Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 409
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 26 Déc - 19:11

Kalia avait hésité à aller au bal cette année mais il y a quelques jours Bertha lui avait dit qu'elle devait être prête le jour du bal à 20h précises dans le hall de la grande salle. C'était du Bertha tout craché ça mais après tout pourquoi pas ? Elle avait bien envie de se laisser guider par son amie. Peu importe son cavalier, le bal était toujours un moment bien agréable et elle comptait en profiter. Et cela aurait été bête de louper cette soirée simplement parce qu'elle n'avait pas de cavalier. En plus, lors de la sortie à Pré-Au-Lard, elle était tombé sous le charme d'une robe! Les jours s'égrenaient jusqu'à ce jour du bal. Tout le monde était très excité et la salle commune de Gryffondor et les dortoirs étaient remplies de jeunes femmes et hommes courant dans tous les sens essayant de se préparer afin d'être parfaits lors de cette soirée! Bien qu'elle ignorait toujours qui serait son cavalier de la soirée elle ne s'en préoccupait pas plus que ça. Elle profitait de l'effervescence de son dortoir, elle voyait les groupes de filles essayer toutes sortes de coiffures, de maquillage. Elle enfila sa robe, celle-ci était noir et avait un joli décolleté. Ses manches étaient en dentelle et le bas était composé d'un jupon descendant jusqu'au pieds toujours en dentelle noire. Elle avait décidé de laisser ses cheveux détachés en sublimant ses jolies boucles rousses. Elle avait cependant relevé plusieurs boucles en chignons afin que sa coiffure fasse quand même recherché. Elle avait mis un maquillage discret et elle se trouvait assez jolie. Elle avait croisé à plusieurs reprises Bertha qui refusait de lui donner le moindre indice mais qui semblait plutôt inspirée niveau coiffure car sa copine lui présentait un défilé capillaire plutôt excentrique.

Elle quitta la chambre une dizaine de minutes après Bertha afin d être sûre d être présenté à l'heure au rendez-vous. Elle arriva dans la grande salle et resta émerveillée par la décoration de la salle, les couleurs les tables mais aussi les tenues de sa camarade, les couples qui dansaient et riaient. Elle ne devrait pas oublier d'aller féliciter Marlène et Remus! Il y avait meme un stand photo tenu par son copain serdaigle. Elle chercha Bertha du regard et la retrouva avec ... Hestia. Les deux jeunes filles ne s'étaient pas reparlé depuis leur discussion un peu houleuse a propos de Saul. Elle ne savait pas si son amie lui en voulait encore ou si les tensions s'etaient un peu dissipés. Elle hesita a les rejoindre mais Bertha lui fit de grands signes. "Salut" dit-elle d une petite voix. Elle n'eut pas le temps de dire grand chose d'autre lorsque Bertha leur dit " Hestia, je te présente ton cavalier, Kalia, je te présente ton cavalier !". Après un petit (voire un grand moment) de béatitude où aucune des deux ne sut quoi dire, Bertha s'était déjà enfui dans les bras de Peter. "Alors, ça je ne m'y attendait pas vraiment, elle m'a juste demandé d être présente à 20h ce soir, je suppose que c est la même chose pour toi." Kalia n'arrivait pas vraiment a savoir ce que pensait Hestia de toute cette histoire ce qui rendait ce moment un peu gênant. "En tout cas, tu es sublime, j'aime beaucoup ta robe et en plus elle met en valeur tes yeux, je trouve". Kalia n'eut pas vraiment a chercher les compliments, la jeune blairelle était vraiment magnifique. Sa robe avait un charme d antan et la couleur était d un bleu clair que la jeune rouge et or ne connaissait pas, elle semblait scintiller a la lumière. "La soirée s'annonce magnifique, je suis désolée, tu ne t'attendais sûrement pas à la passer avec moi" Bertha était bien tranquillement en train de roucouler avec Péter et à ce moment Kalia ne savait pas trop si elle la détestait de ce coup bizarre ou lui était reconnaissante de pouvoir reparler a son amie.
Spoiler:
 


Dernière édition par Kalia Lumpik le Mar 26 Déc - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 450
| AVATARS / CRÉDITS : olivia holt | lotus graphics
| SANG : née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 26 Déc - 20:03

