Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 382
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Robinson | primbird
| SANG : Mêlé, père né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mer 14 Mar - 10:49

Bertram ne comprenait pas bien ce que lui voulait Marlene McKinnon, pourquoi s'occupait-elle de lui alors que ses amis devaient être pas loin ? La Gryffondor avait des tas de copains, et lui, il n'était qu'un petit Troisième Année qui venait de se faire remballer par la plus jolie fille de l'école, et en plus ils ne se connaissaient même pas. Peut-être en fait voulait-elle se moquer de lui aussi, comme tous les autres qu'il entendait murmurer et pouffer autour d'eux ? Bertram n'était pas dupe, les regards étaient fixés sur eux, voraces et avides d'un nouvel épisode à commenter dans les couloirs dès demain matin, et le Serdaigle réalisa que demain, il ferait l'objet de ragots. Sans doute devrait-il rentrer dans son dortoir avant de leur laisser l'opportunité de se moquer encore plus de lui ? Mais Marlene ne lui laissa pas l'occasion de se défiler, et lui demanda plutôt s'il accepterait de danser avec elle.
— Que... Moi ? s'enquit-il un peu bêtement, le regard interdit, tu veux danser avec moi ? Mais pourquoi ? Le garçon jetait des regards un peu honteux autour de lui, les joues rosies par l'embarras. C'est pas une très bonne idée, les gens vont se moquer de toi, de danser avec moi, lui avoua-t-il avec mortification.


Dernière édition par Bertram Aubrey le Jeu 19 Avr - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 845
| AVATARS / CRÉDITS : © lolitaes
| SANG : ⊰ Mère moldue et père sorcier.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 15 Mar - 12:09

« Parce que les bals sont faits pour danser, pas pour se truffer de nourriture même si certains semblent l'oublier » avisa-t-elle d'un œil sévère le plus large des maraudeurs qui venait de se mettre trois feuilletés d’un seul coup dans la bouche un peu plus loin. Elle ne fit néanmoins aucun autre commentaire comme elle était superbement mal placée pour parler après le saladier entier de popcorns qu'elle s'était descendue l'année passée (et que son nouveau travers semblait être les coupes de champibulle qu'elle descendait dès que son regard tombait sur Sirius et Janice). Bertram était enjoint à ne pas suivre son exemple s'il voulait marquer contre leur équipe au prochain match. « Et puis ça t’entraînera pour le prochain bal non ? Le jour où tu trouveras une cavalière qui tombera sous ton charme, tu ne voudras pas lui marcher sur les pieds ». Elle attirerait en effet sûrement au passage quelques railleries mais il lui semblait qu’après cinq années à partager le dortoir et la salle de bain de la plus grande commère du château elle s’y était habituée (la voix nasillarde de l’esprit frappeur de leur école chantant l’air de Marlene McKinnon a pris un peu de bi-don, son pauvre cavalier aura du mal à la por-ter lui revint à point en mémoire). « Wahow ! Si Lily danse avec James ce soir, réjouis toi et accroche toi à tes rêves, tout est possible sur cette terre ! » ne put-elle que se fendre d'un sourire joyeux et empli d'espoir devant ce couple qu'elle soutenait mais sur lequel, il convenait de l'avouer, elle n'aurait jamais parié ses gallions !

Et sans laisser l'opportunité au garçon de refuser, elle le tira par le bras et le mena en piste avant de se rendre compte qu'elle n'avait jamais dansé de slows et que la musique s'y prêtait par un mauvais concours de circonstances. Heureusement que son cavalier de l'année dernière avait au moins eu le bon goût de lui apprendre la valse ...

______________________________
Act your age, not your shoe size
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Jeu 19 Avr - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 442
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - Nenes - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 25 Mar - 18:21

Jane accepta de suite d'aller boire un verre. Cela tombait bien car Sirius croyait avoir aperçu Ophelia qui montait des cachots. Il n'en était pas sûr, mais savait que ce n'était pas une bonne idée de le vérifier.
Ils se pressèrent près du buffet et Jane prit l'initiative de les servir en champibulle.
J'adore ça, commenta Sirius en trinquant.

