C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 30 Déc - 12:02

Maya devint pivoine en entendant son petit copain lui retourner le compliment. Elle ne savait pas s'il existait meilleure sensation que celle dont elle était victime actuellement. Il ne lui laissa ni le temps de douter ni le temps de se préparer psychologiquement à ce qui allait arriver. Il l'embrassa tout naturellement comme s'ils n'étaient plus que tous les deux et que des dizaines de paires d'yeux n'étaient pas fixés sur eux. Elle entoura ses bras autour de son cou pour le rapprocher encore plus d'elle. Elle rougit encore et encore lorsqu'ils se détachèrent. La soirée allait être longue si elle réagissait comme une pré-adolescente à chacun des mots du garçon. Elle aurait bien remis le couvert mais elle entendit une voix qui s'adressait à elle et la magie du moment retomba. Elle ne comprit pas pourquoi Bertram Aubrey se trouvait à leurs côtés et surtout pourquoi est-ce qu'il s'adressait directement à elle ? Pas que cela la dérange, elle le trouvait très mignon et elle était totalement pour que les membres d'une même maison soit unis mais c'était plutôt inhabituel. "Oui Bertram, est-ce que je peux t'aid..." Elle n'eut le temps de terminer, il avait quelque chose à dire et ne le retint pas plus longtemps. Bertram avait écrit le poème ? Elle tourna immédiatement la tête vers Alexandre, qu'est-ce que ça signifiait ? Elle regarda Bertram de nouveau, puis Alexandre, puis Bertram, puis finit par reconnaître le même ruban qu'elle portait dans les cheveux autour du perce-neige du serdaigle. Olala dans quelle bouse elle était ! "Alex... est-ce que tu... enfin... Bertram tu me... je... ?" OK. Inspiration, expiration. Elle avait peur de trop bien comprendre. "Alexandre, tu ne m'as pas invité au bal ?" Sa voix traduisait sans peine une certaine indignation. Est-ce que du coup elle était officiellement la cavalière de Bertram ? Elle aurait voulu tirer la situation au clair tout de suite mais en l'espace de quelques secondes la tornade Owen lui avait emprunté son petit ami. "Mais non, reviens !" Tenta-t-elle inutilement et assez désespérée à l'idée de devoir affronter Bertram. Pourtant devant son échec cuisant elle n'eut pas d'autres solutions que de se retourner vers lui. "Hey. Ça va ? Tu passes une bonne soirée ?" Fit-elle comme si de rien n'était. Elle lui sourit bien trop mal à l'aise. Pourquoi avait-elle l'impression que ça n'arrivait qu'à elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 916
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 30 Déc - 18:14

Nous fûmes interrompus dans notre moment romantique par un certain Bertram Aubrey. Je fronçai les sourcils en dirigeant mon regard vers lui. Il semblait énervé, il s'adressait à Maya. J'appris avec surprise qu'il avait invité Maya au bal par l'intermédiaire d'un poème. Je fronçais les sourcils et tournai  mon regard vers ma cavalière, assez confus, tandis qu'elle fit de même. Elle semblait dans le même état de perdition que moi. Une dizaine de personne assistait à la scène d'une oreille attentive. Maya se mit à bégayer.
« Poème ? Quel poème ? » demandai-je, n'ayant jamais ouïe dire à propos d'un quelconque poème de la part de ma petite amie.
Cette dernière me demanda alors si je lui avais vraiment demandé d'aller au bal avec indignation comme si elle croyait que j'avais usurper le poème d'Aubrey pour la séduire alors que je n'en avais même pas la connaissance de l'existence. Dans qu'elle histoire m'avait-on embarquer encore une fois ?
« Bah on sort ensemble, donc logiquement je pensais pas que j'avais besoin de te demander qu'on aille au bal avec moi pour qu'on y aille ensemble. » répondis-je.
Cela me semblait évident. Oh sur le coup, je n'avais pas du tout envie de rire. Ce bal que j'espérais parfait commençait déjà du mauvais pied pour un quiproquo stupide. Owen choisit bien son moment pour débarquer, il me prit par le bras, disant à Maya qu'il "m'empruntait".
« C'est pas le moment Owen, on a un problème à régler. »
Trop tard, il commençait déjà à me tirer je ne sais où, je lançais un regard d'excuse à Maya. Je n'y pouvais rien, là ! Il me tira jusqu'au stand photo où je vis Njal. Planté. Au milieu du décor. Tout seul. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Owen vint me placer à côté de lui pour prendre une photo. Je lançai un regard interrogatif à Njal.
« C'est quoi ces bouseries ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 323
| AVATARS / CRÉDITS : ⊰ Martin Garrix • STCK
| SANG : ⊰ Aussi pur que l'eau des fjords


