C'est officiellement les vacances sur ATDM ! Poudlard ferme ses portes pendant deux mois pour laisser place à la Coupe du Monde de Quidditch qui se déroule cette année au Royaume-Uni, dans le petit village de Mimbulus-les-Bains !
GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 16 Jan - 15:06

Hestia et Kalia s'étaient mises non loin de la piste de danse, à côté du buffet, et regardaient les jeunes sorciers arriver. C'était un défilé de robes plus belles les unes que les autres. Les garçons aussi s'étaient débrouillés pour être à leur avantage, élégants et distingués. L'avantage avec la jeune rousse, c'est qu'elle avait la langue bien pendue et trouvait toujours un sujet de conversation ! Elles ne risquaient pas de s'ennuyer ce soir !Hestia chercha Bertha dans la foule et la vit roucouler avec son petit ami, ce qui la fit sourire. Elle chercha ensuite à vérifier si son ami Moran s'était finalement décidé à venir, mais elle ne le vit pas.
Soudain quelqu'un lui tapota l'épaulant en l'appelant "Miss Jones". Elle se tourna et vit Dowey Spencer, particulièrement bien habillé, se poster à côté d'elles. La jeune Poufsouffle sourit et rougit lorsqu'il les complimenta. Les paroles du jeune homme fit rire légèrement Hestia qui entra dans son jeu avec grand plaisir. "Vous avez également fait un effort particulier, à ce que je vois, Monsieur. Cela vous va très bien." Il fallait admettre que Dowey était très bien habillé ce soir. "C'est vrai que les années sont passées bien trop vites... Il est loin le temps où je tremblait comme une feuille dans la barque !" déclara-t-elle en faisait référence à leur première rencontre. Ces six années étaient passées en un éclair. L'année prochaine serait la dernière, ce qui rendait la jeune Poufsouffle bien nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 121
| AVATARS / CRÉDITS : Cody Christian
| SANG : Moitié humain, moitié hypogriffe. Hein, quoi ? Comment ça non ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 17 Jan - 16:19

Mike ne savait pas trop pourquoi Moïra avant passé tant de temps à se mettre des trucs sur le visage, sachant qu’elle était déjà parfaite au naturel. Mais cela étant dit, il la trouvait radieuse quand même, juste différemment. Pas mieux, pas pire, juste différente. Et il était, comme toujours, sous le charme de la demoiselle. Il va pour chercher deux verres de jus de citrouille quand Moïra lui dit qu’elle voudrait d’abord prendre une photo avec lui. Avant même qu’il ne puisse réagir, il était entraîné vers le stand photo d’Adrian. Ils s’amusèrent un moment à faire de jolies photos, puis certaines un peu plus déjantées, puis retournèrent dans la grande salle où la musique retentissait à plein pot, des centaines d’élèves dansant sur du rock sorcier.

Ils prennent tous les deux une coupe de champibulle, et Mike s’empressa de la vider puisque sa cavalière l’entraînait déjà sur la piste. Il eut tout juste le temps de poser sa coupe avant qu’elle ne l’emmène au milieu de la foule. Là, au milieu de tous, Mike avait presque l’impression qu’ils étaient seuls. Il passa ses mains autours de sa taille, et ils se mirent à danser lentement. “Je recommencerai même, s’il le faut. “ Il dit avec un sourire, la tenant tout contre elle. “Je n’aurais vraiment pas imaginer venir avec qui que ce soit d’autre.” Il la regarde dans les yeux avec un sourire et lui embrasse le front tendrement. “Je vais essayer de te faire passer la soirée de tes rêves. Une requête ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 275
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by money honey)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 20 Jan - 18:02