Maya se trouva mature lorsqu'elle se regarda une dernière fois dans le miroir. Pourtant vraiment elle n'avait pas voulu en faire trop, même sa robe avait un côté enfantin et soulignait de sa naïveté évidente. Pour la petite référence, elle avait prit ses deux mèches de cheveux de devant pour venir les relier à l'aide du ruban gris qu'elle avait reçu lors de son invitation au bal. C'était son petit secret à Alexandre et elle et Maya adorait le fait que personne ne puisse le comprendre. En repassant par le dortoir pour rejoindre la salle de bal, elle s'étonna de voir que Gardenia n'avait toujours pas bougé et qu'elle ne semblait pas décidée à faire le moindre effort. "Euh... Gardenia ?" Tenta-t-elle sans trop savoir où la conversation irait. "Tu vas pas au bal ?" Elle se souvenait pourtant avoir entendu dire qu'elle s'y rendait avec Ewan. "Et ton pauvre cavalier qui doit t'attendre en bas alors ?" Elle essayait d'être convaincante mais son ton traduisait d'une certaine incompréhension qui pouvait tout à fait être mal interprété. "Ce serait vraiment dommage, m'enfin bon." Elle n'avait pas non plus envie de passer la soirée à papoter avec Gardenia alors qu'Alexandre devait déjà être en place au niveau des escaliers. Alors elle sortit simplement. Dans la salle commune tout le monde s'agitait et comme Maya craignait d'être en retard elle ne fit pas attention à Bertram Aubrey qui l'attendait. Elle faisait de la marche rapide dans les couloirs ne voulant pas prendre le risque de courir et se décoiffer.

Au milieu des escaliers, elle le repéra contre le mur l'air relax alors qu'elle sentait son cœur battre dans la veine de son cou tellement elle appréhendait cette officialisation. Elle eut quelques difficultés à rejoindre son cavalier tant il y avait d'élèves dans le hall d'entrée mais finalement, après s'être fait marché sur les pieds au moins deux fois et bousculé le double, elle se retrouva face à lui. Toujours plus petite. "T'es beau." Lui glissa-t-elle tout en réajustant son nœud papillon. "Est-ce que tu crois qu'on devrait... ?" Elle sourit timidement à Alexandre. Ils pouvaient bien s'embrasser là non ? Les gens en avaient-ils vraiment quelque chose à faire ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 342
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 26 Déc - 22:19

Lorsque Bertha la complimenta, le rouge monta au joues de la jaune, qui ne put que lui rendre ses compliments tant la Gryffondor était en beauté, ce soir-là. Peter avait bien de la chance d'avoir une jeune femme aussi jolie à son bras. Lorsqu'elle fit des signes à quelqu'un, Hestia se retourna et vit la jeune Kalia arriver. Sa robe noire et ses cheveux de feu créaient une magnifique différence de couleur qui sautait aux yeux mais de manière positive. Elle la regarda arrivée, visiblement gênée et aussi surprise que la blairelle. Lorsque Bertha fit son annonce et se précipita vers son petit ami, les deux jeunes filles se regardèrent avec des yeux arrondis par la surprise. "Non, je ne savais pas non plus..." souffla Hestia. Ce coup était bien digne de Bertha, il fallait l'avouer. C'était un coup de maître.
Hestia rougit de plus belle sous les compliments de Kalia. "Tu es magnifique aussi. Cette robe... Elle fait très rock !" dit-elle en souriant. C'est vrai que Kalia faisait tout sauf petite fille sage dans cette robe, et ça lui allait très bien.
"Non, je ne m'y attendais pas, c'est vrai..." murmura Hestia. Elle tendit son bras vers son amie puis déclara "Mais je suis enchantée d'être ta cavalière. Passons une bonne soirée entre copine, ça te va ?". Après tout,
pourquoi pas profiter de cette belle et festive soirée pour repartir sur le bon pied avec Kalia ? C'était le moment ou jamais de se réconcilier, et cette soirée promettait d'être très sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 409
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 27 Déc - 13:27

