et relativement populaire qui plus est ? Bertram connaissait déjà la réponse, mais c'était sans compter sur Marlene, qui soudain l'entraîna au beau milieu de la piste sans lui demander son avis : rouge comme une écrevisse, bégayant son désaccord d'une voix pas du tout virile, le Serdaigle trébucha et se retrouva devant la jeune fille tandis que parvenait à leur oreille les premiers accords d'un slow et qu'autour d'eux les élèves se rapprochaient par paire.
— Mais j'ai jamais dansé ça ! protesta-t-il piteusement en levant les mains comme pour lui prouver l'étendue de son incompétence. Ses mains, il était sensé les poser où, d'abord ?
— Et figures-toi que j'ai d'autres rêves dans la vie que de danser avec une fille ! rétorqua-t-il un peu plus violemment que voulu lorsque Marlene fit illusion à James Potter et Lily Evans. Il venait de se prendre un râteau devant toute l'école, maintenant une fille qu'il ne connaissait pas voulait le forcer à danser, autant dire qu'il commençait à en avoir par-dessus le balai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 876
| AVATARS / CRÉDITS : © yaya <3
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 20 Avr - 10:41

Devant les piteuses protestations du cavalier auquel elle s’imposait, la lionne ne put réprimer un léger rire. « J’ai pas peur des pieds écrasés, Godric Spirit ! » souhaita-t-elle le rassurer en vantant le courage de sa maison. Bertram pourrait s’y prendre comme un manche à balai, Marlene était déterminée à rester sympathique avec lui. Il était un garçon de treize ans qui venait à un bal et qui n’avait pas envie de danser ? Il lui semblait surtout vexé comme un hippo et elle se contenta de lever les yeux au ciel avant de lui prendre la main. « Allez ça va être drôle - offrit-elle bon coeur contre mauvaise fortune - si tu veux qu’elle te considère comme un homme, tu dois commencer par arrêter de faire l’enfant … » le dispensa-t-elle gentiment d’un conseil. « Puis même si tu danses comme un troll, je  lui dirais que tu danses mille fois mieux que Alexandre ! » jura-t-elle solennellement de sa main encore libre. Si Bertram n’avait jamais dansé la valse, il se trouvait que Marlene ne l’avait dansée qu’une fois. Il s’agissait du dernier bal de noël au cours duquel elle s’était retrouvée au bras de celui qui avait volé le coeur de la cavalière du jeune aiglon. Autour d’eux le bal commençait à prendre un autre tour mais la musique et les coupes de champibulle aidant, elle n’y prêtait plus vraiment attention. Elle ne distingua au loin que le espèce d’abruti de sa rousse camarade de maison et pinça les lèvres … forcément cette situation n’aurait su durer. Mais elle ne fit pas remarquer au jeune innocent qui lui faisait face que si l’accomplissement des rêves était possible, leur durée se trouvait souvent fort limitée. « Alors ? » attendit-elle son feu vert ou rouge.

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 24 Avr - 10:37

Delilah cru que son coeur allait s’envoler lorsque Theo confirma qu’il était à présent son petit ami, et qu’il l’embrassa pour la seconde fois depuis leur conversation dans la salle commune. Et à nouveau, les cheveux de la métamorphomage se peignirent de rouge vif, et ses yeux pétillaient de bonheur. Elle ne savait pas trop quelle créature magiques avait mit Theo Wadge sur son chemin, mais elle en était ravie. Elle ne voyait plus personne d’autre que lui, alors qu’ils tournaient et tourbillonnait.

Cependant, le bonheur n’était toujours que temporaire, et alors qu’elle était en train de se perdre dans ses yeux, elle sentait son estomac se nouer et se serrer. C’était étrange. Sur le coup, elle pensa qu’elle avait juste trop bougé, et qu’elle avait besoin de se reposer un peu, alors lorsque son petit ami l’entraîna vers la table, elle fut soulagée de se dire qu’elle allait pouvoir se reposer quelques minutes. Cependant, la sensation chaudronneuse dans son ventre ne se calmait pas, et Theo semblait aussi devenir un peu plus pâle. Et alors qu’il essaya de prendre la parole, il fut prit de nausées et s’excusa d’un geste avant de courir au travers de la salle, hors de sa vue.