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un épouvantard
| PATRONUS : Un macareu moine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 31 Déc - 11:37


Trop près du stand photo, tu fus rapidement pris dans la tourmente du cyclone Owen qui, te tirant de la manche, vint te placer devant l’objectif et avant même que tu ne puisses protester, Adrian fendait la foule à la recherche de quelqu’un.
Tu aurais pu t’en aller sans demander ton reste mais tu étais tout simplement trop abasourdi par tant d’enthousiasme que tu ne bougeas pas, perdu dans tes pensées à te demander comment il était possible d’être aussi hyperactif. Vraiment, Adrian t’épuisait …

D’ailleurs, tu pus rapidement revoir sa tête brune fendre la foule en sens inverse et avant même de voir quelle fille célibataire de Poudlard il avait pu te trouver, tu voulus lui dire ce que tu pensais de tout ça. « Hé Owen, ça suffit là ! Tu crois pas que c’était déjà bien assez la dernière fois, hein ? » Mais avant que tu ne puisses t’emporter plus, Alex, qui était l’autre victime du cyclone, se manifesta comme on le plaçait à tes côtés, face à l’appareil photo. « C'est quoi ces bouseries ? »
Tu fus alors terriblement gêné qu’Adrian ait pu importuné Alexandre, tout en te demandant si Adrian savait quelque chose à propos de tes sentiments pour ton meilleur ami car après tout, après t’avoir fait courir tout Poudlard à la recherche d’une petite-amie, il était évident qu’il n’avait pas abandonné sa mission. Tu ris alors jaune. « Je n’y suis pour rien, je t’assure. Je suis aussi victime que toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1133
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /HOODWINK
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 1 Jan - 20:07

Assez rapidement, les maraudeurs firent leur entrée dans la salle de bal, chacun accompagné de sa cavalière. D’abord Sirius, sur son 31 avec Janice, et James guetta autant la réaction de son meilleur ami que de sa propre cavalière face à la présence de l’autre. Mais l’arrivée de Remus et de Lily éclipsa toute autre présence aux yeux de James. Sa mâchoire manqua de se décrocher devant la tenue de la rouquine.
« Dis James, t’as dit à Remus que t’étais à fond sur sa cavalière ? Ca évite les quiproquos ! »
La remarque de Marlene le ramena un peu à la réalité et il décrocha son regard du décolleté de Lily avant qu'il ne passe pour un gros pervers.
« Ils sont juste amis… » marmonna-t-il, assez serein sur la question depuis que Remus l’avait rassuré.
Il but sûrement aussi vite que sa cavalière le verre qu’elle lui tendit. Marlene semblait plutôt motivée par la soirée et son énergie était assez contagieuse. James était ravi de se retrouver là, en compagnie d’une amie avec qui il s’entendait bien en ce moment. A défaut d’être avec Lily avec qui il aurait sûrement fini par se disputer, il passerait un bon temps avec Marlene et il pourrait même profiter de ses amis lorsqu’elle serait occupée ailleurs.
« Allez, on va danser ! » fit-il en l’entraînant à sa suite, s’éloignant du groupe sans demander l’avis à personne.
Plutôt à l’aise sur la piste, surtout sur le son des croque-mitaines, James n’avait pas un super rythme mais au moins il s’amusait au côté de Marlene.
« On parie que je danse avec Lily si tu danses avec Sirius ? » lui souffla-t-il à l’oreille alors que les premières notes d’une deuxième chanson se faisaient entendre.

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 604
| AVATARS / CRÉDITS : Scarlett Leithold (c) Blue Comet
| SANG : Pur !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 2 Jan - 2:01