Theo laissa sa cavalière s'installer à leur table et se fraya un passage dans la foule d'élèves rassemblés sur la piste de danse pour se rendre au buffet sur lequel il repéra deux coupes de champibulle. Avec précaution, il fit le chemin inverse en prenant garde de ne rien renverser du contenu des deux verres et rejoignit la jolie Lilah. Il  lui tendit l'une des deux boissons et s'apprêta à trinquer lorsque les croque-mitaines entamèrent l'une de leur chanson phare que même Theo, qui préférait d'ordinaire les groupes moldus, adorait.
— Est-ce que tu veux danser ? demanda Theo dans un grand sourire, les yeux brillants.
Il tendit la main vers sa cavalière et n'attendit pas qu'elle lui réponde pour venir enlacer sa taille de ses bras, l'attirant tout contre son torse. C'était également la première fois qu'ils se trouvaient si proches l'un de l'autre depuis le soir où le Poufsouffle avait invité sa camarade à l'accompagner au bal. Mais cette fois-ci, contrairement à l'autre soir, Theo était plus confiant et faisait virevolter la jolie rousse sur la musique des croque-mitaines avant que ceux-ci ne changent de registre pour mettre quelque chose de plus lent, de plus doux... Alors l'écossais attira sa belle tout contre lui et glissa ses mains dans le bas de son dos avant de se balancer tendrement au rythme de la musique. Il devait se mordiller la lèvre pour contenir un sourire et à l'intérieur de sa poitrine, son coeur battait très fort.
— Je suis content que tu aies accepté d'aller au bal avec moi... murmura-t-il à sa belle au creux de son oreille. Je n'aurais pas pu rêver meilleure cavalière...
Theo, espèce de lover, si tes potes de Stirling te voyaient... pensa-t-il avec humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 915
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 20 Jan - 21:13

Les événements de ce début de bal avaient fait qu'Alexandre avait été séparé de sa cavalière. Entre Bertram Aubrey qui était intervenu et Adrian Owen qui avait tiré le Serpentard contre son gré vers le Stand Photo, les deux amoureux n'avaient pas eu beaucoup de contact, si ce n'était qu'un baiser. Sans cela, on aurait difficilement dit qu'ils étaient en couple.
Le préfet, au lieu d'aller rejoindre sa belle, restait près du stand photo avec son meilleur ami en attendant que Maya vienne le chercher quand elle allait avoir fini de parler avec son camarade Serdaigle. Par ailleurs, Njal fit rapidement remarquer que ce n'était pas très galant de laisser sa petite amie en plan à un bal pour aller parler à "un pote". Mais au fond... Le malheur des uns faisaient le bonheur des autres, non ? Face à cette remarque, Alexandre lâcha un petit rire mi-amusé mi-nerveux.
« Ce n'est pas de ma faute. C'est Owen qui m'a traîné de force ici. Et puis Maya devait mettre des choses au clair avec Aubrey. Je t'expliquerais plus tard. Franchement, je ne comprends pas que tu n'aies pas trouvé de cavalière. »
Sans vergogne, Maya vint interrompre la conversation entre les deux jeunes Serpentard, rappelant explicitement à son petit ami son rôle de cavalier et lui lançant un regard insistant. Alexandre, en copain docile qu'il était, se laissa emporter par sa chère et tendre loin de Njal qui faisait les frais de la jalousie de la bleue en lui adressant un regard d'excuse, tout de même. Combien de fois allait-il lancer ce regard au cours de la soirée ? Ils se posèrent dans un coin de la salle de bal près du buffet.
« Je suis désolé, tu connais Owen. Promis, je passe le reste de la soirée avec toi. » se sentit obligé de dire.
Il n'était pas stupide. Il savait que ça n'avait pas plu à Maya qu'il la laisse en plan. Mais y pouvait-il quelque chose ?
« Alors, vous vous êtes expliqué avec Aubrey ? » demanda-t-il en amenant la demoiselle contre lui.
Alexandre était autant possessif que Maya était jalouse. Il avait besoin que l'on sache ce qui était sa "propriété". En l'occurrence, la Serdaigle était sa petite-amie. Elle pouvait avoir autant d'amis qu'elle le voulait, elle pouvait parler à tout les garçons qu'elle souhaitait. Il tolérait. Par contre, jamais il n'aurait manqué une occasion de rappeler qui elle était pour lui et à s'incruster si les rapports devenaient trop proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 709
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 21 Jan - 12:38