Mais, déjà, Jane regardait ailleurs, les yeux béants d'admiration. Elle attrapa le bras de Sirius.
Non mais tu as vu ce décolleté ?, fit-elle.
Sirius tourna la tête si vite qu'il sentit ses cervicales grincer.
Quoi, hein ?, demanda-t-il comme un chien aux abois.

Mais ce n'était que Lily. Certes, elle valait le coup d’œil, mais Sirius avait bien compris que Lily était pour James. Résultat, elle ne lui faisait guère plus d'effet qu'un... lutin de Cornouailles ?
Ah non, je ne regarde pas, répéta Sirius avec un sourire, se moquant de la gêne de sa cavalière.

Sirius engloutit sa coupe de champibulle, laissant son regard dériver sur la salle de bal. Le monde se bousculait déjà.
Allons-y, répondit-il avec enthousiasme en posant brutalement sa coupe vide sur la table.
Il reconnaissait le riff caractéristique du morceau de musique qui avait fait danser tout le monde durant l'été. Au milieu de la piste de danse, collé à Jane qui hurlait les paroles à tue-tête, Sirius prit alors conscience d'un élément capital :
Chaudron de thé et Chaudron d'eau ? t'es sûr ?
Il fronçait les sourcils, stupéfait.
Je croyais que c'était « Chaudron de thé et chaudron d'veau »... Mais je me disais que c'était bizarre, aussi.
Même au bal de Noël, l'on apprend des choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 680
| AVATARS / CRÉDITS : Matthew Hitt par Applestorm (bazzart)
| SANG : Pur. Mais c'est un accident !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 30 Mar - 10:49

Hestia rougit un peu quand je lui dis qu'elles sont radieuses, Karolyn et elle, c'est trop mignon, elle est trop mignonne, elle devrait pourtant le savoir depuis le temps qu'elle est drôlement jolie, et en même temps c'est pas plus mal, parce que comme ça, déjà elle devient pas comme ces pimbêches de Serpentard d'une part, et d'autre part elle continue de rougir comme ça quand je lui fais un compliment, et j'aime bien, moi, les compliments.
— Han, j'm'insurge en réalisant ce qu'elle vient de dire, t'es en train de me dire que d'habitude je fais négligé ? Un effort particulier, ça veut bien dire que d'habitude j'en fais pas, vous êtes bien d'accord avec moi ? Mais c'est méchant, je fais le garçon outré blessé dans son orgueil et tout, parce que je sais bien que c'est pas ce qu'elle a voulu dire et que ça va la paniquer de savoir qu'elle a pu me froisser.
— Oui ben si tu continues comme ça, moi je te relance dans le lac ! je la menace pour de faux en agitant un doigt hyper-terrifiant tandis que sa copine s'éloigne en direction du bar chercher à boire, et d'un coup je sens que quelqu'un, quelque chose, m'attrape la main et j'pivote direct pour apercevoir la tête peroxydée de Verpey qui se met à genoux devant moi en me demandant de l'épouser, nom d'un troll en tutu, mais c'est le rêve de toute une vie qui devient réalité !
— Ooooh Ludochou, si tu savais depuis combien de temps j'attendais que tu me déclares enfin ta flamme ! je roucoule en me dandinant comme une gobeline coquette, fais-moi un gros bisou mon chéri ! je l'encourage en récupérant ma main pour ouvrir grand les bras pour accueillir mon nouveau petit fiancé contre moi. Hestia, tu préfères être mon témoin ou le sien ?