 
Grand Bal de Noël 1975
Poudlard

 
« Il existe des personnes qui vous redonne la joie de vivre quand vous n'avez plus le coeur à rien faire... »
Elle était contente de voir Adrian, pour elle il était un peu comme son petit frère et elle tenait beaucoup à lui même si a une époque elle avait eu des sentiments naissants pour lui. Mais elle était passé à autre chose et maintenant elle tentait de maintenir son couple en dehors de l'eau. Elle fit un câlin rapide à son ami qui ne s'attendait apparement pas à la voir là ce soir. Il ne la connaissait que trop bien et savait pertinemment comment elle réagissait et à quoi. Il avait mis le doigt sur une corde sensible mais elle ne se démonta pas et lui fit son plus beau sourire. "Et si ! Je suis venue, merci pour le compliment, Adrian." elle s'éloigna un peu de lui et forma en carré avec ses mains pour l'observer sous tout les angles avant de sourire et de se rapprocher. "Tu es très beau das cette tenue dis-moi !" dit-elle sincèrement avant de commencer à installer les quelques préparatifs restant comme il le lui avait montré à plusieurs reprises à d'autres occasions. Elle était ravie de l'aider et ne comptait pas danser. Ewan l'avait invité, certes. Mais elle ne savait pas comment réagir. Et ne saurait pas comment réagir face à lui. "Ca me fait plaisir de t'aider, tu le sais, et puis... Je ne penses pas que j'irai danser ce soir." lui dit-elle en lissant le fond pour les photographies à venir. Les gens arrivèrent en masse dans la salle, seuls, entre amis ou accompagnés. Les premiers à se faire photographier furent Moïra qu'elle salua chaleureusement ainsi que son cavalier qu'elle connaissait bien puisqu'il faisait parti de l'équipe de Quidditch. Gardenia eut un fou rire en voyant débarquées Marlène et Bertha qui mirent à mal la photo du couple. Elle les regarda partir amusées, elle trouvait que la jeune fille aux yeux changeants et le gardien étaient vraiment bien assortis, tandis qu'Adrian l'approcha en se faisant la même remarque. Des couples, hein ? Elle en était persuadée, après tout c'était grâce à ce même bal qu'elle avait fini par vivre sur un petit nuage avec Ewan pendant des mois durant. "Le bal est un instant magique que chacun vit à sa manière,mais je pense que beaucoup vont rentrer dans leur dortoir sur un petit nuage!" dit-elle en admirant la piste avant de se tourner une nouvelle fois vers Adrian. "Tu as raison, ils sont vraiment mignons ensemble ! Et connaissant Moïra... Je pense que oui !" dit-elle sur un ton inspirant la confidence. La jeune fille souriait en le voyant si à son aise dans le stand de photographie, elle se revoyait dans le magasin de son Oncle sur le chemin de Traverse : une enfant presque hyperactive.

En un instant, il disparu et ramena un Serpentard : Njal Laesen, le meilleur ami de Celui-qu'il-il-ne-fallait-plus-mentionner,qui n'eut pas l'air ravi d'être là, et seul en plus. La bleue l'approcha et s'excusa du comportement du dit-photographe tandis que celui-ci partit loin avant de ramener... Alexandre Rozen. Elle croisa son regard brièvement avant de s'éloigner pour aller épingler les tirages effectuer quelques minutes plus tôt. Alors qu'elle les accrochait, une voix la fit se noyer dans des pensées plus que lointaine. Sa voix. La jeune fille se tendit, qu'est-ce qu'elle devait faire ? Se retourner ? L'ignorer ? Courir ? Elle épingla la dernière photo à la galerie et pris une grande inspiration. Si elle voulait sauver son couple, c'était maintenant ou jamais. Elle rencontra ses yeux. Les yeux dont elle n'avait vu la couleur depuis bientôt quatre mois. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui répondre ? Bah écoutes, très bien, tu t'intéresses de nouveau à ce que je fais ? Sympa de t'inquiéter pour moi, Forks. Mais non. C'était au-dessus de ses forces. Elle restait là, stoïque. Elle sentait son coeur se serrer. Merlin, qu'il lui avait manqué. Elle aurait pu se perdre à jamais dans ses yeux chocolats. Elle détourna le regard et baissa la tête, déboussolée. "Salut, Ewan... Je vais...bien, et toi ?" dit-elle sans savoir où tout cela allait les mener exactement. En fait elle ne savait pas quoi faire, tout ce à quoi elle pensait c'était lui sauter dans les bras et ne plus jamais le lâcher.
(c) DΛNDELION


Robe de bal:
 
Citation :

Sujet Commun - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées


Dernière édition par Gardenia E. Ollivander le Lun 7 Mai - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 183
| AVATARS / CRÉDITS : Felicity Jolie | noralchemist.
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 3 Jan - 16:24