"Franchement, je me demande bien où Bertha va trouver toutes ses idées" lança t-elle avec un petit rire. Au moins, les deux étaient aussi étonnées l'une que l'autre. Lorsque son amie la complimenta sur sa robe, elle se sentit rougir. "Rock, alors là, c'est un adjectif auquel je n'aurais pas pensé mais j'aime bien. J'ai eu un coup de cœur en la voyant lors de la sortie à Pré-Au-Lard."
Sans même s'en rendre compte, les deux filles se mirent à discuter ensemble dans la joie et la beauté de ce lieu enchantée. "Le plaisir est partagé chere cavalière, nous allons passer une super soirée, je n'en doute pas". Elle le sentait, ce serait une soirée exceptionnel, on s'en souviendrait pendant de longues années. "Ca te dirait d'aller se faire prendre en photo, j'ai vu qu'il y avait un stand!" et aussi du jus de citrouille et une gigantesque piste de stand, Kalia était toute excitée, elle ne tenait plus en place. "Et je compte bien faire une petite farce à Bertha pour le tour qu'elle nous a joué, ça te dirait de t'amuser un peu" en partant d'un rire taquin.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 626
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Rainbowsmile
| SANG : Pur !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 27 Déc - 14:36


 
Grand Bal de Noël 1975
Poudlard

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Oursons guimauve au chocolat. Quatre mots simples. De la nourriture. Ce qui allait très certainement résumer les prochaines heures de la demoiselle tandis que d'autres buvaient du jus de citrouilles et mangeaient des miniardises. Elle serait en pyjama à se morfondre tandis que ces colocataires porteraient de magnifiques robes de bal. Ses amis étaient persuadés qu'elle irait au bal avec... son petit-ami, alors qu'elle ne savait même plus si elle pouvait encore l'appeler ainsi. Alors bon, que faire d'autres si  ce n'était rester là, à se gaver, histoire de ne pas voir son magnifique sourire. Sourire dont elle était tombé amoureuse... Néanmoins, une certaine personne avait l'air de penser que cela ne serait pas le cas puisqu'elle la sortie de son trou noir. Elle releva la tête, surprise de voir Maya devant elle, Maya qui ne lui avait plus adresser la parole depuis... que celle-ci avait commencé à sortir avec Arthur."Euh... Maya ?" dit-elle, ne sachant pas quoi lui répondre. Lorsque Andrews lui parla du bal, elle se renfrogna, elle n'eut même pas le temps de lui répondre puisque son interlocutrice avait déjà filé dans sa robe de bal en direction de la sortie. Elle se laissa tombée dans son lit, se demandant si elle devait réellement gâcher ce qui serait peut-être son dernier bal à Poudlard. Elle tourna quelques minutes dans son lit et décida de se reprendre en main, il était de son devoir de s'y rendre, et même si elle ne dansait pas, elle aiderait Adrian au stand photo ou papoterait avec Moran.
La jeune fille sortit de sous ses couettes comme si une Inferi s'y trouvait, et pris la direction de la salle de bain du dortoir des septièmes années.  Elle prit une douche rapide, histoire de se rafraichir un peu et enfila un peignoir bleu aux couleurs de sa maison avant de se rendre devant son lit pour ouvrir sa malle. Elle regarda quelques instants la robe qu'elle aurait dû porter ce jour-là : la dernière robe de bal de sa mère, elle était accompagnée d'une photo d'elle la portant ce jour-là. Elle sourit en la regardant, elle ne la porterait pas aujourd'hui, elle se saisit d'une robe plus courte, mais assez longue pour voler dans les airs si elle venait à être porter durant une danse. Dans les tons de roses, elle s'attachait à la ceinture et semblait être une simple robe de ville. La Serdaigle s'empara de cette dernière et l'enfila, elle s'occupa rapidement de ses cheveux qu'elle teinta en blanc d'un coup de baguette avant d'en utiliser une partie comme couronne. Elle enfila une paire d'escarpins assortis et sortit de la chambre, trainant un peu dans les couloirs. Lorsqu'elle arriva dans le hall, elle eu un peu de mal à se freiner un chemin et n'arriva dans la salle que lorsque le discours du Directeur débuta. Elle rejoignit ensuite Adrian à son stand, souriante. "Adrian !" dit-elle en lui sautant presque dessus, encore une de ses habitudes que Moran détestait presque à force de la subir. "Je viens te donner un coup de main !" dit-elle en installant le trépied de l'appareil photo.