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye


Dernière édition par Dowey Spencer Jr. le Lun 7 Mai - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 409
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 30 Mar - 18:30

Voyant que Hestia n'était plus seule avec son beau Kalia décida d'aller rejoindre sa cavalière, mais en arrivant devant le petit groupe, elle ne sut que dire devant la magnifique demande en mariage à laquelle elle venait d'assister, il était sur évident que les deux Pouffsouffle faisait un très beau couple bien que les deux soit un poil trop masculin l'un pour l'autre. "Je suppose que des félicitations sont de rigueur, j'espere que je serai invité au mariage et vous pourriez même passer votre lune de miel dans un terrain de quidditch." dit-elle en essayant de ne pas trop rire. Elle ne connaissait pas trop Dowey mais savait qu'il était trop proche d'Hestia mais Ludo était un bon ami à elle. "Quoi que non, votre mariage serait une veritable catastrophe, si les deux plus beaux garcons de Pouffsoufle se mettent ensemble, vous risquez de briser le coeur de bien des jeunes filles!" fit-elle en regardant les deux garcons et en faisant un petit clin d'oeil a sa copine. Elle se sentait bien dans ce petit groupe mixte en ce soir de Noël. Hestia rayonnait et Kalia trouva que le capitaine des jaunes très sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Oman (kidd)
| SANG : mêlé, parents et grands-parents sorciers mais arrière-grand-mère maternelle moldue.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un Moremplis.
| PATRONUS : Un écureuil.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Dim 1 Avr - 22:51

Janice déposa sa coupe vide sur le buffet -avant que celui-ci ne soit transformé en gastro géante pour sang-impur par deux Serpentard- puis elle suivit Sirius jusqu'à la piste de danse en prenant soin de fixer ses yeux sur le dos de son cavalier afin de ne croiser le regard de personne, et surtout pas celui d'Ophelia qu'elle n'assumait pas trop de trahir.
Les croque-mitaines étaient en feu, ce soir, et Jane dansait et chantait à tue-tête pour essayer de se donner un air sûr d'elle alors qu'en vérité elle était un peu terrifiée d'être la cavalière de Sirius Black. Elle devinait les regards de haine de certaines jalouses qui auraient vendu sans scrupule leurs pouvoirs magiques rien que pour une danse en compagnie du bellâtre Gryffondor, mais c'était avec elle qu'il dansait ce soir et elle avait beau faire, elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi il l'avait choisi elle et non une autre.
— Chaudron de quoi ? cria-t-elle pour couvrir la voix du chanteur.
Elle éclata de rire mais la proximité entre elle et son cavalier l'a fit aussitôt redescendre et elle rougit comme une tomate à son contact. My Lord, elle ne savait pas qu'un garçon pouvait faire autant d'effet ! Elle comprenait à présent l'intérêt du club des vierges : il s'agissait de rester loin de la pomme tentatrice que pouvait représenter sans mal la gente masculine car, sous le charme d'un simple sourire de Sirius, Janice se sentait capable de lui céder tout sans concession aucune. Trop dangereux, beaucoup trop dangereux, ce mec ! Elle fut tenté de fuir, de prétexter une envie si pressante qu'elle justifiait de planter son cavalier au milieu de bal, au lieu de quoi elle s'empara d'une nouvelle coupe -empoisonnée cette fois-ci- sur un plateau volant et s'enfila son contenu d'une traite. L'effet fut immédiat, Janice se chopa une crampe d'estomac qui la plia en deux et, sans qu'elle ne s'y attende -sans que PERSONNE ne s'y attende !- elle vomit ses tripes sur les pompes cirées de l'héritier Black. Oh, la honte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 342
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 3 Avr - 22:21

Dowey était un jeune homme très plaisant à regarder, et heureusement à écouter aussi. C'était un vrai bout en train, toujours les bons mots pour faire rire. Hestia l'appréciait beaucoup depuis déjà un moment, même si leur relation n'avait pas commencé sous les meilleures auspices. Enfin bref, ça allait beaucoup mieux, et Hestia sourit lorsque le jeune homme fit semblant d'être outré par les paroles de la jeune femme. "C'est vrai que, tous les jours, avec tes vêtements tout boueux après les entraînements de Quidd, tu es particulièrement attrayant !" déclara-t-elle en riant. En même temps, c'était vrai que, lorsqu'il venait de sortir d'une séance d'entraînement, avec son visage plein de boue et son air sérieux, il était... Enfin... Bref !
Alors qu'il la menaça de la jeter à nouveau dans le lac, la bouche de la jeune femme forma un O digne de dessins animés. "Jamais tu n'oserai !" dit-elle, plus comme une question que comme une affirmation.
La petite blairelle pouffait de rire alors que son meilleur ami demandait Dowey en mariage de manière si théâtrale. Ces deux-là, toujours en train de faire rire ! "Les deux bien sûr !" répondit-elle lorsque son capitaine d'équipe lui demanda de qui elle voulait être le témoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1183
| AVATARS / CRÉDITS : DC test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 5 Avr - 15:16