Azelma ne pouvait qu'imaginer quel splendide tableau ils devaient former, Amycus et elle, tandis qu'il la menait vers la Grande Salle. Assurément, le plus beau couple de Poudlard venait d'entrer dans le jeu ! C'était certainement pas Marlene McKinnon avec sa robe pissenlit, ni la brillante Lily Evans toute poitrine dehors, qui allaient rivaliser avec son bon goût et sa classe déjà légendaires. Quant aux garçons, n'en parlons même pas, tous plus fades les uns que les autres... Bien malgré elle, Azelma se mit à chercher Evan Rosier du regard. Sa chère et tendre cruche de Cassiopeia n'étant désormais plus à Poudlard, la Serpentard se demandait bien avec qui le jeune homme allait bien pouvoir venir. A priori ça n'était pas Lys Malefoy, qui, Azelma l'imaginait, aurait quand même eut la décence de la prévenir... Sans doute allait-elle venir avec son cousin Thomas Avery, Azelma avait bien vu le rapprochement qui s'était produit entre eux cet été en Transylvanie... Mais la Serpentard fut bientôt tirée de ses pensées par les retrouvailles bruyantes de Bertha Crétine Jorkins avec sa larve de petit ami Peter Pettigrew. Encore un couple ridicule !
— Éloignons-nous d'ici, ces deux-là vont bientôt finir par se reproduire et rajouter encore plus d'impureté à cette assemblée déjà immonde, clama-t-elle très fort en fronçant le nez de dégoût en entraînant Amycus en direction du bar. Nous avons mieux à faire, ajouta-t-elle à voix plus basse tandis que Dumbledore se lançait dans son discours, tu as la potion ? s'enquit-elle en regardant autour d'elle pour vérifier que personne ne les écoutait
.

Citation :
• Participer à un sujet commun ▬ 2 dragées (par post)
• Citer les prénoms de 10 membres différents du forum dans un post ▬ 3 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 380
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 3 Jan - 16:48

Bertram venait stoïquement de passer le premier cercle de l'enfer. S'il était plus humilié par la surprise de Maya qu'il ne voulait bien le reconnaître, au moins il avait la satisfaction de voir que celle-ci avait l'air franchement outrée que son "petit ami" ne l'ait même pas invitée au bal. Si le Préfet des Verts ne venait pas de prouver là qu'il était un parfait goujat, Bertram n'y comprenait plus rien aux femmes ! D'ailleurs aucun des trois protagonistes de cette affaire ne semblait y comprendre goutte, et encore moins les élèves autour qui les observaient avec curiosité. Bertram était un peu gêné de se retrouver de la sorte sous le feu des projecteurs, mais l'affaire était trop grave pour qu'il abandonne maintenant. Rozen visiblement n'était pas de son avis, et profita du premier prétexte venu pour s'éclipser et laisser Maya et Bertram en plan. Ce dernier était à présent tout rouge de contrariété, et dans le fond assez fier de lui. Le courage Serpentard dans toute sa splendeur ! Maya en revanche, remarqua-t-il un peu plus peiné, avait l'air déçue de voir ce satané Vert disparaître dans la foule, et tenta de le retenir. Avait-elle à ce point honte de lui ? Bertram se détourna un instant et serra les dents, essayant à tout prix de garder contenance. Sa déception était telle qu'il avait envie de pleurer, mais devant tout le Château, c'était tellement inconcevable que le jeune Aubrey se contentait de devenir plus rouge à chaque seconde qui passait. Jusqu'à ce que la voix de Maya lui parvienne de nouveau. S'il passait une bonne soirée, est-ce que c'était une blague ?
— Non pas trop non, lui répondit-il d'une voix fâchée sans parvenir à lever les yeux vers elle. Que faire à présent, l'inviter quand même à entrer dans la Grande Salle ? Ou alors la laisser rejoindre son satané Serpentard qui l'avait lâchement abandonnée ? Bertram n'en savait rien, aussi préféra-t-il se dédouaner et poser la question pour que Maya décide : Qu'est-ce que tu veux faire ? s'enquit-il dignement en levant les yeux vers elle.

Citation :
• Participer à un sujet commun ▬ 2 dragées (par post)
• Se prendre un râteau en essayant de draguer quelqu'un ▬ 4 dragées
• Détailler une scène particulièrement gênante/humiliante pour votre personnage ▬ 3 dragées
• Aller à un bal ▬ 1 dragée
• Gâcher la soirée de quelqu'un durant un bal ▬ 3 dragées
• Passer une très mauvaise soirée durant un bal ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 275
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 4 Jan - 13:54