— Je suis d'accord, fit le sorcier en collant encore un peu plus sa cavalière contre lui, je préfère de loin garder l'exclusivité...
Et il ricana avant de faire tourner la jolie Lys au rythme de la musique que jouaient les croque-mitaines. Si la piste de danse était bondée, le buffet l'était tout autant et il acquiesça d'un geste de la tête aux dires de la cinquième année.
— Carrow a l'air d'avoir réussi sa mission, dit-il, un sourire mauvais au coin des lèvres, qui l'eut cru ? avant d'ajouter : Avec un peu de chance, le bal sera terminé avant que les croque-mitaines aient eu le temps de nous rendre sourds et l'after prévu dans la salle commune débutera plus tôt.
Il enfouit ses lèvres dans les cheveux de l'héritière Malefoy pour venir murmurer à son oreille.
— Et je présens qu'on s'y amusera beaucoup plus, toi et moi...
Tom se recula légèrement et lui adressa un sourire de circonstance, bourré de malice... Sans savoir que la blonde qui lui faisait tant d'effet était en fait déjà promise à un autre.

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 182
| AVATARS / CRÉDITS : A. Debnam by lolitaes
| SANG : Bordeaux ! Quoi c'était pas la réponse que t'attendais ? Too bad !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de ton clan, de ta famille, de tes animaux, de ton don particulier
| PATRONUS : Un lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 22 Jan - 13:53


Tu rougis une seconde fois sous les paroles de Mike. Non mais sérieux ! Deux fois en moins d'une heure ! D'habitude personne ne peut te mettre mal à l'aise t'es bien trop désinvolte par rapport aux autres pour ça. Tu te fiches de l'avis des gens, de leurs regards tant qu'ils ne font pas partis de ton Clan. Mais Mike ... Mike c'est différent. Ton coeur accélère sous ses mots doux et sa voix un peu plus grave depuis qu'il a mué. - Je ... heu ... Tu ne sais pas. Tu te perds dans ses beaux yeux. Puis tu souris et ça illumine jusqu'à ton regard si particulier. Un baiser ? tu le défies, une lueur espiègle dans tes prunelles. Oh oui tu as bien l'intention de passer une soirée parfaite. Après cette danse, vous allez boire un coup. Tu refuses le jus de citrouille en grimaçant. Beurk ! Tu es incapable de boire du jus de citrouille depuis que tu en as fais une overdose l'année dernière suite à un défi lancé par ta cousine. Oui vous êtes dingues, tu l'assumes parfaitement. Tu bois ta coupe de champibulle et une autre chanson passe. Une qui bouge cette fois. Tu as envie de faire la folle. Tu fais les yeux doux à Mickaël jusqu'à ce qu'il t'y emmène et vous riez comme des enfants. Il te fais tourner et valser, t'as les joues rouges et le regard pétillant. Quand vous vous arrêtez tu as le souffle court. - On va se poser un peu ? tu lui proposes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 783
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Odairs (bazzart)
| SANG : Mêlé


MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 22 Jan - 22:27

Luzia cherchait Ophelia dans la foule, évitant les gestes brusques de certains danseurs un peu trop enthousiastes. Peine perdue - elle pouvait être n'importe où !
C'est alors qu'elle tomba sur Hestia et Dowey.
Ah, vous êtes là, soupira-t-elle de soulagement. Écoutez, est-ce que vous pouvez vous occuper de Ophelia ? Elle va trop mal, je ne sais pas où elle est passée et... Et je ne peux pas laisser Darius tout seul !

Hestia et Dowey connaissaient bien Ophelia et Luzia était sûre qu'ils seraient efficaces auprès d'elle.
Merci, fit-elle sans attendre la réponse.

Elle revint vers Darius

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 882
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 22 Jan - 22:50

Lorsque sa cavalière arriva, Remus resta bouche-bée. Lily était magnifique, et attirait tous les regards. Il faut dire que cette robe rouge mettait particulièrement bien en valeur ses... cheveux. Habitué à la voir en uniforme, et ne prêtant d'habitude pas spécialement attention à ces choses là, le préfet ne s'était pas vraiment rendu compte que son amie avait pris des courbes toutes féminines. Il l'accueillit avec un grand sourire "Tu es pile à l'heure, et absolument sublime, je vais définitivement faire des jaloux." Il lui adressa un clin d'oeil en lui offrant son bras pour la mener dans la Grande Salle.