(c) DΛNDELION


Robe de bal:
 
Citation :

Sujet Commun - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 442
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 27 Déc - 19:07

Vêtu d'une élégante robe de sorcier à carreaux, Sirius se dépêcha de se mettre en route pour le bal. James était parti avant lui et il ne devait pas être en retard. Cela dit, il était d'une humeur maussade. Il aurait dû inviter Marlene au lieu de Janice ! Voilà que c'était James qui allait au bal avec Marlene... Il avait mal géré, se disait le jeune Black, tant pis !
Il dévala donc les étages, ralentissant au premier et descendit les marches de l'escalier de marbre quand il repéra Janice qui échangeait quelques mots avec Moïra et un Serdaigle.
Hé Jane !, fit Sirius pour attirer son attention. Ouah, tu es sublime !
C'était drôle de voir ceux, habituellement étaient vêtus d'uniforme, habillé d'une autre manière. La robe de Jane mettait en valeur sa silhouette fine et gracieuse – cela ne pouvait échapper à l’œil avisé du Gryffondor.
Prête à être la reine du bal ?, lui demanda-t-il en lui donnant le bras et en la guidant vers la Grande Salle.

Magnifiquement décorée, la Grande Salle était complètement aménagée de façon à dégager une vaste piste de danse autour de laquelle gravitaient buffets et tables rondes.
Tu veux boire quelque chose ?
Sirius en profita pour repérer les différents élèves déjà présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 196
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson (Merenwen)
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 27 Déc - 21:03

J'étais tout excité. Les élèves commençaient enfin à arriver dans la salle de bal. J'étais là depuis une heure à installer tout le stand de photographie que le Professeur Dumbledore avait bien voulu que j'installe. Il trouvait que c'était une très bonne idée. De ce fait, je n'avais pas de cavalière pour le bal. J'allais devoir rester une grande partie du temps ici mais cela ne me dérangeait pas. Cela allait me permettre de parler à beaucoup de monde. Tout le monde était si bien habillé ! Pour ma part, je portais le jean le plus élégant que je possédais, un blazer rouge vif avec une chemise et un noeud papillon (qui était un peu de travers) rouge également. J'avais renoncé à l'idée de coiffer mes cheveux qui n'en faisaient qu'à leur tête. Mais je pensais que ça me donnait un certain style.
Après le discours de Dumbledore, j'aperçus Gardenia s'approcher de moi toute souriante. Je lui fis un grand coucou de loin jusqu'à ce que je sois assez proche d'elle pour qu'elle me prenne dans les bras. Je fis de même.
« Nia ! Je pensais pas que t'allais venir. » Je me détachai d'elle. « T'es vraiment trop belle ! » la complimentai-je ensuite sincèrement.
De toute façon, Nia était toujours belle. Elle m'informa qu'elle venait m'aider pour les photos.
« Vraiment ? Merci c'est grave sympa ! Mais tu sais si t'as envie d'aller t'amuser et danser tu peux. Je vais pas t'empêcher de le faire. Je m'en voudrais si tu ne t'amuserais pas comme tu es sensé le faire ! » dis-je en réglant l'objectif de l'appareil photo.
Avec l'aide de Nia, je finis de préparer les dernières installations. Les premières personnes voulant se faire photographier ne tardèrent pas à arriver. Il s'agissait de Moïra, Bertha et Marlene ainsi que Michael. Quand ils repartirent, je leur souhaitai de passer une bonne soirée. Je m'approchai de Nia.
« A ton avis, y'aura beaucoup de couples qui vont se former ? T'as vu Moïra et Michael étaient trop mignons ensemble ! Tu crois qu'ils sont amoureux ? »
A vrai dire, je me préoccupais plus de la vie sentimentale des autres que de la mienne. De toute façon, où était l'intérêt ? J'étais bien comme j'étais. Et si je devais avoir une petite-amie, cela allait se faire tout seul. J'avais tendance à parler rapidement et à être beaucoup en mouvement, mais c'était plus fort que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 948
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 27 Déc - 21:55