Alors qu’elle le regardait s’éloigner, la rousse fut elle-même prise d’un soudain vertige,  et eut à peine le temps de s’écarter dans un coin de la salle avant de rendre à son tour le contenu de son estomac, sur le sol. Les bruits du bal étaient devenus sourds, et la jeune fille trouva cela vraiment étrange qu’elle et Theo aient été malades au même moment. Alors qu’elle se concentrait dur pour ne pas vomir par dessus son pâté déjà là, elle regarda autours d’elle, et fit un constat choquant. D’autres personnes, beaucoup d’autres personnes, étaient elles aussi malades, et les enseignants commençaient à venir assister les personnes malades.

Dans le brouillard de son esprit, causé par la nausée, elle n’eut qu’une pensée - retrouver Theo, et l’aider à aller à l’infirmerie. Elle tituba jusqu’à la porte, pour le voir la tête dans les fleurs, pas frais non plus. Dire que dix minutes plus tôt ils étaient en train de s’embrasser, et maintenant… La jeune femme se dirigea vers un placard à balais, et y trouva deux seaux en fer, rouillés et usés. Elle les sortit de là juste à temps pour commencer à remplir le sien, l’estomac serré. Devant Theo. La honte. Elle se sentait misérable, désemparée. La couleur commençait à s’absenter de son visage et de ses cheveux. Lorsqu’elle eu finit, elle s’essuya la bouche avec son mouchoir de poche, le dos tourné à son cavalier. Puis elle posa son seau sur le sol et se dirigea vers lui avec le second.

- Tiens… Prends ça… Il faut qu’on… Aille à l’infirmerie… Y’a un … Truc qui cloche… Y’a trop de gens… Qui sont malades…

Elle devait parler lentement, pour ne pas remettre le couvert. Bientôt, le contenu de son estomac serait vide, ça sera au moins ça de gagné, elle n’aura plus rien à rejeter. Pour le moment la priorité était d’aller se faire soigner, et de trouver quel était le problème. Est-ce que le lot de tartes de citrouille était passé de date ? Est-ce que tout le monde faisait une grosse indigestion, où y avait-il plus que ça à cette histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 117
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 24 Avr - 14:23

Cela semblait trop beau pour être vrai, être là, avec Mo’, passant un si beau temps. Eux deux étaient amis depuis si longtemps que sortir ensemble avait longtemps semblé dérisoir. Et pourtant, maintenant qu’ils étaient là, cela semblait être la chose la plus naturelle au monde, de la tenir contre lui, de la faire tourner et danser, rire, chanter… Peut-être que c’était cela, la raison pour laquelle tout le monde était obsédé par l’amour. Peut-être que c’était juste parce que rendre quelqu’un d’autre que soit si heureux, cela procurait un sentiment de bien-être si intense…

Il fait une moue boudeuse alors qu’il se fait insulter de Papy, mais il rit au fond de lui, parce qu’il savait qu’elle ne le pensait pas. Après tout, il était un joueur assidu de Quidditch, et mettait un pied d’honneur à garder une silhouette athlétique. Et tu savais que Moïra le savait parfaitement. - Eh ! Je ressemble pas à un épouventail, j’ai passé du temps à me coiffer ! Bouda-t’il sans réaliser qu’avec la transpiration et la danse, et Moïra passant ses mains dans ses cheveux, sa coiffure n’existait plus du tout.

Cependant, alors qu’ils arrivaient vers le stand photo, Mike commençait à se sentir bizarre. Son estomac faisait du bruit, et bouillonnait. Il se dit sur le coup qu’il avait sûrement juste trop mangé, et que ça allait passé, et décida de ne pas trop s’en soucier. Mais alors que la photo fut prise, il dut mettre la main devant la bouche pour se retenir de vomir sur le moment, et dès que Moïra récupéra le cliché, il se met à courir vers le réceptacle le plus proche - une poubelle dans le couloir - pour vomir frénétiquement le contenu de son estomac. - Mo… Commença-t-il alors qu’il avait une pause dans ses vomissements. - Je suis désolé… Ca va pas trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 452
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 25 Avr - 21:07