Après le discours d'ouverture de Dumbledore, les Croque-Mitaines lancèrent les festivités. S'il avait été seul, Remus se serait certainement contenté de trainer du côté du buffet, mais il avait bien l'intention d'assurer son rôle de cavalier, et il entraina bientôt Lily sur la piste de danse. Remus n'était pas le meilleur danseur, mais il aimait la musique, et n'était pas de ces maladroits qui écrases les pieds de sa partenaires ou donne des coups de coude à ses voisins. A vrai dire, il se débrouillait même plutôt bien.

Entre deux rires, ils décidèrent d'aller se rafraîchir au bar. Il faut dire qu'il commençait à faire sacrément chaud. Remus repéra James et Peter, et surprit la drôle d'expression de James qui regardait Lily avant qu'il ne détourne les yeux. Le préfet entraina la rouquine vers les deux Maraudeurs.
"Vous avez déjà perdu vos cavalières les gars ?" plaisanta-t-il avant de se reprendre en voyant l'expression horrifié de Peter. "T'inquiète pas Peter, je l'ai croisé, elle attend juste que tu lui rapporte à boire. En parlant de boire, Pettibule ou Jus de Citrouille, Lily ?" Il servit pris deux verres, et en tendit un à sa cavalière. Son regard passa de James à Lily, sentant déjà le malaise qui menaçait de s'installer. Il décida de forcer un peu le destin. "Peter, viens avec moi au buffet, il fallait que je te montre les merveilles que les elfes nous ont fait, j'ai aidé à la mise en place tout à l'heure, ça donnait trop envie, tu pourras rapporter de quoi accompagner son verre à Bertha." Prenant Peter par l'épaule, il l'entraina doucement pour s'éloigner du bar. "Lily, je sais que tu voulais retourner danser, je te retrouve tout à l'heure sur la piste de danse ?" Remus adressa un regard appuyé à James, l'air de dire "A toi de jouer, mon gars." puis les laissa tous les deux.

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1132
| AVATARS / CRÉDITS : Miles Heizer /HOODWINK
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 24 Jan - 19:51

Marlene avait raison. James devait prendre son courage à deux mains et aller inviter Lily s'il en avait envie, plutôt que de lancer un pari avec sa cavalière. Après tout, il était un Gryffondor, il devait se montrer à la hauteur de Godric ! Profitant que Marlene commence à discuter avec un autre élève, James songea à repérer sa cible dans la foule, mais à peine James avait-il détourné le regard de Marlene que Peter surgit dans son champ de vision pour lui poser une question à laquelle James ne comprit pas grand chose sur le moment, tout concentré qu'il était sur son courage. Pour Godric !

« Quoi ? » fit-il d'abord en portant un regard d'incompréhension sur son meilleur ami. « Quel état... ? »

Bertha ne voulait sûrement pas dire ce que Peter semblait craindre, non ? Heureusement, Remus arriva à la rescousse de James pour rassurer Peter, Lily suivant son cavalier. Le hasard faisait bien les choses ! Certes beaucoup poussé par le préfet, mais tout de même... Il regarda les deux maraudeurs s'éloigner et le regard que lui lança Remus semblait lui dire "pense à Godric". A moins que James interprète un peu trop les choses.
Il se tourna vers Lily, plantée là avec son verre de Pettibule. Il lui fallut beaucoup de volonté pour empêcher ses yeux de descendre une vingtaine de centimètre en dessous des yeux de la jolie rouquine. Tiens, Lily avait vraiment de jolies yeux verts, remarqua-t-il pensivement.

« Eh bien, il faut croire que ton cavalier et ma cavalière sont occupés pour le moment... Tu veux danser, en attendant ? » proposa-t-il d'un air le plus naturel possible, en suspendant son bras en direction de la piste de danse.

Dis oui dis oui dis oui dis oui dis oui...