Elle arriva. Maya descendait les escaliers avec une robe charmante et les cheveux noués avec le même ruban gris qu'elle avait porté cette semaine telle Cendrillon dans le fameux conte moldu éponyme. Je la perdis de vue quand elle fut parmi la foule. Je trouvai préférable de l'attendre là où j'étais pour éviter que l'on se perde. Elle se créa un passage entre les gens pour venir jusqu'à moi. Je lui adressai alors un grand sourire. Elle me complimenta en réajustant mon noeud papillon.
« Tu l'es encore plus. » répondis-je aussitôt.
Elle hésita. Est-ce qu'on devait... ? Moi, je ne me posai pas autant de question. Je lâchai un petit rire qui voulait clairement dire: "T'es stupide" avant de l'embrasser sans gêne comme un véritable couple, venant placer mes mains sur ses hanches, marquant bien son appartenance et m'apportant satisfaction. C'était d'un niais sans nom mais j'aimais ça. La première fois qu'il m'était donné d'aller à un bal avec ma petite-amie et non pas une espèce de McKinnon. Je rompis le baiser.
« J'avais trop envie de t'embrasser. »
Restant toujours près d'elle, je lui dégageai une mèche de cheveux qui s'était placé devant ses yeux en profitant pour caresser sa jouer au passage. Si on m'avait prévenu de ce qui allait se passer, j'aurais cru que c'était tout droit tiré d'un Sit Parchment. D'autant plus que Maya et moi formions un couple assez cliché à ce moment précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Florian Macek • Elmyr
| SANG : ϟ Mêlé • Ce qui devrait n'avoir aucune importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une armée de rats
| PATRONUS : Un lièvre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 28 Déc - 11:59


Tout, dans les préparatifs pour ce bal, te rappelait celui de l’année dernière : le décor féérique qu’avaient mis en place les professeurs, ton costume gris clair et sa cravate anthracite. Et pourtant, tout semblait différent et terriblement plus compliqué. Si tu regardais l’année passée, tu n’aurais su dire si ç’avait été la plus belle ou la plus triste des années. Et tout cela parce que tu étais foutrement amoureux.

Peut-être était-ce d’ailleurs cet amour encore présent qui te forçait à positiver, à te bouger pour rejoindre les autres dans la grande salle, à te dire que, peut-être, ce soir, tout était possible, tout pouvait été oublié et tout pouvait recommencer.
Tu avais invité Gardenia la semaine précédente car tu avais hésité tout le mois de décembre durant. Bien sûr tu l’aimais encore mais après ce qu’elle t’avait fait et toi qui, sur conseils de Marlene, s’évertuait à laisser de la distance entre vous deux, tu trouvais cela terriblement bizarre et malvenu. Mais tu l’avais quand même fait, c’était ton seul espoir de raviver la flamme.

Quittant la salle commune, tu attendis ta princesse dans le grand hall, ne sachant pas vraiment si elle allait venir et en soit, tu l’aurais parfaitement compris. Les élèves défilaient devant toi, cavalier et cavalière bras dessus, bras dessous, souriant. Mais toi, tu restais seul avec tes doutes. Comme tu étais posté en face des portes, tu pouvais entr’apercevoir ce qu’il se passait dans la Grande Salle. Voir les autres s’amuser te rendait amer et lentement, tu te fis une raison. Gardenia n’allait pas venir. Mais ce n’était pas pour autant que tu allais retourner dans ton dortoir. C’était Noël ce soir et tu n’avais pas envie de penser à ton malheur. Peut-être trouverais-tu dans la salle ton frère ou Théo, peut-être Adrian aussi et te permettront-ils d’oublier cette déconvenue.
Ainsi t’engouffras-tu à la suite d’un groupe de Serpentards et erras autour du buffet jusqu’à ce que, comme l’année dernière, ton regard soit happé par la lumineuse blancheur d’une chevelure couronnée. Tes yeux ne pouvaient te tromper, pas lorsqu’il s’agissait de ces cheveux si particuliers mais que tu trouvais si magiques. Elle était là, au stand photo installé par Adrian. Gardenia était venue.
Et alors que tu aurais eu toutes les raisons d’hésiter, de la détester de ne pas t’avoir attendu, il n’en fut rien. Tes pas te menèrent simplement vers elle. Et l’instant fatidique dut arriver, celui de lui adresser la parole. Tu fis simple, court. « Salut … Tu vas bien ? » Cela aurait pu lui faire croire que tu lui en voulais mais non, il n’en était rien. Tu étais simplement heureux de la voir ici. Peut-être la magie de Noël allait pouvoir opérer.