Ce n'était pas la première fois que Sirius se trompait dans les paroles d'une chanson et c'était toujours drôle de mesurer le décalage entre sa perception et la réalité. Jane et lui rirent de sa stupidité et continuèrent de danser avec énergie. Du coin de l’œil, Sirius voyait Lily et James ensemble - manifestement sans se crêper la baguette. Plus loin, Marlene semblait s'amuser avec petit Serdaigle qui lui servait de cavalier - ça, ce n'était pas top...
Cela dit, entraîné par la musique et l'enthousiasme de sa cavalière, Sirius passait une bonne soirée et obligeait Jane à tourner tourner sans cesse, lui faisant des clins d’œil quand elle lui laissait entendre qu'il fallait s'arrêter.

D'autorité, sa cavalière se saisit une coupe qu'elle goba d'une traite. Bonne idée - avec cette chaleur, Black commençait sérieusement à avoir soif. La coupe encore à mi chemin entre ses lèvres, il se sentit alors soudainement bousculé par Jane.
Mais...
Et sans pouvoir ajouter quoi que ce soit, Sirius reçut un jet nauséabond sur les pieds. Jet, qui sortait de la bouche d'une Janice livide.
Ça va ?, s'inquiéta Sirius, encore stupéfait.
Ses méninges remuaient à toute vitesse et il laissa tomber par terre sa coupe - c'est qu'il ne voulait pas dégobiller lui aussi. Il incanta un "Tergeo" qui fit redevenir ses chaussures bien propre avant de se pencher sur sa cavalière, alors même que d'autres, autour d'eux, rendaient force tripes, ou s'éloignaient en courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



| HIBOUX POSTÉS : 291


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 3 Mai - 23:18

Pliée en deux, les mains appuyées sur ses cuisses, Janice toussait et crachait ses poumons. C'était un vrai carnage et la pauvre petite avait l'impression qu'elle allait crever tant était difficile pour elle de reprendre sa respiration. Diantre, que lui arrivait-il ? Lorsqu'elle put enfin se redresser sans régurgiter l’entièreté de son estomac, elle s'appuya sur l'épaule de Sirius et, essoufflée comme un éruptif après trois heures de coït, elle lâcha un « ça va pas » avant que la bile ne lui monte de nouveau dans la gorge. Il fallait fuir, au plus vite ! Car malgré l'état dans lequel elle se trouvait, la Gryffondor réalisait bien qu'elle était en train de se ridiculiser devant Sirius Black, sinon devant toute l'école entière ! Bien loin de s'imaginer que d'autres étaient dans le même cas qu'elle, elle se mit à pleurer et, entre deux rots, la main plaquée sur sa bouche, elle prit la fuite pour aller s'enfermer dans sa chambre, humiliée, morte de honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 696
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 7 Mai - 12:04

Ma mère m'avait toujours conseillé de ne pas prendre de décisions trop hâtives et là Merlin, j'crois bien que j'ai un peu raté, parce que à peine j'offre ma main à Ludo que déjà le peroxydé commence à parler bébé et me fait tournoyer comme il peut dans les airs et moi j'ferais presque ma vierge effarouchée tellement j'ai pas quand ça va trop vite et que surtout on n'a pas du tout déterminé qui porterait une robe blanche à la cérémonie et ça, faut dire que ça me bloque. Heureusement, la jeune Kalia vient me sauver la mise en nous déconseillant de nous marier vu le ramdam que cela ferait dans Poudlard et même dans le monde sorcier (soyons fous) si les deux plus beaux Pouffy du moment décidaient de laisser tomber les filles pour s'acoquiner l'un avec l'autre.
— T'emballes pas mon chou, comme dit Kalia, cela ferait de nous de sacrés égoïstes que de vivre ainsi notre amour dans notre coin, j'argumente en éloignant le collant Ludo de mes saillants pectoraux, je regrette je dois mettre fin à nos fiançailles, il en va du salut de la société ! Hestia Jones, te voilà libérée de ce choix cornélien. Rien que ça Dowey, rien que ça ! Je remarque toutefois que tu n'es pas parvenue à choisir entre moi et Ludo, par conséquent, moi je décide de faire danser Kalia, je décrète en me tournant vers la rouquine en lui tendant la main, si cela te dit, bien sûr ! j'm'empresse d'ajouter tandis qu'un air un peu entraînant commence à s'élever dans les airs de la Grande Salle.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 438
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 11 Juin - 22:13