C'est tout beau tout chic que Theo arriva dans le hall ce soir-là, paré d'une cape de bal à carreaux marron sur un costume très classe comprenant une chemise blanche, un gilet sans manche marron fermé par deux boutons de cuir, un pantalon gris chiné en velours côtelé, un noeud papillon à carreaux rappelant les motifs de sa cape et une paire de chaussures de cuir marron également (en vrai, c'est classe, so 70, so wizard). Il avait trouvé ce costume à la toute dernière minute, quelques heures à peine avant le bal tandis qu'il faisait les cent pas dans l'un des couloirs du septième étage à la recherche d'un possible dressing dans ce château magique. Une porte s'était ouverte à l'emplacement d'un tableau représentant Barnabas le Follet tentant vainement d'apprendre la danse classique à des trolls et à l'intérieur de la salle, il y avait trouvé toute une collection de vieilles robes de bal abandonnées sur des cintres depuis, probablement, des centaines d'années. Il avait d'ailleurs trouvé dans la poche intérieure du costume qu'il avait choisi un petit papier plié en quatre sur lequel était écrit une note sur les éruptifs de la main d'un certain N. S. au dos d'une coupure de la Gazette datant de 1914. Trop stylé.
Dans le hall, donc, il était seul, Poppy avait refusé de l'accompagner car elle était jalouse de la cavalière du Poufsouffle. D'ailleurs, sa cavalière, il l'attendait, elle devait le rejoindre bientôt. Il avait les mains moites et avait l'impression d'avoir un bézoard dans l'estomac. En arrivant dans la salle, sur qu'il s'avalerait un grand verre de jus de citrouille pour faire passer tout ce stress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 224
| AVATARS / CRÉDITS : Bailee Madison par batgirl.
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 4 Jan - 15:10

Glinda trouvait que c'était une fort mauvaise idée, et qu'Ophelia n'était pas assez avancée dans sa préparation psychologique pour se montrer au bal de ce soir. Glinda Crook pouvait se montrer très sage et mature quand il ne s'agissait pas de chaussures. Mais Ophelia était prête, c'était certain, et puis il fallait absolument qu'elle montre au monde que cela ne lui faisait rien. Rien du tout, se répéta la Poufsouffle dans sa tête en se reluquant une nouvelle fois dans le miroir. Sirius Black était bien libre d'aller au bal avec qui bon lui semblait, il était un sorcier de 15 ans, certes non majeur, mais libre de ses actes et d'assumer les conséquences de ces derniers. Sans doute même s'était-il senti obligé d'accepter l'invitation de sa cavalière, ça n'était pas non plus exclu. Il pouvait se montrer tellement généreux ! Sans doute n'avait-il pas voulu la décevoir. En revanche, Ophelia avait pris un coup. Quand elle avait vu son prénom associé à celui de son amie, sur le tableau réalisé par son cher mentor adoré Bertha Jorkins, le sang d'Ophelia n'avait fait qu'un tour, avant de se figer, avant de la brûler, puis de déserter toutes ses extrémités et enfin de se rassembler dans sa poitrine pour le écrabouiller le cœur. Sirius Black, au bal avec Jane Thickey ? Sa copine Jane, avec laquelle elle complotait depuis des mois contre Thomas Avery, sa Jane, lui voler son Sirius ? Ophelia s'était tournée vers Glinda, la bouchée bée d'indignation, et même l'intarissable Glinda n'avait rien trouvé à dire face à cette si manifeste trahison.

Depuis cette abominable découverte, Ophelia avait fui Jane comme l'éblabouille. Mais courageusement, elle n'avait pas renoncé à aller au bal pour autant, désireuse de montrer à ces deux voyous qu'il en fallait plus pour abattre une Parkin. Dans les faits, il n'en fallait pas beaucoup plus, car Ophelia qui vivait déjà dans les sous-sol de Poudlard se sentait en état de creuser une cave supplémentaire pour s'y enterrer et ne plus jamais remonter à la surface. Pourtant, elle entra un peu en retard dans la salle de bal, seule, et sonda immédiatement la foule du regard, paniquée à l'idée d'être seule au moment où elle tomberait sur le couple honni. Elle localisa très vite Bertha avec Peter Pettigrew, mais Azelma Travers et Amycus Carrow se trouvant à proximité, Ophelia décida de les éviter, avant de tomber sur...
— Ah Luzia ! Je suis contente de te voir c'est un véritable désastre je sais pas si tu as su c'est abominable encore plus que lorsque Crotte s'était enfuie pour la quatrième fois ! s'exclama-t-elle en sautant sur la Poufsouffle, qui se trouvait au stand du photographe auquel Ophelia n'accorda pas un seul regard. Elle ne réalisa pas non plus que Luzia se trouvait avec le très séduisant Darius Abbot, et à dire vrai elle s'en fichait, elle souffrait !