______________________________
C O R N E D R U E
Le temps suspendit son vol. Il chutait, les bras ouverts de toute leur envergure, le corps détendu et gracieusement arqué : il savait son saut parfait, et la plénitude qu'il ressentit lui donna l'impression d'avoir quitté son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 380
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 28 Jan - 13:50

Bertram tentait tant bien que mal de se frayer un chemin parmi la foule des élèves de Poudlard, à la recherche d'un visage ami, quel qu'il soit. Où donc pouvait bien être Jag ? Et Will, il devait se rendre au bal avec Elliott vu qu'ils n'avaient pas eu le courage de demander à des filles d'aller avec eux, où donc étaient ses meilleurs copains ? Le jeune Aubrey avait beau se mettre sur la pointe des pieds pour les localiser, nulle trace de ses amis. Quand soudain, une grande blonde se tourna vers lui en l'appelant par son nom. Bertram s'arrêta de marcher pour lever les yeux vers Marlene McKinnon, qu'il ne connaissait pas personnellement mais qu'il savait faire partie de l'équipe de Quidditch des Rouges, tout comme il faisait partie de celle des Bleus.
— Euh... Ouais, c'était moi, confirma-t-il avec un léger fard lorsque la jeune fille lui demanda si c'était bien lui qui avait tenté le but lors de la rencontre contre les Serpentard. Alexandre Rozen (encore lui !) avait arrêté son but, et Bertram en avait été assez déçu, d'autant plus que Jenny, elle, était parvenue à marquer. Mais visiblement il avait impressionné Marlene McKinnon, c'était pas rien ! Merci, c'est vrai qu'il aurait dû passer, j'ai pas eu de chance, reconnut-il plutôt que de reconnaître que Rozen avait bien joué. Reconnaître ça ce soir, c'était au-dessus de ses forces ! Je marquerai la prochaine fois contre vous, affirma-t-il avec un petit sourire un peu requinqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 275
| AVATARS / CRÉDITS : maia mitchell
| SANG : PUR


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : ballon de baudruche
| PATRONUS : otarie
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 29 Jan - 11:18

Bertha voulait absolument commencer la soirée par une photo histoire de se souvenir de ce jour pour toujours. Il fallait immortaliser le moment et rien de tel que le stand d’Adrian pour une telle chose. Elle savait bien que son couple n’était pas l’un des plus admirés de l’école mais, au même titre que les autres, il méritait d’être sous le feu des projecteurs ne serait-ce que pour une seconde.

Bertha hocha la tête à la proposition du garçon. En fait, elle ne l’écoutait pas vraiment trop concentrée à découvrir certains de ses camarades poudlariens sous un nouveau jour. Apparemment, elle n’était pas la seule à avoir subie une réelle transformation. Pourtant lorsqu’il eut disparu pour leur ramener de quoi étancher leur soif, elle le bénit. Elle ne s’en était pas rendu compte avant car stimulée par l’ouverture du bal et tout ce monde dans le hall mais elle avait vraiment très envie de boire un coup. Et bien qu’elle se retrouve désormais seule et presque mal à l’aise, elle fut contente que son petit copain ait pris cette initiative. Alors, telle une gourde attendant le prince charmant, elle resta plantée au beau milieu de la salle espérant qu’il revienne au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : olivia cooke © bazzart
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Lun 29 Jan - 11:46

Ouh, elle n’était pas contente du tout. Elle n’avait pas du tout imaginé que le bal prendrait cette tournure alors qu’il n’avait même pas encore vraiment commencé. Rien ne se passait comme prévu. Leur relation avec Alexandre était tout à fait récente et Maya ne voulait pas trop jouer les jalouses mais rha ! Le voir si proche de son meilleur copain réveillait en elle des envies de meurtre. Elle aurait pu faire l’indifférente, attendre gentiment qu’il la rejoigne, faire comme si de rien n’était mais elle n’avait pas envie de rester toute seule au milieu de tous ces couples.

Une fois son petit copain récupéré, ils se dirigèrent naturellement vers le buffet et Maya, qui n’avait rien mangé depuis qu’elle avait appliqué son rouge à lèvres, se retint difficilement face aux petits choux à la crème. Elle ne montra rien de l’immense satisfaction qui l’emplit lorsque Alexandre lui fit la promesse de passer la soirée avec elle. "Mouais" Marmonna-t-elle. "Si tu veux rejoindre tes copains tu as le droit." Rajouta-t-elle tout en regardant ses ongles avec intérêt. "J’ai pas envie d’être cette horrible petite amie qui gâche toutes tes amitiés…" Quoique s’il s’agissait de celle avec Njal elle n’était pas sûre d’éprouver beaucoup de remords.