Citation :

  • Participer à un sujet commun - 2 dragées
  • Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 382
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 28 Déc - 12:02

Et soudain, Maya était apparue, splendide dans une petite robe bleue parsemée de fleurs jaunes, et Bertram tout entier à sa contemplation ébahie s'était malgré tout demandé un court instant si la Serdaigle ne risquait pas d'avoir froid, ainsi vêtue. Il ne tenait pas à ce qu'elle tombe malade ! Ce doute affreux l'avait saisi pendant que la jeune fille disparaissait dans la foule, mais Bertram avait eu le temps de discerner à l'arrière du crâne de la belle son ruban, qui retenait deux grosses mèches de cheveux. Le plus heureux sorcier du monde se jeta donc à la poursuite de Maya dans la foule, impatient de lui révéler qui il était et de lui offrir son perce-neige et de passer la plus belle soirée de sa vie. Pourtant, quand il localisa Maya, cette dernière se tenait très proche du Préfet des Serpentard, Alexandre Rozen, et sous les yeux horrifiés de Bertram, soudain ces deux-là échangèrent un baiser. Le Serdaigle faillit en laisser tomber son bouquet, sous le choc. Comment ça, Maya Andrews avait un petit ami ? Ce dernier était un Serpentard ? Mais elle avait accepté d'aller au bal avec lui, pourquoi alors retrouvait-elle le Préfet des Verts ? Était-ce en l'attendant lui ? Dans un éclair de génie, Bertram comprit que le rusé Serpentard avait probablement décidé de tirer à lui tout le crédit de son beau poème, et avait décidé de prétendre qu'il en était l'auteur pour séduire la donzelle. C'était évident, et Bertram sentit son sang s'échauffer de colère. Comment osait-il tromper ainsi Maya ? Il lui fallait intervenir, pour que Maya ne soit plus la dupe de cet affreux serpent, et que la vérité soit rétablie ! C'est un Bertram courroucé qui se fraya un passage jusqu'à eux, sous les murmures de la foule, apparemment aussi surprise que lui par ce baiser impromptu.
— Hum hum, salut Maya, commença-t-il d'une voix décidée, en ignorant superbement Alexandre Rozen, on joue au Quidditch ensemble, tu me reconnais ? Bertram Aubrey. C'est moi qui ai déposé un poème dans ta boîte de l'Avent pour te demander d'aller au bal avec moi, lui révéla-t-il tout de go, décidé à faire éclater la vérité. Ici, maintenant, devant tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 375
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • STCK
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 28 Déc - 16:25


Plus les minutes passaient et le temps s’étirait d’une manière étrange à cause de ton ennui, plus tu te disais que, finalement, tu aurais peut-être mieux fait de chercher une cavalière. Même une inconnue. Même une gryffondor. Tu te serais certainement moins ennuyé si au moins tu avais eu quelqu’un avec qui échanger quelques mots. Car oui, tu avais beau être un solitaire en temps normal, la magie de Noël ou plutôt l’envie de ne pas passer un réveillon gâché te poussait à briser ta carapace.
Pourtant, tu étais bel et bien seul. Tu n’avais pas même aperçu tes frère et sœur ni même Alexandre. Et le buffet n’avait pas grand intérêt à tes yeux car tu savais que les gens allaient te trouver soit idiot soit pathétique à y trainer comme l’aurait fait un Pettigrow. Aussi, après avoir pris un verre de jus de citrouille et un petit four, tu repartis à travers la salle à la recherche d’une connaissance qui, miraculeusement, aurait pu être aussi seule que toi.

Perdu dans tes recherches, tu ne fis pas attention vers où tu te dirigeais et te retrouvas bien vite à portée du stand de photo installé par cette catastrophe d’Owen qui ne manqua pas de te remarquer et de gaffer comme il avait l’habitude de le faire avec toi. Comme si une fois n’avait pas suffi … Voilà qu’il allait te foutre la honte une seconde fois en voulant te prendre en photo seul …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 196
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson (Merenwen)
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 28 Déc - 21:13