Kalia s'amusait très fortement de la scène de théâtre qui se jouait devant elle !"Ta réponse me fait très plaisir Dowey, d'autant que je suis la première à me pâmer devant votre beauté et votre charme communs" dit elle en faisant une référence devant les deux garçons tout en faisant un clin d'oeil à Hestia pour l'assurer de ses intentions honnêtes.Tout en sachant bien évidement que le seul dont elle était folle amoureuse était Saul ! "Bien que je sois outrée de n'être que votre second choix Mr Spencer, danser à vos côtés serait un plaisir immense !" Bon elle avait assez rigolé, un peu de sérieux se décida-t'elle. "Bon dans ce cas là, je vous le vole avec très grand plaisir" dit-elle en souriant aux deux meilleures amis qui étaient à ses côtés et ils se prirent par le bras pour rejoindre la piste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 696
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 4 Juil - 14:27

J'rigole comme un benêt devant la répartie de la Gryffondor qui n'a pas l'air d'avoir sa langue dans sa poche, j'trouve ça fou que même après six ans enfermés dans le même Château j'puisse continuer de découvrir de nouveaux gens, genre on mange dans la même salle tous les matins et tous les soirs, environ tous les jours de l'année, et puis dans le fond on se connaît même pas, c'est quand même dingue hein, du coup j'regrette pas du tout mon invitation et j'regrette même pas non plus que Kalia accepte tout en me filant au passage un petit uppercut bien sympa et complètement mérité mais qui n'a pas le mérite de me faire ciller parce que moi aussi, j'ai de la répartie, et bam !
— C'est parce que je suis timide, j'osais pas t'inviter, j'prétends en imitant le garçon timide que je ne suis pas, mais là vu comme je suis énervé contre Hestia qui prend le parti de mon ancien fiancé qui m'a brisé le cœur, j'ai rassemblé mon courage ! J'tends mon bras à ma cavalière, qui s'en empare, et nous voilà en route vers le centre de la piste qui se remplit d'élèves qui se dandinent, et j'observe un peu ce que les gars autour pour voir ce qu'ils font, est-ce que ça se danse en slow ? Tu danses le rock ? je demande à Kalia en esquissant quelques pas de danse, parce qu'on dirait pas comme ça mais malgré ma grande carcasse eh ben je bouge plutôt bien, et j'adore le rock, pas pour rien que j'étais le guitariste des Trolls de Braback !

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 438
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 8 Juil - 21:07

Dowey semblait trouver la repartie de Kalia très drôle car il explosa de rire. Il fallait bien admettre qu'elle comprenait Hestia car le jaune était vraiment très mignon et plutôt d'agréable compagnie. "Mais oui bien sûr, tu es assez sûr de toi Pour demander un mec en mariage devant l’école tout entière mais incapable de me demander de danser avec toi" en lui adressant un clin d'œil complice et en riant fortement. La tentative d’explications de Dowey était pitoyable et pourtant assez touchant. "Dans ce cas-là, Hestia, Ludo, je vous remercie et je vous pique avec grand plaisir votre double fiancé" en lançant un regard complice à son amie et en ignorant allègrement Ludo qui n’était sûrement pas un parti potentiellement intéressant pour le jeune capitaine. Pas que Dowey l’intéressant dans ce sens bien qu'il soit très attirant et avec une bone dose de répartie mais le fait que son amie soit intéressée le supprimait d'office. Il lui donna son bras, qu'elle prit et ils se rendirent tout deux sur la piste de danse. "Je l’ignore mais on va très vite le savoir" et elle commença à se déhancher en suivant les pas de Dowey pour commencer avant de s'approprier la musique et prendre peu à peu confiance sur ces pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Revenir en haut Aller en bas

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Sujets similaires

-
» NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-