Lily tournait, en fermant les yeux et en souriant. Finalement, elle avait l’air d’apprécier cette danse en compagnie du maraudeur. James profitait de cet instant qui ne durerait sûrement pas bien longtemps, à coup sûr, et pourtant qui semblait figer dans un moment d’éternité, un grain de sable qui ne savait pas tomber du grand sablier de la vie. Elle le complimenta en retour sur son nœud papillon et il fut reconnaissant au calendrier de l’avent de lui avoir offert au cours du mois. Il lui semblait pourtant qu’il portait toujours cette couleur : le bordeaux, c’était comme du rouge non ? Quelle différence y avait-il avec sa cravate habituelle aux couleurs rouge et or ? James n’avait sûrement pas la sensibilité chromatique de la jeune fille…

La musique n'était pas très rythmée et pourtant, il sembla à James que les joues de Lily rougissaient. Plus que ses joues, son visage entier commençait à prendre une teinte quelque peu inquiétante. Il valait peut-être mieux qu'il se calme sur les tours sur elle-même, avant qu’elle ne prenne elle-même la couleur de son nœud papillon.

« Tout va bien ? Tu veux arrêter de danser, peut-être ? » s’inquiéta-t-il en voyant son regard moins pétillant que quelques minutes auparavant.

Mais sans attendre la réponse de la rousse, il s’arrêta au beau milieu de la piste de danse, indifférent aux autres couples qui dansaient autour d’eux… Un peu plus loin, Jane vomissait sur les chaussures de Sirius, mais il n’y fit guère attention, tout occupé qu’il était, les sourcils froncés, à vérifier que sa cavalière d’une danse ne se transformait pas en tomate.

« Tu sais, ça pourrait presque être comique de te voir rougir autant... A croire que James Potter fait un effet de dingue à Lily Evans ! » railla-t-il finalement, mi-inquiet, mi-moqueur.


HJ : Non, je réponds pas 10 ans plus tard... ARROW

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 152
| AVATARS / CRÉDITS : Lucky Blue Smith / Vocivus (c)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa batte de Quidditch brisée
| PATRONUS : Un chien des Pyrénées
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Ven 6 Avr - 23:30

Intérieurement ? Il était plié en deux, trois peut-être même en dix. Si il avait dû compté toute les fois où ils s'étaient tout les deux tournés en ridicule il n'aurait pas eu assez de doigts ou d'orteils, même en comptant ceux de son camarade de dortoir. Aujourd'hui il était ému, il avait enfin le courage de demander l'homme de sa vie en mariage, enfin ! Vous y croyez vous ? Le bal était une merveilleuse opportunité !  Il espérait seulement que sa Marlene adorée ne prendrait pas cela mal, même si il ne s'était pas encore déclaré à elle, bref.