Citation :
• Participer à un sujet commun ▬ 2 dragées (par post)
• Citer les prénoms de 10 membres différents du forum dans un post ▬ 3 dragées (Glinda, Sirius, Bertha, Jane, Thomas, Peter, Azelma, Amycus, Luzia, Darius)
• Aller à un bal ▬ 1 dragée
• Inventer une expression sorcière à partir d’une expression ou d’un proverbe populaire (ex : « La nuit tous les fléreurs sont gris », « Mêle toi de tes parchemins ») ▬ 2 dragées (fuir comme l'éclabouille, fuir comme la peste)
• Faire un post de 500 mots ▬ 2 dragées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 283
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (MAD SOUNDS)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 4 Jan - 17:45

A l'arrivée de Sirius, Janice rougit jusqu'aux oreilles et la couleur de ses joues contrastaient drôlement avec sa robe pastel. C'est que l'héritier Black était très beau et qu'elle se mit beaucoup trop à douter d'elle-même et de sa tenue d'occasion qui ne lui arrivait pas à la cheville, malgré le compliment qu'il put lui faire.
— C'est gentil, lui dit-elle dans un sourire en engouffrant sa main dans le creux qu'avait formé son bras.
Oubliant de le complimenter en retour, Jane jeta un coup d'oeil à Marlene puis à Ophelia qui venait d'arriver et les épaules de la rouge et or s'affaissèrent tandis qu'elle soupirait.
— Ooooh oui, je boirais bien un verre de champibulle... si ce n'est la bouteille, marmonna-t-elle dans sa barbe avant d'attirer son cavalier en direction du buffet où elle leur servit une coupe chacun de pétillant sorcier.
Lily fit une entrée on ne peut plus remarquée à ce moment-là de la soirée et Jane écarquilla les yeux en pinçant le bras de Sirius.
— Oh. My. God. Non mais tu as vu ce décolleté ? s'exclama-t-elle, sous le choc avant de se souvenir qu'elle s'adressait à Sirius et non à une de ses copines. Enfin, je veux dire, t'es pas obligé de regarder...
Oh le malaise ! Elle s'enfila sa coupe en deux gorgées et les bulles lui montant à la tête, elle grimaça avant de ressentir une profonde chaleur s'insinuer en elle. Il fallait en profiter avant qu'ils ne retirent le champibulle pour le jus de citrouille ! Elle se posta alors devant son cavalier, tout sourire.
— Il est beaucoup trop bien, ce groupe ! On va danser ?
Et elle attira Sirius sur la piste tandis que les croque-mitaines débutaient les premières notes de leur tube planétaire « Chaudron de thé ou chaudron d'eau »*.
Qu'importe l'issue de cette soirée, Janice pressentait qu'il fallait vite s'amuser avant que ça ne tourne au désastre.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 428
| AVATARS / CRÉDITS : › Matthew Daddario
| SANG : › Ravales ta question imbécile.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Alecto baignant dans son sang
| PATRONUS : Connais pas
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 4 Jan - 21:20

Je souris à ta remarque désobligeante que je sais prononcée fort pour que tout le monde l’entende bien. Notre haine des né-moldus et autre erreur de la nature est bien connue du reste de la population étudiante, il n’est donc pas très étonnant de nous voir cracher sur eux. « Ils ne méritent même pas notre attention. » Tandis que Dumbledore commence son discours habituel, tu me traînes vers le bar et me demandes discrètement si j’ai la potion. Parfois, je me demande si tu me prends pour un idiot, Azelma (LOL). Je vérifie que personne ne nous entend et regarde les dizaines de carafes posées devant nous. « J’ai apporté plusieurs fioles. Nous irons plus vite ainsi. L’air de rien, j’ouvre un peu la veste de mon costard pour te faire découvrir les 5 fioles que j’ai caché et te souris. Que la fête commence. »
Citation :
• Poster à un SC ▬ 2 dragées ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 648
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 4 Jan - 21:45

Je suis tellement à la bourre sur tout cette année, c'est un vrai scandale, genre j'ai pas eu le temps de trouver une cavalière, ni de me renseigner sur ce que faisaient mes potes, par contre j'ai un maxi-beau costume que j'avais acheté l'an dernier, un truc moldu parce que avec Nate on envisageait à l'époque de faire des tournées des Trolls de Braback chez les moldus, bref, Nate a quitté Poudlard et les Trolls n'existent plus trop, d'ailleurs c'est triste faudrait que j'envoie un hibou à Nate pour lui demander comment ça va, bref, j'ai pas trop eu le temps car je suis Capitaine et bon, avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités c'est bien connu, et du coup j'ai pas de copine et j'ai un beau costume. Et me voilà déjà dans la salle, y'a pas beaucoup de visages très connus, et pourtant du haut de mon mètre quatre vingt-quatre je peux vous dire que j'en vois pas mal, mais faut croire que mes copains en vieillissant commencent à ne plus sortir en soirée, ah non j'aperçois la jolie Hestia Jones dans la foule, et en quelques enjambées je la rejoins avec sa copine que je ne connais que vaguement de vue, Carolina, Kelly, je sais plus trop !
— Miss Jones, j'alpague la Poufsouffle en lui tapotant l'épaule en arrivant derrière elle, mes hommages mesdames, vous êtes radieuses. Est-ce que vous savez depuis quand nous sommes les plus vieux à Poudlard ? Tous ces petits, là, ils sont arrivés quand ?! j'suis franchement étonné, car perso j'ai vraiment pas vu le temps passer, j'me revois encore dans le Poudlard Express avec ma robe trop grande, et dans ma p'tite barque avec cette même Miss Jones, Merlin, le temps passe trop vite !