Dans mon excitation, j'aperçus Njal Laensen. Je l'aimais bien lui ! L'année dernière lors de la St-Valentin, j'avais essayé de l'aider à trouver une copine dans Poudlard. Ce ne fut pas très concluant. En même temps, il n'y mettait pas du sien ! C'était trop triste de le voir seul un quatorze février, sans personne pendant la fête des amoureux. Mais je crois que je l'avais un peu mis mal à l'aise. Là encore au Bal de Noël, il était tout seul. Alors je pris l'initiative de quitter le stand de photo pour venir le voir. Je voulais me faire pardonner pour la dernière fois.
« Salut Njal ! Reste pas tout seul ! Allez ! Viens prendre une photo, t'en as pour deux minutes ! » dis-je en arrivant à sa hauteur.
Sans attendre sa réponse, je le tirais par le bras jusqu'au stand et venait le placer dans le fond. J'allai derrière l'appareil photo avant de me rendre compte qu'il n'avait absolument pas le sourire. Puis cela fit tilt dans mon esprit ! Il fallait que je lui trouve un ami pour poser avec lui. Je fis un geste entendu. « Je reviens ! » dis-je avant de m'éclipser. Je me faufilai entre les gens, à la recherche de l'ami de Njal avec qui je le voyais souvent.
Je le trouvai enfin dans le hall d'entrée en compagnie de Maya et Bertram. Depuis quand Maya et Alexandre étaient en couple ? Peu importe. Je vins m'incruster dans leur groupe en prenant Alexandre par le bras.
« Maya, tu m'excuseras mais je t'emprunte ton cavalier l'histoire de cinq minutes. »
Je n'attendis pas la réponse de Maya avant de partir avec le Serpentard qui râlait en traînant un peu des pieds. Je l'amenai jusqu'au stand et je venais le placer à côté de Njal qui n'avait pas bouger.
« Voilà, maintenant tu n'es plus tout seul !  » déclarai-je avec un grand sourire.
C'était bon, le sentiment d'avoir fait une bonne action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 330
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 29 Déc - 14:19

L'heure du bal avait enfin sonnée ! Dès le petit déjeuner, Lily avait pu constater que l'atmosphère du château était des plus effervescente. Elle venait à peine de récupérer sa surprise que Marlène l'apostrophait pour remonter. "Sérieusement ?" murmura la jeune fille en jetant un coup d'oeil à sa montre. Il était à peine dix heures du matin !

Mais Mary l'entraînait déjà elle aussi, si bien qu'elle finit par les suivre le sourire aux lèvres. C'était peut-être le fait qu'elle y allait simplement avec un ami cette année mais elle n'avait pas forcément prévue de se prendre la tête là-dessus. Enfin ça c'était jusqu'à ce que la miss MacDonald ne la convainque d'essayer de se faire des boucles. C'est vrai qu'elles en avaient déjà parlés toutes les deux...et que cela lui donnait bien envie ! En quelques secondes, la rouquine était convaincue de la nécessité de se boucler la chevelure. Après vu sa tignasse, elles risquaient d'y passer un assez long moment.

Mais Mary tout aussi excitée que Lily à cette idée lui commanda de s'asseoir aussitôt. Et c'est ainsi que se déroula une bonne partie de l'après-midi, Mary frisant les mèches une à une pour obtenir un résultat optimal. Puis ce fut au tour de la rousse d'aider son amie en maquillage.

La journée passa à une allure effrénée entrecoupée de rires et d'anecdotes en tout genre. "Mince on va être en retard !" s'écria la jeune fille en voyant l'heure.
Elle finit par attacher un collier brillant à son cou avant de quitter la tour des Gryffons aussi vite que lui permettait ses chaussures. Mary à ses côtés la taquine en lui commandant de ne pas tomber dans les escaliers ce que la lionne tente de son mieux, mais depuis l'année passée elle a pris plus d'assurance en talons.

Elle rencontre Remus dans le hall, que Peter vient juste de quitter en compagnie de Bertha.
- Bonsoir Remus. Tu es en beauté ce soir, très raffiné. le rejoint-elle avec un sourire,avant de s'excuser à voix plus basse. Je suis désolée, je suis un peu en retard, j'espère que tu n'as pas trop attendu.

Au moins, elle espérait que le résultat en valait la chandelle. Ses cheveux bouclés était mi-remonté, mi-lachés afin de contraster avec sa peau très pâle. De même, elle avait choisi une robe longue rouge, assez simple mais qui permettait de mettre sa couleur de lion et de cheveux à l'honneur ce soir.