Il était là à genoux, et son Dowey d'amour lui répondit enfin. Son amour était enfin réciproque non d'une souris bleue ! Il lui avait enfin dit oui. Oui. Vous vous rendez compte ? Un mot : magique. De par son invitation, il lui passa au doigt un gâteau apéritif circulaire qu'il avait préparé au préalable dans sa poche. « Mon amour !  Je suis si heureux ! Notre bébé aura enfin une vrai famille ! » dit-il sous le coup de l'émotion théâtrale. Il se releva et pris son ami dans ses bras le soulevant du mieux que possible et le faisant tourner, ce qui donnait très certainement une scène des plus hilarantes  pour le reste de la salle, du moins pour ceux qui : ne vomissait pas, ne se bécotait pas, ne draguait pas, ne dansait pas, ne se jetait pas à moitié les uns sur les autres. En bref : peu de monde. Il ne s'attendait pourtant pas à ce que son amie Kalia débarque et leur souhaite tant de bonheur, il était si ému, c'était étrange. Vraiment étrange, il s'était pourtant attendu à quelque chose de plus long, la connaissant ! « Oh ! Merci, ça me touche ! Tu peux pas savoir à quel point ! », il ne put continuer puisque comme il l'avait prédit, Kalia changea d'opinion au final ! Un sourire malicieux pris place sur ses lèvres, il avait clairement compris la référence à Hestia et Dowey derrière ses mots. « Doweychou, que devrions-nous faire ! Je... » dit-il avant de commencer à feinter des pleurs. « Je t'aime tellement ! Mais, il serait tellement difficile de voir tant de morts pour notre amour !  ». Ca y'est il était à deux doigts d'exploser de rire. Il n'en pouvait définitivement plus. Il tenta néanmoins de se ressaisir lorsque son amant d'un soir s'adressa l'oeil inquisiteur à Hestia. De qui serait-elle la témoin ? Telle était la question ! Les deux ? Impossible !« Je suis navré, ma chère Miss Chocolate, mais il vous faut choisir. » fit il d'un ton tragique. Décidément ce bal partait en suçacides !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 295
| AVATARS / CRÉDITS : Adrien Sahores (made by punisher)
| SANG : Né-moldu


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, raide mort
| PATRONUS : Inconnu
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Sam 7 Avr - 15:35

— Je croyais que c'était déjà le cas, souffla-t-il dans un sourire avant de déposer ses lèvres sur celles de la Poufsouffle.
La musique se poursuivit et il sembla que les croque-mitaines ne jouaient que pour eux tant les deux tourtereaux étaient coupés du monde, enlacés l'un contre l'autre. (Oh lala ça va, je vous entends déjà, les réfractaires à l'amour ! Un peu de romantisme, après on va se vomir dessus). Puis les guitares et la batterie s'excitèrent, le rythme s'accéléra pour entamer un nouveau morceau beaucoup plus endiablé. Theo s'empara de la main de Delilah et l'attira jusqu'à leur table à laquelle ils s'assirent avant que le né-moldu ne s'avale d'une traite son verre de Champibulle -c'est que la danse, ça donne soif.
— J'adore ce groupe, les musiciens sont... blurp... excuse-moi.
Theo posa une main sur son ventre tandis que des gargouillis se faisaient ressentir à l'intérieur de son estomac qui, visiblement, semblait danser aussi énergiquement que le lui permettait la chanson interprétée par Stubby Boardman. Il écarquilla les yeux lorsqu'il réalisa que tout était en train de remonter comme de la lave en fusion dans la cheminée volcanique qu'était son oesophage... Il allait vomir, là, maintenant, sur la table, et c'était là une option absolument inenvisageable ! D'un geste de la main, il s'excusa auprès de Delilah et se leva de table avant de filer à toute vitesse dans la foule des élèves pour essayer d'atteindre la porte de la grande salle avant que le magma grondant ne s'échappe de sa bouche. Il eut tout juste le temps de sortir du château qu'il dégueula dans le parterre de fleurs qui bordait le perron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 755
| AVATARS / CRÉDITS : L. Lerman (par dandelion)
| SANG : C'est une question rhétorique, rassure-moi ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 17 Avr - 13:48