Elle se laissa attiré contre lui, bien trop faible pour résister ou lui faire la tête plus longtemps. Elle ne lui répondit pas tout de suite, au lieu de ça Maya préféra loger sa tête dans le creux de son cou. "Tu sens bon." Remarqua-t-elle niaisement. Puis, après quelques secondes, elle se redressa. "C’était horrible ! Je pense que je lui ai brisé le cœur.", elle jeta un coup d’œil dans la salle de bal pour voir s’il était dans le coin et si oui, comment il se comportait. Comme elle ne le vit pas, elle continua, "Heureusement pas de larmes !". Si Bertram s’était mis à pleurer, elle n’aurait pas su où se mettre. "Tu sors avec une vraie star, qu’est-ce que tu veux que je te dise !" Le taquina-t-elle. Elle haussa les épaules en lui souriant, elle préférait déculpabiliser en prenant les choses avec un brin d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : Julia Johansen - Morphine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Poupée en porcelaine
| PATRONUS : Renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 30 Jan - 12:37

La rousse prit son verre dans la main, et s'apprêtait à trinquer avec son cavalier lorsque Theo s’arrêta net, et semblait trépigner un peu avant de finalement lui demander si elle voulait danser. Il avait l’air tellement impatient et excité de pouvoir danser sur cette chanson, que Delilah ne voulut pas refuser. Et de toute façon, elle voulait danser, elle aussi. Elle décida de rapidement prendre une gorgée de sa boisson pétillante avant de la poser sur la table et de se saisir de la main de son cavalier. Elle se retrouva soudain toute proche de lien, et rougit un peu. Cela faisait maintenant un moment qu’ils ne s’étaient pas retrouvé aussi proches physiquement, et Delilah était sur un nuage. Finalement, pour la première fois en six ans et demis, elle était parfaitement heureuse au bal de Noël, et rien ne pourrait gâcher ce sentiment… Du moins, c’était ce qu’elle pensait pour le moment.

Elle se déhancha sur la chanson déchaînée avec Theo, oubliant complètement la légère douleur que porter des talons lui procurait, tout son cerveau baignant dans l’adrénaline et son coeur dans le bonheur. La chanson suivant était plus calme, plus douce, plus lente. La métamorphomage enroula ses bras autours du cou de son cavalier et prit un moment, alors qu’ils commencèrent à tourner, pour apprécier leur proximité, et le regarder de près. Elle pouvait remarquer tous les détails de son visage, et alors que des centaines de personnes étaient en train de danser autour d’eux, rien d’autre ne semblait pourtant exister. Elle se sentait comme figée dans le temps.

Elle sourit lorsqu’il lui dit qu’il était heureux d’être son cavalier, et qu’il n’aurait pas put avoir une meilleure cavalière. Sentimentale, Lilah ravala quelques larmes de joies, mais ne put empêcher ses yeux de briller un peu avec émotions. “Je suis très heureuse aussi Theo… Tu es la première personne à me rendre si heureuse, et à me faire ressentir tout ça. Je crois que l’attente en valait totalement le coup.” Elle prit ensuite une longue inspiration pour poser une question qui lui brûlait les lèvres depuis la soirée où ils s’étaient embrasser. “J’aimerais te demander quelque chose…” Elle hésitait. Aurait-elle l’air bête à poser une question dont la réponse paraissait pourtant presque évidente ? Pourtant, elle sentait qu’elle devait le faire. “Est-ce que… Est-ce que tu veux bien être mon petit ami ?” Elle se rapprocha encore de lui et posa son front sur le sien avec un sourire. Elle devait, elle aussi, prendre les choses en mains. “Parce que j’aimerai vraiment être encore avec toi après le bal, et aussi longtemps que je peux.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 402
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 30 Jan - 17:47