Dudy de soirée:
 

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 366
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Eylika
| SANG : J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 5 Jan - 17:38


 
Grand Bal de Noël 1975
Poudlard

 
« Vous qui entrez au bal de la vie, choisissez bien votre masque.- André Maurois »
La jeune blonde finalisait son maquillage tandis qu'elle entendait plusieurs de ses colocataires sortir de la pièce, dont Azelma qui s'y rendait avec Carrow. Ce type l'écoeurait, tout ce qu'elle voulait c'était qu'il parte de Poudlard et la laisse enfin tranquille ! Elle se regarda une dernière fois dans le miroir une fois son oeuvre achevée. Qu'est-ce qu'elle avait eu du mal à pouvoir faire faire sa robe ! Elle avait du reporter ses premiers essayages à cause de la réunion prévue lors de leur sortie à Pré-au-Lard dans un bar miteux avec les Mangemorts. Cela lui avait valu une journée entière d'essayages multiples chez Tissard & Brodette et elle n'avait jamais autant maudit quelqu'un. Si les Malefoy ne tenait pas autant à cette tradition de bals, elle se demandait si elle s'y serait rendue avec une robe neuve, dans une pièce remplie d'impurs et de traitre-à-leur-sang. Mais "un bal restait un bal" lui avait dit sa mère en la faisant essayer une énième fois sa robe retouchée et elle devait y faire acte de présence, surtout qu'il s'annonçait beaucoup plus intéressant que ce qu'elle avait pensé. Elle avait beau avouer volontiers qu'elle détestait Amycus, c'était lui qui était censé avoir les fioles de Severus sur lui et elle espérait qu'il n'avait pas fait son troll en les oubliant.
Après un dernier sort pour maintenir sa coiffure, elle passa devant Ariane qui se préparait encore et descendit dans la Salle Commune puis remonta vers le Hall. Endroit où se pressait apparement la foule de niffleurs malodorants, l'endroit était bondé et les gens affluaient vers la Grande Salle où n'allait pas tarder à commencer le discours du vieux fous paranoïaque. Elle était en avance d'une minute, 17h59. Qu'attendait-elle ? Son cavalier bien évidemment, cavalier qui n'avait pas intérêt à être en retard. En effet, Thomas l'avait invité quelques jours plus tôt lui signifiants qu'il n'y avait pas meilleur cavalier pour elle. Chose à laquelle elle avait répondu avec répartie tout en lui volant une tartine. Avait-elle bien fait de dire oui à son meilleur ami ? Telle était la griffe dans le chaudron !
(c) DΛNDELION


Robe de bal:
 
Citation :

Sujet Commun - 2 dragées
Faire un post de plus de 500 mots - 2 dragées
Faire un post dans lequel le prénom de votre personnage n'apparaît pas - 2 dragées
Expression - 2 dragées
Expression 2 dragées
Aller à un bal - 1 dragée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 6 Jan - 13:23

Le soir était finalement là, et par extension, la soirée que la jeune femme avait tant attendue était aussi arrivée. Elle avait, pour une fois, passé longtemps à se préparer. Habituellement, elle n’était pas du genre à se maquiller, et plutôt du genre à laisser un peu ses cheveux en vrac. Cela lui allait très bien, mais elle ne passait pas vraiment une heure et demie dans la salle de bain chaque jour comme certaines de ses amies. Mais aujourd’hui, elle y avait passé deux bonnes heures. C’était surtout la coiffure qui lui avait donné du fil à retordre, il fallait l’avouer. Elle avait dut se lisser les cheveux, tâche déjà pas évidente, puis les monter en un sorte de chignon dissimulé. Elle avait fait quelque chose de très élégant, mais cela lui avait prit beaucoup de temps. Comme c’était son dernier bal à Poudlard, et son premier avec un cavalier, elle avait voulu tout donner.

Elle avait mit du crayon noir autour de ses yeux ; et un peu de fard à paupière. Comme elle ne voulait pas non plus en faire trop, au risque de paraître trop extravagante, elle s’était contenté, pour les bijoux, de porter un simple bracelet un peu rosé. Mais ce qu’elle aimait le plus, c’était sa robe. Elle était couleur champagne, et lui arrivait à peine au dessus des genoux. Le haut de la robe était un corset décoré de dentelle, et à la taille, le tissus devenait totalement volatile donnant à sa tenue une légerté très appréciée.