— Avec Wilkes ? grogna le Serpentard en resserrant un peu plus brutalement son étreinte sur les hanches de la jolie blonde. Ne joue pas avec moi si tu ne veux pas que ça se retourne contre toi...
Et dans un rire, il vint croquer la mâchoire de Lys juste au moment où la musique se terminait. Elle s'éloigna de lui et lui proposa d'aller immortaliser cette soirée, ce que Thomas trouva être une excellente suggestion car il avait sous le coude deux, trois idées qui joueraient en sa faveur pour mériter -et non acquérir- l'exclusivité dans sa relation à la cadette Malefoy. Mais il comprit assez rapidement qu'elle parlait de tout autre chose.
Thomas détourna son regard de sa cavalière pour jeter un coup d'oeil en direction du stand de photographie. Il surprit ainsi Black se faire asperger les chaussures de dégueulis par sa cavalière et cette vision eut l'effet de le ravir au plus au point.
— Ne crains-tu pas qu'il ne nous vomisse dessus ? dit-il au sujet d'Owen le sang-de-bourbe en ricanant tandis que le Poufsouffle qu'ils avaient mis à mal quelques semaines plus tôt dans un couloir quittait précipitamment la grande salle pour aller renvoyer son apéro à l'abri des regards.
Le bal tournait au cauchemar et Thomas avait bien du mal à contenir sa joie, et encore plus son hilarité. Le plan marchait comme prévu -et même mieux que prévu- et le Serpentard croisa le regard d'Amycus et d'Azelma auxquels il adressa un sourire entendu.
— Nous devrions filer avant que les soupçons ne se posent sur nous, dit-il à Lys en l'attrapant par la main. Tu ne veux pas faire semblant de vomir pour que tout le monde voit que même les Serpentard sont victimes ? ajouta-t-il avec malice en l'entraînant vers leurs camarades vert et argent.

______________________________
thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 373
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Eylika
| SANG : J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Mar 17 Avr - 18:20

• Ah oui ? dit-elle un sourire mutin sur les lèvres, profitant du rapprochement que Thomas avait initié pour passer une main dans ses cheveux bruns. Pourriez-vous précisez vos intentions, Monsieur Avery ? fit-elle alors qu'il mordait doucement sa mâchoire. Elle ne comprenait définitivement plus comment leur relation en était arrivée à ce stade, et Merlin savait qu'elle aurait aimé comprendre. La jeune fille ne put s'empêcher de rire doucement en voyant sa tête quand il comprit que le sens de sa phrase n'avait pas été celui qu'il espérait.
La demoiselle grimaça en voyant Thickey junior vomir sur Black. La soirée s'annonçait magistralement dramatique pour les Sang-de-Bourbe, lorsque Thomas émit l'hypothèse qu'elle puisse se retrouver à la place des chaussures cirées de Black un frisson de dégoût lui traversa l'échine.
• Son sang n'est pas assez pur pour que quoi que ce soit émanant de lui ne nous touche. dit-elle supérieurement en regardant autour d'elle. La soirée allait commencer à devenir intéressante et ils ne serait pas là pour le voir, quel dommage ! Es-tu certain de vouloir risquer ton costume ? chuchota-t-elle à l'oreille de son cavalier tandis qu'il adressait un regard aux "héros" de la soirée avant de la prendre par la main l'invitant à faire ce qu'il fallait pour rapidement quitter la fête. Elle adressa un regard entendu à ses camarades et avala un verre de jus de citrouille qui trônait sur le buffet. • Je pense qu'il est temps pour nous de partir et de laisser tout ce beau monde patauger. fit-elle en mettant un main devant sa bouche et une autre sur son estomac. Si elle n'avait pas fait office de gouteuse et n'avait pas participer à la conception de cette potion, elle aurait presque eut des doutes avant de la boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 330
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 19 Avr - 13:53

Lily ne savait pas si c’était dû à la danse, à la présence de Potter si proche ou au monde présent dans la Grande Salle mais elle sentait qu’elle avait de plus en plus chaud. Son cavalier, prévenant, les fit s’arrêter tout en l’observant d’une mine inquiète. Elle savait qu’elle avait tendance à rougir lorsqu’elle était embarrassée mais les autres avait souvent le bon goût de ne pas relever. Mais il était vrai qu’elle appréciait bien cet arrêt. Elle commençait à avoir la tête qui tournait.

- ça va, t’inquiètes. le rassura-t-elle avec un petit sourire.

Elle se rendit alors compte, qu’elle était toujours entre les bras du Gryffondor. Gênée, elle se recula aussitôt d’un pas, ne manquant pas de rougir au passage ce que le garçon remarqua aussitôt.

- Un effet dingue, Potter, ça m’étonnerait, rétorqua-t-elle en levant les yeux aux ciel.