Quel état ? James lui renvoya-t-il inutilement sa question. Est-ce qu’il était aussi dans la lune que Remus ? Ce dernier les rejoignit bientôt et se montra beaucoup plus attentif à l’effet que provoquait sa cavalière sur leur ami commun. La bonne nouvelle était que, maintenant bien entiché de sa petite-amie, l’adolescent fut sans doute l’un des seuls de la soirée à ne pas jeter un coup d’œil hagard vers son décolleté. Il était bien trop anxieux et occupé à se ronger les doigts. « Hein ? Elle attend ? » la chercha-t-il dans la foule le coeur battant de crainte qu’un garçon ne profite qu’elle soit seule pour la lui dérober. Mais tout ce qu’il voyait lui, c’était leurs camarades en train de danser collés serrés … Delilah et Theo, Moïra et Michael ! Ohlalala lui il ne pourrait jamais danser comme ça sans se liquéfier ! Le seul regard aussi paniqué que le sien qu'il croisa fut celui d'Ophelia Parkin et cette information n'était certes pas faite pour le rassurer. Sa robe dans laquelle il continuait à transpirer était fait d’un affreux tissu qui lui collait à la peau et il tira dessus en s’éventant pour faire entrer de l’air là-dessous. « Buffet ? » répéta-t-il quand même intéressé et il marcha dans les pas de son ami en l’inondant de toute sa détresse. « Remus, elle est trop belle, ça va pas le faire en fait ! Elle m’a même complimenté sur ma tenue ! Imagine si elle veut plus ! ». Il s’empara d’une assiette pour sa cavalière au buffet mais comme il mangeait trois petit-fours quand il en mettait un de côté ça n’allait pas bien vite. « Et la seule fois où j’ai dansé, c’était des danses de salon avec ma grand-mère, je vais être ridicule, ce concert est beaucoup trop énergique ! ». Il avait maintenant la bouche pleine car il avait oublié d’avaler et se tut au moins le temps de mâchonner son monticule de feuilletés gros comme une patate sans parvenir à fermer la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 915
| AVATARS / CRÉDITS : Dylan O'Brien
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 31 Jan - 0:39

Jalouse comme pas deux, Maya était ravie d'avoir interrompu la conversation d'Alexandre avec son meilleur ami. Voyait-elle en lui un rival ? Pour sauver les apparences, la Serdaigle proposa de se montrer tolérante si par hasard il prenait l'envie à son petit ami d'aller voir des amis. A cela, il ne répondit pas, si ce n'était par une question qui n'avait rien à voir. S'il venait au bal, c'était pour rester avec elle. Il ne comptait certainement pas l'abandonner pour rejoindre des "potes". Il savait être un gentil garçon, Alexandre.
Maya lui fit un compliment sur son odeur, le faisant sourire. Il avait mis un parfum qu'il avait acheté dans une boutique de potion cosmétique sur le Chemin de Traverse aux vacances dernières. La fiole lui avait coûté une petite fortune.
« Parce que d'habitude je pue ? » demanda-t-il, amusé.
Elle se lamenta d'avoir brisé le coeur de Bertram. Pour Alexandre, ce n'était pas grand chose. Certes, c'était dommage pour le garçon mais il n'y avait pas mort d'homme. D'autant plus qu'il continuait de penser que le bonhomme aurait dû signer, au lieu de se la jouer anonyme. De toute façon, ce n'était pas son problème, pensait-il.
« Je suis sûr qu'il va s'en remettre. » répondit-il un peu expéditivement.

Maya tenta de détendre l'atmosphère en lâchant une petite taquinerie. On y revenait enfin, à la base de leur relation ! Alexandre esquissa un sourire en servant une coupe de Champibulle à sa petite amie puis à lui-même.
« Tu parles d'une star, une star à trois noises ! En attendant, c'est pas à toi qu'on a demandé de poser devant l'appareil photo ! » répliqua-t-il, tout aussi taquin qu'elle. « Et je parie que dans pas longtemps, il y aura une femme qui redemandera une photo ! »
Aexandre trinqua avec Maya avant de boire une gorgée de ce délicieux breuvage non alcoolisé qu'était le champibullle. Cela lui rappelait les souvenirs de quand il passait Noël avec sa famille et qu'une bouteille de champibulle trônait automatiquement au centre de la table des enfants. Souvenirs souvenirs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Revenir en haut Aller en bas

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-