Prenant le bras de son cavalier, elle les fit entrer.
- Allons-y que la fête commence !


robe + coiffure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 845
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 29 Déc - 18:50

James arriva sur les derniers coups de l’horloge accompagné de deux de ses meilleurs amis et Marlene ne put que lui rendre son sourire en même temps que son compliment en lui prenant le bras. « Et tes cheveux sont super cool ! ». Maintenant que la grande salle était remplie d’élèves aux tenues toutes aussi élégantes que colorées, elle avait vraiment beaucoup d’allure, et la jeune fille ne put retenir un sourire fier. C’était la première fois depuis le début de l’année que la préfète se satisfaisait de l’une des activités que lui assignait son badge. Il faut dire qu’elle n’était pas vraiment douée d’une autorité naturelle pour les autres. Moïra les rejoignit bientôt accompagnée de Michael. « Ta robe est trop belle Moïra ! ». Puis Janice. La jeune fille était également superbe mais le compliment resta coincée dans sa gorge. Et pourtant même Bertha avait eu droit à un sourire approbateur car Marlene prenait très au sérieux les propos enthousiastes de leur directeur. La fraternité, la paix, l’amour dans le monde tout ça tout ça. Jusqu’à ce que le dernier maraudeur arrive à son tour. Là elle ne put s’empêcher de souhaiter le voir se prendre les pieds dans sa cape pour qu’il finisse la tête dans un saladier de jus de citrouille et s’y noie ! Elle avait fini par se faire une raison de repousser Sirius - sa dernière théorie était qu’elle était un gros tas qui embrassait comme une goule édentée et qu’il ne flirtait avec elle que pour éviter de faire perdre des points à leur maison ! - mais s’était mis à le détester. « Paix et fraternité, paix et fraternité » se répéta-t-elle avec douceur en imitant sa tante bouddhiste et aromathérapeute de profession. Son cavalier semblait être trop occupé à chercher Lily Evans pour se préoccuper du désamorçage de son pétage de plombs. Et il fallait bien avouer que la rouquine faisait une sacrée impression, elle était vraiment magnifique et avait de plus une sacrée paire de « Wahow ! - s’extasia-t-elle - Dis James, t’as dit à Remus que t’étais à fond sur sa cavalière ? » ajouta-t-elle à voix basse. « Ca évite les quiproquos ! » ne put-elle s’empêcher de rire car une partie d’elle se réjouissait quand même un peu de ne pas être la seule coincée dans une situation toute pourrie. « Allez viens, on trinque à tous les idiots - et filles intelligentes ! - pour qui on ne compte pas ! » lui tendit-elle une coupe de champibulle avant de descendre la sienne cul sec en moins de temps qu’il ne faut pour dire quidditch. « Et on s’amuse ! » lui leva-t-elle le bras pour faire un tour en dessous. C’est que les croque-mitaines envoyaient déjà !

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 413
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 29 Déc - 19:19

Peter ne voyait pas Bertha et commençait à angoisser. « Tu crois que son amour pour moi est une gigantesque mascarade mise en place pendant plusieurs semaines afin de m'humilier le soir du bal ? » demanda-t-il à Remus en transpirant l'angoisse par tous les pores de sa peau. Bertha était amie avec Alexandre Rozen, alors sait-on jamais ! La jeune fille était pourtant là sous ses yeux en train de traverser la foule depuis plusieurs secondes. Comme il avait l’habitude de la voir sans maquillage et sans coiffure, et aussi parce qu’il avait une capacité d’attention plutôt réduite, il ne l’avait tout simplement pas reconnue. Une jeune fille magnifique finit pourtant par lui sauter dessus et, sa mâchoire tombante, il dut bien admettre qu’il s’agissait de Bertha. Bertha Jorkins. Bertha Jorkins sa petite amie. Il n’en revenait pas de sa chance et commença à bafouiller comme le dernier des idiots. « Bertha ? Wahow ! Bertha ? Berthie Chérie ? C’est vraiment toi ? Je veux dire bien sûr que c’est toi ! Mais t’es trop belle ! J’ai pas l’habitude ! » fit-il de manière à la fois sincère et maladroite. « T’es … T’es … ». Il en perdait vraiment tous ses mots. Il était tellement obnubilé par sa splendeur qu’il ne remarqua aucune des autres filles autour. Et bien plus grave encore, il ne remarqua pas James en train de s’en aller, lui qui ne grandissait pourtant habituellement que dans son ombre. Il rougit comme un rapeltout quand sa cavalière lui déposa un pieux baiser sur le bout des lèvres et y répondit avec un temps de retard. Oups ! Il espérait que personne n’avait assisté à cette petite bourde et se passa une main embarrassée dans la nuque avant d’escorter la jolie commère dans la grande salle. « Tu veux boire quelque chose ? » fit-il uniquement parce qu’il venait d’entendre Sirius poser cette exacte même question à Janice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Revenir en haut Aller en bas

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-