A ce moment, elle aperçut Théo Wadge qui passait précipitamment auprès d’eux et se faufilait pour sortir de la salle. La jeune fille le suivit du regard, soucieuse de ce départ soudain. Même si le Poufsouffle avait une cavalière pour ce soir, cela ne l’avait pas franchement empêché d’espérer de pouvoir peut-être l’approcher pour danser. Enfin, elle se doutait qu’elle n’aurait jamais franchi le pas, mais ça ne l’empêchait pas de lui lancer de temps en temps quelques regards à la dérobée.

S’était-il passé quelque chose avec sa cavalière pour qu’il quitte l’endroit si précipitamment ? Ou ne se sentait-il pas bien ? La cavalière de Sirius Black venait de rendre le contenu de son dernier repas sur les chaussures de son cavalier. Y avait-il un virus dans l’air ?

Détachant finalement ses yeux de la porte d’entrée, elle réalisa que Potter ne la lâchait pas du regard.

- On va s’asseoir ? proposa-t-elle pour changer de sujet, quittant la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1183
| AVATARS / CRÉDITS : DC test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 19 Avr - 14:19

En effet, sa cavalière d'une danse n'avait pas l'air au top de sa forme. Alors qu'ils s'arrêtaient de danser, elle s'éloigna finalement de lui d'un bon pas, à croire qu'elle ne pouvait soudainement plus supporter d'être aussi proche de lui. Sympa...
Elle se désintéressa totalement de lui pour observer ce qu'il se passait autour d'eux.  Elle regardait vers l'entrée de la salle de bal : allait-elle prendre la fuite ? Il suivit son regard et tomba non pas sur Théo Wadge qui avait déjà disparu, mais sur une autre personne qui se tenait justement là par hasard. Severus Rogue...
Une partie de lui espérait que Rogue ait bien vu qu'il avait dansé avec Lily... Une autre partie de lui rageait intérieurement qu'elle trouve plus intéressant le Serpentard.

« Eh bien, va donc rejoindre Servilus, tu as l'air d'en mourir d'envie, la fille qui murmurait à l'oreille des vipères... » fit-il en montrant d'un coup de tête la direction de Rogue.

Et il la planta là au milieu de la piste de danse pour rejoindre le buffet... Au passage, il croisa Sirius qui semblait sur le point de vomir de dégoût devant ses chaussures déjà maculées du contenu de l'estomac de Jane. Vraiment drôle de soirée !

Spoiler:
 

______________________________
C O R N E D R U E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 330
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood - Elysion
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année Jeu 19 Avr - 14:32

En un quart de seconde, son presque cavalier du moment avait changé du tout au tout. Lily, le regarda surprise ne comprenant pas bien ce que venait faire Severus dans tout ça. Elle n'avait pas parlé au garçon de la soirée. Elle survola de nouveau la salle d'un bref regard et compris sa méprise. Alors qu'elle regardait où était passé le Poufsouffle, Potter avait cru qu'elle observait son ami Sev. Sur sa dernière remarque, elle le vit s'éloigner comme si elle était soudainement porteuse de la dragoncelle. Agacée par ses propos, elle le suivit.

- Espèce d'abruti ! Merci, pendant un instant j'avais presque oublié à quel point tu pouvais être stupide ! siffla-t-elle en lui donnant un petit coup d'épaule au passage.

Et où était encore Remus ? Elle ne le voyait plus au buffet où elle repris une coupe, essayant de se calmer les nerfs. Cela n'eut pas l'effet escompté, au contraire, elle eut plutôt le sentiment que cela aggravait le mal de ventre. De plus en plus mal, la jeune fille quitta à son tour la salle, décidant que la soirée était finie pour elle.
En remontant, elle s'arrêta aux toilettes de la célèbre fantôme où elle finit sa soirée en tête avec la cuvette et les restes de son repas.
Le meilleur des Noël à n'en pas douter !


Dernière édition par Lily Evans le Jeu 19 Avr - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Revenir en haut Aller en bas

NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» NOËL 1975 — bienvenue au bal de fin d'année
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-