La rousse sortit finalement de la salle de bain, et ses amis restèrent un peu clouées sur place. On s’empressa de lui dire qu’elle devrait peut-être mettre du maquillage un peu plus souvent, et mieux se coiffer plus souvent etc. Mais Delilah pensait que si elle faisait cela, alors les fois où elle passerait du temps à se préparer ne seraient plus si spéciales.

Le temps était venu de rejoindre son cavalier. Un tambour dans le cœur, elle sortit de la salle commune des jaunes et se dirigea vers le hall. Elle était nerveuse, parce que quelque part au fond d’elle, elle avait toujours peur de ne pas être assez bien pour Theo, même si c’était en soit ridicule. Elle s’arrêta quelques seconde au dernier coin avant le couloir donnant sur le hall.  Elle sortit un petit miroir de sa pochette et vérifia une dernière fois que tout était parfait. Elle prit ensuite une longue inspiration et s’engagea dans le couloir. Elle pouvait déjà apercevoir Theo, et son cœur se mit à battre encore plus vite.

Il était très élégant, et Delilah se retenait un peu de ne pas se jeter à son cou pour lui faire une déclaration d’amour. Elle continua d’avancer et offrit un sourire timide à son cavalier une fois à sa hauter. « Tu es très élégant Theo. J’ai beaucoup de chance d’être ta cavalière ce soir. »

La robe de Delilah:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 6 Jan - 13:52

Les parents de Mike avaient déjà prévu son costume il y avait plusieurs semaines. En effet, il avait confesser à sa mère qu’il allait inviter Moïra au bal, et elle avait tout de suite décidé qu’il allait falloir rendre son fils le plus élégant de la soirée. Après de nombreuses conversations sur quelle couleur lui irait le mieux, le rouge avait été choisit. Pendant plusieurs heures, Mike avait essayé de convaincre sa mère et sa sœur que c’était mieux d’avoir du bleu, et qu’en plus il était pas à Gryffondor, mais après avoir essayé différentes tenues, il n’avait put nier que le rouge était en effet la couleur qu’il lui fallait.

Cette année, ils avaient opté pour un truc un peu plus ‘moldu’ au niveau du style. Une chemise blanche avec un blazer rouge, et un pantalon de la même couleur. Il avait aussi une cravate, bien-sûr, et sur cette dernière, il y avait des petits dragons imprimés. C’était son petit clin d’œil pour sa petite amie dragonnière.

On l’aida à faire son nœud de cravate, bien entendu, avant qu’il ne se regarde une dernière fois dans le miroir pour vérifier que tout allait bien. « Woah, dis-donc ! Je devrais m’habiller comme ça plus souvent. Si je l’avais fait avant, j’aurais mit vachement moins de temps à trouver une copine! » Il blagua à ses amis. Bien entendu, il ne voulait être avec personne d’autre que Mo, cette soirée, mais il ne pouvait tout de même pas s’empêcher de faire des blagues un peu nulle sur le fait qu’il était le tombeur de ses dames. Après tout, il était comme ça, mais cela ne voulait absolument pas dire qu’il aimait moins la dragonnière.

Les Serdaigles étant la maison dont la salle commune était la plus éloignée du hall, Mike dut partir un peu en avance pour être sûr d’être à l’heure. Traditionnellement, le garçon devait arriver avant la fille, afin de pouvoir la voir marcher le long du couloir. Mike arriva donc, et attendit en compagnie de plusieurs autres gars que sa cavalière n’arrive.

Puis il l’aperçut, au bout du couloir, et il resta coi. Elle était magnifique, élégante, et plus femme qu’il ne l’avait jamais vue être. Lui aussi avait beaucoup plus l’air d’un homme, mais pour une fois, dans l’esprit un peu égocentrique de Mike, il ne pensait plus du tout à lui, et la dragonnière prenait tout la place. Il lui prit la main et déposa un baiser au coin de ses lèvres (il l’aurait bien totalement embrassée si y’avait pas eut autant de gens autours d’eux). « Tu es.. Woah. » Dit-il, ne trouvant pas vraiment ses mots. « Magnifique. Superbe. Je saurais même pas décrire. » Il lui offrit un sourire charmeur et lui offrit sa main alors qu’ils pénétrèrent dans la Grande Salle déjà bien remplie. « Tu veux quelque chose ? » Lui demanda-t-il en souriant.

Le costume de Mike:
 



Dernière édition par Michael Thickey le Mer 17 Jan - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Revenir en haut Aller en bas

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-